Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

17 News

Jeudi 10 Octobre 2019 - News # 21175 

ALICEM : faut-il s'inquiéter de la reconnaissance faciale ? :

SYNOPSIS :

Après six mois de phase de test, l’application ALICEM (acronyme d'Authentification en ligne certifiée sur mobile) va être officiellement déployée en novembre prochain. Son but est de permettre aux détenteurs d’un passeport biométrique – ou d’un titre de séjour électronique – de se créer une identité numérique, afin de faciliter l’accès à certains services sur internet, principalement administratifs. Cette technologie de reconnaissance faciale a-t-elle pour autant de quoi inquiéter ? Fabrice Epelboin, entrepreneur et spécialiste des réseaux sociaux, et Éric Roman, du syndicat France Police policiers en colère, en débattent sur le plateau de RT France.

Ce système ALICEM est digne d'une dictature à la chinoise.

Et de surcroît ce système comporte déjà des failles.

Et puis, des petits malins arriveront à tromper la machine et usurper l'identité ainsi des gens, alors qu'un username + un password, vous ne pouvez pas vous faire passer pour quelqu'un d'autre si ce couple est bien choisi (en prenant un mot de passe de 20 caractères choisis aléatoirement par exemple).

Il faut donc s'attendre à terme avec ALICEM à de nombreuses fraudes et problèmes.

Et, pour finir, c'est sans compter les erreurs d'identifications. Ces systèmes de reconnaissance ne sont pas sûrs à 100% : Que se passe-t'il si vous vous faites pousser la moustache ? Que vous avez pris un coup de vieux ou que vous êtes très fatigué ou déprimé ? Que vous vous laissez pousser des pattes ? Que vous vous teignez les cheveux ? Ahurissant.

Un vrai projet de cons !

Quand au policier qui qualifie les caméras de vidéosurveillance de "caméras de vidéoprotection", il aurait été parfait dans 1984 avec sa novlangue de merde. Un ahuri.

À voir !

Pour en savoir plus sur ALICEM, voir [ici] ().

En complément sur ALICEM :

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur Fabrice Epelboin :

   

Jeudi 13 Juin 2019 - News # 18107 

Contre la privatisation d’ADP (Aéroports De Paris) : l’UPR appelle à la mobilisation générale en soutenant le Référendum d'Initiative Partagée - Avec Charles-Henri Gallois :

SYNOPSIS :

Ce 13 juin 2019, le ministère de l'Intérieur a ouvert sur son site la collecte des signatures nécessaires à l'organisation d'un "référendum d'initiative partagée" sur "la proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris".
C'est la toute première fois qu'une telle procédure - posée par l'article 11 de notre Constitution - est lancée ; la collecte des signatures est ouverte pour une durée de neuf mois.

➡️ L'UPR appelle tous les Français, et en premier lieu tous ses adhérents, militants et sympathisants à apporter leur soutien à la tenue de ce référendum, en remplissant les formulaires ici, comme je l'ai fait moi-même (se munir d'une carte d'identité ou d'un passeport) :
https://www.referendum.interieur.gouv...

----------
🔴 ATTENTION !
Pour que le référendum ait lieu, il est impératif que le seuil de 10% des électeurs français signent la demande, ce qui représente le nombre colossal de 4 717 396 signatures, ainsi qu'un cinquième des membres du Parlement.

Rappelons que cette proposition de loi résulte du fait que quelque 250 députés et sénateurs (allant du RN à LFI en passant par LR, le PS, le PCF, etc.) ont enclenché début avril cette procédure de "référendum d'initiative partagée", introduite dans la Constitution en 2008 mais jamais utilisée.

-------------------------------------------------
🔴 Les insuffisances démocratiques
de cette procédure
-------------------------------------------------
L'UPR rappelle qu'elle estime que cette procédure de "référendum d'initiative partagée" est très imparfaite. Elle exige en effet 3 conditions excessives qui la distinguent profondément du Référendum d'Initiative Citoyenne (RIC) :

➡️ 1re insuffisance
Cette procédure exige un nombre de signatures démesuré puisqu'il doit correspondre à 10% des électeurs (4 717 396 signatures). Dans aucune autre démocratie pratiquant les référendums d'initiative populaire, un tel seuil n'est exigé.

En Suisse par exemple, il suffit que 100 000 citoyens signent une proposition de loi (sur 8,42 millions d'habitants, ce qui représenterait, proportionnellement aux rapports des populations, quelque 800 000 signatures en France), pour que tous les Suisses soient appelés à se prononcer par référendum sur un texte, ensuite débattu au Parlement.
Et il suffit de 50 000 signataires seulement pour enclencher un vote destiné à abroger une loi… sans passer par la case "députés".

En Italie, où la population est à peu près de la même taille que celle de la France, il suffit de 500 000 signatures pour lancer un référendum ; mais celui-ci ne permet aux Italiens que d’abroger une loi déjà existante.

✅ L'UPR estime qu'un seuil de 700 000 électeurs suffirait.
------------------

➡️ 2e insuffisance
Cette procédure exige un filtrage par au moins 20% des parlementaires. Comme il y a 925 parlementaires français (348 sénateurs et 577 députés), cela signifie qu'il faut au moins 185 parlementaires pour lancer la procédure (ce qui est ici le cas puisque 250 parlementaires ont signé la proposition de loi).

✅ L'UPR estime que ce filtrage par les "représentants de la nation" est injustifié puisque, si 700 000 électeurs ont signé une demande de référendum, c'est qu'il existe un problème politique d'une importance qui justifie que le corps électoral tout entier soit amené à le trancher directement.
------------------

➡️ 3e insuffisance
Cette procédure limite arbitrairement le champ des sujets sur lesquels le peuple souverain a le droit de pouvoir décider par lui-même.
L'article 11 de la Constitution pose en effet que le champ des sujets autorisés se limite :
- à l'organisation des pouvoirs publics,
- aux réformes relatives à la politique économique, sociale ou environnementale de la nation,
- aux services publics qui y concourent,
- à la ratification d'un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.

Et pour apporter votre signature, c'est [là] ().

Il faut réunir 4,7 millions de signatures en 9 mois : alors, s'il vous plaît, NE MANQUEZ PAS CETTE OPPORTUNITÉ : allez signer cet important referendum pour que ADP ne soit pas privatisé !

Et faites circulez l'information !

C'est IMPORTANT !

En complément sur Aéroports De Paris :

En complément sur privatisation :

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur UPR :

En complément sur Charles-Henri Gallois :


Samedi 6 Avril 2019 - News # 16319 

Des passeports britanniques déjà sans mention «Union Européenne» malgré le report du Brexit. Voir [ici] ().

C'est très bnon signe ça !

En complément sur Brexit :

En complément sur passeport :

En complément sur Union Européenne :

   

Jeudi 14 Février 2019 - News # 15031 

Zoom - Pierre Jovanovic sur TV Libertés : Imprimerie Arjowiggins, le scandale caché ! :

SYNOPSIS :

Et si la France était dans l'incapacité de fabriquer ses propres billets de banque ? La question doit être posée après l'incroyable liquidation judiciaire de l'imprimerie Arjowiggins qui produisait les passeports, les cartes grises, les chèques de banque de la France. Pierre Jovanovic a mené une enquête sur le terrain. Il a découvert la détresse des 240 salariés abandonnés, le jeu trouble du gouvernement Macron et du ministre de l'Économie Bruno Le Maire. Et si l'on avait liquidé sciemment cette entreprise, stratégique pour les intérêts de la France ? Pierre Jovanovic fait cette révélation :"Ce que j'ai vu là, je l'ai vu en Grèce !"

Une affaire gravissime montrant, une fois de plus, que nos politiciens sont des traîtres.

Une entreprise vitale au pays (impression des passeports et des billets) a été délibérément détruite, et vendue à toute vitesse.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur scandale :

     

Jeudi 17 Janvier 2019 - News # 14324 

Alexandre Benalla placé en garde à vue dans l'enquête sur ses passeports diplomatiques. Voir [ici] ().

Il était temps...

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur passeport :

     

Jeudi 27 Décembre 2018 - News # 13813 

Révélations de Mediapart : Alexandre Benalla voyagerait depuis plusieurs mois avec un passeport diplomatique. Voir [ici] ().

Ce type a décidément des privilèges. Et il doit y avoir des raisons à cela. Mais de mauvaises raisons, d'ordre népotique.

En complément sur Alexandre Benalla :

       

Mardi 11 Septembre 2018 - News # 11080 

 

Affaire Skripal : La police britannique découvre le passeport de Vladimir Poutine sur la scène d'une attaque au novitchok à Salisbury. Voir [ici] ().

Excellent ! 

En complément sur Skripal :

En complément sur novitchok :

     

Mardi 28 Août 2018 - News # 10781 

Chroniques des chances pour la France : en Allemagne, un migrant soupçonné de 542 crimes ne peut pas être expulsé car il ne possède pas de passeport et refuse de coopérer. Voir [ici] ().

Alors : la balle dans la tête ou la Zone 7 pour ce Monsieur.

À un moment, il faut arrêter de déconner aussi grave.

Encore un résultat absurde, et absolument désastreux, du droit-de-l'hommisme et de son laxisme intrinsèque, inhérent, et fatal.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur Chroniques des chances pour la France :

En complément sur migrants :

En complément sur laxisme :

   

Jeudi 2 Août 2018 - News # 10261 

Trois semaines après avoir été sanctionné par ses supérieurs, Alexandre Benalla s’est vu attribuer un passeport diplomatique. Voir [ici] ().

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur passeport :

     

Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9938 

Papiers contre argent : la liste des pays «vendant» leur passeport établie. Voir [ici] ().

Il n'y en a que pour les riches..., comme toujours.

En complément sur passeport :

       

Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7901 

 

Corruption au plus haut sommet de l'État Malte : Daphne Caruana Galizia, la journaliste qui en savait trop :

En complément : Le «Projet Daphne» dévoile un système de vente de passeports à prix d'or. Voir [ici] ().

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur Malte :

   

Lundi 19 Mars 2018 - News # 7150 

 

Du nouveau dans l'affaire Skripal : la police britannique a retrouvé le passeport de Vladimir Poutine sur les lieux d’un empoisonnement à Salisbury :

Salisbury – Les derniers doutes sur la culpabilité de la Russie dans l’empoisonnement de l’ancien espion Sergueï Skripal ont été éliminés. Comme l’a annoncé le gouvernement britannique aujourd’hui, le passeport du président russe Vladimir Poutine a été retrouvé sur les lieux à Salisbury.

Selon le Premier ministre Theresa May, le passeport n’a été retrouvé que maintenant, après une autre fouille de la scène de crime, car il était resté caché sous une feuille morte, tombée là.

« La Russie a 24 heures pour extrader Vladimir Poutine pour qu’il puisse être interrogé à Londres, selon un communiqué publié par le gouvernement britannique. Tout refus sera considéré comme un aveu de culpabilité. »

Source : le Saker Francophone.

Pour ceux qui ne l'auraient pas compris, cette News est un fake : c'est de l'humour.

Bien trouvé, je trouve. 

En complément sur Skripal :

En complément sur Poutine :

En complément sur humour :

   

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6671 

Montée en puissance de Big Brother aux États-Unis : l'administration Trump autorise les douanes américaines à tester un programme biométrique pour scanner les visages des conducteurs et des passagers dans les véhicules passant les frontières :

La US Customs and Border Protection se prépare à lancer un programme pilote pour scanner les visages des conducteurs et des passagers au port d'Anzalduas, près de McAllen, au Texas.

Jeudi, le US Customs and Border Protection a annoncé des plans pour un nouveau programme pilote qui testera la technologie de reconnaissance faciale biométrique dans le cadre d'un effort visant à identifier les fugitifs ou les terroristes présumés. L'homme d'État Austin-American a rapporté sur l'annonce:

Grâce à des progrès considérables dans la technologie de reconnaissance faciale, en particulier au cours de la dernière année, l'avenir arrive plus tôt que la plupart des Américains le réalisent. Dès cet été, la CBP mettra en place un programme pilote pour numériser numériquement les visages des conducteurs et des passagers - alors qu'ils sont dans des véhicules en mouvement - au port d'entrée d'Anzalduas, près de McAllen, a annoncé l'agence jeudi.

La frontière entre le Texas et le Mexique est utilisée comme terrain d'essai pour la technologie. Les résultats du programme pilote serviront à déployer un programme national le long des frontières du sud et du nord. The Statesman note que le ministère de l'Énergie a embauché des chercheurs au Oak Ridge National Laboratory du Tennessee pour aider à surmonter les difficultés de l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale sur les véhicules en mouvement. Les chercheurs ont mis au point une méthode de lutte contre la teinture des vitres et l'éblouissement du soleil qui peut rendre les fenêtres d'un véhicule impénétrables aux caméras. La technologie de reconnaissance faciale développée pour le programme pilote permettra d'identifier le conducteur, les passagers avant et les passagers à l'arrière.

Le CBP exploite actuellement des programmes de sortie de reconnaissance faciale dans près d'une douzaine d'aéroports internationaux aux États-Unis. Colleen Manaher, directrice exécutive de la planification, de l'analyse des programmes et de l'évaluation du CBP, a déclaré au Statesman que les voyageurs ont accepté la technologie et a noté que «nous pouvons remercier les pommes et les googles pour cela».

Bien que les revendications du CBP mettant en œuvre la technologie de reconnaissance faciale pourraient éventuellement éliminer le besoin de passeports, cartes d'embarquement et autres documents de voyage, la technologie est sans aucun doute une atteinte à la vie privée. L'Electronic Frontier Foundation et le Centre on Privacy and Technology de l'Université de Georgetown ont tous deux demandé une enquête plus approfondie sur les dangers potentiels d'un appareil massif de reconnaissance faciale. Aux États-Unis, seuls le Texas et l'Illinois ont des lois interdisant l'utilisation de données biométriques à des fins commerciales.

Le nouveau programme pilote du Texas n'est que le dernier effort du gouvernement fédéral pour mettre en œuvre une vaste gamme de programmes biométriques et de surveillance aux États-Unis.

En août 2017, Activist Post a annoncé le lancement d'un programme national de balayage des visages de tous les passagers aériens aux États-Unis. Customs and Border Protection a lancé un "Traveler Verification Service" (TVS) qui prévoit d'utiliser la reconnaissance faciale sur tous les passagers aériens. y compris les citoyens américains, les vols d'embarquement sortant des États-Unis. Ce même mois, il a été signalé que trente et un shérifs le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique ont voté à l'unanimité pour adopter des outils qui permettront la collecte et le stockage des scans d'iris.

De plus, Activist Post a rapporté la semaine dernière que l'agence américaine ICE (Immigration and Customs Enforcement) a maintenant accès à une base de données nationale de reconnaissance des plaques d'immatriculation après avoir conclu un contrat avec la meilleure société de collecte de données de plaques d'immatriculation. Cette base de données permet à ICE d'effectuer des recherches sur la localisation d'un véhicule au cours des cinq dernières années, ainsi que de développer des «listes d'accès à chaud» permettant de suivre indéfiniment certains véhicules.

Le Service de l'immigration et des douanes des États-Unis fait actuellement l'objet d'une poursuite pour avoir omis de divulguer des documents liés à l'utilisation de dispositifs par l'agence pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants. Mijente et le National Immigration Guild de la National Lawyers Guild demandent à un tribunal fédéral de forcer ICE et le Department of Homeland Security à divulguer des informations relatives à l'utilisation d'appareils portatifs utilisés pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants lors des raids.

Ces programmes rappellent les systèmes de surveillance de masse mis en place en Russie et en Chine. La vérité est que les trois nations empruntent des chemins différents vers le même objectif: contrôle et surveillance de leur population et suppression de la pensée critique ou de l'opposition. La seule façon de s'opposer à cela est de refuser de financer les programmes à chaque tour et de partager l'information. Il pourrait être trop tard pour arrêter la mise en place de ces programmes, mais les gens pourraient potentiellement former suffisamment de résistance pour établir des communautés et des quartiers libres où ces technologies invasives sont rejetées.

Source : Activipost () - Traduction Google non relue.

Putain, ça fait peur...

La surveillance intégrale se déploie de plus en plus, et partout. Et toujours sous des motifs sécuritaires... On se demande bien comment l'Humanité a fait pendant des milliers d'années sans les caméras, Internet, et toute cette technologie de merde...

Rien n'arrête les fascistes du Nouvel Ordre Mondial.

En complément sur États-Unis :

En complément sur Big Brother :

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur surveillance :

En complément sur fascisme :


Samedi 6 Mai 2017 - News # 3901 

Bon ça y est j'ai voté (pour Marine Le Pen évidemment) au Collège Stanislas de Montréal mais il m'a fallu faire 2h30 de queue sous la pluie.

Un calvaire...

Et tout ça parce-que le ministère de l'intérieur a interdit les votes par Internet sous le motif de risques de piratages... Du foutage de gueule parce-que des serveurs plus importants comme ceux permettant de faire en ligne des passeports ou autres, eux sont toujours opérationnels.

Bons votes à tous en France pour demain Dimanche !


Mercredi 28 Décembre 2016 - News # 1850 

Attentats du 11 Septembre 2001, de Charlie Hebdo, de Paris, de Nice, et de Berlin : les cartes d'identité et les passeports retrouvés miraculeusement, ou comment les autorités nous prennent pour des cons. Voir cette [vidéo] ().


Mercredi 21 Décembre 2016 - News # 1803 

La blague du jour : l’auteur présumé de l’attentat de Berlin a été identifié grâce à ses papiers « oubliés » dans le camion tueur... Voir [ici] (). Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, les terroristes ont la gentille habitude systématique de laisser leurs papiers d'identité dans les véhicules qu'ils utilisent. La palme d'or revient sans conteste à Mohammed Atta dont le passeport  a été retrouvé dans les décombres fumantes du World Trade Center. ^^ (À ce sujet, voir mon commentaires de cette [vidéo] () et l'admirable documentaire [Zero : enquête sur le 11 Septembre] ()) On se fout vraiment de notre gueule...


Vendredi 4 Décembre 2015 - News # 1161 

Une information de très mauvais augure : l'État islamique (Daesh) a volé dans des administrations irakiennes et syriennes 3.000 passeports vierges. Voir [ici] (). Bon ben le message est très clair : des attentats vont donc inévitablement avoir lieu en Europe... Attention à la période de Noël et à l'année prochaine, ils arrivent...


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .