Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 14868 temporairement permanente 

Étienne Chouard explique pourquoi il votera UPR aux Européennes :

MAJEUR !

Une information à faire circuler !

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur UPR :

     

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

171 News

Dimanche 19 Mai 2019 - News # 17498 

Les Américains «ont peur de la guerre» : les Gardiens de la Révolution iraniens défient Washington. Voir [ici] ().

En réponse, Donald Trump menace Téhéran : «Si l'Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran». Voir [ici] ().

En complément sur Iran :

       

Vendredi 17 Mai 2019 - News # 17455 

Nouvelle discrimination entre Sputnik et les médias français mise en place par YouTube. Voir [ici] ().

Il faut être bien conscient du fait que plus le temps va passer, plus ça va être pire, car ceux qui ont le pouvoir sont des antidémocrates, et donc vont progressivement tout restreindre et verrouiller, il ne faut se faire aucun illusions.

Seule une révolution, ou l'avènement d'une démocratie véritable, permettront de créer un phénomène de dégagisme quasi intégral de tous les lobbies et iniques acutllement aux manettes.

En complément sur discrimination :

En complément sur média :

En complément sur Sputnik :

En complément sur YouTube :

 

Dimanche 12 Mai 2019 - News # 17297 

Jacques Attali prédit une révolution violente, mais il a la solution : féminiser les élites politiques avec des femmes issues des quartiers populaires. Voir [ici] () et [là] ().

En complément sur Jacques Attali :

       

Lundi 29 Avril 2019 - News # 16961 

C’EST CASH ! Avec Olivier Delamarche : Intelligence artificielle, technologie : vers une quatrième révolution industrielle ?

SYNOPSIS :

Cette semaine C’est Cash s’attaque au sujet de l’intelligence artificielle, des technologies, de plus en plus avancées, et leurs impacts présents et futurs sur notre économie.

Serons-nous un jour tous remplacés par des robots ? L’IA menace-t-elle l’emploi ? Se dirige-t-on vers une 4ème révolution industrielle ?

Pour aller plus loin sur ces questions, Olivier Delamarche et Estelle Farge reçoivent Pascal de Lima, économiste et auteur de «Capitalisme et Technologies : les liaisons dangereuses».

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Intelligence artificielle :

En complément sur technologie :

   

Dimanche 28 Avril 2019 - News # 16913 

 

Discours des conclusions du grand débat de Macron : Les annonces du président constituent «une révolution» pour François Bayrou. Voir [ici] ().

Décidément, outre le fait que ce soit une girouette, ce type est en plus un crétin des Alpes Pyrénées : dans la crétinerie il atteint des sommets !

En complément sur grand débat :

En complément sur François Bayrou :

     

Lundi 22 Avril 2019 - News # 16785 

Iran : Les Gardiens de la révolution islamique menaceraient de fermer le détroit d'Ormuz. Voir [ici] ().

Je n'y crois pas.

Cela isolerait encore plus l'Iran et donnerait aux américains des raisons pour déclencher une guerre.

En complément sur Iran :

En complément sur Gardiens de la révolution :

En complément sur Ormuz :

   

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16726 

Pour Jacques Attali, les Gilets jaunes sont «les prémices d'une révolution». Voir [ici] ().

Et je prédis que ça va être ta fête en plus Jacques... Il va te falloir fuir.

En complément sur Jacques Attali :

       

Lundi 8 Avril 2019 - News # 16385 

Les États-Unis déclare les Gardiens de la Révolution iraniens «organisation terroriste». Voir [ici] ().

N'importe quoi...

Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage. Donc, c'est une déclaration qui augure mal pour la suite en Iran : les américains ont un plan.

En complément sur Iran :

En complément sur Gardiens de la Révolution :

     

Lundi 8 Avril 2019 - News # 16369 

Batteries : Une startup suisse entend révolutionner l’autonomie des voitures électriques. Voir [ici] ().

En complément sur batterie :

En complément sur voiture électrique :

     

Samedi 6 Avril 2019 - News # 16328 

Jacques Attali aux Gilets Jaunes : “il n'appartient pas à une manifestation de renverser un gouvernement”. Voir [ici] ().

Dans ce cas, jamais une révolution n'aurait été possible dans l'Histoire, connard !

En complément sur Jacques Attali :

       

Jeudi 4 Avril 2019 - News # 16253 

Francis Cousin : "L'objectivité réelle de l'histoire, c'est la lutte des classes" :

 

SYNOPSIS :

L'histoire de toute société jusqu'à nos jours n'a été que l'histoire de luttes de classes.

Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître de jurande et compagnon, en un mot oppresseurs et opprimés, en opposition constante, ont mené une guerre ininterrompue, tantôt ouverte, tantôt dissimulée, une guerre qui finissait toujours soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la destruction des deux classes en lutte.

Dans les premières époques historiques, nous constatons presque partout une organisation complète de la société en classes distinctes, une échelle graduée de conditions sociales. Dans la Rome antique, nous trouvons des patriciens, des chevaliers, des plébéiens, des esclaves; au moyen âge, des seigneurs, des vassaux, des maîtres de corporation, des compagnons, des serfs et, de plus, dans chacune de ces classes, une hiérarchie particulière.

La société bourgeoise moderne, élevée sur les ruines de la société féodale, n'a pas aboli les antagonismes de classes Elle n'a fait que substituer de nouvelles classes, de nouvelles conditions d'oppression, de nouvelles formes de lutte à celles d'autrefois.

Karl Marx - Friedrich Engels - Manifeste Communiste - 1847.

Toujours au top ce Francis Cousin.

Je ne suis pas à 100% d'accord sur tout, mais globalement, il voit vraiment juste.

À voir !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur lutte de classe :

     

Mardi 2 Avril 2019 - News # 16173 

Astrophysique : Les astronomes du monde entier seraient sur le point de faire une annonce révolutionnaire concernant les trous noirs. Voir [ici] ().

En complément sur astrophysique :

En complément sur astronomie :

En complément sur trou noir :

   

Lundi 1er Avril 2019 - News # 16127 

Quatre Français sur dix espèrent la révolution. Voir [ici] ().

En complément sur révolution :

       

Mardi 26 Mars 2019 - News # 16012 

France : les black blocs veulent «détruire la nouvelle doctrine de maintien de l'ordre». Voir [ici] ().

Une saloperie ces Black Blocs.

Ces gens doivent être arrêtés, et leurs mouvements dissous.

Ce sont les idiots utiles du gouvernement. Ils ne se demandent même pas pourquoi ils ne sont pas arrêtés... Alors même que les forces de l'ordre connaissent leurs noms ? C'est simple : c'est parce-ce qu'ils foutent la merde, qu'ils cassent, et que cela permet au gouvernement de montrer via les médias complices des images en disant : "Voyez les Gilets Jaunes, ce sont des casseurs". Mais ils sont trop cons pour comprendre le rôle que le pouvoir leur fait jouer.

D'autre part, en s'opposant à la police, ils empêchent la réunion indispensable Forces-de-l'ordre-peuple. Le succès d'un révolution dépend en effet de cette condition sine qua none ! À chaque fois que la force armée est du côté du peuple, alors la révolution triomphe, mais elle échoue à chaque fois lorsque la force armée et le peuple s'opposent.

Ainsi, au final, ces jeunes écervelés, font le jeu du pouvoir capitaliste pour les deux raisons suivantes :
1) En cassant, ils servent le pouvoir en décrédibilisant le mouvement des Gilet Jaunes.
2) En s'opposant à la police, ils empêchent la réunion indispensable Forces-de-l'ordre-peuple.

Voila pourquoi les Black Blocs sont les chiens de garde du capitalisme. Et ils se disent anticapitalistes... Des demeurés qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

En complément sur black blocs :

       

Dimanche 24 Mars 2019 - News # 15956 

Répression des Gilets Jaunes : 135€ d’amende pour port d’un sweat-shirt "Oui au RIC" :

C'est à se demander si certains policiers ne sont pas des demeurés...

Ça pourrait être aussi une stratégie délibérée de l'exécutif pour que la police et la gendarmerie ne fraternise pas avec le peuple..., le fameux diviser pour régner.

Il faut comprendre qu'une révolution ne peut réussir que si un minimum des forces de l'ordre bascule avec le peuple. Sinon, c'est la répression, et l'échec de la révolution.

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur répression :

En complément sur amende :

   

Mercredi 20 Mars 2019 - News # 15866 

La France au seuil d’une révolution ? Le sondage alarmant de l’IFOP. Voir [ici] ().

Cela dit, que valent les sondages de l'IFOP...

En complément sur IFOP :

       

Mardi 19 Mars 2019 - News # 15848 

Pauvreté, misère, innovation, et développement : Trois tiges de métal, une bonbonne en plastique : une révolution pour des millions de personnes. Il y a 25 ans était créé le Hippo Roller, un système de transport de l'eau distribué dans 20 pays défavorisés :

Une idée simple et géniale, bravo !

En complément sur l'eau :

En complément sur innovation :

En complément sur bravo :

En complément sur pauvre :

En complément sur misère :


Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Lundi 4 Mars 2019 - News # 15436 

Interdit d'interdire - Une révolution est-elle souhaitable en Algérie ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Malika Rahal, chercheuse au CNRS, historienne spécialisée sur l’Algérie, Omar Benderra, ancien président de la banque publique Algérienne, Majed Nehmé, journaliste, rédacteur en chef d’Afrique-Asie et Richard Labévière, journaliste.

Non évalué.

En complément sur Algérie :

       

Lundi 25 Février 2019 - News # 15270 

Gilets Jaunes : Avant la révolution ? François Boulo est interviewé par Thinkerview :

Non évalué.

En complément sur François Boulo :

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur Thinkerview :

   

Jeudi 21 Février 2019 - News # 15229 

Écologie : Nicolas Hulot sort du silence et appelle à une vraie révolution citoyenne :

En complément sur écologie :

En complément sur Nicolas Hulot :

     

Mardi 19 Février 2019 - News # 15159 

Jean-Pierre Jouyet, haut fonctionnaire : "Avec 4.000 à 5.000 euros de retraite par mois, je ne vais pas laisser énormément d'argent à mes enfants" :

Mon pauvre gars, c'est vraiment terrible une misère pareille...

Le salaire médian est de 1.732 euros nets par mois pour des gens qui travaillent, et ce type a le culot de dire que 4.000 à 5.000 euros de retraite ce n'est pas beaucoup ?!!!

Et, en plus, il insulte le peuple qui le nourrit depuis 40 ans d'être populiste (dans le sens négatif et méprisant du terme) ??!

Mais quel enculé putain !

Vive la révolution des Gilets jaunes !

À bas tous ces parasites et profiteurs qui se gavent sur le dos du peuple qui travaille !

Honteux !

Inadmissible !

En complément sur Jean-Pierre Jouyet :

       

Mardi 19 Février 2019 - News # 15143 

Ils ont le droit de manifester, même s'ils sont cons malheureusement

Gaspard Gantzer.

Comment un type ayant une pareille tête de mongole ose-t'il ?
Les cons, ça ose tout...

Mépris de classe : Pas grand monde chez les Gilets jaunes «si on faisait des tests de QI à l'entrée», selon Gaspard Gantzer. Voir [ici] ().

Ça devient dément..., et très révélateur de la haute considération des "élites" envers le peuple français.

Le divorce est en train d'être consommé.

Vive la Révolution des Gilets Jaunes !

Vive la nouvelle démocratie véritable qui s'annonce !

À bas tous les oligarques, les partis, les syndicats, les politiciens, les lobbies !

Une démocratie directe pour le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.

En complément sur mépris :

En complément sur Gaspard Gantzer :

     

Lundi 4 Février 2019 - News # 14729 

Vincent Lapierre agressé par des Antifas :

Une fois de plus, on peut tristement constater que les Antifas SONT des fascistes : ils agressent physiquement et usent de violence contre autrui, un marqueur objectif du fascisme.

Ces groupes doivent être dissous, et les agresseurs poursuivis et condamnés.

Et le comble, c'est que Vincent Lapierre est un admirateur d'Hugo Chavez et de la révolution bolivarienne (dont il est l'un des meilleurs spécialistes francophones), une mouvance profondément sociale et de gauche... Ça montre le niveau de débilité des Antifas qui, une fois de plus, se comportent en chiens de garde, en idiots utiles, du système de domination capitaliste.

En complément sur Antifas :

En complément sur Vincent Lapierre :

En complément sur agression :

   

Dimanche 3 Février 2019 - News # 14714 

Brexit : le gouvernement réfléchit à un plan d'évacuation de la reine Elizabeth II en cas d'émeutes à Londres. Voir [ici] ().

Le mouvement des Gilets Jaunes commence à inquiéter du monde, et surtout des puissants. Il y a donc un risque certain de coalition de ceux-ci pour juguler le mouvement. Il faut se rappeler que c'est maintes fois arrivé, notamment lors de la révolution française qui a fait peur à toute l'Europe.

En complément sur Brexit :

En complément sur reine Elizabeth :

     

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14659 

"Il faut tirer" , "Quand je te dis qu'il faut aligner 2-3 bastos" sur des Gilets Jaunes : les ignobles propos au sein du PC Sécurité de la police nationale à Toulouse :

On va y arriver hélas aux blessés et morts par balles.

Et là, ce sera ensuite la révolution violente, presque la guerre civile.

Macron, Christophe Castaner, Laurent Nuñez, et tout le gouvernement doivent partir, et vite, sinon ce sera le chaos et la violence.

En complément sur gilet jaune :

       

Mercredi 30 Janvier 2019 - News # 14604 

"Gilets jaunes, la révolution qui vient" – Grande réunion publique avec Alain Soral, Hervé Ryssen, Jérôme Bourbon et Yvan Benedetti :

SYNOPSIS :

Le samedi 19 janvier 2019 a eu lieu à Rungis, devant plus de 500 personnes, une grande réunion publique sur le thème : « Gilets jaunes ou la révolution qui vient ! ».

Les intervenants étaient Hervé Ryssen, Yvan Benedetti, Jérôme Bourbon et Alain Soral (Élie Hatem était représenté par Cyriaque de Vulpillières).

Source : E&R.

Alain Soral intervient à partir de 46:15.

Les autres interventions ont moins ou peu d'intérêt.

Mort de rire à 01:02:20 sur le type qui prétend de pas être un homme... 

Alain Soral confirme ses capacités d'analyse au dessus de la moyenne.

À voir.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur Hervé Ryssen :

En complément sur Jérôme Bourbon :

En complément sur Yvan Benedetti :


Lundi 14 Janvier 2019 - News # 14239 

Éric Hazan, spécialiste de la Révolution : «Ce système vit ses derniers temps». Voir [ici] ().

Tant mieux, car y'en a marre !

En complément sur révolution :

       

Vendredi 11 Janvier 2019 - News # 14151 

Proches du boxeur Christophe Dettinger au procès : «Vous voulez une révolution, vous allez l’avoir!»  Voir [ici] ().

En complément sur Christophe Dettinger :

       

Samedi 5 Janvier 2019 - News # 13987 

Une intrusion violente au ministère de Benjamin Griveaux en marge de l’acte 8 des Gilets jaunes. Voir [ici] (), [là] (), et [ici] ().

Il risque de mal finir lui... 

Cet incident est très bon signe : le peuple va pouvoir renverser ce gouvernement de traîtres s'il se mobilise vraiment, se regroupe, et passe à l'action.

Révolution !

En route pour une première vraie démocratie !

En complément sur Benjamin Griveaux :

En complément sur gilet jaune :

     

Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13792 

Quand le gouvernement français envisage de criminaliser le mouvement des gilets jaunes. Voir [ici] ().

2019 va être l'année décisive : soit le mouvement des Gilets Jaunes sera réprimé très durement et s'éteindra, soit la population française se réveillera enfin, et de plus en plus de gens manifesteront et donc permettront la victoire de tous.

En résumé : demain la dictature ou la révolution pour une 6ème République véritablement démocratique. L'enjeu est de taille !

En complément sur gilet jaune :

       

Samedi 22 Décembre 2018 - News # 13740 

Gilets jaunes : une révolution mondiale ? :

En complément sur gilet jaune :

       

Samedi 22 Décembre 2018 - News # 13732 

Quenelles chez les Gilets jaunes : l'UEJF (Union des Étudiants Juifs de France) exige des sanctions. Voir [ici] ().

Et voilà, exactement comme je l'ai prédit, les accusations d'antisémitisme arrivent...

Conclusion : une fois de plus, on peut se rendre compte que le lobby sioniste est antidémocratique, un chien de garde dus système dont il profite. Et oui : si la démocratie s'installe, exit le lobbying sioniste, exit le CRIF, la LICRA, UEJF, etc.

Et même BHL est dans le coup...

Des anti-français dont le peuple se souviendra le jour venu.

Ces gens vont tout faire pour torpiller la révolution démocratique, les Gilets Jaunes doivent en être conscient.s

Cela dit, Dieudonné commet une terrible erreur en participant aux Gilets Jaunes : il donne aux ennemis de la démocratie et de la France des raisons pour enrayer le mouvement. Manque total de discernement sur ce coup-ci Dieudonné.

En complément sur quenelle :

En complément sur UEJF :

En complément sur BHL :

En complément sur sionisme :

En complément sur antisémitisme :


Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13697 

L'essor de la dictature chinoise : "Le monde selon Xi Jinping" :

SYNOPSIS :

[ATTENTION : Disponible jusqu'au 16 février 2019]

Depuis 2012, le désormais "président à vie" Xi Jinping a concentré tous les pouvoirs sur sa personne, avec l'obsession de faire de la Chine la superpuissance du XXIe siècle. Plongée au cœur de son "rêve chinois".

Derrière son apparente bonhomie se cache un chef redoutable, prêt à tout pour faire de la Chine la première puissance mondiale, d'ici au centenaire de la République populaire, en 2049. 

En mars dernier, à l’issue de vastes purges, Xi Jinping modifie la Constitution et s’intronise "président à vie". Une concentration des pouvoirs sans précédent depuis la fin de l'ère maoïste. Né en 1953, ce fils d’un proche de Mao Zedong révoqué pour "complot antiparti" choisit à l'adolescence, en pleine tourmente de la Révolution culturelle, un exil volontaire à la campagne, comme pour racheter la déchéance paternelle. Revendiquant une fidélité aveugle au Parti, il gravira en apparatchik "plus rouge que rouge" tous les degrés du pouvoir.

Depuis son accession au secrétariat général du Parti en 2012, puis à la présidence l'année suivante, les autocritiques d'opposants ont réapparu, par le biais de confessions télévisées. Et on met à l'essai un système de surveillance généralisée censé faire le tri entre les bons et les mauvais citoyens. Inflexible sur le plan intérieur, Xi Jinping s'est donné comme objectif de supplanter l'Occident à la tête d’un nouvel ordre mondial. Son projet des "routes de la soie" a ainsi considérablement étendu le réseau des infrastructures chinoises à l’échelle planétaire. Cet expansionnisme stratégique, jusque-là développé en silence, inquiète de plus en plus l'Europe et les États-Unis.

Documentaire complet de Sophie Lepault et Romain Franklin (France, 2018, 1h15mn).

Sourtce : Arte.
 

Un documentaire de premier ordre, effrayant par bien des côtés, montrant que la dictature chinoise est de plus en plus effroyable, et tente de conquérir le monde.

Bientôt, ce pays sera plus puissant que les États-Unis, et imposera sa volonté à tous.

Le reniement de leur engagement, pourtant officiel, en Mer de Chine montre qu'on ne peut pas faire confiance aux Chinois et que seul un rapport de force permettra d'établir un équilibre.

Un must !

À ne rater sous aucun prétexte !

Merci à Compagnon pour la vidéo. 

En complément sur Xi Jinping :

En complément sur Chine :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13682 

Je demande un droit de réponse loyal à ceux qui me calomnient.

Étienne Chouard.

 

Étienne Chouard demande un droit de réponse aux médias, notamment aux éditocrates serviles du système comme Jean-Michel Aphatie, Laurent Joffrin, etc., qui le calomnient :

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonction de journaliste. J’ai été très marqué par l’imaginaire de l’époque de la Révolution française, où les journalistes étaient considérés comme « les sentinelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pouvoir tous jouer le rôle de « sentinelles de la démocratie », tenaient plus que tout à l’iségoria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos) car ce droit de parole permettait à chaque citoyen de chercher et surtout de dénoncer tous les éventuels complots contre la démocratie, pour la protéger. Grâce à l’iségoria, la démocratie était plus forte, la démocratie avait les moyens de se défendre contre les intrigants, contre les comploteurs.

Aujourd’hui, le croiriez-vous, les « journalistes » (ou en tout cas un grand nombre d’entre eux) traquent les lanceurs d’alertes comme des malfaiteurs, qu’ils appellent des « complotistes »… c’est-à-dire que les « journalistes », au lieu de protéger les citoyens vigilants (et d’en faire partie eux-mêmes !), les martyrisent ! On marche sur la tête.

#LeTermeComplotisteEstUneInsulteÀLintelligenceCritique

Et il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le lien direct entre cette profonde perversion (mise à l’envers) de la fonction de journalisme et l’appropriation de tous les journaux par les plus riches (9 milliardaires ont acheté, comme on achète des bagnoles ou des baraques, TOUS les journaux du pays ; c’est une catastrophe, l’opinion n’est plus éclairée mais intoxiquée).

Par ailleurs, je constate à mon sujet que les mœurs des « journalistes », avec les opposants au système de domination parlementaire (à mon avis frauduleusement nommé «Gouvernement représentatif»), deviennent d’une brutalité et d’une déloyauté crasses : car enfin, depuis deux ou trois jours, tous les éditocrates de mon pays publient des « portraits » de moi comme si j’étais l’ennemi public n°1, fourbe, dangereux, complotant dans l’ombre, « trouble » (sic), « sulfureux » (resic), tissant sa toile (reresic)… (sans s’en rendre compte, mes accusateurs sont d’ailleurs précisément ce qu’ils dénoncent : « complotistes »…), mais sans m’avoir jamais appelé avant pour connaître ma version (les seuls à m’avoir appelé avant sont les journalistes de France Info, qui ont d’ailleurs écrit sur moi un article moins mensonger que les autres), sans m’avoir prévenu, et surtout sans me laisser la moindre chance de me défendre, sans me permettre d’expliquer la sottise et la fausseté de toutes ces accusations invraisemblables, et surtout sans jamais confronter nos arguments de fond.

J’ai demandé, sur Twitter, aux premiers de ces éditorialistes calomniateurs un débat à la loyale, en direct, face à face et sur le fond (des problématiques de la souveraineté, de la représentation, de l’initiative des peuples dans les lois auxquels ils consentent à obéir, de choses sérieuses, quoi), plutôt que sur des ragots extravagants qui tournent en boucle dans le milieu fermé des prétendus « antifas », dont tout laisse à croire que leur mission réelle est d’entretenir à gauche une profonde zizanie, à l’aide d’une redoutable police de la pensée ; zizanie qui coupe le peuple en morceaux et qui le condamne éternellement à l’impuissance (électorale).

Chacun commence à comprendre que de débat loyal sur le fond, ils n’en veulent pas. Serait-ce parce que tous ces éditorialistes n’auraient pas d’argument solide (et avouable) contre le RIC ? et qu’ils sont donc réduits à s’en prendre lâchement au messager, dans son dos et sans lui permettre de se défendre ?

Mais leur problème principal , c’est que, quoi qu’ils décident à propos de mon droit de réponse, en l’occurrence tuer le messager ne suffira plus, car il y a désormais dans le pays DES CENTAINES d’autres messagers tout aussi compétents et bons orateurs (c’est-à-dire respectueux des autres) pour prendre ma place : ce qui est né en France, avec les Gilets jaunes et le RIC comme première marche intellectuelle vers une aspiration populaire à un processus constituant populaire (débarrassé des professionnels de la politique), c’est une prise de conscience contagieuse, à la base de la société, que le niveau constituant est le meilleur pour engager les luttes sociales : le niveau législatif est mauvais pour nous émanciper car 1) il nous enferme dans une impuissance politique qui est verrouillée à un niveau supérieur, inaccessible, et 2) il nous empêche de fraterniser contre l’oppression des riches du moment par des disputes sans fin sur des sujets secondaires.

Le niveau législatif, celui où l’on décide quelles sont les lois qu’il nous faut aujourd’hui, thème par thème, est celui des disputes sans fin, alors que le niveau constituant, celui où l’on décide comment l’on va mettre au point les lois, qui va nous représenter, avec quel mandat, sous quels contrôles et avec quelles possibilités de révocation, ce niveau constituant est celui de la concorde facile car la plupart de nos aspirations y convergent, que nous soyons de droite, de gauche ou d’autre chose : tout le monde comprend à toute vitesse que NOTRE CAUSE COMMUNE, la cause commune des 99% partout sur terre, c’est : « NOUS VOULONS INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PROPRE PUISSANCE ».

Il me semble que ce pourrait être la devise des Gilets Jaunes du monde entier.

Cette mutation universellement contagieuse va tout changer : les électeurs enfants sont en train d’aspirer à devenir citoyens constituants, et ils n’auront pas à le demander à leurs maîtres : il leur suffira de le vouloir vraiment, ensemble. Étienne de la Boétie l’avait excellemment prédit : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres.

Je peux me tromper, bien sûr, et je passe mon temps à chercher des contradicteurs pour trouver mes erreurs et progresser, mais il est extravagant de me faire passer pour un tyran qui avancerait masqué. Extravagant.

Je vais reproduire à la fin de ce billet un message important que j’avais rédigé en novembre 2014 (il y a 4 ans déjà), où je faisais le point sur les accusations à propos de Soral. Vous jugerez. Je souligne simplement que, personnellement, je ne parle JAMAIS de Soral, absolument jamais, et que, par contre, tous ceux qui m’accusent de le fréquenter (ce qui n’est pas vrai), eux, en parlent tout le temps… comme si c’était ces imprécateurs eux-mêmes qui étaient chargés de la promotion quotidienne du personnage qu’ils prétendent combattre.

Bref, devant ce torrent de haine recuite, tournant en boucle et auto-entretenue, de la part des « grands » éditorialistes du pays, je me dis que, finalement, être ainsi craint par ces gens-là, c’est un peu comme une Légion d’honneur, une marque de vraie résistance : il semble donc que je ne sois pas, moi, une opposition contrôlée (Cf. 1984 d’Orwell : une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre).

Finalement, il est assez logique que je sois détesté par cette bande de détestables : je rappelle que tous ces « journalistes » (ce sont les mêmes propagandistes qui défendaient tous le Oui pour le référendum contre l’anticonstitution européenne en 2005 et qui étiquetaient déjà « extrême droite » tous leurs adversaires défenseurs du Non, pour ne pas avoir à leur répondre sur le fond), tous ces « journalistes » qui me traitent de « facho », donc, défendent ardemment, depuis 40 ans (depuis le début des années 1980), à la fois le fléau du néo-libéralisme et celui du libre-échange, la catastrophe absolue qu’est la libre circulation des capitaux et donc l’évasion fiscale, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la dérégulation financière et la dépossession des États du pouvoir de création monétaire, le transfert scandaleux de la souveraineté nationale (qui ne leur appartenait pourtant pas) à des institutions supranationales tyranniques hors contrôle et corrompues jusqu’à la moelle, la flexibilité et l’austérité, la désindexation des salaires et des retraites, la rigueur et les coups de ceinture pour les pauvres, les cadeaux somptueux et obscènes pour les plus riches, insatiables pompes à fric, véritables siphons à pognon privant la société des signes monétaires nécessaires à la prospérité, l’asphyxie financière des services publics pour en faire à terme des centres de profit privé, la vente à vil prix des biens publics rentables (autoroutes, péages, aéroports, barrages, industries stratégiques…) aux parrains maffieux qui les ont mis en place à leurs micros, et j’en passe… Il est assez logique que ces défenseurs du capitalisme déchaîné ne nous aiment pas et qu’ils nous craignent, moi et les Gilets jaunes devenant constituants.

Mille mercis à tous ceux qui me défendent comme ils peuvent, sur les réseaux sociaux et dans les conversations, il est facile de comprendre combien pour moi c’est émouvant.

Et notamment merci à ceux qu’on appelle les gentils virus démocratiques, dont j’observe tous les jours le dévouement au bien commun et à la démocratie qui vient.

Merci aussi à RT, Russia Today, la chaîne de télé russe qui assume désormais quasiment seule en France le service public de Résistance à l’oppression, en donnant la parole à tout le monde et en permettant de bons débats de fond sur des sujets importants. J’ai rencontré leurs équipes et j’ai été frappé par leur professionnalisme et leur rigueur. Probablement parce qu’ils n’ont aucun droit à l’erreur (le gouvernement et ses complices « journalistes » les traquent depuis leur création), et aussi peut-être parce qu’ils ne suivent pas, eux, un idéal lié au profit ou à la domination.

Merci aussi à François Ruffin, pour son courage. Ce qu’il a fait ne m’étonne pas de lui : il est profondément honnête. C’est sans doute l’homme politique que j’admire le plus dans mon pays (malgré quelques profonds désaccords, notamment sur la très nécessaire sortie de l’UE). J’espère que ses amis (qui sont aussi les miens, dans ma tête en tout cas) ne le martyriseront pas pour ce qu’il a dit de moi (qui n’est quand même pas si grave).

Bon, les Gilets jaunes, on continue d’apprendre à constituer, sur les péages et les ronds-points ? On se fout de ces voleurs de pouvoir, on ne leur demandera pas la permission pour s’émanciper de leur domination. Il faut par contre qu’on s’entraîne, hein ? Allez, à tout à l’heure ! 
(ce soir jeudi à Bordeaux, vendredi à Périgueux, samedi dans le Lot, dimanche à Brignoles, ou à Toulon je ne sais plus 🙂 )

Amitiés à tous (vraiment à tous).

Étienne.

#GiletsJaunesConstituant

#CeNestPasAuxHommesAuPouvoirDÉcrireLesRèglesDuPouvoir

#PasDeDémocratieSansCitoyensConstituants


Quand le message est trop fort, attaquer le messager…

Bravo Étienne, beau discours !

Allez Étienne !

Le PEUPLE est avec toi !

À bas les faux démocrates et les kapos médiatiques de ce système politique injuste !

Amitiés !

PS : il y a une faute d'orthographe dans le nom de Jean-Michel Aphatie dans ton image jaune.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Laurent Joffrin :

En complément sur médias :

En complément sur référendum d'initiative :


Lundi 17 Décembre 2018 - News # 13596 

Scandaleux : 35.800 EUROS de retraite par mois !!! : la retraite indécente et ultra-abusive de François Hollande payée sur nos dos !!! :

Inique !

Révolution !

En complément sur François Hollande :

En complément sur retraite :

En complément sur abus :

En complément sur indécent :

En complément sur scandale :


Dimanche 16 Décembre 2018 - News # 13578 

Après les Gilets jaunes, les "GyrosBleus" ? Des policiers en colère veulent se faire entendre sur les Champs-Élysées. Voir [ici] ().

Ce serait bien mieux, et moins personnel, de se joindre aux Gilets Jaunes.

Là, vous profitez des Gilets Jaunes pour faire valoir auprès du gouvernement vos revendications personnelles, et ensuite vous vous désolidariserez dun peuple : une fois satisfaits, vous nous oublierez et viendrez en plus nous foutre sur la gueule. Inique !

Une erreur majeure pour la cause de la révolution cette manifestation hors Gilets Jaunes !

En complément sur policiers :

       

Dimanche 16 Décembre 2018 - News # 13576 

Retraites : un autre marqueur franc de notre jolie prétendue démocratie "Liberté Égalité Fraternité" :

Vive la Révolution des Gilets Jaunes !

En complément sur retraite :

       

Samedi 15 Décembre 2018 - News # 13552 

Belgique : les Gilets jaunes manifestent à Bruxelles contre le gouvernement (EN DIRECT). Voir [ici] ().

Excellent ! : une révolution des peuples d'Europe. 

En complément sur Belgique :

En complément sur gilet jaune :

     

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13537 

Des gilets jaunes israéliens manifestent contre la hausse des prix. Voir [ici] ().

La révolution est mondiale !!! 

En complément sur Israël :

En complément sur gilet jaune :

     

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13515 

Art et vandalisme révolutionnaire : quelques tags laissés par les gilets jaune ici ou là. Voir [ici] ().

Certains sont vraiment originaux, drôles, ou très pertinents.

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur Art :

En complément sur vandalisme :

En complément sur gilet jaune :

   

Mardi 11 Décembre 2018 - News # 13443 

Gilets jaunes : Après l'élection de Macron, Jacques Attali a prédit la révolution en France :

En complément sur Jacques Attali :

En complément sur révolution :

     

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13385 

Gilets jaunes : "France : vers une nouvelle révolution ?" - Par Le fil d'actu :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur révolution :

En complément sur Le fil d'actu :

   

Dimanche 9 Décembre 2018 - News # 13363 

"Gilets jaunes" : Emmanuel Macron "s'adressera à la nation" lundi à 20h. Voir [ici] ().

Mosieur le petit empereur dégénéré et vaniteux, avec un épis de maïs dans le cul, daignera parler au peuple seulement Lundi en 10 à 20h00...

Le pays est au bord de la révolution, et Mosieur prend son temps...

Soyons lucides : son discours sera du vent : il n'y a rien à en attendre pour le peuple.

Franchement : pouvons-nous encore faire confiance à un type qui nous autant trahi, et qui a autant trahi les intérêts de la France ? Poser la question, c'est y répondre.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Macron :

     

Jeudi 6 Décembre 2018 - News # 13277 

Gilets jaunes : "[Hors-serie] gilet jaune / révolution / démocratie / antifa" - Par Jordanix :

Vidéo très pertinente.

J'ai bien aimé le point sur l'impuissance politique démontrée crûment avec le mouvement des gilets jaunes.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Jordanix :

En complément sur révolution :

En complément sur antifa :

En complément sur démocratie :


Jeudi 6 Décembre 2018 - News # 13270 

 

Gilets jaunes : de plus en plus étrange : En 2017, le journal The Economist prédisait une révolution en France. Voir [ici] ().

Et ce journal est détenu à 21% par la branche anglaise des Rothschild.

Avec l'affaire du nom de domaine des gilets jaunes, ça commence à faire beaucoup je trouve.

En complément sur gilet jaune :

       

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13254 

Gilets jaunes, un mouvement révolutionnaire ? Avec Étienne Chouard, Philippe Pascot, et Jean Lassalle :

SYNOPSIS :

Cette semaine dans le Live BTLV, Bob pose cette question : Les gilets jaunes : un mouvement révolutionnaire ? Y croyez-vous ? Oui-Non & Pourquoi ? avec Philippe Pascot (Auteur), Jean Lassalle (Député) et Etienne Chouard (économiste).

Les propos tenus dans cette vidéo n’engagent que la ou les personnes invitées, et en aucun la cas rédaction de btlv.fr qui n’a que pour mission de vous informer sur toutes ces hypothèses dans un souci d’exploration.

En 2013, Bob Bellanca fonde BTLV (www.btlv.fr), afin d’analyser, de décrypter et de comprendre notre monde. En média complémentaire, BTLV propose des émissions de TV et de Radio sur la conscience, le changement, le développement personnel, la santé, le bien-être, mais aussi sur la société de consommation, les grandes énigmes de la vie, de la mort, de l’univers, et de l’archéologie.

En 5 ans, BTLV est devenu le média n°1 sur le mystère et l'inexpliqué, en revenant quotidiennement sur les trois grandes questions que se pose l’homme depuis toujours : d’où venons-nous ? Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? À cela, nous en rajoutons une quatrième : quelle société voulons-nous pour nos enfants ? Pour y répondre la rédaction de BTLV, ses journalistes et ses animateurs, s’entoure des meilleurs spécialistes de l’éveil, de la médecine, de l’astrophysique, de la recherche archéologique, du mystère, de l’espace, mais aussi des acteurs du changement.

Souce : btlv.

Non encore évalué.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur révolution :

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Philippe Pascot :

En complément sur Jean Lassalle :


Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13250 

Gilets jaunes : un syndicat de police appelle à la grève dès Samedi 8 Décembre 2018. Voir [ici] ().

Yeeeessssss !

La police a compris !

Elle est républicaine !

La nouvelle Révolution va pouvoir avoir lieu !

C'est le début du point de basculement !

Macron, son gouvernement, et l'oligarchie sont morts !

Il nous faut toutes les forces de l'ordre, la gendarmerie et l'armée aussi !

Une info à relayer !

Allez sur Facebook le diffuser : je suis bloqué jusqu'au 11 Décembre.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur grève :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13248 

"Le Cavalier de l'Apocalypse est à notre porte - Seconde partie" par :

Une vidéo intéressante pour les différents textes et prophéties sur la révolution en France des gilets jaunes, et le chaos montant dans le monde.

En complément sur Rorschach :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur prophéties :

   

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13247 

Gilets Jaunes : l'inénarable Meyer Habib accuse la mouvance Dieudonné-Alain Soral de casse contre l'Arc de triomphe :

À bas les traîtres et les oligarques !

Vive la révolution du peuple contre cette fausse démocratie qui nous oppresse !

En complément sur Meyer Habib :

En complément sur gilet jaune :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13246 

Alain Soral explique en 2012 comment le mouvement de Gilets Jaunes peut basculer dans la révolution :

Une fois de plus, les forces de l'ordre doivent tombe malades le jour des manifestations.

Sans aucun protection, ce pouvoir inique qui nous oppresse tombe.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Alain Soral :

     

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13167 

ALERTE POLITIQUE MAJEURE :

Le député Aurélien Taché de LREM ne le cache même plus :  les macronistes veulent nous arracher notre souveraineté,  notre pouvoir de décision, pour les transférer à l'Union européenne ! :

Quelle trahison ! 

Et c'est en plus anticonstitutionnel !

Les députés n'ont pas le droit de transférer la souveraineté que leur a délégué le peuple à quelqu'un d'autre : c'est incessible !

Ahurissant !

Mais est-ce qu'il se rend compte de ce qu'il dit ce crétin ? Visiblement non ! 

Il porte bien son nom : c'est une tâche, et s'il commet une pareille forfaiture, il va créer pour lui même et LREM une tâche indélébile !

De la haute trahison passible de la guillotine !

Décidément, ce type les cumule... 

C'est une information gravissime.

Cela dit, lorsque le peuple le saura, c'en est fini d'eux, et c'est la révolution.

Alors diffusez cette information essentielle à tout le peuple, c'est VITAL !

En complément sur Aurélien Taché :

       

Samedi 1er Décembre 2018 - News # 13104 

Finalement, les députés enterrent la condition d'un casier vierge pour être éligible. Voir [ici] ().

C'est Philippe Pascot qui va être content... 

Bravo traîtres de politiciens : encore un joli reniement de votre part !!!

La révolution arrive...

En complément sur député :

En complément sur casier vierge :

En complément sur Philippe Pascot :

   

Vendredi 30 Novembre 2018 - News # 13081 

Révolte et révolution : Il suffit que 3,5% d’une population soit mobilisée pour qu’une lutte non violente renverse un gouvernement. Voir [ici] ().

Héhéhé, les gilets jaunes pourraient y arriver si plus de gens  s'y mettent...

En complément sur gilet jaune :

En complément sur révolte :

En complément sur révolution :

   

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13062 

"Alain Soral répond... sur ERFM ! – Dixième fournée !" - 27 Novembre 2018 :

Le podcast :

SOMMAIRE :

00’34 : les questions sur les Gilets jaunes
04’35 : les réponses synthétiques d’Alain Soral
38’50 : le concept flou d’ultradroite
44’36 : E&R le chaînon manquant entre RN et LFi ?
48’09 : le mouvement des Gilets jaunes plus fort que Mai 68 ?

Des analyses intéressantes, et d'autres qui le sont moins.

Alain a raison de ne pas intervenir dans le mouvement des gilets jaunes afin de ne pas donner des raisons aux divers pouvoirs de dénoncer ce mouvement authentiquement populaire et révolutionnaire. En revanche Dieudonné commet une grave erreur en se mettant en avant dans ce mouvement. Alain, parles lui ! Qu'il arrête ses conneries !

En complément sur Alain Soral :

       

Jeudi 29 Novembre 2018 - News # 13046 

Dieudonné : Gilets jaunes l'affrontement :

ERREUR MAJEURE là Dieudonné : RESTE en DEHORS du mouvement des gilets jaunes !

Tu es trop marqué, et tu ne peux que servir de prétexte pour divers pouvoirs en place de fusiller cet authentique mouvement populaire et révolutionnaire.

NE DÉCONNES PAS !

Tu risque de tout foutre en l'air !

RESTE CHEZ TOI ! N'Y PARTICIPE PAS !

Merci pour la France et les Français !

En complément sur Dieudonné :

En complément sur gilet jaune :

     

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12967 

Politique & Eco n° 193 avec Pierre Jovanovic : Gilets jaunes, dette publique, pouvoir des banques :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste Pierre Jovanovic pour la présentation de sa revue de presse sur les gilets jaunes, la dette publique et le pouvoir des banques.

1. Révolution ou guerre civile : le résultat de la crise financière ?
- La République du mensonge
- Le pouvoir exorbitant des banques
- Le prix du gasoil un prétexte
- Pourquoi les Français paieraient-ils pour "sauver la planète" ?
- Non pas la transition écologique mais la dette
- Une victoire des réseaux alternatifs face à la destruction du territoire
- Le pire est à venir, augmentations de janvier, prélèvement à la source, hausse des péages
- L’écologie une très bonne idée fiscale
- Le quatrième pouvoir n’existe plus !

2. La Ploutocratie règne en maître
- Paul Volker, ancien conseiller de Reagan :"la ploutocratie s’est emparée du monde"
- Madoff, le retour via Groupama et Orange Bank
- JPMorgan et le stock d’or de la Banque de France
- Madame Goulard, éphémère ministre de la Défense, architecte du rapprochement JPMorgan / Banque de France
- JPMorgan et la manipulation des cours, JPMorgan et le don au 93
- La banque Rothschild se sépare de sa "blanchisseuse"
- Les stress tests de la BCE défavorables pour les 12 principales banques européennes
- La Grèce vend ses monuments
- Blackrock, l’institution financière la plus puissante (et la plus méconnue) du monde
- France : l’Enarchie en question

Pierre Jovanovic : "nous sommes à l’aube d’une nouvelle révolution 2.0".

Une revue moyenne.

La revue de presse de Pierre avec Laurent Fendt de Novembre est un monument en comparaison. Voir [ici] ().

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur gilet jaune :

     

Dimanche 25 Novembre 2018 - News # 12960 

Je vous remet la News de Pierre Jovanovic recevant Laurent Fendt pour sa revue de presse de Novembre 2018. Voir [ici] ().

En ces moments de crise pré-révolutionnaire où les Français sortent, tous bords politiques confondus, dans la rue avec leurs gilets jaunes, cette revue de presse est encore plus pertinente et révoltante par bien des côtés. Injustices, inégalités, et rackets en tous genres : voilà le régime actuel imposé au peuple, cette vidéo va vous en convaincre au point de vous écoeurer.

À VOIR ABSOLUMENT !


Dimanche 25 Novembre 2018 - News # 12947 

Astronomie, astrophysique, espace-temps, et relativité : "Trous noirs et gravitation quantique" par Aurélien Barrau :

SYNOPSIS :

Conférence de l'astrophysicien Aurélien Barrau lors de la 11e édition des Rencontres du ciel et de l'espace, le 2 novembre, à la Cité des sciences et de l'industrie. La théorie d’Einstein est magnifique et remarquable mais elle n’est pas « complète ». Il faut aller au-delà pour prendre en compte la physique quantique. Je présenterai les idées générales de la gravitation quantique et l’image révolutionnaire à laquelle elle mène quand on l’applique aux trous noirs et au Big Bang. Nous étudierons la nouvelle image du monde qui se dessine et interrogerons sa légitimité et sa crédibilité.

En dehors de l'introduction et de la fin, merdiquement poétiques et totalement inutiles, une excellente conférence.

Seule question que je me pose, hormis la singularité n'existe pas, c'est un astre : je doute que le passage de l'horizon des événements soit imperceptible dans la mesure où c'est l'endroit où l'espace-temps est refermé sur lui-même. Un voyageur doit être coupé en deux continûment au fur et à mesure qu'il passe cette frontière car une partie de lui-même est dans l'Univers, et l'autre dans le trou noir.

À voir !

En complément sur astronomie :

En complément sur astrophysique :

En complément sur trou noir :

En complément sur Aurélien Barrau :

En complément sur relativité :


Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12798 

Énergie libre : 1h de vélo = 24h d'électricité ? - Bullshit ou pas - Monsieur Bidouille :

SYNOPSIS :

Une heure de sport pour 24h d'énergie ? Mais on attends quoi ??? Dans cette vidéo nous parlerons de l'invention « révolutionnaire » qu'est le Free Energy, du milliardaire Manoj Bhargava qui dédie une partie de sa fortune à aider les pauvres. Et ça, c'est beau.

En complément sur énergie libre :

En complément sur électricité :

En complément sur Monsieur Bidouille :

   

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12795 

Contre le «mépris» et la réforme de la santé, les infirmières descendent dans la rue. Voir [ici] ().

Les gens sont à bout.

Le système doit se réformer, notamment récupérer des 320 milliards d'évasion et de fraude fiscales et les donner au peuple, sinon ce sera la révolution.

On pourrait même abolir l'impôt sur le revenu (pas pour les riches, et les très riches), et même supprimer toutes les taxes sur les carburants, et il resterait de l'argent, c'est dire...

En complément sur mépris :

En complément sur infirmières :

     

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12784 

Des lycéens se joignent aux gilets jaunes dans les Hauts de France. Voir [ici] () et [là] ().

Héhéhé, ça pourrait être le départ d'une révolution nationale si tout le monde s'y met...

En complément sur gilet jaune :

       

Mardi 13 Novembre 2018 - News # 12612 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour sa revue de presse de Novembre 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : préparation de nouvelles taxes en France, montée des populismes en Europe, hausse des frais bancaires, procès politiques, etc.

Pour retrouver l'ensemble des actualités de la Revue de Presse, rendez-vous sur : http://www.quotidien.com ().

Un monument.

Nous sommes dans une ère de tromperie et d'escroqueries universelles : nos traîtres de politiciens ne sont là que pour les rénumérations abusives et les avantages du système. C'est le gouvernement des riches, par les riches, et pour les riches. Le peuple, lui, s'appauvrit d'année en année, inexorablement. Ça devient dément.

En ces moments de crise pré-révolutionnaire où les Français sortent, tous bords politiques confondus, dans la rue avec leurs gilets jaunes, cette revue de presse est encore plus pertinente et révoltante par bien des côtés. Injustices, inégalités, et rackets en tous genres : voilà le régime actuel imposé au peuple, cette vidéo va vous en convaincre au point de vous écoeurer.

Une revue de presse hallucinante, à ne manquer sous aucun prétexte.

À VOIR ABSOLUMENT !

PS : Prévoir un sac à vomi avant tout visionnage. 

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Dimanche 11 Novembre 2018 - News # 12555 

Commémoration du 11 novembre : une africaine en boubou chante « Blewu » devant le regard médusé des chefs d’État du monde. Voir [ici] ().

Qu'est-ce que ce chant africain, chanté par une africaine en boubou, vient foutre à la célébration du Centenaire de l'Armistice de 1918 ???

C'est la commémoration de la bataille de Tombouctou ou la fin du carnage européen de 14-18 qu'on célébrait ? Tout ça pour quelques troupes coloniales ??!  C'est de la démagogie, et une insulte à nos morts ! Pourquoi pas alors chanter, pendant qu'on y est, un hymne pour chaque communauté ou ethnie qui s'est battue avc l'armée française ??! 

Ahurissant !

Regardez la tête des chefs d'États : ils n'en reviennent pas.

Ça devient de pire en pire chaque année : on descend, on descend, on se renie, la haine de soi. Le droit-de-l'hommisme et le boboïsme n'en finissent plus...

On n'est même pas foutu en 2018, juste 100 ans après un tel épouvantable carnage, de faire honneur à nos morts.  Ils doivent se retourner dans leur tombe les pauvres...

C'est la France, une et indivisible, qui s'est battue, pas telle ou telle communauté. Parce-que dans ce cas, pourquoi au mondial de football, ne pas chanter lors de la victoire quelque chose de particulier en fonction de l'origine ethnique de chaque membre de l'équipe ? Ça n'a pas de sens : on chante la marseillaise, car tous sont considérés comme français.

Ce qui est terrible, c'est la mentalité des gens qui ont organisé cette cérémonie : des traîtres à la patrie, et à l'identité française, qui font le jeu du communautarisme, et de la division du peuple français. C'est de la propagande anti-France déguisée en droit-de-l'hommisme et sous des prétextes fallacieux. Inique et navrant.

France, si tu ne fait pas à nouveau la révolution pour instaurer une vraie démocratie qui fasse en tout la volonté de la majorité du peuple, tu est morte, et ton identité perdue à jamais, car ce sont les minorités et les lobbies qui décideront de ton avenir.

Merci à OS pour le lien.  (Bien que cette news m'ait rendu triste)


Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12511 

 

Démocratie de marchés : "Comment acheter un électeur ?" par Julia Cagé :

SYNOPSIS :

Une personne, une voix : la démocratie repose sur une promesse d'égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l'argent. Financement des campagnes électorales, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias : le jeu démocratique est-il capturé par les intérêts privés. et, si oui, peut-on vraiment "acheter des électeurs" ?

Le mot de l'éditeur :

Fondé sur une étude historique inédite des financements privés et publics de la démocratie dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, ce livre passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux et démontre l’ampleur du malaise. Il propose aussi des pistes pour repenser de fond en comble la politique.

Une personne, une voix  : la démocratie repose sur une promesse d’égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l’argent. Financement des campagnes, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias  : depuis des décennies, le jeu démocratique est de plus en plus capturé par les intérêts privés.

Se fondant sur une étude inédite des financements politiques privés et publics dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, Julia Cagé passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux, et fait le récit des tentatives –  souvent infructueuses, mais toujours instructives  – de régulation des relations entre argent et politique.

Aux États-Unis, où toute la régulation de la démocratie a été balayée par idéologie, le personnel politique ne répond plus qu’aux préférences des plus favorisés. En France, l’État a mis en place un système de réductions fiscales permettant aux plus riches de se voir rembourser la plus grande partie de leurs dons aux partis politiques, alors que les plus pauvres, eux, paient plein pot.

Ces dérives ne viennent pas d’un complot savamment orchestré mais de notre manque collectif d’implication. La question du financement de la démocratie n’a jamais véritablement été posée  ; celle de la représentation des classes populaires doit l’être sur un mode plus radical. Pour sortir de l’impasse, voici des propositions qui révolutionnent la façon de penser la politique, des réformes innovantes pour une démocratie retrouvée.
  
Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Université Harvard, Julia Cagé est professeure d’économie à Sciences Po Paris. Elle a publié Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif et démocratie (Le Seuil, 2015).

Ah la jolie démocratie complètement corrompue...

Il faut réduire les montants drastiquement : 2 à 3 millions tout au plus. Au-delà, c'est indécent et on achète les électeurs. Et plus on accède à de l'argent, plus on a de chance de gagner.

Il vaut mieux plus de débats que de meetings.

En complément sur démocratie :

En complément sur Julia Cagé :

     

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12499 

 

Georges Soros, Open Society, et mondialisme : Entretien par Stratpol avec Pierre-Antoine Plaquevent auteur de "Soros et la Société Ouverte : Métapolitique du globalisme" :

Le mot de l'éditeur :

Comprendre l’influence de Soros, c’est comprendre que de nombreux processus politiques antinomiques de notre temps ont souvent un dénominateur commun : l’appui, aussi bien financier que logistique et idéologique des fondations de la société ouverte...

Georges Soros est l’une des personnalités les plus influentes de notre époque. L'activisme de George Soros, qui se considère lui-même comme « un chef d’État sans État », touche en fait tous les domaines et tous les continents.

Durant les dernières décennies, peu de nations ont été épargnées par l’action ou l’influence de son ensemble de fondations : l’Open Society Foundations. Partout où la souveraineté politique et la stabilité sociale sont attaquées, on retrouve la trace de Georges Soros, de ses réseaux, de ses militants, de ses milliards. Que ce soit au travers de l'immigration de masse, de la dépénalisation des stupéfiants, des nouvelles normes sociétales, de la promotion des théories du genre ou des révolutions colorées. Dans chacun de ces domaines, Soros œuvre avec une étonnante constance à la réalisation d’un même objectif : l'avènement d'un nouvel ordre politique international fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États-nations.

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.

Au-delà d’un travail d’enquête inédit, ce livre se propose d’exposer la philosophie politique qui anime cette action et d’en tracer la généalogie profonde. Le lecteur y découvrira comment la notion de société ouverte se rattache aux courants les plus puissants et les plus actifs de la subversion politique contemporaine.

Informations sur le livre : 

Prix : 25.00€
ISBN : 9-782355-120879
Format : 17x24cm
Sortie : octobre 2018
366 pages
Avant-propos de Xavier Moreau
Postface de Lucien Cerise

Non encore évalué.

En complément sur Georges Soros :

En complément sur Open Society :

En complément sur Stratpol :

   

Lundi 5 Novembre 2018 - News # 12443 

 

« Le mystère Clovis » de Philippe de Villiers : « La colonisation de l’Europe » ? :

SYNOPSIS :

Avec Jeanne Smits et Armel Joubert des Ouches au Puy du Fou.

« Le mystère Clovis » est le titre du dernier ouvrage de Philippe de Villiers, paru chez Albin Michel. Le très prolifique auteur, ancien homme politique, créateur du Puy du Fou démontre une fois encore la passion qui est la sienne pour l’histoire de France en s’intéressant cette fois à Clovis, premier roi des Francs, converti au christianisme après son mariage avec Clotilde, la catholique. 

RITV chez Philippe de Villiers pour son ouvrage « Le mystère de Clovis »

C’est la troisième fois que Philippe de Villiers reçoit la rédaction de RITV sur ses terres vendéennes. Dans cet entretien de seize minutes, si l’auteur de « Le temps est venu de dire ce que j’ai vu » (revoir nos entretiens dans leurs versions courtes ou intégrales) évoque largement la mission divine dont fut investi Clovis, c’est pour mieux dresser le bilan particulièrement sombre de la France d’aujourd’hui, terre chrétienne qui, au fil des siècles, a fini par rejeter et son histoire et sa vocation spirituelle millénaire. Un rejet qui provoque un effondrement moral, social, culturel, politique et économique du pays.
 
Le militantisme « animalitaire » 

« Je ne veux pas faire de dessin sur le chemin qu’on est en train d’emprunter, explique Philippe de Villiers, mais c’est monstrueux ! » Devant les caméras de RITV, Philippe de Villiers a souhaité revenir sur la visite de Brigitte Macron au Zoo de Beauval dans le Loir- et-Cher, le 4 décembre 2017 :
« Les pandas du zoo de Beauval on le sait, sont menacés. Et ils ont la visite de Madame Macron et qui les prend dans ses bras. Quiconque toucherait aux pandas de Beauval ou à un embryon de panda de Beauval serait  accusé de crime. Et pendant ce temps-là, le petit embryon humain, quand il voit arriver une blouse blanche, il sait que c’est pour le déchiqueter… Et lui, il n’a pas la visite de Madame Macron. Il y a là une injustice spectaculaire qu’il convient de relever pour la dénoncer ».

Colonisation de l’Europe par l’islam ? Même l’Eglise catholique est coupable

« Les hiérarchies culturelles et spirituelles contribuent à cet amollissement général. On ne veut pas voir. Et il y a quelque chose de nouveau : la hiérarchie de l’Eglise catholique avec le pape François a décidé d’imposer la société multiculturelle à toute l’Europe » explique Philippe de Villiers à Jeanne Smits. « Donc c’est l’anti-Lépante ! Les musulmans avancent et ils sont soutenus, au nom de Nostra Aetate ». Nostra Aetate, sans doute le document le plus révolutionnaire de l’Eglise parce qu’il s’oppose à la doctrine bi-millénaire de l’Eglise catholique. Il s’agit de la déclaration du concile Vatican II sur les relations de l’Eglise catholique avec les religions non chrétiennes. Selon Philippe de Villiers, « Les musulmans sont soutenus par ceux qui devraient mettre en garde les chrétiens. La colonisation de l’Europe par l’islam est soutenue par toutes les hiérarchies. Toutes, sans exception. Il faut donc appeler les uns et les autres à la résistance intellectuelle. Avant de se battre il faut comprendre ce qui se passe. Comprendre que nous sommes face au grand concours des plus belles lâchetés ».

« Notre civilisation est en péril » 

« En effet, notre civilisation est en péril à cause de l’hédonisme et à cause de l’islamisme. La désaffiliation, l’homme nomade et la colonisation de l’Europe ». 

Dans un entretien qu’il avait accordé à RITV en décembre 2016 (La France une terre d’islam ?), Philippe de Villiers expliquait en détail le projet de l’islam pour l’Europe. Il voit un lien direct entre ce plan imposé aux peuples et le rejet par l’Europe de ses racines. « Un peuple ne se lève et ne réagit que lorsqu’il est dans une impasse. Le jour où le mondialisme hédoniste aura face à lui le mondialisme islamiste, peut-être que de cet affrontement naitra une prise de conscience. » Pour l’instant, Philippe de Villiers estime qu’hédonistes et islamistes s’entraident mutuellement. Et il ajoute, « En fait, ils se détestent dans un face à face où ils se nourrissent l’un de l’autre ». 

Et Philippe de Villiers de conclure : « Il n’y a que sorte de gens. Il y a les élites qui sont translucides. Et le peuple qui bien souvent reste lucide. Entre les lucides et les translucides, c’est toujours les plus lucides qui gagnent à terme. Les translucides, à terme, sont liquidés ».

Source : reinformation.tv

Le mot de l'éditeur

Dans une évocation gorgée de couleurs fortes et de furieuses sonorités, Philippe de Villiers fait revivre Clovis et lui donne la parole. Le roi fondateur dévoile les épisodes les plus intimes, les plus secrets, de ses enfances, de ses amours, de ses chevauchées.

Ce livre éclaire d'un jour nouveau le mystère de sa conversion, rétablit la vérité sur la date de son baptême et renouvelle ainsi la perspective symbolique de tout notre passé, de notre destin. Au fil d'un récit haletant, affleurent parfois des correspondances troublantes entre les tribulations du monde de Clovis et les commotions de notre temps : le va-et-vient des peuples en errance, les barbares, les invasions, les fiertés évanescentes, les civilisations qui s'affaissent... Une restitution spectaculaire, passionnante, inattendue, qui nous fait revivre comme jamais les temps mérovingiens et les origines de la France.

Et bien je trouve que c'est inquiétant : je n'ai jamais vu Philippe de Villiers dans cet état de démoralisation. "Il est déjà bien tard" : comme s'il se rendait compte que suite aux trahisons récurrentes de toutes les hiérarchies, de tous nos traîtres de politiciens, la situation était désespérée.

Je pense qu'il va falloir hélas plus de souffrances et de douleurs au peuple français pour qu'il se réveille enfin. Cela dit, l'affaire du prix des carburants montre que le ras-le-bol est atteint, que les français sont prêts à s'unir. Encore un peu d'humiliations et de souffrances, et le peuple pourrait enfin reprendre le pouvoir. Enfin !

En complément sur Philippe de Villiers :

       

Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12367 

Physique quantique : Une nouvelle particule s’est peut-être manifestée dans le LHC (Grand collisionneur de hadrons) en Suisse dans une découverte qui pourrait obliger les physiciens à réécrire les lois de la réalité. Voir [ici] ().

Affaire à suivre donc, puisqu'il faut un an de vérification des résultats pour confirmer la découverte. Au final : soit la déception, soit la révolution.

En complément sur physique :

En complément sur quantique :

En complément sur particule :

En complément sur LHC :

En complément sur découverte :


Dimanche 28 Octobre 2018 - News # 12206 

L'effondrement de la démocratie - Par Vox Plebeia :

La démocratie a-t'elle seulement jamais existé ?

Dans la Grèce antique, sans doute, mais depuis la révolution, jamais !

Extrait du discours du 7 septembre 1789 de l'abbé Sieyes, l'un des pontes de la fondation de la république française :

« Les citoyens qui se nomment des représentants renoncent et doivent renoncer à faire eux-mêmes la loi ; ils n’ont pas de volonté particulière à imposer. S’ils dictaient des volontés, la France ne serait plus cet État représentatif ; ce serait un État démocratique. Le peuple, je le répète, dans un pays qui n’est pas une démocratie (et la France ne saurait l’être), le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants. »

Tout est dit !

En complément sur effondrement :

En complément sur démocratie :

En complément sur Vox Plebeia :

   

Samedi 27 Octobre 2018 - News # 12176 

L’Italie a osé : Apple et Samsung condamnés pour obsolescence programmée. Voir [ici] ().

Bravo les Italiens !

Décidément actuellement, c'est vous le peuple qui initie le réveil des peuples, et qui mène la révolution démocratique en Europe contre tous les pouvoirs et lobbies iniques !

Nous assistons au tout début de la Renaissance II.

En complément sur Italie :

En complément sur obsolescence :

En complément sur Apple :

En complément sur Samsung :

 

Vendredi 26 Octobre 2018 - News # 12158 

Mondialisme : "Le bal du diable... En l'An 68" : le triomphe de la révolution mondiale libérale-libertaire - Par Jean-Michel Vernochet :

SYNOPSIS :

Mai 68 fut une véritable Révolution et non un chahut d’étudiants. Une révolution mondiale qui à l’opposé de 1917 a pleinement réussi et vu le triomphe posthume de Trotsky. À savoir l’échec du marxisme-léninisme qui avait érigé la classe ouvrière en idole messianique. Le joli mois de Mai consacra lui, les théories freudo-marxistes d’Herbert Marcuse et ultra libérales de Milton Friedman, les Écoles de Francfort et de Chicago s’étant combinées pour former un mélange détonnant et changer la face du monde.

Les minorités agissantes devinrent les forces subversives porteuses de l’assomption eschatologique. Le messianisme révolutionnaire n’a en vérité jamais visé l’émancipation des hommes, mais uniquement la destruction de l’ordre existant. Le prolétariat russe n’aura été ainsi entre les mains des bolchéviques qu’un instrument… La Terreur rouge de 1918 le récompensera de sa crédulité à coups d’exécutions massives, de famine et de goulag. Au demeurant la révolution ultra libérale-libertaire conduit tout aussi inéluctablement à l’élimination des classes laborieuses par le déclassement et le chômage de masse.

Cinquante ans après, les protagonistes de l’émeute soixante-huitarde, trotskistes et maoïstes, sont devenus les grands passeurs de l’hédonisme californien, se faisant les agents les plus actifs de l’américanisation du Vieux continent et au-delà, de sa tiers-mondisation. Ils furent aussi généralement d’ardents promoteurs idéologiques des guerres destinées, au nom de la Démocratie et des Droits de l’Homme, à diffuser le monothéisme du marché, nouvelle religion annonciatrice d’une Gouvernance mondiale en progestation assistée.

Tous ou presque occupent aujourd’hui des postes de contrôle politiques, culturels, universitaires, médiatiques d’où ils ont avec succès engagé la grande mutation du paradigme sociétal et culturel du monde occidental. Soit la négation absolue de toutes les références métaphysiques ayant servi jusqu’à ce jour de base à la civilisation.

À noter que Jean-Michel Vernochet donnera une conférence de présentation de son ouvrage, le samedi 17 novembre 2018 à 15h à Aix-les-Bains :

En complément sur Jean-Michel Vernochet :

En complément sur libéral libertaire :

En complément sur mondialisme :

   

Mercredi 17 Octobre 2018 - News # 11950 

Ras-le-bol des policiers et révolution à la police : des centaines de policiers malades cette semaine. Voir [ici] ().

En complément sur police :

En complément sur ras-le-bol :

     

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11885 

La crise financière française de 1789-1799 commenté par Pierre Jovanovic :

SYNOPSIS :

La véritable histoire de la Révolution française de 1789 est avant tout une histoire financière, celle d'une crise sans précédent lancée par un État ruiné
par l'effort de guerre en Amérique et surtout par les planches à billets ( Assignats et Mandats) des révolutionnaires.

Andrew Dickson White, diplomate américain, a signé ici un livre extraordinaire car il raconte comment les révolutionnaires se sont lancés dans l'usage
intense de la planches à billets et comment ils se sont heurtés au bon sens des Français qui se sont précipités sur les pièces d'or et d'argent lorsque
les Assignats ont commencé à perdre de leur valeur et que le prix du pain a commencé à s'envoler. Ce fut un Weimar avantl'heure.

Ce livre est unique car il vous montre aussi que les révolutionnaires ont perdu tout crédit avec l'usage abusif des planches d'Assignats puis de Mandats
Nationaux. Cela a entraîné la France vers l'abîme, sauvée in extremis par un jeune artilleur qui finira par prendre le pouvoir.

Ce n'est qu'avec la suppression des planches à billets et la restauration du standard or par Napoléon que la France a retrouvé son équilibre économique.
Furieusement contemporain, ce livre raconte aussi notre crise financière actuelle puisque les États -Unis, l'Angle terre et le Japon inondent le monde, en
ce moment même, de leurs planches à billets sans valeur.

Non évalué.

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur crise financière :

     

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11884 

 

Donald Trump vient d'entrer dans la zone d'assassinat :

Tous les présidents américains assassinés ont partagé quelque chose d'aussi inacceptable que possible, combattre le fléau de la dette de la banque centrale Rothschild : Lincoln, Garfield, McKinley, Kennedy.

Et maintenant, Trump déclare :
- "La Réserve fédérale est une cabale de banquiers centraux non élue qui dirige notre économie vers le sol, et la seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir."

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco»… et de «Ils sont tellement tendus. Je pense que la Fed est devenue folle."

Fou, loco… abolir la Fed … whoa! Une chose que l’histoire garantit: jouez avec le privilège Rothschild et vous êtes mort.

Trump sera-t-il notre cinquième président pour savoir ce que l'histoire a garanti? L'histoire se répète à cause de la cabale qui afflige l'humanité pendant tant de siècles. En fin de compte, notre avenir dépend des personnes qui s’occupent de soulever des objets lourds….

Andrew Jackson aurait été notre premier président à être assassiné pour avoir attaqué ce privilège Rothschild; heureusement, les deux pistolets de l’assassin se sont égarés. Jackson a battu l'assassin avec sa canne jusqu'à ce que la foule prenne la relève…

Jackson était plus coloré en 1835, lorsque la liberté de parole était toujours saine:
- “Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et par l'Éternel Dieu, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin."

Les États-Unis ont trois banques centrales contrôlées par Rothschild.
• La première banque des États-Unis (1791-1811);
• La deuxième banque des États-Unis (1816-1836);
• "La Réserve Fédérale" (jusqu'à la mort nous séparons)?

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis plusieurs années plus tôt, le 10 juillet 1832. Peu de temps après sa déclaration du «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer."

Chaque fois que l'on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Au lieu de contraindre les citoyens avec les intérêts de 24% à 36% demandés par les banquiers pour financer la guerre civile pour le Nord, Lincoln a proposé des «Greenbacks». 449 338 902 $ de ces billets au Trésor à pleine offre légale ont été imprimés.

Lincoln a expliqué:
- «Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite.

Voici la réponse éditoriale du London Times concernant les Greenbacks:
- «Si cette politique financière malfaisante, qui trouve son origine dans la République nord-américaine, devenait indurée, alors ce gouvernement fournirait sa propre monnaie sans frais. Il va payer des dettes et être sans dette. Il aura tout l'argent nécessaire pour exercer son commerce. Il deviendra une prospérité sans précédent dans l’histoire des gouvernements civilisés du monde. Les cerveaux et la richesse de tous les pays iront en Amérique du Nord. Ce gouvernement doit être détruit, sinon il détruira toutes les monarchies du monde.»

Voici donc ce que la cabale, avec leurs banques centrales, insiste sur le fait qu'il doit être détruit:
- “Un gouvernement qui fournit son propre argent sans frais” (usure)
- “Un gouvernement qui règle ses dettes sans être endetté
- “Un gouvernement qui dispose de tout l'argent pour mener à bien son commerce, prospère au-delà des précédents dans l'histoire des gouvernements civilisés, attirant cerveaux et richesses de tous les pays

Pourrait-il y avoir une révélation plus claire de l’ennemi le plus profond des peuples?

De loin, les périodes les plus prospères que les États-Unis aient connues se situent entre les fléaux des banques centrales.

Lincoln a été assassiné en 1865.

Le président Garfield a mis en garde contre les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux européens gagnaient le pouvoir: «Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression."
Garfield a été assassiné en 1881.

Le président McKinley a commencé son attaque contre les chancres centraux avec le secrétaire d'État John Sherman. Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, l’empire financier de JP Morgan, connu sous le nom de Northern Trust, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.

Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.
Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret exécutif 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains d'une valeur de 4,3 milliards de dollars («certificats d'argent»).
Kennedy a été assassiné en 1963.

Le président Woodrow Wilson a sûrement plongé un orteil dans la zone d'assassinat avec son:
- «Depuis que je suis entré en politique, je me suis surtout fait confier des vues d’hommes. Certains des plus grands hommes aux États-Unis - dans les domaines du commerce et de la fabrication - ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux ne pas parler à tue-tête pour le condamner.»
De même que:
- «Un grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernés, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde - non plus un gouvernement d'opinion libre, plus un gouvernement par conviction et le vote de la majorité, mais un gouvernement par l'opinion et la contrainte de petits groupes d'hommes dominants."

Wilson a survécu en manipulant les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et en nous condamnant en 1913 avec la troisième banque, la «Réserve fédérale», probablement la banque terminale Rothschild, et l'IRS … De l'argent évoqué de toutes pièces. Ce privilège Rothschild.

Argent de rien et votre dette pour de vrai.

Trump fait des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et le service de la cabale.
Peut-il réellement contester - même "abolir" le nourri et survivre?

L'histoire s'accumule contre lui.
___
Rand Clifford, spécialisé dans la vérité.

Source : Veterans Today - Traduction amateur par BlueMan.

Un article majeur, factuel, et crédible.

Que va faire réellement Donald Trump ? Va-t'il oser dissoudre la FED ?

Une affaire d'importance à suivre.

En complément sur FED :

En complément sur assassinat :

     

Mardi 9 Octobre 2018 - News # 11752 

Le gouvernement peut espionner les journalistes aux États-Unis en utilisant un système invasif de renseignement extérieur. Voir [ici] ().

Ce pays, décidément, ne respecte rien : espionnage des journalistes, censures, désinformation, surveillance de masse, révolutions colorées, coups d'État, sabotages, guerres, tortures, etc.

En complément sur États-Unis :

En complément sur espionnage :

En complément sur journaliste :

   

Lundi 24 Septembre 2018 - News # 11401 

Musique classique impressionniste : "Prélude à Debussy, pianiste d'exception" :

SYNOPSIS :

Grand contemplateur de la nature, féru de peinture, de théâtre et de poésie, Claude Debussy exprima dans une musique puissamment sensorielle ses passions
et ses états d’âme. De son enfance à ses excès nationalistes, éveillés par le premier conflit mondial, une plongée éclairante dans la vie et l’oeuvre d’un
compositeur de génie disparu il y a cent ans.

Né en 1862 dans une famille de modestes commerçants peu portés sur la musique, Claude Debussy découvre le piano à 6 ans chez une tante, et intègre le
Conservatoire de Paris quatre ans plus tard. L’élève, aussi doué que dissipé, manifeste très tôt un intérêt pour la composition. En 1882, Nuit d’étoiles,
sa première mélodie publiée, inaugure une brillante et prolifique production. Immergé dans l’effervescence artistique du Paris de la Belle Époque, Debussy
travaille à deux œuvres fondatrices pour la musique du XXe siècle : le poème symphonique Prélude à l’après-midi d’un faune, à jamais associé aux
ondulations sensuelles du ballet révolutionnaire de Nijinski, et l’opéra Pelléas et Mélisande, tout en frémissements hypnotiques.

Source : Arte.

Non encore évalué.

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

En complément sur classique :

 

Samedi 8 Septembre 2018 - News # 11026 

Venezuela : des responsables américains auraient évoqué un coup d'État avec des opposants à Nicolas Maduro. Voir [ici] ().

Rien d'étonnant à cela : les États-Unis passent leur temps depuis des décennies à fomenter des coups d'État, des révolutions de couleur, etc.

Ce ne sont pas des démocrates mais des fascistes impérialistes.

En complément sur Venezuela :

       

Samedi 1er Septembre 2018 - News # 10871 

 

Népotisme macronien : Une autre promotion avantageuse pour Agnès Saal. Voir [ici] ().

Apportez moi vite un sac, j'ai envie de vomir... 

Un parasite du système, une ennemie du peuple.

Un cas qui me révulse !

Cette femme est emblématique de la république corrompue de profiteurs dans laquelle nous vivons.

Si nous étions sous la révolution elle aurait fini guillotinée sur la Place de la Concorde.

En complément sur Agnès Saal :

En complément sur népotisme :

     

Mercredi 22 Août 2018 - News # 10665 

"Droits sexuels, origines, filiations, promoteurs et concepteurs" par Ariane Bilheran - Juillet 2018 :

Ariane Bilheran vous expose un état des lieux sur les filiations des droits  et leurs « institutions et les réseaux qui les promeuvent, la manipulation des militants et des masses sous des apparences de « prévention » détournée, et la mainmise totalitaire pédophile sur l’enfance.
Les institutions et les organismes qui les promeuvent 
Manipulation des militants et des masses via les idéaux, des textes confus, La mainmise totalitaire sur l’enfance  Le conditionnement sur le troupeau humain par les « voies basses » Transgressions sexuelles en particulier dans l’enfance : conséquences des traumatismes
Perversion, paranoïa, psychopathie : quel rapport, quelle différence ? 
L’idéalisation : mécanisme central dans la transgression sexuelle déniée (reconnaissance du transgresseur) Le déni collectif sur ce sujet central  
Quelles infiltrations perverses chez les résistants à la perversion sexuelle 
Vampirisation et détournement de l’énergie sexuelle humaine;
Et autres surprises inédites comme le LOI DU CONSENTEMENT DE LA LOI SCHIAPPA
On assiste à une baisse drastique de la fertilité dans nos sociétés qui est concomitante à la marchandisation de la vie humaine et au développement de solutions de procréation artificielles et commerciales. De là à penser que c'est une volonté délibérée, sciemment organisée il n'y a qu'un pas, surtout connaissant la tournure d'esprit très particulière qui anime de nos élites dirigeantes, eugéniste et malthusienne..
les enfants qu'on pourrait faire "pousser" hors de toute généalogie m'a fait penser à ces faits divers immondes qu'on a vus en Angleterre. Des gangs d'immigrés pakistanais attendaient des gamines à la sorties de leur orphelinat pour, dans un premier temps, s'occuper d'elles, s'intéresser à elles. Créer le lien dont elles avaient tant besoin. Avant de les violer et de les prostituer en les menaçant ensuite de les tuer si elles ne revenaient pas d'elles mêmes la semaine suivante... Créer des gens sans racines, c'est créer des gens qui ont des besoins à combler, des gens qu'on va pouvoir manipuler et exploiter.
Références citées :

Livres de 
- Judith Reisman en français
- J. Kinsey, La face obscure de la révolution sexuelle,
- Kontre-Kulture, préface Marion Sigaut. 
- Reisman, J. La subversion sexuelle 
- Ed. St-Rémi, préface Marion Sigaut.
--Site web de Judith Reisman : 
http://www.drjudithreisman.com

contact@arianebilheran.com

Merci Mme Bilheran pour son engagement  son intégrité et  courage.  démonstration est factuelle, sourcée très précise car elle s'appuie sur des documents officiels émanants d'instances officielles.

c'est affolant. Au sujet des vaccins, l'autisme, quand il est plus 'léger", va masculiniser. certes donc rendre hypermasculin un garçon, c'est à dire réduire sa capacité empathique mais masculiniser une fille, c'est à dire réduire à néant sa capacité de lecture empathique, que l'on appelle aussi, instinct maternel. Cela donne des femmes qui ont peur d'être mères parce qu'elles sont paniquées de faire face à l'enfant. Des recherches ont montré récemment sur le rat, la possibilité qu'une substance masculinise le cerveau d'une femelle rat avant sa naissance. Il n'y a plus qu'appliquer ça aux bébé-filles humaines. Tout cela existe, est en cours d'application, et tout converge pour cet eugénisme invisible, qui est imposé à tous, ce ne sont pas les 'pauvres' ou les "rien' de Macron, c'est l'ensemble de la population, vous moi, nos enfant qui seront des humains rapidement sans descendance.

merci a vous BLUEMAN
un sujet  éprouvant tout ça est extrêmement éclairant en même temps très-inquiétant. 
j'apprécie vos vidéos  de musique classique.
car il faut  penser aussi à  protéger nos âmes pour les apaiser.
vos choix  sont  sûrs et rassurants.Bon courage

LaLyre

Non évalué.

Merci à LaLyre pour cette News. 

En complément sur Ariane Bilheran :

       

Samedi 18 Août 2018 - News # 10589 

 

"Transhumanisme : Le crépuscule de l'humain", conférence du Père orthodoxe Jean Boboc à Nice :

SYNOPSIS :

Ordonné prêtre le 10 mai 2009, français d’origine roumaine, le père Jean Boboc est Docteur en médecine de la Faculté de médecine de Paris. Titulaire de différentes spécialités médicales et en particulier de Pharmacologie et Toxicologie cliniques, il a partagé sa vie professionnelle entre la pratique praticienne et la recherche appliquée. Titulaire d’un MBA dans l’administration des affaires, il a dirigé différentes firmes pharmaceutiques comme président et en particulier aux Etats Unis et au Canada, ce qui l’a familiarisé aux problèmes éthiques de la recherche médicale.

 

Résumé du livre "Le transhumanisme décrypté - Métamorphose du bateau de Thésée":

Si depuis quelques années, le transhumanisme est plus ou moins connu, il devient aujourd'hui de grande actualité. Il s'agit essentiellement des possibilités d'amélioration des performances humaines, tant physiques, psychiques que mentales et cela au-delà de ce que la médecine classique proposait jusqu'à présent. La médecine elle-même change de paradigme, de purement thérapeutique elle se met au service de l'amélioration (enhancement). 

Une littérature internationale et très inégale est consacrée à cette idéologie et l'insistance médiatique sur les progrès attendus de la convergence des NBIC, lui confère progressivement une aura qui la rend acceptable par le grand public d'autant plus que l'eugénisme est pratiquement acquis pour des raisons compassionnelles et sociétales. L'idéologie de l'amélioration qui inclut les possibilités de modifications génétiques et l'atteinte au patrimoine de l'humanité s'avère une révolution anthropologique majeure mettant en péril l'Homme tel que nous le connaissons encore.

Ce que l'on appelle trans-humanisme débouche inévitablement sur le posthumanisme et les hommes génétiquement modifiés (HGM), ce dont certains théoriciens de l'idéologie se défendent, tandis que d'autres l'appellent de leurs voeux pour en finir avec l'homme. Les uns veulent des améliorations biologiques si considérables que l'humanité sera fracturée en deux, les autres veulent en finir avec la condition humaine, renoncer à notre biologie et rechercher l'immortalité terrestre de l'homme cyborg, hybride de biologie et de technologie.

Les recherches en matière de téléchargement du cerveau humain sur un serveur sont présentées comme une forme de réincarnation de l'esprit dans la machine. Le transhumanisme c'est le déni de notre histoire génétique. La dénonciation de l'idéologie multiforme du transhumanisme qui constitue une inversion des valeurs fondatrices de la société humaine, et qui s'avère de nature révolutionnaire, totalitaire et luciférienne, entraîne des réactions de bon sens et des contre-propositions d'ordre moral ou religieux sous le prisme du christianisme, aujourd'hui seul véritable rempart pour la sauvegarde de la nature humaine.

Une conférence majeure qui pose les bonnes questions.

L'avortement post-natal, on y vient : c'est une abomination de plus, un infanticide.

Comme je l'ai prophétisé de nombreuses fois, le règne de la perversité et du Mal s'étend de plus en plus sur la surface de la Terre.

Le but des oligarchies mondialistes est de détruire l'homme libre, le libre penseur, et de réduire à une créature émotionnelle d'achats compulsifs, déraciné, isolé, affaibli, et entièrement contrôlable et dominé par l'ordre marchand et la propagande du système.

[...] car l’État technique n’aura demain qu’un seul ennemi : "l’homme qui ne fait pas comme tout le monde" — ou encore : "l’homme qui a du temps à perdre" — ou plus simplement si vous voulez : "l’homme qui croit à autre chose qu’à la Technique.

Georges Bernanos, La France contre les robots (1947).

Le transhumanisme est ténébreux : c'est même du satanisme.

On ne comprend absolument rien à la civilisation moderne si l’on n’admet pas d’abord qu’elle est une conspiration universelle contre toute espèce de vie intérieure.

Georges Bernanos, La France contre les robots (1947).

 

Seul bémol : il ne comprend pas ce qu'est la Gnose et l'assimile comme néo-gnosticisme à l'idéologie transhumaniste, ce qui est totalement absurde puisque Jésus est un grand prêtre gnostique, et un instructeur gnostique : il enseigne la Gnose.

En complément sur transhumanisme :

En complément sur eugénisme :

En complément sur GPA :

En complément sur satanisme :

En complément sur perver :


Samedi 18 Août 2018 - News # 10583 

Stratégie israélienne : Un ex-chef du Mossad livre son plan «révolutionnaire» pour détruire le Hezbollah. Voir [ici] ().

En complément sur stratégie :

En complément sur Israël :

En complément sur Mossad :

En complément sur Hezbollah :

 

Vendredi 10 Août 2018 - News # 10427 

Cancer du sang : CAR-T cells, un traitement révolutionnaire fait son apparition. Voir [ici] ().

En complément sur cancer :

       

Jeudi 2 Août 2018 - News # 10272 

Richard Strauss, l'un des génies de la musique classique
de la période post-romantique et moderne.

 

Musique romantique allemande : "Le sommet" tiré de "Eine Alpensinfonie Op. 64" (Une symphonie alpine) de Richard Strauss (11 juin 1864 - 8 septembre 1949) :

Par le Berliner Philharmoniker, dirigé par Semyon Bychkov :

La symphonie au complet, par le Frankfurt Radio Symphony, dirigé par Andrés Orozco-Estrada :

Cette symphonie, contrairement à la plupart des grandes symphonies connues, et qui sont simplement numérotées et n'ayant pas grand chose globalement à nous dire, nous raconte, elle, une histoire : l'ascension et la descente d'un sommet des Alpes à partir de la vallée, un voyage de presque un jour puisqu'elle démarre la nuit et finit à la nuit tombée. En cela, cette symphonie respecte l'une des règles du théâtre classique, à savoir la règle d'unité de temps : l’action ne doit pas dépasser une révolution de soleil, soit un jour.

Richard Strauss nous offre ici une symphonie majeure de la musique classique, avec des passages absolument grandioses, et parfois d'une modernité triomphante étonnante comme le passage de "La vision" (après '"Le sommet") où la montée orchestrale des cuivres est ahurissante, saisissante, ultra-vive, inattendue, et sublime.

Une oeuvre majeure, de toute beauté, un must incontournable.

 

Complément : une oeuvre, un disque :

J'ai beaucoup cherché le disque idéal de cette oeuvre : je voulais à la fois une version de Eine Alpensinfonie qui soit magnifique, et aussi qui soit enregistrée à haute résolution en DSD. Et je l'ai trouvée : c'est le SACD de la fameuse marque PentaTone.

Autant vous le dire, ce disque est exceptionnel, et pour plusieurs raisons :

Un disque exceptionnel, qui fait grandement honneur à cette très belle symphonie.

Un disque must que vous ne regretterez pas !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Richard Strauss :

 

Vendredi 13 Juillet 2018 - News # 9769 

Révolution technologique à venir en téléphonie mobile : le Smartphone 3D Relief SANS Lunettes : Révolutionnaire ! (billet d'humeur). :

SYNOPSIS :

Les smartphones à écran 3D relief sans lunettes existent des années en Chine, mais restent peu ou prou inconnus en France. Et si la prochaine grosse (r)évolution du smartphone était celle de la 3D relief sans lunettes pour le Gaming, le visionnage des films 3D, etc. Le (vieux !) modèle que j'ai en ma possession peut prendre des photos et filmer en 2D ou en 3D ! C'est un billet d'humeur (pas un test),

En complément sur téléphonie :

En complément sur technologique :

     

Dimanche 8 Juillet 2018 - News # 9632 

Pauvre petite...
Ah vraiment, on la plaint...
Et elle a réclamé en plus 4 millions d'euros à Canal+ !!!
Et ben, c'est pas la vanité et un culot éhonté qui l'étouffent elle...

 

84 167 euros bruts / mois : Le salaire scandaleux des animateurs journalistes de Canal+ qui passent leur temps à nous faire la leçon, à nous accuser d'être des racistes, et à diffuser le venin de la propagande de la pensée unique en bons chiens de garde du système :

Vous vous êtes demandé pourquoi tous les animateurs télé vous encouragent à voter pour Hollande, Macron et prendre des migrants chez vous ????

Et vous vous êtes dit, logiquement, "ben ils sont tous de gauche". Sauf qu'il manque un détail... et de poids : leur salaire. Grâce à un procès au Prudhommes fait par une présentatrice, Maitena Biraben, du Grand Journal de Canal+, on sait désormais à quoi s'en tenir :

"Pauvre Maïtena, femme sans défense victime du sexisme et de la violence capitalistique de Vincent Bolloré, mais on découvre que pour le procès à venir, et selon L’Express, l’avocate de la Suissesse a dû balancer les émoluments de sa cliente. Une erreur stratégique majeure, puisque ce faisant, le statut de victime est pulvérisé en un instant.

« C’est un CDI écrit. Le salaire annuel est de 650.000 euros, 50.000 euros sur 13 mois. S’y ajoute une prime de présence de 360.000 euros brut, ce qui fait une moyenne mensuelle de 84.167 euros brut. »

Ah, va dire ça aux 10 millions de Français pauvres dont la majorité sont des téléspectateurs assidus (télé = loisir du pauvre) !" Bon vous avez compris: pour 85.000 euros par mois, les présentateurs de télévision sont prêts à nous vendre migrants, macrons et gauche caviar.

Je ne sais pas pourquoi, mais maintenant je comprends mieux la situation. Lire ici () l'article d'ER ou ici () l'Express pour le croire.

Source : Pierre Jovanovic ().

Une affaire qui montre l'hubris des gens dès qu'ils accèdent à une position privilégiée : ils perdent tout sens des réalités, et de la mesure.

Et pour les salaires indécents qu'ils reçoivent, ils sont prêts à tout, même à nous intoxiquer mentalement par leur propagande mensongère télévisuelle et à servir ce système inique qui nous opprime.

Des chiens de garde ultra-bien payés du système français de domination, voilà la réalité de nos "élites" médiatiques.

Révolution !

En complément sur Canal+ :

En complément sur salaire :

En complément sur scandale :

En complément sur hubris :

En complément sur Pierre Jovanovic :


Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9397 

Séminaire sur les Droits Économiques S01EP07 // Quelle réponse communiste aux droits économiques promus par la contre-révolution ? Par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

La séance de février a été consacrée à la création de droits économiques de la personne sans lien à la qualification comme réponse capitaliste au progrès du salaire à vie. Cette contre- révolution capitaliste du travail crée deux piliers de ressources dont j’ai présenté en détail la construction au cours des quarante dernières années. La séance de mars, animée par Denis Bayon, a été l’occasion d’analyser la forme actuellement la plus aboutie du premier pilier, le revenu de base. Comme je n’avais pas pu aller au bout de la réflexion sur le type de droits économiques de la personne que les deux piliers capitalistes de ressources reconnaissent, je mènerai cette réflexion le 9 avril. Puis je montrerai comment ces droits appellent en réponse une proposition très délibérée de salaire comme droit politique attaché à la personne. La pleine reconnaissance des personnes suppose qu’elles soient inscrites, sous une forme qu’elles maîtrisent, non seulement dans l’ordre de la valeur d’usage mais aussi dans celui de la valeur économique. Ce sera l’occasion l’occasion de poursuivre la réflexion sur la valeur.

Source : Réseau Salariat.

Non évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Droits Économiques :

     

Samedi 23 Juin 2018 - News # 9280 

Nicaragua : la mécanique de la révolution de couleur en cours, expliquée. Voir [ici] ().

Les États-Unis, toujours et encore...

L'État le plus interventionniste et terroriste de toute la planète.

En complément sur Nicaragua :

En complément sur révolution de couleur :

En complément sur coup d'État :

En complément sur États-Unis :

 

Vendredi 15 Juin 2018 - News # 9075 

"L’Heure la plus sombre" n°95 – Émission du 11 juin 2018 : Vincent Lapierre et Xavier de Faits & Documents ont reçu Félix Niesche et Alain Soral pour une émission spéciale consacrée à Mai 68 :

Une émission tout à fait passionnante dès qu'Alain Soral arrive à 17:25.

Alain résume parfaitement le coup d'État, première la révolution de couleur, avany l'heure,  entreprise par les américains pour foutre dehors dehors et reprendre la main sur la France.

Dans cet épisode, vous comprendrez mieux aussi pourquoi Alain Soral parle souvent d'Empire américano-sioniste.

À ne pas manquer !

En complément sur L’Heure la plus sombre :

En complément sur Alain Soral :

En complément sur coup d'État :

En complément sur révolution de couleur :

En complément sur sionisme :


Lundi 28 Mai 2018 - News # 8698 

Censure et persécution : suite à son livre "La criminalité du lobby LGBTQ", Jean Robin est attaqué par le lobby LGBT :

SYNOPSIS :

Après des mois de censure par le vide, y compris par les libraires qui ne commandent pas le livre et les médias qui n'en parlent pas, le lobby LGBT s'est réveillé et veut maintenant censurer le livre par la justice. D'une censure à l'autre...

Source : Jean Robin ().

PRÉSENTATION DU LIVRE :

Nous vivons un temps où l’inversion des valeurs est reine, la norme devient l’exception et inversement.

La tolérance engendre l’intolérance dès lors qu’elle n’a plus aucune limite, ni aucun tabou. Or le but principal du lobby LGBTQ (pour Lesbien-Gay-Bi-Trans-Queer), comme tous les marxistes et post-marxistes dont ils font partie, est de dynamiter tous les tabous sexuels, qu’il le reconnaisse publiquement ou pas. Cette démarche est donc criminelle à de nombreux égards, à commencer par la perte de repères qu’elle engendre dans la société toute entière. Si l’on peut changer de sexe comme de chemise, si l’on peut louer son ventre comme on loue ses bras, si l’on peut se marier sans pouvoir procréer, pourquoi ne pas se marier avec son chien, coucher avec ses enfants ou manger des fœtus avortés pour espérer rajeunir ?

Le Lobby LGBTQ avance ses pions doucement mais sûrement depuis les années 70, où il est né avec la révolution sexuelle. Moins d’une cinquantaine d’années plus tard, il fait partie de l’idéologie dominante alors que ceux qu’il prétend représenter (sans leur demander leur avis) ne constituent pas plus d’1% de la population. Ce 1% là et leur influence n’est jamais dénoncé, contrairement au 1% les plus riches, il est loué, adoré, et l’on se prosterne devant lui. Car il est devenu si puissant, économiquement, médiatiquement, politiquement et moralement, que cette nouvelle vache sacrée est désormais considérée comme le veau d’or. Il est temps de briser une fois pour toute cette idole de malheur et de restaurer les véritables valeurs, qui sont judéo-chrétiennes, n’en déplaise aux patriarchophobes.

L’auteur :

Jean Robin est l’auteur d’une quarantaine de livres, dont une série de livres noirs sur les idéologies qu’il estime nocives, ainsi que des essais de fond sur le communautarisme, les médias et la démocratie. Récent converti au christianisme, il analyse le lobby LGBTQ du point de vue chrétien et citoyen.

Sommaire :

Introduction : mon rapport aux LGBTQ
Incitation à changer de sexe donc à la mutilation et à la ruine économique
Incitation à l’homosexualité
Incitation à l’homophobie, à la lesbianophobie et à la transphobie
Incitation au totalitarisme du langage (homophobie, pronoms)
Contre la liberté d’expression
Collaboration avec l’islam pourtant homophobe
Incitation à une hypersexualisation dès le plus jeune âge
Inversion des valeurs
Emprise sur l’Ecole, les médias, la politique
La Gay pride
PMA et GPA
Conclusion

Pour lire quelques extraits et commander le livre : Éditions Tatamis ().

Il y a un moment où, devant l'abominable, l'intolérable, l'inique, l'injustice flagrante, et la priorité des enjeux, il faut savoir arrêter de se diviser, et de se chamailler de manière puérile et totalement contre-productive.

Même si je ne partage pas les points de vue de Jean Robin en politique et en économie, en revanche je souscrit à 100% à son combat pour dénoncer la mouvance LGBT qui, depuis quelques décennies, pratique un lobbying anti-démocratique indécent, niant même le droit à la société de refuser l'instauration, la banalisation, et l'érection de ses pratiques perverses, ténébreuses, et délétères, en modèles.

L'homosexualité est contre-nature, et est induite dans l'homme par les parasites de la perversité, de l'homosexualité, et de la Luxure, qui ont été engendrés par la masturbation. C'est un processus ténébreux très sournois qui corrompt de l'intérieur, dans la psyché, les êtres, et par suite, toute la société. C'est une abomination qu'il faut dénoncer et stopper urgentissimement sous peine d'auto-destruction (sans compter l'immense karma que nous nous engendrons collectivement : rappelez-vous les édifiants épisodes bibliques de Sodome et Gomorrhe).

Les citoyens ont le droit de dénoncer l'homosexualité pour ce qu'elle est.
Les citoyens ont le droit d'en parler, de la qualifier, de la combattre, etc., pour la simple raison que chacun a le droit à la liberté d'expression, à la liberté de conscience, et à la liberté de choix.

Le cas du mariage pour tous est tout à fait emblématique : des millions de français sont venus de toute la France pour dire non au mariage gay, mais malgré cela, aucune délégation n'a été reçue par le président François Hollande. En revanche, le lobby LGBT oui. C'est ça la démocratie ? Une démocratie vendue aux lobbies, une république bannanière... Honteux ! Scandaleux ! Et puis, chacun connaît le résultat : le mariage gay a finalement été adopté par le gouvernement de l'époque...

Qu'une minorité (il y a en France 4% d'homosexuels) impose sa vision perverse des choses à une écrasante majorité (96% des français sont normaux) est INIQUE, et ANTI-DÉMOCRATIQUE, et prouve, qu'en plus de son aspect pervers et ténébreux, le lobby LGBT est un repère de crypto-fascistes, d'antidémocrates, d'ennemis de la République.

Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner (sauf si on est un VANITEUX qui défile à la gay-PRIDE) : pratiquer le lobbying contre la volonté majoritaire du peuple est INDÉFENDABLE !

Bon courage à toi Jean Robin pour la suite !

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

En complément sur Jean Robin :

En complément sur censure :

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur criminalité :

 


Vendredi 25 Mai 2018 - News # 8645 

Monnaie : La Russie prête à choisir l’Euro à la place du dollar pour son commerce extérieur en cas de soutien européen. Voir [ici] ().

Une affaire à suivre, car ce serait révolutionnaire.

Et quel pied de nez aux américains... 

En complément sur Russie :

En complément sur monnaie :

En complément sur dollar :

   

Samedi 19 Mai 2018 - News # 8514 

Françaises, Français, regardez bien :
depuis le festival de Cannes.,
le criminel Cédric Herrou, entouré de migrants clandestins,
qu'il a aidés à faire entrer dans notre pays illégalement,
 vous dit d'aller vous faire enculer !
Mais que fait la Police ???

 

Scandaleux ! : Après avoir aidé des migrants à rester clandestinement sur le sol français, Cédric Herrou a lancé un doigt d’honneur sur le tapis rouge de Cannes :

Nicolas Dupont-Aignan a 100% raison : c'est inadmissible ! Intolérable ! 

Il faut quand même rappeler que ce gauchiste pervers est un hors-la-loi, c'est un criminel selon la définition de la loi de la république : il a été condamné en Août 2017 à quatre mois de prison avec sursis par la cour d'appel d'Aix-en-Provence pour avoir fait passer la frontière à environ 200 migrants.

Il a fait l'objet d'un documentaire, signé Michel Toesca, sélectionné en « séance spéciale » au Festival de Cannes, qui raconte la façon dont le militant s'est organisé pour accueillir des migrants de plus en plus nombreux.

Ce type est un traître à la Nation française : il doit donc être arrêté puis déféré devant un tribunal une deuxième fois pour y être jugé pour haute-trahison du peuple français, et non pas se pavaner à Cannes entouré d'autres criminels que sont les migrants clandestins.

Non mais regardez moi ce pervers narcissique :
il n'a pas les yeux droits, et il est satisfait et imbus de lui-même...
Nous vivons l'inversion de toutes les valeurs :
les criminels et toutes les sortes de pervers sont portés de nos jours au pinacle,
pendant que le bon peuple est lui cloué au pilori
dès qu'il ose défendre son pays, revendiquer sa souveraineté,
demander une augmentsation du SMIC,
demander à sortir de l'Union Européenne par un Frexit,
ou demander l'arrêt de l'immigration de masse et clandestine...

 

Ce fait divers ahurissant n'est pas anodin : il montre la perversité immense où est rendue notre société malade : les voyous et les criminels sont aux commandes de l'appareil d'État et des multinationales, ou se pavanent à Cannes..., alors que le peuple lui est méprisé et racketté continûment pour faire vivre ces vipères, ces traîtres, ces pervers. C'est complètement dingue...

Cette situation inique ne va pas durer éternellement : le bon peuple va à un moment se révolter et ce sera le bain de sang pour tous ces traîtres de politiciens et ce genre de gugusse...

En attendant, ça fait vraiment mal au sein...

Dégueulasse ! 

Révolution !

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur ahurissant :

En complément sur dément :


Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8501 

"Reprendre le pouvoir sur l'Intelligence Artificielle : combattre le transhumanisme" :

AVEC
- Jean-Gabriel Ganascia,
  chercheur en intelligence artificielle au Laboratoire Informatique de Paris 6 Lip6, président du comité d’éthique du CNRS, auteur du Mythe de la Singularité
- Sophie Péne,
  Professeur en sciences de l'information à l’Université Paris Descartes et coordinatrice du rapport sur l’Intelligence artificielle au Conseil national de numérique
- Yann Le Pollotec,
  membre du CEN du PCF responsable Révolution numérique

Non évalué.

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur transhumanisme :

     

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8484 

Le capitalisme doit être éliminé, détruit.

Jean Ziegler.

 

À l'occasion de la sortie de son livre "Le capitalisme expliqué à ma petite-fille", Jean Ziegler, ex-rapporteur de l’ONU sur le droit à l’alimentation, nous explique pourquoi une révolution est nécessaire :

Il a raison : y'en a marre !

Ce qui ne signifie pas l'interdiction de la libre entreprise entrepreneuriale et non capitaliste.

Présentation du livre :

Le capitalisme domine désormais la planète. Les sociétés transcontinentales défient les États et les institutions internationales, piétinent le bien commun, délocalisent leur production où bon leur semble pour maximiser leurs profits, n'hésitant pas à tirer avantage du travail des enfants esclaves dans les pays du tiers-monde. Résultat : sous l'empire de ce capitalisme mondialisé, plus d'un milliard d'êtres humains voient leur vie broyée par la misère, les inégalités s'accroissent comme jamais, la planète s'épuise, la déprime s'empare des populations, les replis identitaires s'aggravent sous l'effet de la dictature du marché. Et c'est avec ce système et l'ordre cannibale qu'il impose au monde que Jean Ziegler propose de rompre, au terme d'un dialogue subtil et engagé avec sa petite-fille. Rapporteur spécial de l'ONU pour le droit à l'alimentation (2000-2008), Jean Ziegler est actuellement vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU. Il a notamment publié, dans la même collection, La faim dans le monde expliquée à mon fils.

Données techniques :

EAN13 : 9782021397222
ISBN : 978-2-02-139722-2
Éditeur : Le Seuil
Date de publication : 05/2018
Collection : EXPLIQUE A...
Nombre de pages : 128
Dimensions : 19 x 11 x 1 cm
Poids : 119 g

En complément sur Jean Ziegler :

En complément sur capitalisme :

     

Mercredi 9 Mai 2018 - News # 8309 

 

 Révolution informatique en cours : Blade, ce petit boîtier connecté qui veut la peau de votre ordinateur :

C'est dingue comme concept.

Vachement novateur... Il fallait oser.

Cela dit, dans la nouvelle société qui se lève, le citoyen ne sera plus propriétaire de rien, et pourra être dépossédé de tout. 

Et puis, plus de réseau = plus d'ordinateur, plus aucune données, rien.

Le site officiel de Shadow est ici : https://shadow.tech ().

En complément, voyez un article très complet sur le sujet, [ici] ().

À connaître !

En complément sur informatique :

En complément sur ordinateur :

     

Dimanche 6 Mai 2018 - News # 8247 

SpaceX vraie révolution ? / Carrack - Espace Commentaire de DNDE :

En complément sur SpaceX :

En complément sur DNDE :

     

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8228 

Le CNT informe de l'arrestation du CRS Marc Granié après son témoignage, et appelle à la sédition demain 54 mai et à l'arrestation d'Emmanuel Macron :

Manifestement, Marc Grié et son témoignage dérangent.

Son témoignage est [ici] ().

Arrêter Macron en Nouvelle-Calédonie : ouch, ça va loin... 

Je ne sais pas ce que représente ce CNT, mais ça va loin... Maintenant, ça donne l'impression d'une révolution d'opérette. Ce type n'arrête aps de sire il faut, ilf aut, mais lui concrètement sur le terrain que fait-il ? Je veux dire : ce sont les autres qu'il appelle à désobéir qui prennent les risques. Lui, il est dans son canapé.

Premier dénouement de cette affaire : demain Samedi 5 Mai 2018.

En complément sur Marc Granié :

En complément sur CNT :

     

Samedi 28 Avril 2018 - News # 8099 

 

L'européiste mondialiste Bernard Kouchner préconise que la France accueille non pas 30.000 migrants par an, mais un million... Voir [ici] ().

Ahurissant !

À ce rythme, la France cessera d'être la France en quelques années, sans compter les implications économiques catastrophiques... C'est démentiel.

C'est à ce genre de déclaration qu'on peut mesurer la nuisance et la trahison de ce genre de gugusse : Bernard Kouchner est objectivent un élément anti-France, un ennemi de la France et du peuple français, ce qui est déjà gravissime. Mais pire, ce traître a ses entrées dans les médias pour instiller le poison mortel de son idéologie hautement délétère pour la nation française.

S'il devait y avoir une révolution populaire, il devrait finir décapité sur la Place de la Concorde.

En complément sur Kouchner :

En complément sur migrants :

En complément sur dément :

En complément sur ahurissant :

En complément sur trahison :


Mercredi 25 Avril 2018 - News # 8034 

"Salut, je suis George Soros,
un milliardaire psychopathe mondialiste.
Je détruit les économies, les cultures, et les pays.
Je profite de la destruction de sociétés entières.
Je finance les émeutes de Black Lives Mater.
Je finance les antifas.
"

Mais il fait bien pire en réalité :
révolutions de couleurs, sabordage de pays,
destruction de la famille par l'appui et la promotion de LGBT, etc.

 

Le réseau de l'infâme mondialiste George Soros se dévoile :

Ce type est un ennemi de l'Humanité.

Il veut détruire les Nations, les peuples, et la Famille.

À gerber...

George Soros : l'homme le plus démoniaque de la planète.

Responsable :
- Des printemps arabes.
- De la révolution ukrainienne.
- Des protestations anti-Trump.
- De l'invasion de réfugiés en Europe.
- Des protestations Ferguson.
- De Black Lives Mater.

Comment ses révolutions fonctionnent :
- Payer un groupe pour protester.
- Embaucher des snipers ou des provocateurs pour les tuer ou les violenter.
- Cela crée de plus en plus de violence jusqu'à ce que le gouvernement soit renversé
pendant que les médias ne montrent qu'un côté des choses.

Ne laissez pas cet homme transformer l'Amérique en cendres.


Ce type est véritablement une horreur (et un ancien nazi d'ailleurs) : vivement que Dieu le rappelle à lui pour l'envoyer en Enfer.

En complément sur George Soros :

       

Lundi 9 Avril 2018 - News # 7575 

L'entretien libre #8 - Bernard Friot, sociologue et économiste, est interviewé par Aude Lancelin pour Le Média :

Une excellente interview dans la mesure où Bernard Friot peut s'exprimer longuement et simplement.

Une synthèse idéale et bien didactique de sa pensée, parfaite pour s'initier aux concepts de base de la révolution du travail.

À voir !

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Aude Lancelin :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :

 

Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7552 

Bernard Friot et Frédéric Lordon : « En quoi la révolution est-elle encore d'actualité ? », Paris, 3 avril 2018 :

SYNOPSIS :

Bernard Friot (économiste et sociologue) et Frédéric Lordon (économiste et philosophe) seront à Tolbiac le mardi 3 avril afin de revenir sur l'histoire récente des mobilisations et de se poser la question suivante : malgré deux décennies d'échecs, en quoi une révolution serait-elle toujours d'actualité ?

Non encore évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur révolution :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :


Vendredi 30 Mars 2018 - News # 7373 

Incroyable propagande des États-Unis : «La Russie a des tentacules partout dans le monde», selon le Département d'État américain dans une conférence de presse :

C'est dément, dans le sens où les responsables américains deviennent complément fous, et créent un climat délétère très dangereux. C'est de la russophobie gratuite, inutile, et totalement contre-productive et dangereuse.

Maintenant, sur le fond, la pieuvre c'est objectivement les États-Unis : ils ont des bases militaires quasiment partout (contrairement aux Russes) et se mêlent en plus de tout, intervenant dans nombre de pays, faisant des pressions sur des États, instiguant des révolutions de couleurs, et créant même des coups d'État.

Sans compter la surveillance généralisée qu'ils opèrent sur le monde, à un tel niveau qu'il ne s'en cachent même plus, comme le montre le logo suivant de leur satellite NROL-39 lancé par leur National Reconnaissance Office (une tentacule de la CIA) :

"Rien n'est au-delà de notre portée"
avec une pieuvre étendant ses tentacules sur le monde...

Tout est dit...

En complément sur propagande :

En complément sur américain :

En complément sur États-Unis :

En complément sur incroyable :

En complément sur dément :


Jeudi 29 Mars 2018 - News # 7322 

Séminaire « Révolution et contre-révolution dans l’institution du travail » S01E05 // Les droits à ressources sont-ils des droits économiques ? Par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

Saison 2017-2018 : les droits économiques de la personne.

Séance 5 : « Les droits à ressources que met en place la ‘‘réforme’’ sont-ils des droits économiques de la personne ? », par Bernard Friot, sociologue et économiste, professeur émérite à l’université de Nanterre.

Lors de la quatrième séance du séminaire, la mise en évidence de l’enjeu de classes des deux types de régimes de pension de retraite en répartition nous a conduit à prendre conscience que c’est la pratique de la valeur (et donc du travail) qui est l’objet de la lutte de classes.

Nous allons maintenant analyser les droits à ressources que promeuvent les « réformateurs » depuis plus de vingt-cinq ans.

Source : Réseau Salariat.

Non évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

     

Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7309 

Travail, emploi, salariés, valeur économique, capitalisme, et révolution sociale : "Une autre approche du salariat", une conférence de Bernard Friot - 2018 :

SYNOPSIS :

Bernard Friot est sociologue et économiste, membre de l'Institut Européen du Salariat et de l'association d'éducation populaire Réseau Salariat, qui promeut l'idée d'un « salaire à vie » pour tous, inconditionnel, dès 18 ans, une proposition alternative au revenu de base, que Friot dénonce comme étant « la roue de secours du capitalisme ”. Ses recherches portent sur la sociologie du salariat et la comparaison des divers systèmes de protection sociale en Europe. Ses travaux ont également porté sur les systèmes de retraites, allant à l'encontre des réformes proposées par le gouvernement en 2010.

Derniers livres de B.Friot :
- “Émanciper le travail (2014)”
- “Vaincre Macron (2017)”.

Dans son dernier livre, B. Friot propose des alternatives. Suite à la succession des différentes Lois Travail, on ne peut plus être seulement “contre” , mais “pour” une conception du salariat émancipatrice…

Le temps est venu de donner un contenu économique concret à l’audace démocratique de l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : les humains naissent et demeurent libres et égaux en droits. Toute personne majeure résidant sur le territoire national doit être dotée de trois droits inaliénables : la propriété d’usage de l’outil de travail afin de faire les choix majeurs dans l’entreprise ; la participation à la délibération des caisses chargées de subventionner l’investissement à la place du crédit bancaire et des groupes capitalistes ; le salaire à vie afin que, assurés de notre reconnaissance sociale, nous décidions au travail en toute liberté.En prenant en main l’investissement et les entreprises, nous vaincrons Macron, et nous sortirons la production de la folie écologique, anthropologique et territoriale du capitalisme.

Source : Réseau Salariat.

Une conférence remarquable, claire, précise, didactique, la meilleure de Bernard Friot qu'il m'ait été donné de voir.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur emploi :

   

Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7296 

Jusqu'où ira la révolte contre le numérique ? Les ravages provoqués par la révolution numérique deviennent de plus en plus visibles. Et de moins en moins supportables. Quelle forme pourrait prendre une révolte ? :

En complément sur numérique :

En complément sur révolte :

     

Lundi 19 Mars 2018 - News # 7147 

"Révolution" ukrainienne et tirs dans la foule place Maïdan - Toujours un coup de Poutine ? :

Quand on pense à tous les mensonges que nos traîtres de médias ont débités sur cette affaire de la place Maïdan, avec même la venue de l'inénarable BHL, on se rend compte de l'ampleur des désinformations et des tromperies de l'opinion publique... C'est effarant.

Il n'y a plus aucunes limites aux mensonges, si ce n'est le travail de vérité des médias alternatifs et de chaque citoyen, assoiffés de vérité, de sincérité, et de justice.

La limite, c'est nous !

En complément sur Ukraine :

En complément sur Maïdan :

     

Mardi 6 Mars 2018 - News # 7012 

Les États-Unis impliqués dans la révolution égyptienne de 2011 : dans un enregistrement audio diffusé par ses partisans, l’ancien président égyptien, Hosni Moubarak, a fait des révélations explosives sur les circonstances dans lesquelles a été mis en place le plan qui devait le renverser. Voir [ici] ().

Rien d'étonnant : les États-Unis font et défont les États partout sur la planète, soit par la guerre, soit par des sabordages et des coups d'État, ou des révolutions de couleur et des "printemps".

En complément sur États-Unis :

       

Vendredi 23 Février 2018 - News # 6919 

 

"La guerre des métaux rares : La face cachée de la transition énergétique et numérique" de Guillaume Pitron :

La quatrième de couverture :

Transition énergétique, révolution numérique, mutation écologique… Politiques, médias, industriels nous promettent en choeur un nouveau monde enfin affranchi du pétrole, des pollutions, des pénuries et des tensions militaires. Cet ouvrage, fruit de six années d’enquête dans une douzaine de pays, nous montre qu’il n’en est rien !

En nous émancipant des énergies fossiles, nous sombrons en réalité dans une nouvelle dépendance : celle des métaux rares. Ils sont devenus indispensables au développement de la nouvelle société écologique (éoliennes, panneaux solaires, etc.) et numérique (ils se nichent dans nos smartphones, nos ordinateurs, tablettes et autre objets connectés de notre quotidien). Or, les coûts environnementaux, économiques, politiques de cette dépendance seront pires encore que ceux de notre société industrielle actuelle.

« Un livre édifiant » – LE MONDE.

« Une formidable enquête dont l’auteur tire un livre qui fait froid dans le dos » – L’OBS.

« L’auteur jette une lumière crue sur un angle mort de la lutte contre le réchauffement climatique. Un essai édifiant » – LES INROCKS.

En complément sur métaux :

En complément sur terre rare :

En complément sur numérique :

   

Mercredi 21 Février 2018 - News # 6880 

Ingérence américaine dans les élections d'autres pays : l'étonnante réaction de l'ex-chef de la CIA :

Seuls les débiles ou nos médias de merde pensent encore que les complots n'existent pas : les États-Unis passent leur temps à comploter contre certains pays qu'ils veulent contrôler ou faire tomber. Ce sont des spécialistes des révolutions colorées et des coups d'État.

En complément sur États-Unis :

En complément sur américain :

En complément sur révolution colorée :

En complément sur coup d'État :

En complément sur $CIA :


Vendredi 9 Février 2018 - News # 6675 

La police chinoise ajoute des lunettes de reconnaissance faciale à son arsenal de surveillance. Voir [ici] ().

La dictature chinoise devient de plus en plus efficace de jour en jour. Ça va être terrible...

Espérons que le peuple Chinois va se réveiller et faire la révolution.

En complément sur police :

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur surveill :

En complément sur lunette :

En complément sur Chine :


Dimanche 4 Février 2018 - News # 6576 

 

Contre l'arnaque de la fausse monnaie créée par les banques privées par l'octroi de crédits : en Suisse, l'initiative monnaie pleine :

Les gens croient que les banques leur prêtent de l'argent... Que neni ! Pour pouvoir prêter quelque chose, encore faut-il le posséder. Ici, les banques ne possèdent pas l'argent qu'elles vous octroient par le crédit, ni n'utilisent l'argent des autres déposants : elle créent l'argent exe-nihilo (à partir de rien), par une simple écriture comptable.

Ainsi, ce ne sont pas les dépôts qui font les crédits, mais l'inverse : ce sont les crédits qui font les dépôts. Dans le monde, plus de 97% de l'argent en circulation est de l'argent-dette : c'est de l'argent qui a été créé par l'octroi de crédit, c'est-à-dire par une simple opération d'écriture comptable. C'est du faux monnayage légalisé.

L'initiative monnaie plaine : une révolution citoyenne majeure !

En complément sur initiative monnaie pleine :

En complément sur monétaire :

En complément sur monnaie :

En complément sur crédit :

En complément sur Suisse :


Mardi 30 Janvier 2018 - News # 6494 

Environnement et développement durable : début d'une révolution étonnante dans l'imprimerie avec l'utilisation d'une feuille de pierre ou papier minéral :

SYNOPSIS :

Le secteur de l'imprimerie va-t-il connaître un nouveau tournant ?

En Bretagne, la start-up Armen Paper importe de la « feuille de pierre », un papier fabriqué à Taïwan et composé de 80% de poudre de calcaire ainsi que de 20% de résine. La feuille de pierre présente de nombreux avantages : écologiquement, elle économise beaucoup d'eau et il n'est évidemment plus nécessaire de couper des arbres. Elle a également des caractéristiques hydrofuges et une résistance exceptionnelle.

Aujourd'hui seule la Chine fabrique ce type de papier, mais déjà des clients en France s'intéressent à ce nouveau support. 


Pascal Parmentier, le fondateur d'Armen paper.

Whoaaa... qui l'aurait cru ?

Une super bonne idée, et idéal pour la planète !

Bravo Monsieur ! 

Les sites officiels d'Armen Paper sont :

En complément sur étonnant :

En complément sur environnement :

En complément sur développement durable :

En complément sur imprimerie :

 

Dimanche 28 Janvier 2018 - News # 6461 

"Vers la démocratie directe" par Christian Laurut :

SYNOPSIS :

Cette vidéo de 65 mn s'efforce  tout d'abord de définir ce qu'est la démocratie directe en tant que nouveau système global d'organisation sociétale. Elle étudie en suite les conditions bio-économiques du changement et énumère enfin les modalités concrètes de la transformation institutionnelle envisagée.

D'après le livre de Christian Laurut "Vers la démocratie directe" http://www.christianlaurut.com ().

SNOPSIS du livre :

Le terme « Démocratie Directe » est un pléonasme nécessaire. Pléonasme d’abord, parce que le mot démocratie signifie déjà en lui même un système d’organisation sociale dans lequel le peuple possède directement le pouvoir. Nécessaire ensuite, parce que le terme démocratie a été détourné de sons sens initial, après la révolution de 1789, par une minorité oligarchique qui en a construit un synonyme trompeur dénommé démocratie représentative. Car cette « démocratie représentative » n’a rien d’une démocratie.

C’est en réalité une oligocratie, à savoir un système qui établit le pouvoir d’un groupe restreint sur l’ensemble du peuple. La vraie démocratie, c’est à dire la « démocratie directe » n’a encore jamais été instituée dans aucun pays. Elle constituerait pourtant un progrès social incontestable en positionnant enfin le citoyen au centre de l’organisation collective. Après le remplacement de la monocratie par l’oligocratie, le remplacement de l’oligocratie par la démocratie directe marquerait également une évolution logique de la trajectoire politique des sociétés humaines.

Une vidéo amateur, didactique et intéressante, présentant plein de notions intéressantes, faisant le point sur la démocratie et l'aberration de la société industrielle et capitaliste, et les moyens d'instaurer une démocratie digne de ce nom : une démocratie directe.

À voir !

En complément sur démocratie :

En complément sur constitution :

En complément sur oligarchie :

En complément sur capital :

 

Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6406 

À Davos, George Soros s'en prend à Facebook et Google : pour le milliardaire hongro-américain, les deux géants d'Internet représentent « une menace » pour la démocratie. Voir [ici] ().

C'est toi Soros qui est une menace contre la démocratie..., avec toutes tes organisations de propagande, de trafic d'influence, de création de révolutions colorées, et de trafic de migrants pour déstabiliser l'Europe.

Mais quel infâme nuisible ce George Soros...

En complément sur Soros :

En complément sur Davos :

En complément sur Internet :

En complément sur démocratie :

 

Dimanche 21 Janvier 2018 - News # 6297 

« Ukraine on Fire » d'Oliver Stone, ou comment les États-Unis (et non la Russie) ont détruit l’Ukraine :

SYNOPSIS :

L’Ukraine, cette « frontière » entre la Russie et l’Europe dite « civilisée », est à feu et à sang. Depuis des siècles, elle est au cœur d’une lutte acharnée entre certaines puissances qui cherchent à contrôler ce riche territoire et l’accès de la Russie à la Méditerranée.

Le massacre de Maïdan début 2014 a déclenché un soulèvement sanglant qui a débouché sur l’éviction du président Viktor Ianoukovytch, la sécession de la Crimée et sa réintégration au sein de la Russie, et une guerre civile dans l’Est de l’Ukraine.

Les médias occidentaux ont présenté la Russie comme l’instigatrice de ces troubles, et cette dernière a été sanctionée et unanimement condamnée. Mais la Russie était-elle vraiment responsable de ces événements ?

Ukraine on Fire offre une perspective historique sur les divisions profondes qui affectent la région et qui ont mené à la Révolution orange de 2004, aux soulèvements de 2014 et au renversement brutal du président Yanukovych démocratiquement élu. 

Présenté par les médias occidentaux comme une « révolution populaire », ce véritable coup d’État a été orchestré et perpétré par des groupes ultranationalistes et par le Département d’État américain.

Le journaliste d’investigation Robert Parry révèle que, dans les années 80, des ONG politiques financées par les États-Unis et des agences de presse ont pris le relais de la CIA, et commencé à promouvoir les desseins géopolitiques des États-Unis à l’étranger.

Oliver Stone, producteur délégué, a eu le privilège de découvrir les dessous de l’affaire en interviewant l’ancien président Yanukovych et l’ancien ministre de l’Intérieur Vitaliy Zakharchenko, qui lui ont expliqué que l’ambassadeur des États-Unis et différentes factions à Washington avaient activement conspiré pour provoquer un changement de régime en Ukraine.

En outre, dans son premier entretien avec Vladimir Poutine, Stone a interrogé le président russe sur l’importance de la Crimée, sur l’OTAN et sur la longue tradition d’interférence des États-Unis dans la région, notamment leur ingérence dans les élections et leurs efforts pour instaurer un changement de régime.

Ce documentaire est initialement sorti en 2016, mais comme on pouvait s’y attendre, Stone a rencontré des problèmes pour le faire distribuer aux États-Unis et dans les pays occidentaux. Une version doublée en russe avait rapidement vu le jour et avait été diffusée à la télévision russe, mais jusque-là, les peuples du « monde libre » n’avaient pas eu accès au documentaire dans son intégralité.

C’est désormais chose faite : le film est disponible en intégralité sur YouTube. Évidemment, nous encourageons chacun à soutenir le travail d’Oliver Stone en se procurant le DVD de ce documentaire.

Source : Meta TV.

Non encore évalué.

En complément sur Ukraine :

En complément sur Oliver Stone :

En complément sur Russie :

En complément sur États-Unis :

En complément sur révolution colorée :


Jeudi 18 Janvier 2018 - News # 6256 

Humour et musique : "Sans contrefaçon je suis franc-maçon" :

Avec le fraternel soutien du Grand Orient de France, du B'nai B'rith, et de la 33ème Loge de Rite Écossais de Garges-lès-Gonesses. Annuit Coeptis.

"Dis, Maman ? Pourquoi je suis pas franc-maçon ?"
-
On va me maudire
Qu'importe je vais le dire
Sans contrefaçon
Je suis franc-maçon
Voyez notre empire
Qui s'étend et qui s'étire
Peu à peu nous avançons
Je suis franc-maçon
-
Tout seul bien à l'écart
D'un peuple de tocards
A l'abri des regards
Diriger les ringards
De ce monde on constitue la tête
Éclairée et esthète
J'ai gravi les rangs les échelons
Je trône dans mon Panthéon
 -
C'est un vrai plaisir 
De régner tout à loisir
Suivez mes leçons
Je suis franc-maçon
Je suis le vampire
Caché pour tout subvertir
Ce pays est mon boxon
Je suis franc-maçon 
-
Tour à tour on efface
Les patries les nations
Et plus rien ne menace
Nos Révolutions
Groupés derrière vos curetons
Marchez comme des moutons
Mais sachez que dans leurs oraisons
Se cachent nos raisons
-
Il faut définir 
Un lumineux avenir
Bientôt la moisson
Je suis franc-maçon
Et s'il faut mentir
Pour votre bonheur bâtir 
Je le ferai sans façon
Je suis franc-maçon
-
Cessez de moisir 
Et votre passé brandir
Imitons à l'unisson
Les Anglo-Saxons 
Il faut engloutir
Ce pays pour aboutir 
Couper la France en tronçons
Comme un saucisson 
-
Pour vous agrandir
Il faut vous abâtardir
Sans contrefaçon
Je suis franc-maçon
Et tous vos soupirs
N'arrêteront notre empire
Puisque de toute façon
Tout est franc-maçon
-
On va me maudire
Qu'importe je vais le dire
Sans contrefaçon
Je suis franc-maçon
Voyez notre empire
Qui s'étend et qui s'étire
Peu à peu nous avançons
Je suis franc-maçon
-
C'est un vrai plaisir 
De régner tout à loisir
Suivez mes leçons
Je suis franc-maçon
Je suis le vampire
Caché pour tout subvertir
Ce pays est mon boxon
Je suis franc-maçon 
-
Il faut définir 
Un lumineux avenir
Bientôt la moisson
Je suis franc-maçon
Et s'il faut mentir
Pour votre bonheur bâtir 
Je le ferai sans façon
Je suis franc-maçon

En complément sur humour :

En complément sur musique :

En complément sur franc-maçon :

   

Jeudi 18 Janvier 2018 - News # 6244 

Les manifestations en Iran : signe d’une révolution colorée ?

En complément sur Iran :

En complément sur manifestation :

En complément sur révolution colorée :

   

Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6174 

Bernard Friot : Séminaire S01E04 // Salaire à la personne ou revenu différé ?

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 8 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

En complément sur revenu de base :

   

Samedi 13 Janvier 2018 - News # 6147 

Coups d'États, révolutions colorées, déstabilisations diverses antidémocratiques : comment les États-Unis, via la CIA et maintenant la NED, renversent des gouvernements. Voir [ici] ().


Ironie du sort, mais en réalité, ce n'est pas un hasard,
la NED est cette organisation dont le slogan est "Supporter la liberté tout autour du monde"
mais dont le but réel est de détruire la démocratie partout autour du monde...
Il s'agit d'interdire aux peuples de diriger légitimement leur État (ce qui est la véritable démocratie),
en rendant leur pays totalement dépendants et esclaves des États-Unis,
principalement via le FMI, la Banque Mondiale, des banques, et des multinationales.
Le but de la NED ? Permettre que les États-Unis contrôlent des États et pillent les ressources des pays
et que jamais les peuples n'arrivent dans leur propre pays au pouvoir.
Vachement démocratique et en faveur de la liberté la NED...
Des fascistes sournois ces enculés d'américains,
voilà la triste réalité, la triste leçon, d'un siècle d'histoire de l'Empire américain !

Vous noterez que dans la même veine mensongère, la fondation "Open Society" de l'infâme George Soros
vise à promouvoir aussi la démocratie, alors même qu'il s'agit, là encore,
de renverser et/ou de contrôler des États qui ne se plient pas aux volontés des fascistes américains.
Le concept de "société ouverte" est précisément celui qui permet aux fascistes, aux oligarques, et aux ploutocrates de tous poils,
de prendre le contrôle des pays.
Il s'agit d'ouvrir la société à tous les vents, que celle-ci soient infiltrable, noyautable, par tous les lobbies possibles et imaginables,
et que le bon peuple n'ait plus du tout son mot à dire. Exit donc la démocratie...

Voilà comment fonctionne le monde occidental...
Et on appelle ces régimes du beau nom de démocraties...
Quel foutage de gueule !

En complément sur CIA :

En complément sur États-Unis :

En complément sur Coup d'État :

En complément sur révolution colorée :

En complément sur George Soros :


Jeudi 11 Janvier 2018 - News # 6117 

Vous aurez remarqué, je pense, qu'il n'y actuellement plus aucune publicité sur le site.

Et plus aucune publicité = plus aucun revenu pour BlueMan afin de lui permettre de payer l'hébergement...

Cela signifie que je sors tout de ma pauvre poche.

Aussi, si vous êtes aisé, riche, ou très riche, merci de m'aider en faisant un don au site, [ici] ().

Dieu vous le rendra ! Et je ne plaisante pas.

"Il faut toujours être généreux." Dieu.

Il me revient à la mémoire, un récit saisissant du plus grand Maître authentique du XXe siècle à propos de l'importance du don, et de la générosité en général :

Ils [NDR : les sages de la Société Akaldanâ, une haute société initiatique atlante] quittèrent l'Atlantide avant que ce continent ne soit ébranlé par les tremblements de terre et les raz-de-marée. Ils partirent à temps, car ils savaient très bien que la fin approchait. Et il est clair que lorsque la révolution des axes de la Terre eut lieu, lorsque les Pôles se convertirent en Équateur et que l'Équateur se convertit en Pôles, lorsque les mers se déplacèrent et que l'Atlantide se fendit pour s'immerger au fond du ténébreux océan, les Atlantes, indiscutablement, avaient déjà été avertis.

C'est alors que les multitudes, splendidement vêtues, se sont réunies dans les Temples (l'un d'eux était le TEMPLE DE RA-MU). Les femmes parées de bijoux et les hommes splendidement vêtus, criaient en disant :

- « Ra-Mu sauve-nous ! »

Finalement, Ra-Mu apparut à l'Autel. Les foules pleuraient en lui demandant :

- « Sauve-nous ! »…

Ra-Mu leur répondit :

- « Vous périrez avec vos femmes et vos enfants, avec vos biens et vos esclaves ; je vous avais avertis. A quoi sert cette supplique ? Et de la même manière que vous mourrez tous, viendra aussi une nouvelle civilisation qui se lèvera sur de nouvelles terres (se référant à notre RACE ARYENNE), et s'ils agissent comme vous avez agi, ils périront aussi… Il est nécessaire de savoir qu'il est plus indispensable de donner que de recevoir, et de savoir donner ce que l'on reçoit »…

Eh bien, les paroles de Ra-Mu ne servirent à rien. On raconte que la fumée et les flammes étouffèrent ses dernières paroles ; l'Atlantide s'enfonça avec ses millions d'habitants.

Source : Conférence "La Véritable Origine de l'Homme" de Samaël Aun Weor, Vénérable Maître des Mystères Majeurs, Avatar de l'Ère du Verseau.

En complément sur publicité :

En complément sur BlueMan :

     

 


Dimanche 7 Janvier 2018 - News # 6030 

Technologie, optique, et lumière : une nouvelle lentille révolutionnaire concentre toutes les couleurs de l’arc-en-ciel en un seul point. Voir [ici] ().

En complément sur technologie :

En complément sur optique :

En complément sur lumière :

   

Dimanche 7 Janvier 2018 - News # 6029 

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour une revue de presse économique ahurissante - Janvier 2018 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic reçoit Laurent Fendt pour commenter les principales actualités politiques, économiques et financières : hausse de la fiscalité, baisse du rendement du livret A, politique de la BCE, etc.

Pour retrouver l'ensemble des actualités de la Revue de Presse, rendez-vous sur : http://www.quotidien.com ().

Une revue de presse qui confirme que tout s'accélère dans le mauvais sens : mensonges de plus en plus inquiétants, développement  des tromperies et de l'arnaque des citoyens par le gouvernement, les banques, les assurances, etc., avec la complicité des médias et de nos traîtres de politiciens, c'est scandaleux.

L'affaire de la BCE sponsorisant Conformama - Steinhoff est ahurissante ! Et le pays de cette entreprise n'est même pas européen : c'est l'Afrique du Sud ! 

C'est absolument consternant, et cela commence à devenir très préoccupant.

À voir absolument pour se rendre compte de la terrible situation pré-révolutionnaire qui est en train de se mettre en place !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur Laurent Fendt :

     

Vendredi 5 Janvier 2018 - News # 6008 

Espace : la Chine se prépare pour une mission révolutionnaire en 2018 : alunir sur la face cachée de la Lune. Voir [ici] ().

En complément sur espace :

En complément sur Lune :

En complément sur Chine :

   

Jeudi 4 Janvier 2018 - News # 6004 

Séminaire S01E03 // Salaire à la personne ou revenu différé ? Par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

Cette vidéo traite de 20171204_Séminaire_S01E03

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs. Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part. Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Non évalué.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur salaire :

     

Lundi 1er Janvier 2018 - News # 5954 

Travail : les droits économiques de la personne (S01E02) par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.

Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.

Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

Source : Réseau Salariat.

La première partie est [ici] ().

Quel gâchis ! :
- Aucun exemple.
- Aucune définition claire de la valeur.
Cette conférence aurait pu être super, mais est complètement intellectuelle et ratée pour les raisons évoquées.
Les participants à ce séminaire ont du se faire chier et s'arracher les cheveux pour comprendre de quoi il parle...

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

     

Mercredi 13 Décembre 2017 - News # 5834 

Piles, énergie, et électricité : une start-up française va fabriquer une batterie révolutionnaire. Voir [ici] (), [là] (), et [ici] ().

En complément sur pile :

En complément sur batterie :

En complément sur énergie :

En complément sur électricité :

 

Lundi 13 Novembre 2017 - News # 5524 

Pierre Jovanovic sur TV Libertés ce 13 novembre : Politique & éco n°148 :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic est l’invité d’Olivier Pichon. 90 minutes de « politiquement et économiquement incorrect » .

1 La fausse monnaie finit toujours par provoquer des catastrophes, dictatures et guerres.
- A la FED un petit nouveau : James Powell venu de Bankers trust.À
-  Sa politique : surtout ne rien faire, la hausse des taux n’est pas  à l’ordre du jour.
- Blythe Masters et la banque des cow-boys. (Bankers Trust)
-Quand la fortune des clients intéresse la Bankers Trust, aux USA, en France c’est la Société Générale qui capte les fortunes en déshérence.
-CIA et banques des accointances fortes.
-Quand la Belgique emprunte à trois mois.
-Mondialisation de la planche à billets.
-Les effets de la facilité monétaire : les boutiques vides, les rues des centres villes désertées, les maisons invendables.- Censure sur Facebook et Twitter : le poison mortel de l’économie mondiale ne doit pas être révélé.
-Les grands mythes sur la monnaie, Faust, Goethe, Dante et...Jacques Rueff.
 -Draghi et la BCE condamnés à continuer les facilités monétaires, prisonniers de la drogue dénommée QE.
-Une politique criminelle, Dante met en enfer un roi fabricant de fausse monnaie.
-Les intérêts de la dette payés par les Français vont aux banques étrangères.
-Les Français vont devoir faire comme les Grecs se défendre pied à pied !

2. La Fausse monnaie une maladie contagieuse.
-Et maintenant l’Arabie Saoudite et l’Algérie !
-Précédents yougoslave, vénézuélien, zimbabwéen.
-214 milliards de Riyals saoudiens injectés dans l’économie saoudienne et à l’extérieur(les dames de Marbella en savent quelque chose !) .
-«  Sans la planche à billet vos traitements ne seront pas payés » le chef du gouvernement algérien aux fonctionnaires.
-La baisse du prix du pétrole en question  plus les dettes algériennes au FMI.
-Risque de révolution consécutif en Algérie., la planche à billet conduit aux révolutions et à la dictature.À
- De quelques analogies avec la révolution française, la faillite de 1797, le redressement bonapartiste et son ministre des finances Martin Gaudin.
- Quelques exemples des villes de provinces visitées les effets délétères de la dépression économique : Besançon. Les vitrines « Potemkine ».
- L’opinion connaît désormais la responsabilité des banquiers !

3. Qui va payer, sanctions judiciaires ou sanctions par le marché ?
-La plus vieille banque italienne en faillite !
- Carrige, ancien mont de piété, fermetures et licenciements.
- Le Crédit Agricole rachète trois autres banques italiennes pour une bouchée de pain.
- Produits toxiques dans les comptes de banques.
- Quelle probabilité de hausse des taux?
- En 10 ans 25% des banques européennes ont fait faillite, source BCE !
- Le mythe de la reprise économique, la bourse dopée par la fausse monnaie.À
- Les retards de paiement se multiplient entre les entreprises, un signe inquiétant.
- Le modèle suisse menacé ,la BNS contrainte d’acheter des actions Apple au lieu de financer l’économie nationale.
- Et pour finir : « Picsou magazine » la liste des condamnations des banques pour malversations, délits d’initiés et autres turpitudes.
À- « Mort au pauvres ! » selon un rapport c’est sur les frais d’incident de compte des petits comptes que les banques gagnent le plus !
-Et « Paradise papers »  une arnaque pour faire mousser la presse ! 

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur TV Libertés :

     

Lundi 6 Novembre 2017 - News # 5475 

Intelligence artificielle et santé : conférence de Laurent Alexandre chez INNOTHERA - 26 septembre 2017 :

SYNOPSIS :

Le groupe INNOTHERA, 5e laboratoire pharmaceutique français indépendant, accueillait le 26 septembre 2017 Laurent Alexandre, chirurgien-urologue et président de DNAVision, pour une conférence sur le thème "intelligence artificielle et santé". 

Auteur d’ouvrages à succès sur les nouvelles technologies (La guerre des intelligences, La Défaite du cancer, La Mort de la mort, etc), Laurent Alexandre a offert aux collaborateurs du siège d'INNOTHERA un panorama complet sur la révolution induite par l'IA pour notre société et notre économie, ainsi que nos modèles de santé et d'éducation.

INNOTHERA est une ETI familiale de santé, présente dans les secteurs du médicament et des dispositifs médicaux.

Spécialisé depuis plus d'un siècle dans le traitement des pathologies du quotidien, notamment l’insuffisance veineuse (jambes lourdes, varices, phlébites etc), INNOTHERA s’engage depuis de nombreuses années en faveur du Made in France, comme en témoigne l’obtention du label Origine France Garantie pour ses gammes de textiles médicaux produites à Nomexy (Vosges). L'innovation est une priorité pour le groupe, qui développe conjointement avec ses partenaires des dispositifs textiles intelligents.

Une conférence où Laurent Alexandre est plus posé.

Très intéressant.

         

Dimanche 29 Octobre 2017 - News # 5433 

Communisme contre capitalisme : "Révolution et contre-révolution dans l'institution du travail - Les droits économiques de la personne" par Bernard Friot :

SYNOPSIS :

L’échec de l’opposition aux réformes concernant l’emploi, le code du travail, le salaire et la protection sociale menées depuis les années 1980 risque de se reproduire sous Macron si les opposants continuent à réfléchir en termes de répartition de la valeur entre travail et capital. La classe ouvrière a commencé au cours du XXe siècle non pas à mieux répartir la valeur mais à en changer la pratique. C’est, en réponse, une contre-révolution capitaliste que poursuivent les réformateurs.

Dans les premières séances, à partir de son nouvel ouvrage, Vaincre Macron (La Dispute septembre 2017), Bernard Friot proposera une réévaluation des conquêtes ouvrières en matière de droit économique des travailleurs·euses pour sortir du poncif de l’analyse des réformes en termes de « néolibéralisme ». Les réformes ne se contentent pas de s’attaquer aux droits économiques conquis, elles en créent de nouveaux, très réactionnaires, comme le compte personnel d’activité ou le revenu garanti. Ce diagnostic permettra de proposer des pistes d’une offensive en vue de l’attribution à chacun·e à 18 ans de deux droits économiques fondamentaux : le droit à la qualification personnelle (et au salaire à vie qui va avec) d'une part, et le droit de propriété d’usage de l’outil de travail (et donc à la décision dans toutes les entreprises où le/la salarié·e travaillera et dans les caisses d’investissement) d'autre part.
Animé par Bernard Friot, le séminaire fera aussi appel à d’autres chercheurs·euses, et l’atelier sera consacré à l’élaboration d’outils d’éducation populaire dans l’esprit de Réseau Salariat. Il y aura une continuité d’une séance à l’autre, la participation à toutes les séances (qui seront enregistrées) et la lecture des documents d'appui sont donc recommandés.Séminaire mensuel avec 10 séances de 18h à 22h (exposé et discussion de 18h à 19h45, repas tiré du sac, atelier de 20h15 à 22h), libre participation aux frais.
Les séances suivantes auront lieu les lundi 6 novembre, 4 décembre 2017, 6 janvier, 5 février, 12 mars, 9 avril, 14 mai, 4 juin et 2 juillet 2018 aux mêmes horaires.

La suite dès que disponible.

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur capitalisme :

En complément sur communisme :

 

Dimanche 15 Octobre 2017 - News # 5353 

"L'intelligence artificielle va-t-elle bouleverser l'économie ?" par Laurent Alexandre au Séminaire PME et indépendants à Genève le Mardi 19 septembre 2017 :

SYNOPSIS :

Laurent Alexandre, Chirurgien, Entrepreneur, Expert en intelligence artificielle, Auteur de “La mort de la mort“. Après les mutations de l'internet et du numérique, les robots font irruption dans le monde de l'entreprise. L'intelligence artificielle est partout et l'entreprise doit s'adapter! Cette révolution bouleverse son modèle d'affaires en faisant émerger de nouveaux modes de travail et d'organisation ainsi que de nouvelles interactions entre les parties. Quels sont les enjeux de ces technologies galopantes et comment s'y adapter? Quels seront les métiers de demain? L'être humain est-il complémentaire de l'intelligence artificielle? Va-t-elle se substituer à l'être humain et modifier fondamentalement sa vision et son rapport au monde qui l'entoure?

Passionnant ! Et terrifiant... Mais quel monde de merde est en train d'émerger progressivement sous l'impulsion de gens fous, cyniques, intéréssés... C'est épouvantable.

À ne pas rater !

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur intelligence artificielle :

     

Vendredi 14 Juillet 2017 - News # 5107 

"Des mots, des mots... Démocratie ? - #DATA GUEULE 74" :

SYNOPSIS :

Les Révolutions françaises et américaines ont mis fin à des régimes monarchiques et absolus afin de donner le pouvoir au peuple par l'instauration de régimes "démocratiques". L'histoire était belle... Mais en fouillant un peu le sujet, on se rend compte que la réalité historique est bien différente. Si les Révolutions françaises et américaines ont rejeté la monarchie, elles ont tout autant rejeté la démocratie. Elles ne marquent pas tant le point de départ d’un pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple que la constitutionalisation d’un régime représentatif. La « démocratie », dont aiment tant parler nos représentants aujourd’hui, n’est peut-être pas si évidente à désigner.

Enfin le service public reprend les idées d'Étienne Chouard !

Remarquable. Un petit must.

À voir !

En complément sur démocratie :

En complément sur Étienne Chouard :

     

Jeudi 6 Juillet 2017 - News # 5069 

Xavier Moreau dénonce la révolution colorée de la présidentielle française dans « La révolution du printemps », une intervention à l’Université d’État des sciences humaines de Russie le 18 mai 2017 à Moscou (Pensez à activer les sous-titres français):

En complément sur Xavier Moreau :

En complément sur présidentielle :

En complément sur Macron :

En complément sur révolution colorée :

En complément sur coup d'État :


Mercredi 5 Juillet 2017 - News # 5056 

Comment la gauche déforme la réalité : le cas Simone Veil, l'avortement, et la manif pour tous :

SYNOPSIS :

La gauche ne soutient pas la véritable Simone Veil. Elle a érigé une FIGURE de Simone Veil sur laquelle elle projette son idéologie progressiste de telle sorte que l’opinion publique CONFONDE les deux. A-t-on interrogé Simone Veil, récemment, sur la politique mise en place pour l'IVG ? Surtout pas ! La gauche garde ses propos de 1974, tronqués et déformés, accolés à une photo à l’Assemblée : l’histoire est écrite. Les propos réels de Simone Veil ne correspondent pas à la pratique actuelle de l'IVG. Même technique de la part des média pour couvrir un acte gênant de Simone Veil : sa participation à La Manif Pour Tous, afin de défendre la famille traditionnelle. Afin de conserver intacte la Simone idéologique, brandie comme un étendard pour porter sa bonne parole, la gauche prétend alors qu’elle n’avait plus toutes ses facultés mentales et qu’elle a été forcée de défiler par son mari… Mise en lumière d’un procédé de manipulation et de falsification du réel utilisé de manière récurrente par le système.

ABSTRACTION SIMONE VEIL : COMMENT LA GAUCHE A FALSIFIÉ SA PENSÉE RÉELLE :

Lors du débat précédant son adoption, la loi Veil (promulguée le 17 janvier 1975) se voulait provisoire, le temps de trouver une autre solution. Elle interdisait « l'incitation à l'avortement par quelque moyen que ce soit car cette incitation reste inadmissible ». Simone Veil souhaitait sa légalisation afin de le contrôler mais elle demeurait dans l’optique de toujours en « dissuader la femme ». Que l’on soit d’accord ou non avec Simone Veil relève d’un autre sujet. Ce qu’il convient ici de démontrer est le processus de falsification de sa pensée originelle. La gauche a érigé un véritable “mythe Simone Veil.

Que de changements, depuis ! L’avortement a été « modernisé » en 2001 : il est devenu un « droit ». En 2014, la « condition de détresse de la femme enceinte » a été supprimé. Le 17 février 2017, le Parlement adopte le « délit d’entrave numérique à l’IVG » : est désormais puni par la loi le fait d’informer les femmes afin de leur proposer une autre solution et les dissuader d’avorter. 225 000 avortements sont pratiqués chaque année. Quel progrès ! Que dirait Simone Veil ? Malheureusement, ses propos n’ont pas été recueillis. Elle est morte aujourd’hui, vendredi 30 juin 2017. Et l’IVG –le terme « novlangue » qui dissimule mieux la réalité sous le paravent médical- est désormais anonyme, gratuit, libre et remboursé par la Sécurité Sociale. Quel progrès ?...

Il s’agit même d’un « Droit fondamental », soit un Droit de l’Homme, la catégorie de Droit la plus sacrée pour la République des Lumières. En jargon juridique, il s’agit d’un Droit garantit par l’Etat dit Etat de Droit, car pour protéger les citoyens du pouvoir arbitraire, il se soumet également à ces règles de droit. Parmi les lois, certaines ont une valeur supérieure à d’autres : les lois constitutionnelles. Depuis 1958, les Droits fondamentaux sont inclus dans le bloc de Constitutionnalité (Préambule de 1946, DDCH, etc.) ce qui leur donne une place privilégiée par rapport aux lois ordinaires. La Constitution, qui comprend ce bloc, prévaut désormais sur les lois. Mais elle intègre aussi des normes adoptées lors de la ratification de Conventions européennes ou internationales, qui sont transposées dans le droit national. L’Etat est donc soumis à ces Droits fondamentaux et aux autres Conventions internationales ratifiées par la France.

Il faut savoir que l’article 2 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme ne remet aucunement en cause le “droit à l’avortement” :

Art. 2 – Le droit à la vie : « Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, [sauf en exécution d’une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi. »

Les dispositions de cet article s’entendent dans un « sens étroit ». Seul « le droit de toute personne à la vie » est protégé par la loi. Or, la loi ne considère pas le fœtus comme une « personne ». Pour avoir des droits, il faut posséder une personnalité juridique : elle apparaît dès l’instant où l’être humain naît « viable et vivant ». La vie du fœtus n’a donc pratiquement aucune protection juridique, même à 8 mois de grossesse. Dans son arrêt rendu le 10 avril 2007, la Cour Européenne des Droits de l’Homme déclare donc sans surprise que « l’Art. 2 de la Conv. EDH qui protège le droit à la vie ne protège pas l’embryon ».

Hisser l’avortement au rang de « droit fondamental » revient à interdire toute remise en question de la pratique, parce que l’on touche ici à un principe sacré pour l’idéologie de gauche, en ce qu’il constitue le fondement de la société régénérée.

Non seulement l’acte d’amour est dissocié de la mise au monde d’un enfant –je préfère ces termes aux froids et mécaniques mots de « sexe » et de « procréation »- mais l’enfant, fruit d’un amour entre un homme et une femme (cette réalité, vous le savez, est remise en question !), se voit chosifié. Le citoyen a donc le « droit fondamental » (c’est-à-dire que personne ne peut s’y opposer, pas même l’Etat) de s’en débarrasser. Pour rappel, la liberté, pour la gauche, consiste à obéir à l’idéologie sacrée (République) tout en se croyant libre d’accomplir sa propre volonté, parce que le citoyen (créature) a reçu l’éducation nécessaire pour vouloir la volonté de la République (le seul bien possible). A ce seul prix, il est libre de jouir conformément aux pratiques de la société nouvelle, et de s’exprimer, parce qu’il ne remettra jamais cette idéologie en cause. Il ne pourra pas transgresser ses « valeurs » (morales) sous peine de péché mortel (voir mon précédant article).

Ce « droit fondamental » consacre en réalité le divorce entre le matériel et le spirituel : les voici présentées comme deux sphères étrangères l’une à l’autre, n’ayant aucun lien, aucun rapport. L’âme du fœtus est niée en ce qu’il devient une simple matière en formation. Or, « un corps et une âme », deux éléments indissociables avant la mort, caractérisent précisément la nature de l’être humain créé par Dieu. Cette négation de la nature humaine à la fois ancrée dans le matériel (dans sa chair, sans la Terre) et le spirituel (par son âme, son essence), qui en faisait ainsi un « homme complet » pour reprendre le mot de Marcel De Corte, s’avère nécessaire pour mettre en place le règne de « l’Homme nouveau » (Jacobin). Il fabrique ou interrompt lui-même la vie. L’Homme-Dieu se retourne contre Dieu, de la même manière que Satan se rebelle contre son créateur pour ériger une partie de lui-même en dieu ainsi que l’explique Marcel De Corte. Toutes les limites biologiques, qui rattachaient l’homme à sa nature, doivent être abolies. Cela vous explique la raison de l’anti-Catholicisme de la République dite française. C’est le « progrès » ! Ou plus justement, le progressisme de la gauche (terme adéquat et idéologique, le nom de « progrès » étant en réalité novlangue car il recouvre une réalité autre que son sens original). Corollaire de l’anthropocentrisme, le progressisme vise en réalité à abolir toute limite biologique, tout ordre naturel, toute attache au spirituel (à Dieu). Plus l’Homme nouveau (dit moderne) est coupé de Dieu, plus il devient esclave de l’homme...

L’exemple de l’IVG corrobore ainsi l’infinie radicalisation de la gauche : pour un homme du Moyen Âge, le sans-culotte paraitrait très « moderne », mais il semblerait complètement « rétrograde » en comparaison d’un homme né au XXIème siècle. De la même manière, Simone Veil fut « révolutionnaire » en son temps. Presque quarante ans après, elle passerait sans doute comme « conservatrice » ou périmée. Qu’importe, la pensée de gauche a une mémoire sélective. Elle vit dans une dimension abstraire et imaginaire, peuplée de fantômes. Elle brandit toujours le nom de l’abstraction Simone Veil comme un étendard dès qu’il est question d’IVG. Qu’importe la pensée réelle de cette militante. La gauche est spécialiste de la falsification du réel. Elle le déforme, elle reprend à son compte tout ce qui peut servir son idéologie. Elle a besoin, ainsi, de falsifier constamment les évènements, d’opérer un tri sélection, et de manipuler les esprits... parce que le naturel reviendrait au galop.

Virginie Vota.

L’idéologie, c’est toujours de la merde, une prison pour le mental, de la manipulation de l’opinion publique, du mensonge patenté et officialisé.

À fortiori pour l’idéologie de gôche..., qui s’avère encore plus dangereuse parce-que drapée dans un soi-disant "progressisme" alors que, bien souvent, il s’agit d’une régression, et même parfois d’une dégénérescence, d’une involution, comme tout ce qui touche aux "droits" LGBT.

L’idéologie empêche les gens de penser par eux-mêmes, et contient les germes du négationnisme et du révisionnisme  : nier les faits pour réécrire l’histoire dans un but manipulation des foules.

Le cas Simone Veil en est un exemple, de même que le cas Jean-Luc Mélenchon (Voir cette [vidéo] ()), un chantre du négationnisme et du révisionnisme.

En complément sur Simone Veil :

En complément sur avortement :

En complément sur gauche :

   

Mercredi 28 Juin 2017 - News # 4968 

Pognon, et riches milliardaires : le palmarès des plus grandes fortunes de France :

Si c'est pas honteux et intolérable...

Il faut plafonner l'accumulation à 100 millions d'euros et imposer les sociétés par un système de tranches (comme pour l'impôt sur le revenu), etsupprimer toute forme de TVA (un impôt injuste, et qui plus est un impôt appliqué à de l,argent déjà imposé).

Ça ne peut plus durer !

Révolution !

En complément sur riche :

En complément sur milliardaire :

En complément sur ploutocrate :

En complément sur fortune :

 

Lundi 26 Juin 2017 - News # 4946 

 Propagande mensongère récurrente du libéralisme : les cotisations des salariés coûteraient trop cher aux entreprises et mettraient en péril leur compétitivité... 

Une vidéo remarquable, bien didactique et claire, démontrant qu'on ne cesse de rouler le peuple dans la farine depuis des dizaines d'années.

Révolution !

En complément sur propagande :

En complément sur mensonge :

En complément sur libéralisme :

En complément sur cotisation :

En complément sur salarié :


Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4930 

Remaniement du gouvernement d'Édouard Philippe II : les ministres démissionnaires peuvent réclamer 10.000 € de chômage par mois pendant 3 mois... Voir [ici] ().

Quelle injustice !

En 2016, le montant moyen mensuel des allocations chômage était de 1.058 euros...

Au même tarif, 30.000 euros ça fait 30.000 / 1.058 = 28,35 mois, soit 2 ans et 4 mois ! Et tout ça pour une présence d'à peine un mois de "travail" !

La République est une vache à lait pour tous ces politiciens qui ne nous servent pas mais qui se servent. Point final.

Révolution !

En complément sur chômage :

En complément sur ministre :

     

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Mardi 20 Juin 2017 - News # 4839 

Revolving doors à la française : les pantoufleurs à l’assaut des ministères. Voir [ici] ().

En complément, et tout aussi édifiant, voyez "Du public au privé : le grand manège des hauts fonctionnaires", [là] ().

C'est désespérant...

Alors que le peuple se casse le cul pou trouver un travail, somme tout mal rémunèré, qui lui permet juste de survivre, ces messieurs et dames de la politiques se gavent continuellement, et jouissent grassement de leur beaux salaires, et de leurs divers avantages comme par exemple leurs retraites abusives et injustes.

Révolution !

En complément sur pantouflage :

En complément sur Revolving doors :

     

Lundi 19 Juin 2017 - News # 4789 

Petite révolution technologique : des scientifiques belges ont réussi à transformer la pollution de l’air en carburant. Voir [ici] ().

On aura peut-être bientôt cette technologie sur nos voitures...

En complément sur pollution :

En complément sur technologie :

     

Mardi 13 Juin 2017 - News # 4683 

Hallucinant ! Effarant !

Du JAMAIS VU !

Je viens de recevoir par la poste le matériel permettant de voter au 2ème tour des élections législatives de 2017 pour la 1ère circonscription des Français de l'étranger.

Il y a dans l'enveloppe deux affiches, une pour chaque candidat : rien que de très normal pour le moment. Sauf que..., quand on regarde les deux affiches, les deux candidats se réclament d'Emmanuel Macron...

En résumé, on me demande à moi électeur de choisir entre un candidat en faveur de Macron et... un autre candidat en faveur de Macron. 

La limite est atteinte. La coupe est pleine. Pour la première fois de ma vie, je ne vais pas aller voter : je ne participerais pas à cette mascarade !

Voici une preuve de plus que notre système de démocratie représentative, non représentative, dévoyée, noyautée par des intérêts égoïstes et particuliers, est à bout de souffle, et a dépassé la limite du raisonnable et du supportable.

Révolution !

Des traîtres nos politiciens, je l'ai toujours dit !

Vive la Démocratie Directe Participative Neutre (NDPN) ! C'est l'unique solution qui reste aux citoyens épris de démocratie véritable et de justice. Je travaille sur ce concept, et je vous en parlerais bientôt.

Trop c'est trop ! 

En complément sur hallucinant :

En complément sur effarant :

En complément sur législatives 2017 :

En complément sur mascarade :

 

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4660 

Le World Economic Forum, organe mondialiste et anti-démocratique par excellence, affirme que : "Les États-nations, c’est du passé. L’avenir est aux villes organisées en réseaux internationaux" :

Les États-nations apparaissent comme étant de plus en plus démodés et même dangereux. Certains sont carrément belliqueux et menacent de déclencher des guerres catastrophiques. Alors que certains États-nations montrent des tendances néo-impériales, le pouvoir et l’influence de la plupart sont en déclin. La construction des nations, une expérience de 369 ans, est en train d’échouer, la plupart des États-nations ne parvenant pas à faire face aux grands défis mondiaux de notre époque, notamment les changements climatiques, les migrations forcées, le terrorisme, les pandémies et d’autres encore.

Ce sont les villes, et non les États-nations, qui vont décider de notre survie. Pourquoi ? Pour commencer, la moitié de l’humanité y vit actuellement, ce qui constitue un contraste frappant avec la plus grande partie de l’histoire humaine lorsque moins de 1% de la population mondiale se rassemblait dans des agglomérations. Et l’urbanisation se poursuivra : les deux tiers de la population mondiale seront des citadins d’ici 2030. Aujourd’hui, les villes disposent des deux tiers du PIB mondial : elles sont des merveilles d’innovation et les moteurs de la prospérité. Les villes sont ouvertes, plurielles et cosmopolites, tandis que les États-nations sont fermés, hostiles à l’immigration et étroits d’esprit.


Des villes d'esclaves, entassés dans des grottes de béton inhumaines qu'on leur fait payer à prix d'or,
voilà le modèle de ville souhaité par les maîtres du monde pour le genre humain.

La bonne nouvelle, c’est que de nombreuses villes sont en train de monter en puissance au moment où les États-nations décrochent. Il y a déjà plus de 200 réseaux interurbains dans le monde qui font campagne pour de nouveaux programmes en faveur des villes. L’un des plus éminents, Villes Unies et gouvernement local, cherche à promouvoir la connectivité entre les villes et à agir en leur nom. Une nouvelle coalition appelée le Parlement mondial des maires exhorte également les villes à profiter partout de la révolution de la décentralisation. Après tout, les villes n’ont plus besoin d’attendre et de demander la permission pour exercer leur souveraineté urbaine.

[…]

Traduction : Fdesouche ().

Quelle idéologie de merde... Ultra-dangereux.

La Nation est le dernier rempart des peuples contre le mondialisme.

À mort le mondialisme !

La Nation, le local, le bio intégral, les circuits courts, l'humanitude, et la démocratie directe participative neutre :
voilà ce dont nous avons collectivement besoin pour créer une société juste, harmonieuse, et heureuse.

En complément sur mondialisme :

En complément sur ville :

     

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4656 

 

Quelques réflexions sur les législatives 2017 et la "démocratie" française en général :

 

La République en Marche de Macron a reçu seulement 12,7% des suffrages de tous les Français en droit de voter, et malgré cette très faible représentation, va obtenir une écrasante majorité à l'Assemblée nationale :

Tout le monde comprend que cette situation est inique. Que faut-il conclure de ce qui se passe dans le pays depuis au moins un an ?

Bien que continuant à soutenir l'UPR (pour des raisons d'analyses pertinentes de la situation en Europe et en France par ce parti, et aussi parce-que je pense que François Asselineau est quelqu'un de véritablement intègre et compétent), je pense sincèrement que désormais en France, et d'ailleurs dans d'autres pays du monde également, l'unique moyen de renverser ce système oligarchique inique et déloyal est de le faire par le bas (hormis de faire une révolution violente), c'est-à-dire par là où ils ne nous attendent pas.

Çela signifie que la solution réside dans le fait de créer un mouvement politique (et pas un parti) faisant la promotion de la démocratie directe participative neutre exclusivement au niveau local.

Au niveau local, cela signifie dans les petites communes, celles où il n'y a pas d'enjeux, les grosses communes ouvrant les gros appétits de notre traîtres de politiciens intéressés et carriéristes.

Il faut présenter dans de petites communes des candidats qui seront donc maires mais non des décideurs : ils mettront en place dans leur ville une démocratie directe participative neutre, c'est-à-dire qu'ils feront marcher la machine à produire la démocratie mais sans jamais décider à la place des citoyens.

Ces expériences de démocratie directe, couplées à de l'éducation populaire intense sur Internet, par des conférences et des vidéos, vont permettre la diffusion de ce concept de démocratie directe participative neutre, et de proche en proche, ce système réellement démocratique va faire tache d'huile. À partir d'un certains seuil, et selon la théorie éprouvée du 100ème singe (Voir cette [vidéo] ()), ce système se généralisera partout au niveau local, pour plus tard remonter d'un échelon vers le départemental, puis le régional, et enfin le national.

De mon point de vue, aujourd'hui, il n'y a aucune autre façon de changer le système par voie légale.
C'est la conclusion à laquelle je suis arrivé
après avoir réalisé pendant plus de 9 ans tout le travail de diffusion qui se trouve sur ce site.

Je pense que tous les amoureux de la démocratie et de la France doivent désormais consacrer leurs énergies et leur temps à l'instauration de ce système au niveau local, et cesser de croire qu'ils vont parvenir par la voie traditionnelle à changer quoi que ce soit.

Il y a trop de communes pour les gens au pouvoir. Cela signifie que le système ne peut les contrôler toutes (ils cherchent d'ailleurs à les faire disparaître au profit d'agglomérations de communes qui sont des entités plus juteuses et contrôlables par eux). Or, nous sommes plus nombreux que ces politiciens et oligarques traîtres. C'est là l'une de nos forces maîtresses. Utilisons la pour conquérir, pour commencer, toutes les petites communes.

Ne vous faites aucune illusion : la démocratie directe participative neutre est le seul moyen possible désormais pour le peuple de reconquérir le pouvoir.

À méditer...

En complément sur législatives 2017 :

En complément sur Macron :

     

Jeudi 8 Juin 2017 - News # 4602 

Les représentants de près de 70 États, dont Bruno Le Maire et Wolfgang Schäuble, signent ce mercredi au siège de l’OCDE à Paris un accord historique pour que les conventions fiscales internationales ne permettent plus aux entreprises d’organiser leur non-imposition.

Pascal Saint-Amans (OCDE).

Révolution fiscale : 70 pays viennent de signer à l’OCDE à Paris un accord historique : Voir [ici] ().

C'est une très bonne nouvelle pour les peuples, mais je suis plus que sceptique et dubitatif...

Soyons clairs : les paradis fiscaux n'ont pas disparu, les techniques et les sociétés d'optimisation fiscale non plus, et nos traîtres de politiciens n'ont pas commencé la moindre chasse aux personnes physiques et morales qui détournent des milliards depuis des années. Entre 70 et 80 milliards d'euros par an rien que pour la France.

C'est un bon début, certes, et il mérite d'être noté, mais très largement insuffisant.

En complément sur fisc :

En complément sur OCDE :

     

Lundi 5 Juin 2017 - News # 4536 

NBIC, intelligence artificielle, et transhumanisme : "L'économie face aux révolutions technologiques" par Laurent Alexandre et Nicolas Bouzou :

Toujours aussi intéressant et passionnant ce Laurent Alexandre... Même si je ne partage pas tous ses points de vue, notamment sur la conscience.

En complément sur Laurent Alexandre :

En complément sur NBIC :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur transhumanisme :

En complément sur technologie :


Mardi 30 Mai 2017 - News # 4404 

Augmentation de la précarité et de la paupérisation :

Putain, c'est lamentable...

Il y a de plus en plus de millionnaires et de milliardaires, les riches sont de plus en plus riches, 8 personnes détiennent 50% de la richesse du monde, et on réduit encore le peu que des pauvres avaient.

Merde, ça ne peut plus durer ! RÉVOLUTION !

En complément sur RSA :

En complément sur précarité :

En complément sur pauvre :

En complément sur la paupérisation :

 

Mardi 30 Mai 2017 - News # 4398 

Emmanuel Todd : "Les riches adorent la dette publique !" ou la complicité des États et de nos politiciens traîtres dans le racket des peuples par l'impôt au profit des riches :

On culpabilise systématiquement les peuples pour la dette publique, mais la réalité c'est que les dettes souveraines sont un refuge confortable et sûr pour l'argent des riches.

En revanche, Emmanuel Todd s'est complètement planté sur le Hollandisme révolutionnaire : François Hollande est un veau qui s'est soumis au pouvoir de la finance.

En complément sur Emmanuel Todd :

En complément sur riche :

En complément sur milliardaire :

En complément sur ploutocrate :

En complément sur dette :


Lundi 29 Mai 2017 - News # 4379 

Le modèle de la révolution de couleur : le cœur du mécanisme. Voir [ici]

En complément sur révolution colorée :


Samedi 22 Avril 2017 - News # 3484 

"Merci Macron !" : démontage de la tromperie de la candidature d'Emmanuel Macron.

Il faut que tout change pour que rien ne change." Charlotte s'est trouvée une nouvelle lubie : faire la révolution avec Emmanuel Macron. Mais dans le prêche de la bonne parole, elle se heurte aux Pharisiens, et notamment à Thomas Porcher, économiste atterré.

Voir cette [vidéo] ().


En complément sur Macron :


Lundi 3 Avril 2017 - News # 3035 

 

Vu de Grande-Bretagne : « Macron, candidat fabriqué, chéri de l’élite parisienne, marié à une grand-mère, et sans un seul ami ». Voir [ici] ().

Ils sont bien ces Anglais : ils voient clair !

Et, en plus, ils ont osé rependre leur souveraineté en votant le Brexit. 

SAUVEGARDE DE L'ARTICLE SUR LES CONSEILS DE Dreuz.info :

3 avril, 15h05 : Avertissement. si vous lisez cet article, faites en une sauvegarde, il se peut que nous devions le supprimer à la demande de son auteur.

Ben Judah du Times britannique a accompagné Emmanuel Macron dans sa campagne électorale. Ce qu’il en dit, vu de Grande-Bretagne, est rafraîchissant, ce n’est certainement pas l’idolâtrie béate de BFMTV.

Extraits.

On est assis en seconde classe pour la seconde fois de sa campagne, et le politicien de 39 ans me serre la main. Son regard bleu perçant qui vous fixe avec persistance, au bout d’un moment, est dérangeant et donne envie de regarder ailleurs.

L’élection survient dans un climat de sentiment anti-européen croissant, de chômage massif, de terrorisme et de tensions ethniques latentes partout en France.

Une série d’attaques a répandu la peur des enclaves islamistes et des banlieues de non-droit. Parmi les sites internet politiques les plus fréquentés, 7 sont islamophobes ou antisémites. Pourtant, tandis que sa rivale parle d’écroulement social, Macron tente de vendre une vision optimiste.

Macron veut que la France soit de nouveau jeune et confiante. Imaginez Steve Jobs parlant de l’économie française. Et il répète sans cesse son mantra : la gauche et la droite sont épuisées, dépassées, usées. Nous avons besoin d’une rupture, d’innover, oser — ou risquer de nous écrouler complètement. Avec En Marche !, il a fait ce que beaucoup d’anciens proches de Tony Blair, de gauchistes démocrates et ce qui reste de Tories ont fantasmé : créer un nouveau parti qui soit devant dans les sondages.

Les pensées de Macron sont pour la France des banlieues, les pneus qu’on brûle et Charlie Hebdo. « Je ne veux pas tomber dans la guerre civile. » « L’argument de la droite et de l’extrême droite vise l’islam et mêle l’islam au terrorisme, c’est une erreur. C’est tomber dans le piège des jihadistes. Ca nous emmène vers la guerre civile. Vers le point où l’on doit dire que ces 4,5 millions de citoyens français musulmans sont le problème. »

Nous nous rendons à un meeting En Marche ! à Bordeaux. Assise près de lui, ressemblant à une Jane Fonda française, se trouve la femme qui est toujours à ses côtés : Brigitte Macron, 63 ans. C’est sa femme, pas sa mère — 24 ans son aînée. Parfum de scandale, elle était sa professeur d’art dramatique à l’école ; ils ont développé une relation intime quand il n’avait que 17 ans, et il avait le même âge que l’un de ses enfants [En France, l’âge limite pour une relation sexuelle délictuelle avec un mineur est relevé à la majorité civile (18 ans) dans le cas de relations entre un mineur et une personne ayant autorité par sa fonction. Il s’agit alors d’une circonstance aggravante et la peine de prison est relevée de deux à cinq ans]

« Emmanuel est très bon acteur, » dit-elle en plaisantant. « Il était dans ma classe. »

Ils ont l’air bizarres ensemble avec leur alliance identique en argent. Pourtant, plus vous les regardez, comment ils se touchent, échangent des regards et plaisantent ensemble, plus vous voyez leur amour l’un pour l’autre — et c’est une connexion qu’on ne peut pas feindre.

Macron prépare déjà son premier coup de téléphone à la Maison-Blanche [jusqu’à aujourd’hui, le président américain a refusé de prendre François Hollande au téléphone et de le rencontrer – alors qu’il a parlé et invité des dirigeants de pays bien moins importants sur la scène internationale comme l’Espagne]. « Trump a été élu par le peuple américain, » dit-il en souriant [et cette phrase est totalement creuse]. « J’attends de voir ce qu’il va confirmer en matière de stratégie. Par-dessus tout, j’attends de voir s’il clarifie sa stratégie concernant les relations internationales, car je n’ai pas l’impression que c’est totalement clair aujourd’hui. [Pourtant la stratégie du Président Trump est très claire au contraire : l’Amérique d’abord. Toute action doit passer par le test suivant : est-ce que cela peut bénéficier au peuple américain.]

Les plus déjantés pensent que Macron a une double vie en tant que franc-maçon — et, apparemment parce qu’il a travaillé à la banque Rothschild, qu’il est un agent de la conspiration juive pour dominer le monde, bien qu’il soit allé dans une école catholique. Tapez “Macron est-il…” dans Google et le premier résultat sera “juif” — Et juif, il ne l’est pas.

Macron est sans aucun doute l’une des personnes les plus fermées que j’ai rencontrées, et tellement lisse qu’il pourrait glisser d’une paire de menottes. La plupart des proches de Macron, des amis d’école et beaucoup de ses supporters n’arrivent pas non plus à mettre le doigt sur qui il est vraiment.

J’ai approché certains de ses amis qui le connaissent le mieux. De nos conversations, trois choses m’ont frappé.

Arnaud Dartevelle, un ami d’école à Amiens et maintenant professeur d’histoire dit de lui :

“Il garde une partie de lui secrète”. “Il a ce don de se faire facilement des relations depuis son plus jeune âge, sans jamais révéler toute sa personnalité, et en gardant ses distances.” 

“On parlait politique tous les jours depuis qu’on était très jeunes”. “Je ne suis pas surpris de le voir en politicien… Il a toujours aimé être le centre d’attention.”

“Il était littéralement philosophique, avec une voix douce et des cheveux longs,” se souvient son ancien copain de classe Antoine Joannes, qui travaille maintenant à la télévision. “Et un jour, j’écarquille les yeux et je le vois à la télé, complètement coincé, avec une cravate serrée, parlant d’économie comme conseiller du Président Hollande.”

Au lycée jésuite d’Amiens La Providence, Macron, Dartevelle et Joannes étaient dans le groupe de théâtre de Madame Brigitte Auzière. La relation d’amour interdite entre Emmanuel et son professeur commença lors d’une pièce de théâtre au sujet d’un politicien rendu fou par un dramaturge. Il avait 17 ans.

 Macron se disait “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac” 

Ceux qui ne sont pas envoûtés par son magnétisme, comme Dartevelle, voient en Macron quelque chose comme l’anti héros de Balzac Eugène de Rastignac, l’intrigant provincial que rien n’arrêtera pour séduire les femmes et réussir à Paris.

“C’est un séducteur très doué,” dit de lui Christian Monjou, son ancien professeur d’Anglais à Henri-IV.

Macron a commencé à travailler comme assistant pour le philosophe Paul Ricœur, lequel le poussa à entrer à Sciences Po. Là, il enterra ses ambitions littéraires et arrêta d’écrire de la poésie pour la politique. Ses dissertations étaient sur Machiavel, et il écrit dans un manifeste qu’il était “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac”.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En parlant avec Macron dans le train, une chose répétitive devenait claire. Il est évasif quand il s’agit de politique, transformant tout en questions philosophiques, abstraites, ou en bottant en touche avec une avalanche de données.

Quand on parle d’Histoire de France, il contrôle la situation, et me regarde dans les yeux, mais en politique étrangère, j’ai l’impression qu’il récite un discours. Je m’en suis encore rendu compte durant son premier débat télévisé avec les cinq principaux candidats. Le Pen lui a lancé : “Vous avez un talent fou. Vous avez parlé pendant sept minutes, et vous n’avez rien dit.” Des proches de Macron ont avoué qu’elle avait fait mouche.

Bien qu’il fait campagne contre le système, Macron est en réalité son plus parfait produit. Et je réalise à quel point la fusion du technocrate et du banquier sera efficace pour les négociations de Brexit.

Assis avec Macron, il est impossible de ne pas voir le jeune Tony Blair, qui n’avait que 43 ans lorsqu’il est entré à Downing Street. “J’ai beaucoup de respect pour ce qu’a fait Tony Blair,” dit Macron.

Inquiet, Jacques Attali qui l’a présenté à François Hollande fait remarquer que malgré les slogans, il n’y a rien de moins révolutionnaire que les employeurs de Macron, ses réformes structurelles libérales, et les modestes réparations qu’il veut apporter au système. “Soit maintenant, soit dans cinq ans, une de ces deux choses va se produire — soit on fait les réformes nécessaires, ou nous élisons le Front National et nous quittons l’Union européenne et l’euro, et on doit tout recommencer.”

En arrivant à Bordeaux pour le meeting, je me glisse au premier rang, regardant Brigitte regarder Emmanuel. Ils se regardent constamment pendant qu’il parle. Le prof d’art dramatique l’évalue continuellement en hochant de la tête.

Les yeux d’Emmanuel lui disent qu’il fait du mieux qu’il peut.

Avec l’air des mauvais jours de Barack Obama, il change subitement de rythme. Il affronte Le Pen : “il ne faut rien céder au parti de la haine.” Quelque chose rempli ses yeux, Brigitte tombe en pleurs, et comme la foule (la salle est moins que pleine) chante “Macron président !” — on peut voir qu’ils sont terrifiés de ce qui les attend à l’automne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduit et adapté de l’anglais par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : thetimes.co.uk ()


Dimanche 2 Avril 2017 - News # 3028 

 

"Présidentielle 2017 : Explosons la baudruche En Marche !" ou le démontage du mouvement d'Emmanuel Macron, une pure création marketing trompeuse, servant une vision néolibérale thatchérienne, européiste et mondialiste.Voir cette [vidéo] ().

À voir absolument !

Tout son mouvement est un leurre, un faux-nez du Medef, des puissances d'argent, et des gens les plus riches. RIEN DE RÉVOLUTIONNAIRE là-dedans : Macron est LE candidat du système, des oligarques, et des nantis.

Ne vous laissez pas tromper !

Ce type est un danger pour la France, pour le modèle français d'économie mixe mêlant des services publics forts et des entreprises, et pour 99% des Français...

Une vidéo à faire circuler le plus possible !


Dimanche 2 Avril 2017 - News # 3025 

 

La narration par l'Occident de la « Révolution Pacifique » en Syrie est un mensonge depuis le début. Voir [ici] ().

Pour en savoir plus sur le sujet, voyez cet article () et le résumé suivant du livre "Guerre en Syrie - Volume 1, Le mensonge organisé des médias et des politiques français" par François Belliot :

Dans la première partie de cette série de chroniques en deux volumes, l’auteur passe en revue quelques cas remarquables d’« événements » organisés sur le sol français, et destinés à renforcer, dans l’opinion publique, la présentation diabolisatrice du président Bachar el-Assad et du « régime syrien » qui lui est imposée par les politiques et les médias de masse depuis le début du conflit en mars 2011. 
Ces événements, dont l’organisation malveillante n’a pas jamais faibli ces quatre dernières années, sont de toutes natures : manifestations, journées de soutien, sit-in collectifs, conférences, concerts. Ils ont été à chaque fois favorablement relayés par les médias, quand dans le même temps tous les autres événements comparables montés par les groupes contestant le récit officiel ont été passés sous silence. 
La fonction de cette propagande à sens unique était et est encore de préparer l’opinion à accepter la nécessité d’une intervention militaire internationale contre le pouvoir syrien légalement élu, en instrumentalisant notamment des assassinats et des massacres révoltants commis par les « rebelles » et mensongèrement imputés aux autorités syriennes. Le second volume sera consacré à l’analyse des plus importantes de ces grosses affaires, parmi lesquelles celle de l’attaque à l’arme chimique dans la banlieue de Damas le 21 août 2013.

Enfin, sur la Syrie, voyez ces [vidéos] ().


Mardi 28 Mars 2017 - News # 2931 

François Asselineau est interviewé par le site Herodote.net, spécialisé en Histoire, sur les sujet suivants :


Jeudi 16 Février 2017 - News # 2296 

Informatique du futur proche : une nouvelle recherche a produit le tout premier plan industriel d'un ordinateur quantique à grande échelle qui pourrait déboucher sur une extraordinaire révolution technologique. Voir [ici] (). 3 évolutions technologiques majeures vont transformer le monde radicalement, et pas forcément en bien : la cybertronique (l'électronique et l'informatique en réseau, le tout connecté), la supraconductivité à température ambiante et/ou l'ordinateur quantique, et enfin le très pervers et contre-nature transhumanisme. On y vient hélas...


Mercredi 8 Février 2017 - News # 2220 

Note de lecture en vidéo par Michel Drac de "Révolution", le livre de campagne d’Emmanuel Macron. Voir [ici] (). Bravo Michel, je suis avec grand intérêt toutes tes vidéos de lecture (et les autres), et je vais en relayer plus ici. Ton analyse confirme la dangerosité de la candidature d'Emmanuel Macron.


Jeudi 2 Février 2017 - News # 2127 

Une « révolution de couleur » est en cours aux États-Unis. Voir [ici] ().


Vendredi 27 Janvier 2017 - News # 2081 

Le MacronGate ou le scandale de l'escroc néolibéral vendu aux banques Emmanuel Macron qui a utilisé des fonds publics pour fonder son propre mouvement alors même qu'il n'a cessé de faire des leçons de morale de probité dans ses meetings. Voir [ici] (). Ce type trompe son monde, c'est un valet de la finance. Le titre même de son livre, "Révolution", est une imposture. Ne vous laissez pas séduire et tromper par cet énergumène qui sert le système et l'oligarchie financière en place.


Lundi 28 Novembre 2016 - News # 1668 

Voilà comment la révolution américaine va se dérouler. Voir [ici] (). Un article original intéressant.


Lundi 21 Novembre 2016 - News # 1630 

Attention révolution technologique majeure en cours : avec VoCo d'Adobe, après vos yeux, vous n'en croirez bientôt plus vos oreilles. Voir [ici] (). Une application très inquiétante... Préparez vous à des false flags et des scandales montés de toute pièces. Adobe certifie qu'elle insérera des watermarks dans les fichiers générés, mais c'est illusoire : il suffit de faire jouer la phrase tout en l'enregistrant et adieux la watermark ! Un petit filtrage dessus et zou : il ne reste alors absolument plus rien. Regardez bien la vidéo, même si elle est en anglais : c'est étonnant et très au point !


Lundi 21 Novembre 2016 - News # 1629 

Les Clinton et Soros lancent la Révolution violette de l’Amérique. Voir [ici] (). Et effectivement, chose étrange que j'avais remarquée sans comprendre : lors de leur toute première apparition après l'élection, tous deux sont apparus avec des motifs coordonnés violets : elle avec un col violet, et lui avec une cravate violette. Ils sont si arrogants et surs d'eux-mêmes qu'il s en se cachent même plus.


Dimanche 13 Novembre 2016 - News # 1615 

Et allons-y... :  Le clan Clinton et l'infâme George Soros lancent la « Révolution Pourpre » aux États-Unis ! Voir [ici] (). Voilà de "jolis" démocrates en action... Ces gens sont prêts à tout pour garder le pouvoir, comprenez le. La présidence de Donald Trump s'avère très difficile pour lui et ce qu'il veut faire.


Vendredi 26 Août 2016 - News # 1458 

Physique quantique : des physiciens affirment avoir repéré une « cinquième force » qui viendrait s'ajouter aux quatre que la science reconnaît aujourd'hui. Est-ce une révolution de la physique ? . Voir [ici] ().


Mardi 5 Avril 2016 - News # 1329 

Omerta : 49 pays se sont réunis au siège de l'OTAN à Bruxelles le mois dernier pour parler de l'invasion de la Syrie. Voir [ici] (). Rien d'étonnant : c'est typique de la langue fourchue des américains ; officiellement, on recherche la paix, et officieusement, on fait la guerre, on provoque des révolutions colorée, on renverse des pays qui gênent les multinationales et les ploutocrates américains. Sur la saloperie d'Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord, voyez ces [vidéos] ().


Samedi 2 Janvier 2016 - News # 1221 

Révolutionnaire ! : les Suisses voteront pour ôter aux banques leur pouvoir de création monétaire. Voir [ici] () et l'avis de François Asselineau sur la question, [là] (). Espérons que le peuple Suisse va gagner contre les lobby de la finance et de la banque !


Vendredi 18 Décembre 2015 - News # 1188 

Une information qui tue, et qui prouve que Manuel Valls est un libéral néofasciste : Manuel Valls a félicité l’opposition vénézuélienne libérale et atlantiste pour sa victoire aux élections législatives contre le parti de la révolution bolivarienne du Président Nicolas Maduro (et de feu Hugo Chavez). Voir [ici] (). Quand on pense qu'il y a encore des millions de français votant pour les socialistes, cela laisse pantois. Si les gens au pouvoir en France étaient véritablement des socialistes, ils appuieraient la révolution bolivarienne qui travaille en faveur de la justice sociale et de l'intérêt général contre les intérêts particuliers et les intérêts étrangers hostiles aux Venezuela. Citoyens socialistes : vous avez là une preuve, un marqueur fort, qu'on vous trompe, et que vos chefs sont du côté des États-Unis, des multinationales, de la banque, des libéraux, et de l'Empire americano-mondialiste qui pille les États, et ruine les peuples pour son seul profit. Réveillez vous !


Lundi 30 Novembre 2015 - News # 1153 

Les ONG étrangères Open Society et Assistance, des fondations créées par le milliardaire américain George Soros, sont "indésirables en Russie" selon la justice russe. Voir [ici] (). En Russie, et contrairement à la France, ils savent prendre les bonnes décisions pour leur pays. Toutes ces fondations à la con ne sont que des organisations paravents, prétextant toujours défendre les droits de l'homme ou la démocratie, etc., pour cacher le fait que ce sont en réalité des officines pour déstabiliser les pays, fomenter des révolutions colorées et des coups d'État dans le but de renverser les régimes en place, et de les remplacer par des États "compatibles", qui soient des esclaves dociles et soumis, complètement à la solde des États-Unis, et des forces exécutives des multinationales et des ploutocrates américains. Pour ceux qui douteraient des actions maléfiques du perfide George Soros, voyez ces édifiants articles, [ici] () et [là] ().

En complément sur George Soros :


Mardi 14 Octobre 2014 - News # 1003 

Les États-Unis admettent avoir financé les manifestations étudiantes à Hong Kong. Voir [ici] (). Comme quoi les américains sont les rois de révolutions colorées.


Mercredi 17 Septembre 2014 - News # 975 

Ukraine : qu'est-ce qui a tant effrayé l'USS Donald Cook en Mer Noire ? Voir [ici] (). Une histoire étrange qui en dit long sur les capacités et les armes secrètes russes. En résumé, cette démonstration sans frais des russes était là pour dire aux américains : "Méfiez-vous, ne nous attaquez pas, car sinon vous allez prendre une sacrée branlée, car nous mettrons hors service tous vos systèmes électroniques, et toutes vos unités seront alors sans défense aucune, complément à notre merci, et nos missiles pourront détruire alors toutes vos unités sans aucune résistance." À la limite, ça n'est pas plus mal : ce curieux épisode va faire réfléchir l'état major américain et l'OTAN (Organisation Terroriste de l'Atlantique Nord). Cela dit, ceux qui sont au pouvoir de l'Empire sont des fous, de véritables psychopathes n'ayant que faire de la vie humaine, et font tout pour déclencher une guerre avec la Russie afin de l'isoler sur la scène internationale et la détruire économiquement. Si l'OTAN intervient en Ukraine, elle va se faire ratatiner one shot, ce qui est finalement souhaitable, compte tenu de ses agissements déloyaux et dégueulasses depuis des années. Les russes veulent seulement vivre en paix, qu'on ne les agresse pas, et qu'on ne cherche pas à s'en prendre à leurs intérêts vitaux, ce qui est tout à fait compréhensible. Chaque nation souhaite la même chose. Le problème, c'est l'Empire qui veut toujours plus, qui veut étendre sa domination sur le monde, même si pour cela il doit détruire complètement des pays comme il l'a amplement démontré par l'instigation de révolutions colorées ou par ses guerres en Irak, en Lybie, et en Syrie.


Mardi 5 Août 2014 - News # 929 

Un député du parlement russe révèle pourquoi et comment Saint-Pétersbourg sera la cible d’une prochaine intervention américaine, sous forme de révolution orange, qui pourrait se concrétiser lors des élections de septembre 2014. Voir cette [vidéo] (). Comme je ne cesse de le dire, les américains, avec les israéliens, sont les pires enculés de la planète : ils n'ont que faire de la démocratie et du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes et à s'autodéterminer. Leu seul but : dominer le monde et les nations par tous les moyens. Le peuple américain a complètement perdu le contrôle de sa république au profit de fascistes, de psychopathes cyniques, de ploutocrates, de lobbies, et du complexe militaro-industriel et des services secrets.


Vendredi 11 Juillet 2014 - News # 882 

Inquiétant : les États-Unis nomment un expert des « révolutions colorées » ambassadeur en Russie… Voir [ici] ().


Jeudi 31 Janvier 2013 - News # 380 

"Pétition au Premier ministre : Gare à la révolution du mariage sans l'accord de la majorité des Français ! Je sors mon Carton Rouge !"
Signez cette pétition
[ici] (), et faites la connaître à votre entourage pour augmenter le nombre de signataires.


Lundi 7 Janvier 2013 - News # 691 

Offensive tous azimuts pour contrer Dieudonné. Voir [ici] (). Je vous livre mon point de vue : Dieudonné est mort car le système a décidé d'avoir vraiment sa peau. Et le système, ce sont des gens différents : des politiciens, des responsables d'associations comme le CRIF, la LICRA, des responsables de chaines ou d'émissions télévisées, des journalistes, des journaux, des intellectuels, etc. Voilà pourquoi 2014 va être la fin de Dieudonné. Seul le peuple, la révolution, pourra le sauver, et encore... À prévoir : des troubles organisés lors de ses spectacles pour avoir un prétexte d'interdiction pour "trouble à l'ordre public". C'est plié. MAJ : le propriétaire du théâtre de la Main d'or cherche à annuler son bail...


Vendredi 23 Novembre 2012 - News # 291 

Helmut Schmidt, ancien chancelier allemand : "Nous nous trouvons à la veille d’une possible révolution en Europe". Voir [ici] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .