Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

114 News

Vendredi 12 Juillet 2019 - News # 18791 

Migrants clandestins : la Ville de Paris va remettre la Médaille Grand Vermeil aux deux capitaines du Sea-Watch 3 et versera 100.000 euros à SOS Méditerranée. Voir [ici] ().

De pire en pire...

Mais pas étonnant venant de Paris qui est dirigé par Anne Hildago.

Et financé avec l'argent des parisiens... 

Quand je vous dis que nos élus sont des traîtres de politiciens.

Et ce genre de décision encourage le vice, en plus : de plus en plus d'allumés idéologiques vont se lever et poser des actes en violation avec les lois, vous verrez. Ça va faire tâche d'huile.

Les patriotes sont condamnés par la justice à aller en prison pour tenter de refouler des clandestins (voir la news récente sur Génération Identitaire), mais les délinquants eux sont récompensés ! 

Enfin, ce que beaucoup de gens ne comprennent toujours pas, c'est qu'avec les moyens de communications d'aujourd'hui (les réseaux sociaux, les téléphones mobiles, etc.), tout se sait : les clandestins parlent aux autres clandestins, ainsi qu'à ceux qui sont restés au pays, et ils leur disent comment immigrer illégalement, qu'ils seront aidés par des saloperies de passeurs et d'ONG. C'est un appel d'ait gigantesque, et il faut y mettre un terme par des actes fortes et symboliques.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur Sea-Watch :

En complément sur SOS Méditerranée :

En complément sur migrants :

   

Jeudi 11 Juillet 2019 - News # 18761 

[Gazage en Syrie 6/5] – Épilogue, et saison 2 en Iran ? Par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

En avril 2018 notre grand leader suprême Macron1er ordonnait des bombardements sur la Syrie en réponse à une supposé attaque chimique dans la ville de Douma étayé par des photos et des vidéos qui avaient circulé sur les réseaux sociaux.

1 an après l’OIAC à sortie son rapport sur cette attaque chimique, l’occasion de mettre un point final à cette histoire. Au programme : rumeurs Russes d’attaques chimiques organisées par les terroristes, évacuation des Casques Blancs par Israël, résumé des conclusions de l’OIAC, et analyse de la propagande de guerre dans les médias occidentaux.

Non évalué.

En complément sur Gazage en Syrie :

En complément sur Trouble Fait :

     

Vendredi 5 Juillet 2019 - News # 18650 

Stanislas François, avocat au barreau de Lyon : «La loi Avia va heurter de plein fouet la liberté d'expression»:

SYNOPSIS :

Entretien du 05/7/2019 avec Stanislas François, avocat au barreau de Lyon. Il intervient sur RT France pour livrer son analyse de la loi Avia. Cette loi, portée par la député LREM Laetitia Avia, obligera les réseaux sociaux et moteurs de recherche à supprimer les contenus haineux sous 24 heures, sous peine d'amende.

En complément sur Avia :

En complément sur liberté d'expression :

     

Jeudi 4 Juillet 2019 - News # 18614 

La Justice au service des élus : Laetitia Avia veut censurer l’internet car elle s’est faite traiter “de négresse” sur les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

Avia = oiseau, dinde sans cervelle.

Rappelez vous la grippe aviaire...

En complément sur Avia :

       

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18595 

Christiane Féral-Schuhl sur le projet de loi Avia : «On porte de plus en plus atteinte à la liberté d'expression» :

SYNOPSIS :

Entretien du 03/7/2019 avec Christiane Féral-Schuhl, présidente du Conseil national des barreaux. Elle intervient sur le plateau de RT France pour livrer son analyse du projet de loi Avia, qui obligerait les réseaux sociaux et moteurs de recherche à retirer les contenus haineux sous 24 heures.

Non évalué.

En complément sur Avia :

En complément sur liberté d'expression :

     

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18594 

Marc Rees sur le projet de loi Avia : «La crainte est qu'il y ait une atteinte à la liberté d'expression et d'information» :

SYNOPSIS :

Entretien du 03/7/2019 avec Marc Rees, rédacteur en chef du site internet Next INpact. Pour RT France il livre son analyse du projet de loi Avia, qui doit être examiné à l'Assemblée nationale. Cette loi obligerait les réseaux sociaux et moteurs de recherche à retirer les contenus haineux sous 24 heures.

Non évalué.

En complément sur Avia :

En complément sur liberté d'expression :

     

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18591 

Internet et réseaux : "0110 vers 110 une 0010 censure algorithmique ? 0001000001100100 ft. Cédric O" - Par François Ruffin :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur censure :

En complément sur Internet :

En complément sur réseau sociaux :

En complément sur Cédric O :


Vendredi 21 Juin 2019 - News # 18285 

Éric Ciotti veut lever l'anonymat sur les réseaux sociaux, son amendement retoqué. Voir [ici] ().

Na !

En complément sur Éric Ciotti :

En complément sur anonymat :

En complément sur réseaux sociaux :

   

Mercredi 19 Juin 2019 - News # 18245 

Chroniques de la dégénérescence, de la perversité, viol et assassinat : elle tue sa "meilleure amie" pour 9 millions de dollars promis par un inconnu. Voir [ici] ().

Une news terrible...

Ça en dit long sur le lavage de cerveau que le système [télévision + cinéma + réseaux sociaux] fait subir aux jeunes.

Des vies brisées, parce-que la société n'a pas su prendre soin de ses jeunes et a laissé les producteurs de séries malsaines de merde et les réseaux sociaux, tous appâtés par le fric, remplir leur tête de fausses valeurs et de programmes pervers et malfaisants.

C'est consternant.

Il n'y a AUCUNE ÉDUCATION PSYCHOLOGIQUE des jeunes : ils sont livrés à eux-mêmes, abandonnés à la rue, aux médias, et à l'Internet qui regorge de toutes les abjections possibles et inimaginables.

Devenir un homme ou une femme, dans le sens le plus complet du mot, cela s'apprend, cela requiert un long apprentissage, un cursus spécial, un voyage psychologique et initiatique, des efforts, des échecs et des victoires, du dépassement de soi, les luttes, etc.. Au lieu de cela, on les transforme en légumes, en robots passifs assujettis à leurs écrans et leur smartphone.

Les illusions et le mensonge comme valeurs, comme outils de formation. Il ne faut pas s'étonner ensuite du résultat...

Nous sommes en train de fabriquer des générations d'abrutis, d'êtres minables, et pour certains malfaisants, qui vont devenir de plus en plus pervers, insatisfaits, malheureux, incompétents, et nuisibles à leurs semblables. Un cauchemar... : voilà le futur de cette Humanité déchue.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur perversité :

En complément sur assassinat :

   

Mercredi 19 Juin 2019 - News # 18244 

Des journalistes accusent les GAFA de les censurer :

SYNOPSIS :

De plus en plus de journalistes dénoncent une censure des réseaux sociaux après avoir vu leur compte suspendu sans explication, par Facebook ou Twitter. Plus de détails avec Thomas Bonnet.

En complément sur censure :

En complément sur GAFA :

En complément sur journaliste :

   

Vendredi 7 Juin 2019 - News # 17975 

Migrants : Le meurtre d'un élu allemand pro-réfugiés salué sur les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

C'est assez triste, et non vraiment souhaitable, mais c'est ainsi que vont finir nombre de traîtres de politiciens, voire pire...

À force de tirer sur la corde, nos élus ne se rendent pas compte qu'elle va casser, et le boomerang leur revenir en pleine face. Mais non, ils continuent à se gaver, à profiter, et à trahir le peuple. Nos actions ont des conséquences, mais les politiciens ne le comprennent pas. Il s'agit pour eux d'aller jusqu'au bout du bout d'en profiter.

Merci à OS pour le lien, 

En complément sur migrants :

       

Lundi 3 Juin 2019 - News # 17877 

Dictature : Pour obtenir un visa américain, le détail des comptes des réseaux sociaux est désormais exigé. Voir [ici] ().


Mardi 21 Mai 2019 - News # 17543 

Censure et liberté d'expression : Future loi française contre la haine : vers une peine d'interdiction temporaire des réseaux sociaux. Voir [ici] ().

On a choisi volontairement une dinde, et de couleur, la députée LREM Laetitia Avia. pour faire le sale boulot.

Ça me rappelle, dans un autre style, la loi de Myriam El Khomri, une demeurée qui, elle aussi avait été choisie pour faire passer une loi impopulaire.

En complément sur censure :

En complément sur liberté d'expression :

     

Mercredi 15 Mai 2019 - News # 17381 

Chroniques de chances pour la France et racailles : Une patrouille de police est attaquée aux cocktails Molotov et prend feu. Voir [ici] ().

On y est presque..., au point de basculement.

Et là, ça sera la catastrophe pour le pays, ilk faut bien en avoir conscience.

En complément sur Chroniques de chances pour la France :

En complément sur racaille :

En complément sur cocktails Molotov :

   

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16822 

François Asselineau attaque Nathalie Loiseau en diffamation pour l’avoir qualifié d’« extrême droite » dans un post sur Facebook, largement repris dans les médias et sur les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

Excellente initiative : il ne faut laisser les malfaisants et les idiots faire impunément, et il faut tout de suite réagir.

En plus, cela envoie un signal clair à ceux qui seraient tentés de faire la même erreur.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Nathalie Loiseau :

     

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16746 

Notre-Dame : Éric Zemmour doute de l'hypothèse de l'accident. Voir [ici] ().

Celui qui n'est pas ému aux larmes devant l'incendie de Notre-Dame n'est pas français.

Tout à fait vrai.
Et je rajouterais même "ou un connard insensible".
Et il y en a hélas plus que l'on croît... (voir les réseaux sociaux).

En complément sur Éric Zemmour :

       

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16593 

La tendance hélas se confirme : Sur les réseaux sociaux, de nombreux individus se réjouissent publiquement de la destruction de Notre-Dame de Paris. Voir [ici] ().

En complément sur Notre-Dame de Paris :

       

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16590 

Facebook, Instagram, etc. : Bannir le partage des photos de ses enfants :

SYNOPSIS :

La blogueuse Toyah Diebel a déclaré la guerre au “sharenting” (= parents + sharing). Avec ses amis, elle se met en scène dans le rôle d’un enfant pour parodier cette pratique qui consiste à partager les photos de sa progéniture sur les réseaux sociaux. L’objectif : sensibiliser les parents au risque de détournement des photos de leurs enfants par des sites pédophiles et rappeler le devoir qu’ils ont de respecter leur vie privée.

Cette femme a raison, bravo !

Les gens deviennent complètement fous, hypnotisés par leur narcissisme et les nouvelles technologies, et leur sens du discernement s'atrophie de plus en plus, les amenant à faire n'importe quoi.

En complément sur Facebook :

En complément sur Instagram :

En complément sur enfant :

En complément sur pédophilie :

 

Mardi 9 Avril 2019 - News # 16410 

Manipulation : Comment une nébuleuse LREM instrumentalise les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

En complément sur manipulation :

En complément sur LREM :

En complément sur réseaux sociaux :

   

Jeudi 14 Mars 2019 - News # 15695 

Oligarques, police secrète, généraux : ces puissants réseaux qui gouvernent l'Algérie - Oumma TV :

SYNOPSIS :

Entretien dans l'Esprit d'actu avec Omar Benderra, consultant indépendant, ancien président de banque publique en Algérie et membre d’Algeria-Watch, l’association de défense des Droits de l’homme. Connaissant parfaitement les arcanes du système politique algérien qui se caractérise par une très grande opacité, pour y avoir gravité à la fin des années 80, Omar Benderra revient sur cette contestation populaire, donne les clefs du fonctionnement des décideurs algériens avec l'émergence de puissants oligarques associés aux décisions politiques, analyse les réseaux  de la françalgérie  qui tirent profit des relations économiques entre les deux pays  via à un système de commissions, et explique pourquoi il est favorable à une évolution politique consensuelle du régime.

Source : Oumma TV.

À voir !

En complément sur Algérie :

En complément sur oligarchie :

     

Mardi 12 Mars 2019 - News # 15629 

Arnaque : un escroc israélien volent des millions d'euros à ses dates sur Tinder :

Je suis étonné de constater qu'en Israël, le gouvernement ne fait rien contre les escroqueries via Internet, les réseaux sociaux, etc., et qu'elles se développent de plus en plus.

En complément sur escroquerie :

En complément sur arnaque :

     

Vendredi 1er Mars 2019 - News # 15346 

Gilets Jaunes : «Demain, c’est cacatov party» : préparation sur les réseaux sociaux à l’acte 16 par des bombes à merde : Voir [ici] ().

En clair, les forces de l'ordre vont bouffer de la merde...  

En complément sur gilet jaune :

En complément sur merde :

     

Lundi 25 Février 2019 - News # 15274 

L’interrogatoire au serpent : une torture récurrente de la police indonésienne contre les Papous :

SYNOPSIS :

Une technique d’interrogatoire de la police indonésienne fait scandale après la publication d’une vidéo sur les réseaux sociaux début février. On y voit un officier de police enrouler un serpent autour d’un suspect pour le forcer à avouer des vols. La scène s’est déroulée dans un poste de police de Papouasie, dans l’est du pays, à une date inconnue.

En complément sur torture :

En complément sur interrogatoire :

En complément sur serpent :

   

Jeudi 21 Février 2019 - News # 15231 

Racisme : les personnes condamnées pour propos haineux bientôt bannies des réseaux sociaux ? Voir [ici] ().

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur racisme :

     

Jeudi 21 Février 2019 - News # 15221 

«Coup de massue à la liberté d'expression» : l'Inde veut légiférer sur les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

En complément sur liberté d'expression :

       

Jeudi 21 Février 2019 - News # 15216 

La figure des gilets jaunes Éric Drouet veut établir des consignes de vote pour les européennes : il a annoncé la tenue d'un sondage sur les réseaux sociaux. Le nom du candidat du "Frexit", François Asselineau revient régulièrement. Voir [ici] ().

Voilà une bonne nouvelle !!! 

En complément sur Éric Drouet :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur Frexit :

 

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14990 

 

Note de lecture de Michel Drac sur "Notre Drame de Paris" d'Airy Routier et Nadia Le Brun sur Anne Hildago :

SYNOPSIS :

La vidéo sur la "ponérologie politique", dont il est question à la fin de la note de lecture est [ici] ().:

Sommaire :
I - Comment Ana, fille d'Antonio, devint Anne, fonctionnaire française : 1:15
II - Comment Anne, fonctionnaire française, devint maire de Paris : 5:45
III - Portrait d'une Rastignac socialo-bobo : 11:15
IV - Rigolez pas, c'est avec vos sous : 13:45
V - Vincent, François, Bernard... et les autres... : 20:15
VI - Dans communiquer, il y a... : 21:30
VII - Où l'on reparle de la ponérologie politique : 28:00
Annonce Prochaines Vidéos : 31:15

Moi aussi Michel, je tiens Anne Hidalgo en haute estime : c'est un spécimen tout à fait unique et étonnant de la compromission avec toutes forces perverses et antidémocratiques...

Le fait qu'elle soit une élue NON ÉLUE est un marqueur franc montrant que dans cette République, le trafic d'influence et les réseaux sont plus puissants et déterminants que les processus "démocratiques" électifs. C'est vraiment grave.

Cela explique comment et pourquoi des réseaux entiers, comme par exemple le réseau maçonnique du Grand Orient de France, ont une influence aussi déterminante sur le pays, et parviennent à pirater la démocratie, le peuple étant réduit alors à l'impuissance politique.

Cette histoire d'une élue non élue est un cas d'école tout à fait emblématique à retenir pour comprendre comment cela fonctionne dans la réalité, et pourquoi le peuple n'a plus aucun pouvoir, les uns et les autres s'arrangeant pour accéder aux commandes de tout : appareil d'État, directions régionales, et au niveau local.

Une vidéo tout à fait édifiante.

À ne pas rater !

Anne Hildago complice du B'nai B'rith.

En complément sur Michel Drac :

En complément sur Anne Hildago :

     

Mercredi 13 Février 2019 - News # 14988 

Censure déguisée, Internet, et menaces sur la liberté d'expression : Édouard Philippe annonce une loi pour réguler les contenus sur les réseaux sociaux avant l'été :

Ça y est, ça commence...

On va à terme être obligé d'aller poster en Russie ou ailleurs.

Il serait temps que des petits génies de l'informatique nous créent un réseau social sécurisé et anonyme, qui soit incontrôlable, incensurable, inarrêtable.

En complément sur censure :

En complément sur Internet :

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur Édouard Philippe :

En complément sur liberté d'expression :


Lundi 11 Février 2019 - News # 14937 

Politique et Économie n° 202 - François Asselineau est interviewé par TV Libertés : "L’Union Européenne n’est pas la solution mais le problème" :

SOMMAIRE :

1) François Asselineau : les impasses du souverainisme
- Qui est François Asselineau ?
- Le constat issu de l’expérience politique, l’UE une accumulation de  mesures  superposées comme un château de cartes
- Naissance de l’UPR le 25 mars 2007 (50 ans jour pour jour après le traité de Rome)

2) La crise Française expliquée par l’UE (Gilets Jaunes)
- La logique Macron : appliquer Maastricht contre la volonté du peuple 
- Le Brexit et la Grande-Bretagne
- Le Brexit et l’Europe

3) La France au risque du Frexit
- Le précédent suédois pour l’entrée refusée dans l’Euro
- Brexit : un coût pour la France
- Perspectives économiques en cas de sortie de l’UE par la France
- L’UPR : un programme complet occulté par les médias mais très suivi sur les réseaux sociaux

François Asselineau est dans cet interview brillant : c'est l'une des ses meilleurs prestations.

Clair, concis, et didactique.

Un must pour s'instruire et comprendre ce que les médias ne nous disent pas.

À voir, quel que soit votre bord politique.

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Union Européenne :

     

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14571 

Ces rapports de d'ATTAC et de l'OXFAM qui montrent que les gilets jaunes ont raison :

SYNOPSIS :

Le nombre de milliardaires a doublé depuis 2008, les dividendes versées aux actionnaires ont augmenté de 44% depuis 2010.
Et pendant ce temps, Macron reçoit des patrons de multinationales à Versailles...
Message aux GILETS JAUNES appels à la lutte , il faut être aussi actif sur les réseaux sociaux ;
OBJECTIF:
- 1000 abonnée sur ma page YouTube pour que YouTube puissent mettre en avant cette vidéo qui en générer plus d'un.
- Un maximum de PARTAGE, pour aider sont entourage à ouvrir les yeux  
- Un maximum de POUCE BLEU, qui aidera énormément cette vidéo dans le référencement 
  YouTube
- Et pour finir , l'espace commentaire peut être un lieu de débat, qui se situe sous cette vidéo

Source : Buzz 2.0  

En complément sur gilet jaune :

En complément sur ATTAC :

En complément sur OXFAM :

   

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14095 

Retrait de la cagnotte du boxeur Christophe Dettinger : le Crédit Mutuel (propriétaire de Leetchi) se fait lyncher sur les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

C'est simple : il suffit de BOYCOTTER cette saloperie de Crédit Mutuel !

En complément sur Christophe Dettinger :

       

Samedi 22 Décembre 2018 - News # 13738 

Le contrôle social par la narration et les réseaux sociaux - Par The Corbett Report :

En complément sur contrôle :

En complément sur réseau social :

En complément sur Corbett Report :

   

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13682 

Je demande un droit de réponse loyal à ceux qui me calomnient.

Étienne Chouard.

 

Étienne Chouard demande un droit de réponse aux médias, notamment aux éditocrates serviles du système comme Jean-Michel Aphatie, Laurent Joffrin, etc., qui le calomnient :

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonction de journaliste. J’ai été très marqué par l’imaginaire de l’époque de la Révolution française, où les journalistes étaient considérés comme « les sentinelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pouvoir tous jouer le rôle de « sentinelles de la démocratie », tenaient plus que tout à l’iségoria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos) car ce droit de parole permettait à chaque citoyen de chercher et surtout de dénoncer tous les éventuels complots contre la démocratie, pour la protéger. Grâce à l’iségoria, la démocratie était plus forte, la démocratie avait les moyens de se défendre contre les intrigants, contre les comploteurs.

Aujourd’hui, le croiriez-vous, les « journalistes » (ou en tout cas un grand nombre d’entre eux) traquent les lanceurs d’alertes comme des malfaiteurs, qu’ils appellent des « complotistes »… c’est-à-dire que les « journalistes », au lieu de protéger les citoyens vigilants (et d’en faire partie eux-mêmes !), les martyrisent ! On marche sur la tête.

#LeTermeComplotisteEstUneInsulteÀLintelligenceCritique

Et il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le lien direct entre cette profonde perversion (mise à l’envers) de la fonction de journalisme et l’appropriation de tous les journaux par les plus riches (9 milliardaires ont acheté, comme on achète des bagnoles ou des baraques, TOUS les journaux du pays ; c’est une catastrophe, l’opinion n’est plus éclairée mais intoxiquée).

Par ailleurs, je constate à mon sujet que les mœurs des « journalistes », avec les opposants au système de domination parlementaire (à mon avis frauduleusement nommé «Gouvernement représentatif»), deviennent d’une brutalité et d’une déloyauté crasses : car enfin, depuis deux ou trois jours, tous les éditocrates de mon pays publient des « portraits » de moi comme si j’étais l’ennemi public n°1, fourbe, dangereux, complotant dans l’ombre, « trouble » (sic), « sulfureux » (resic), tissant sa toile (reresic)… (sans s’en rendre compte, mes accusateurs sont d’ailleurs précisément ce qu’ils dénoncent : « complotistes »…), mais sans m’avoir jamais appelé avant pour connaître ma version (les seuls à m’avoir appelé avant sont les journalistes de France Info, qui ont d’ailleurs écrit sur moi un article moins mensonger que les autres), sans m’avoir prévenu, et surtout sans me laisser la moindre chance de me défendre, sans me permettre d’expliquer la sottise et la fausseté de toutes ces accusations invraisemblables, et surtout sans jamais confronter nos arguments de fond.

J’ai demandé, sur Twitter, aux premiers de ces éditorialistes calomniateurs un débat à la loyale, en direct, face à face et sur le fond (des problématiques de la souveraineté, de la représentation, de l’initiative des peuples dans les lois auxquels ils consentent à obéir, de choses sérieuses, quoi), plutôt que sur des ragots extravagants qui tournent en boucle dans le milieu fermé des prétendus « antifas », dont tout laisse à croire que leur mission réelle est d’entretenir à gauche une profonde zizanie, à l’aide d’une redoutable police de la pensée ; zizanie qui coupe le peuple en morceaux et qui le condamne éternellement à l’impuissance (électorale).

Chacun commence à comprendre que de débat loyal sur le fond, ils n’en veulent pas. Serait-ce parce que tous ces éditorialistes n’auraient pas d’argument solide (et avouable) contre le RIC ? et qu’ils sont donc réduits à s’en prendre lâchement au messager, dans son dos et sans lui permettre de se défendre ?

Mais leur problème principal , c’est que, quoi qu’ils décident à propos de mon droit de réponse, en l’occurrence tuer le messager ne suffira plus, car il y a désormais dans le pays DES CENTAINES d’autres messagers tout aussi compétents et bons orateurs (c’est-à-dire respectueux des autres) pour prendre ma place : ce qui est né en France, avec les Gilets jaunes et le RIC comme première marche intellectuelle vers une aspiration populaire à un processus constituant populaire (débarrassé des professionnels de la politique), c’est une prise de conscience contagieuse, à la base de la société, que le niveau constituant est le meilleur pour engager les luttes sociales : le niveau législatif est mauvais pour nous émanciper car 1) il nous enferme dans une impuissance politique qui est verrouillée à un niveau supérieur, inaccessible, et 2) il nous empêche de fraterniser contre l’oppression des riches du moment par des disputes sans fin sur des sujets secondaires.

Le niveau législatif, celui où l’on décide quelles sont les lois qu’il nous faut aujourd’hui, thème par thème, est celui des disputes sans fin, alors que le niveau constituant, celui où l’on décide comment l’on va mettre au point les lois, qui va nous représenter, avec quel mandat, sous quels contrôles et avec quelles possibilités de révocation, ce niveau constituant est celui de la concorde facile car la plupart de nos aspirations y convergent, que nous soyons de droite, de gauche ou d’autre chose : tout le monde comprend à toute vitesse que NOTRE CAUSE COMMUNE, la cause commune des 99% partout sur terre, c’est : « NOUS VOULONS INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PROPRE PUISSANCE ».

Il me semble que ce pourrait être la devise des Gilets Jaunes du monde entier.

Cette mutation universellement contagieuse va tout changer : les électeurs enfants sont en train d’aspirer à devenir citoyens constituants, et ils n’auront pas à le demander à leurs maîtres : il leur suffira de le vouloir vraiment, ensemble. Étienne de la Boétie l’avait excellemment prédit : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres.

Je peux me tromper, bien sûr, et je passe mon temps à chercher des contradicteurs pour trouver mes erreurs et progresser, mais il est extravagant de me faire passer pour un tyran qui avancerait masqué. Extravagant.

Je vais reproduire à la fin de ce billet un message important que j’avais rédigé en novembre 2014 (il y a 4 ans déjà), où je faisais le point sur les accusations à propos de Soral. Vous jugerez. Je souligne simplement que, personnellement, je ne parle JAMAIS de Soral, absolument jamais, et que, par contre, tous ceux qui m’accusent de le fréquenter (ce qui n’est pas vrai), eux, en parlent tout le temps… comme si c’était ces imprécateurs eux-mêmes qui étaient chargés de la promotion quotidienne du personnage qu’ils prétendent combattre.

Bref, devant ce torrent de haine recuite, tournant en boucle et auto-entretenue, de la part des « grands » éditorialistes du pays, je me dis que, finalement, être ainsi craint par ces gens-là, c’est un peu comme une Légion d’honneur, une marque de vraie résistance : il semble donc que je ne sois pas, moi, une opposition contrôlée (Cf. 1984 d’Orwell : une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre).

Finalement, il est assez logique que je sois détesté par cette bande de détestables : je rappelle que tous ces « journalistes » (ce sont les mêmes propagandistes qui défendaient tous le Oui pour le référendum contre l’anticonstitution européenne en 2005 et qui étiquetaient déjà « extrême droite » tous leurs adversaires défenseurs du Non, pour ne pas avoir à leur répondre sur le fond), tous ces « journalistes » qui me traitent de « facho », donc, défendent ardemment, depuis 40 ans (depuis le début des années 1980), à la fois le fléau du néo-libéralisme et celui du libre-échange, la catastrophe absolue qu’est la libre circulation des capitaux et donc l’évasion fiscale, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la dérégulation financière et la dépossession des États du pouvoir de création monétaire, le transfert scandaleux de la souveraineté nationale (qui ne leur appartenait pourtant pas) à des institutions supranationales tyranniques hors contrôle et corrompues jusqu’à la moelle, la flexibilité et l’austérité, la désindexation des salaires et des retraites, la rigueur et les coups de ceinture pour les pauvres, les cadeaux somptueux et obscènes pour les plus riches, insatiables pompes à fric, véritables siphons à pognon privant la société des signes monétaires nécessaires à la prospérité, l’asphyxie financière des services publics pour en faire à terme des centres de profit privé, la vente à vil prix des biens publics rentables (autoroutes, péages, aéroports, barrages, industries stratégiques…) aux parrains maffieux qui les ont mis en place à leurs micros, et j’en passe… Il est assez logique que ces défenseurs du capitalisme déchaîné ne nous aiment pas et qu’ils nous craignent, moi et les Gilets jaunes devenant constituants.

Mille mercis à tous ceux qui me défendent comme ils peuvent, sur les réseaux sociaux et dans les conversations, il est facile de comprendre combien pour moi c’est émouvant.

Et notamment merci à ceux qu’on appelle les gentils virus démocratiques, dont j’observe tous les jours le dévouement au bien commun et à la démocratie qui vient.

Merci aussi à RT, Russia Today, la chaîne de télé russe qui assume désormais quasiment seule en France le service public de Résistance à l’oppression, en donnant la parole à tout le monde et en permettant de bons débats de fond sur des sujets importants. J’ai rencontré leurs équipes et j’ai été frappé par leur professionnalisme et leur rigueur. Probablement parce qu’ils n’ont aucun droit à l’erreur (le gouvernement et ses complices « journalistes » les traquent depuis leur création), et aussi peut-être parce qu’ils ne suivent pas, eux, un idéal lié au profit ou à la domination.

Merci aussi à François Ruffin, pour son courage. Ce qu’il a fait ne m’étonne pas de lui : il est profondément honnête. C’est sans doute l’homme politique que j’admire le plus dans mon pays (malgré quelques profonds désaccords, notamment sur la très nécessaire sortie de l’UE). J’espère que ses amis (qui sont aussi les miens, dans ma tête en tout cas) ne le martyriseront pas pour ce qu’il a dit de moi (qui n’est quand même pas si grave).

Bon, les Gilets jaunes, on continue d’apprendre à constituer, sur les péages et les ronds-points ? On se fout de ces voleurs de pouvoir, on ne leur demandera pas la permission pour s’émanciper de leur domination. Il faut par contre qu’on s’entraîne, hein ? Allez, à tout à l’heure ! 
(ce soir jeudi à Bordeaux, vendredi à Périgueux, samedi dans le Lot, dimanche à Brignoles, ou à Toulon je ne sais plus 🙂 )

Amitiés à tous (vraiment à tous).

Étienne.

#GiletsJaunesConstituant

#CeNestPasAuxHommesAuPouvoirDÉcrireLesRèglesDuPouvoir

#PasDeDémocratieSansCitoyensConstituants


Quand le message est trop fort, attaquer le messager…

Bravo Étienne, beau discours !

Allez Étienne !

Le PEUPLE est avec toi !

À bas les faux démocrates et les kapos médiatiques de ce système politique injuste !

Amitiés !

PS : il y a une faute d'orthographe dans le nom de Jean-Michel Aphatie dans ton image jaune.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Laurent Joffrin :

En complément sur médias :

En complément sur référendum d'initiative :


Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13482 

Alerte majeure de censure et de mise en place d'une possible dictature : la Quadrature du Net signale que le Parlement européen appelle à la censure automatisée et privatisée du web à des fins sécuritaires. Voir [ici] ().

C'est très grave... 

La liberté d'expression est vraiment menacée.

Bien évidemment, la raison justificatoire "à des fins sécuritaires" est bidon : il nous font le coup à chaque fois : "C'est pour votre bien, c'est pour votre sécurité, c'est pour lutter contre le terrorisme, bla, bla, bla".

Il faut bien comprendre que cette mesure est la mise en place d'une base de censure intégrale de l'Internet.

Si les crypto-fascistes au pouvoir dans l'Union Européenne parviennent à mettre en vigueur cette mesure, on est mort.

Regardez les Gilets Jaunes par exemple. Sans les réseaux sociaux, le mouvement disparaît : nous devenons aveugles, isolés, et impossible de se coordonner. Quand on voit déjà comment Facebook opère la censure, on ne peut être que très inquiet (j'en ai fait moi-même les frais en étant interdit de poster dans tous les groupes auxquels j'ai souscrit 2 fois en 3 semaines !). Et cette censure étendue à Google, alors c'est la fin : un site comme le mien "disparaît" de la toile : on ne peut plus le trouver. Seuls les gens ayant mon adresse pourront le consulter. Idem pour tous les sites et les sujets qui gênent le système et les gens au pouvoir.

Une censure automatisée et privatisée du web, cela signifie aussi la mise sous tutelle de l'Internet par des sociétés privées au service des États profonds, de l'OTAN, et des pires oligarques du système (genre George Soros), il faut bien le comprendre. Ce projet est donc une occasion unique pour les crypto-fascistes du Nouvel Ordre Mondial, des mondialistes, et des oligarques européistes, de faire taire l'Internet libre dont les peuples ont besoin pour s'émanciper du système, des doxas des médias dominants, etc.

Nous les peuples et les Nations, nous avons besoin impérativement d'un Internet libre, c'est vital.

Une affaire de la plus haute importance donc !

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur menace :

En complément sur censure :

En complément sur Internet :

En complément sur Quadrature du Net :


Samedi 8 Décembre 2018 - News # 13332 

Mensonges et désinformation : 31.000 manifestants pour l'acte 4 ? Le Net raille les chiffres officiels sur les Gilets jaunes. Voir [ici] ().

Ces cons du gouvernement ne comprennent rien à rien : ils pensent, malgré tous les sites et les réseaux sociaux qu'il y a sur Internet, qu'ils contrôlent encore l'information et vont parvenir à tromper le peuple en faisant de la propagande mensongère aussi grossière...

Tant mieux : leur chute n'en sera que plus rapide.

En complément sur désinformation :

En complément sur propagande :

En complément sur mensonge :

En complément sur gilet jaune :

 


Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13194 

"Gilets jaunes" à Paris : un "acte 4" déjà lancé sur les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

En fait, à un moment ou à un autre, pour que cela aboutisse, le peuple sera obligé de prendre l'Élysée, et de venir chercher Macron pour l'arrêter et le sortir du jeu définitivement. Sinon, ça va finir en eau de boudin.

Ce passage va être difficile sans organisation sérieuse. Il faudrait un appui d'une partie de l'armée, de la gendarmerie, et de la police, mais là ça devient très sérieux, et les gens risquent gros.

Seule une foule immense peut imposer le changement. Sinon, ça pourrait mal tourner.

Je pense qu'on va y venir de toute façon, car les gens sont à bout. Reste à savoir si ce sera Samedi ou l'année prochaine, d'autant que les fêtes approchent, et qu'une sorte de trêve va s'installer : les gens veulent passer Noël en famille, pas dans la rue et les émeutes. Le timing est mauvais...

Si ça ne bascule pas Samedi, cela ne se fera que l'année prochaine, mais là ça sera bien plus violent : les gens seront encore plus excédés. Le printemps risque d'être chaud comme l'été...

La suite donc Samedi 8 Décembre 2018.

En complément sur gilet jaune :

       

Vendredi 30 Novembre 2018 - News # 13079 

Les gilets jaunes publient une liste de revendications :

Alors qu'une rencontre entre Édouard Philippe et les gilets jaunes est annoncée pour vendredi, ces derniers ont publié une liste de revendications sur les internet, à l'initiative d'une manifestante de la Sarthe. Des propositions transmises aux députés et aux médias mercredi soir, affirment-ils.

Édouard Philippe a lancé jeudi matin deux jours de consultations pour la "grande concertation" locale de trois mois voulue par Emmanuel Macron pour tenter d'apporter de nouvelles réponses au mouvement des "gilets jaunes". Dans ce cadre, une rencontre aura lieu vendredi entre le Premier ministre et des représentants des gilets jaunes. 

En attendant, à l'initiative d'une manifestante de la Sarthe, ils ont publié sur leurs réseaux sociaux une liste de leurs revendications, transmises également à des médias et aux députés, affirment-ils. Ces propositions, qualifiées de "directives du peuple", sont issues d'un sondage mis en ligne sur différents groupes de soutien du mouvement, ont-ils expliqué. 30.000 personnes y ont pris part, selon eux. Les gilets jaunes demandent aux députés de "transposer" ces directives en "loi".

Source : BlancBleu ().

C'est un début...

Mais assez de renouveau démocratique pour moi : on reste bien trop prisonniers de nos traîtres de politiciens. Pas assez de hauteur de vue dans ces revendications.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur revendications :

     

Lundi 12 Novembre 2018 - News # 12567 

 

Fraude fiscale : le fisc va bientôt scruter les réseaux sociaux, annonce Gérald Darmanin. Voir [ici] ().

Ça promet...

En complément sur Gérald Darmanin :

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur réseaux sociaux :

   

Samedi 10 Novembre 2018 - News # 12542 

Escroqueries téléphoniques : "Numéros surtaxés : les arnaques continuent !" - Tout compte fait :

SYNOPSIS :

Le phénomène prend une ampleur inédite ! En 4 ans, les fraudes aux numéros surtaxés ont été multipliées par 5 dans l'Union Européenne pour atteindre 11 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Et la France est aux premières loges. Nous sommes de plus en plus nombreux à recevoir des SMS qui nous demandent de rappeler pour un colis ou un cadeau. Si l'on fait l'erreur de rappeler, ça chiffre vite avec des appels qui s’élèvent parfois à 3 euros la minute. Certains ont des factures téléphoniques gonflées de plusieurs centaines d'euros. Derrière ces arnaques se cachent des sociétés qui ont parfois pignon sur rue. Comme cette entreprise « Viva Multimédia » mise en cause par la justice au printemps et qui aurait fait 38 millions d'euros de chiffre d'affaires en 3 ans. Et les dernières victimes de ces numéros surtaxés sont aujourd'hui les adolescents piégés sur les réseaux sociaux.

Un excellent petit reportage montrant :

À voir !

En complément sur escroquerie :

En complément sur arnaque :

En complément sur téléphonie :

   

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12499 

 

Georges Soros, Open Society, et mondialisme : Entretien par Stratpol avec Pierre-Antoine Plaquevent auteur de "Soros et la Société Ouverte : Métapolitique du globalisme" :

Le mot de l'éditeur :

Comprendre l’influence de Soros, c’est comprendre que de nombreux processus politiques antinomiques de notre temps ont souvent un dénominateur commun : l’appui, aussi bien financier que logistique et idéologique des fondations de la société ouverte...

Georges Soros est l’une des personnalités les plus influentes de notre époque. L'activisme de George Soros, qui se considère lui-même comme « un chef d’État sans État », touche en fait tous les domaines et tous les continents.

Durant les dernières décennies, peu de nations ont été épargnées par l’action ou l’influence de son ensemble de fondations : l’Open Society Foundations. Partout où la souveraineté politique et la stabilité sociale sont attaquées, on retrouve la trace de Georges Soros, de ses réseaux, de ses militants, de ses milliards. Que ce soit au travers de l'immigration de masse, de la dépénalisation des stupéfiants, des nouvelles normes sociétales, de la promotion des théories du genre ou des révolutions colorées. Dans chacun de ces domaines, Soros œuvre avec une étonnante constance à la réalisation d’un même objectif : l'avènement d'un nouvel ordre politique international fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États-nations.

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.

Au-delà d’un travail d’enquête inédit, ce livre se propose d’exposer la philosophie politique qui anime cette action et d’en tracer la généalogie profonde. Le lecteur y découvrira comment la notion de société ouverte se rattache aux courants les plus puissants et les plus actifs de la subversion politique contemporaine.

Informations sur le livre : 

Prix : 25.00€
ISBN : 9-782355-120879
Format : 17x24cm
Sortie : octobre 2018
366 pages
Avant-propos de Xavier Moreau
Postface de Lucien Cerise

Non encore évalué.

En complément sur Georges Soros :

En complément sur Open Society :

En complément sur Stratpol :

   

Mercredi 31 Octobre 2018 - News # 12316 

Censure du peuple : Manifestation du 17 Novembre : des dizaines de pages supprimées des réseaux sociaux. Voir [ici] ().

Ce mouvement commence à faire peur au pouvoir.

Et c'est à ce genre d'événement qu'on voit les liens invisibles qui lient les États aux réseaux sociaux.

En complément sur censure :

En complément sur réseau sociaux :

     

Mercredi 31 Octobre 2018 - News # 12314 

Révolte populaire et colère qui monte : Sur les réseaux sociaux, les pages appelant à «bloquer la France» le 17 novembre se multiplient. Voir [ici] ().

En complément sur révolte :

       

Lundi 22 Octobre 2018 - News # 12052 

Contrôle et censure d'Internet versus liberté d'expression : La Chine façonne-t-elle l’internet en Afrique ? :

SYNOPSIS :

En Tanzanie, au Kenya ou encore au Zimbabwe : la Chine investit massivement dans les pays africains. Et son influence va bien au-delà de la “Belt and Road Initiative”, la nouvelle “Route de la soie”. Taxes sur les réseaux sociaux ou sur les blogs, régulation de l’internet : la méthode chinoise inspire des réformes liberticides. Mais c’est sans doute sur le terrain de la reconnaissance faciale que la Chine-Afrique est la plus inquiétante.

C'est super inquiétant, franchement...

Internet est le dernier espace de liberté où le peuple, les consciences, peuvent s'exprimer, et prendre conscience que nous sommes plus nombreux que les oligarques, et que nous voulons le bien commun et l'intérêt général.

À voir !

En complément sur Internet :

En complément sur contrôle :

En complément sur censure :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Afrique :


Samedi 20 Octobre 2018 - News # 12003 

Nord : 1,7 millions d'euros de prestations sociales détournées par un réseau dirigé par des Roms. Voir [ici] ().

En complément sur Roms :

       

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11745 

Comment Israël réduit ses détracteurs au silence sur les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

En complément sur Israël :

En complément sur réseau social :

     

Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11723 

"Lettre à Manu sur le doigté et son fondement", la deuxième lettre ouverte à Emmanuel Macron par Michel Onfray :

Le texte :

Votre Altesse,

Votre Excellence,

Votre Sérénité,

Mon cher Manu,

Mon Roy,


   La presse a rapporté il y a peu que tu avais nommé un gueux pour représenter la nation à Los Angeles. Il aurait pour seul titre de noblesse diplomatique, disent les mauvaises langues, les jaloux et les envieux, un livre hagiographique sur ta campagne présidentielle. En dehors de ce fait d’arme si peu notoire que personne n’en connaît le titre, pas plus d’ailleurs que celui des autres ouvrages du susdit, la plume est bien de celles qui se trouvent dans les parties les moins nobles de la profession : le croupion, car c’est celle que découvre le plus souvent la position de soumission inhérente à la fonction des gendelettres - la prosternation. De Sartre à BHL chez Sarko (après Mao), d’Aragon à André Glucskmann chez le même Sarko (après Mao lui aussi), de Drieu la Rochelle à Sollers chez Balladur (après Mao également), de Brasillach à Kristeva chez le Bulgare Jivkov (après Mao elle aussi), les cent dernières années n’ont pas manqué d’écrivains doués… pour l’agenouillement politique!

    Philippe Besson entre dans cette vieille catégorie du valet de plume, mais on sait désormais de quelle plumasserie ce jeune homme comme il faut relève. Ce genre de plume n’est pas celui des plus talentueux, mais c’est celui des plus vendus - je parle de l’homme, pas de l’auteur.

   Manu, on comprend que, toi qui aimes tant les lettres, tu aies envie de câlins venus des écrivains les plus à même de marquer le siècle et d’entrer dans la Pléiade quand tu seras redevenu banquier. Mais si ce siècle doit être marqué par toi, il n’y a pas grand dommage à ce qu’il le soit aussi par Besson le petit (à ne pas confondre avec Besson le grand, l’écrivain Patrick, ni avec Besson la championne d'athlétisme, Colette, ou bien encore avec Eric, le traître passé de Ségolène à Sarkozy en pleine campagne présidentielle, ou bien encore avec le Minimoy, Luc).  

   Avant d’être flagorneur, Besson-le-Petit a été directeur des ressources humaines auprès de Laurence Parisot, dame du MEDEF, mais aussi auteur de scénario de téléfilms, donc chevalier des Arts et Lettres. Convenons-en, tout ceci légitime l’affirmation d’Arlette Chabot, qui faisait déjà de l’éditorialisme politique à la télévision quand elle était en noir et blanc, la télévision, et n’avait qu’une seule chaîne. Courageuse, audacieuse, résistante, rebelle, insoumise, l’Arlette n’a en effet pas craint d’affirmer sur l’un des médias qui l’appointent que tout ceci était habituel: Napoléon n’avait-il pas nommé Chateaubriand en son temps et de Gaulle Romain Gary? En effet, en effet… Arlette, chère Arlette, vous qui avez déjà les grades de chevalier puis d’officier de la Légion d’honneur, je vous promets le grade supérieur pour bientôt! Si ce n’est déjà fait, car vous méritez d’y avoir votre rond de serviette, vous serez aussi bientôt invitée à la table de notre grand Mamamouchi en compagnie du vérandaliste Stéphane Bern et des frères Bogdanov, les éminents membres correspondants de la NASA française.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il a tout de même fallu, pour que cette affectation de copinage ait lieu, que tu prennes la décision d’un décret modifiant les règles de la nomination des diplomates afin que ce ne soit plus le Quai d’Orsay qui ait la main mais le gouvernement, c’est à dire, toi tout seul, chacun le sait. C’est ce que les langues vipérines qualifient de fait du prince… Le décret te permet désormais de récompenser des non-fonctionnaires, pourvu qu’ils aient été serviles. Bern ambassadeur chez l’impératrice Sissi ou les Bogdanov nommés pour la même fonction sur Mars, grâce à toi, c’est désormais devenu possible… La France redevient "great again"!

   J’ai appris qu’en même temps, tu avais rendu possible cet autre fait du prince: madame Agnès Saal a été nommée par un arrêté paru au Journal officiel "haut-fonctionnaire à l’égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture". En voilà un beau poste, et si moral en plus! Un beau jouet emblématique du politiquement correct de notre époque.

   Rappelons un peu le CV de l’heureuse élue que tu gratifies à son tour. Cette dame s’était fait connaître par des notes de taxi dispendieuses, plus de 40.000 euros tout de même, et ce en grande partie au profit de ses enfants, quand elle était directrice générale du centre Pompidou et présidente de l’INA, un institut que tu connais très très bien, n’est-ce pas? Pour ces malversations, elle avait été condamnée à six mois de suspension sans solde (probablement selon les principes de ce que l’on peut désormais nommer la jurisprudence Benalla…), puis à trois mois de prison avec sursis et une double amende. Elle avait été réintégrée en douce au ministère de la culture à l’été 2016 (il faut faire gaffe aux nominations d’été...) comme chargée de mission auprès du secrétariat général en vue de la finalisation de labellisation AFNOR sur l’égalité professionnelle et la diversité.  

   Précisons aussi ceci: selon Mediapart, la même madame Saal, décidément très récompensée - on se demande pourquoi - figurerait également "dans la liste très restreinte des hauts fonctionnaires, qui, par un arrêté du 3 août 2018 signé par le Premier ministre, ont été inscrits à compter du premier janvier 2018, donc rétroactivement, au "tableau d’avancement à l’échelon spécial du grade d’administrateur général". Ce qui, en d’autres termes, veut dire que, pendant les vacances du Roy à Brégançon, cette procédure qui ne relève pas du traditionnel avancement mais d’une volonté politique expresse, a permis à ladite dame de profiter d’une hausse de son traitement allant jusqu’à 6.138 euros par an, indemnité de résidence à Paris comprise, soit au total près de 74.000 euros de traitement annuel. S’y ajoute un supplément sous forme d’indemnité qui augmente sa retraite des fonctionnaires d’environ 10%. Quand tu aimes, mon cher Manu, ça n’est pas pour rien et ça se voit!

   Françoise Nyssen, rappelons-le pour les millions de Français qui l’ignorent encore, est ministre de la culture. C’est elle qui a mis en musique la mélodie sifflée à son oreille par le président. Face au déchaînement que cette nomination a légitimement suscité, elle fait savoir ceci sur les réseaux sociaux: "J’ai nommé Mme Agnès Saal (j’épèle : S . A . A . L,  car on pourrait mal orthographier…) haute fonctionnaire à l’égalité et à la diversité. J’ai fait de cette cause une priorité dès mon arrivée au ministère de la culture. La qualité de son engagement et de son travail au service de ces valeurs fondamentales devrait guider les commentaires aujourd’hui". On ignore quelle est la "cause" en question: madame Saal, ou les fameuses valeurs ici prises en ôtage?

   Mais Françoise Nyssen, c’est également l’éditrice qui a sciemment fraudé deux fois le fisc en ne déclarant pas de considérables agrandissements d’espace, une fois en Arles, au siège de sa maison d’édition, une autre fois à Paris. Le Canard enchaîné, qui a levé le lièvre, a chiffré la fortune économisée par ce double forfait! Ca en fait des APL pour les étudiants désargentés, je te jure!

  Qui se ressemble s’assemble. Dès lors, il était normal que, sous ton autorité, sous tes ordres, selon ton désir, selon ton souhait, selon ta volonté, selon tes vœux, mon Prince, mon Roy, mon grand Mamamouchi, le vice récompense le vice. En un peu plus d’un an, de Richard Ferrand à Alexandre Benalla, via cette dame Saal, tu nous y as déjà tellement habitués!

   Sais-tu, mon cher Manu, que des caissières qui ont utilisé à leur petit profit des bons de réduction de deux ou trois euros qui trainaient sur la caisse, ou que des employés de grand magasin qui ont mangé un fruit prélevé dans les rayonnages, ont été sèchement licenciés, eux, sans indemnités, sans planques payées par les contribuables et sans possibilité de retrouver du travail fort bien payé avec les avantages de la fonction à la clé? Probablement une nouvelle belle et grosse voiture avec chauffeur…

   J’ai appris aussi que ton si bon ami Benalla s’était rendu coupable de charmants forfaits depuis ceux que l’on a bien connus l’été dernier. Mais l’incendie a été joliment éteint - sûrement pas avec l’eau de la piscine que tu t’es fait construire à Brégançon, pas pour toi, oh non, bien sûr, mais par altruisme, pour les enfants du personnel de la résidence royale plus sûrement. 

   En garde à vue, la police a souhaité perquisitionner le domicile de ton si cher ami Benalla. Elle voulait notamment accéder à son coffre-fort. Tenus par la loi à ne pas entrer dans l’appartement avant l’heure légale, les policiers ont posé des scellés le soir et attendu le lendemain. Mais le coffre-fort a été vidé dans la nuit! On a le bras long chez les Benalla puisque du commissariat on peut atteindre un coffre-fort chez soi en pleine nuit. Les quatre armes qui devaient s’y trouver n’y étaient plus - soit tout de même trois pistolets et un fusil, pour un homme qui n’a que deux mains, ça fait tout de même beaucoup… Sa femme avait les clés, il avait dit qu'elle était à l’étranger : elle se cachait en fait dans le seizième arrondissement de Paris. Il est vrai que pour de nombreux français cet arrondissement de nantis équivaut bien à un pays étranger.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il me semble tout de même qu’il vaut mieux faire partie de ta cour que d’être un senior amputé de sa retraite, être un plumitif courbé plutôt qu’un écrivain debout, être une énarque de gauche qui tape dans la caisse de l’Etat pour financer les transports de sa progéniture, plutôt qu’un étudiant à qui tu voles dans sa poche cinq euros d’APL, être un cogneur de manifestants avec un brassard de la police et une accréditation de l’Elysée qu’un syndicaliste défendant le droit du travail.   

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, j’aimerais que tu m’aimes et ce pour trois raisons. La première: pour être nommé sans compétence consul des provinces et des régions françaises dans le sixième arrondissement de Paris, voire le seizième – tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la deuxième: pour permettre à ma vieille mère qui n’a pas son permis de conduire et qui a quatre-vingt-quatre ans, de pouvoir disposer d’un taxi gratuit à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour aller faire ses visites médicales à une demi-heure de chez elle, le tout payé avec l’argent du contribuable  tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la troisième:  pour avoir chez moi des armes à feu en quantité, mais aussi et surtout, pour pouvoir tabasser les gens qui me déplaisent en portant un casque sur la tête, en distribuant des coups de matraque et en disposant de CRS ou de la police comme couverture à mes descentes de petite-frappe - tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles.

   S’il te plait, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu: veuille-le. Je te promets pour ce faire de me prosterner moi aussi, de montrer les plumes de mon cul aux passants, de dire du bien de toi avec des articles, des conférences et des livres, je te jure, j’irai sur les chaînes et les radios du service public pour certifier, comme Arlette Chabot, qu’entre Napoléon, de Gaulle et toi, il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de cigarette, Joffrin ne me reconnaîtra pas, il m’aimera peut-être lui aussi comme il a aimé jadis Bernard Tapie et Philippe de Villiers. Je pourrai écrire aussi une biographie de Stéphane Bern avec une préface de Brigitte ex-Trogneux, passer une thèse de physique quantique avec tes amis les frères Bogdanov comme directeurs de travaux. Je pourrais même consacrer un séminaire de littérature comparée à l’œuvre de Philippe Besson que je mettrai en perspective avec celle de James Joyce. S’il te plaît, tu le peux, tu es mon Roy. J’habite place de la Résistance à Caen, fais-moi signe.

   Veuillez, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, mon chéri, recevoir l’expression de ma considération la plus courtisane. Vive la République, vive la France, mais surtout: Vive Toi !

Michel Onfray


Post-scriptum : des bises à la Reine.

Post-scriptum 2: j’apprends à cette heure que tu as fait du jet-ski à fond les ballons avec Brigitte quand tu étais à Brégançon et ce dans une zone interdite à la navigation et au mouillage - tu y as pourtant grandement navigué et vraiment mouillé. Cette réserve marine protégée ne doit être troublée par aucun véhicule à moteur. Il y eut pourtant tes deux jets-ski et ton gros bateau avec un moteur de 150 chevaux - qui sait, peut être empruntés à Nicolas Hulot, car on sait que, comme toi, il est un écologiste qui collectionne les engins motorisés. Protéger l’environnement marin et préserver la biodiversité dans les eaux du parc national de Port-Cros, pour toi qui fumes du glyphosate chaque matin au petit déjeuner, ça compte pour rien, n’est-ce pas? 
 

Une lettre très réussie.

À voir !

Complément : Michel Onfray déprogrammé de France 5 après un texte à charge contre Macron. Voir [ici] (). Comme quoi, le président n'a pas du tout aimé. 

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur Macron :

     

Jeudi 13 Septembre 2018 - News # 11154 

Mathématique et réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) : Pourquoi vous avez moins d'amis que vos amis - Micmaths :

Intéressant.

En complément sur mathématique :

En complément sur réseau socia :

En complément sur Facebook :

En complément sur Twitter :

 

Lundi 10 Septembre 2018 - News # 11063 

Addiction aux réseaux sociaux : Le secrétaire d'État au numérique Mounir Mahjoubi, sur RTL, n'exclut pas une loi. Voir [ici] ().

Décidément, ce type est un vrai débile.

Les cons, ça ose tout...

Et lui, en plus, c'est un con dangereux.

En complément sur réseaux social :

En complément sur Mounir Mahjoubi :

     

Vendredi 7 Septembre 2018 - News # 10999 

Twitter décide finalement de bannir Alex Jones, le fondateur du site InfoWars. Voir [ici] ().

Pauvre Alex Jones...

Bravo la liberté d'expression...

Les réseaux sociaux sont remplis de bobos crypto-fascistes, de véritables ennemis de la liberté d'expression et de la démocratie.

En complément sur Alex Jones :

En complément sur Twitter :

En complément sur liberté d'expression :

   

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10988 

Entretien d'actualité 69 de François Asselineau : Hulot – Gaulois – Loi Schiappa – Décret Valls – FI – Italie – États-Unis – Royaume-Uni :

SOMMAIRE :

Le président de l’UPR, François Asselineau, revient sur les dernières actualités au 31 août 2018.

France :
00:22 La démission de Nicolas Hulot
11:13 Discours de Macron à la conférence des ambassadeurs
27:22 Macron et les « Gaulois réfractaires »
36:37 La loi Schiappa
49:25 Le décret Valls a-t-il supprimé la Constitution ?
1:02:33 L’université d’été de la France insoumise.

Questions internationales :
1:15:22 L’UE et la crise migratoire en Italie
1:29:05 États-Unis : Attaque chimique ; Trump et les réseaux sociaux
1:36:35 Le Royaume-Uni dé-privatise en urgence la prison de Birmingham

Autres sujets :
1:42:38 Visuels statistiques falsifiés dans de grands médias français
1:44:51 L’université d’automne de l’UPR

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

     

Mercredi 22 Août 2018 - News # 10666 

Marlène Schiappa : Ou la victoire des #PédoSatanistes Il y a vraiment de quoi avoir peur pour nos enfants :

À votre avis pourquoi donner des cours de sexualité à des enfants dès l'age de 4 ans et bien pour qu'il soit consentant à un acte sexuelle légalisé la pédophilie  quand on veut faire voter des lois aussi dégradantes pour le peuple c'est que les personnes qui les font voter ont relations avec des réseaux satanistes qui ont des connexions avec des réseaux pédophiles.
ne sont pas les professeurs qui feront ces cours mais des militants d'associations LGBT= Lesbiennes Gays Bi Trans et intervenants extérieurs bénévoles planning Familiales. les profs sont complices en acceptant que les enfants assistent à ces cours de destruction de la psyché humaine  A l'heure d'internet et des millions de preuves qui dénoncent la supercherie des 11 vaccins sur les enfants avant 3 ans et l'abomination des cours sexuels
 est-il normale de pensé à la sexualité et à la pornographie ?
La perversion règne en maître Leur agenda 21 avance encore chaque année. abominable cette fois ça vient directement de l'UE.Le but est de rendre la pédophilie tout à fait normale ,en 2014 avec la théorie du genre et  ces suppôts de Satan reviennent sournoisement pour que nous livrons nos enfants afin qu'ils en fassent des objets sexuels.Merci pour le temps que vous consacres à vos vidéos merci de contribuer au discernement.
LAlyre

Merci à LALyre pour cette News. 

En complément sur Marlène Schiappa :

En complément sur pédophilie :

En complément sur Satanisme :

En complément sur enfant :

 

Jeudi 9 Août 2018 - News # 10401 

Edward Snowden estime que Facebook est une société de surveillance se présentant comme un réseau social. Voir [ici] ().

En complément sur Edward Snowden :

En complément sur Facebook :

En complément sur surveillance :

   

Mercredi 8 Août 2018 - News # 10378 

 

Maurice Caillet, un ancien franc-maçon dénonce l'infiltration profonde, les magouilles, les conflits d'intérêts, et la domination de la Sécurité Sociale et du syndicat Force Ouvrière par un réseau maçonnique :

Franchement, c'est objectivement très grave, et cela correspond exactement à tout ce que je ne cesse de dénoncer à propos de la franc-maçonnerie tombée : cette société semi-occulte est un piratage inique de la démocratie, de la bonne marche normale républicaine et démocratique de nos institutions.

Il faut dissoudre et interdire ces obédiences de trafic d'influence et de passes-droit, c'est vital pour l'équité et la démocratie.

À voir absolument ! 

À fortiori par tous ceux qui douteraient ou qui penseraient que j'exagère. Ben non, hélas..., ce témoigne vous en convaincra.

En complément sur franc-maçon :

En complément sur réseau :

En complément sur trafic d'influence :

   

Dimanche 5 Août 2018 - News # 10325 

Chroniques de la dégénérescence : Les robots connectés envahissent instagram, et font la promotion des LGBT :

La perversité envahit tout : même l'informatique et les réseaux sociaux. C'est san fin.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur perversité :

En complément sur LGBT :

En complément sur robot :

 

Mercredi 1er Août 2018 - News # 10238 

Chroniques de la violence ordinaire : les rappeurs Booba et Kaaris se battent en plein milieu de l’aéroport d’Orly : bilan le terminal a été fermé, des vols retardés, et 13 personnes placées en garde à vue :

Les deux artistes se sont battus avec leur clans respectifs. Ils ont été placés en garde à vue, ainsi que onze autres personnes.

« Du sang par terre »

Selon un jeune témoins, « les proches de Kaaris se sont précipités sur Booba dès qu’ils l’ont vu, et l’ont frappé avant même de dire un mot. Je pense qu’ils étaient sept dans chaque bande à peu près. C’est allé très vite, peut-être en cinq minutes. »

Dans les nombreuses vidéos circulant sur les réseaux sociaux, on voit les groupes d’hommes s’échanger des coups violents dans les couloirs de la salle d'embarquement de l'aéroport, très fréquenté en cette période estivale, et entre les rayons de la boutique duty free, saccagée. Selon l’AFP, le responsable du magasin souhaiterait porter plainte.

« Quand on parle, faut assumer ! », exulte Booba dans une vidéo tournée au moment où les forces de l’ordre semblent reprendre la situation en main. Avant de narguer son homologue : « Va à l’infirmerie, khro (frère, ndlr) ».

Peu après, Luc a apporté des mouchoirs et des pansements à certains des individus impliqués. « Il y avait du sang par terre, relate-t-il. J’ai vu au moins cinq blessés, davantage au sein du clan de Kaaris que celui de Booba, avec les mains ouvertes ou des blessures à la tête. » Selon nos informations, les secours ont brièvement examiné deux hommes, victimes de coups de bouteille, dont l’un s’est vu appliquer des points de suture.

Source : Le Parisien ().

Ahurissant !

En complément sur Chroniques de la violence ordinaire :

       

Lundi 30 Juillet 2018 - News # 10186 

"In My Feelings challenge", le nouveau défi dangereux des réseaux sociaux inspiré par le rappeur Drake. Voir [ici] ().


Dimanche 29 Juillet 2018 - News # 10150 

Les 2 médias (BFMTV et le journal Le Monde) naguère valets de Macron...le lâchent ! Par Pierre Jovanovic :

Commençons par le plus simple: que s'est il passé pour que BFM (Mr Drahi) et Le Monde (banquier Pigasse) non seulement lâchent ainsi Macron mais le matraquent 24 heures sur 24 via BFM-TV au point que depuis 5 jours plus aucune autre information dans le monde n'est traitée, hormis l'affaire Alexandre Benalla ?

D'abord les dates:

Les faits datent du mois de mai dernier. L'affaire n'est pas sortie à ce moment parce que: 1) les ponts de mai, et, 2) la coupe du monde de football entrait en jeu et prenait de plus en plus d'espace médiatique.

Rappelez-vous: TV-Libertés a été effacé de YouTube le jour du démarrage de la Coupe du Monde. La date a été choisie exprès pour que la censure passe sous le radar.
Donc, une fois la coupe du monde terminée, et célébrée, juste quelques jours plus tard, Le Monde décide de sortir l'affaire, la vidéo circule massivement sur les réseaux sociaux et, surtout, BFM-WC décide de matraquer 24 heures sur 24 sur l'affaire avec la vidéo en boucle.

Point intéressant, C-News qui était resté en retrait (et avait traité l'affaire au début comme un fait divers) a été obligée à son tout de matraquer la vidéo chaque jour par mimétisme.
Du coup l'affaire Benalla a pris la même dimension que les attentats de Charlie ou du Bataclan !!!

La date a été choisie pour un maxmim d'impact et sans que le foot vienne interfèrer.
Alors qu'est-ce qui a pris BFM, premier supporter de Macron, de le "matraquer" médiatiquement ainsi ?

1) Comme la chaîne a été prise en flagrant délit de désinformation à propos des destructions massives qui ont eu lieu à Paris, Lyon, Lille, etc. lors des célébrations de la victoire football, cela lui a permis de se refaire une sorte de virginité à peu de frais sur le dos de l'Elysée.

2) Comme dans le milieu police-gendarmerie, les excès de Benallia étient connus depuis longtemps (voir plus loin). A priori cela ne vient pas d'eux, sinon ils auraient fuité des informations depuis longtemps.

3) Il n'est pas impossible que derrière ce matraquage plus que suspect de BFM, il y ait surtout un véritable "règlement de comptes" pour, par exemple, des promesses ou des engagements de Macron non tenus (c'est le sentiment de la majorité de mes contacts ainsi que des diverses analystes politiques). D'ici fin septembre on sera vraiment fixés à ce sujet, vu que toutes les langues vont se délier (en particulier celle des policiers). Un gendarme me disait "j'ai l'impression qu'ils l'ont abandonné, je me demande même s'ils ne cherchent pas à l'évincer maintenant".

4) il est envisageable aussi, ou à ajouter en plus, que les journalistes politiques en aient eu assez de la pédanterie de Sibeth Ndiaye: tous les journalistes de BFM parlaient de "L'arrogance de l'Elysée". L'un d'eux m'a justement expliqué que les communiquants du "château" se sentent "marcher sur l'eau" et se prennent "pour des cadors" depuis la victoire aux présidentielles et surtout aux législatives. Et que la communication avec "est très difficile depuis le début". 

Dans tous les cas, Emmanuel Macron va être obligé non seulement de remanier son gouvernement (Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur, s'est mis aux abonnés absents la semaine dernière :-) mais surtout nettoyer son entourage et plus encore le service de communication de l'Élysée qui s'est distingué ici par la crasse de son incompétence et de ses mensonges).

Source : Pierre Jovanovic ().

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur Macron :

En complément sur BFMTV :

En complément sur journal Le Monde :

 

Mardi 10 Juillet 2018 - News # 9694 

 

La justice américaine établit un lien entre Israël et Daesh : elle a inculpé une Israélienne qui recrutait sur les réseaux sociaux des éléments au profit du groupe terroriste Daesh. Voir [ici] ().

Non ? C'est pas possible ? Qui l'aurait cru, Lustucru ? 

Quand un secret de polichinelle est transformé en révélation...

En complément sur Daesh :

En complément sur Israël :

En complément sur terrorisme :

   

Mardi 10 Juillet 2018 - News # 9685 

Jura : L’homme qui avait volé un camion de pompier et diffusé la vidéo sur les réseaux sociaux (Voir [ici] ()) écope d’un simple rappel à la loi. Voir [ici] ().

Le type vole un camion, met en danger une personne âgée blessée que devait secourir le camion, et on lui fait juste un rappel à la loi...  

C'est à ce genre de laxisme, de comportement judiciaire aberrant, que l'on voit que notre justice et notre société sont malades.


Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9498 

Intelligence artificielle et réseaux sociaux : Facebook prévoit d'utiliser du "machine learning" pour contrer la diffusion de fausses informations (fake news). Voir [ici] ().

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur Facebook :

En complément sur fake news :

 

Mardi 19 Juin 2018 - News # 9186 

"Mamoudou Gassama : La Gonzolitique en action !" par Trouble Fait :

SYNOPSIS :

Comme moi, vous avez surement vue passer sur les réseaux sociaux des posts suspectant de mise en scène l’acte de sauvetage de Mamoudou Gassama, à grand renfort de rond rouge sur des photos flou. Pourtant on voit régulièrement des vidéos de sauvetage comparable sur les réseaux sociaux sans qu’elles ne déclenchent le même genre de passion pour le « débunkage ». Alors que s’est-il passé cette fois-ci ? Pourquoi tant de gens ont refusé de croire à ce sauvetage ?

Source : Trouble Fait.

Non encore évalué.

En complément sur Mamoudou Gassama :

En complément sur Trouble Fait :

     

Jeudi 14 Juin 2018 - News # 9072 

Pédophilie : une news qui m'a été envoyée par laLyre :

États-Unis: un camp étrange soupçonné d'héberger des abus sexuels de mineurs

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2018/06/07/36466505.html#c74433095 ()

Tucson Child Trafficking Camp: Cemex- Clinton Foundation- Rothschild Ties

https://steemit.com/informationwar/@richq11/tucson-child-trafficking-camp-cemex-clinton-foundation-rothschild-ties ()

La pédophilie aux ÉTATS UNIS , en France, et partout
Le système Les membres des cultes donnent de l’argent au groupe, mais il faut beaucoup d’argent, et celui-ci vient donc aussi de divers trafics.  trafic de drogue à grande échelle, mais aussi la prostitution d’adultes et d’enfants ou encore la vente de pornographie et de pédopornographie snuffs movies.
En France des satanistes haut placés dans la société sont d’autant plus dangereux qu’ils ont un certain pouvoir comme les francs maçons ils dissimulent leur appartenance à ces groupes de dingues (autrement ils finiraient où hôpital psychiatrique) ASE Placements abusifs Se(r)vices Sociaux  et adoption abusive délaissement d'enfants.

https://comitecedif.wordpress.com ()

L’ASE est maltraitante poussant à l’adoption actes de maltraitances conduisant à la disqualification des familles et l’humiliation des enfants maltraitance dans la façon de s’adresser aux familles de les menacer, de cacher l’existence d’abus sexuels, de détourner de fonds, de perpétrer des violences psychologiques en foyers comme en famille d’accueil.

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2014/07/28/30326072.html ()

La plus haute corruption en ce monde n'est pas celle de l'argent qui passe en fait en seconde position, la première des corruptions est belle et bien la pédophilie sataniste organisée en réseau avec meurtre par et pour une partie de la haute élite mondiale (et non pas que belge ou française.
L'argent soutient l'ensemble mais il n'est pas en premier. Comme c'est discret, comme c'est souvent filmé, et comme ils se tiennent par le secret exigé par les sectes auxquelles ils appartiennent, et comme il agissent si nécessaire sur les ministères de la justice et de l'intérieur, toute affaire est rapidement mise au placard puisque finançant les partis politiques ils agissent sur ces derniers en cas de coup dur afin d'étouffer les affaires. 
C'est ainsi que fonctionne le monde, c'est ainsi que fonctionne la France, et bien d'autres pays : Belgique, USA, Royaume Uni, et peut-être même le Vatican.

Êtes-vous au courant de l'existence de l'un des lieux où ils pratiquent (ou pratiquaient jusqu'à il y a peu de temps). 

Le nom du château à la frontière franco-belge mais sur le territoire de la Belgique se nomme "Les Âmes Rois " il est situé au croisement de bcp de pays ainsi les hautes élites européenne pouvaient s'y rendre aisément. Le lieu aurait été absent des cartes pendant de nombreuses décennies.

https://reseauxpedocriminels.wordpress.com/2015/07/28/le-chateau-des-amerois-mother-of-darkness-castle 

Il semble que « le propriétaire » fait tout ce qu’il peut pour le maintenir invisible.Grâce à des recherches on sait que le château est la propriété des Solvay, ceux qui produisent des antidépresseurs controversés, comme le Prozac et la paroxétine. « Médicaments » qui ont été tenus pour responsables de l’épidémie de massacres dont on a été témoins dans les écoles et universités du monde entier.Les Solvay ont également créé des camps pour enfants à travers le monde et, fait intéressant à Bruxelles.

http://rvlations.forum-actif.info/t160-chateau-des-amerois-et-pedophilie-de-haut-niveau-protegee-a-haut-niveau-de-gouvernance ()

https://stopmensonges.com/un-proche-de-macron-implique-dans-un-enorme-scandale-de-reseau-pedophile-dans-un-centre-pour-enfants ()

Confessions d'un ex financier sur l'élite mondiale et ses pratiques

http://dondevamos.canalblog.com/archives/2017/09/03/35643655.html ()

Les braves gens entendent malgré tout, il faut continuer. Il faut sortir de cauchemar éveillé, c'est ce que m'inspire ce système du moins le relais qui en est fait par la presse alignée, un cauchemar. Vous lire et suivre vos interventions demeure une lueur d'espoir et d'éveil.. S'il ils insultent c'est qu.ils sont gênés et dérangés sinon ils ne mentionneraient pas le fait qu'il puisse y avoir contradictoire... 
Le sort de ces enfants et des enfants victimes m'émeut au plus haut point.... 
Néanmoins et en dépit de tous les efforts de détournements mis en oeuvre, La vérité demeure et est inaltérable aussi dérangeante soit elle
Merci à vous de faire partie de ceux qui l'écrivent.

Marion Sigaut - Le nouvel ordre sexuel des barbares

Au cœur du Nouvel ordre mondial, la corruption des mœurs. Par la sexualisation des enfants, promue par l'abominable Dr Kinsey, les grandes agences onusiennes préparent la destruction de l'humanité.

https://fr.calameo.com/read/000260618 ()

Pour vérifier mes assertions : Un auditeur attentionné a vérifié tous mes dires et en a fait une série de liens. 
Les voici :
http://marionsigaut.com/wp-content/up ()
https://www.youtube.com/watch?v=s-v-d40cNhc ()

Merci d'informer même s il l'avenir reste sombre.

 

laLyre, merci pour ces informations qui intéresseront tous ceux qui sont inquiets du développement croissant de la pédophilie dans le monde.

En complément sur pédophlie :

       

Samedi 9 Juin 2018 - News # 8975 

Jean-Luc Mélenchon : "Fake News : Macron invente la censure privée !" :

Je n’ai plus du tout confiance en Mélenchon depuis que j’ai découvert que c’est un super-haineux anti-Dieu, au point où il est même devenu un négationniste et un révisionniste (voir [ici] ()), mais il faut reconnaître que lors de ce débat, il s’est très bien exprimé, avec intelligence, et a une vision juste sur l’attitude à adopter concernant les fake news.

À voir.

Cela dit, en France il demeure un problème de censure provenant de la sphère publique, à travers l'instrumentalisation des Institutions par certains lobbies. Le commmentaire suivant de l'internaute Ezechiel résume bien cette problématique :

La France reste le pays numéro un mondial incontesté de la suppression de contenus sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook,...) avec la mise en place d’une police politique de la censure sur Internet. Voir [ici] ().

- Contre les messages racistes et homophobes postés sur internet, vous travaillez directement avec les plateformes comme Google, Facebook... ?
- Oui. On est passé d’une situation de déni des opérateurs [...] à une prise de responsabilité assez nette. La difficulté, c’est qu’entre l’océan de haine qui se déverse et nos moyens, la réponse n’est pas à la hauteur. Il faut qu’on passe de l’artisanat à la phase industrielle.


Frédéric Potier, préfet délégué de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) répondant à un journaliste de « Libération » le 5 février 2018.

Frédéric Potier explique par exemple sur son compte twitter, par un clin d’oeil, que la fermeture de la page de Génération identitaire sur Facebook n’a rien d’un incident technique. Voir [ici] ().

Rappelons que Génération Identitaire n’a enfreint aucune loi française, mais s’oppose à la venue massive et incontrôlée de migrants clandestins.

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur fake news :

En complément sur Macron :

   

Mardi 29 Mai 2018 - News # 8730 

États-Unis : Facebook, premier réseau social au monde, cesse officiellement d’être neutre en s'alliant avec un think tank de l'OTAN. Voir [ici] ().

J'ai déjà relayé cette news, mais cet article produit une analyse pertinente de cette alliance mortifère pour la démocratie et l'information sur facebook et dans le monde.

En complément sur Facebook :

En complément sur l'OTAN :

     

Mercredi 16 Mai 2018 - News # 8432 

Réseaux sociaux et liberté d'expression : La chasse aux «trolls» annoncée par Twitter va-t-elle déboucher sur une forme de censure ? Voir [ici] ().

En complément sur réseau socia ux:

En complément sur Twitter :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur censure :

 

Mardi 15 Mai 2018 - News # 8414 

Triomphe du capitalisme et du mépris de classe : «Dividendes record du CAC 40» : le rapport d'Oxfam enflamme les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

En complément sur capitalisme :

En complément sur Oxfam :

En complément sur CAC 40 :

   

Jeudi 3 Mai 2018 - News # 8199 

Fake news, désinformation et Union européenne : "Les fake news peuvent-elles influer sur une élection ?" avec :

SYNOPSIS :

Le Brexit, l’élection américaine, l’affaire Cambridge Analytica ont dévoilé des pratiques d’influence jusqu’alors inconnues sur les réseaux sociaux.

Pour en débattre, Rachel Marsden recevait François-Bernard Huyghe, spécialiste de communication et de cyberstratégie à l'IRIS.

Non évalué.

En complément sur fake news :

En complément sur désinformation :

En complément sur Union européenne :

   

Dimanche 15 Avril 2018 - News # 7749 

Attaque chimique ? Peinant à convaincre, Jean-Yves Le Drian s'appuie sur... les réseaux sociaux . Voir [ici] ().

Ces crétins de politiciens sont de plus en plus pathétiques...

En complément sur Syrie :

En complément sur chimique :

En complément sur Jean-Yves Le Drian :

En complément sur réseaux sociaux :

 

Dimanche 15 Avril 2018 - News # 7748 

De pire en pire : un crétin de sénateur californien, Richard Pan, a déposé un projet de loi qui imposerait des restrictions aux médias sociaux, en obligeant les éditeurs en ligne à filtrer leur contenu en utilisant des vérificateurs de faits approuvés par l'État avant de les poster :

Le projet de loi est intitulé "SB1424. Internet : médias sociaux : information fausse : plan stratégique".

Les détails de "la facture" sont les suivants :

"Ce projet de loi exigerait de toute personne qui exploite un média social ou un site Web Internet avec une présence physique en Californie, sera tenu d'élaborer un plan stratégique pour vérifier les nouvelles partagées sur son site Web. Le projet de loi exigerait que le plan comprenne, entre autres, un plan visant à atténuer la diffusion de fausses informations grâce à des reportages, l'utilisation de vérificateurs de faits pour vérifier les nouvelles, la communication aux utilisateurs des médias sociaux et la mise en garde contre des nouvelles contenant de fausses informations."

(a) Toute personne qui exploite un site Web de médias sociaux avec une présence physique en Californie doit élaborer un plan stratégique pour vérifier les nouvelles partagées sur son site Web Internet.
(b) Le plan stratégique comprend, sans toutefois s'y limiter, tous les éléments suivants :
   (1) Un plan pour atténuer la propagation de fausses informations à travers des reportages.
   (2) L'utilisation de vérificateurs de faits pour vérifier les nouvelles.
   (3) Fournir des services de sensibilisation aux utilisateurs de médias sociaux concernant des reportages contenant de fausses informations.
   (4) Mise en garde sur un reportage contenant de fausses informations.
(c) Tel qu'utilisé dans cette section, «médias sociaux» désigne un service ou un compte électronique, ou un contenu électronique, y compris, mais sans s'y limiter, des vidéos, photos, blogs, vidéos, podcasts, messages instantanés et textuels, courriels, des services ou comptes en ligne, ou des profils de sites Web Internet ou des emplacements.

En effet, la propagation de fausses nouvelles a des implications importantes pour la société et il faut en faire plus pour réguler les nouvelles auxquelles nous sommes exposés. Cependant, si l'État a le pouvoir de dicter ce que nous lisons en ligne, il peut tuer la liberté d'expression. Si nous entendons différents points de vue sur un sujet controversé et ne sommes pas d'accord avec ces points de vue, nous devrions être encouragés à partager les vôtres. Malheureusement, si le projet de loi de la Californie est adopté, cela pourrait étouffer cette liberté.

Source : Truth Theory () - Traduction amateur par BlueMan.

Ce qui est dingue, c'est qu'un élu du peuple puisse concevoir un tel projet. C'est de la haute trahison envers et les citoyens et une soumission aux fascistes de l'État profond américain. C'est ahurissant.

Avec ce type de connard-traître qui fait le jeu de tous les fascistes planqués dans l'État profond, comment la liberté d'expression, et d'une manière générale les liberté fondamentales, pourra-t'elle survivre ?! C'est impossible !

En complément sur de pire en pire :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Internet :

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur trahison :


Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7309 

Travail, emploi, salariés, valeur économique, capitalisme, et révolution sociale : "Une autre approche du salariat", une conférence de Bernard Friot - 2018 :

SYNOPSIS :

Bernard Friot est sociologue et économiste, membre de l'Institut Européen du Salariat et de l'association d'éducation populaire Réseau Salariat, qui promeut l'idée d'un « salaire à vie » pour tous, inconditionnel, dès 18 ans, une proposition alternative au revenu de base, que Friot dénonce comme étant « la roue de secours du capitalisme ”. Ses recherches portent sur la sociologie du salariat et la comparaison des divers systèmes de protection sociale en Europe. Ses travaux ont également porté sur les systèmes de retraites, allant à l'encontre des réformes proposées par le gouvernement en 2010.

Derniers livres de B.Friot :
- “Émanciper le travail (2014)”
- “Vaincre Macron (2017)”.

Dans son dernier livre, B. Friot propose des alternatives. Suite à la succession des différentes Lois Travail, on ne peut plus être seulement “contre” , mais “pour” une conception du salariat émancipatrice…

Le temps est venu de donner un contenu économique concret à l’audace démocratique de l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : les humains naissent et demeurent libres et égaux en droits. Toute personne majeure résidant sur le territoire national doit être dotée de trois droits inaliénables : la propriété d’usage de l’outil de travail afin de faire les choix majeurs dans l’entreprise ; la participation à la délibération des caisses chargées de subventionner l’investissement à la place du crédit bancaire et des groupes capitalistes ; le salaire à vie afin que, assurés de notre reconnaissance sociale, nous décidions au travail en toute liberté.En prenant en main l’investissement et les entreprises, nous vaincrons Macron, et nous sortirons la production de la folie écologique, anthropologique et territoriale du capitalisme.

Source : Réseau Salariat.

Une conférence remarquable, claire, précise, didactique, la meilleure de Bernard Friot qu'il m'ait été donné de voir.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur emploi :

   

Lundi 19 Mars 2018 - News # 7140 

Edward Snowden : Facebook est une société de surveillance déguisée en réseau social. Voir [ici] ().

En complément sur Edward Snowden :

En complément sur Facebook :

En complément sur surveillance :

En complément sur réseau sociaux :

 

Lundi 26 Février 2018 - News # 6953 

«J'arrête» : Caroline de Haas quitte les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

Bon débarras !

En complément sur Caroline de Haas :

       

Vendredi 23 Février 2018 - News # 6921 

 

Internet et vie privée : "Faire des recherches sur internet sans être tracé, c'est possible ?" par Éric Léandri, le PDG de Qwant :

Qwant est un moteur de recherche français, créé le 16 février 2013, puis lancé en version définitive le 4 juillet 2013. Il annonce ne pas tracer ses utilisateurs afin de garantir la vie privée et se veut neutre dans l'affichage des résultats.

Après un lancement critiqué, à cause de ses résultats très proches de Bing et Wikipédia, une nouvelle version du moteur est publiée, en avril 2015, accompagnée des encouragements du gouvernement, via Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, déclarant qu'un « Google français est en marche ». En mars 2017, après une levée de fonds avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations (et après le refus de financement par Bpifrance), de nouveaux articles de presse évoquent l'usage par Qwant de plusieurs technologies, algorithmes et régie publicitaire, fournies par Microsoft.


Confidentialité :
Qwant n'installe pas de cookies traceurs et ne piste pas ses utilisateurs, le seul cookie présent n'existe que durant la session et est supprimé immédiatement après. Les résultats affichés sont neutres et ne sont pas personnalisés d'après un historique de recherche comme pour Google, Qwant n'en possédant pas, mais dépendent uniquement des tendances du moment, en partie d'après les réseaux sociaux.


Ce moteur de recherche est accessible ici : https://www.qwant.com ().

Source : Wikipédia.

Seul bémol : son couplet pro-européen à la fin.

C'est de la propagande, en plus d'être faux, mensonger, et naïf : l'Union Européenne est une smart-dictature néolibérale totalement inféodée aux lobbies, aux multinationales, et au capitalisme.

En complément sur Internet :

En complément sur vie privée :

     

Samedi 17 Février 2018 - News # 6814 

"L'homme le plus malfaisant du monde".

 

Pour lutter contre l’opposition populaire, le milliardaire George Soros appelle l’Union Européenne à censurer massivement les réseaux sociaux. Voir [ici] ().

Enculé de George Soros !

Traître à l'Humanité !

Fasciste !

Purée, mais lui c'est décidément l'ennemi public numéro UN à abattre !

Merci à OS pour l'information.

En complément sur George Soros :

En complément sur traître :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur censure :

En complément sur réseau sociaux :


Mardi 13 Février 2018 - News # 6747 

Opération «déconnexion» : l’armée russe pourrait dire non aux réseaux sociaux. Voir [ici] ().

En complément sur réseaux sociaux :

       

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6663 

Alerte de sécurité : attention, le site de réseau social wk.com est un faux nez d'une agence de renseignement (probablement russe).

J'ai voulu m'inscrire sur cette plateforme imitant Facebook, et l'une des première chose qu'on vous demande c'est votre date de naissance. Ok, je tape une fausse date, puis je clique. Et c'est là que je dévoile le pot au roses : le site vous demande alors un numéro de téléphone pour vous envoyer un code pour créer cotre compte... Tout est dit !

Ne vous faites pas avoir !

Parce-que franchement, si c'était juste une histoire de code pour éviter le spam, ils pouvaient nous l'envoyer par email ce code...

En complément sur alerte de sécurité :

En complément sur facebook :

En complément sur réseau sociaux :

   

Mardi 6 Février 2018 - News # 6634 

La censure en marche - Les Reportages de Vincent Lapierre :

SYNOPSIS :

Pour voir la version intégrale et soutenir Vincent et son équipe : voir [ici] ().

Accédez à des exclusivités sur Facebook ! Voir [ici] ().

Le 24 janvier 2018 se tenait à la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris un nouveau procès intenté contre Alain Soral par les associations "SOS racisme", "J'accuse", la "LICRA" et "l'Union des Etudiants Juifs de France", pour un dessin relayé sur le site d'Egalité et Réconciliation et incitant, selon eux, "à la haine raciale contre un groupe d'individus". Il s'agit d'un photomontage anti-Macron (dont Alain Soral n'est, dans ce cas-ci comme dans tous les autres, pas l'auteur) et qui a connu une forte exposition médiatique lorsqu'il a été relayé par Gérard Filoche sur les réseaux sociaux en novembre
2017, lui valant son exclusion immédiate du Parti Socialiste.

Lors de l'audience où l'on comptait plusieurs dizaines de personnes venues soutenir Alain Soral, madame la procureur de la République a requis contre l'essayiste cinq mois de prison fermes. L'esprit Charlie semble avoir disparu le temps de cette audience. Mais qu'en pensent ceux au nom desquels (et avec les deniers desquels) la justice est rendue ? Les Français trouvent-ils justes les réquisitions du ministère public sensé les représenter ? Et d'ailleurs, oui ou non le photomontage les incite t-il à la haine raciale ? C'est ce que Vincent Lapierre et son équipe sont allés leur demander.

Source : ERTV.

En complément sur censure :

En complément sur Vincent Lapierre :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur LICRA :

 

Mardi 6 Février 2018 - News # 6629 

Trahison des peuples par nos traîtres de politiciens : Abdelkrim Benatiq, Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères du gouvernement belge, a déclaré : "Il faut rapidement promouvoir l'enseignement de l'arabe dans les écoles". Voir [ici] ().

Des traîtres : je ne cesse de le dire...

"Une proposition qui a déclenché un tollé général sur les réseaux sociaux" : c'est tout à fait compréhensible.

Tu ferais mieux Ducon de former les jeunes migrants marocains au français (ou à la langue locale la plus parlée) pour augmenter leur chance d'intégration plutôt que susciter et de nourrir la division au sein de la population belge.

Ahurrisant...

En complément sur trahison :

En complément sur traître :

En complément sur ahurissant :

   

Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6407 

Facebook vient d'acquérir Confirm.io, une startup américaine spécialisée dans l'authentification de documents d'identité officiels. Le réseau social va-t-il vérifier les pièces d'identité de ses utilisateurs ? Voir [ici] ().

Inquiétant cette information.

À un moment, je me suis demandé s'ils pourraient vérifier les comptes anonymes, en demandant à toute personne de dévoiler son identité, mais ce serait suicidaire de leur part : les gens fuiraient Facebook.

Quoi qu'ils en soit, ils préparent quelque chose... Et dans le contexte actuel des fake news, de la censure, etc., cela n'augure rien de bon pour la démocratie sur Internet.

Si vous avez un idée ou des informations sur les raisons de cet étrange rachat, écrivez moi [ici] ().

À noter que je viens de trouver des choses très bizarres :

Bref, tout ça est plutôt inquiétant...

En complément sur Facebook :

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur Internet :

En complément sur inquiétant :

En complément sur ahurissant :


Mercredi 24 Janvier 2018 - News # 6378 

Internet, réseaux sociaux, médias, et fake new : Facebook va demander à ses utilisateurs de désigner les médias dignes de confiance (et ceux qui ne le sont pas). Voir [ici] ().

Ça devient à la fois grand-guignolesque et inquiétant.

En complément sur Facebook :

En complément sur fake news :

En complément sur Internet :

En complément sur réseau sociaux :

En complément sur média :


Mardi 23 Janvier 2018 - News # 6341 

Technologie, réseaux sociaux, et Nouvel Ordre Mondial : quand un ancien gourou de Facebook dit : « Ma décision est de ne pas utiliser cette merde ». Voir [ici] ().

Je peux contrôler ma décision, qui est en fait de na pas utiliser cette merde.

Ceux qui choisissent de rester accrocs à leur portable et autres instruments électroniques, tablettes, agissent comme conducteurs électriques pour un portail démoniaque de foule prône au lynchage et qui ne fait qu’apporter mensonge, haine, division, mort et destruction sur cette planète.


Ceux qui choisissent de retourner parler aux animaux, aux arbres, au ciel et à la terre-mère vont voir le mensonge ambiant et vont chercher à réunifier les gens pour devenir les ennemis de l’état satanique.

C’est assez simple en fait. Et c’est précisément là où on peut trouver dieu/la Nature…

Source : Résistance 71.

Bien dit !

En complément sur technologie :

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur nouvel ordre mondial :

En complément sur Facebook :

En complément sur merde :


Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6334 

Réseaux  sociaux, surveillance, et Big Brother : Facebook redouble de nouveautés pour vous espionner... et ça fait peur. Voir [ici] ().

Il faut être lucide : si nous en sommes là, c'est exclusivement à cause de nos traîtres de politiciens qui ne font rien pour nous protéger. Ils s'en foutent, car ne comptent pour eux que leurs avantages, leurs divers privilèges, leur payes, leur train de vie bien au dessus de celui du français moyen, et bien sûr leur réélection...

En complément sur réseaux sociaux :

En complément sur Big Brother :

En complément sur Big Brother :

En complément sur espionnage :

En complément sur surveillance :


Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6174 

Bernard Friot : Séminaire S01E04 // Salaire à la personne ou revenu différé ?

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 8 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

En complément sur revenu de base :

   

Samedi 13 Janvier 2018 - News # 6145 

Censure des réseaux sociaux et manipulation de l'opinion publique : des employés Twitter disent en caméra cachée suspendre/invisibiliser des comptes pro-Trump et bloquer ses utilisateurs politiquement incorrects (11 Janvier 2018). Une enquête menée par l’organisation anti-corruption Project Veritas a révélé comment cette pratique était mise en place :

Des pratiques indignes et lamentables...

En complément sur censure :

En complément sur réseau social :

En complément sur Twitter :

En complément sur manipulation :

 

Mercredi 10 Janvier 2018 - News # 6093 

Censure inique sur Internet : le compte Instagram d’Alain Soral supprimé. Les réseaux sociaux de l’Empire se plient aux injonctions communautaires. Voir [ici] ().

Pffff, c'est dégueulasse...

On vit vraiment une époque de censure intégrale, où la brutalité se mêle à la subtilité.

En complément sur censure :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur Internet :

   

Mardi 9 Janvier 2018 - News # 6084 

Un spécialiste balance tout sur les manipulations de l’État concernant les "Fakes News" :

SYNOPSIS :

Pour Fabrice Epelboin, professeur à Science Po et spécialiste des médias sociaux, le gouvernement est le premier vecteur de Fake News. Selon lui les médias traditionnels comme BFM véhiculent régulièrement de fausses informations pour tromper et influencer l’opinion publique. En effet le président de la République a la volonté de recourir à l’arme de la loi pour lutter selon lui plus « efficacement contre les fake news » propagées sur Internet et pourrait donc, ouvrir une boîte de Pandore néfaste pour la liberté d’expression, estiment des professionnels du secteur. L’État a-t-il vraiment son mot à dire sur la déontologie de l’information ? La puissance publique peut-elle interférer sur les contenus publiés par des sites et sur des plateformes comme Facebook, sans porter atteinte à la liberté d’expression telle que définie par la loi de 1881, qui constitue l’un des piliers de notre démocratie ? Le dilemme met les experts mal à l’aise. C’est justement ce que dénonce depuis plusieurs mois le réseau Reporters sans frontières. « Bien sûr, il est plus que jamais nécessaire pour l’internaute de démêler le vrai du faux dans l’information qui s’offre à lui, écrivait en novembre Christophe Deloire, le secrétaire général de RSF. Mais la lutte contre les fake news doit passer par la promotion d’un journalisme libre et indépendant, vecteur d’une information fiable, de qualité », ajoutait-il.

Source : Réseau International.

Enfin un peu de vérité à la télévision française...

En complément sur fake news :

       

Jeudi 4 Janvier 2018 - News # 6004 

Séminaire S01E03 // Salaire à la personne ou revenu différé ? Par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

Cette vidéo traite de 20171204_Séminaire_S01E03

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Non évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

     

Mardi 2 Janvier 2018 - News # 5964 

Censure et liberté d'expression menacée : les réseaux sociaux risquent 50 millions d’euros d’amende en Allemagne pour les discours haineux. Voir [ici] ().

En complément sur censure :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur menace :

En complément sur réseau social :

En complément sur haine :


Lundi 1er Janvier 2018 - News # 5954 

Travail : les droits économiques de la personne (S01E02) par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.

Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.

Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

La première partie est [ici] ().

Quel gâchis ! :
- Aucun exemple.
- Aucune définition claire de la valeur.
Cette conférence aurait pu être super, mais est complètement intellectuelle et ratée pour les raisons évoquées.
Les participants à ce séminaire ont du se faire chier et s'arracher les cheveux pour comprendre de quoi il parle...

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

     

Mercredi 13 Décembre 2017 - News # 5832 

Internet et nocivité des réseaux sociaux : un ancien cadre de Facebook défend à ses enfants de toucher à "cette merde". Voir [ici] ().

Tout est dit...

En complément sur Facebook :

En complément sur réseau sociaux :

En complément sur Internet :

En complément sur merde :

 

Lundi 4 Décembre 2017 - News # 5707 

Abus policier et persécution des dissidents politiques en France : une intrusion musclée à domicile suivie d'une garde à vue pour Dominique Gillet, secrétaire de Vigilance halal :

SYNOPSIS :

La bravitude de l’unité d’intervention antiterroriste : perquisition chez deux suspects armés et garde à vue pour Dominique Gillet, secrétaire de Vigilance halal.

4 policiers investissent le domicile de la secrétaire de Vigilance halal.

Reportage exclusif dans le pays basque d’Armel Joubert des Ouches Une intervention arbitraire.

Jeudi 9 novembre 2017. 5 heures 45 du matin. 14 policiers pénètrent au domicile des époux Gillet. Qui est visé ? Sans doute Dominique Gillet. Cette femme est la secrétaire de l’association Vigilance halal. Les policiers forcent l’ouverture de la porte avec des outils appropriés puis investissent les lieux. Dominique Gillet est rapidement menottée. Richard Gillet, qui vient tout juste d’être réveillé par son épouse se dirige vers la porte d’entrée. Il sera plaqué au sol, menotté, puis emmené dans la salle de séjour. Quelques minutes plus tard, choqué par la violence de l’intervention, Richard Gillet fera un malaise... « J’ai eu très peur, explique Dominique Gillet. Mon mari a fait un AVC il y a 9 ans avec trois saignements différents sur les hémisphères cérébraux. J’ai eu peur qu’il refasse à nouveau une attaque cérébrale ». Que se serait-il passé si Richard Gillet avait fait un malaise … fatal ? Les policiers montent au premier étage. En passant, ils cassent deux cadres accrochés sur le mûr, arrache une rambarde puis se saisissent du matériel informatique du couple situé sur le palier.

Cagoules, gilets pare-balle et pistolets mitrailleurs : la bravitude de l’unité d’intervention antiterroriste L’intervention ne s’arrête pas là. Dominique Gillet sera emmenée à l’Hôtel de Police de Bayonne, placée en garde à vue, puis interrogée durant plusieurs heures avant d’être finalement relâchée. Près d’un mois après cette intervention musclée au domicile des Gillet, on tente de comprendre les motivations réelles de la police, opération ordonnée il faut le préciser, par le préfet des Pyrénées Atlantiques. Dominique Gillet, qui n’appartient aujourd’hui à aucun parti politique, est certes très active puisqu’elle anime plusieurs réseaux numériques. Ceux du Siel, de Résistance républicaine, d’Action française. Elle travaille également pour le site Volontaires pour la France crée par les généraux Antoine Martinez et Christian Piquemal. Pour être tout à fait complet, il faut préciser que lors de leur irruption au domicile des Gillet, les policiers vont se saisir des deux armes à feu que détiennent pourtant en toute légalité le couple de retraités. Un hasard ? On sait que les clubs de tirs et leur entourage sont surveillés de près depuis quelque temps avec un renforcement des contrôles. L’Etat craindrait il … un coup d’Etat ?

Perquisition chez deux suspects armés ou opération de barbouzerie ?

Mais c’est peut-être, sans doute en raison de son activité au sein de l’association Vigilance halal que les époux Gillet ont été inquiétés. Dominique Gillet est en effet la secrétaire générale de cette association crée en 2012 par le docteur vétérinaire Alain de Peretti. Depuis cinq ans, l’association tente d’alerter les pouvoirs publics sur la dangerosité de l’abattage halal pour les consommateurs. De nombreuses études ont d’ailleurs prouvé les affirmations du Dr de Peretti (voir l’enquête de Réinformation.tv « Viande halal, ce que l’on cache aux consommateurs »). Parmi les rares hommes politiques à avoir eu le courage de dénoncer le halal dans les abattoirs et ses conséquences sanitaires sur la viande consommée par les Français, Nicolas Dhuicq, ancien député Les Républicains. Comme par hasard, toute son action est d’ailleurs restée vaine à ce jour…

Source : reinformation.tv ().

Incroyable...

L'État d'urgence permet ce genre d'intervention totalement inique, injustifiée et injustifiable.

En complément sur halal :

En complément sur abus :

En complément sur police :

En complément sur persécution :

En complément sur dissidence :


Dimanche 29 Octobre 2017 - News # 5433 

Communisme contre capitalisme : "Révolution et contre-révolution dans l'institution du travail - Les droits économiques de la personne" par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.
Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.
Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

La suite dès que disponible.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :

En complément sur communisme :

 

Lundi 9 Octobre 2017 - News # 5320 

Internet et les réseaux sociaux : enquête sur le business des usines à clics en Inde, aux Philippines, à Madagascar, et en Thailande :

Tout devient mensonger et illusion dans cette société de vipères... C'est terrible.

Aucune droiture, aucune éthique, aucun sens chez de plus en plus de gens de ce que qu'on peut faire, et surtout, de ce qu'on ne doit pas faire.

En complément sur Internet :

En complément sur réseau sociaux :

     

Lundi 25 Septembre 2017 - News # 5258 

Hué sur les réseaux sociaux, Lidl va modifier ses emballages. Voir [ici] ().

Lamentable...

Et des lâches et des peureux en plus...

Ds minables à la tête de Lidl.


Dimanche 18 Juin 2017 - News # 4777 

Lobbying, logique de réseaux, trafic d'influence, et pantouflage, à tous les étages de l'Union Européenne : "Le visage des institutions européennes... et ses dessous ! - Ruptures, le zapping n°4" :

Quand on prononce le mot « Europe », le visage de certains devient soudain rayonnant. Ils pensent : avenir radieux, grande aventure, bonheur commun à l’horizon. Bon, ceux-là, on va les laisser rêver, après tout, c’est bien leur droit. A vrai dire, au grand désespoir des élites dirigeantes, ces euro-enthousiastes sont de moins en moins nombreux.

Et puis il y a ceux qui estiment plutôt : l’Europe, une belle idée, dommage qu’elle soit détournée, caricaturée, dévoyée par l’ultralibéralisme. Hélas, hélas… L’Union européenne n’est pas dévoyée : ses apparents « défauts » sont en réalité sa raison d’être.

Prenons le « lobbying ». Certes, le phénomène n’est pas réservé exclusivement à Bruxelles. Mais – comme on peut le voir dans cette vidéo – il fait partie de l’essence même de l’europarlement. Il a ça en quelque sorte dans les gènes. Et pour cause : à la différence des véritables parlements, l’Assemblée qui siège à Strasbourg (et à Bruxelles) ne représente aucun peuple… puisqu’il n’y pas de peuple européen. En réalité, elle est une pièce importante d’une machinerie qui édicte des actes législatifs pour répondre aux souhaits et exigences des intérêts et catégories particulières – les grands groupes industriels et financiers, en priorité.

Cette nature particulière de l’intégration européenne – un processus décidé d’en haut sans les peuples et contre les peuples – explique que, tout naturellement, les intérêts privés tiennent le haut du pavé : les élites eurocratiques mêlent de manière indissociable les fonctions publiques et privées. D’où la fréquence des « pantouflages », autrement dit, des carrières commencées dans l’appareil européen, et brillamment poursuivies chez Goldmann Sachs ou Uber…

Enfin, il est fréquent, pour les dirigeants européens de tonner contre l’évasion fiscale. L’exemple le plus connu est celui de l’actuel président de la Commission, Jean-Claude Juncker, qui a décidé de faire de la transparence et de l’éthique la marque de fabrique de son exécutif, après avoir, comme premier ministre luxembourgeois, multiplié les rescrits fiscaux, autrement dit les accords entre fisc et grands groupes multinationaux.

Mais pourquoi s’en offusquer ? Tout cela n’est que très logique, puisque la libre circulation (des marchandises, des services, de la main d’œuvre et des capitaux) est à la base même de l’Union européenne, et figurait déjà dans le traité fondateur de la CEE (1957). Bref, fermer une usine ici, délocaliser une autre là-bas, faire transiter ses profits d’un système fiscal à un autre, voilà bien ce qui constitue la nature de l’UE. Et même ses « valeurs ». Au sens de la Bourse du même nom…

Découvrez le contenu original des extraits utilisés pour le zapping, grâce à la liste des vidéos sources :

Cash-for-laws: Pablo Zalba Bidegain (Parlorama)
Europe: la manipulation des hommes politiques par les lobbys (Investig Info)
Des lobbies au cœur de l’Europe (4OpenWorld)
Mais qui contrôle vraiment l’Union Européenne ? (Lapierre Tube)
Uber & Salesforce hire ex-EU politician Neelie Kroes (PondWalden)
Uber débauche l’ex numéro 2 de la commission européenne (EuroNews)
Evasion fiscale : Juncker, ce loup dans la bergerie (Arte)
Le lobbying à Bruxelles en une minute (Jean sauve l’Europe)
Pouvoir des lobbies en Europe : l’entretien avec CEO pour tout comprendre (Osons Causer)
10 faits qui montrent comment les multinationales achètent la politique européenne (Osons causer)
Lobbies: Qui gouverne vraiment l’Europe? (TV5 Monde)
Enquête RMC – Comment les lobbies infiltrent l’Union Européenne – 20/05 (RMC)
Le Parlement européen de Strasbourg, tout un monde (Documentaire CH-5)
Comment APPLE fraude le fisc en Europe ? (Le fil d’actu)
Volez, volez petits capitaux ! – #DATAGUEULE 19 (Data Gueule)
Cinq raisons de rester dans l’Union européenne (Jordanix)

Source : Ruptures.

En complément sur lobbying :

En complément sur influence :

En complément sur Union Européenne :

   

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4662 

Frédéric Lordon : "Il se forme une situation" :

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais.

Car il ne faut pas s’y tromper, la France n’est nullement macronisée. Les effets de levier composés du vote utile font à l’aise un président avec une base d’adhésion réelle de 10% des inscrits. Quant aux législatives, le réflexe légitimiste se joint à la pulvérisation des candidatures d’opposition pour assurer de rafler la mise. Par l’effet de cette combinaison fatale, le 19e arrondissement de Paris, par exemple, qui a donné Mélenchon en tête au premier tour avec plus de 30% est ainsi bien parti pour se donner un député macronien – on aurait tort d’en tirer des conclusions définitives. Mais en réalité, au point où nous en sommes, tout ça n’a plus aucune importance. La vérité, c’est que « la France de Macron » n’est qu’une petite chose racornie, quoique persuadée de porter beau : c’est la classe nuisible.

La classe nuisible est l’une des composantes de la classe éduquée, dont la croissance en longue période est sans doute l’un des phénomènes sociaux les plus puissamment structurants. Pas loin de 30% de la population disposent d’un niveau d’étude Bac+2 ou davantage. Beaucoup en tirent la conclusion que, affranchis des autorités, aptes à « penser par eux-mêmes », leur avis compte, et mérite d’être entendu. Ils sont la fortune des réseaux sociaux et des rubriques « commentaires » de la presse en ligne. La chance de l’Europe et de la mondialisation également. Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. La classe demi-habile, c’est Madame de Guermantes à la portée d’un L3 : « la Chine m’inquiète ».

La propension à la griserie par les idées générales, qui donnent à leur auteur le sentiment de s’être élevé à hauteur du monde, c’est-à-dire à hauteur de gouvernant, a pour effet, ou pour corrélat, un solide égoïsme. Car la demi-habileté ne va pas plus loin que les abstractions creuses, et ignore tout des conséquences réelles de ses ostentations abstraites. En réalité, elle ne veut pas les connaître. Que le gros de la société en soit dévasté, ça lui est indifférent. Les inégalités ou la précarité ne lui arrachent dans le meilleur des cas que des bonnes paroles de chaisière, en tout cas aucune réaction politique. L’essentiel réside dans les bénéfices de la hauteur de vue, et par suite d’ailleurs la possibilité de faire la leçon universaliste aux récalcitrants. En son fond elle est un moralisme – comme souvent bercé de satisfactions matérielles. Sans surprise, elle résiste à la barbarie en continuant de boire des bières en terrasse – ou, plus crânement encore, en brassant elle-même sa propre bière.

Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme. Elle est le fer de lance de la « vie Macron » – ou du vivre ensemble La Poste. Partagée entre les déjà parvenus et ceux qui continuent de nourrir le fantasme, parfois contre l’évidence, qu’ils parviendront, elle est la classe du capital humain : enfin un capital qui puisse être le leur, et leur permettre d’en être  ! Ceux-là sont habités par le jeu, ils y adhèrent de toute leur âme, en ont épousé avec délice la langue dégénérée, faite signe d’appartenance, bref : ils en vivent la vie. Ils sont tellement homogènes en pensée que c’est presque une classe-parti, le parti du « moderne », du « réalisme », de la « French Tech », du « projet personnel » – et l’on dresserait très facilement la liste des lieux communs d’époque qui organisent leur contact avec le monde. Ils parlent comme un journal télévisé. Leurs bouches sont pleines de mots qui ne sont pas les leurs, mais qui les ont imbibés si longtemps qu’ils ont fini par devenir les leurs – et c’est encore pire.

Cependant, l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales – qui disent là comme jamais la confiance qu’elles méritent. La seule chose qui soit réellement majoritaire, c’est son pouvoir social – mais comme on sait, à ce moment, il convient de parler non plus de majorité mais d’hégémonie. Sans surprise, la sous-sous-classe journalistique en est le joyau, et le porte-voix naturel. L’élection de Macron a été pour elle l’occasion d’un flash orgasmique sans précédent, ses grandes eaux. Au moment où nous parlons d’ailleurs, on n’a toujours pas fini d’écoper. En tout cas la classe nuisible est capable de faire du bruit comme quinze. Elle sait ne faire entendre qu’elle et réduire tout le reste – ouvriers, employés, des masses elles bien réelles – à l’inexistence. Au prix, évidemment, de la sourde accumulation de quelques « malentendus », voués un de ces quatre à faire résurgence un peu bruyamment.

Il pourrait y avoir là de quoi désespérer absolument si le « progrès intellectuel » de la population ne fabriquait plus que des possédés, et se faisait le parfait verrou de l’ordre social capitaliste. Mais la classe nuisible n’est qu’une fraction de la classe éduquée. C’est qu’en principe, on peut aussi se servir de capacités intellectuelles étendues pour autre chose. Bien sûr on ne pense pas dans le vide, mais déterminé par toutes sortes d’intérêts, y compris matériels, à penser. De ce point de vue les effets du néolibéralisme sont des plus ambivalents. S’il fabrique de l’assujetti heureux et de l’entrepreneur de lui-même, il produit également, et à tour de bras, du diplômé débouté de l’emploi, de l’intellectuel précaire, du startuper revenu de son esclavage. La plateforme OnVautMieuxQueCa, qui a beaucoup plus fait que les directions confédérales dans le lancement du mouvement du printemps 2016 – qui a même fait contre elles… –, cette plateforme, véritable anthologie en ligne de la violence patronale, dit assez où en est, expérience à l’appui, une large partie de la jeunesse diplômée dans son rapport au salariat. Et, sous une détermination exactement inverse, dans ses propensions à penser. On peut donc ne pas tomber dans l’exaltation « générationnelle » sans manquer non plus de voir qu’il se passe quelque chose dans ces tranches d’âge. Si d’ailleurs, plutôt que de revoir pour la dixième fois The social network et de se rêver en Zuckerberg français, toute une fraction de cette génération commence à se dire « ingouvernable », c’est sans doute parce qu’elle a un peu réfléchi à propos de ce que veut dire être gouverné, suffisamment même pour apercevoir qu’il n’y a va pas seulement de l’Etat mais de l’ensemble des manières de façonner les conduites, auxquelles les institutions formelles et informelles du capitalisme prennent toute leur part.

Sur ce versant-là de la classe éduquée, donc, ça ne macronise pas trop fort – sans compter d’ailleurs tous ceux à qui l’expérience prolongée a donné l’envie de changer de bord : les cadres écœurés de ce qu’on leur fait faire, les dégoûtés de la vie managériale, les maltraités, les mis au rebut, à qui la nécessité fait venir la vertu, mais pour de bon, qui ont décidé que « rebondir » était une affaire pour baballe exclusivement, ne veulent plus se battre pour revenir dans le jeu, et prennent maintenant la tangente. Or ce contingent de têtes raides ne cesse de croître, car voilà le paradoxe du macronisme : en même temps qu’il cristallise la classe nuisible, son effet de radicalisation, qui donne à l’époque une clarté inédite, ouvre d’intéressantes perspectives démographiques à la fraction rétive de la classe éduquée.

Cependant le privilège social de visibilité de la classe éduquée, toutes fractions confondues, n’ôte pas qu’on ne fait pas les grands nombres, spécialement dans la rue, sans la classe ouvrière mobilisée. En l’occurrence affranchie des directions confédérales, ou du moins décidée à ne plus les attendre. Mais ayant par suite à venir à bout seule de l’atomisation et de la peur. Pas le choix : il faut qu’elle s’organise – se ré-organise... Et puis s’organiser avec elle. Caisses de solidarité, points de rencontre : dans les cortèges, dans de nouveaux groupements où l’on pense l’action en commun, tout est bon. En tout cas, comme dans la jeunesse, il se passe quelque chose dans la classe ouvrière : de nombreux syndicalistes très combatifs, durcis au chaud de plans sociaux spécialement violents, virtuellement en rupture de centrale, font maintenant primer leurs solidarités de lutte sur leurs appartenances de boutique, laissent leurs étiquettes au vestiaire et ébauchent un front uni. Si quelque jonction de la jeunesse décidée à rompre le ban ne se fait pas avec eux, rien ne se fera. Mais la détestation de l’entreprise, promise par le macronisme à de gigantesques progrès, offre d’excellentes raisons d’espérer que ça se fera.

Il n’est pas certain que le macronisme triomphant réalise bien la victoire à la Pyrrhus qui lui est échue. C’est que jusqu’ici, l’indifférenciation patentée des partis de gouvernement censément de bords opposés parvenait encore vaille que vaille à s’abriter avec succès derrière l’illusion nominale des étiquettes de « l’alternance ». Evidemment, l’alternance n’alternait rien du tout, mais il restait suffisamment d’éditorialistes abrutis pour certifier que la « gauche » succédait à la « droite, ou l’inverse, et suffisamment de monde, à des degrés variés de cécité volontaire, pour y croire. Le problème du macronisme, c’est précisément… qu’il a réussi : sa disqualification des termes de l’alternance prive le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle. Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ?

Résumons-nous : bataille terminale au lieu du noyau dur – le rapport salarial, via le code du travail –, intégration ouverte de l’Etat et du capital, presse « en plateau », extase de la classe nuisible et radicalisation antagoniste des défecteurs, colère grondante des classes populaires promises à l’équarrissage, fin des possibilités théâtrales de l’alternance, disparition définitive de toute possibilité de régulation interne, de toute force de rappel institutionnalisée, de tout mécanisme de correction de trajectoire : à l’évidence il est en train de se former une situation. À quelque degré, ce gouvernement-du-barrage-contre-le-pire doit en avoir conscience puisqu’il approfondit le mouvement, déjà bien engagé, de proto-fascisation du régime : avec les ordonnances du code du travail, la normalisation de l’état d’urgence en droit ordinaire a été logiquement sa première préoccupation. Ultime moyen de contrôle de la situation, lui semble-t-il, mais qui contribue plutôt à l’enrichissement de la situation. Et confirme que la question de la police va se porter en tête d’agenda, comme il est d’usage dans tous les régimes où l’état d’illégitimité n’est plus remédiable et où ne reste que la force armée, la seule chose opposable à la seule opposition consistante : la rue. Car il est bien clair qu’il n’y a plus que la rue. Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir.

Source : LundiMatin #108 ().

Une analyse brillante, comme bien souvent de la part de Frédéric Lordon, qui confirme la déliquescence de la démocratie et de la société française et la montée inexorable des tensions dans le pays.

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur libéralisme :

En complément sur marchand :

   

Mardi 6 Juin 2017 - News # 4560 

Technologie, ordinateurs, et informatique : la Corée du Nord sort sa propre version de l’iPad, une contrefaçon aussi illégale que courante au royaume de Kim Jong-Un. De l'industrie spatiale aux réseaux sociaux, la Corée du Nord viole allègrement des milliers de brevets... Voir [ici] ().

Ce pays, comme la Chine, me font peur. Ils n'ont aucun éthique, et donc aucune limite.

Ils pompent tout, ils ne respectent rien.

La contrefaçon est un phénomène croissant très inquiétant, uniquement mu par la cupidité, l'égoïsme, et l'irrespect, le manque total de considération des autres et de leur travail.

En complément sur Corée du Nord :

En complément sur technologie :

En complément sur ordinateur :

En complément sur informatique :

 

Vendredi 2 Juin 2017 - News # 4483 

Les politiques au plus haut niveau de l'État ont décidé de fricoter avec les lobbys, les multinationales et ceux qui dirigent la presse.

Isabelle Attard, Députée.

À un moment, le présentateur lui rétorque "On a le droit de déjeuner" et elle lui répond erronément "Tout à fait". Nous sommes là au coeur du problème : le trafic d'influence, la compromission, le lobbying, la logique des réseaux, ne peuvent se passer de déjeuners et de réunions publiques ou privées. Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'un ministre, un secrétaire d'État, un haut fonctionnaire, un représentant de l'État, etc., n'a pas à déjeuner avec un capitaine d'industrie, un PDG de multinationale, le patron d'une banque privée, ou le représentant d'un lobby, même sociétal. Il est là le problème. Hélas, depuis au moins 40 ans, les mentalités sont tellement dévoyées, les gens ont tellement perdu le sens de l'éthique, qu'ils ne voient même plus la contradiction, pourtant flagrante, entre leur mandat social et toutes les formes intérêts privés.

Ce que j'essaye d'expliquer ici, c'est que dans une démocratie digne de ce nom, un mandataire social est au service exclusif des citoyens. Il ne peut donc rencontrer des représentants d'intérêts privés qui ne représentent qu'eux-mêmes. Pour être parfaitement clair, et pour reprendre l'exemple décrit dans la vidéo, le Ministre de la culture ne peut pas déjeuner avec Vincent Bolloré, pour la simple raison que Vincent Bolloré est un patron de presse, qui ne représente que lui-même, et qu'il n'est qu'une personne parmi des dizaines de millions. En déjeunant avec Vincent Bolloré, le Ministre de la culture donne plus de poids à une personne en particulier qu'aux 67 millions de Français qu'il est sensé servir... Où est la démocratie, même représentative, dans cette gabegie ?!

Seule une loi interdisant formellement, sous peine de révocation immédiate du mandat et de sanctions pénales, toute réunion, déjeuner, etc., publique ou privée, entre un mandataire social et une personne représentant des intérêts privés, est susceptible de casser définitivement ce régime dévoyé d'incessantes compromissions qui ne font le jeux, en dernière analyse, que des intérêts privés et de multiples lobbies.

Il est là le coeur du dévoiement de notre "démocratie" : d'incessantes et inopportunes collusions entre mandataires sociaux et lobbies de toutes sortes.

Et cela va même plus loin, c'est même beaucoup plus grave et problématique, puisqu'aujourd'hui l'on sait que le marché a infiltré le gouvernement en plaçant certains de ses pions à des postes stratégiques de la machine étatique. L'un des exemples les plus connu est l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) qui décide de l'autorisation de mise sur le marché (AMM), un accord donné à un titulaire des droits d’exploitation d’un médicament fabriqué industriellement pour qu’il puisse le commercialiser. Il est bien évident que pour l'industrie pharmaceutique contrôler les AMM est un atout énorme...

Ces dérives sont terribles et se multiplient depuis des années partout dans le monde, les États-Unis étant sans conteste les champions de l'interpénétration des sphères économiques privées avec les diverses administrations et organismes d'État, et le revolving doors (le pantouflage) étant devenu en plus un sport national des élites américaines.

Il faut comprendre que, si rien n'est fait, la situation va empirer, et nous allons finir par nous retrouver dans "Globalia" de Jean-Christophe Rufin : les hyper-riches et leurs multinationales auront pris définitivement le pouvoir, et la société se résumera à une foule d'esclaves globalement mal payés, et n'ayant plus que le droit de consommer.

Pouvoir des citoyens contre pourvoir des lobbies : voilà l'enjeu réel.

Soit la démocratie prend enfin forme et évacue définitivement tous les lobbies, soit ces derniers gagneront.

Il n'y a pas dans cette problématique de juste milieu, pour la simple raison que du coté des lobbies, nous sommes confrontés à une cupidité sans fin, ou à un désir sans fin, et donc à des soifs inextinguibles de pouvoir. L'équilibre n'est donc pas possible ici.

Il nous faut donc éradiquer complément les lobbies pour pouvoir construire une véritable démocratie. En ce sens, seule une démocratie directe participative neutre peut nous garantir le résultat (Je publierais ultérieurement un article sur ce concept novateur que j'ai inventé lorsque j'en aurais le courage : il u a en effet beaucoup de travail pour l'exploser clairement).

En complément sur le lobbying :

En complément sur la compromission :

En complément sur les multinationales :

En complément sur la corruption :

 

Samedi 27 Mai 2017 - News # 4353 

D’ici peu, le Big Brother de l'Union Européenne pourrait rendre obligatoire l’amour du prochain, sous peine de poursuites : les ministres des Vingt-huit se sont mis d’accord pour interdire les « discours de haine » sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Les services de Google et YouTube sont également concernés. Voir [ici] ().

Encore un procédé pervers visant à restreindre les libertés sous prétexte de terrorisme. C'est bon, on connaît l'astuce...

Maintenant "discours de haine", ça ne veut rien dire... Traiter quelqu'un de con est un discours de haine si on va par là. C'est une mesure démente qui ouvre un boulevard au politiquement correct et la répression de toute critique et de toute voix dissidente.

Encore une opération de smart-fascisme... Merci l'Union Européenne liberticide et antidémocratique !

En complément sur Big Brother :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur les réseaux sociaux :

   

 


Dimanche 7 Mai 2017 - News # 3930 

Pendant la période de réserve, les réseaux sociaux surveillés de près :


Vendredi 21 Avril 2017 - News # 3476 

FIN DE LA CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE

Il est désormais interdit :

Il est aussi interdit d'annoncer les résultats avant dimanche 20h00.

 Les bulletins de votes sont considérés comme VALIDES si et seulement si ils sont totalement vierges, sans inscription, ni déchirure. Privilégiez ceux qui sont à votre disposition dans les bureaux de vote, et vérifiez bien qu'il sont conformes à ce qui vient d'être dit.

Bon vote !


Mercredi 12 Avril 2017 - News # 3236 

Plus de 70% de faux comptes !

Manipulation de l'opinion publique : LCI révèle que Jean-Luc Mélenchon s'achète des faux amis sur les réseaux sociaux. Voir cette [vidéo] ().


Jeudi 6 Avril 2017 - News # 3090 

Un internaute prétend que Fillon et Macron sont très inquiets au point qu'ils s'allieraient pour contrer l'UPR de François Asselineau. Voir cette [vidéo] ().

Les révélations sur les censures opérées sur les réseaux sociaux sont inquiétantes...

[MAJ] :  ALERTE CENSURE : de plus en plus de témoignages indiquent que les messages relatifs à l'UPR sont de plus en plus censurés sur les réseaux sociaux et YouTube.

Il s'agit de filtres sur les mots clés "UPR", "ASSELINEAU", "FREXIT", etc.

Il s'agit de casser les liens pour limiter la diffusion.

Autre exemple : voir [ici] ().

 


Vendredi 31 Mars 2017 - News # 2990 

"Le Jeu des sept erreurs", une petite facétie politique :

  1. C’est le général Pinochet qui a déclaré : « Il faut arrêter de dire que le peuple a toujours raison. » Vrai/Faux ?
  2. En Russie la campagne électorale se déroule sous le régime de l’Etat d’urgence, qui renforce les pouvoirs de la police. Vrai/Faux ?
  3. En Chine on s’apprête à sanctionner devant les tribunaux ceux qui critiquent la politique du gouvernement sur les réseaux sociaux. Vrai/Faux ?
  4. En Arabie Saoudite il est interdit de critiquer l’islam. Vrai/Faux ?
  5. À Cuba, les candidats d’opposition sont susceptibles d’être poursuivis par la justice pour délit d’opinion. Vrai/Faux ?
  6. C’est le Pape François qui a déclaré « Ne faites pas trois, mais cinq enfants. Car vous êtes l’avenir de l’Europe. » Vrai/Faux ?
  7. En Iran les candidats de l’opposition font l’objet d’un harcèlement médiatique permanent, de procédures judiciaires à répétition, de perquisitions à leur domicile ou dans leurs bureaux quelques semaines avant le scrutin présidentiel. Vrai/Faux ?

Réponses :

  1. Faux : c’est Daniel Cohn-Bendit après le Brexit, le 5 juillet 2016.
  2. Faux : c’est en France.
  3. Faux : c’est en Allemagne, selon le projet du ministre allemand de la Justice Heiko Maas, à l’encontre des internautes qui critiquent la politique d’accueil des migrants.
  4. Vrai : mais au Canada également un projet de loi prévoit d’interdire la critique de l’islam.
  5. Vrai : mais aux Pays-Bas également, puisque le leader populiste Geert Wilders est poursuivi pour ses déclarations sur les immigrés marocains.
  6. Faux : c’est le conseil qu’a donné Recep Tayyip Erdogan aux Turcs expatriés le 16 mars 2017.
  7. Faux : c’est en France, et François Fillon peut en attester !

Source : Michel Geoffroy ().

 


Vendredi 17 Mars 2017 - News # 2740 

Censure insidieuse et terriblement efficace : Heiko Maas, le ministre allemand de la Justice, veut infliger des amendes pouvant aller jusqu’à 50 millions d’euros aux réseaux sociaux qui ne seront pas assez rapides pour éliminer les contenus illégaux tels que les « fake news » et les messages de haine sur leur site, rapporte l’Associated Press. Voir [ici] (). Un vrai fasciste ce type... Pour ceux qui ne comprendraient pas les implications d'une telle mesure, cela va obliger les réseaux sociaux à retirer tous les commentaires qui rapportent des informations incriminantes pour le système sous simple prétexte qu'ils les considèrent comme fake, ce qui sous-entend aussi de retirer tous les commentaires en parlant. Certaines informations essentielles vont donc disparaitre. Ce dispositif ouvre donc la porte en grand à la censure. Seule manière de la contourner : quitter les grands réseaux sociaux, et aller sur les sites, les blogs, et des forums "privés". Mais ils sont foutus ensuite de créer une Haute Autorité pour faire la chasse à ces sites, et de les poursuivre pour le même motif. Il faut absolument que cette mesure terrible ne soit pas adoptée, afin de préserver la liberté d'expression qui est ici réellement en danger.


Lundi 13 Mars 2017 - News # 2682 

Le journal Libération en mode panique : les médias alternatifs font jeu égal avec les médias de masse sur les réseaux sociaux. Voir [ici] (). Et le pire est à venir pour les médias mainstream. Il faut dire qu'ils se sont tellement décrédibilisés par leurs mensonges et leur propagande...
Boycottons cette presse déloyale et infâme en ne lui souscrivant plus aucun abonnement, papier ou Internet, et en n'achetant plus aucun de ses journaux.
Plus aucune vente, plus aucune publicité = plus aucun argent = faillite assurée. COULONS LES !
Pour une fois, nous avons le pouvoir de changer les choses, alors passons à l'action : ne les achetons plus ! COULONS LES !


Lundi 6 Mars 2017 - News # 2542 

 ÉNORME !  : Une preuve éclatante de la collusion du mouvement La France insoumise de Jean-Luc Méclenchon avec la Franc-maçonnerie tombée : le logo de La France insoumise est une réplication de celui du mouvement "Idéal Maçonnique". Pour ceux qui en douteraient, allez vite voir le site www.idealmaconnique.com () avant qu'ils ne retirent le logo éventuellement. Or, il est de notoriété publique que Jean-Luc Mélenchon est un franc-maçon : voir cette [vidéo] () et cet [article] () du Nouvel Observateur. Conclusions ? Elles sont multiples, énormes, et très graves... :

1) Les hackings de la démocratie française et de la République sont définitivement avérés :

Alors que Jean-Luc Mélenchon ne cesse de faire la promotion de la République, de la "démocratie", de la nécessité d'une nouvelle 6ème république citoyenne, d'une nouvelle constitution citoyenne, etc., il manipule et trompe en réalité les gens puisque tout son mouvement est un faux-nez de la Franc-maçonnerie tombée ("tombée" par opposition à la franc-maçonnerie légitime ne s'occupant que de spiritualité, de connaissance de soi, d'ésotérisme, et de recherche des mystères divins et de la Sagesse). La République est UNE et INDIVISIBLE : il ne peut y avoir aucun corps intermédiaire, aucun groupe, qui se substituent aux citoyens. Cette Franc-maçonnerie tombée est un contre-pouvoir occulte s'opposant à la volonté des citoyens, et à la démocratie (Voir cet [article] () du Figaro). C'est un réseau de trafic d'influence qui entend dicter ses visions et ses choix à tout le peuple français, par une intense activité de lobbying semi-occulte et une promotion de leurs membres au sein de tout l'appareil d'État. C'est de la haute trahison ! Et pour bien comprendre l'influence absolument certaine de la Franc-maçonnerie tombée sur les institutions, il faut savoir qu'en France il y a au total environ 158.387 francs-maçons toutes obédiences confondues, légitimes ou tombées (Source : obediences.maconniques.fr ()). La proportion de français maçons, en pourcentage, s'obtient donc en divisant le nombre total de français (j'ai pris le chiffre sur Wikipédia ()) par celui des français maçons, et en le multipliant par cent : 66.990.856 / 158.387 * 100 = 0,2364%. Or, rien qu'à l'Assemblée Nationale, il y a 30% des députés qui sont francs-maçons, soit 173 députés, alors qu'on devrait normalement et statistiquement avoir en 577 * 0,2364% = 1 député franc-maçon seulement au Parlement. Même le Président de l'Assemblée Nationale, Claude Bartolone, est un franc-maçon !!! (Voir [ici] ()). Au gouvernement, une demi-douzaine de ministres sont maçons, sans l'avouer : voir cet [article] () du Figaro. Conclusion : si les francs-maçons ne représentent que 0,2364% des français, et que pourtant 173 députés et 6 ministres sont francs-maçons, c'est obligatoirement parce-qu'ils se cooptent entre eux, et font du réseautage et du trafic d'influence. Tout mathématicien ou statisticien professionnel vous le confirmera : si on tire au hasard des groupes de 577 citoyens (le nombre de députés à l'Assemblée Nationale) parmi toute la population française, il est IMPOSSIBLE d'obtenir l'effarante proportion de 30% de francs-maçons parmi eux. C'est plus que méga-hyper-ultra-hautement improbable. Il y a donc ici une anomalie statistique remarquable prouvant définitivement que si autant de députés et de ministres sont francs maçons, c'est que ce n'est pas le fruit du hasard, mais celui résultant obligatoirement d'un travail souterrain de lobbying et de cooptations mutuelles. Antidémocratique ! Anti-républicain ! Un comble pour des gens qui ne cessent de faire la leçon aux Français sur la démocratie et les valeurs de la République... Des tartuffes. Des hypocrites. Des antidémocrates. De la trahison...

2) La volonté de détruire la religion catholique et le christianisme pour les remplacer par la religion maçonnique :

La franc-maçonnerie socialiste, en célébrant en grande pompe à Paris et dans les plus petites villes de province, le Vendredi 9 Décembre 2016, le cent-onzième anniversaire de la séparation de l’Église et de l’État, démontre de manière absolue sa volonté d'en finir avec toutes les formes de christianisme, et de lui substituer la religion maçonnique. Voir [ici] (). Et Jean-Luc Mélenchon n'est pas en reste : il a déclaré à propos de la Franc-maçonnerie : "C'est la religion de la République" (Voir cette [vidéo] ()). C'est clair, net, et précis, et il faut avoir le courage de regarder ce fait en face. Pire, il fait même usage de négationnisme et de révisionnisme concernant les racines chrétiennes de la France qui ont façonné notre pays depuis 15 siècles. Ahurissant... Ceci, bien évidemment pour nier le christianisme et pouvoir ainsi réécrire une nouvelle histoire de France d'inspiration exclusivement laïque et maçonnique. Voyez en la preuve absolue en images dans cette effarante et très édifiante [vidéo] ().

Il faut avoir le courage de regarder la situation en face, et de savoir honnêtement tirer les conclusions qui s'imposent :

Étant donné l'importance du sujet et des forfaitures commises, j'ai décidé de créer une page spéciale à partir de cette News afin de vous permettre de la référencer sur les réseaux sociaux, les blogs, les forums, etc. Voir [ici] ().


Samedi 14 Janvier 2017 - News # 1973 

Droit d’auteur : la Commission européenne présente une directive très critiquée : les moteurs de recherche ou réseaux sociaux devront payer pour mettre juste un résumé et un lien vers un article... Voir [ici] (). Toujours aussi cons et vendus au capitalisme ces technocrates...


Lundi 7 Mars 2016 - News # 1310 

Les Républicains (un panier de crabes) veulent pouvoir bloquer Facebook ou Twitter sans délai. Ben voyons...Voir [ici] (). Pour ceux qui ne percuteraient pas, c'est la porte ouverte à tous les abus, c'est-à-dire qu'il s'agit là d'une mesure pour permettre le contrôle des réseaux sociaux (sous prétexte de terrorisme et de sécurité, comme toujours). C'est un coin enfoncé dans nos libertés numériques qui va permettre à terme de nous les supprimer par un contrôle absolu de l'information sur ces médias.


Dimanche 6 Décembre 2015 - News # 1166 

État d'urgence : le gouvernement socialiste s'enfonce un peu plus dans le fascisme : les services du ministère de l'Intérieur envisagent de nombreuses mesures pour renforcer une nouvelle fois la sécurité au détriment des libertés, comme notamment :
- Coupure obligatoire de tout réseau Wi-Fi ouvert,
- Blocage des réseaux d'anonymisation comme Tor,
- Fourniture des clés de chiffrement des messageries.
Voir [ici] (). Ils sont devenus fous ! À un moment, je me suis demandé (c'est un peu dément je le conçois, mais cette idée m'est venue de façon étrange) si que ce qui se passe en France n'est pas une expérience sociale préparatoire du Nouvel Ordre Mondial pour instaurer progressivement la dictature en Europe,. comme ils ont fait aux États-Unis après les attentas du 11 Septembre 2001. Parce-que là, c'est en train de devenir dingue, et on prend clairement le chemin d'un État totalitaire et fasciste... Ça devient de plus en plus inquiétant.


Dimanche 27 Juillet 2014 - News # 907 

Conflit israélo-palestinien : Al Jazeera a synthétisé une carte animée montrant l'importance des échanges mondiaux sur les réseaux sociaux en fonction des hashtag et du temps. Voir [ici] (). La conclusion s'impose : le monde entier est très préoccupé par l'opération "bordure protectrice" dans la bande de Gaza. Un très bon signe montrant que le monde s'éveille à la réalité de la barbarie des israéliens, et tout cela grâce à Internet. Sans Internet, ce n'est pas avec les médias alignés traditionnels (télévisions, radios, et journaux) que les citoyens du monde auraient pu avoir cette prise de conscience, car ces médias sont sous domination sioniste dans leur majorité, que ce soit effectivement ou par l'auto-censure que la peur de ce lobby les amène à faire.


Vendredi 10 Janvier 2014 - News # 695 

Censurer Dieudonné sur Internet : Valls veut "discuter avec les opérateurs". Le ministre de l'intérieur Manuel Valls veut lutter contre la diffusion des contenus racistes et antisémites sur Internet, et souhaite pour cela agir à la fois avec la justice, et en dialoguant avec "les opérateurs". À commencer par les hébergeurs des vidéos et les réseaux sociaux. Voir [ici] (). Après les nouvelles interdiction à Tours et Orléans du spectacle "Le mur", l'étau se resserre encore davantage...


Jeudi 14 Février 2013 - News # 401 

La nature anti-démocratique des décideurs de l'Union Européenne se révèle un peu plus chaque jour : Bruxelles veut traquer les eurosceptiques et influencer les conversations sur les réseaux sociaux afin d'inciter les gens à demander plus d'Europe... Voir [ici] (). Démentiel ! Nigel Farage dénonce d'ailleurs cette propagande inique dans cette [vidéo] ().


Samedi 20 Octobre 2012 - News # 258 

Le fascisme se réinstalle en Espagne et il n'y va pas de main morte : l’Espagne prépare une loi qui interdit de photographier et de filmer la police. Et jusqu’à un an de prison pour appel à la manifestation sur les réseaux sociaux... Voir [ici] () et  [là] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .