Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 16148 temporairement permanente 

Nous sommes en Avril : merci à ceux qui le peuvent de m'aider financièrement pour le site en faisant un don, [ici] ().

Ce serait très apprécié.

Merci à tous de votre soutien !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

93 News

Jeudi 18 Avril 2019 - News # 16682 

Médias mainstream : les archétypes du libéralisme-libertaire :

SYNOPSIS :

Confiance du public en baisse, violences en marge des manifestations des Gilets jaunes, homogénéité des rédactions : les signes ne trompent pas, le journalisme et les médias sont en crise. La faute aux populistes ? Non, selon le chroniqueur Edouard Chanot : pour lui, les médias dominants sont l'expression de l'idéologie dite libérale-libertaire. 
______________
00:10 : « dans l'absolu... le libéralisme-libertaire domine les esprits, et domine surtout les esprits des journalistes... » ;
00:46 : « les choix partisans des journalistes ont souvent été avancés pour justifier la fracture avec le public. » ;
01:57 : « Libération et Checknews n'ont pas bêtement accusé les populistes, ils ont mené une étude dans leur propre rédaction. Ainsi apprenait-on que sur 112 répondants, 81 des journalistes de Libé ont un parent CSP+ » ;
02:57 : « Pendant des décennies, les journalistes post soixante-huitards ont revendiqué une remise en cause de la reproduction sociale et se retrouvent pris à leur propre jeu : l'ensemble de la profession est un exemple de reproduction sociale et médiatique... » ;
03:40 : « de la presse à la paresse, il n'y a qu'un petit A ! » ;
04:35 : « Quelles sont-elles, les valeurs du journalisme ? Cessons l'hypocrisie ! » ;
04:40 : « le libéralisme-libertaire n'est pas une philosophie uniforme mais une doxa... » ;
05:01 : « En l'occurence, une poignée de dirigeants capitalistes, et des bataillons entiers de gratte-papiers héritiers de mai 68 se trouvent en fin de compte des intérêts communs. Ou plutôt des ennemis communs... » ;
05:38 : « Le système précède les journalistes ! » ;
06:35 : « Les journalistes excèdent l'exigence de l'esprit critique pour revendiquer un véritable pouvoir ! » ;
07:25 : « Mais la formation des journalistes est-elle vraiment meilleure à l'heure actuelle ? » ;
08:49 : « Les journalistes ont remplacé le clergé comme les principaux pourvoyeurs de vérité ! » ;
09:25 : « Quelles sont les pistes pour sortir de cette crise du journalisme mainstream ? »

À voir.

En complément sur médias :

En complément sur libéral libertaire :

     

Mercredi 17 Avril 2019 - News # 16657 

Interdit d'interdire : Existe-t-il en France un «racisme d'État» ?

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit :

- Judith Bernard, professeure et fondatrice de Hors-Série
- Jean Messiha, membre du Bureau National du Rassemblement National
- Hadrien Mathoux, journaliste à Marianne
- Norman Ajari, philosophe

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur racisme :

     

Vendredi 12 Avril 2019 - News # 16522 

Le débat Étienne Chouard / Raphaël Enthoven - 11 Avril 2019 :

SYNOPSIS :

Le philosophe et essayiste Raphaël Enthoven et le professeur d'économie et figure emblématique du mouvement des Gilets Jaunes Étienne Chouard se retrouvent dans un face à face sur Sud Radio pour débattre ensemble pour la deuxième fois.

Raphaël Enthoven est de mauvaise foi, c'est ahurissant... ^^

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Raphaël Enthoven :

     

Lundi 8 Avril 2019 - News # 16389 

Interdit d'interdire : Laurent Alexandre et Étienne Klein : le débat sur l'intelligence artificielle :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit :

- Laurent Alexandre, entrepreneur et essayiste
- Étienne Klein, philosophe, physicien et épistémologue

Un débat divertissant confirmant qu'Étienne Klein est bien plus lucide et sage que le transhumaniste un peu fou, et parfois dangereux, Laurent Alexandre.

À voir.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur Étienne Klein :

En complément sur intelligence artificielle :

 

Mercredi 20 Mars 2019 - News # 15860 

Physique quantique et cosmologie : La notion de vide par Étienne Klein - 27 Février 2019 :

SYNOPSIS :

Le vide est un mot qui a plusieurs milliers d'années. Mais ce qui est mis derrière le mot "vide" a constamment évolué avec les différentes théories philosophiques et scientifiques. Par exemple, le vide quantique est appelé "vide" mais ce "vide quantique" est constitué de plein de choses, ce qui pose la question suivante : qu'entend-on réellement par vide ? Etienne Klein, physicien et philosophe des sciences au CEA, revient sur l'histoire et les différents sens de ce terme. Cette conférence a été réalisée lors de la formation du CEA pour les enseignants "La science en marche", promotion 2019.

Un excellente conférence d'Étienne Klein, facile d'accès, claire et didactique, avec plein d'anecdotes.

La conférence est suivie de questions / réponses tout aussi intéressantes.

À voir !

En complément sur physique :

En complément sur quantique :

En complément sur Étienne Klein :

   

Lundi 11 Mars 2019 - News # 15600 

Interdit d'interdire - Qui menace la laïcité ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit :
- Nadiya Lazzouni, journaliste
- Philippe Gaudin, philosophe
- Majid Oukacha, youtubeur
- Valentine Zuber, historienne

Des choses intéressantes, mais on sent parfois certaines passions.

Le sujet est parfois sensible...

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur laïcité :

     

Lundi 11 Mars 2019 - News # 15597 

Vincent Cespedes : le philosophe des gilets jaunes :

SYNOPSIS :

Bientôt 4 mois et le mouvement est toujours là. Les GiIlets jaunes sont devenus un phénomène de société, conspué par la majorité de nos élites, BHL en tête. Le philosophe Vincent Cespedes, quant à lui, trouve d'immenses qualités à ce mouvement. Il revient avec nous sur ses caractéristiques et son avenir politique.

Non évalué.

En complément sur Vincent Cespedes :

       

Mardi 5 Mars 2019 - News # 15445 

Prospective : "L'avenir le plus probable", une conférence de Michel Drac - Octobre 2018 :

SYNOPSIS :

Le réenregistrement de la conférence donnée à Genève en octobre 2018 à l'invitation de la section Haute-Savoie de l'association E&R.

Sommaire :
Un peu de théorie : 0:15
Lister les tendances : 12:00
Les cygnes noirs : 24:45
Hiérarchie des tendances : 27:30
Un peu de philosophie : 34:30
Le calendrier technologique : 37:00
L'impact technologique : 46:45
La crise du sens : 1:05:45
L'impact de la crise du sens : 1:10:15
Krach décennal : 1:14:30
Rôle structurant des USA et libre-échange : 1:24:45
Le différentiel démographique : 1:32:45
Power shift : 1:38:15
2018-2028 : 1:43:15
2028-2040 : 2:03:00
Conclusion : 2:18:00
Annonce prochaine vidéo : 2:24:00

Non évalué.

En complément sur Michel Drac :

En complément sur avenir :

En complément sur prospective :

   

Samedi 23 Février 2019 - News # 15248 

Michel Onfray charge BHL : "Il est le prototype de tout ce que je n'aime pas en philosophie" :

BHL philosophe ? Il déconne Michel Onfray... 

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur BHL :

En complément sur philosophie :

   

Lundi 18 Février 2019 - News # 15138 

Actu au Scalpel #32 - Propaganda : l'agression d'Alain Finkielkraut - Par LLP :

SYNOPSIS :

Cette vidéo a pour objectif de revenir sur l'agression d'Alain Finkielkraut lors de l'Acte 14 des #GiletsJaunes à Paris. La vidéo fait un peu plus de 40 minutes car elle se veut exhaustive afin de revenir sur l'emballement médiatique au mépris de la procédure judiciaire et de tous les précédents historiques qui ont démontré à de nombreuses reprises que certaines attaques antisémites très médiatiques étaient des coups montés. D'ailleurs, nous allons très vite savoir, contrairement à ce qu'affirme Benjamin Grivaux le porte-parole du gouvernement, qu'il n'a jamais été question de l'insulte « Sale juif » ! Il s'est rendu ainsi coupable de diffusion de fausses nouvelles.

Mais pour comprendre cette affaire il est essentiel de revenir sur le CV d'Alain Finkielkraut dont, il faut dire, la principale occupation est de s'attaquer à l'islam et aux musulmans. Les gens ont tendance à oublier des faits qui remontent à 15 ou 20 ans, c'est normal. Cette vidéo est là pour réparer ce petit défaut humain afin que les gens se rendent compte de la monstruosité de ce personnage qui se veut philosophe et qui en réalité n'est qu'un agent de subversion sioniste en France. 

Nous allons revenir sur tous ces dérapages médiatiques : les Antillais fainéants, l'équipe de France black-black-black risée de l'Europe, le soutien à Oriana Fallaci qui accusait les Arabes de se multiplier comme des rats, son analyse en tant que démocrates eugénistes de la multiplication des « enfants gazaouis surnuméraires », son soutien inconditionnel à l'entité sioniste criminelle quelles que soient ses exactions, son soutien insupportable et détestable au pédophile Roman Polanski... Bref, la liste est longue et explique beaucoup de choses.

Il se passe quelque chose de très malsain en France depuis quelques années. Nous observant sous nos yeux l'apparition d'une alliance entre juifs sionistes et l'extrême droite qui est une première historique et tout ceci sur le dos des musulmans. Pourtant, il suffit de voir les derniers actes antisémites constatés, on pouvait y observer le terme allemand « Juden » ou des croix gammées dessinées sur le visage de Simone Veil, on se demande bien quel est le rapport avec l'islam dans tout ça. L'affaire est encore plus loufoque lorsqu'il est question de lire les messages de Marine Le Pen qui essaie de nous faire croire que ses amis du Gud ne sont plus antisémites et que le seul péril qui menace les juifs de France serait l'islam !

Toute cette agitation politique, cette propagande inouïe qui fait bouger aussi bien l'exécutif avec le président en premier qui appellera personnellement Finkielkraut. Tout ce cirque médiatique dans lequel on lit des dizaines d'articles expliquant l'apparition de ce « nouvel antisémitisme » qui n'a rien à voir avec les heures sombres, les années 30... Cet hallali donne raison à mon livre « Ils aiment l'Islam » et lui donne que plus de force et d'intérêt car il démontre à quel point toute cette propagande est fausse et mensongère, car la réalité historique est exactement l'inverse. Effectivement, sans l'islam, selon certains historiens et penseurs occidentaux, les juifs auraient disparu petit à petit de la surface de la terre. C'est la conquête musulmane de la péninsule ibérique qui sauva les juifs des persécutions des Wisigoths au VIIIe siècle. C'est également l'islam et les musulmans qui accueilleront par centaines de milliers les juifs persécutés par Isabelle la catholique à la chute de Grenade quelques siècles plus tard. Aucun musulman n'a demandé de remerciements pour ces deux actes de sauvetages totalement gratuits et désintéressés mais il est tout de même injuste d'affirmer l'inverse aujourd'hui. Un peu de dignité messieurs...

Non évalué.

En complément sur LLP :

En complément sur Alain Finkielkraut :

     

Lundi 18 Février 2019 - News # 15137 

 

Un témoin privilégié, le journaliste Ferenc Almássy, témoigne de la montée en épingle de l'affaire Alain Finkielkraut et de sa maipulation par le gouvernement, la presse, et les politiciens :

Sur l'affaire Finkielkraut ; j'étais sur place au moment des faits, où j'ai réalisé cette photo.

Je suis sidéré par l'ampleur que prend cette histoire, pourtant relativisée par le principal intéressé. Mais l'occasion était trop belle pour tirer sur le mouvement des Gilets jaunes, en remettant une couche sur l'antisémitisme, et en cherchant à jeter l'opprobre sur un mouvement populaire, quitte à inventer des insultes ("sale Juif") comme l'a fait le porte-parole du gouvernement. La façon dont le système - comme on l'appelle communément, par aisance - monte en épingle cette très brève et légère altercation est terrifiante. Être témoin en direct de la création d'une telle manipulation à grande échelle est toutefois passionnant et instructif.

Que s'est-il passé ?

Dans la foule hétéroclite des Gilets jaunes, une poignée de personnes ont reconnu le philosophe qui semble-t-il passait par-là - il habite le quartier. Comme il l'a rapporté lui-même, certains ont des mots aimables pour lui, un autre lui propose de les rejoindre. Mais quelques autres l'insultent - on reste dans un registre très neutre et pas très douloureux en ce qui concerne les insultes à proprement parler ; "grosse merde", bon, ça n'a jamais tué personne.

Puis vient le fameux épisode avec l'homme au keffieh, et son "la France est à nous". Puis, des cris de "Palestine", de "sionistes", de "facho" et des moqueries pas bien méchantes faisant référence à quelques unes de ses sorties très médiatisées où il s'était emporté.

Finkielkraut, visiblement interloqué, passe sans agitation ni empressement derrière la ligne de police mobile, observant la scène, l'air à la fois étonné et consterné. Fin de l'événement.

Quelques manifestants, avec et sans gilet jaune, s'éloignent. "Je sais même pas qui c'était, mais j'ai entendu "facho" ça m'a suffit on lui a mis la pression, haha !", explique un trentenaire vêtu tout de "jean" à son acolyte, la bière à la main. Un autre, en "live" avec son téléphone portable, s'amuse d'avoir fait partir Luc Ferry...

De quoi s'agit-il ?

Certainement pas d'un drame digne d'un tel ramdam national. C'est une brève agression verbale d'un philosophe controversé par quelques excités en marge d'une manifestation de colère sociale. Un peu plus tôt, Vincent Lapierre a lui été chahuté par les antifas, et la police l'a exfiltré de force et empêché de revenir dans le cortège. Il y a quelques semaines à Toulouse, il a même été frappé. D'autres journalistes, indépendants comme "mainstream" ont été frappés, insultés ou expulsés par des Gilets jaunes - ou autres.

L'événement en fait est révélateur d'une chose : le conflit israélo-palestinien s'invite même dans ce mouvement social français. Parmi les manifestants, notamment, quelques drapeaux de la Palestine. Cette importation du conflit israélo-palestinien, Alain Finkielkraut en est un des artisans, objectivement. Sans parler du fait que certains des immigrés ou fils d'immigrés qui le détestent et le font savoir avec tant de véhémence sont peut-être en France grâce à lui, indirectement, de par son grand travail sur "l'antiracisme", outil de soumission politique au profit du dogme immigrationniste et cosmopolite.

Considérer que les insultes (sans rien qui je trouve ne puisse être qualifié stricto sensu d'antisémite sans faire de procès d'intention !) criées à un philosophe controversé par une poignée de personnes soient plus graves que les yeux crevés, les mains arrachées, les actions illégales du pouvoir et des autorités, les journalistes tabassés et éjectés par des nervis extrémistes, les casseurs identifiés et filés mais laissés libres d'agir, mais aussi la dérive autoritaire et bananière de la République, les détournements et la destruction du service public, l'immigration massive, le détricotage du droit du travail et la précarisation généralisée, le bradage de la souveraineté et du patrimoine national, l'américanisation, la mort des campagnes, l'agonie de la France périphérique... c'est absurde, dangereux et choquant.

L'exploitation médiatique et politique de ce non-événement montre bien la volonté du pouvoir en place : continuer à discréditer ce mouvement par tous les moyens, y compris par les amalgames les plus abjects. Et ceci en revanche a un effet terrible : c'est de l'huile jetée sur le feu et cela contribue à creuser la fracture déjà béante entre les quasi-insurgés que sont les Gilets jaunes et une caste incapable - selon son propre aveu - de comprendre ce qui se passe. Pas de réconciliation possible en vue pour des humanistes ou des gens ne s'étant jamais intéressé aux Juifs avec un pouvoir qui les oppresse financièrement et les traite d'antisémites - certainement la plus grave des condamnations morales dans nos sociétés occidentales d’après la Seconde Guerre mondiale.

Heureusement, Alain Finkielkraut n'a rien. Nul ne peut souhaiter un lynchage. Une société civilisée ne peut tolérer l'esprit de meute, en particulier tournée contre un homme seul. Je passe ici sur le fait que cela arrive quotidiennement en France depuis des années à de nombreux Français. Dans notre affaire, Alain Finkielkraut n'a pas été vu comme un Juif, mais comme un représentant d'une élite responsable des maux actuels. Cet anti-élitisme, M. Finkielkraut l'a remarqué avec justesse. Et dans ce contexte, je pense sincèrement que la motivation première des quelques personnes ayant interpellé le philosophe avec agressivité n'était rien d'autre que de faire passer le message de cette colère envers et à destination du "système", de "ces gens connus", et de ces "élites qui nous tuent à petit feu", comme me l'ont expliqué volontiers des Gilets jaunes calmes et pacifistes plus loin dans le cortège.

Cette colère est celle qui permet de se faire enfin entendre, au prix de cris et de fureur. C'est une colère de personnes sans pouvoir, ne se sentant ni représentées ni écoutées, ni respectées ni défendues. Malgré déjà quatorze semaines continues de mobilisation inédite. Nombreux sont parmi les Gilets jaunes ceux qui se sentent trahis, car ils y ont cru, à Macron, aux philosophes volontiers moralisateurs, à la nécessité de se serrer la ceinture. Il y a là une certaine colère de cocu qui s'exprime – le jaune n'est-il pas d'ailleurs la couleur des cocus. Mais comme le disait un ami, "le cocu est toujours un brave type". Un brave type qu'on a poussé presque à bout. Car pour l'instant, le brave type se retient, condamne la violence, les propos indignes et déclare ses manifs. Mais jusqu’à quand ?

Ferenc Almássy, journaliste.

Un témoignage de premier ordre mettant en perspective cet incident, somme toute mineur, mais utilisé par le pouvoir, les bien pensants, et les tenants du système pour tenter de décrédibiliser les Gilets Jaunes.

Tous les idiots utiles du système, notamment les associations antiracistes, la gauche du Capital, et l'extrême gauche du capital que sont les Antifas, les Blacks Blocs, vont béatement sauter sur l'occasion, ne se rendant pas du tout compte du rôle délétère que leur font jouer les divers pouvoirs.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur insulte :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur manipulation :

 

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14997 

Interdit d'Interdire - Féminisme : Ligue du LOL et autres scandales :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Bérénice Levet, philosophe, Peggy Sastre, journaliste et blogueuse, Françoise Vergès, politologue ainsi que Laure Salmona, co-fondatrice de l’association féministe contre le cyberharcèlement et spécialiste des violences sexistes et sexuelles.

Non évalué.

En complément sur Interdit d'Interdire :

En complément sur féminisme :

En complément sur Ligue du LOL :

En complément sur scandale :

 

Dimanche 27 Janvier 2019 - News # 14525 

RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) : Débat entre Raphaël Enthoven et Étienne Chouard sur Sud Radio :

SYNOPSIS :

Le philosophe et essayiste Raphaël Enthoven et le professeur d'économie et figure emblématique du mouvement des #GiletsJaunes Étienne Chouard se retrouvent dans un face à face sur Sud Radio pour débattre ensemble sur le RIC.

Le commentaire d'Étienne Chouard :

Le commentaire de Raphaël Enthoven :

Non encore évalué.

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur Raphaël Enthoven :

En complément sur Étienne Chouard :

   

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14438 

Gilets Jaunes : Comprendre la violence ? Le philosophe Vincent Cespedes est interviewé par Thinkerview :

Intervention intéressante d'un homme qui ose.

À voir !

En complément sur Vincent Cespedes :

En complément sur gilet jaune :

     

Dimanche 13 Janvier 2019 - News # 14225 

Philosophie, psychologie, et connaissance de soi :

N'hésitez pas une seconde : soyez avant tout vous-même ! 

En complément sur philosophie :

En complément sur psychologie :

En complément sur connaissance de soi :

   

Dimanche 13 Janvier 2019 - News # 14208 

Philosophie, psychologie, humanité, et humanitude : une leçon de vie par Louis de Funès :

En complément sur philosophie :

En complément sur psychologie :

En complément sur humanitude :

En complément sur leçon de vie :

En complément sur Louis de Funès :


Vendredi 11 Janvier 2019 - News # 14164 

 

Pour BHL, les Gilets jaunes sont animés de «passions tristes, mortifères, nihilistes». Voir [ici] ().

Mais de quoi se mêle ce philosophe de mes deux ? Il a été élu par des Français ? Non !

Qu'il apprenne à fermer sa gueule, il aura fait alors au moins un pas vers la sagesse (PHILO SOPHIA = qui aime la sagesse).

En complément sur BHL :

En complément sur gilet jaune :

     

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14100 

Sur le plateau de CNEWS, le philosophe Vincent Cespedes déclare comprendre la colère des Gilets Jaunes, provoquant la colère des participants :

 

Un type courageux qui ose parler vrai.

Et la petite caste des bien-pensants qui lui tombe sur le dos est pitoyable. Des chiens de garde du système.

En complément sur Vincent Cespedes :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur chien de garde :

   

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14072 

Luc Ferry, un philosophe de mes couilles... :

En complément sur Luc Ferry :

       

Lundi 7 Janvier 2019 - News # 14026 

 

Gilets jaunes : dénonçant une «nuit des petits couteaux», BHL tacle Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Voir [ici] ().

Le point Godwin, toujours et encore.

Le matraquage incessant de la Shoah...

Un nuisible et un minable.

Si ce type est philosophe, alors je suis le Christ.

En complément sur BHL :

       

Mardi 18 Décembre 2018 - News # 13638 

Francis Lalanne en représentant des Gilet Jaunes aux élections européenne : un « Vote connard ! » par Michel Onfray :

Voilà que Francis Lalanne a décidé, pour les gilets-jaunes, qu’il leur faudrait entrer au Parlement européen et que, pour ce faire, ils devaient constituer une liste. Il a trouvé de l’argent, beaucoup d’argent, on parle de 800.000 euros, il a l’imprimeur des affiches et des tracts, il a le nom possible, les « Gilets jaunes citoyens », on se doute bien qu’il devrait aussi disposer de celui de la tête de liste… J’ai cru comprendre que c’était également le souhait d’Alexandre Jardin qui a commencé les dernières présidentielles en girondin revendiqué avant de les finir en Robespierre décapitant son association [1] – avant Berezina…

Une liste « Gilets jaunes » aux prochaines échéances européennes : Emmanuel Macron en rêve ! Car cette liste, si elle devait exister, ne prendrait aucune voix à celle de Macron, aucune. En revanche elle siphonnerait celles de Dupont-Aignan, Le Pen et Mélenchon : ce trio couturé c’est tout gagnant pour le Président puisque le danger pour lui, ce sont eux ! De sorte qu’une liste « Gilets jaunes » serait un plébiscite pour Macron !

Les gilets-jaunes ne veulent plus du libéralisme forcené qui les opprime dans leur vie quotidienne depuis des années. Debout la France, le Rassemblement national et La France insoumise, sinon l’extrême-gauche, sont sur les mêmes positions, en même temps que des millions de Français qui, comme moi, ne se reconnaissent dans aucun de ces trois partis.

Or, Macron incarne le giscardisme, comme tous les Présidents depuis 1983, y compris ceux qui se sont dits de gauche. Qu’est-ce le giscardisme ? Moins de France, plus d’Europe; moins de République, plus de libéralisme ; moins de protection sociale, plus de marché ; moins de droit du travail, plus de conventions négociées ; moins de culture, plus de divertissements rentables ; moins de grandeur, plus de people ; moins d’écrivains, plus de banquiers ; moins de gaullisme, plus de nanisme ; moins de grande Histoire, plus de petites histoires ; moins de Racine ou de Corneille, plus de Danièle Gilbert ou de Marlène Jobert – réactualisons : plus de frères Bogdanoff et de Stéphane Bern.

Une liste aux européennes : pour quoi faire ? De la figuration à quoi obligerait même un bon score et rien que de la figuration dans l’opposition. Pendant ce temps, les giscardiens comme je viens de les définir gouverneront puisqu’ils seront majoritaires et d’autant plus majoritaires qu’avec leur liste « Gilets jaunes » auront affaibli ceux qui, sans en avoir l’air, jouent tout de même le jeu de l’Europe, mais à leur façon : bien au chaud dans l’opposition, confortablement rémunérés.

Ceux qui disent aux gilets-jaunes ce qu’ils devraient faire en estimant, pour Lalanne, qu’ils devraient souscrire aux jeux du vieux monde dont ils ne veulent plus ou, comme Jardin, qu’il leur faudrait remettre leurs doléances entre les mains des présidents de région encartés, qui sont tous gens du vieux monde que les gilets-jaunes veulent écarter, montrent qu’ils n’ont rien compris à ce que souhaitent les gilets-jaunes: ils ne veulent plus du vieux monde, de leurs gens, de leurs porteurs d’eau, de leurs jeux, de leurs règles du jeu, de leurs habitudes, de leurs coups tordus, de leurs magouilles, de leurs arrangements, de leurs combines, mais aussi de leurs intellectuels, de leurs penseurs, de leurs éditocrates, de leurs journalistes, de leurs acteurs, de leurs comédiens, de leurs chanteurs, de leurs comiques – de leurs philosophes… Ils veulent juste la démocratie, rien que la démocratie, toute la démocratie, autrement dit : la République, rien que la République, toute la République qui est chose publique et gestion de la chose publique par les citoyens. Laissez-les faire.


Michel Onfray (), le 18 décembre 2018.

Francis Lalanne, le blaireau mythomane, qui n'a rien compris, et qui fait le jeu de l'ennemi.

En complément sur Francis Lalanne :

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur gilet jaune :

   

Samedi 15 Décembre 2018 - News # 13561 

Chroniques de la dégénérescence et de la perversité : en Allemagne, les Jeunes socialistes du SPD pour le droit d’avorter pendant toute la durée de la grossesse. Voir [ici] ().

Monstrueux !

Un résultat désastreux de la pensée unique basée sur le fanastisme du droit-de-l'hommisme, de la philosophie égoïste de l'individu roi réclamant toujours plus de droits pour lui même (moi, moi, moi ! Mes droits, mes droits, mes droits 1)sans jamais regarder ses devoirs, et de l'idéologie gauchiste, sur les bobos et les esprits faibles.

Cette société de robots de l'Antéchrist court à sa perte.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur perversité :

En complément sur avortement :

En complément sur monstrueux :

En complément sur Allemagne :


Jeudi 6 Décembre 2018 - News # 13279 

Zoom - Enquête avec Francis Cousin : La vérité sur l'État profond aux États-Unis ? :

SYNOPSIS :

Francis Cousin, docteur en philosophie, rend public un rapport anonyme sur l'Etat profond aux États-Unis. Document authentique ou provocation pamphlétaire, Francis Cousin s'empare d'un sujet qu'il connait bien : l'ordre américain de la marchandise. Un propos peu entendu mais qui reprend la célèbre citation de François Mitterrand :"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique !"

Magistral !

Il mouche et démonte Martial Bild, c'est magnifique (et je n'ai rien contre ce dernier).

Francis Cousin est incontestablement le plus grand intellectuel à gauche.

Je ne cesse de le dire, et Francis Cousin l'affirme et le démontre ici : les États-Unis sont notre pire ennemi.

À ne pas manquer !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur État profond :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13258 

Interdit d'Interdire : L'appel de 80 intellectuels contre le «décolonialisme» :

SYNOPSIS :

Avec Ludivine Bantigny, historienne, Noémie Halioua, reporter indépendante, Jean-Francois Kahn, journaliste ainsi que Seloua Luste Boulbina, philosophe.

Non évalué.

En complément sur Interdit d'Interdire :

En complément sur colonisation :

     

Samedi 1er Décembre 2018 - News # 13120 

Gilets jaunes : le philosophe de mes deux BHL la ramène une fois de plus... :

Mais quel connard ce type...

En complément sur gilet jaune :

En complément sur BHL :

     

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12847 

Interdit d'interdire - Les «gilets jaunes» sont-ils tout ce que l'on dit qu'ils sont ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Félix Boggio Ewanjé-Epée, professeur de philosophie, Gérard-François Dumont, géographe et démographe, Béatrice Giblin, géographe, Jacques Krabal, député LREM ainsi que Kévin Victoire, journaliste et auteur.

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur gilet jaune :

     

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12788 

"Le message clair des Gilets jaunes à BHL" - Par Michel Onfray :

À l’heure où la France pauvre et modeste des Gilets jaunes fait savoir ses difficultés à se nourrir, à se loger, à se vêtir et son impossibilité d’offrir des sorties, des loisirs ou des vacances à ses enfants, Carlos Ghosn, grand patron français (mais aussi brésilien et libanais, il a la triple nationalité), se fait arrêter au Japon parce qu’il fraude le fisc… Pauvre chéri : il ne gagnait que 16 millions d’euros par an ! Il lui fallait bien mettre un peu d’argent de côté s’il voulait survivre un peu…

J’y vois un symbole de la paupérisation induite par ce libéralisme que Mitterrand fait entrer dans la bergerie française en 1983 avec les intellectuels médiatiques du moment, Nouveaux Philosophes en tête. Des pauvres de plus en plus pauvres et de plus en plus nombreux, puis des riches de plus en plus riches et de moins en moins nombreux: voilà ce qu’est la paupérisation. L’Empire maastrichtien est la créature des clones de Carlos Ghosn qui paupérisent à tour de bras. Macron est l’un d’entre eux.

Les journalistes des médias dominants clament partout que le message des Gilets jaunes est confus, invisible, illisible, divers, diffus, multiple, contradictoire: non, il ne l’est pas. Il est même très clair : ce que dénoncent les Gilets jaunes, c’est tout simplement cela : la paupérisation.

On le voit dans les reportages, ce peuple-là n’est pas doué pour la rhétorique et la sophistique, la dialectique et la parole. Il dit simplement et clairement des choses simples et claires que les diplômés des écoles de journalisme, de Science Po, de l’ENA ou de Normale Sup ne comprennent pas parce que ça dépasse leur entendement. Ils sont pauvres et l’engeance qui tient le pouvoir, politique, médiatique et économique,  ne sait pas ce que signifie faire manger une famille avec 5 euros par repas. Ils ne le savent pas…

Il est facile de salir ces gens modestes comme le font Libération et Le Monde, L’Obs (avec un article dégoûtant d’un nommé Courage, probablement un pseudonyme…), voire l’inénarrable BHL. « Ces pauvres qui disent qu’ils le sont et qu’ils n’en peuvent plus de l’être, quelle beaufitude, quelle grossièreté, quel manque de manière ! ». Et ces journaux seraient des journaux de gauche ? Qui peut encore le croire ?

« Salauds de pauvres ! » disent Quatremer & Joffrin, Courage & Askolovitch (qui m’inonde de textos insultants en me disant que tout le monde « se fout » de ce que j’écris, sauf lui apparemment…), Xavier Gorce, dessinateur au quotidien du soir & BHL. Car tous souscrivent comme un seul homme à cette saillie qu’on entend dans la bouche de Gabin dans La Traversée de Paris, un film de Claude Autant-Lara, un ancien du Front national version Jean-Marie Le Pen : « Salauds de pauvres ! » Le rideau se déchire enfin!

BHL écrit : « Poujadisme des Gilets jaunes. Échec d’un mouvement qu’on nous annonçait massif. Irresponsabilité des chaînes d’info qui attisent et dramatisent. Soutien à Macron, à son combat contre les populismes et à la fiscalité écolo » (17 novembre 2018). Passons sur la rhétorique du personnage, il y a bien longtemps qu’il ne pense plus et qu’il ne fonctionne qu’aux anathèmes –peste brune, rouges-bruns, poujadistes, fascistes, nazis, staliniens, pétainistes, vichystes, maurrassiens sont ses arguties préférées pour clouer au pilori quiconque ne pense pas comme lui. BHL a le record mondial du point Godwin ! Chez lui l’insulte a depuis longtemps remplacé toute argumentation digne de ce nom. Dans le registre des insultes, on l’a oublié, il y avait aussi: « saddamite »…

C’est le néologisme créé par lui pour insulter Jean-Pierre Chevènement lors de la guerre du Golfe. A cette époque, BHL ne s’est pas fait traiter d’homophobe ! Il est vrai que ses amis dans la presse sont nombreux et qu’il dispose d’un efficace pool qui nettoie le net de ses bêtises en les renvoyant dans les pages invisibles du net –vérifiez en tapant « BHL saddamite Chevènement » sur le net, plus rien, nettoyé… Étonnant! Car dans Bloc-Notes. Questions de principe cinq, page 141 de l’édition du Livre de poche, on peut encore y lire : « Chevènement saddamite et philoserbe ». J’attends que, des Inrocks à Libération, du Monde à France-Inter, on dénonce cette homophobie qu’on m’a prêtée il y a peu parce que, moi, je ne souscrivais pas au doigt d’honneur antillais qui semblait ravir le président de la République, et que je l’ai fait savoir sur le mode ironique. Il est vrai que BHL et l’humour, ça fait deux…

BHL qui fait tant pour qu’on parle de ses livres à chacune de ses parutions voudrait qu’on ne parle pas des Gilets jaunes dans les médias ! Comme si c’étaient les journalistes qui créaient l’actualité…

La pauvreté existe parce qu’on la montre.

Ne la montrons pas,

De cette manière elle n’existera plus.

C’est ainsi qu’on apprend à penser à l’Ecole normale supérieure ! Censurons ces Gilets jaunes à la télévision, demandons à France-Culture comment on s’y prend pour interdire de parole sur les radios du service public, et faisons taire cette racaille populiste, crypto-fasciste, lepeniste, vichyste, pétainiste, nazie –ne nous interdisons rien ! Car quiconque demande du pain pour ses enfants est une ordure populiste bien sûr…

Que BHL soutienne Macron, il n’y a rien là que de très normal. Avec Stéphane Bern et les Bogdanoff, Line Renaud et Philippe Besson, ce qui se faisait de mieux chacun dans son domaine a offert ses courbettes au Prince. Il y en eut de plus malins qui vinrent manger la soupe payée par le contribuable à Bercy, qui servait à préparer la présidentielle. On n’y mangeait pas des repas à cinq euros…  

Enfin, que BHL soutienne « la fiscalité écolo », comme son ami Cohn-Bendit, n’est pas non plus étonnant: il reprend l’élément de langage qui voudrait que ces taxes aillent à la fiscalité verte alors qu’elles vont majoritairement dans les caisses de l’Etat. La revue Que choisir l’a récemment montré dans l’un de ses articles [1].

Pour salir les Gilets jaunes, des journalistes et des éditorialistes affirment qu’ils refusent la fiscalité, qu’ils sont contre les taxes, qu’ils refusent les impôts, qu’ils rechignent à payer des taxes écologiques. C’est faux. C’est Carlos Ghosn qui refuse de payer ses impôts, ainsi que les riches qui ont placé leur argent dans les paradis fiscaux avec l’assentiment de l’Etat français, pas les Gilets jaunes qui, eux, veulent bien payer des impôts directs et indirects, mais s’insurgent que ces impôts, qui doivent servir à payer le salaire des fonctionnaires, à faire fonctionner les écoles, les hôpitaux, les commissariats, les gendarmeries, soient accompagnés en province de suppressions de fonctionnaires et de fermetures d’écoles, d’hôpitaux, de commissariats, de gendarmeries.

Revenons à BHL : s’il est tellement soucieux de l’état de la planète qu’il estime que l’Etat maastrichtien doive faire payer les pauvres avec leurs voitures de travail afin que les riches puissent polluer en se déplaçant en avion, alors qu’il cesse de passer son temps entre deux aéroports lui qui disait sans vergogne qu’il avait trop de maisons…

On peut lire en effet dans L’Obs (5 juillet 2017): « J’ai trop de maisons dans le monde »: Bernard-Henri Lévy se résout à vendre une de ses villas pour 6 millions d’euros. Lisons cet article: « Trop d’argent, pas assez de temps. Bernard-Henri Lévy a confié à Bloomberg dans un article publié ce lundi qu’il était contraint de vendre une de ses villas au Maroc, à Tanger, faute de pouvoir en profiter suffisamment: « Je partage mon temps entre Paris, New York et Marrakech. J’ai trop de maisons dans le monde et hélas, l’année ne dure que 52 semaines ». Prix de la demeure sacrifiée : 6 millions d’euros, en vente sur le site de Christie’s International Real Estate, pour 600 mètres carrés situés « au sommet d’une falaise, face à Gibraltar, au point précis où se côtoient l’Atlantique et la Méditerranée », affirme BHL, bon vendeur. Bonjour la trace carbone du philosophe !

On comprend que cet homme-là ignore quelle misère signifie un trou de cinquante euros dans le budget d’une famille vivant avec moins de mille euros par mois… « Salauds de pauvres! », en effet.

Michel Onfray.
________________________________

[1]: https://www.quechoisir.org/billet-du-president-fiscalite-ecologique-le-matraquage-fiscal-se-colore-de-vert-n59997/

En complément sur gilet jaune :

En complément sur BHL :

En complément sur Michel Onfray :

   

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12776 

Interdit d'interdire : "La méritocratie : enfer ou paradis ?" :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Ferghane Azihari, analyste en politique publique, David Guilbaud, haut fonctionnaire, Chantal Jaquet, philosophe ainsi qu'Yves
Michaud, philosophe

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur mérites :

     

Vendredi 16 Novembre 2018 - News # 12699 

 

Christian Vanneste : "L'identité ou la mort" :

SYNOPSIS :

Le philosophe et ancien député UMP, Christian Vanneste, vient nous présenter son dernier ouvrage intitulé “L’identité ou la mort” chez Apopsix Editions et préfacé par Philippe de Villiers.

 

QUATRIÈME DE COUVERTURE :

« On parle beaucoup d'identité, mais de quelle identité s'agit-il ? Légitime entre toutes au moment où une immigration sans mesure bouleverse la nation française, cette question est toutefois stigmatisée par le « politiquement correct ». La montée des « identités communautaires » va jusqu'à renverser le rapport entre la majorité et les minorités au sein des démocraties libérales. L'affirmation outrancière et narcissique de sa différence, la supériorité tirée d'une altérité, si possible marquée par un passé victimaire est la vraie menace.

Un voyageur sans bagages ne va pas loin. L'individu qui ne s'approprie pas la culture, l'héritage spirituel, l'histoire de la nation dont il est membre est une page vide qui n'a rien à offrir à l'autre.

Une nation est un fleuve. Des affluents le rejoignent, mais si les eaux se mêlent, le fleuve conserve sa source originelle, et poursuit son cours unique vers un même destin.

Ce livre invite à une réflexion approfondie, lucide et salvatrice autour d'un débat que l'on cherche à interdire.

A propos de l'auteur :

Christian Vanneste est député honoraire après avoir été député du Nord durant trois mandats entre 1993 et 2012. Gaulliste, il a été membre du RPR, puis de L'UMP et préside aujourd'hui le Rassemblement Pour la France (RPF) ainsi que la Droite Libre, un laboratoire d'idées libéral-conservateur.  Il a présidé la Fédération Nationale des Collectivités Territoriales pour la Culture entre 1993 et 1998. Professeur de philosophie et directeur des études dans l'Enseignement Catholique, à Tourcoing où il est né, où il habite et où il a été élu de 1983 à 2008, il a également été Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais entre 1986 et 2002. Enraciné, conservateur, et patriote, il a défendu les valeurs familiales, notamment à la tête de « Famille et Liberté » dont il est Président d'honneur. Cela lui a valu quelques procès : il n'a jamais été condamné, mais a pu obtenir les condamnations de plusieurs de ses diffamateurs et en a tiré une passion pour la liberté d'expression. Désormais son combat est celui des idées avec la conviction que le redressement de la France passe par la réaffirmation d'une identité sans laquelle la créativité disparaît sans retour. »

Beaucoup de remarques de bon sens.

En complément sur Christian Vanneste :

En complément sur identité :

     

Lundi 12 Novembre 2018 - News # 12593 

Interdit d'interdire - Police : la peur va changer de camp ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Sebastian Roché, Directeur de recherche au CNRS et spécialiste de la police, Rocco Contento, Secrétaire départemental Paris du Syndicat Unité SGP Police, Assa Traoré, membre du Comité Adama et Hélène L’Heuillet, philosophe et psychanalyste

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur police :

En complément sur peur :

   

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12499 

 

Georges Soros, Open Society, et mondialisme : Entretien par Stratpol avec Pierre-Antoine Plaquevent auteur de "Soros et la Société Ouverte : Métapolitique du globalisme" :

Le mot de l'éditeur :

Comprendre l’influence de Soros, c’est comprendre que de nombreux processus politiques antinomiques de notre temps ont souvent un dénominateur commun : l’appui, aussi bien financier que logistique et idéologique des fondations de la société ouverte...

Georges Soros est l’une des personnalités les plus influentes de notre époque. L'activisme de George Soros, qui se considère lui-même comme « un chef d’État sans État », touche en fait tous les domaines et tous les continents.

Durant les dernières décennies, peu de nations ont été épargnées par l’action ou l’influence de son ensemble de fondations : l’Open Society Foundations. Partout où la souveraineté politique et la stabilité sociale sont attaquées, on retrouve la trace de Georges Soros, de ses réseaux, de ses militants, de ses milliards. Que ce soit au travers de l'immigration de masse, de la dépénalisation des stupéfiants, des nouvelles normes sociétales, de la promotion des théories du genre ou des révolutions colorées. Dans chacun de ces domaines, Soros œuvre avec une étonnante constance à la réalisation d’un même objectif : l'avènement d'un nouvel ordre politique international fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États-nations.

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.

Au-delà d’un travail d’enquête inédit, ce livre se propose d’exposer la philosophie politique qui anime cette action et d’en tracer la généalogie profonde. Le lecteur y découvrira comment la notion de société ouverte se rattache aux courants les plus puissants et les plus actifs de la subversion politique contemporaine.

Informations sur le livre : 

Prix : 25.00€
ISBN : 9-782355-120879
Format : 17x24cm
Sortie : octobre 2018
366 pages
Avant-propos de Xavier Moreau
Postface de Lucien Cerise

Non encore évalué.

En complément sur Georges Soros :

En complément sur Open Society :

En complément sur Stratpol :

   

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12469 

Un philosophe explique le côté obscur de l’intelligence artificielle. Voir [ici] ().

Il est clair que si l'Humanité et la civilisation deviennent régies par la tyrannie implacable déterminée et déterministe de y=f(x), c'est en fini de nous, et le monde devient inhumain.

En complément sur philosophie :

En complément sur intelligence artificielle :

     

Mercredi 31 Octobre 2018 - News # 12320 

Philosophie : une jolie réflexion venue d'Orient :

On a pu bien l'observer chez des gens qui sont parvenus à avoir, après un immense travail de recherche des faits, une vision bien plus globale et exacte que le citoyen lambda et même que l'intellectuel qui est resté dans ses livres.

Cela vient du fait de leur position privilégiée où ils ont eu accès à nombre d'informations auxquelles les citoyens ordinaires n'ont pas eu accès via les médias dominants auxquels ils s'abreuvent presque exclusivement, et qui les désinforment et les trompent constamment.

Je pense, par exemple, à des gens comme Alex Jones, et ses colères mémorables.

Même moi-même, sans être aussi excessif que lui, je me suis rendu compte que je me révoltais davantage, suite aux milliers de vidéos et de News que j'ai été amené à voir. Dis autrement, je suis davantage au fait de ce qui se passe dans le monde, et je suis plus sensible aux mensonges, à la langue de bois, à la tromperie, à la propagande, etc. que l'homme de la rue.

On finit par "mourir de colère" parce-qu'on se rend compte de la terrible réalité de notre monde, des profondes injustices qui sont partout, et qui à un moment,  par accumulation, finissent par nous révolter, pendant que l'homme moyen, lui, vit toujours dans une certaine illusion (il y a beaucoup encore de gens qui sont certains que la France est une démocratie pare exemple). Cette séquence, tirée du filme "La matrice" résume bien cet état de fait :

Il ne s'agit pas de demeurer ignorant, surtout pas, mais d'accompagner la découverte du monde d'un travail sur soi, pour précisément ne pas finir par mourir de colère.

L'équilibre, le fait de ne pas faire que lire des news est aussi important. Écouter de la musique, faire des activités physiques, aller dans la Nature, dans un jardin, rencontrer les autres, parler avec eux, être courtois avec les gens simples qui nous servent dans les divers magasins que nous fréquentons, avec les gens de notre travail, être attentifs avec nos proches, développer l'amour, la compréhension, avoir un animal de compagnie comme un chat, ne pas rester dans le mental, etc., etc, etc., sont les meilleures antidotes à cette colère qui se fait jour en nous au fur et à mesure que nous découvrons l'Univers. Je dis bien "l'Univers", parce-que le même phénomène de révolte apparaît en nous lorsque nous commençons à le découvrir, c'est-à-dire à pouvoir voir ce qui se cache derrière le miroir des apparences physiques, dans les mondes internes. C'est effrayant, c'est dingue, et c'est vraiment révoltant. Un monde et un Univers cruels, de dingues...

En complément sur réflexion :

En complément sur philosophie :

En complément sur colère :

   

Mercredi 17 Octobre 2018 - News # 11962 

 Pour en finir avec les tromperies et la propagande 
 des chercheurs en IA (Intelligence Artificielle), des transhumanistes,
 ou autres scientifiques et intellectuels allumés, 
 fascinés par le scientisme et la technologie. 

 

Pourquoi une machine de réseaux de neurones, et par extension toute machine, ne pourra jamais engendrer une conscience, un être, une séité (un "Je suis" autoconscient, c'est-à-dire un être conscient de lui-même), doté de libre-arbitre.

 

Suite à la parution sur YouTube d'une vidéo sur l'intelligence artificielle évoquant soit-disant l'émergence d'une "conscience artificielle", j'ai posté une série de commentaires, très disjoints et éclatés, que je synthétise clairement ici en un seul article, et qui démontre de manière définitive que :

JAMAIS une conscience n'émergera d'une machine, aussi compliquée soit-elle.

 

Introduction à la démonstration :

Prenons un bout de métal, un bloc d'acier par exemple. Ce métal est inerte. Il n'y a aucune conscience dedans. À partir de ce métal, construisons un neurone mécanique, c'est-à-dire un petit dispositif avec de petits engrenages, des pièces mobiles, etc., qui reproduisent exactement le fonctionnement d'un neurone conceptuel (ayant les mêmes caractéristiques qu'un neurone informatique calqué sur ceux du cerveau).

Peut-être, pour une personne ordinaire, cela paraîtra compliqué à réaliser, mais pas pour un expert en mécanique ou un expert en haute-horlogerie par exemple (il y a des merveilles dans le domaine des montres mécaniques dites "à complications").
Ça y est : le neurone est construit et il marche parfaitement.
Aucune conscience : c'est mécanique à 100%. C'est du métal, des petits engrenages, des roues, etc.

Et bien croire qu'en assemblant 1.000, 10.000, 100.000, ou un million, de ces petits mécanismes de métal inconscient, de la conscience va jaillir, je dois dire qu'il faut être sacrément optimiste, pour ne pas dire quelqu'un à la conscience endormie.

Et le fait de construire le même système grâce à un ordinateur et à un logiciel, aussi complexe soit-il, ne change pas la donne et la conclusion : ça restera une machine, certes électronique au lieu d'être mécanique, mais TOUT AUSSI INCONSCIENTE. Des engrenages électroniques, si vous voulez.

 

Reformulation par une démonstration plus rigoureuse :

C'est une "démonstration par l'absurde grâce à une expérience de pensée", une méthode de démonstration très usitée en science physique.

Hypothèse : on peut parvenir à faire émerger une conscience (un être, une séité (un "Je suis" autoconscient)) à partir d'un réseau de neurones.

1) On fabrique un dispositif entièrement mécanique (métal, engrenages, roues, poulies, etc.) ayant les propriétés d'un neurone.
2) On interconnecte ensuite des milliers, voire des millions, de ces neurones mécaniques pour former un grand réseau multicouches usuel de neurones.
3) On a donc au final devant nous une très grosse machine de métal, constituée d'un très grand nombre d'engrenages, de poulies, etc.

Est-ce qu'une conscience va jaillir de ce très gros fatras de métal ? La réponse est évidement NON, c'est totalement absurde, car c'est un calcul mécanique et obligé : aucune conscience, aucune séité libre et autoconsciente, n'apparaîtra jamais d'un monceau de ferraille qui réalise mécaniquement un calcul obligé déterministe.

Donc, nous arrivons à une conclusion qui est contradictoire avec l'hypothèse. Cela signifie donc que l'hypothèse de départ est fausse, et donc que c'est ici
son opposée qui est vraie, à savoir :

Conclusion #1 : On NE PEUT PAS parvenir à faire émerger une conscience (un être, une séité (un "Je suis" autoconscient)) à partir d'un réseau de neurones.

C'est clair, c'est net, c'est définitif, et ce raisonnement ne souffre aucune discussion.

Exit donc la possibilité d'une machine constituée de neurones, faisant jaillir un être conscient de lui-même, et doué d'un libre-arbitre.

 

Complément pour les informaticiens :

Cette problématique est exactement la même que celle de la génération algorithmique de nombres aléatoires : il est radicalement impossible de générer une suite de nombres réellement aléatoires, imprévisible comme la conscience, à partir d'un algorithme, un procédé déterministe à 100% : c'est une fonction ! : y = f(x).

Certes, on dispose quand même dans la plupart des langages informatiques de fonctions générant des nombres pseudo-aléatoires (comme la fonction mt_rand() en PHP par exemple), mais en aucun cas ces fonctions ne peuvent générer des suites de nombres véritablement aléatoires passant avec succès les tests statistiques de distribution aléatoire, et pour cause : les suites générées sont reproductibles, car il suffit que connaître la valeur des graines utilisées par la fonction (ou seeds en anglais), au moment où elle a été appelée, pour reproduire exactement la même suite de nombres. Rien donc d'aléatoire dans cette génération de nombres !

C'est tellement vrai que tous les experts en cryptographie un peu sérieux vous diront qu'il ne faut surtout pas utiliser les fonctions aléatoires algorithmiques proposées par les langages informatiques pour chiffrer un message avec une clé aléatoire, mais seulement des dispositifs non algorithmiques, qui ne sont donc pas des fonctions, utilisant des procédés physiques, hardware, comme le bruit thermique, l'effet photoélectrique, ou la radioactivité, qui seuls sont fiables statistiquement, car capables de délivrer des suites aléatoires absolument non reproductibles et imprévisibles.

Même les gouvernements imposent des règles strictes d'utilisation de dispositifs physiques pour les jeux de hasard (le Loto par exemple, dont le tirage s'effectue grâce à une sphère transparente qu'on remplit de boules, et non via un ordinateur), c'est dire combien les séries de nombres aléatoires déterminées par le procédé y = f(x) sont prohibées, parce-que précisément non aléatoires et prévisibles, mécaniques.

Conclusion :

y = f(x) => y est 100% déterministe, mécanique et obligé.

 

Compléments pour les fonctionnalistes en philosophie de l'esprit :

Il est totalement ridicule de croire que y = f(x) va devenir conscient, et ce, même si y a des composantes multiples (comme une matrice par exemple), x également, et même si f a aussi des réglages multiples initiaux r(i).

Il est aussi absurde de croire que y serait un être conscient, que de croire que d'une machine de métal, d'une machine électronique, ou de toute autre machine composée de matériaux divers, il va émerger mécaniquement un y qui soit une séité, un "Je suis", une conscience.
C'est aussi absurde, et je prend volontairement un exemple fort pour marquer les esprits, que de croire comme certains fonctionnalistes le font, qu'à partir d'une poubelle de rue en plastique, dont on a réarrangé ses molécules de plastique d'une manière spéciale qui réponde à certaines conditions qui programment et assument une fonction f bien précise, aussi compliquée soit-elle, un "Je suis" va jaillir. C'est un non-sens.

y est juste le résultat mécanique et obligé d'un calcul mécanique et obligé : tout est entièrement mécanique et obligé, et donc, n'ayant rien à voir avec une séité, avec un "Je suis" ayant un libre-arbitre et une autoconscience. C'est totalement contradictoire.

Si y est mécanique et obligé, alors y ne peut être libre de choisir quoi que ce soit. Point final.


Une autre démonstration prouvant pourquoi complexifier f n'engendrera JAMAIS un être conscient :

Étudions la question grâce à la petite expérience suivante : nous avons une fonction f qui est composée d'un système la calculant grâce à n=2 engrenages, ou neurones mécaniques si vous préférez. On a alors :

Si on rajoute UN engrenage ou UN neurone, alors on a une nouvelle fonction f mais au rang n+1 cette fois (donc de rang 3 à partir de notre exemple précédent).

Est-ce que f au rang n+1 est devenue consciente, non mécanique, et non déterminée ? Non : f au rang n+1 est aussi mécanique et déterminée que f l'était au rang n...

J'espère que vous voyez où je veux en venir... ^^

Par un raisonnement par récurrence, je viens de prouver que quel que soit n, f sera TOUJOURS INCONSCIENTE, MÉCANIQUE, ET DÉTERMINÉE !

Rajouter un engrenage ou un neurone, ou bien n engrenages ou n neurones, NE CHANGE RIEN du point de vue de la mécanicité, de l'inconscience, et du déterminisme fonctionnel absolu, de la machine.

 

Jusqu'au bout du bout de la mécanicité et du déterminisme fonctionnel :

y est mécanique et obligé, 100% déterministe, on l'a vu.

x lui est inconscient : c'est juste une donnée ou un ensemble de données, d'informations, sans conscience donc lui aussi.

Mais il en est de même aussi pour f : f est en effet un algorithme, quelque chose de 100% mécanique, une procédure obligée, et donc 100% déterministe. Aucune conscience non plus donc dans f : ce sont des "engrenages" qui procèdent inconsciemment aux calculs inconscients déterminés et déterministes, de manière obligée.

Au final, nous avons une séquence de mécanicité absolue : TOUT EST MÉCANIQUE, TOUT EST INCONSCIENT, TOUT EST DÉTERMINISTE :

y = f(x) est un déterminisme absolu dont chaque élément x, f, et y sont inertes, ne sont pas des êtres, et sans conscience aucune.

Dans ces conditions, comment prétendre encore qu'une machine, aussi complexe soit-elle, qui est la matérialisation de y = f(x), peut-elle être, de quelque manière que ce soit, une conscience, un "Je suis", une séité, un être autoconscient ? Impossible ! Ou alors il faut être aveugle et/ou fou !

 

Fonctionnalistes, scientistes,
laissez toute espérance de construire un être conscient, une séi (un "Je suis" autoconscient),
vous qui entrez dans le domaine de l'informatique et de l'Intelligence Artificielle.

 

Corollaires de la 1ère démonstration :

Là où ça devient vraiment amusant, c'est qu'il y a des corollaires inattendus, surtout pour les ignorants instruits, les matérialistes, les athées, et tous ceux qui n'ont aucune expérience de la conscience hors du corps, comme le voyage astral par exemple, car ils réfutent absolument la nature transcendantale de la conscience, et sont même certains (mais c'est une croyance de leur part) que le cerveau engendre mécaniquement la conscience par ses processus biochimiques. Les voici :

Conclusion #2 : Puisqu'un réseau de neurones ne peut pas faire jaillir la conscience, alors le cerveau qui est aussi un réseau de neurones ne peut pas non plus faire jaillir la conscience. ^^

Il faut être logique à 100%. ^^
On ne peut pas avoir une logique à deux vitesses : on ne pas être logique dans certains cas, et pas dans d'autres : on doit impérativement le demeurer tout le temps, au moins par droiture et honnêteté intellectuelle.

Le cerveau est aussi une machine, certes organique, mais constituée de neurones interconnectés, ayant exactement les mêmes fonctions et propriétés (seules les connections sont différentes d'un cerveau à l'autre, mais cela ne change rien) que notre fatras de métal, et ne peut donc pas produire la conscience.

Conclusion #3 : la conscience est transcendantale, elle existe en dehors, indépendamment, du cerveau puisque ce dernier est incapable de la faire jaillir. ^^

C'est implacable et 100% logique à partir de la conclusion #1 démontrée, à savoir que : un réseau de neurones ne peut pas engendrer une conscience.

 

Pour résumer :

Ainsi, nous sommes parvenus à démontrer :

  1. Qu'aucun procédé mécanique impliquant des neurones, et par extension qu'aucune machine quelle que soit sa complexité (par l'absurdité de y = f(x) qui serait conscient), ne produiront jamais une conscience, un être, une séité, un "Je suis" autoconscient, c'est-à-dire un être conscient de lui-même.
  2. Que le cerveau en tant que machine biologique est incapable d'engendrer une conscience.
  3. Que la nature de la conscience est donc transcendantale.

 

Et on peut même déduire tout aussi logiquement de tout cela une nouvelle conclusion : le cerveau a, de manière certaine, au moins une fonction d'interface bidirectionnelle entre le corps physique et ses cinq sens, et la conscience, puisqu'il ne l'engendre pas. Il doit donc impérativement communiquer avec elle afin qu'elle ressente et s'exprime via le corps.

 

La cause des théories erronées prétendant qu'une conscience apparaîtrait par émergence dans une machine :

Il est aussi important de comprendre que la cause des raisonnements erronés de certains sur la conscience est la CROYANCE TOTALEMENT INFONDÉE que la conscience serait un phénomène émergeant d'un système mécanique complexe. Si un processus "émergeant" se faisait jour dans f, alors il apparaîtrait OBLIGATOIREMENT de manière mécanique, forcée, obligée, déterministe, et il serait LUI-MÊME mécanique, forcé, obligé, et déterministe, bref en CONTRADICTION TOTALE avec la notion même de conscience, d'auto-conscience, et de libre arbitre ! Donc, encore une fois, exit la conscience, même pour un phénomène dit émergeant.

De plus, croire que la conscience serait un phénomène émergeant d'un système mécanique complexe est une croyance scientiste, qui provient de l'ignorance de ce qu'est la conscience même.

La conscience n'a rien à voir avec la dynamique des systèmes, des flux d'informations dans une machine, de la notion d'émergence, ou de tout autre principe physique connu : une simple sortie astrale le prouvera, le démontrera de manière définitive à quiconque.

 

Les expériences qui valident la transcendance de la conscience :

Et oui... : si une théorie est correcte, alors les expériences doivent absolument corroborer cette théorie, la valider impérativement. Les expériences doivent toujours être en accord avec les théories, sinon ces dernières ne sont pas valides. C'est un principe scientifique de base.

Et bien, nous avons au moins deux expériences qui corroborent le fait que la conscience est transcendantale et n'est pas engendrée par le cerveau :

Deux types d'expériences, notez-le bien, radicalement incompatibles avec la théorie erronée d'une conscience émergeant d'une machine : parce-que JAMAIS une machine ne fera une sortie astrale ou une expérience de mort imminente pour la simple raison qu'elle n'a pas de corps astral et de conscience.

Cette précision pour bien faire comprendre à tous que les théories d'une conscience émergeant d'une machine sont complètement farfelues, puisque les faits expérimentaux sont en totale opposition avec ces dernières.

 

Pour en savoir plus sur la sortie astrale, voyez les liens ci-dessous, et surtout pour en faire directement l'expérience, je vous recommande plus que fortement le livre "La projection du corps astral" de Hereward Carrington et Sylvan Muldoon (Voir par exemple [ici] ()) : vous y apprendrez comment l’expérimenter.

Une bonne petite sortie astrale, ça va calmer sévère les gens intellectuels pétris de théories, ça va même les vacciner à vie contre tout leur fatras de théories sur l'émergence de la conscience à partir de systèmes mécaniques, croyez-moi.

 

Pour ce qui est des expériences de mort imminente, il faut surtout s'intéresser aux expériences scientifiques menées dans les services d'urgences et de réanimation de certains hôpitaux où des patients témoignent d'une sortie de leur corps lors d'un arrêt cardiaque, d'un AVC, ou d'une opération. Pour vérifier si cette sortie du corps est bien réelle, ou alors simplement un produit imaginatif, une illusion créée par le cerveau, des écrans d'ordinateurs orientés vers le plafond, et affichant une image aléatoire (parmi plusieurs possibles donc) pendant un moment, ont été installés sur les toits d'armoires ou d'étagères de ces salles de soins afin que ces images ne soient pas visibles du personnel soignant, mais seulement d'une personne qui "flotterait au plafond". Personne parmi le personnel ne connaît ces images. Seul l'expérimentateur qui les a introduites dans l'ordinateur pilotant les écrans les connaît, et ce dernier ne participe pas aux soins.

Voilà les résultats : la décorporation est réelle : les gens voient l'image aléatoire affichée sur les écrans lors de leur décorporation, puis reviennent ensuite, sous les actions de l'équipe soignante, à leur corps et témoignent de ce qu'ils ont vu : les infirmières et les docteurs s'affairant autour d'eux avec divers appareils et instruments, mais aussi des images affichées sur les fameux écrans. Et ce qu'ils disent avoir vu correspond exactement aux images affichées.

 

Conclusion 1 : la conscience existe hors du corps et du cerveau, et possède la capacité de voir des endroits qui sont inaccessibles aux cinq sens d'un corps inconscient allongé sur une table d'opération ou de réanimation.

Conclusion 2 : les expériences corroborent l'affirmation : "la conscience est transcendantale, elle existe en dehors du cerveau puisque ce dernier est incapable de la faire jaillir". Exit la conscience soit-disant produite par le cerveau et ses neurones, et à fortiori par un tas de ferraille ordonné : la conscience est transcendantale, point final.

 

Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner.

Tout est dit !

 

PS : La prochaine fois que quelqu'un vous dit que la conscience va apparaître dans une machine, faites lui connaître mon explication. Il faut arrêter de propager des inepties et de tromper les gens, fut-ce au nom de la science. ^^

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur transhumanisme :

En complément sur astral :

En complément sur expérience de mort imminente :

 

Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11793 

 

Chroniques de la dégénérescence : nous sommes dans l'époque des faux intellectuels et des faux philosophes (genre BHL) :

SYNOPSIS :

Le paysage intellectuel français s’est-il appauvri depuis l’époque de Sartre et de Foucault ? Avec l’arrivée des nouveaux philosophes dans les années 1970, c’est aussi l’apparition d’un nouveau phénomène : l’intellectuel médiatique. Le point de vue de Christian Salmon, écrivain et éditorialiste à Mediapart

Pleins de réflexions intéressantes et justes.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur intellectuel :

En complément sur philosophe :

En complément sur BHL :

 

Lundi 8 Octobre 2018 - News # 11737 

Olivier Rey : « Combattre l’hostilité à l’immigration de masse par l’oxytocine, j'ai cru à un canular » :

SYNOPSIS :

Le mathématicien et philosophe Olivier Rey, auteur de « Leurre et malheur du transhumanisme » (Desclée de Brouwer), revient sur cette hormone, l'oxytocine, citée dans une revue scientifique, qui permettrait de vaincre l'hostilité entre les hommes.

Hallucinant !

Incroyable !

On arrive bientôt au Soma du roman d'anticipation dystopique "Le Meilleur des mondes" (Brave New World) d'Aldous Huxley. 

Mais où va-t'on ? C'est de pire en pire...

Comment des êtres humains ont-ils ne serait-ce que penser, imaginer, une pareille solution ?!!!

C'est ultra-pervers et fasciste : ça fait peur.

Comme quoi Churchill avait raison :

Les fascistes de demain s'appelleront eux-mêmes les antifascistes.

En complément sur migrants :

En complément sur fascisme :

En complément sur perversité :

   

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11587 

Grand entretien de rentrée de septembre 2018 avec Pierre-Yves Rougeyron : "Éric Zemmour n’est plus souverainiste, il a rallié l’ennemi" :

Sommaire de la partie 1 :

- Actualités du Cercle Aristote
- La démission de Nicolas Hulot et la question écologique
- L'affaire Alexandre Benalla
- La loi Schiappa
- L'hommage à Maurice Audin
- Hervé Juvin au Rassemblement national et Nathacha Polony à Marianne
- L'affaire Clément Méric

Sommaire de la partie 2 :

- Viktor Orban
- Matteo Salvini
- Russie
- Élections européennes pour les partis "souverainistes" français
- Manifestations anti-migrants à Chemnitz
- Venezuela
- Trump et son plan éco protectionniste
- Le marxisme, solution ? (Revenu universel....)
- Jacques Focart
- Éric Zemmour [à 46'40]
- Décès de John McCain
- Décès d'une cofondatrice des Femen
- Décès Vice Amiral François Flohic & Pierre Maillard
- Décès Michel Cazenave
- Décès Alexis Philonenko
- Décès Samir Amin
- Claude Paulin (philosophe monarchiste)

Non évalué (mais il dit souvent beaucoup de choses intéressantes).

En complément sur Pierre-Yves Rougeyron :

En complément sur Éric Zemmour :

En complément sur souverainisme :

   

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10546 

Capitalisme : "L’Impérialisme aujourd’hui", une conférence de Bruno Guigue - Juillet 2018 :

SYNOPSIS :

Ancien haut fonctionnaire.
Auteur de cinq ouvrages et de nombreux articles traduits en huit langues, il enseigne la philosophie et les relations internationales.
Son dernier livre s’intitule « Chroniques de L’Impérialisme » publié aux éditions Delga.

Plein de choses vraiment intéressantes.

Passionnant.

À voir !

En complément sur impérialisme :

En complément sur capitalisme :

     

Samedi 4 Août 2018 - News # 10296 

Les soit-disant experts invités à la télévision :

Benjamine Weill, philosophe, spécialiste du rap,
et co-fondatrice de l'association "Nous Sommes Hip-Hop".
"Nous sommes de pauvres cons hallucinés" aurait été plus approprié...

On a aussi BHL philosophe... 

Et ce sont ces pointures qu'on invite pour nous éclairer, et nous aider à former notre jugment... 

La civilisation des fausses valeurs.

Rappel :

PHILOSOPHIE = PHILO (aime) + SOPHIA (la sagesse).

Un philosophe est donc une personne qui aime la sagesse, qui la recherche, l'enseigne, et la promeut.

En complément sur philosophie :

En complément sur expert :

     

Mercredi 18 Juillet 2018 - News # 9856 

Philosophie de la vie, sagesse, et action :

Une manière droite de penser, parce-qu'on est fidèle à son Être, à son ressenti interne.

Et cela n'a rien à voir avec le mental : ce qui nous paraît juste est une problématique liée au discernement, à la conscience et au coeur purs, pas à l'intellectualisme qui justifie tout et son contraire.

Il faut voir, et donc comprendre, SANS AUCUNE PENSÉE.

Essayez..., pour voir... ^^

En complément sur philosophie :

En complément sur sagesse :

En complément sur action :

En complément sur Abbé Pierre :

 

Mardi 26 Juin 2018 - News # 9369 

Pédophilie, éducation sexuelle perverse, et destruction des individus et de la famille : quelques news qui m'ont été envoyées par LaLyre, l'une de mes chères visiteuses :

Le plan mondialiste de destruction de l'enfance et de la famille :

Cette affaire est très sérieuse.

Vidéo lien de Marion Sigaud :

https://www.partisansfrancelibre.fr/_media/legaliser-la-pedophilie-les-verts-en-revaient.-lonu-va-le-faire.mp4 ()

le livre  " LA LOI DU PEDOPHILE " de Marianne Bilheran

L'imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial", en vente sur amazon.

Les « droits sexuels » sont une nouvelle idéologie à la mode, portée par différentes instances internationales en matière de santé, et en particulier, en matière de santé des mineurs. Dans cet essai radical, Ariane Bilheran propose, sans exhaustivité, une analyse des dérives déjà existantes en France, sous couvert de "l'éducation à la sexualité", ainsi qu’une étude littérale de nombreux passages de la « déclaration des droits sexuels » qui soutient une telle idéologie pédophile, sous couvert de lutter pour les droits des homosexuels, les droits des femmes et les droits à la santé. La philosophe et psychologue démontre, dans la lignée de ses travaux approfondis sur la psychologie du pouvoir, combien la perversion est toujours l’adjuvante de la paranoïa dans l’avènement du totalitarisme. Elle décrypte ici les mécanismes pervers qui contribuent à la mise en œuvre de ce « nouvel ordre mondial » au travers de la transgression sexuelle des enfants et adolescents. Lorsque les fous sont au pouvoir, ils imposent leur délire, sur la base d’une contagion délirante qu’il s’agit d’identifier pour s’en prémunir. Ils détruisent les enfants et persécutent les sains d’esprit.

Ariane Bilheran est normalienne, psychologue clinicienne, docteure en psychopathologie, spécialisée dans la psychologie du pouvoir déviant (harcèlement, manipulation, tyrannie, totalitarisme et ses pathologies : paranoïa, perversion...) et du pouvoir juste (autorité, reprise de son pouvoir personnel etc.).

L'action de professionnels de santé en France :
http://pros-contre-educsex.strikingly.com ()

Vidéo lien : https://www.youtube.com/watch?v=pHGoEZsu1w0 ()

 

Merci LaLyre pour ces informations importantes ! 

En complément sur sexe :

En complément sur pédophilie :

En complément sur Marion Sigaut :

En complément sur perversité :

 

Mercredi 20 Juin 2018 - News # 9223 

 

Luxe et technologie "ancienne" : pour son 280ème anniversaire, la célèbre manufacture française d'automates et de montres de haute horlogerie Jaquet Droz invente une machine à signer entièrement mécanique à 300 000 euros :

SYNOPSIS :

Quatre ans de développements furent nécessaires pour finaliser le projet engagé en 2014. La Machine à Signer dévoilée pour le 280ème anniversaire de la maison poursuit la tradition séculaire de l’Émerveillement mécanique initiée par son fondateur en 1738.

Si l’on parle souvent de la « signature Jaquet Droz », en évoquant sa créativité tant mécanique qu’esthétique, ce n’est pas un hasard. La maison perpétue l’Art de l’Émerveillement depuis le XVIIIe siècle. Elle fut la première, sous l’impulsion de Pierre Jaquet-Droz, à marier les univers de la Haute Horlogerie, des Arts et des Automates. De nos jours, elle est probablement la dernière.

Dans ce contexte, la révélation de la « Machine à Signer » revêt un caractère tout à fait exceptionnel. Elle s’inscrit dans le cadre du 280ème anniversaire de la marque, un événement hautement attendu des collectionneurs. Ces derniers avaient déjà aperçu une première version de la Machine à Signer en 2014. Ce qui n’était alors qu’un ambitieux projet est aujourd’hui un automate finalisé aux termes de quatre années supplémentaires de développement.

Il se situe dans la continuité de l’héritage de Pierre Jaquet-Droz : réaliser des merveilles mécaniques, des pièces uniques, capables de copier le vivant avec une maestria empreinte de magie et de mystère. L’Écrivain, la Musicienne et le Dessinateur, ses automates aujourd'hui exposés au Musée d’Art et d’Histoire de Neuchâtel, ont posé les jalons d’un art qui a traversé les siècles et les continents, de la Cour d’Espagne à celle de l’Empereur de Chine, en passant par Paris, Londres, Genève ou Moscou.

La Machine à Signer aujourd'hui révélée à Baselworld est l’aboutissement de cette vision. Elle fait l’objet de deux demandes de brevets et s’inspire à la fois de l’Ecrivain et du Dessinateur. Le mouvement de l’automate a été retravaillé dans sa fluidité, exécutant des signatures parfaites, plus régulières. L’automate est à présent doté d’un affichage de la réserve de marche. Cette dernière permet de réaliser deux signatures complètes, avant de devoir être remontée par un levier situé sur le côté de la Machine. C’est alors un ensemble de 585 composants qui se met en action, une mécanique extrêmement complexe entièrement assemblée et finie à la main. La programmation de la signature, c’est-à-dire le codage mécanique de son tracé sur trois cames, est également réalisée entièrement à la main.

La signature reproduite par la Machine est unique et personnelle. Elle ne pourra être activée qu’en déverrouillant un code à quatre chiffres choisi par l’utilisateur. Ce dernier choisira également la plupart des éléments décoratifs de sa Machine, en phase avec la philosophie de Jaquet Droz de réaliser de véritables objets d’art uniques, exécutés à la main au sein de ses Ateliers.

La pièce, polie et satinée, habillée d’or rouge gravé à la main ou de bois dur noirci, est conçue pour être emportée avec soi et sera proposée dans une pochette en cuir. La « Machine à Signer » de Jaquet Droz pourra alors parcourir le monde, comme le fit Pierre Jaquet-Droz en son temps, portant l’émerveillement par-delà les frontières et les océans.

Source : Jaquet Droz.

Étonnant et impressionnant !

Et même incroyable je trouve... 

Je n'aurais jamais cru cela possible : un automate mécanique qui reproduit une signature humaine...

Un tour de force !

J'adore ce genre de courte vidéo : cela explose la tête dans le sens où cela ouvre notre esprit à quelque chose qu'on aurait cru impossible.

La réalité dépasse la fiction...

À voir !

En complément sur montre :

En complément sur horloge :

En complément sur impressionnant :

En complément sur incroyable :

En complément sur étonnant :


Jeudi 14 Juin 2018 - News # 9062 

Philosophie et mathématiques : "LA FORMULE DU SAVOIR : j'ai publié un (gros) bouquin !!" par Science4All :

En complément sur Science4All :

En complément sur philosophie :

En complément sur mathématique :

   

Samedi 9 Juin 2018 - News # 8980 

 

Pseudo-philosophes et refus de la pensée dominante ambiante : "Je n’irai pas chez Raphaël Enthoven" par Jeanne Guien. Voir [ici] ().

Une claque cinglante bien méritée pour cet arrogant, spécialiste de la justification de la pensée unique.

Bravo Madame !

Et merci !

En complément sur Raphaël Enthoven :

En complément sur pensée unique :

En complément sur claque :

En complément sur pseudo philosophe :

 

Mercredi 30 Mai 2018 - News # 8740 

Talk show débilisant de propagande de la pensée unique "On n'est pas couché" : Laurent Ruquier a demandé à Raphaël Enthoven de remplacer Yann Moix ! Voir [ici] ().

Ça devient de pire en pire...

Je préfère encore Yann Moix...

Raphaël Enthoven, c'est un con borné, encore un philosophe de mes deux, complètement mental, avec des raisonnements vicieux et spécieux. Une horreur !

S'il devait être retenu, nous allons passer à une nouvelle octave dans la propagande et la désinformation, vous êtes prévenus. Ça va être le roi de la justification...

En complément sur Laurent Ruquier :

En complément sur Yann Moix :

En complément sur Raphaël Enthoven :

   

Vendredi 25 Mai 2018 - News # 8654 

L'Irlande bascule dans la perversité : le oui à la libéralisation de l'avortement l'emporte largement. Voir [ici] ().

Une défaite pour l'Irlande et l'Humanité, qui perd un peu plus son humanité, précisément.

Au delà de ce triste résultat, il est intéressant de noter dans l'article cette information : "Les personnes âgées de plus de 65 ans ont elles voté majoritairement contre le changement de législation tandis que les 18-24 ans ont voté à 84 % pour". Elle traduit, une fois de plus, le manque d'expérience et de lucidité de la jeunesse qui est complètement inconséquente, égoïste, impulsive, émotionnelle, et qui ne réfléchit pas.

Leur "philosophie" de vie : Jouir sans entrave, et tout de suite, en se moquant des conséquences de son propre devenir vers la transformation en un être pervers, ainsi que des nuisances pour la société.

Le Mal et les ténébreux on gagné aujourd'hui en Irlande. 

En complément sur Irlande :

En complément sur avortement :

     

Dimanche 20 Mai 2018 - News # 8530 

 

Incroyable : BHL va interpréter à Londres une pièce de théâtre de résistance au Brexit. Voir [ici] ().

Ce type ne recule devant rien !

Il cumule tous le délits anti-nations et anti-peuples.

Un ennemi planétaire des nations et des peuples souverains et libres !

Ahurissant !

[MAJ] Si sa pièce «Hôtel Europe» a autant de succès qu'à Paris, on est tranquille... : 950 personnes . Voir [ici] ().

Le Brexit est une «escroquerie politique et morale» pour Bernard-Henri Lévy...

Interrogé sur le risque d’un Frexit, il a alors formulé ces sombres prédictions : «J’espère qu’aucun gouvernement français ne commettra l’erreur folle de David Cameron qui, pour des raisons politiciennes, a déclenché cet effet papillon. Les gens disent : "qu’avez-vous contre ce référendum ? Est-ce que le référendum, ce n’est pas l’essence même de la démocratie ?". Eh bien justement non. C’est un des buts de cette pièce : dénoncer l’énorme escroquerie politique et morale qui veut nous faire croire que demander à un peuple de répondre par "oui" ou "non" à une question aussi énorme, aussi complexe, que son maintien ou non dans l’Europe, serait l’essence de la démocratie.» Voir [ici] ().

Le maître de l'inversion des valeurs... :

Blanc = Noir.
Oui = Non.
Référendum = pas démocratique  ! 

Et ce gugusse s'autoproclame philosophe... ^^ De mes fesses !

En complément sur BHL :

En complément sur Brexit :

En complément sur référendum :

   

Vendredi 11 Mai 2018 - News # 8350 

Humour, philosophie, et sagesse : Relativisons nos petits malheurs... :

En complément sur humour :

En complément sur philosophie :

En complément sur sagesse :

   

Lundi 7 Mai 2018 - News # 8261 

Libye : Saïf al-Islam Kadhafi :

Il a 100% raison.

Kadhafi voulait créer un dinar-or pour toute l'Afrique. Exit le dollar et toutes les monnaies de singe qui ne valent rien : il aurait fallu payer les ressources avec de l'or... Situation intolérable pour les impérialistes et les capitalistes qui ne vivent que de la fausse monnaie et de la prédation.

Quelle honte, quand j'y pense, que cette opération inique en Libye menée par le nabot-traître Sarkozy, et appuyé par le philosophe de mes deux BHL. Terrible... Ces deux connards ont du sang sur les mains, et pas qu'un peu.

En complément sur Libye :

En complément sur Kadhafi :

     

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8233 

Le langage au service des puissants ? Le philosophe Alain Deneault est interviewé par Thinkerview :

Non évalué.

En complément sur langage :

En complément sur philosophie :

En complément sur Thinkerview :

   

Dimanche 29 Avril 2018 - News # 8120 

Suède : Un réfugié syrien viole une fillette suédoise de 12 ans parce qu’il ne savait pas que c’était illégal de violer un enfant en Europe. Voir [ici] ().

C'est complètement dingue...

Mais où va-t'on ?

La société suédoise dans son ensemble n'a pas su protéger cette enfant, et les politiciens suédois qui ont fait entrer ces "réfugiés" (qui sont en réalité des migrants), sont des criminels en particulier.

Inique ! Révoltant !

Encore un dégât épouvantable causé par les ravages dans les cerveaux de la philosophie des droits de l'homme.

En complément sur Suède :

En complément sur migrants :

En complément sur viol :

   

Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7552 

Bernard Friot et Frédéric Lordon : « En quoi la révolution est-elle encore d'actualité ? », Paris, 3 avril 2018 :

SYNOPSIS :

Bernard Friot (économiste et sociologue) et Frédéric Lordon (économiste et philosophe) seront à Tolbiac le mardi 3 avril afin de revenir sur l'histoire récente des mobilisations et de se poser la question suivante : malgré deux décennies d'échecs, en quoi une révolution serait-elle toujours d'actualité ?

Non encore évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur révolution :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :


Vendredi 23 Février 2018 - News # 6916 

 

Droit des animaux : Thierry Coste, le lobbyiste de la chasse et le conseiller officieux d'Emmanuel Macron : "Les chasseurs sont utiles pour la biodiversité" :

Et puis quoi encore ???

C'est un mensonge éhonté : ils tuent les animaux !

Sans les chasseurs et tous ceux tuent les animaux sur la planète, alors la biodiversité serait préservée !

Mais quel foutage de gueule ! On vit vraiment une époque où tout est inversé, où tout est mensonge.

Pour terminer, une déclaration sordide de ce malfaisant, spécialiste du trafic d'influence :

Tuer Bambi, sa mère, et sa soeur, n'est pas forcément gênant.

 

Toute une belle philosophie de la vie, du respect du vivant et des êtres... Abominable ce type...

En complément sur animaux :

En complément sur lobbying :

En complément sur Macron :

   

Vendredi 16 Février 2018 - News # 6798 

 

Ahurissant : pour le philosophe Luc Ferry, ancien ministre de l'éducation nationale,  "les maths ne servent strictement à rien" :

Encore un philosophe de mes deux...

Seul un type déconnecté de la réalité, et vivant dans une bulle feutrée très agréable et protégé de tout, peut débiter une pareille ânerie sur les mathématiques.

C’est aussi typiquement une assertion de personne aisée ou de riche qui n’a pas à compter, car le pauvre est par essence confronté chaque jour à la dure et contraignante réalité des chiffres  : savoir ce qui lui reste, et calculer ce qu’il peut dépenser pour sustenter sa misérable existence.

Une fois de plus, on peut se rendre pleinement compte qu’en plus d’être foncièrement des traîtres, nos politiciens sont des aveugles et des incapables.

En complément sur ahurissant :

En complément sur dingue :

En complément sur démentiel :

En complément sur mathématique :

 

Jeudi 15 Février 2018 - News # 6796 

Le capitalisme par la séduction par Michel Clouscard (Sociologue et philosophe) face à Jacques Séguéla : quand les États-Unis ont imposé leur modèle économique en France :

En complément sur capitalisme :

En complément sur Jacques Séguéla :

En complément sur Michel Clouscard :

   

Mardi 13 Février 2018 - News # 6758 

Humour et philosophie :

Tout le monde mange tout le monde...

En complément sur humour :

En complément sur philosophie :

     

Mardi 6 Février 2018 - News # 6624 

Intelligence artificielle et transhumanisme : l'interview où Laurent Alexandre se lâche, et où son esprit minable, pervers, ténébreux, et malfaisant, se révèle un peu plus :

Quelques perles de ce ténébreux :

Laurent Alexandre est en train de tomber sous le poids de ses propres inclinaisons perverses, de ses propres contradictions, de ses propres défauts psychologiques et lubbies. Il nous dessine une belle courbe balistique dans laquelle il vient d'amorcer significativement désormais la phase descendante fatale... 

Et je vous fait une prédiction : il va dégénérer de plus en plus, et dire de plus en plus d'horreurs...

À suivre...

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur transhumanisme :

En complément sur perversité :

En complément sur ténébreux :


Lundi 5 Février 2018 - News # 6610 

Comment des pouvoirs, qui agissent dans des secteurs aussi névralgiques que l’agroalimentaire, la pharmaceutique, l’énergie, les transports, les mines, peuvent-ils agir sans contre-pouvoir, sans contrôle public, sans contrôle civique ?

Alain Deneault, philosophe et essayiste.

Quand les multinationales deviennent plus puissantes que les États. Voir [ici] ().

En complément sur multinationale :

       

Vendredi 2 Février 2018 - News # 6536 

 

Agriculture, consommation intelligente et circuits courts pour contrer la saloperie de grande distribution : l'exemple des magasins de producteurs :

SYNOPSIS :

Du producteur dans le Lot-et-Garonne au consommateur en région bordelaise, aucun intermédiaire. Avec la Compagnie Fermière, beaucoup d'agriculteurs cherchent à couper le cordon avec la grande distribution. Dans ce magasin, ils vendent leurs produits en direct et fixent eux-mêmes leurs prix. À l'origine, sept familles d'agriculteurs créent en 2012 le premier dépôt-vente à Gradignan (Gironde). Aujourd'hui, le concept rassemble 92 producteurs autour d'une même philosophie. Le dialogue s'ouvre sur le rapport qualité-prix de la pomme.

Une bouffée d'oxygène pour les producteurs
Ici, c'est moins cher : 1,6 euro le kilo. Il faut enlever 30% pour le fonctionnement du magasin, mais au final, ce prix reste deux à trois fois plus rémunérateur qu'en grande surface. Les ventes en circuit court constituent donc une bouffée d'oxygène. 500 emplois induits dans les deux magasins de la Compagnie Fermière et dans les exploitations. Cet éleveur a même pu augmenter ses marges de 30%. La clientèle adhère à ce nouveau modèle économique, car l'an dernier, 250 000 personnes ont fait des achats dans les magasins de la compagnie fermière. Au-delà de l'encadrement des promotions, le gouvernement veut permettre aux producteurs de fixer leurs prix eux-mêmes et non plus à la grande distribution. C'est déjà le cas dans certains magasins alternatifs.

Voilà un business model humain et efficace ! C'est durable, sain, et utile pour toute la communauté.

La grande distribution est une saloperie qui se gave sur le dos des producteurs et de salariés payés au lance-pierre, en plus de favoriser une alimentation chimique produite en polluant la Terre.

Mort à la grande distribution motivée seulement par la cupidité et le toujours plus de profits !

Vive les circuits courts !

Nota Bene : la Compagnie Fermière possède :

En complément sur consommation :

En complément sur circuit court :

En complément sur grande distribution :

En complément sur aliment :

En complément sur agri :


Samedi 20 Janvier 2018 - News # 6294 

Pseudo-démocraties actuelles versus démocratie authentique : "Quelle alternative à la « crise de la représentation ?" par Jean-Paul Jouary :

SYNOPSIS :

Ce que nous appelons communément aujourd’hui démocratie est pour l’essentiel la « démocratie représentative », qui consiste pour les citoyens à élire une ou plusieurs personnes qui décideront du sort de tous pendant une certaine période. Une libre dépossession du pouvoir au profit de « représentants ». Mais que signifie « re-présenter » ? On sait ce que cela signifie à l’égard d’un absent, d’un enfant mineur ou d’un aliéné mental, mais pour un peuple ? Cette forme de démocratie est visiblement en crise, tandis que se développent diverses formes nouvelles d’existence du politique. Y a-t-il une alternative à la « démocratie représentative » ?

Conférence de Jean-Paul Jouary, agrégé et docteur en philosophie, professeur de chaire supérieure, et auteur d’une trentaine d’ouvrages parmi lesquels Rousseau, citoyen du futur et Mandela, une philosophie en actes.

Complément : "Comment sortir de l’impasse démocratique ?" par Loïc Blondiaux :

En complément sur démocratie :

       

Mercredi 17 Janvier 2018 - News # 6230 

Science, physique, et épistémologie : Étienne Klein est interviewé par Thinkerview : Éthique et philosophie des sciences, le rôle des scientifiques ?

En complément sur physique :

En complément sur science :

En complément sur Étienne Klein :

En complément sur Thinkerview :

 

Mercredi 17 Janvier 2018 - News # 6229 

Interview par Thinkerview de Bernard Stiegler, philosophe qui axe sa réflexion sur les enjeux des mutations actuelles — sociales, politiques, économiques, psychologiques — portées par le développement technologique et notamment les technologies numériques :

Non évalué.

En complément sur Thinkerview :

       

Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6133 

Philosophie et vérité : Platon :

En complément sur vérité :

En complément sur philosophie :

En complément sur Platon :

   

Mardi 9 Janvier 2018 - News # 6086 

Conférence sur les dettes illégitimes à Belgrade par Éric Toussaint à la faculté de philosophie de l'université de Belgrade (Serbie), le 6 octobre 2017 :

Une mini-conférence de synthèse tout à faire remarquable, car très simple et bien didactique.

À voir absolument pour s'initier aux concepts de dettes illégales, illégitimes, odieuses, et insoutenables !

En complément sur dette :

En complément sur emprunt :

En complément sur crédit :

En complément sur FMI :

En complément sur Banque Mondiale :


Vendredi 3 Novembre 2017 - News # 5456 

Rencontre avec Étienne Klein : quelques réflexions sur le temps :

SYNOPSIS :

Tout le monde croit savoir ce qu’est le temps mais personne n’est capable d’en donner une définition immédiate. Le mot est universellement compris mais pas l’ensemble de ce qu’il recouvre. S’écoule-t-il de façon
linéaire ? Peut-on le remonter ? Quel lien à l’espace ou à la psyché humaine ? Que nous dit la physique à son sujet ? Quelles questions pose-t-elle à la philosophie ?

Modération : Xavier Mauméjean

Toujours aussi pertinent, cultivé, intelligent, et plein d'anecdotes, Étienne Klein.

Passionnant.

En complément sur Étienne Klein :

En complément sur temps :

     

Mardi 17 Octobre 2017 - News # 5364 

Laurent Alexandre, médecin et chef d'entreprise, et Jean-Michel Besnier, philosophe : un débat sur le transhumanisme :

Laurent Alexandre fait un début hystérique...

Il est complètement fasciné.

C'est un fou furieux ce type... ^^

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur transhumanisme :

     

Vendredi 30 Juin 2017 - News # 5001 

Désobéissance civile : "Des obéissances civiles ?" - #DATA GUEULE 73 :

SYNOPSIS :

Des agents du Pôle Emploi refusant d'appliquer une circulaire visant les étrangers, des salariés de supermarchés distribuant des produits encore consommables contredisant leurs instructions ou encore des citoyen.ne.s occupant un terrain pour empêcher un projet d'oléoduc : autant d'actes de désobéissance civile. Au nom de valeurs vécues comme supérieures (l'égalité, la justice, la préservation de l'environnement...), ces femmes et ces hommes choisissent de passer outre les lois par des actions non-violentes. Pour certains, cette désobéissance devrait être durement réprimée mais si l'on prenait quelques minutes pour y réfléchir ? Et si la désobéissance civile était l'une de des respirations de la démocratie ? Rencontre avec Manuel Cervera-Marzal, sociologue, philosophe et auteur de l’ouvrage « Les Nouveaux Désobéissants ».

Source : DATA GUEULE.

En complément sur DATA GUEULE :

En complément sur obéissance :

     

Mardi 27 Juin 2017 - News # 4949 

Informatique, ordinateurs, Intelligence Artificielle, et problèmes philosophiques et politiques du futur : "L'éthique de l'intelligence" par Laurent Alexandre, à l'USI - 20 Juin 2017 :

Une autre conférence de l'expert français du transhumanisme et des technologies NBIC.

Même si Laurent Alexandre est un ténébreux vaniteux et cynique (ses assertions récurrentes sur le pognon qu'il faut prendre aux crédules et aux pigeons), il nous livre ici une conférence passionnante.

À voir !

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur NBIC :

En complément sur transhumanisme :

En complément sur éthique :


Samedi 17 Juin 2017 - News # 4757 

Québec : elle a le même frigo depuis 1953 ! :

On pourrait croire que c'est insolite, mais pas du tout !

En réalité, c'est normal.

Ce n'est que parce-que les industriels sont des voyous et que nos politiciens sont des traîtres complices de ces voyous que nous avons des produits qui ne durent pas, et même qui sont conçus pour casser par une obsolescence programmée. Un comble !

À cela, il faut ajouter que nous sommes conditionnés par la publicité omni-présente à constamment désirer le nouveau.

L'envie est le moteur secret de nombre de gens désormais. Ils veulent un nouvelle voiture, un nouveau smartphone, non parce-que ceux ne fonctionnent plus, mais juste parce-qu'il sont taraudés par le défaut, par le parasite du Moi pluralisé de l'envie qui les fait ardemment désirer, en les attaquant au niveau du plexus solaire et dans le mental.

Cette faillite psychologique combinée à la trahison politique nous mènent à la faillite de l'Humanité et de toute la planète. Avec la cupidité sans fin des uns et l'envie inextinguible des autres, deux ou trois Terre n'y suffiront pas.

Conclusion : nous sommes plus jamais devant le dilemme de la philosophie : être ou pas être.

Le XXIème ou le XXIIèmes siècles seront spirituels et vertueux ou ne seront pas.

En complément sur obsolescence :

       

Lundi 5 Juin 2017 - News # 4544 

Psychologie, philosophie, spiritualité, et Gnose :

On peut même dire que la société n'existe pas : ce n'est qu'un concept.

Dans la réalité, il n'y a que des individus. Montrez moi la société. Vous ne le pouvez pas.

La société n'est qu'une extention représentative et conceptuelle de l'individu.

La société est égoïste ? C'est parce-que les individus composant cette société le sont.

Ainsi, la seule manière de changer la société, c'est de nous changer nous-mêmes. Croire qu'on va parvenir à changer la société sans que les individus ne se changent est un non-sens, une absurdité totale.

En dernière analyse, la société et le monde ne changeront pas, pour la simple raison que l'immense majorité des êtres humains ne travaillent pas sur eux-mêmes à se perfectionner par la Connaissance de Soi qui permet l'élimination de leurs propres défauts et faiblesses psychologiques qui habitent dans leur inconnue psyché.

Comme disait Platon, "Seuls les morts ont vu la fin de la guerre", ce qui signifie que jamais les vivants ne verront la guerre disparaître de la surface de la Terre. Pourquoi ? Tout simplement parce-que chacun porte, dans son propre intérieur, toutes le causes vivantes de la guerre. Tant que les Moi de la guerre continueront d'infester la psyché de chaque être humain, alors jamais la guerre ne cessera dans le monde.

C'est la raison pour laquelle les grandes organisations internationales, telles que l'ONU, ne résoudront pas le problème de la guerre. Si vous demandez à chaque membre siégeant à l'ONU s'il est pour la paix, chacun vous dira que oui. Ce qui n'empêche pas ces gens d'intriguer, de manoeuvrer, d'espionner, de comploter contre d'autres pays, et de continuer à fabriquer des armes. C'est contradictoire, il est impératif de le comprendre. Et c'est ainsi parce-que ces gens portent tous la Légion ténébreuse à l'intérieur d'eux-mêmes, les amenant à envier les autres, à jalouser les autres, à craindre les autres et donc à fabriquer des armes, à vouloir dominer les autres pays, à leur piller leur ressources, à les vassaliser, etc., etc., etc. Et tout cela sous l'impulsion de leur propres défauts psychologiques dont ils ignorent tout, même jusqu'à leur propre existence...

Tant que les parasites de la Légion du Moi pluralisé existeront dans l'homme, alors ces agrégats psychologiques animaux continueront de se cristalliser, de se manifester, apportant la guerre et une infinité de nuisances au monde. Ainsi repeindre l'extérieur (opérer des changements seulement extérieurs) est une entreprise totalement vaine : le "naturel" caché va revenir au galop, obstiné et fatal.

Au final, tout est déjà plié : cette civilisation de vipères va disparaître, elle va entre autres s'auto-détruire, pour la simple raison que non seulement les gens ne travaillent pas à dissoudre le Moi pluralisé, mais qu'en plus la Légion particulière de Moi-diables résidant en chacun ne cesse de croître, de se développer, cristallisant de nouveaux défauts et aspects, amenant au final à un chaos psychologique de plus en plus important et une dégénérescence croissante ininterrompue en chaque être humain.

Prenons un exemple concret : les parasites de la famille de la Luxure et la pornographie. Il n'y a que 50 ans, la pornographie était très peu développée dans le monde. Aujourd'hui c'est une véritable industrie, et même le premier secteur marchand de l'Internet. Avez-vous remarqué l'explosion des catégories des différents types de luxure sur ces sites ? Il y a 50 ans, certains comportement luxurieux étaient inconnus, ou si minoritaires qu'on n'en entendait jamais parler. De nos jours, si vous demander à afficher toutes les catégories disponibles sur un site de vidéos pornographiques, la liste de celles-ci ne tient même pas sur l'écran : il faut faire défiler la page pour les consulter toutes... Cette explosion de nouveaux aspects de la luxure est une illustration parfaite du développement continu des parasites de la Légion du Moi. Ceux-ci n'arrêtent pas de créer de nouveaux aspects, de nouvelles complexités, de nouvelles subtilités à l'infini, hypnotisant toujours un peu plus leur hôte, le faisant dégénérer inexorablement, et l'enfonçant de plus en plus dans la perversité, le vice, et les multiples ténèbres de l'Ego.

C'est plié je vous dis, et l'Humanité n'a pas idée de cette fatalité extrême et de l'ampleur des catastrophes qui viennent.

En complément sur Jiddu Krishnamurti :

En complément sur psychologie :

En complément sur philosophie :

En complément sur spiritualité :

En complément sur gnose :


Vendredi 26 Mai 2017 - News # 4340 

Le gouvernement Macron d'Édouard Philippe veut en finir avec la publication mensuelle des chiffres du chômage. Voir [ici] ().

Ben voyons..., c'est plus pratique de laisser la population aveugle sur la situation, surtout lorsqu'elle est promise à dégrader encore plus dans les mois qui viennent.

"Cassons le thermomètre pour que la fièvre disparaisse", voilà la philosophie dévoyée des incompétents du gouvernement.

En complément sur le chômage :

En complément sur Macron :

En complément sur Édouard Philippe :

   

Jeudi 25 Mai 2017 - News # 4312 

Voici quelques vidéos tout à fait originales, pertinentes, et très instructives, sur l'économie et le travail humain.

Je vous livre ci-dessous mes remarques et réflexions que je vous invite à ne lire qu'après avoir regardé les dites vidéos.


L'immense travail humain pour produire les biens et les services ne plaide pas en faveur du capitalisme, bien au contraire :

Contrairement à ce qu'affirme Adam Smith, et même si son histoire de fabrication d'une veste de laine est tout à fait exacte, étonnante, et très didactique, les conclusions qu'il en tire en faveur du libéralisme sont complètement erronées pour une simple raison :

Les biens et les services sont produits par d'innombrables travailleurs, par un somme incalculable de travail et de gens, et dès lors prouvent que ceux qui gagnent de l'argent avec de l'argent (les marchands spéculateurs, les spéculateurs, et les capitalistes) sont des inutiles, des parasites, des vampires. Ces derniers ne produisent en effet RIEN, et ne contribuent pas dès lors à la création de richesses tangibles, utiles au bien commun.

Ainsi, alors qu'Adam Smith croyait asseoir la légitimité du libéralisme, il s'est en réalité tiré sans le savoir une formidable balle dans le pied...

 

L'égoïsme serait le moteur de l'économie selon Adam Smith et l'auteur de la vidéo :

"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger, que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité,  mais à leur égoïsme ; et ce n'est jamais de nos besoins que nous leur parlons, c'est toujours de leur avantage." Adam Smith.

Cette phrase est fausse, car Adam Smith oublie que la majorité des personnes ont l'amour de leur travail, et du travail bien fait, et ne le font pas pour des raisons égoïstes mais parce-qu'ils aiment leur métier, et veulent bien faire les choses, même si plus le temps passe, le nombre de gens seulement intéressés par l'argent ne cesse de croître sans qu'ils se soucient de la qualité du travail ou des biens qu'ils produisent. Vendre est désormais leur unique objectif, et le reste ils s'en foutent... Mais il faut comprendre que cela n'a pas toujours été ainsi, l'Histoire le démontrant à satiété.

Il y a eu une dérive des mentalités sous l'impulsion du libéralisme puis encore plus par le néolibéralisme. Par exemple, du temps de mes parents, le banquier était un vrai conseiller : il orientait les choix d'investissement de ses clients avec sagesse, en fonction de leurs besoins, "en bon père de famille" selon les termes de la Loi. Aujourd'hui, les conseillers bancaires sont devenus des commerciaux, quand ce ne sont pas des putes qui se prostituent pour gagner quelques dizaines d'euros de commission en vendant un produit financier dont ils ignorent tout, en plus. Ces derniers ne sont plus intéressés que par l'argent immédiat et facile, et se foutent éperdument des intérêts et du devenir financier de leurs clients. Mais cette tendance perverse est finalement assez récente dans l'histoire de l'Humanité, et c'est un effet produit par la combinaison des divers facteurs "modernes" suivants :

D'autre part, dire que seuls les égoïsmes individuels seraient à même de produire la richesse, et que construire une société basée sur l'altruisme est impossible, est une absurdité totale. Il n'y a qu'à regarder l'histoire de la médecine, des hôpitaux, des maisons de santé, etc. pour se rendre compte que c'est précisément l'altruisme et la charité qui ont permis l'émergence de ces établissements, et non l'égoïsme et la cupidité. Pour mémoire, rappelons nous l'hospice des Quinze-Vingts, fondé en 1260 par Saint-Louis : l'hospice comprenait trois cents lits, et son but était de recueillir les aveugles de Paris qui étaient fort en détresse. Il était entièrement financé par le Roi..., qui n'avait pourtant pas un intérêt personnel immédiat de le faire ou de cupidité, d'avidité, etc.

Et combien d'hôpitaux et de maisons de santé fondés par des soeurs ? Ils sont innombrables..., et c'est là que la médecine à grande échelle a vraiment démarré...

Enfin, l'assistance publique est un projet collectif et mutualiste, opposé en son essence à l'égoïsme et à la cupidité. Ce n'est que sous l'impulsion des néolibéraux et de la malfaisante Union Européenne que le statut de la médecine publique est remis systématiquement en cause, et attaqué par une libéralisation et une mise en concurrence de tous les établissements publics avec le secteur privé pour être livrés en pâture au marché.

Ainsi, Messieurs Adam Smith, Milton Friedman, et Phi (l'auteur de ces vidéos), vous êtes complètement dans l'erreur et vous faites de la propagande pour le système capitalisme, alors que tout montre que ce sont les travailleurs qui produisent les vraies richesses, le bien être et le confort de toute l'Humanité. L'Humanité a besoin des travailleurs, pas des parasites capitalistes. Les capitalistes ont besoin de nous parce-qu'ils nous vampirisent, mais nous le peuple nous n'avons pas besoin d'eux car c'est nous qui créons toutes les richesses de ce monde. Souvenons-nous en !

Pire, la rhétorique capitaliste et libérale veut nous faire croire que les transactions et le libre-échange seraient toujours des contrats gagnant-gagnant. Or cela est faux. Cela est faux car lorsque la grande distribution achète ses produits, elle contraint ses fournisseurs, agriculteurs ou entreprises, à leur céder leurs produits à des tarifs qui ne leur permettent pas de vivre, mais tout juste de survivre. Cela est faux car les multinationales pillent les ressources de nombreux pays tout en exploitant leurs peuples dans des conditions indignes, payant les gens avec un lance-pierre, l'Afrique et la Chine en étant des exemples criants et désespérants.

 

Conclusion :

Des vidéos très intéressantes, parce-que permettant de mieux prendre conscience du rôle et de la valeur du travail humain et de la nuisance colossale du capitalisme, de l'économie de marchés, qui nous conduisent collectivement à l'autodestruction et à la dévastation de la planète.

De petits must dans leur genre très spécifique.

À voir absolument !


Mercredi 24 Mai 2017 - News # 4297 

Mathématiques statistiques étonnantes : la Loi ou Théorème de Bayes :

Une vidéo vraiment intéressante et didactique, à la portée de tous.

Seule regret : l'intervention de Dieu dans le deuxième épisode qui s'avère grotesque. Dès qu'ils commencent à faire un peu de soi-disant philosophie, certains humains deviennent arrogants et idiots, c'est pathétique.

De très bonnes explications cependant.

À noter que la version de ce théorème présentée est une version simplifiée. Pour en savoir plus, voir [ici] ().

En complément sur mathématique :

En complément sur statistique :

En complément sur étonnant :

En complément sur surprenant :

 

Mercredi 10 Mai 2017 - News # 4005 

BHL, le pseudo philosophe de mes fesses milliardaire a été entartré en Serbie le Mai 2017 :

En pleine intervention à un festival de film documentaire à Belgrade, le philosophe et cinéaste français Bernard-Henri Lévy a été attaqué... à coups de tarte à la crème.

L'atmosphère intellectuelle au festival du film Beldocs, après la présentation du film « Peshmerga », réalisé par Bernard-Henri Lévy, a été brusquement perturbée par une jeune fille qui a attaqué le réalisateur en lui jetant une tarte au visage. Entre-temps, de jeunes militants de gauche criaient « Assassin, quitte Belgrade » et « Ce salaud a soutenu les bombardements de la Yougoslavie huit ans avant l'intervention de l'Otan ».

Un des jeunes gens arborait une pancarte où on pouvait lire « Lévy soutient les meurtres impérialistes ».

À ce moment, Bernard-Henri Lévy, personnage influent sur la scène internationale, était en train de parler de son œuvre devant le public qui venait de visionner son film. Néanmoins, la crème sur le cou n'a pas empêché le discours du cinéaste entartré, passionné par sa création.

« Je suis fier de défendre devant vous les valeurs de l'antifascisme en Europe », a poursuivi Bernard-Henri Lévy, sans gêne, à la suite de l'incident qu'il a qualifié de « fasciste ».

Son documentaire, sorti en 2016, décrit la résistance des combattants Peshmerga à la frontière irakienne.

Le public a fait sortir les assaillants, membres du parti Alliance de la jeunesse communiste de Yougoslavie, qui criaient de leur côté « Qui êtes-vous pour préconiser les valeurs culturelles à Belgrade ? » à l'assistance. Un des hommes a été interpellé.

Source : Sputnik.

En complément sur BHL :

       

Samedi 6 Mai 2017 - News # 3911 

Liste très complète mais non exhaustive des soutiens d’Emmanuel Macron, le candidat du Parti de la presse et de l’argent :

Patrons et banquiers

Responsables politiques

Responsables politiques étrangers (la plupart ont manifesté leur soutien après le 1er tour)

Intellectuels et journalistes

Artistes et vedettes de la télé

Sportifs

Personnalités ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron après le 1er tour

Source : [Rutpures] ().

Une belle brochette de vendus et de personnes dont la grande majorité sont tout à fait détestables pour différentes raisons objectives...


Mercredi 26 Avril 2017 - News # 3627 


Quelques artistes et des pseudos philosophes vendus au système.

Mort de rire : Audrey Pulvar, l'épouse d'Arnaud Montebourg, vient d'être écartée de CNews pour avoir signé une pétition anti-Le Pen. Voir [ici] ().

Et elle animait des émissions politiques cette garce...

Elle ignore manifestement l'impérieuse neutralité journalistique et la Charte de Munich ().

La réaction de l'inénarrable BHL :

Quel maître de l'enfumage...

L'astuce sournoise réside dans son "En état d'urgence politique" :

  1. Non BHL, rien ne justifie de violer les règles démocratiques et républicaines du respect de la neutralité.
  2. L'état d'urgence politique pourra toujours être invoqué par un adversaire politique... Et donc violer la neutralité quand bon lui semble. C'est le même procédé que de qualifier les ennemis de "terroristes" : une astuce qui permet de ne pas les reconnaître comme des combattants ou des résistants, ouvrant ainsi les pratiques les plus dégueulasses et les plus sales contre eux, et de violer leurs droits les plus élémentaires.

Au final, BHL s'avère un authentique crypto-fasciste, mais un crypto-fasciste très pervers et malin, capable de tromper beaucoup de gens par sa rhétorique fine et spécieuse. Il faut s'en méfier comme de la peste.

En complément sur Audrey Pulvar :

En complément sur BHL :

     

Lundi 3 Avril 2017 - News # 3035 

 

Vu de Grande-Bretagne : « Macron, candidat fabriqué, chéri de l’élite parisienne, marié à une grand-mère, et sans un seul ami ». Voir [ici] ().

Ils sont bien ces Anglais : ils voient clair !

Et, en plus, ils ont osé rependre leur souveraineté en votant le Brexit. 

SAUVEGARDE DE L'ARTICLE SUR LES CONSEILS DE Dreuz.info :

3 avril, 15h05 : Avertissement. si vous lisez cet article, faites en une sauvegarde, il se peut que nous devions le supprimer à la demande de son auteur.

Ben Judah du Times britannique a accompagné Emmanuel Macron dans sa campagne électorale. Ce qu’il en dit, vu de Grande-Bretagne, est rafraîchissant, ce n’est certainement pas l’idolâtrie béate de BFMTV.

Extraits.

On est assis en seconde classe pour la seconde fois de sa campagne, et le politicien de 39 ans me serre la main. Son regard bleu perçant qui vous fixe avec persistance, au bout d’un moment, est dérangeant et donne envie de regarder ailleurs.

L’élection survient dans un climat de sentiment anti-européen croissant, de chômage massif, de terrorisme et de tensions ethniques latentes partout en France.

Une série d’attaques a répandu la peur des enclaves islamistes et des banlieues de non-droit. Parmi les sites internet politiques les plus fréquentés, 7 sont islamophobes ou antisémites. Pourtant, tandis que sa rivale parle d’écroulement social, Macron tente de vendre une vision optimiste.

Macron veut que la France soit de nouveau jeune et confiante. Imaginez Steve Jobs parlant de l’économie française. Et il répète sans cesse son mantra : la gauche et la droite sont épuisées, dépassées, usées. Nous avons besoin d’une rupture, d’innover, oser — ou risquer de nous écrouler complètement. Avec En Marche !, il a fait ce que beaucoup d’anciens proches de Tony Blair, de gauchistes démocrates et ce qui reste de Tories ont fantasmé : créer un nouveau parti qui soit devant dans les sondages.

Les pensées de Macron sont pour la France des banlieues, les pneus qu’on brûle et Charlie Hebdo. « Je ne veux pas tomber dans la guerre civile. » « L’argument de la droite et de l’extrême droite vise l’islam et mêle l’islam au terrorisme, c’est une erreur. C’est tomber dans le piège des jihadistes. Ca nous emmène vers la guerre civile. Vers le point où l’on doit dire que ces 4,5 millions de citoyens français musulmans sont le problème. »

Nous nous rendons à un meeting En Marche ! à Bordeaux. Assise près de lui, ressemblant à une Jane Fonda française, se trouve la femme qui est toujours à ses côtés : Brigitte Macron, 63 ans. C’est sa femme, pas sa mère — 24 ans son aînée. Parfum de scandale, elle était sa professeur d’art dramatique à l’école ; ils ont développé une relation intime quand il n’avait que 17 ans, et il avait le même âge que l’un de ses enfants [En France, l’âge limite pour une relation sexuelle délictuelle avec un mineur est relevé à la majorité civile (18 ans) dans le cas de relations entre un mineur et une personne ayant autorité par sa fonction. Il s’agit alors d’une circonstance aggravante et la peine de prison est relevée de deux à cinq ans]

« Emmanuel est très bon acteur, » dit-elle en plaisantant. « Il était dans ma classe. »

Ils ont l’air bizarres ensemble avec leur alliance identique en argent. Pourtant, plus vous les regardez, comment ils se touchent, échangent des regards et plaisantent ensemble, plus vous voyez leur amour l’un pour l’autre — et c’est une connexion qu’on ne peut pas feindre.

Macron prépare déjà son premier coup de téléphone à la Maison-Blanche [jusqu’à aujourd’hui, le président américain a refusé de prendre François Hollande au téléphone et de le rencontrer – alors qu’il a parlé et invité des dirigeants de pays bien moins importants sur la scène internationale comme l’Espagne]. « Trump a été élu par le peuple américain, » dit-il en souriant [et cette phrase est totalement creuse]. « J’attends de voir ce qu’il va confirmer en matière de stratégie. Par-dessus tout, j’attends de voir s’il clarifie sa stratégie concernant les relations internationales, car je n’ai pas l’impression que c’est totalement clair aujourd’hui. [Pourtant la stratégie du Président Trump est très claire au contraire : l’Amérique d’abord. Toute action doit passer par le test suivant : est-ce que cela peut bénéficier au peuple américain.]

Les plus déjantés pensent que Macron a une double vie en tant que franc-maçon — et, apparemment parce qu’il a travaillé à la banque Rothschild, qu’il est un agent de la conspiration juive pour dominer le monde, bien qu’il soit allé dans une école catholique. Tapez “Macron est-il…” dans Google et le premier résultat sera “juif” — Et juif, il ne l’est pas.

Macron est sans aucun doute l’une des personnes les plus fermées que j’ai rencontrées, et tellement lisse qu’il pourrait glisser d’une paire de menottes. La plupart des proches de Macron, des amis d’école et beaucoup de ses supporters n’arrivent pas non plus à mettre le doigt sur qui il est vraiment.

J’ai approché certains de ses amis qui le connaissent le mieux. De nos conversations, trois choses m’ont frappé.

Arnaud Dartevelle, un ami d’école à Amiens et maintenant professeur d’histoire dit de lui :

“Il garde une partie de lui secrète”. “Il a ce don de se faire facilement des relations depuis son plus jeune âge, sans jamais révéler toute sa personnalité, et en gardant ses distances.” 

“On parlait politique tous les jours depuis qu’on était très jeunes”. “Je ne suis pas surpris de le voir en politicien… Il a toujours aimé être le centre d’attention.”

“Il était littéralement philosophique, avec une voix douce et des cheveux longs,” se souvient son ancien copain de classe Antoine Joannes, qui travaille maintenant à la télévision. “Et un jour, j’écarquille les yeux et je le vois à la télé, complètement coincé, avec une cravate serrée, parlant d’économie comme conseiller du Président Hollande.”

Au lycée jésuite d’Amiens La Providence, Macron, Dartevelle et Joannes étaient dans le groupe de théâtre de Madame Brigitte Auzière. La relation d’amour interdite entre Emmanuel et son professeur commença lors d’une pièce de théâtre au sujet d’un politicien rendu fou par un dramaturge. Il avait 17 ans.

 Macron se disait “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac” 

Ceux qui ne sont pas envoûtés par son magnétisme, comme Dartevelle, voient en Macron quelque chose comme l’anti héros de Balzac Eugène de Rastignac, l’intrigant provincial que rien n’arrêtera pour séduire les femmes et réussir à Paris.

“C’est un séducteur très doué,” dit de lui Christian Monjou, son ancien professeur d’Anglais à Henri-IV.

Macron a commencé à travailler comme assistant pour le philosophe Paul Ricœur, lequel le poussa à entrer à Sciences Po. Là, il enterra ses ambitions littéraires et arrêta d’écrire de la poésie pour la politique. Ses dissertations étaient sur Machiavel, et il écrit dans un manifeste qu’il était “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac”.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En parlant avec Macron dans le train, une chose répétitive devenait claire. Il est évasif quand il s’agit de politique, transformant tout en questions philosophiques, abstraites, ou en bottant en touche avec une avalanche de données.

Quand on parle d’Histoire de France, il contrôle la situation, et me regarde dans les yeux, mais en politique étrangère, j’ai l’impression qu’il récite un discours. Je m’en suis encore rendu compte durant son premier débat télévisé avec les cinq principaux candidats. Le Pen lui a lancé : “Vous avez un talent fou. Vous avez parlé pendant sept minutes, et vous n’avez rien dit.” Des proches de Macron ont avoué qu’elle avait fait mouche.

Bien qu’il fait campagne contre le système, Macron est en réalité son plus parfait produit. Et je réalise à quel point la fusion du technocrate et du banquier sera efficace pour les négociations de Brexit.

Assis avec Macron, il est impossible de ne pas voir le jeune Tony Blair, qui n’avait que 43 ans lorsqu’il est entré à Downing Street. “J’ai beaucoup de respect pour ce qu’a fait Tony Blair,” dit Macron.

Inquiet, Jacques Attali qui l’a présenté à François Hollande fait remarquer que malgré les slogans, il n’y a rien de moins révolutionnaire que les employeurs de Macron, ses réformes structurelles libérales, et les modestes réparations qu’il veut apporter au système. “Soit maintenant, soit dans cinq ans, une de ces deux choses va se produire — soit on fait les réformes nécessaires, ou nous élisons le Front National et nous quittons l’Union européenne et l’euro, et on doit tout recommencer.”

En arrivant à Bordeaux pour le meeting, je me glisse au premier rang, regardant Brigitte regarder Emmanuel. Ils se regardent constamment pendant qu’il parle. Le prof d’art dramatique l’évalue continuellement en hochant de la tête.

Les yeux d’Emmanuel lui disent qu’il fait du mieux qu’il peut.

Avec l’air des mauvais jours de Barack Obama, il change subitement de rythme. Il affronte Le Pen : “il ne faut rien céder au parti de la haine.” Quelque chose rempli ses yeux, Brigitte tombe en pleurs, et comme la foule (la salle est moins que pleine) chante “Macron président !” — on peut voir qu’ils sont terrifiés de ce qui les attend à l’automne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduit et adapté de l’anglais par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : thetimes.co.uk ()


Jeudi 30 Mars 2017 - News # 2962 

 

"Note sur la suppression générale des partis politiques" de Simone Weil (à ne pas confondre avec l'avorteuse Simone Veil), un texte datant de 1940. Voir [ici] ().

L'article 4 de la Constitution de 1958 dispose que : « Les partis et groupements politiques concourent à l'expression du suffrage. » Ne concourent-ils pas surtout, et corrélativement, à l'expression du mensonge ? C'est la question impie que Simone Weil posait déjà dans sa Note sur la suppression générale des partis politiques, publiée dans la revue La Table Ronde en 1950 et que les Editions Climats ont eu la bonne idée de rééditer, augmentée des réactions enthousiastes d'André Breton et d'Alain, respectivement parues dans Combat et La Table Ronde. Simone Weil est précieuse parce-qu'elle appartient à un ancien régime de l'esprit, classique donc éternel, qui ne renonce jamais à poser les questions du « bien, de la vérité et de la justice » sur le plan politique. Observatrice particulièrement lucide des démocraties et des totalitarismes, la philosophe a vu les partis politiques mentir par vocation (en bon platonisme, rien ne s'oppose autant à la vérité que l'opinion) et par profession (propagande et servilité) : « Si l'on confiait au diable l'organisation de la vie publique, il ne pourrait rien imaginer de plus ingénieux. » Conclusion : « La suppression des partis serait du bien presque pur. » Excellent. Source : Le Figaro ().

Un extrait en PDF, réalisé par Étienne Chouard, est lisible [ici] ().


Jeudi 9 Mars 2017 - News # 2608 

Quand une jeune bobo décervelée (selon son compte tweeter, c'est une "étudiante libre et indépendante actuellement formée à Science Po Paris sur le campus euro-américain de Reims, touche-à-tout et passionnée, je veux devenir journaliste depuis toute petite. Mes domaines de prédilection : la politique, la culture et la philo.") fait de la propagande pseudo-artisitique bas de gamme anti-FN. Voir cette [vidéo] (). Et elle prétend que ses domaines de prédilection sont la politique et la philosophie... C'est pathétique, ça fait presque peur...  ^^ Quand au Zaïre, il n'existe plus depuis 1997 mademoiselle : apprenez que ce pays porte aujourd'hui le nom de République démocratique du Congo. Manifestement, à Sciences-Po, on fait plus de slam moisi que de géographie... Et elle veut devenir journaliste en plus... Non, pitié mademoiselle la demeurée, tout sauf ça ! Ce qui est terrible également dans cette vidéo, c'est que que chacun des griefs qu'elle déclame est faux : elle a subit un tel lavage de cerveau qu'elle est convaincue de toutes ses assertions. C'est ahurissant. Ah, les médias, la gauche bien pensante, et Science Po, ont fait un remarquable travail de programmation neuronale, c'est impressionnant. Fort heureusement, Internet est là, et peu à peu les citoyens vont s'éveiller politiquement et comprendre comment fonctionne le monde. Resteront un poignée d'idiots irréductibles, ou de gens qui ne réfléchissent pas.


Mardi 20 Décembre 2016 - News # 1793 

Fabrique lamentable de la désinformation par le tournage de fausses vidéos : la police égyptienne surprend un tournage de «blessés d'Alep». Voir [ici] (). Ça devient grave et c'est dramatiquement récurrent. À qui peut-on désormais faire confiance ? Principe simple et salutaire : toute personne, physique ou morale, qui n'a pas un comportement droit doit être écartée définitivement. Les menteurs, les dissimulateurs, les propagandistes, les manipulateurs, etc., doivent être écartés de nos références, et de la vie publique. Les conséquences de ces crimes comportementals sont désormais beaucoup trop importantes pour l'Humanité et le monde pour tolérer les menteurs. Nous sommes, plus que jamais, à la charnière temporelle fatidique du "être ou ne pas être" de la philosophie. Chacun va devoir choisir de s'auto-déterminer : soit choisir le camp de la Droiture et de la Vérité, soit celui de la Perversité et du Mensonge. Et il n'y a pas de compromis. Ce serait une erreur, une auto-tromperie, de croire qu'on peut demeurer dans une zone grise, une zone intermédiaire. Être gris, c'est être noir en réalité. En dernière analyse, il n'y a pas d'autres alternatives que ce choix, et c'est véritablement LA problématique majeure de chaque être humain, et de chaque civilisation. À méditer...


Lundi 5 Décembre 2016 - News # 1710 

Lobby juif : Aude Lancelin explique comment la presse se soumet à Bernard-Henri Lévy. Voir [ici] (). Pour en savoir plus sur l'infâme BHL, philosophe de mes deux de surcroît, et sioniste invétéré, voyez ces [vidéos] ().


Mardi 22 Novembre 2016 - News # 1641 

Bastien Faudot : «La France est victime de la BHLisation de sa diplomatie». Voir [ici] (). Franchement, BHL ça suffit ! Comment ce pseudo philosophe de mes deux, qui n'a JAMAIS été élu, a autant d'influence sur la politique étrangère française ??!!


Dimanche 13 Novembre 2016 - News # 1608 

Donald Trump élu : après le Brexit, Bernard-Henri Lévy perd encore son pari. Voir [ici] (). BHL est non un philosophe de mes deux, mais un analyse propagandiste. Si BHL affirme quelque chose, c'est simple : il faut systématiquement en déduire le contraire.... ^^


Mardi 8 Novembre 2016 - News # 1579 

Le philosophe Éric Sadin : « J’appelle à ne plus acheter d’objets connectés ». Voir [ici] ().


Vendredi 28 Octobre 2016 - News # 1561 

360 000 euros d’allocation pour un réfugié, ses quatre femmes et 23 enfants ! Tollé en Allemagne. Voir [ici] (). Franchement, c'est hallucinant, Voilà où même la philosophie droit-de-l'hommiste des bobos et des tenants de la pensée unique ambiante des "élites". Alors même que des citoyens du pays sont laissés, comme en France, dans la misère, sans aucune aide... Révoltant !


Vendredi 15 Janvier 2016 - News # 1239 

Agressions en masse du Nouvel An dans plusieurs grandes villes allemandes : le rapport interne de la police fait froid dans le dos. Voir [ici] (). C'est à ce genre d'information qu'on a la possibilité de comprendre qu'il y a une volonté délibérée de l'État profond de créer des luttes horizontales pour mater le peuple, en n'intervenant pas. Et toujours au nom d'une philosophie droit-de-l'hommiste (à ne pas confondre avec les droits de l'homme). Et au bout du compte, on se retrouve dans une situation totalement aberrante : les migrants sont mieux défendus par l'État que les citoyens du pays, alors même que l'État a comme premier devoir la protection des personnes et des biens. Ahurissant mais tout à fait dans la logique contemporaine d'inversion des valeurs.


Mardi 22 Décembre 2015 - News # 1197 

La Slovénie rejette le mariage homosexuel lors d'un référendum. Voir [ici] (). Voilà une nation encore démocratique. En France, les antidémocrates socialistes ont, grâce à la philosophie droit-de-l'hommiste, réussi ce tour de force d'imposer le mariage pour tous contre l'avis de la population française, et sans lui demander son avis. Pourquoi n'ont-ils pas demandé leur avis aux français ? Tout simplement parce-qu'ils étaient sûrs de perdre contre le peuple... Oh les jolis démocrates ! Des pseudo-démocrates à double éthique, de vrais faux-culs que ces socialistes là !


Vendredi 23 Octobre 2015 - News # 1073 

Démentiel ! : Un agresseur du métro parisien a été arrêté alors qu'il avait déjà 112 affaires et 29 condamnations à son casier judiciaire ! Voir [ici] (). Non mais c'est délire... Comment un tel malfaisant peut-il être en liberté et qu'on le laisse continuer à nuire autant à la société ??!! On vit dans une époque de dingues, d'inversion de toutes les valeurs, où comme dans cet exemple typique les criminels ont plus de droits que les victimes, selon la philosophie droit-de-l'hommiste prise dans le sens négatif du terme, prônée par l'idéologie dominante d'une nomenklatura parisienne et d'une franc-maçonnerie tombée à la philosophie totalement dévoyée. C'est effarant.


Jeudi 4 Décembre 2014 - News # 1043 

Conséquence hallucinante de la philosophie droit-de-l'hommiste jusqu'au-boutiste en Suisse :  une famille est expulsée de son appartement pour loger des réfugiés. Voir [ici] (). Allo ? Non mais allo quoi ? On marche vraiment la tête en bas... Et ce genre d'anomalies contre-nature et contraire au bon sens ne va cesser de produire, tant le mental de nos contemporains, et surtout de nos élus pervertis et traîtres, est de plus en plus dégénéré. Rendez-vous compte, quand même : une famille suisse, qui est né en Suisse, qui vit en Suisse, qui paye ses taxes et ses impôts en Suisse, est expulsée dans son propre pays de son appartement parce-que la mairie souhaite y loger des réfugiés. C'est démentiel, quand on y pense... Ce qui signifie concrètement que les suisses ont moins de droits dans leur propre pays que des réfugiés venant d'autres pays. Ahurissant !


Mardi 26 Août 2014 - News # 953 

Incroyable : l'article Wikipédia portant sur Pierre Jovanovic, qui a pourtant été en ligne pendant 12 ans, a été supprimé ! Voir [ici] (). Quand je vous disais que certains administrateurs font leur loi sur Wikipédia... Il est clair que certains n'aiment pas Pierre, alors ils virent l'article sur lui. Du fascisme numérique, de l'arbitraire dégueulasse ! Pour qu'un article sur quelqu'un ayant été en ligne pendant 12 ans soit subitement supprimé prouve de manière crue et définitive que Wikipédia est noyauté par un groupe d'individus malfaisants, n'ayant aucun sens du bien commun, et utilisant Wikipédia pour façonner l'encyclopédie "libre" selon leurs propres philosophies, idéologies, et intérêts. Lamentable ! Inique ! C'est fini : Wikipédia n'est désormais plus une "encyclopédie libre", mais un repère de nuisibles travaillant contre l'Humanité, le bien commun, et la Vérité, et pour leurs propres intérêts, en faisant de la propagande, en supprimant les informations qui les gênent, et en façonnant l'opinion publique. Le monde devient de plus en plus épouvantable, et le pire, c'est que le pire du pire est encore devant nous, vous êtes prévenus.
De même, l'article sur François Asselineau, pourtant président fondateur de l'UPR, un parti ayant plus de 5.750 adhérents (donc bien plus que le NPA, qui comptait 2.500 adhérents en 2013, et qui est lui pourtant très médiatisé, ayant même une page Wikipédia [ici] () et une autre sur Olivier Besancenot [là] ()), a été supprimé par des kapots du système libéral-socialisto-fasciste alors même qu'il existe un article sur lui dans plus de 100 langues ! Oui, vous avez bien lu (j'ai même compté les langues affichées dans un éditeur de texte : 101 exactement à ce jour : 100 + l'anglais = 101). Ainsi, l'article existe dans 101 langues mais pas en français ! Démentiel ! Pourquoi ? Pour que les français qui cherchent de l'information sur François Asselineau, ses idées novatrices pour la France basées sur le programme du CNR de la résistance unifiée, et son parti politique, ne puissent y accéder, c'est évident. Pour le vérifier, allez voir la partie verticale à gauche de l'article affichant les langages disponibles de l'article anglais sur lui, [ici] ()). Ahurissant ! Ils contrôlent l'information de plus en plus ! Il ne reste que les blogs et les sites personnels (des entités incontrôlables pour le moment par les différents pouvoirs) qui délivrent encore un tant soit peu des informations honnêtement. Enfin, pour avoir une meilleure idée de ce qu'est réellement Wikipédia, voyez impérativement ces [vidéos] ().


Vendredi 22 Août 2014 - News # 952 

L’humanité est en danger : la grande catastrophe écologique prévue pour 2030 se précise. Voir [ici] (). Nos politiciens ne font rien et sont complètement à la masse. Leur philosophie : "J'en profite au maximum et après moi le déluge…"


Dimanche 7 Avril 2013 - News # 468 

France : la plus haute autorité juive en France, le Grand Rabbin Gilles Bernheim, déjà pointé du doigt pour plagiat, a usurpé le titre d’enseignant en philosophie dont il se prévalait, selon des constatations de l’AFP. Voir [ici] () . Quelle honte ! Mais les "élites" sont-elles toutes aussi folles ??!
Et sur le plagiat dont s'est rendu coupable ce monsieur, voyez cette [vidéo] ().


Jeudi 26 Avril 2012 - News # 163 

Le Pentagone crée une nouvelle agence de renseignement... Comme si les USA n'en avaient pas assez... Toute une philosophie... Voir [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .