Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

123 News

Lundi 21 Octobre 2019 - News # 21427 

Radicalisation islamique : 27 fonctionnaires de la préfecture de police de Paris signalés. Voir [ici] ().

Et ça, c'est juste pour la préfecture de police de Paris...

En complément sur radicalisation :

En complément sur islamisation :

     

Vendredi 18 Octobre 2019 - News # 21351 

La fondatrice de la Brigade des Mères explique comment la France Insoumise sème la haine contre la France dans les cités et radicalise les jeunes :

Incroyable cette histoire... 

C'est grave !

Comment sur la base de ces tracts, la France Insoumise n'est-elle pas poursuivie pour incitation à la haine ?

Ahurissant !

Et, en plus, ces crétins sèment la division : c'est super grave !

En complément sur incitation à la haine :

       

Mercredi 16 Octobre 2019 - News # 21298 

Immigration, radicalisation, laïcité : Emmanuel Macron met en garde contre "les amalgames" qui pourraient conduire à "la guerre civile". Voir [ici] ().

En complément sur guerre civile :

En complément sur migrants :

En complément sur radicalisation :

En complément sur laïcité :

 

Vendredi 11 Octobre 2019 - News # 21184 

Islamisation : Deux policiers privés de leurs armes en raison de leur radicalisation supposée. Voir [ici] ().

En complément sur islamisation :

En complément sur radicalisation :

     

Jeudi 10 Octobre 2019 - News # 21148 

Islamisation de la société et sondage : D’après la dernière enquête IFOP, un quart de la population musulmane en France adhère à la charia et pense que cela doit passer avant les lois de la République :

Tout montre que nous avons dépassé un seuil, un point de basculement, et que la France est en danger.

Emmanuel Macron a raison de dire qu'il faut combattre l'hydre islamique.

Ça devient super préoccupant... 

En complément sur islamisation :

En complément sur charia :

En complément sur sondage :

   

Mercredi 9 Octobre 2019 - News # 21122 

Islamisme radical et attaque à la préfecture de police de Paris : Des messages djihadistes laissés sur les téléphones des commissariats d'Ile-de-France. Voir [ici] ().

Lisez bien l'article : c'est assez inquiétant.

En complément sur djihad :

En complément sur islamisme :

En complément sur attaque préfecture :

   

Lundi 7 Octobre 2019 - News # 21050 

L’idéologie djihadiste, un ver dans le fruit de nos propres institutions ? Voir [ici] ().

Il devient de plus en plus manifeste que les thèmes de l'islamisation de la société, de la radicalisation, et du djihadisme, deviennent de plus en plus prégnants dans l'esprit des gens, tellement il y a de news sur ces sujets.

En complément sur djihadisme :

En complément sur radicalisation :

En complément sur islamisation :

   

Lundi 7 Octobre 2019 - News # 21040 

Chroniques des chances pour la France et islamisation : Un détenu radicalisé agresse le directeur de la prison de Fontenay-le-Comte. Voir [ici] ().

En complément sur Chroniques des chances pour la France :

En complément sur islamisation :

En complément sur radicalisation :

En complément sur agression :

 

Dimanche 6 Octobre 2019 - News # 21013 

Un policier sur l'attaque de la préfecture : « La Préfecture de police a essayé d’occulter la radicalisation. On a voulu nous orienter vers la piste de la démence ». Voir [ici] (). :

En complément sur attaque préfecture :

       

Samedi 5 Octobre 2019 - News # 21001 

Islamisme radical et djihad : en relation avec le thème de l'attaque de la préfecture de Paris, la déclaration d'Omar Bakri Muhammad, un imam radical, considéré jusqu'en 2005 comme un des leaders du mouvement islamiste britannique :

Hélas, cette citation est véridique. Voir [ici] ().

En complément sur islamisme :

En complément sur attaque préfecture :

     

Samedi 5 Octobre 2019 - News # 20994 

Une notice d'information sur la radicalisation envoyée dans plusieurs administrations françaises. Voir [ici] ().

Comme quoi il y a bien un problème de sécurité avec des islamistes au sein de l'appareil d'État français.

En complément sur radicalisation :

En complément sur islamistes :

     

Samedi 5 Octobre 2019 - News # 20993 

Attaque de la préfecture : L’assaillant avait des contacts avec des individus de «la mouvance islamiste salafiste», selon le procureur. Voir [ici] ().

C'est une évidence. Sinon, comment serait-il devenu un islamiste ?

Il faut fermer au plus vite toutes les mosquées islamistes et salafistes, et ne permettre que les mosquées "républicaines" : modéré sans radicalité aucune.

En complément sur attaque préfecture :

En complément sur islamisme :

En complément sur salafisme :

   

Samedi 5 Octobre 2019 - News # 20986 

Attaque de la préfecture : des pressions ont été exercées sur des membres de la DRPP pour qu'ils ne révélent rien des alertes passées sur la radicalisation de Mickaël Harpon :

Pitoyable. Et inadmissible dans une "démocratie".

En complément sur attaque préfecture :

       

Vendredi 4 Octobre 2019 - News # 20971 

Affaire Éric Zemmour : mes conlusions :

 

Après avoir entendu les uns et les autres, et réfléchi à la question, je pense que le discours d'Éric Zemmour à la Convention de la droite était incisif et pertinent, à ceci près qu'il a commis selon moi deux erreurs :

1) Une erreur majeure consistant à amalgamer les français musulmans aux islamistes :

Islam et islamisme sont deux choses différentes.

Il y a des français qui respectent les lois et les usages de la république (dont la laïcité) et qui sont de foi musulmane dans la sphère privée. Ce sont des gens paisibles qui n'imposent rien à personne et ne font de tord à personne. Et il y a des islamistes, c'est-à-dire des gens qui vivent selon l'islamisme, et qui cherchent à imposer leur mode de vie à la majorité des Français. Ce n'est pas du tout la même chose.

L'islamisme n'est pas une religion : c'est un système théocratique reposant sur :
- Une interprétation intégriste de la religion musulmane.
- Un système politique.
- Un système juridique appelé Charia.
- Le recours à la violence pour l'islamisme radical et à la guerre et à la barbarie pour le djihad.

En ne précisant pas cela, et en parlant seulement d'Islam, Éric Zemmour assimile les Français de confession musulmane aux islamistes.

Des français républicains, travaillant, payant leurs impôts, intégrés et même assimilés, respectant les valeurs de la République, sont désignés injustement comme un danger pour la France. Ce n'est pas républicain et très fraternel : c'est même un peu inique.

Qu'il faille en finir avec l'islamisme et l'islamisme radical et le djihad, c'est certain. On ne peut pas tolérer que certains quartiers de France deviennent des zones de non-droit, des foyers d'islamisme où les femmes sont interdites dans les cafés, et où elles se font insulter si leur jupe est un peu courte. On ne peut pas non plus accepter que des femmes portent une burqa ou viennent dans des piscines en burkini au mépris de la loi. On ne peut pas non plus tolérer qu'il existe des mosquées où des prêches anti-français et anti-républicains ont lieu. De ces points de vue (et de bien d'autres), l'islamisme doit être combattu avec toute la fermeté nécessaire, les mosquées radicales fermées, les mosquées salafistes aussi, et leurs imams renvoyés dans leur pays. Et l'immigration jugulée.


2) Une erreur de jugement consistant à citer des auteurs comparant l'Islam au nazisme :

Les années 30 étant une référence pour les bien-pensants, il a voulu ironiquement utiliser cette période pour dire en substance : "vous voyez, vous qui ne cessez de faire référence à ces années, nombre d'auteurs considéraient l'Islam comme plus dangereux que le nazisme".

Une rhétorique que la plupart des gens n'ont pas comprise et interprétée, volontairement ou non, au premier degré.

Il aurait mieux valu qu'il s'abstienne de cette référence qui s'avère au final tout à fait contre-productive.


Maintenant, que de nombreux bien-pensants, des gauchistes, certains médias, etc., lui tombent sur le dos, et demandent (et obtiennent parfois) son licenciement est inique. Et antidémocratique.

Si on est pas d'accord avec une idée, un discours, une position, etc., alors on n'a pas à recourir à la violence : on débat, on argumente, on combat l'idée en la démontant point par point, etc.

Pour finir, je pense qu'Éric Zemmour va devoir préciser sa pensée (ou pas), à savoir :

Toute la question se résume à celle-ci : les français musulmans sont-ils un danger pour la nation comme le sont les islamistes et les islamistes radicaux ? Je ne le pense pas : ce sont des français "normaux" (mais peut-être que je me trompe. L'avenir le dira).

Cela dit, avec cette affaire particulière, il faut être lucide : nous avons franchi un cap, un tournant. Ça fera date. Il y a un avant, et il y a un après ce discours de Zemmour. Il faut vraiment qu'il précise sa pensée.

Affaire à suivre...

En complément sur Éric Zemmour :

En complément sur Convention de la droite :

     

Dimanche 29 Septembre 2019 - News # 20839 

Édouard Philippe, Sibeth Ndiaye, BHL, SOS Racisme... La convention de la droite choque à sa gauche. Voir [ici] ().

La sortie usuelle des bien-pensants...

Ne comprennent rien au réel.

Tous ces gens ne le comprendront hélas que lorsqu'ils s'écraseront le nez sur dessus. Mais il sera alors bien trop tard...

Je trouve que les choses commencent à se radicaliser, et qu'on s'approche de plus en plus de la rupture, et donc du dénouement. Ça va être sérieux...

En complément sur convention de la droite :

En complément sur bien-pensant :

     

Mardi 24 Septembre 2019 - News # 20652 

Chroniques de la dégénérescence et homosexualité : au Royaume-Uni, les musulmans font leur première Gay Pride ! Voir [ici] ().

De jolis "musulmans"... 

La sodomie et l'homosexualité sont radicalement incompatibles avec la religion musulmane, avec toute religion ou spiritualité, avec Dieu.

Le Royaume-Uni, une fois de plus, s'enfonce dans la perversité.

Ce pays devient de plus en plus inquiétant du point de vue des moeurs et de la société.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur homosexualité :

En complément sur musulman :

En complément sur Gay Pride :

En complément sur perversité :


Mardi 24 Septembre 2019 - News # 20639 

Brexit : La suspension du Parlement décidée par Boris Johnson jugée illégale par la cour suprême britannique. Voir [ici] ().

La crise se radicalise entre les européistes antidémocrates et les souverainistes soucieux de la volonté populaire.

Les 11 juges sont tous d'accord... Alors même que la Reine a approuvé en plus la décision du report...

Ahurissant !

Juges politiques !

En complément sur Boris Johnson :

En complément sur Brexit :

     

Vendredi 6 Septembre 2019 - News # 20096 

Chroniques de la dégénérescence et religions : Fille de rabbin orthodoxe, elle ouvre un «sex shop cachère» en Israël. Voir [ici] ().

Un sex-shop cachère... Et mon cul c'est du poulet ?

Pour ceux qui ne comprendraient pas l'impossibilité d'une telle activité pour un juif véritable, rappelons les bases :


1) Le signe de l'alliance est dans le sexe :

Vous vous circoncirez ; et ce sera un signe d'alliance entre moi et vous.
Génèse 17:12

Un verset indiquant que le sexe est sacré, que la clé du Grand Arcane (le Grand Secret de l'union avec Dieu) y réside, et donc que le sexe doit être utilisé sagement, pas de manière perverse comme on peut le voir dans les sex shops, la pornographie, etc.


2) Sur dix commandements, deux concernent directement le sexe :

Numéro 6 : Tu ne forniqueras pas [c'est-à-dire ne pas renverser les énergies sexuelles par l'orgasme, qu'elle que soit la manière]

Numéro 9 : Tu ne commettras pas d'adultère. [aucun rapport sexuel où l'un des protagonistes est marié. Il y a plein de cas possibles]

3) Sans compter les épisodes de Sodome et Gomorrhe... :

Interdiction des rapports anals, de l'homosexualité, de l'adultère, et de ses extensions : l'échangisme et les partouzes.

 

J'espère que vous l'aurez compris : ouvrir un sex shop est radicalement incompatible avec la religion juive (et les autres d'ailleurs).

Cet épisode montre combien les tenants contemporains des religions sont dégénérés et ténébreux.

Si des membre d'une famille de rabbins orthodoxes en sont là, vous vous rendez compte de l'incompréhension et de la trahison de ces gens vis à vis de Dieu et de ses enseignements ?

Ahurissant.

On descend, on descend, on continue de descendre.

Exactement comme je ne cesse de le prédire.

Et c'est pas fini, croyez moi.

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur religion :

En complément sur sex shop :

En complément sur cachère :

 

Vendredi 6 Septembre 2019 - News # 20086 

Chroniques des chances pour la France, violence conjugale, et barbarie : Un chanteur marocain : «un homme qui ne frappe pas sa femme n’est pas un homme». Voir [ici] ().

Encore une news montrant l'importance de la culture et de l'éducation sur la mentalité des gens, et donc sur ce qu'ils sont susceptibles de faire ou de ne pas faire.

L'immigration extra-européenne est un danger, des centaines milliers d'incidents, de délits, et de violences diverses en attestent en Europe. Pourquoi ? À cause précisément de cette mentalité radicalement différente, barbare, et inhumaine.

Non pas qu'on ne puisse pas en accueillir du tout. Le problème, ce sont avant tout les jeunes hommes célibataires incultes, plein de testostérone, à la mentalité barbare, non éduqués, et sans humanité bienveillante, qui apportent un chaos et des nuisances dont nous n'avons vraiment pas besoin. La Suède, la Norvège, l'Allemagne, et la France, en ont fait abondamment les frais à cause de nos traîtres de politiciens, et ce n'est hélas pas fini.

Quand on regarde s'exprimer ce chanteur, on voit clairement, on discerne, un être attardé, vulgaire, et instinctif, et barbare. Aucun intérêt d'accueillir chez nous ce genre de personne considérée pourtant par certains comme des "chances pour la France".

En complément sur Chroniques des chances pour la France :

       

Dimanche 1er Septembre 2019 - News # 19915 

Syrie : Selon Thierry Mariani, Bachar el-Assad est prêt «à renouer le dialogue avec la France». Voir [ici] ().

Renouer le dialogue avec des traîtres pareils, il prend un risque...

Si le gouvernement français changeait radicalement, comme par exemple avec un François Asselineau, cela aurait vraiment un sens, mais dans les conditions actuelles c'est du la folie.

La seule chose qu'on puisse attendre d'un traître c'est une trahison encore plus grande.

En complément sur Syrie :

En complément sur Bachar el-Assad :

En complément sur Thierry Mariani :

   

Vendredi 16 Août 2019 - News # 19574 

Physique : un physicien hollandais, Erik Verlinde, avance une théorie radicale de la gravité. Voir [ici] ().

En complément sur physique :

En complément sur gravitation :

     

Vendredi 9 Août 2019 - News # 19433 

Racisme anti-blanc : “L’homme blanc ne peut avoir raison contre une noire et une arabe”, déclare Maboula Soumahoro. Voir [ici] ().

Ben voyons...

Les cons, ça ose tout...

Non mais il y a de plus en plus de débiles, ça fait peur.

Je trouve que tout se radicalise. C'est comme si il y avait une accélération, une maturation dégénérative accélérée des êtres. Bref, il y a réellement une dégénérescence psychologique des êtres qui deviennent de plus en plus obtus, cons, et radicalisés. Conclusion ? On court aux clashs multiples, c'est inévitable. Et triste.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur anti-blanc :

       

Jeudi 8 Août 2019 - News # 19423 

Physique quantique et particules : Voyage au Coeur du LHC #09 Science - Par J'm'énerve pas, j'explique :

SYNOPSIS :

Comment fonctionne le plus grand Accélérateur de Particules du Monde ? Voyage à très haute énergie au cœur du LHC, au cœur de la matière !

SOMMAIRE :

00:44 Rappel du dernier épisode
02:00 Une question d'Énergie
02:56 Origines
07:25 Le Voyage des Protons
10:50 Accélération
14:00 Des aimants par milliers
21:32 Collisions
24:50 Au coeur de la matière
28:08 Le Boson de Higgs
30:04 À la prochaine !

Un excellent épisode : bien détaillé et didactique.

La Nature est décidément très compliquée et inattendue : rien n'est ce qu'il semble être, et tout fonctionne selon un mode contraire à l'intuition. Étrange...

C'est comme si la Création avait été fait par un être ayant un esprit radicalement différent de nous (ce qui est compréhensible, bien évidemment), dont la nature et les "schémas mentaux" nous sont étrangers.

À voir !

En complément sur physique :

En complément sur quantique :

En complément sur particule :

En complément sur LHC :

En complément sur J'm'énerve pas, j'explique :


Mercredi 31 Juillet 2019 - News # 19224 

Prisons et islamisme : à Perpignan, les surveillants pénitentiaires alertent sur l'arrivée de nouveaux détenus radicalisés. Voir [ici] ().

En complément sur prison :

En complément sur Islam :

En complément sur radicalisation :

   

Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18602 

Humour : une méthode radicale et persuasive pour faire manger les enfants :

Le môme, il ne bronche pas et il avale tout...

En complément sur humour :

       

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18406 

Islamisation rampante en France : le burkini est interdit au Maroc alors que certains font tout pour nous l'imposer en France :

 

C'est à ce genre d'information bien factuelle qu'on peut voir qu'il y a un problème réel.

Et c'est d'autant plus un problème que des femmes musulmanes radicalisées violent la loi pour tenter de nous l'imposer.

En complément sur burkini :

En complément sur Islam :

En complément sur piscine :

   

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18391 

Un commandant de la DGSI mis en examen pour viol et détention de pédopornographie a été incarcéré. Voir [ici] ().

Depuis des années que je vous dis que les services de renseignement sont des antres de magie noire...

Le type il viole, il est pédophile, et il se croie au dessus des lois parce-qu'il occupe une poste dans les services de renseignement.

Des ténébreux, je l'ai toujours dénoncé.

L'espionnage est une activité perverse, radicalement incompatible avec un esprit droit et sain.

En complément sur pédophilie :

En complément sur DGSI :

     

Mardi 25 Juin 2019 - News # 18381 

Islamisation : Le communautarisme gangrène-t-il la RATP ? Voir [ici] ().

Ça me fait toujours rire ces titres en forme de question : quelle lâcheté de la part de ces soit-disant journalistes... Les mecs, ils ne savent pas conclure.

À fortiori parce-que ces nazes écrivent le sous-titre suivant : "Deux députés s’apprêtent à sortir un rapport sur la radicalisation dans les services publics. À la RATP, les auteurs décrivent «un communautarisme rampant» et «un prosélytisme religieux»".   Faut quand même le faire...

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur Islam :

En complément sur RATP :

     

Mardi 25 Juin 2019 - News # 18366 

En réponse à l’opération burkini illégale menée dans une piscine municipale de Grenoble, un groupe Facebook invite à se baigner “à poil” contre “l'islam radical”. Voir [ici] ().

C'est en train de dégénérer cette histoire... : les deux camps ont tort.

C'est le phénomène psychologique des fanatiques et du balancier : les premières violent la loi en posant un acte fanatique. Les seconds y réponde aussi de manière fanatique. Typique des robots de l'Antéchrist qui ont perdu le sens de la droiture et de la mesure. Il faut rester au centre, calme et serein, en respectant la loi commune.

En complément sur burkini :

       

Mardi 28 Mai 2019 - News # 17749 

Pour Edwy Plenel, cofondateur de Mediapart, François Asselineau est un xénophobe :

AHURISSANT !!!

Edwy Plenel vient de se dévoiler dans toute sa "splendeur" : c'est un chien de garde du système qui use de mensonges et de diffamation pour manipuler les gens, c'est absolument scandaleux.

François Asselineau et l'UPR ont bien précisé que la question migratoire était délicate, et qu'on avait affaire avant tout à des êtres humains. Et c'est sans compter les innombrables voyages de François Asselineau dans de nombreux pays du monde, comme peu de gens d'ailleurs l'ont fait dans leur vie. Il est donc vraiment inique de le qualifier de xénophobe.

Cette déclaration est grave, et scandaleuse ! Il faut porter plainte !

Edwy Plenel vient de prouver à la face du monde qu'il est un menteur éhonté et un propagandiste, aussi je ne relaie plus jamais ses vidéos. C'est terminé.

Et vous savez pourquoi cet enfoiré malfaisant a fait cela ? C'est simple : c'est pour empêcher tous les gens de gauche et de la gauche radicale de rejoindre l'UPR : il agite le chiffon diffamatoire de la xénophobie comme repoussoir contre l'UPR, et malheureusement, comme la plupart des gens ne sont pas pro-acifs, c'est-à-dire qu'ils ne prennent pas l'initiative de faire une recherche par eux-mêmes afin vérifier la nature de l'UPR et de François Asselineau, et bien ces gens vont croire Edwy Plenel sur parole et se détourner ainsi de l'UPR. Conclusion : Edwy Plenel est bien un chien de garde du système qui empêche l'union des Français, qui seule permet de restaurer la démocratie. Edwy Plenel n'est plus un journaliste mais un éditocrate qui use de sa position privilégiée pour manipuler l'opinion publique. Il vient de perdre avec cette affaire toute crédibilité.

[MAJ] : il y a d'autres des faits qui ne portent vraiment pas en faveur de la neutralité et de la droiture d'Edwy Plenel :

  1. Xavier Niel a investi dans Mediapart...
  2. L’affaire Amesys a démontré que Mediapart est financé par l'Open Society de l'infâme mondialiste immigrationniste George Soros. Voir [ici] ().

En complément sur Edwy Plenel :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur diffamation :

   

Lundi 20 Mai 2019 - News # 17519 

Les lobbies lancent une offensive contre le droit de l'eau. Voir [ici] ().

Il faut interdire au plus vite toute forme de lobbying et de trafic d'influence, avec des peines très sévères pour les contrevenants. Le monde ne s'en portera que mieux.

Comme je ne cesse de le dire, le lobbying et la démocratie sont radicalement incompatibles.

En complément sur lobbies :

En complément sur l'eau :

     

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17354 

Monnaie, chômage et capitalisme avec Des économistes et des Hommes Heureka #31 :

SYNOPSIS :

Dans cet épisode, nous nous posons la question du rôle de la monnaie dans une économie capitaliste. Pour cela, nous comparons le fonctionnement de deux économies en apparence identique, à ceci près que la première fonctionne sans monnaie, comme une économie de troc, et la seconde est monétaire. Nous nous apercevons alors que le caractère monétaire ou non d’une économie modifie radicalement ses propriétés. La détermination des profits sera ainsi très différente dans ces deux économies, les relations de causalité entre dépôts et crédits, épargne et investissement s’inversent, une crise de surproduction est possible dans un cas mais pas dans l’autre, et le chômage peut également avoir des origines très différentes, et même opposées, selon que l’on considère une économie monétaire ou non.

Les propriétés de l’économie de troc recouvrent celles de la théorie économique standard (théorie néoclassique) qui s’est historiquement construite sans prendre en considération la monnaie, celle-ci étant considérée comme neutre sur l’économie. Les propriétés de l’économie monétaire rappellent quant à elles celles des modèles postkeynésiens, bien moins connus, et qui trouvent leurs origines dans les travaux et écrits de Keynes, qui affirmait dans son ouvrage le plus célèbre (la théorie générale de l’emploi de l’intérêt et de la monnaie) que « lorsqu’on s’attaque à la recherche des facteurs qui déterminent les volumes globaux de la production et de l’emploi, la Théorie complète d’une Economie Monétaire devient indispensable » (1936, p. 297).

Non évalué.

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur capitalisme :

En complément sur Heureka :

 

Jeudi 9 Mai 2019 - News # 17239 

Glyphosate : des centaines de personnalités secrètement fichées et ciblées en fonction de leur soutien à Monsanto. Voir [ici] ().

Le lobbying et le trafic d'influence : des saloperies à interdire absolument et à punir de peines sévères, aussi bien financières et de prison.

Le lobbying et le trafic d'influence sont des activités perverses radicalement incompatibles avec la démocratie.

En complément sur Glyphosate :

En complément sur Monsanto :

En complément sur lobbying :

En complément sur fichage :

 

Samedi 4 Mai 2019 - News # 17116 

Migrants : Un Belge sur 2 approuve le renvoi des réfugiés vers des pays dictatoriaux. Voir [ici] ().

"Normal" : les gens sont ulcérés qu'on ne tienne pas compte de leur avis, ils sont trahis sans cesse par leurs traîtres de politiciens, alors ils se radicalisent.

Et plus on fera la sourde oreille aux demandes des peuples d'en finir avec l'immigration de masse, plus les gens seront en colère et radicalisés, il faut en être conscient.

La démocratie véritable (ou un roi omnipotent sage et éveillé), est la seule solution à de nombreux problèmes économiques, financiers, et sociétaux.

Tant que nous serons dans des régimes ouverts aux quatre vents (le concept d'Open Society si cher à l'infâme George Soros), alors la tyrannie des lobbies et des minorités s'imposeront, et nous les simples citoyens, le peuple, nous seront impuissants politiquement dans tous les domaines.

Et sur l'immigration, en plus de nos traîtres de politiciens, les bien-pensants, la gauche radicale, portent une responsabilité écrasante.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

       

Lundi 29 Avril 2019 - News # 16963 

Qui se cache derrière les lobbies ?

Le lobbying est radicalement incompatible avec la démocratie. Il faut choisir.

En complément sur lobbies :

       

Mardi 23 Avril 2019 - News # 16800 

Note de lecture de Michel Drac sur le livre "Africa Trek : 14.000 kilomètres dans les aps de l'Homme" de Sonia et Alexandre Poussin :

SYNOPSIS :

Une note de lecture sur un récit de voyage hors normes : la traversée de l'Afrique à pied dans le sens de la longueur. Riche d'enseignements.

Sommaire :
Comment traverser l'Afrique sans finir en pièces détachées : 1:45
Sortir radicalement de toute forme de politiquement correct : 8:15
Le vrai problème de l'Afrique : 24:00
Voyage chez les Massaïs : 50:30
Premières conclusions et annonce de la prochaine vidéo : 54:30

Non évalué.

En complément sur Michel Drac :

       

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16587 

Législatives en Finlande et populisme : le parti des "Vrais Finlandais" créent la surprise. Voir [ici] ().

Les peuples en ont marre d'être pris pour des cons, de ne pas être écoutés, que la démocratie réelle n'arrive pas, alors il se "radicalisent". Normal.

Tous les faux culs, tous les pseudo-démocrates, tous les smart-fascistes et les crypto-fascistes, tous les européistes, etc., sont les grands responsables : à ne pas respecter la volonté populaire et à vouloir empêcher la démocratie rend inévitable les coups de force et les radicalisations.

Notre société comportent beaucoup trop d'hypocrites qui n,acceptent la démocratie que lors qu'elle va dans leur sens, et qui, de plus, refusent l'instauration du RIC et d'une véritable démocratie.

Qui sème le vent récolte la tempête.

En complément sur populisme :

En complément sur Finlande :

     

Mercredi 27 Mars 2019 - News # 16056 

«Gilets jaunes radicalisés» ? Christophe Castaner interdit l'acte 20 sur les Champs-Élysées. Voir [ici] ().

En complément sur Christophe Castaner :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Champs-Élysées :

   

Samedi 23 Mars 2019 - News # 15947 

Brexit : manifestation massive à Londres pour un nouveau référendum. Voir [ici] ().

Conclusion : il existe au Royaume-Uni au moins un million de personnes qui sont des faux culs, des crypto-fascistes : la démocratie, le vote du peuple, ils ne sont pour que lorsque cela va dans leur sens...

Ils se prétendent "démocrates", mais dans les faits, il prouvent à al face du monde qu'ils ne respectent pas la volonté de la majorité qui s'est pourtant exprimée : ce sont donc des crypto-fascistes. Et ce genre de personnes, dans notre monde caduque et dégénéré, il y en a pleins, hélas...

Nous ne pouvons pas faire société, si une petite partie de la société ne respecte pas les règles du jeu et la volonté de la majorité.

Une société heureuse est d'abord une société apaisée, et une société apaisée est une société où la loi, les règles, et les décisions prises selon l'ordre établi par celles-ci sont respectées par tous.

Il y a donc une séquence d'obligations, une hiérarchie à respecter impérativement :

1) La Loi, les règles, et les procédures.

2) Leur respect par tous.

3) La paix.

4) Une société heureuse.

Tant qu'il existe des malfaisants, des iniques, des malhonnêtes intellectuellement, des arrogants, des vaniteux, etc., ils remettront toujours en cause illégitimement ceci ou cela, et dès lors jamais la paix ne surviendra, et donc par suite une société heureuse sera radicalement impossible.

Dans toutes les civilisations et sociétés humaines, dès lors que certains ne respectent pas le droit et les décisions prises loyalement, alors surviennent l'injustice, le chaos, et la guerre.

À méditer.

En complément sur Brexit :

En complément sur référendum :

     

Jeudi 14 Mars 2019 - News # 15668 

Gilets jaunes : pour l'acte 18, des figures du mouvement déterminées à être plus radicales. Voir [ici] ().

En complément sur acte 18 :

       

Dimanche 10 Mars 2019 - News # 15581 

Stage de plongée, cours le boxe... Les étranges méthodes de déradicalisation. Voir [ici] ().

Et bientôt : sorties en boites de nuits, putes de luxe, et restaurants chics.

C'est sûr, ça va les déradicaliser...


Mercredi 6 Mars 2019 - News # 15481 

Syrie : Interdit d'interdire - Retour des djihadistes, de leurs femmes et de leurs enfants : le débat :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit :

- Pierre Conesa, géopolitologue
- Myriam Benraad, politologue
- Farhad Khosrokhavar, sociologue et directeur de l’Observatoire des radicalisations à la Maison des sciences de l'homme
- Thierry Roy, cofondateur du Collectif Familles Unies

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur djihad :

En complément sur Syrie :

   

Mercredi 20 Février 2019 - News # 15207 

Gilets Jaunes : "Voici pourquoi Maxime Nicolle voulait s'expatrier" :

Difficile de dire porter un jugement, excepté que si c'est vrai, cela montre qu'on vraiment dans une période de merde, où tout va se radicaliser, se précipiter.

2019 risque d'être plus difficile qu'on croit.

En complément sur Maxime Nicolle :

       

Lundi 18 Février 2019 - News # 15136 

Le mouvement «gilets jaunes» s'est radicalisé et doit «s'arrêter», selon Agnès Buzyn. Voir [ici] ().

Ben voyons...

En complément sur Agnès Buzyn :

       

Lundi 18 Février 2019 - News # 15127 

Spéculation, de surcroît non régulée : Le shadow banking (ou finance de l’ombre) explose : «On patine sur une couche de glace très mince». Voir [ici] ().

On court à la catastrophe.

La spéculation est une activité de parasites, considérablement nuisible à la société puisqu'elle fait payer à tous la prise de bénéfices des spéculateurs sur le prix des matières premières et des marchandises.

Il faut fermer les bourses, et ouvrir des bourses bleues (un terme inventé), ces bourses où par construction la spéculation est radicalement impossible, ou alors nous allons tous en crever, nous les 99%.

En complément sur spéculation :

En complément sur shadow banking :

     

Lundi 18 Février 2019 - News # 15119 

Gilets Jaunes, capitalisme, dictature Union Européenne, sionisme, démocratie véritable, écologie : une petite réflexion d'ordre général : nous sommes entrés dans une période qui devient critique. Tout se précipite et se radicalise.

Les différences forces en présence sentent que la bataille finale décisive approche à grand pas : celle des peuples cherchant la démocratie véritable et l'émancipation contre tous les pouvoirs et les lobbies iniques de cet ancien monde injuste et malfaisant.

Top chrono : c'est parti !


Dimanche 17 Février 2019 - News # 15106 

Italie : Vers un nouveau modèle pour sortir de la crise ? Avec Olivier Delamarche - Grand Angle :

SYNOPSIS :

Olivier DELAMARCHE nous donne sa vision de la crise actuelle que nous traversons. Le choix de l'Italie de baisser l'âge de la retraite de 67 à 62 ans et de créer une sorte de revenu de base est l'occasion de discuter de la possibilité d'un changement de modèle économique radical pour sortir de l'ornière.

Non évalué.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Italie :

En complément sur crise :

En complément sur Grand Angle :

 

Samedi 16 Février 2019 - News # 15071 

 

Chroniques de la dégénérescence et église catholique : «Sodoma» : l’enquête qui révèle «l’omniprésence d’homosexuels» au Vatican :

Vue l'importance du sujet, j'ai mis cette vidéo sur la page des Vidéos Remarquables,
portant le nombre de vidéos référencées à l'incroyable score de 9.000 !

Résumé du livre :

Enquête menée pendant quatre ans qui dévoile la face cachée de l'église et ses contradictions : l'homosexualité est condamnée par de nombreux cardinaux et prêtres alors que le Vatican constitue l'une des plus grandes communautés homosexuelles au monde.

Quelle dégénérescence... 

"L'une des plus grande communauté homosexuelle du monde". 

Comme le disent si bien les Chinois, le poisson commence toujours à pourrir par la tête...

Game Over pour l'église : sa tête est devenue profondément ténébreuse et satanique.

À fortiori parce-que le Pape n'osera jamais excommunier tous les prêtres, évêques, cardinaux, etc., homosexuels (ce qu'il devrait faire pour sauver ce qui reste de l'église, mais jamais il ne le fera. Seul un homme fort, volontaire, et droit, aura le courage de le faire).

À voir absolument !

La grande prostituée,
l'opposée du Christ et des prophètes...

 

Compléments :

Les habitués du site auront noté que je ne cesse de dénoncer de manière récurrente l'homosexualité et toute la sphère LGBT comme des pratiques perverses, des abominations qui corrompent l'homme de l'intérieur, et le font dégénérer, se dénaturer profondément, et devenir de plus en plus pervers, et bien en voilà une autre preuve. Et le pire reste à venir...

Et je vais être volontairement bien clair afin que chacun comprenne un minimum l'importance extrême de ce sujet radical, même si l'assertion suivante peut paraître rude :

Tant qu'on ne connaît pas par expérience directe la crue réalité du Moi pluralisé, de la méduse psychologique, des affreux et terribles parasites de la Légion, on n'est qu'un sombre idiot, arrogant et vaniteux, qui s'ignore, et qui juge erronément sans savoir.

Le Moi psychologique, cette somme agrégats psychologiques animaux qui infestent l'âme de l'homme constitue le suprême noeud gordien de tout homme et de toute femme vivant sur cette infortunée planète.

Il n'y a pas de choses plus importantes dans la vie que de découvrir, de comprendre, et de dissoudre la méduse psychologique.

À bon entendeur salut.

En dernière analyse, tout dans ce monde se résume à la lutte du Bien contre le Mal, et de la Vérité contre le mensonge et l'illusion.

Tête de Gorgone sur un bouclier présenté au Duc de Toscane.

En complément sur homosexualité :

En complément sur catholicisme :

En complément sur Vatican :

   

Mercredi 6 Février 2019 - News # 14799 

Tout comme les Antifas en France, le fascisme rouge sévit aussi en Allemagne, mais à un degré supérieur : des sympathisants de la gauche radicale (d'extrême gauche) ont mis en ligne un guide expliquant comment commettre des assassinats, dans lequel les membres de l'AfD, l'extrême droite allemande, sont directement visés :

C'est terrible, mais la réaction des soit-disant partis "démocratiques" ne dénonçant pas cette ignominie, et la justifiant même, fait froid dans le dos... 

Il y a des crypto-fascistes partout !

Rappel à tous les demeurés hypnotisés par leur raisonnements mentaux :

Est fasciste celui qui utilise la violence, et à fortiori l'assassinat, contre des opposants politiques.

Les faits sont les faits, et ça n'est pas mental : nous sommes NOS ACTES, quelles que soient les arguties développées pour les justifier.

NOUS SOMMES NOS ACTES.

Un homme est ce qu'est sa vie.

Tout le reste, c'est de l'enfumage intellectuel pour dissimuler et/ou travestir et/ou embellir cette vérité.

En complément sur Antifa :

En complément sur fascisme :

En complément sur extrême gauche :

En complément sur assassinat :

En complément sur Afd :


Dimanche 27 Janvier 2019 - News # 14527 

Discussion avec Francis Cousin : De la Commune de Paris aux Gilets Jaunes :

Encore un triomphe pour Francis Cousin qui excelle dans ses explications sur la radicalité.

Remarquable.

À voir !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur Gilet Jaune :

     

Mercredi 23 Janvier 2019 - News # 14470 

Collectif GDC / Francis Cousin - Crise du capital, luttes de classes et conscience radicale :

SYNOPSIS :

Discussion avec Francis Cousin à propos des gilets jaunes, de la crise, des luttes de classes et de la conscience du prolétariat.

Collectif Guerre de Classe 20/01/19

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur classe :

En complément sur capital :

En complément sur radical :

 

Vendredi 28 Décembre 2018 - News # 13836 

Adepte de l’islamisme radical, un fiché S parvient à devenir gardien de la paix ! Voir [ici] ().

On marche sur la tête.

En complément sur islamisme :

En complément sur fiché S :

     

Mercredi 26 Décembre 2018 - News # 13796 

Fanatisme dangereux : un imam canadien explique à des jeunes que souhaiter «joyeux Noël» est pire qu’un meurtre. Voir [ici] ().

Je pense qu'on atteint des sommets...

Il va falloir interdire définitivement, d'une manière ou d'une autre, l'Islam radical, c'est-à-dire l'islamisme, dans nombre de pays occidentaux à un moment donné.

En complément sur Islam :

En complément sur fanatime :

En complément sur dangereux :

   

Mercredi 19 Décembre 2018 - News # 13659 

Francis Cousin : "Gilets Jaunes, mensonges du capital et impostures citoyennes" : Entretien du 18 décembre 2018 à propos de l'évolution du mouvement des gilets jaunes :

Francis Cousin va jusqu'au bout de la radicalité dans cette vidéo.

Bien que je comprenne ce qu'il explique, je milite néanmoins pour une démocratie directe, mais d'une forme inconnue : une démocratie directe participative neutre (un concept qu'il faudra que je développe et explique mais je n'en ai pas le courage pour le moment, le site me prend beaucoup de force).

Je ne croie pas à la vie dans l'esprit communal dans l'état actuel psychologique de l'Humanité, c'est impossible : la raison en est l'Ego, c'est-à-dire la méduse psychologique, ces bêtes formant le Moi pluralisé, et Francis Cousin ne connaît pas cet aspect du monde pourtant essentiel, et bien plus important que les nécessités historiques ou la lutte de classes.

Je pense que la démocratie directe participative neutre est intéressante, car c'est un progrès pour l'Humanité, et non une régression. Il y a même dans ce processus une conscientisation par le peuple de nombre de choses. C'est donc une étape positive, qui permet en plus, plus de justice sociale et de bien être pour tous.

Ce que je regrette, c'est qu'à aucun moment, Francis Cousin ne donne de solution concrète : "Ou la lutte s'étend sur une base radicale qui refuse de négocier la survie, qui avance, qui avance, comme une vague d'émancipation humaine pour retrouver le sens de l'humain ou alors on arrête la vague". C'est bien gentil ça Francis, mais concrètement ? C'est quoi les actions concrètes ? "Qui avance, qui avance" : en faisant quoi ?

Une bonne vidéo, mais qui semblera difficile à comprendre à tous ceux qui n'ont pas l'habitude des concepts de radicalité.

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur gilet jaune :

     

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13535 

Terrorisme : «En Italie, si vous êtes radicalisé, on vous expulse, c’est aussi simple que cela». Voir [ici] ().

Conclusion : on est plus cons que les Italiens...

En complément sur terrorisme :

En complément sur radicalisation :

En complément sur Italie :

   

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13520 

Terrorisme : un témoignage très inquiétant sur la radicalisation islamique en prison :

Il va s'en passer des choses en France, ça va être terrible.

En complément sur terrorisme :

En complément sur Islam :

En complément sur radicalisation :

   

Jeudi 13 Décembre 2018 - News # 13495 

Le député Éric Diard révèle dans "Morandini Live" qu'il existe un petit nombre d'islamistes radicaux qui ont infiltré la police et la gendarmerie, et qui constituent un danger à terme :

Franchement, c'est grave.

Qu'il y ait des radicalisés enm prison, c'est tout à fait compréhensible et certains, mais dans la police, et surtout la gendarmerie, c'est très inquiétant. J'espère que les différentes hiérarchie font ce qu'il faut pour les détecter et les foutre dehors. C'est une véritable bombe à retardement cette histoire.

En complément sur Islam :

En complément sur radical :

En complément sur police :

En complément sur gendarmes :

 

Jeudi 13 Décembre 2018 - News # 13487 

De la viande halal en somme... 

 

Fusillade de Strasbourg : le député alsacien Bruno Studer de LREM : "Un Strasbourgeois né à Strasbourg, un Alsacien né en Alsace, un Français né en France et n’ayant grandi nulle part ailleurs qu’à Strasbourg en Alsace a décidé, pour des raisons que l’enquête déterminera de semer la terreur." Voir [ici] ().

Qui s'appelle Cherif Chekatt... Un prénom et un nom bien alsaciens, comme chacun peut s'en rendre compte... Ahurissant ! Le déni de réalité !

Ce député est bien un bobo de LREM : il se prend les pieds dans le tapis sans même s'en rendre compte... Il pense dire que c'est un Français "normal" qui a commis cette fusillade, alors même que c'est un Français d'origine immigrée, et islamique fanatique. Il nous prend pour des cons.

Précisément, si ce type est "né à Strasbourg, Alsacien né en Alsace, un Français né en France et n’ayant grandi nulle part ailleurs qu’à Strasbourg", c'est bien la preuve que c'est l'islamisme et l'islamisme radical qui sont le problème, la cause de cette boucherie inique (et des autres).

Dit autrement, si on est français, le fait d'être islamiste, c'est-à-dire un musulman fanatique, vous transforme en un anti-Français, en un danger potentiel pour les autres Français, tous les attentats islamiques depuis 30 ans l'ont démontré crûment.

Cette histoire est donc une raison supplémentaire objective pour interdire l'immigration sur notre sol aux personnes islamiques.

En complément sur Fusillade Strasbourg :

En complément sur islam :

En complément sur migrants :

En complément sur Bruno Studer :

En complément sur bobo :


Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13452 

Fusillade de Strasbourg : un “complot” pour certains “gilets jaunes”. Voir [ici] ().

L'État profond est largement capable de monter une telle opération.

Pour le moment, on en a aucune preuve, mais il faut être lucide : il y a au gouvernement et dans l'appareil d'État des gens assez cyniques pour décider une telle opération, et manipuler et instrumentaliser des gens fichés S radicalisés pour les amener à commettre ce genre d'attentat.

Affaire à suivre.

En complément sur Fusillade Strasbourg :

       

Vendredi 30 Novembre 2018 - News # 13074 

Islamisme : en Belgique, «un problème considérable» de radicalisation dans les prisons. Voir [ici] ().

En complément sur Islam :

En complément sur Belgique :

En complément sur radicalisation :

En complément sur prison :

 

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12971 

Francis Cousin : Gilets jaunes, mystifications étatiques et luttes de classes radicales :

SYNOPSIS :

Entretien d'actualité du 25/11/2018 dans le cadre des manifestations des gilets jaunes.

Une interview vraiment intéressante, avec un point d'orgue sur Robert Faurisson.

À voir !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur gilet jaune :

     

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12809 

Face à la désintégration européenne : Entretien avec Raoul Hedebouw, leader de la gauche radicale belge :

SYNOPSIS :

Débat autour de la santé des gauches en Europe, avec Raoul Hedebouw, porte-parole du Parti du travail de Belgique (PTB), rejoint par David Cormand, secrétaire national d'Europe-Écologie-Les Verts.

Un type droit et sincère qui se bat réellement pour des progrès sociaux.

Il est triste de voir la lâcheté et la trahison du parti socialiste belge, c'est effarant. Des vendus.

À voir !


Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12511 

 

Démocratie de marchés : "Comment acheter un électeur ?" par Julia Cagé :

SYNOPSIS :

Une personne, une voix : la démocratie repose sur une promesse d'égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l'argent. Financement des campagnes électorales, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias : le jeu démocratique est-il capturé par les intérêts privés. et, si oui, peut-on vraiment "acheter des électeurs" ?

Le mot de l'éditeur :

Fondé sur une étude historique inédite des financements privés et publics de la démocratie dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, ce livre passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux et démontre l’ampleur du malaise. Il propose aussi des pistes pour repenser de fond en comble la politique.

Une personne, une voix  : la démocratie repose sur une promesse d’égalité qui trop souvent vient se fracasser sur le mur de l’argent. Financement des campagnes, dons aux partis politiques, prise de contrôle des médias  : depuis des décennies, le jeu démocratique est de plus en plus capturé par les intérêts privés.

Se fondant sur une étude inédite des financements politiques privés et publics dans une dizaine de pays sur plus de cinquante ans, Julia Cagé passe au scalpel l’état de la démocratie, décortique les modèles nationaux, et fait le récit des tentatives –  souvent infructueuses, mais toujours instructives  – de régulation des relations entre argent et politique.

Aux États-Unis, où toute la régulation de la démocratie a été balayée par idéologie, le personnel politique ne répond plus qu’aux préférences des plus favorisés. En France, l’État a mis en place un système de réductions fiscales permettant aux plus riches de se voir rembourser la plus grande partie de leurs dons aux partis politiques, alors que les plus pauvres, eux, paient plein pot.

Ces dérives ne viennent pas d’un complot savamment orchestré mais de notre manque collectif d’implication. La question du financement de la démocratie n’a jamais véritablement été posée  ; celle de la représentation des classes populaires doit l’être sur un mode plus radical. Pour sortir de l’impasse, voici des propositions qui révolutionnent la façon de penser la politique, des réformes innovantes pour une démocratie retrouvée.
  
Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et de l’Université Harvard, Julia Cagé est professeure d’économie à Sciences Po Paris. Elle a publié Sauver les médias. Capitalisme, financement participatif et démocratie (Le Seuil, 2015).

Ah la jolie démocratie complètement corrompue...

Il faut réduire les montants drastiquement : 2 à 3 millions tout au plus. Au-delà, c'est indécent et on achète les électeurs. Et plus on accède à de l'argent, plus on a de chance de gagner.

Il vaut mieux plus de débats que de meetings.

En complément sur démocratie :

En complément sur Julia Cagé :

     

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12500 

 

L'asservissement par l'Intelligence Artificielle ? - Interview d'Éric Sadin par Thinkerview :

Le mot de l'éditeur du livre "L'Intelligence artificielle ou l'enjeu du siècle - Anatomie d'un antihumanisme radical"

C’est l’obsession de l’époque. Entreprises, politiques, chercheurs… ne jurent que par elle, car elle laisse entrevoir des perspectives économiques illimitées ainsi que l’émergence d’un monde partout sécurisé, optimisé et fluidifié. L’objet de cet enivrement, c’est l’intelligence artificielle.

Elle génère pléthore de discours qui occultent sa principale fonction : énoncer la vérité. Elle se dresse comme une puissance habilitée à expertiser le réel de façon plus fiable que nous-mêmes. L’intelligence artificielle est appelée, du haut de son autorité, à imposer sa loi, orientant la conduite des affaires humaines. Désormais, une technologie revêt un « pouvoir injonctif » entraînant l’éradication progressive des principes juridico-politiques qui nous fondent, soit le libre exercice de notre faculté de jugement et d’action.

Chaque énonciation de la vérité vise à générer quantité d’actions tout au long de notre quotidien, faisant émerger une « main invisible automatisée », où le moindre phénomène du réel se trouve analysé en vue d’être monétisé ou orienté à des fins utilitaristes. Il s’avère impératif de s’opposer à cette offensive antihumaniste et de faire valoir, contre une rationalité normative promettant la perfection supposée en toute chose, des formes de rationalité fondées sur la pluralité des êtres et l’incertitude inhérente à la vie. Tel est l’enjeu politique majeur de notre temps.

Ce livre procède à une anatomie au scalpel de l’intelligence artificielle, de son histoire, de ses caractéristiques, de ses domaines d’application, des intérêts en jeu, et constitue un appel à privilégier des modes d’existence fondés sur de tout autres aspirations.

Une interview majeure sur l'un des grands sujets de notre temps.

Attention ! : ne vous fiez pas au look et à l'attitude non conventionnelle de ce Monsieur : il livre ici une critique très peu entendue qui mérite d'être écoutée.

Il met un peu de temps à démarrer, mais ça devient de mieux en mieux au fur et à mesure.

Enfin un contrepoids à la folie ambiante et à la propagande d'un Laurent Alexandre !

Passionnant et très pertinent.

Il rejoint mes analyses sur l'intelligence artificielle et la tyrannie de y = f(x).

Un must !

À voir absolument !

À ne pas rater, je vous l'assure !

Petit complément : Eric Sadin : «Avec leurs capteurs, les entreprises s'arrogent des compétences médicales» :

En complément sur intelligence artificielle :

En complément sur asservissement :

En complément sur Éric Sadin :

   

Mardi 30 Octobre 2018 - News # 12263 

BusinessEurope, le plus puissant lobby de Bruxelles. Voir [ici] ().

Un gang de criminels en col blanc, des ennemis des peuples et de la démocratie.

Le lobbying est une activité perverse, radicalement incompatible avec la démocratie.

BlueMan.

En complément sur BusinessEurope :

En complément sur lobbies :

     

Mercredi 17 Octobre 2018 - News # 11962 

 Pour en finir avec les tromperies et la propagande 
 des chercheurs en IA (Intelligence Artificielle), des transhumanistes,
 ou autres scientifiques et intellectuels allumés, 
 fascinés par le scientisme et la technologie. 

 

Pourquoi une machine de réseaux de neurones, et par extension toute machine, ne pourra jamais engendrer une conscience, un être, une séité (un "Je suis" autoconscient, c'est-à-dire un être conscient de lui-même), doté de libre-arbitre.

 

Suite à la parution sur YouTube d'une vidéo sur l'intelligence artificielle évoquant soit-disant l'émergence d'une "conscience artificielle", j'ai posté une série de commentaires, très disjoints et éclatés, que je synthétise clairement ici en un seul article, et qui démontre de manière définitive que :

JAMAIS une conscience n'émergera d'une machine, aussi compliquée soit-elle.

 

Introduction à la démonstration :

Prenons un bout de métal, un bloc d'acier par exemple. Ce métal est inerte. Il n'y a aucune conscience dedans. À partir de ce métal, construisons un neurone mécanique, c'est-à-dire un petit dispositif avec de petits engrenages, des pièces mobiles, etc., qui reproduisent exactement le fonctionnement d'un neurone conceptuel (ayant les mêmes caractéristiques qu'un neurone informatique calqué sur ceux du cerveau).

Peut-être, pour une personne ordinaire, cela paraîtra compliqué à réaliser, mais pas pour un expert en mécanique ou un expert en haute-horlogerie par exemple (il y a des merveilles dans le domaine des montres mécaniques dites "à complications").
Ça y est : le neurone est construit et il marche parfaitement.
Aucune conscience : c'est mécanique à 100%. C'est du métal, des petits engrenages, des roues, etc.

Et bien croire qu'en assemblant 1.000, 10.000, 100.000, ou un million, de ces petits mécanismes de métal inconscient, de la conscience va jaillir, je dois dire qu'il faut être sacrément optimiste, pour ne pas dire quelqu'un à la conscience endormie.

Et le fait de construire le même système grâce à un ordinateur et à un logiciel, aussi complexe soit-il, ne change pas la donne et la conclusion : ça restera une machine, certes électronique au lieu d'être mécanique, mais TOUT AUSSI INCONSCIENTE. Des engrenages électroniques, si vous voulez.

 

Reformulation par une démonstration plus rigoureuse :

C'est une "démonstration par l'absurde grâce à une expérience de pensée", une méthode de démonstration très usitée en science physique.

Hypothèse : on peut parvenir à faire émerger une conscience (un être, une séité (un "Je suis" autoconscient)) à partir d'un réseau de neurones.

1) On fabrique un dispositif entièrement mécanique (métal, engrenages, roues, poulies, etc.) ayant les propriétés d'un neurone.
2) On interconnecte ensuite des milliers, voire des millions, de ces neurones mécaniques pour former un grand réseau multicouches usuel de neurones.
3) On a donc au final devant nous une très grosse machine de métal, constituée d'un très grand nombre d'engrenages, de poulies, etc.

Est-ce qu'une conscience va jaillir de ce très gros fatras de métal ? La réponse est évidement NON, c'est totalement absurde, car c'est un calcul mécanique et obligé : aucune conscience, aucune séité libre et autoconsciente, n'apparaîtra jamais d'un monceau de ferraille qui réalise mécaniquement un calcul obligé déterministe.

Donc, nous arrivons à une conclusion qui est contradictoire avec l'hypothèse. Cela signifie donc que l'hypothèse de départ est fausse, et donc que c'est ici
son opposée qui est vraie, à savoir :

Conclusion #1 : On NE PEUT PAS parvenir à faire émerger une conscience (un être, une séité (un "Je suis" autoconscient)) à partir d'un réseau de neurones.

C'est clair, c'est net, c'est définitif, et ce raisonnement ne souffre aucune discussion.

Exit donc la possibilité d'une machine constituée de neurones, faisant jaillir un être conscient de lui-même, et doué d'un libre-arbitre.

 

Complément pour les informaticiens :

Cette problématique est exactement la même que celle de la génération algorithmique de nombres aléatoires : il est radicalement impossible de générer une suite de nombres réellement aléatoires, imprévisible comme la conscience, à partir d'un algorithme, un procédé déterministe à 100% : c'est une fonction ! : y = f(x).

Certes, on dispose quand même dans la plupart des langages informatiques de fonctions générant des nombres pseudo-aléatoires (comme la fonction mt_rand() en PHP par exemple), mais en aucun cas ces fonctions ne peuvent générer des suites de nombres véritablement aléatoires passant avec succès les tests statistiques de distribution aléatoire, et pour cause : les suites générées sont reproductibles, car il suffit que connaître la valeur des graines utilisées par la fonction (ou seeds en anglais), au moment où elle a été appelée, pour reproduire exactement la même suite de nombres. Rien donc d'aléatoire dans cette génération de nombres !

C'est tellement vrai que tous les experts en cryptographie un peu sérieux vous diront qu'il ne faut surtout pas utiliser les fonctions aléatoires algorithmiques proposées par les langages informatiques pour chiffrer un message avec une clé aléatoire, mais seulement des dispositifs non algorithmiques, qui ne sont donc pas des fonctions, utilisant des procédés physiques, hardware, comme le bruit thermique, l'effet photoélectrique, ou la radioactivité, qui seuls sont fiables statistiquement, car capables de délivrer des suites aléatoires absolument non reproductibles et imprévisibles.

Même les gouvernements imposent des règles strictes d'utilisation de dispositifs physiques pour les jeux de hasard (le Loto par exemple, dont le tirage s'effectue grâce à une sphère transparente qu'on remplit de boules, et non via un ordinateur), c'est dire combien les séries de nombres aléatoires déterminées par le procédé y = f(x) sont prohibées, parce-que précisément non aléatoires et prévisibles, mécaniques.

Conclusion :

y = f(x) => y est 100% déterministe, mécanique et obligé.

 

Compléments pour les fonctionnalistes en philosophie de l'esprit :

Il est totalement ridicule de croire que y = f(x) va devenir conscient, et ce, même si y a des composantes multiples (comme une matrice par exemple), x également, et même si f a aussi des réglages multiples initiaux r(i).

Il est aussi absurde de croire que y serait un être conscient, que de croire que d'une machine de métal, d'une machine électronique, ou de toute autre machine composée de matériaux divers, il va émerger mécaniquement un y qui soit une séité, un "Je suis", une conscience.
C'est aussi absurde, et je prend volontairement un exemple fort pour marquer les esprits, que de croire comme certains fonctionnalistes le font, qu'à partir d'une poubelle de rue en plastique, dont on a réarrangé ses molécules de plastique d'une manière spéciale qui réponde à certaines conditions qui programment et assument une fonction f bien précise, aussi compliquée soit-elle, un "Je suis" va jaillir. C'est un non-sens.

y est juste le résultat mécanique et obligé d'un calcul mécanique et obligé : tout est entièrement mécanique et obligé, et donc, n'ayant rien à voir avec une séité, avec un "Je suis" ayant un libre-arbitre et une autoconscience. C'est totalement contradictoire.

Si y est mécanique et obligé, alors y ne peut être libre de choisir quoi que ce soit. Point final.


Une autre démonstration prouvant pourquoi complexifier f n'engendrera JAMAIS un être conscient :

Étudions la question grâce à la petite expérience suivante : nous avons une fonction f qui est composée d'un système la calculant grâce à n=2 engrenages, ou neurones mécaniques si vous préférez. On a alors :

Si on rajoute UN engrenage ou UN neurone, alors on a une nouvelle fonction f mais au rang n+1 cette fois (donc de rang 3 à partir de notre exemple précédent).

Est-ce que f au rang n+1 est devenue consciente, non mécanique, et non déterminée ? Non : f au rang n+1 est aussi mécanique et déterminée que f l'était au rang n...

J'espère que vous voyez où je veux en venir... ^^

Par un raisonnement par récurrence, je viens de prouver que quel que soit n, f sera TOUJOURS INCONSCIENTE, MÉCANIQUE, ET DÉTERMINÉE !

Rajouter un engrenage ou un neurone, ou bien n engrenages ou n neurones, NE CHANGE RIEN du point de vue de la mécanicité, de l'inconscience, et du déterminisme fonctionnel absolu, de la machine.

 

Jusqu'au bout du bout de la mécanicité et du déterminisme fonctionnel :

y est mécanique et obligé, 100% déterministe, on l'a vu.

x lui est inconscient : c'est juste une donnée ou un ensemble de données, d'informations, sans conscience donc lui aussi.

Mais il en est de même aussi pour f : f est en effet un algorithme, quelque chose de 100% mécanique, une procédure obligée, et donc 100% déterministe. Aucune conscience non plus donc dans f : ce sont des "engrenages" qui procèdent inconsciemment aux calculs inconscients déterminés et déterministes, de manière obligée.

Au final, nous avons une séquence de mécanicité absolue : TOUT EST MÉCANIQUE, TOUT EST INCONSCIENT, TOUT EST DÉTERMINISTE :

y = f(x) est un déterminisme absolu dont chaque élément x, f, et y sont inertes, ne sont pas des êtres, et sans conscience aucune.

Dans ces conditions, comment prétendre encore qu'une machine, aussi complexe soit-elle, qui est la matérialisation de y = f(x), peut-elle être, de quelque manière que ce soit, une conscience, un "Je suis", une séité, un être autoconscient ? Impossible ! Ou alors il faut être aveugle et/ou fou !

 

Fonctionnalistes, scientistes,
laissez toute espérance de construire un être conscient, une séi (un "Je suis" autoconscient),
vous qui entrez dans le domaine de l'informatique et de "l'Intelligence Artificielle".

 

Corollaires de la 1ère démonstration :

Là où ça devient vraiment amusant, c'est qu'il y a des corollaires inattendus, surtout pour les ignorants instruits, les matérialistes, les athées, et tous ceux qui n'ont aucune expérience de la conscience hors du corps, comme le voyage astral par exemple, car ils réfutent absolument la nature transcendantale de la conscience, et sont même certains (mais c'est une croyance de leur part) que le cerveau engendre mécaniquement la conscience par ses processus biochimiques. Les voici :

Conclusion #2 : Puisqu'un réseau de neurones ne peut pas faire jaillir la conscience, alors le cerveau qui est aussi un réseau de neurones ne peut pas non plus faire jaillir la conscience. ^^

Il faut être logique à 100%. ^^
On ne peut pas avoir une logique à deux vitesses : on ne pas être logique dans certains cas, et pas dans d'autres : on doit impérativement le demeurer tout le temps, au moins par droiture et honnêteté intellectuelle.

Le cerveau est aussi une machine, certes organique, mais constituée de neurones interconnectés, ayant exactement les mêmes fonctions et propriétés (seules les connections sont différentes d'un cerveau à l'autre, mais cela ne change rien) que notre fatras de métal, et ne peut donc pas produire la conscience.

Conclusion #3 : la conscience est transcendantale, elle existe en dehors, indépendamment, du cerveau puisque ce dernier est incapable de la faire jaillir. ^^

C'est implacable et 100% logique à partir de la conclusion #1 démontrée, à savoir que : un réseau de neurones ne peut pas engendrer une conscience.

 

Pour résumer :

Ainsi, nous sommes parvenus à démontrer :

  1. Qu'aucun procédé mécanique impliquant des neurones, et par extension qu'aucune machine quelle que soit sa complexité (par l'absurdité de y = f(x) qui serait conscient), ne produiront jamais une conscience, un être, une séité, un "Je suis" autoconscient, c'est-à-dire un être conscient de lui-même.
  2. Que le cerveau en tant que machine biologique est incapable d'engendrer une conscience.
  3. Que la nature de la conscience est donc transcendantale.

 

Et on peut même déduire tout aussi logiquement de tout cela une nouvelle conclusion : le cerveau a, de manière certaine, au moins une fonction d'interface bidirectionnelle entre le corps physique et ses cinq sens, et la conscience, puisqu'il ne l'engendre pas. Il doit donc impérativement communiquer avec elle afin qu'elle ressente et s'exprime via le corps.

 

La cause des théories erronées prétendant qu'une conscience apparaîtrait par émergence dans une machine :

Il est aussi important de comprendre que la cause des raisonnements erronés de certains sur la conscience est la CROYANCE TOTALEMENT INFONDÉE que la conscience serait un phénomène émergeant d'un système mécanique complexe. Si un processus "émergeant" se faisait jour dans f, alors il apparaîtrait OBLIGATOIREMENT et de manière mécanique, forcée, obligée, déterministe, et il serait LUI-MÊME mécanique, forcé, obligé, et déterministe, bref en CONTRADICTION TOTALE avec la notion même de conscience, d'auto-conscience, et de libre arbitre ! Donc, encore une fois, exit la conscience, même pour un phénomène dit émergeant.

De plus, croire que la conscience serait un phénomène émergeant d'un système mécanique complexe est une croyance scientiste, qui provient de l'ignorance de ce qu'est la conscience même.

La conscience n'a rien à voir avec la dynamique des systèmes, des flux d'informations dans une machine, de la notion d'émergence, ou de tout autre principe physique connu : une simple sortie astrale le prouvera, le démontrera de manière définitive à quiconque.

 

Les expériences qui valident la transcendance de la conscience :

Et oui... : si une théorie est correcte, alors les expériences doivent absolument corroborer cette théorie, la valider impérativement. Les expériences doivent toujours être en accord avec les théories, sinon ces dernières ne sont pas valides. C'est un principe scientifique de base.

Et bien, nous avons au moins deux expériences qui corroborent le fait que la conscience est transcendantale et n'est pas engendrée par le cerveau :

Deux types d'expériences, notez-le bien, radicalement incompatibles avec la théorie erronée d'une conscience émergeant d'une machine : parce-que JAMAIS une machine ne fera une sortie astrale ou une expérience de mort imminente pour la simple raison qu'elle n'a pas de corps astral ni de conscience.

Cette précision pour bien faire comprendre à tous que les théories d'une conscience émergeant d'une machine sont complètement farfelues, puisque les faits expérimentaux sont en totale opposition avec ces dernières.

 

Pour en savoir plus sur la sortie astrale, voyez les liens ci-dessous, et surtout pour en faire directement l'expérience, je vous recommande plus que fortement le livre "La projection du corps astral" de Hereward Carrington et Sylvan Muldoon (Voir par exemple [ici] ()) : vous y apprendrez comment l’expérimenter.

Une bonne petite sortie astrale, ça va calmer sévère les gens intellectuels pétris de théories, ça va même les vacciner à vie contre tout leur fatras de théories sur l'émergence de la conscience à partir de systèmes mécaniques, croyez-moi.

 

Pour ce qui est des expériences de mort imminente, il faut surtout s'intéresser aux expériences scientifiques menées dans les services d'urgences et de réanimation de certains hôpitaux où des patients témoignent d'une sortie de leur corps lors d'un arrêt cardiaque, d'un AVC, ou d'une opération. Pour vérifier si cette sortie du corps est bien réelle, ou alors simplement un produit imaginatif, une illusion créée par le cerveau, des écrans d'ordinateurs orientés vers le plafond, et affichant une image aléatoire (parmi plusieurs possibles donc) pendant un moment, ont été installés sur les toits d'armoires ou d'étagères de ces salles de soins afin que ces images ne soient pas visibles du personnel soignant, mais seulement d'une personne qui "flotterait au plafond". Personne parmi le personnel ne connaît ces images. Seul l'expérimentateur qui les a introduites dans l'ordinateur pilotant les écrans les connaît, et ce dernier ne participe pas aux soins.

Voilà les résultats : la décorporation est réelle : les gens voient l'image aléatoire affichée sur les écrans lors de leur décorporation, puis reviennent ensuite, sous les actions de l'équipe soignante, à leur corps et témoignent de ce qu'ils ont vu : les infirmières et les docteurs s'affairant autour d'eux avec divers appareils et instruments, mais aussi des images affichées sur les fameux écrans. Et ce qu'ils disent avoir vu correspond exactement aux images affichées.

 

Conclusion 1 : la conscience existe hors du corps et du cerveau, et possède la capacité de voir des endroits qui sont inaccessibles aux cinq sens d'un corps inconscient allongé sur une table d'opération ou de réanimation.

Conclusion 2 : les expériences corroborent l'affirmation : "la conscience est transcendantale, elle existe en dehors du cerveau puisque ce dernier est incapable de la faire jaillir". Exit la conscience soit-disant produite par le cerveau et ses neurones, et à fortiori par un tas de ferraille ordonné : la conscience est transcendantale, point final.

 

Les faits sont les faits, et devant les faits nous devons nous incliner.

Tout est dit !

 

PS : La prochaine fois que quelqu'un vous dit que la conscience va apparaître dans une machine, faites lui connaître mon explication. Il faut arrêter de propager des inepties et de tromper les gens, fut-ce au nom de la science. ^^

En complément sur Intelligence Artificielle :

En complément sur transhumanisme :

En complément sur astral :

En complément sur expérience de mort imminente :

 

Vendredi 12 Octobre 2018 - News # 11819 

« Radicalisation des pratiques religieuses » et laïcité : le ministère reçoit chaque jour des appels pour des conflits à l'école. Voir [ici] ().

Le vivre ensemble est en train de foutre le camp, parce-qu'on a pas su fermer les vannes de l'immigration et imposer l'assimilation, à cause des bobos, des bien-pensants, et des gauchistes.

Le chaos et la guerre civile arrivent.

C'est bien triste, d'autant que nous avions un merveilleux modèle républicain, assimilationniste, qui permettait de faire d'étrangers des Français à part entière.

L'affaire de la loi de 1993 sur les prénoms a contribué, aussi, à ce délitement fatal.

Bobos, bien-pensants, et gauchistes, vous portez une responsabilité écrasante dans la destruction de la France et dans ce qui vient.

En complément sur laïcité :

En complément sur école :

     

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11592 

Identité nationale, immigration, et histoire de France : Éric Zemmour explique et clarifie ses positions - TV Libertés - 1er Octobre 2018 :

SYNOPSIS :

Alors que la censure s’abat sur Éric Zemmour et que le service public interdit d’antenne l’auteur de l’essai le plus important de la rentrée, TV Libertés est allée à la rencontre du journaliste et écrivain. Il est interrogé par Élise Blaise.

Une interview majeure où Éric Zemmour va plus au fond des choses et explique ses motivations, et donc, ses prises de positions qui peuvent apparaître choquantes à certains (mais qui finalement sont cohérentes).

En fait, cet immigré devenu français est profondément amoureux de la France, de sa culture (qui n'existe pas selon Macron), et de son histoire.

À voir absolument pour comprendre et éclairer ses positions parfois apparemment radicales.

En complément sur Éric Zemmour :

       

Samedi 8 Septembre 2018 - News # 11012 

Francis Cousin : Antifascisme, Antiracisme et Immigration au regard de la lutte des classes :

Passionnant !

Francis Cousin confirme, une fois de plus, sa position d'intellectuel radical de premier ordre.

À ne rater sous aucun prétexte.

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur antifascisme :

En complément sur antiracisme :

En complément sur migrants :

En complément sur lutte de classe :


Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10920 

«Nous ne voulons pas vivre en Afrique» : le premier ministre tchèque, Andrej Babis, fustige la politique migratoire de l’Union Européenne. Voir [ici] ().

Il a raison.

Sinon, autant aller en Afrique directement.

C'est d'ailleurs ce que devraient faire tous ceux qui soutiennent le contraire : qu'ils mettent leurs actes en conformité ave leurs paroles ces faux-culs de bobos et d'immigrationnistes, en allant vivre en Afrique ! On va voir immédiatement qui est qui, ça va être radical et bien net !

Plein de bon sens ces pays de l'Est.

En fait, il ne sont pas autant atteint par la décadence et le droit-de-l'hommisme que nous. C'est pour cela qu'il voient encore les choses correctement.

En complément sur migrants :

       

Lundi 3 Septembre 2018 - News # 10914 

Musiques de jazz fusion et de funk spéciales : "Trust me" de Herbie Hancock :

"I thought it was you" :

2 titres étranges et beaux, vraiment spéciaux et atypiques.

Herbie Hancok est un compositeur vraiment particulier : c'est un musicien éclectique, il compose des musiques de styles très différents, et il est super-créatif. Sa vie artistique est étrange, car vraiment divisées en deux : une première partie géniale, unique, où il crée le nouveau et le beau, et une seconde partie de déchéance, de rudesse, et de laideur. Paradoxalement, son "Rockit" tirée de son album "Future shock" très connu marque la fin de sa carrière supérieure : c'est un tournant décisif où il a perdu son génie et son sens de la beauté, ces deux titres plus anciens vous en convaincront.

Ça m'a interpellé ce changement si radical : il a du se passer quelque chose dans sa vie de très important pour que sa musique en soit si profondément affectée. Ce n'est plus du tout le même homme à partir de cet album, c'est clair.

Deux titres enivrants, à écouter patiemment pour en capter toute la beauté et le charme spécial très original.

En complément sur musique :

En complément sur jazz :

En complément sur funk :

En complément sur Herbie Hancok :

 

Lundi 3 Septembre 2018 - News # 10899 

Question au président de la Ligue arabe : "Pourquoi les migrants ne vont-ils pas dans les pays arabes riches ?" :

Il y a quelques jours, j’ai vu une émission très intéressante à la télévision chinoise. Ahmed Aboul Gheit, le président de la Ligue arabe, était interviewé sur la chaîne Tian Wei. La journaliste avait demandé à M. Gheit : « Pourquoi les pays arabes n’accueillent-il pas ces migrants ? »

TW: Pourquoi ces migrants ne vont-ils pas chez vous ?

AAG: Parce que nous ne sommes pas une destination pour les migrants (destination country). Mais nous sommes ouverts.

TW: Alors expliquez-nous, je vous prie, pourquoi ils ne veulent pas aller dans vos pays, tous ces migrants et réfugiés ?

AAG: C’est très simple : nous ne faisons pas d’exceptions avec ces gens.

Lorsqu’ils franchissent nos frontières et demandent l’asile, la prochaine étape est qu’ils signent un document qui les oblige à respecter tous les droits et règles de nos pays, et qui précise qu’en cas de violation de cet accord, ils seront condamnés, avec une procédure accélérée, aux mêmes peines que la population locale (ce qui peut aller dans les cas graves jusqu’à la peine capitale) et seront renvoyés dans leur pays de provenance aussitôt leur peine terminée.

Nous leur faisons signer également un accord stipulant que l’aide financière qu’ils touchent pour leur intégration dans nos pays doit être intégralement remboursée dans les deux ans, faute de quoi nous saisissons tous leurs biens et ils seront expulsés définitivement de nos pays.

Si quelqu’un ne sait pas lire et écrire, il apposera au document son empreinte digitale. Il n’y a aucune excuse du genre : « je ne connaissais pas la culture locale », ce qui serait d’ailleurs peu crédible dans le cas des personnes arabes, et ce genre d’excuse n’est pas pris en compte.

Tous ces arguments que je viens vous citer sont arrivés aux oreille de chaque migrant, c’est pourquoi ils ne veulent pas demander d’asile dans les pays arabes.

TW: Ne trouvez-vous pas radicale cette façon de procéder avec eux, M. Gheit ?
L’Europe occidentale est bien plus souple avec eux !

AAG: Absolument pas ! Parce que si je devais chercher refuge et demander de l’aide un jour dans un autre pays, je trouverais un devoir absolu d’obéir à la lettre aux lois de ce pays, et que sinon je sois expulsable par n’importe quel moyen.

L’Europe de l’Ouest finira par se réveiller et regarder la situation telle qu’elle est. Il faudrait que les dirigeants de l’Europe de l’Ouest soient envoyés à Doha au Qatar ou encore en Arabie saoudite pour demander l’asile dans ces pays pour qu’ils expérimentent « sur leur propre peau » ce que je viens de dire. Là, ils se réveilleraient !

Cela fait réfléchir, non ?

Source : Les Observateurs ().

Bobos, immigrationnistes, et autres connards pro-migrants, lisez bien cette édifiante réponse du président de la Ligue arabe !

C'est simple, il suffit de faire la même chose.

Seuls les intoxiqués du droit-de-l'hommisme et les idiots ne comprennent pas les problématiques posées par l'immigrationnisme et les solutions de bons sens qu'il est nécessaire pour le bien être et la survie d'une Nation de lui apporter.

En complément sur migrants :

       

Lundi 3 Septembre 2018 - News # 10896 

En Saxe (Allemagne), les kiosques à journaux organisent le boycott de la presse pro-migrants suite à ses attaques contre la population de Chemnitz. Voir [ici] ().

Un fait divers qui est un signal faible, et donc à prendre en compte : à partir du moment où le peuple n'est pas écouté à répétition, et que la situation perdure jusqu'à un point ou celui-ci est exaspéré, il commence alors à se radicaliser puis à se diviser.

C'est une action antidémocratique que de ne plus diffuser tous les journaux, mais elle montre un ras-le-bol gigantesque de nombre de citoyens sur la question migratoire.

Il est plus que grand temps d'écouter cette demande légitime du peuple et de stopper l'immigration de masse, sinon on court à des actions violentes et à la guerre civile.

Merci à OS pour le lien. 

En complément sur migrants :

       

Samedi 1er Septembre 2018 - News # 10872 

Agression sexuelle : une victime trouve la solution radicale ultra-violente : elle coupe les parties génitales du violeur, les fait cuire au micro-ondes puis l’oblige à les manger. Voir [ici] ().

Ouch !

La punition est ultra-sévère... 

En complément sur agression sexuelle :

En complément sur violeur :

     

Dimanche 19 Août 2018 - News # 10604 

 

Matteo Salvini en une du magazine l'Express : "Populiste, xénophobe, le nouvel homme fort d'Italie ravit Le Pen et inquiète Macron. Matteo Salvini fait trembler l'Europe".

Pour écrire un pareil titre calomniateur et diffamatoire, cela signifie que les bobos enragent vraiment et ne savent plus quoi faire...

Espérons que Matteo Salvini va porter plainte contre ce torchon écrit par des gens partiaux, iniques, dévoyés, et crypto-fascistes.

Notez bien la mauvaise foi et la propagande mensongère des bobos de L'Express : "Xénophobe". Dès qu'on est contre l'immigration massive et l'envahissement de son propre pays par des clandestins, alors on serait xénophoble. Ça montre le niveau de mauvaise foi, la mentalité dévoyée, la malhonnêteté intellectuelle de ces "journalistes" de mes fesses. Pitoyables et minables, indignes d'être des journalistes.

Bref, cette une est un excellent signe. 

Le commentaire de Matteo Salvini sur cette parution : «Populiste, xénophobe, qui fait trembler l'Europe : Même en France, ils ne savent plus quoi inventer pour m'attaquer. Est-ce, qu’on envoie un bisou aux gauchistes transalpins ?» :

En complément sur Matteo Salvini :

En complément sur l'Express :

     

Mardi 7 Août 2018 - News # 10355 

Déni de la liberté d'expression et nouveau recul de la démocratie : Les géants d'internet Facebook, YouTube, Apple et Spotify censurent Alex Jones (qualifié de complotiste par les traîtres de l'AFP...). Voir [ici] ().

Ça y est le système a compris : il dégage Alex Jones.

Et bien, ils ont mis le temps ces nazes fascistes à comprendre la nature de l'excellent travail d'Alex Jones pour le peuple américain et le monde en général : informer de ce qui se trame vraiment afin de montrer à tous la nature inique du système, de ses dirigeants, des oligarchies diverses, des multinationales, et de divers lobbies.

Au début, le système a sous-estimé Alex Jones : ils ont pensé que ses propos présentés de manière radicale n'avait aucun impact sur l'opinion publique, sauf que..., Alex Jones a levé tellement de lièvres, ses vidéos ont tellement circulé tout autour du monde, traduites bénévolement dans de nombreuses langues, que les peuples ont commencé à prendre conscience de la véritable nature du système ; enfin, pour ceux qui ne passent pas leur temps devant leur télévision.

Il faut ajouter à la volonté de censure du système un autre facteur qui devient de plus en plus important et prégnant : l'infiltration déterminante de forces perverses et antidémocratiques dans nombre d'institutions et de sociétés, comme notamment les LGBT. Ils y prennent le pouvoir, et dès lors utilisent leur position privilégié pour écarter toute voix qui les dénonce ou les remet en cause.

Ce nouveau phénomène est très inquiétant : nous entrons dans une nouvelle période de dégénérescence accrue où la perversité et l'iniquité vont régner en maître par endroit, et plus particulièrement fortement dans les pays occidentaux.

Déjà il y a 20 ans, une entreprise par exemple comme Mercedes France était noyautée au niveau de sa direction par une groupe d'homosexuels qui écartait systématiquement les hommes normaux de la direction ce cette entreprise (aujourd'hui je ne sais pas, n'étant plus en France). Et aujourd'hui, c'est le cas d'une entreprise comme Spotify, par exemple. Voir [ici] ().

Il faut comprendre une fois pour toute que les LGBT vont de plus en plus se comporter comme cela, et ceci en raison du renforcement de leur Légion ténébreuse de parasites personnels. La grande prostituée, Satan et sa Légion, qui infeste l'âme humaine, se renforce et se développe, et son caractère second, après la Luxure multiforme, est l'INIQUITÉ. Vous êtes prévenus.

En complément sur Alex Jones :

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur Facebook :

En complément sur YouTube :

En complément sur Spotify :


Samedi 28 Juillet 2018 - News # 10122 

 

Démocratie : "Quand le politique primait sur l’expert" :

SYNOPSIS :

Avec son ouvrage stimulant, La Démocratie contre les experts.

Les esclaves publics en Grèce ancienne, l’historien Paulin Ismard fait revivre un monde où le politique refusait de déléguer son pouvoir à des spécialistes de la gouvernance, et avait inventé pour cela une conception de l’État où des esclaves, soumis à l’autorité des citoyens, se chargeaient d’une partie de l’administration de la Cité.

Source : Mediapart.

Le mot de l'éditeur :

La Démocratie contre les experts 
Les esclaves publics en Grèce ancienne
Paulin Ismard

Supposons un instant que le dirigeant de la Banque de France, le directeur de la police et celui des Archives nationales soient des esclaves, propriétés à titre collectif du peuple français. Imaginons, en somme, une République dans laquelle certains des plus grands serviteurs de l’État seraient des esclaves.

Ils étaient archivistes, policiers ou vérificateurs de la monnaie : tous esclaves, quoique jouissant d’une condition privilégiée, ils furent les premiers fonctionnaires des cités grecques. En confiant à des esclaves de telles fonctions, qui requéraient une expertise dont les citoyens étaient bien souvent dénués, il s’agissait pour la cité de placer hors du champ politique un certain nombre de savoirs spécialisés, dont la maîtrise ne devait légitimer la détention d’aucun pouvoir. Surtout, la démocratie directe, telle que la concevaient les Grecs, impliquait que l’ensemble des prérogatives politiques soit entre les mains des citoyens. Le recours aux esclaves assurait ainsi que nul appareil administratif ne pouvait faire obstacle à la volonté du peuple. En rendant invisibles ceux qui avaient la charge de son administration, la cité conjurait l’apparition d’un État qui puisse se constituer en instance autonome et, le cas échéant, se retourner contre elle.

Que la démocratie se soit construite en son origine contre la figure de l’expert gouvernant, mais aussi selon une conception de l’État qui nous est radicalement étrangère, voilà qui devrait nous intriguer.

Paulin Ismard est maître de conférences en histoire grecque à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Il a récemment publié L’Événement Socrate (Flammarion, 2013, prix du livre d’histoire du Sénat 2014).

Très intéressant, sauf que je me demande si l'aspect de l'esclavage, si prégnant et au coeur de cet ouvrage que je n'ai pas lu, n'est pas contre productif à la diffusion même des idées de la démocratie issue du tirage au sort et des conventions de citoyens.

Seul point qui m'est apparu sensé et extrêmement pertinent dans cette interview :

Cette idée selon laquelle un groupe de citoyens ordinaires, qu'on qualifierait d'incompétents, sont capables collectivement de construire une compétence qui puisse être supérieure à celle d'un individu particulièrement savant ou d'un expert, c'est quelque chose d'infiniment évocateur pour aujourd'hui.

Ça, c'est une déclaration très encourageante comme constat pour la suite, car cela rejoint exactement les mêmes conclusions auxquelles est parvenu Jacques Testart avec ses conventions de citoyens : des gens qui ne connaissaient rien à un sujet sont rapidement devenus, par un processus et une méthodologie adéquate, capables d'apprendre et d'avoir une vision globale sérieuse sur le sujet, égale voire même supérieure à celle d'experts déclarés comme tels. Cela nous montre le chemin. 

En complément sur démocratie :

En complément sur expert :

En complément sur esclave :

   

Jeudi 26 Juillet 2018 - News # 10085 

Mexique : 11 000 assassinats en lien avec le trafic de drogue en 6 mois. Voir [ici] ().

De la folie furieuse... 

À un stade aussi avancé, il n'y a qu'une seule solution pour assainir la situation radicalement, et sauver la population de ces criminels : l'intervention des services secrets pour buter TOUS les personnes liées à la drogue, du simple dealer jusqu'au grand chef de cartel.

En complément sur Mexique :

En complément sur assassinat :

En complément sur meutre :

En complément sur drogue :

 

Mercredi 18 Juillet 2018 - News # 9854 

 

Un évêque du Vatican se confesse : “Les hauts fonctionnaires catholiques sont payés par George Soros” et la crise des migrants a été orchestrée dans le but de modifier radicalement l’identité chrétienne et nationale des peuples d’Europe. Voir [ici] ().

Une preuve de plus démontrant que George Soros est un ennemi de l'Humanité, des peuples, et des Nations.

En complément sur Vatican :

En complément sur George Soros :

En complément sur migrants :

   

Mercredi 11 Juillet 2018 - News # 9719 

 

Francis Cousin : "Dans la trajectoire de Marx et de Debord - Contre la falsification du spectacle marchand" - ERTV Nantes - 16 Juin 2018 :

Une conférence absolument magnifique.

Beaucoup de choses super intéressantes sur la véritable nature de Mai 68.

Je ne partage pas les certitudes absolues de Francis Cousin des concepts qu'il présente au début, mais il demeure un intellectuel radical de premier plan.

Un must.

À voir !

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur Marx :

En complément sur Debord :

En complément sur commumisme :

En complément sur radicalité :


Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9611 

 

Jean-Michel Vernochet sur son livre "L’Imposture - La décomposition planifiée de l’État souverain" :

SYNOPSIS :

Jean-Michel Vernochet répond aux questions de Kontre Kulture à l’occasion de la sortie de son ouvrage L’Imposture.

http://www.kontrekulture.com/produit/l-imposture ()

0’18 : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?
0’55 : Le « grand remplacement » est-il un projet ?
2’09 : La problématique de l’avortement
3’50 : Qu’appelez-vous le « sida mental » ?
5’00 : Qu’est-ce que la « religion molochienne » ?
7’25 : Quel avenir pour le prolétariat français ?
8’40 : « Le social-libéralisme à la sauce Macron, c’est la guerre »
10’30 : Le « gouvernement des juges »
12’08 : Pourquoi lire ce livre ?

DESCRIPTION de "L'Imposture – La décomposition planifiée de l'État souverain"

La notion de Grand Remplacement, mise en avant par Renaud Camus, n’est pas un fantasme ; il n’est qu’à regarder autour de soi, dans le métro, les cours de récréation ou simplement dans la rue… un peu moins il est vrai dans la petite lucarne, sauf dans les films et séries par lesquels on veut habituer le Français à vivre dans une société multiculturelle et multiethnique. Mais à cette légitime réaction de résistance de l’autochtone sur sa terre, on oppose des accusations de frilosité, de repli sur soi, d’islamophobie – avec ce que cela rappelle de l’antisémitisme, pourvoyeur de mort sociale pour celui qui en est accusé. Piégé dans son combat contre la destruction de son environnement social et culturel, renvoyé dans les cordes de l’extrême-droite par la représentation médiatique, usé parfois par un quotidien parsemé d’agressions, tant physiques que verbales, le résistant oublie de regarder au-delà de la cause directe qui mine son existence et détruit son pays. Car derrière la flèche, il y a toujours un archer, et il est primordial de le démasquer.

La décomposition de la France est un processus de longue haleine, mais qui a pris de l’ampleur et de la vitesse depuis quelques décennies : lois, votées quasi simultanément, ouvrant la voie à l’avortement de masse et au regroupement familial, politiques d’accueil de plus en plus laxistes, régularisation des clandestins, instauration de l’Aide médicale d’État, subventions aux associations, interdiction des statistiques ethniques, naturalisations à tout-va, intégration dans un espace Schengen prohibant tout contrôle aux frontières ; l’oligarchie qui a pris le pouvoir a petit à petit tissé un filet qui enserre le pays dans un mal-être devenu aujourd’hui paroxystique, tout en assénant au peuple une injonction de « vivre-ensemble » dont il veut de moins en moins. Parallèlement, la casse sociale voulue par Bruxelles et la mise en place d’un « gouvernement des juges » – nous imposant des « valeurs » qu’ils appellent universelles au nom des droits de l’homme – poursuivent plus profondément encore la destruction de la France…

Jean-Michel Vernochet est écrivain, essayiste et géopolitologue. Ancien professeur de l’École supérieure de journalisme de Paris et ancien grand reporter au Figaro Magazine, il est l’auteur de nombreux ouvrages relatifs à l’islam radical, l’Iran, la Syrie, l’Ukraine, le terrorisme ou la guerre civile idéologique. Il contribue régulièrement au site géopolintel.fr. et anime l'émission Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet sur ERFM.

Plein de choses intéressantes.

À voir !

En complément sur Jean-Michel Vernochet :

En complément sur décomposition :

En complément sur souverain :

   

Mercredi 4 Juillet 2018 - News # 9530 

Suisse : quand les anti-spécistes expliquent pourquoi ils épargnent les boucheries halal. Voir [ici] ().

Le fanatisme se développe partout.

Qui aurait cru, il n'ya a serait-ce que 20 ans qu'aujourd'hui des boucheries artisanales, des petits commerçants seraient attaqués par des défenseurs radicalisés des animaux ?

En complément sur boucherie :

En complément sur viande :

En complément sur halal :

En complément sur spécisme :

En complément sur fanatisme :


Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9395 

L'affaire des terroristes d'extrême droite semble plus compliquée et mois franchement claire que les médias ne nous le disent : "La DGSI, incapable d'arrêter les attentats en France, fait écrouer une dizaine de survivalistes pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle". Voir [ici] ().

Je trouve que cette affaire ressemble, d'une certain façon, à l'affaire de Tarnac.

Affaire à suivre avant de porter un jugement définitif sur la question.

Je trouve navrant, consternant, et indigne, que les médias se soient autant précipités. Dès qu'il s'agit de l'extrême droite, je les trouve bien prompts à foncer tête baissée pour porter des accusations à charge. Il ne sont pas aussi prompts à le faire lorsqu'il s'agit de l'extrême gauche, et même quand elle est impliquée dans des violences comme on a pu le voir récemment avec les Blacks Blocs, les médias trouvent le moyen d'accuser encore l'extrême droite... Ça montre le niveau de partialité de nos médias de merde.

Si en lisant commentaire, vous avez pensé que j'étais d'extrême droite et que je la défendais, cela accuse en vous l'existence d'un tropisme vous indiquant que vous êtes sous la dépendance affective de la pensée unique et de la terrible psychopathologie des étiquettes. Il faut apprendre à voir et penser le réel EN DEHORS DE TOUTE IDÉOLOGIE, et EN DEHORS DE TOUT INTÉRÊT PERSONNEL, juste pour l'amour de la Vérité, de la compréhension et du Bien.

Si quelque chose est vrai alors il faut pouvoir le dire. Et le dire ne signifie pas qu'on est pour, ou qu'on est contre : on décrit seulement ce qui est observé. Ce que l'on voit, il faut le dire, et le dire droitement. Et ce que l'on entend, il faut aussi l'entendre droitement, c'est-à-dire sans projeter ses propres aliénations, affects, inclinaisons, tropismes, croyances, à priori, etc.

Parler droit, entendre droit, penser droit, font partie des éléments importants pour éveiller la conscience (il y en a d'autres encore plus essentiels mais ils sont d'ordre ésotériques). Bannir le mensonge sous toutes des formes est indispensable pour pouvoir obtenir une conscience libre, qui voit le réel tel qu'il est, et non au travers de lunettes et de prismes déformants.

C'est un long apprentissage, ce qui signifie qu'il faut travailler sur soi chaque jour, il faut s'entraîner, se perfectionner jour après jour. Ce n'est pas une question de temps (comme si le temps pouvait perfectionner les choses alors qu'au contraire il les fait dégénérer), ou d'âge, mais essentiellement d'efforts continus. C'est comme pour l'apprentissage du piano : il faut de longues années d'efforts répétés, obstinés, pour parvenir à terme à déchiffrer et jouer correctement n'importe quel morceau. Ici, c'est pareil : soit on ne fait rien et alors on reste dans son misérable état psychologique, et même on dégénére peu à peu subrepticement, ou bien on produit de petits efforts chaque jour qui, au bout de plusieurs années produisent un résultat visible, bien tangible, et remarquable. C'est une question de volonté personnelle et d'attitude devant la vie. À chacun de choisir... Mais ne rien faire nous emmène là où nous ne voulons pas aller, et nous transforme en ce que nous ne souhaitons pas être.

Alors au travail sur soi, pour changer radicalement, et devenir meilleur pour soi et le monde !

À méditer...

En complément sur extrême droite :

En complément sur Tarnac :

     

Mardi 26 Juin 2018 - News # 9369 

Pédophilie, éducation sexuelle perverse, et destruction des individus et de la famille : quelques news qui m'ont été envoyées par LaLyre, l'une de mes chères visiteuses :

Le plan mondialiste de destruction de l'enfance et de la famille :

Cette affaire est très sérieuse.

Vidéo lien de Marion Sigaud :

https://www.partisansfrancelibre.fr/_media/legaliser-la-pedophilie-les-verts-en-revaient.-lonu-va-le-faire.mp4 ()

le livre  " LA LOI DU PEDOPHILE " de Marianne Bilheran

L'imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial", en vente sur amazon.

Les « droits sexuels » sont une nouvelle idéologie à la mode, portée par différentes instances internationales en matière de santé, et en particulier, en matière de santé des mineurs. Dans cet essai radical, Ariane Bilheran propose, sans exhaustivité, une analyse des dérives déjà existantes en France, sous couvert de "l'éducation à la sexualité", ainsi qu’une étude littérale de nombreux passages de la « déclaration des droits sexuels » qui soutient une telle idéologie pédophile, sous couvert de lutter pour les droits des homosexuels, les droits des femmes et les droits à la santé. La philosophe et psychologue démontre, dans la lignée de ses travaux approfondis sur la psychologie du pouvoir, combien la perversion est toujours l’adjuvante de la paranoïa dans l’avènement du totalitarisme. Elle décrypte ici les mécanismes pervers qui contribuent à la mise en œuvre de ce « nouvel ordre mondial » au travers de la transgression sexuelle des enfants et adolescents. Lorsque les fous sont au pouvoir, ils imposent leur délire, sur la base d’une contagion délirante qu’il s’agit d’identifier pour s’en prémunir. Ils détruisent les enfants et persécutent les sains d’esprit.

Ariane Bilheran est normalienne, psychologue clinicienne, docteure en psychopathologie, spécialisée dans la psychologie du pouvoir déviant (harcèlement, manipulation, tyrannie, totalitarisme et ses pathologies : paranoïa, perversion...) et du pouvoir juste (autorité, reprise de son pouvoir personnel etc.).

L'action de professionnels de santé en France :
http://pros-contre-educsex.strikingly.com ()

Vidéo lien : https://www.youtube.com/watch?v=pHGoEZsu1w0 ()

 

Merci LaLyre pour ces informations importantes ! 

En complément sur sexe :

En complément sur pédophilie :

En complément sur Marion Sigaut :

En complément sur perversité :

 

Vendredi 22 Juin 2018 - News # 9261 

e

 

Les centristes sont les plus hostiles à la démocratie, pas les extrémistes. Voir [ici] ().

Les centristes sont des mous, des experts du compromis, du "en même temps", ils n'on aucune radicalité, ils sont dans leur mental, ils ne voient pas les faits, et donc ils ne comprennent rien et justifient tout par le mental, par des raisonnements spécieux.

Ce sont souvent des girouettes, qui une fois appuient la gauche, et le coup d'après la droite.

Regardez François Bayrou : une belle girouette, complètement vendu, sans aucune conviction réelle. Mais il sait parler, embobiner, justifier..., et retourner sa veste avec classe... D'ailleurs, lors de l'élection présidentielle, il nous a fait un vrai festival de ses possibilités en la matière et de ses belles vertus... 

En complément sur démocratie :

       

Mardi 19 Juin 2018 - News # 9176 

Accessibilité aux handicapés : les arnaques se multiplient. Voir [ici] ().

Ce que font ces escrocs est grave : la loi actuelle n'est pas assez sévère. Il faut des peines dissuasives, et de plusieurs ordres : financières, de prison, et de limitations à vie des droits d'affaires et d'accès à certains métiers.

Sinon, on ne s'en sortira pas.

Ces crimes sont d'autant plus graves qu'ils sont prémédités, construits patiemment, avec ruse et intelligence. Ces escrocs sont dont de redoutables malfaisants qu'il faut impérativement stopper radicalement pour le bien commun et l'intérêt généra1.

En complément sur arnaque :

En complément sur escroquerie :

     

Mardi 12 Juin 2018 - News # 9023 

Le coup de gueule du député Richard Ramos sur l'influence des lobbies :

Le lobbying est une activité perverse, radicalement incompatible avec la démocratie.

On ne peut servir deux maîtres : soit l'intérêt général et le bien commun, soit des intérêts particuliers.

Il faut donc :

1) L'interdire,

2) Prévoir une loi avec des sanctions très lourdes (amende + prison ferme) pour le trafic d'influence, les corrupteurs et les corrompus.

Le lobbying : à s'en débarrasser de toute urgence, aussi bien au niveau local, national, qu'Européen.

En complément sur coup de gueule :

En complément sur lobbies :

En complément sur influence :

   

Mercredi 30 Mai 2018 - News # 8755 

"Des féministes suédoises qualifient le nationalisme (et non l’islam) de menace majeure pour les droits des femmes en Europe". Voir [ici] ().

Un article très spécial, à ne pas rater, montrant que nous allons vers des temps très difficiles.

Le droit-de-l'hommisme a complètement intoxiqué nombre de gens qui vont se transformer en ennemis objectifs de la Nation, et même devenir complètement aveugles au point de ne pas voir leur vrais ennemis.

Pour ne serait-ce que reprendre l'exemple de ces féministes, ces dernières ne mesurent pas la chape de plomb et les dangers de l'Islam radical pour elles. Elles devraient aller faire un petit tour en Arabie Saoudite, cela les sortirait de la torpeur hypnotique que l'idéologie dominante aliénatoire a provoquée en elles.

Le lavage de cerveau du droit-de-l'hommisme et de la mentalité égoïste paroxystique libéral-libertaire, dont Daniel Cohn-Bendit est l'indigne représentant, ont détruit nombre d'individus qui ne jurent que par une liberté exacerbée absolue au nom de moi, moi, moi, mes droits, contre toute autre considération, même lorsqu'il s'agit de la vie d'autrui (dans l'avortement notamment).

Il va falloir choisir : le capitalisme débridé d'individus isolés, pervertis, complètement esclavagisés, et politiquement impuissants face aux forces exécutives de l'argent et de la guerre, ou la Nation réellement démocratique et salvatrice.

Nous arrivons à la croisée des chemins...

En complément sur féminisme :

En complément sur nationalisme :

En complément sur Daniel Cohn-Bendit :

En complément sur libéral libertaire :

 

Jeudi 24 Mai 2018 - News # 8621 

«J'espère retourner dans mon pays» : Ioulia Skripal donne sa première interview :

Des affirmations radicalement incompatibles avec la version britannique affirmant que ce serait les Russes qui les auraient empoisonner. Si elle et son père se sentaient en danger, jamais ils ne souhaiteraient retourner en Russie. Or pourtant, c'est manifestement ce qu'ils souhaitent...

En complément sur Skripal :

       

Dimanche 20 Mai 2018 - News # 8528 

Détricoter Mai 68 : "L'autre 68 : Juin". Entretien avec Francis Cousin et Conférence de James Bryant-Bérard :

Partie 1 : Entretien avec Francis Cousin :

Partie 2 : Conférence de James Bryant - Bérard :

Partie 3 : Questions à Francis Cousin et James Bryant-Bérard :

Partie 1 : Passionnant ! Attention, si vous n'êtes pas au moins un peu familier avec les concepts de la radicalité et du véritable marxisme, cet échange vous sera incompréhensible. Je vous recommande de visionner au minimum 5 ou 6 vidéos de Francis Cousin avant d'aborder celle-ci.

Partie 2 : James Bryant-Bérard est une personne qui n'est du tout pas agréable à écouter, étrange et malsaine (vraiment bizarre ce type, je pense que c'est un pervers). J'ai arrêté au bout de 6 minutes et ai survolé la vidéo ici et là : aucun intérêt de mon point de vue.

Partie 3 : Les réponses de Francis Cousin sont toujours intéressantes.

Au final, un thème passionnant pour me comprendre Mai 68 et la dynamique du Capital.

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur Mai 68 :

En complément sur capital :

En complément sur grève :

 

Samedi 5 Mai 2018 - News # 8237 

Robert Ménard dénonce la folie ambiante issue de l'antiracisme : "J’ai vu que Rokhaya Diallo regrette que dans les sparadraps la compresse soit blanche. Honnêtement, on devient fous !» :

Il a raison. C'est hallucinant. Il est bien ce type, et il a un courage immense, je trouve (alors qu'il est quasi-systématiquement injustement attaqué dès qu'il ose décrire une réalité, un fait pourtant avéré).

Et cette déclaration démentielle d'une folle n'est pas anecdotique, loin de là : elle trahit une évolution radicale, profonde, et complètement hallucinée, des mentalités de certains, à cause d'un antiracisme forcené qui a généré en eux une telle obsession qu'ils ethnicisent tout, même une compresse...  C'est très très inquiétant...

Je ne vois pour le moment qu'un remède : dénoncer plus que jamais toutes leurs conneries, et leurs contradictions, et faire sans relâche de l'éducation populaire, ce que je pense faire ici je crois depuis pas mal d'années. Mais il y a encore du boulot...

En avant, en avant, en avant ! 

En complément sur Robert Ménard :

En complément sur antiracisme :

En complément sur folie :

En complément sur démentiel :

En complément sur hallucinant :


Dimanche 22 Avril 2018 - News # 7953 

Les NoBorders italiens font passer une colonne de migrants en forçant un barrage de la gendarmerie française. Voir [ici] () et [là] ().

Inique ! Mais ça ne m'étonne pas : dans la gauche radicale et l'extrême-gauche, il y a beaucoup de connards qui se croient au dessus des lois... Ce sont des vaniteux dont la motivation secrète principale est d'avoir une bonne auto-image, c'est-à-dire une bonne image d'eux-mêmes. Alors pour cela, ils sont prêts à violer les lois, et c'est ce qu'ils font de manière récurrente. Ce sont des gens dangereux car ils violent la loi à répétition et détruisent la société, des asociaux incapables de s'intégrer dans la société. Ils ne savent que contester, et détruire, passant la plupart de leur temps à poser des actions illégales en les justifiant toujours par une rhétorique spécieuse. Quand c'est illégal et interdit, c'est illégal et interdit. Point final.

En complément sur migrants :

       

Mardi 10 Avril 2018 - News # 7600 

Terrorisme : les noms de 2.626 agents du renseignement retrouvés chez une fichée S radicalisée. Voir [ici] ().

C'est grave...

En complément sur terrorisme :

       

Samedi 24 Mars 2018 - News # 7227 

 

Attentat du supermarché de Trèbes (soit-disant par Daesh) : le terroriste Radouane Lakdim était parfaitement connu des autorités françaises :

Dans ces conditions, pourquoi ce type n'était-il pas étroitement surveillé ?!

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, s'est défendu bien pauvrement : "Il était connu pour des faits de petite délinquance, mais nous l'avions suivi et nous pensions qu'il n'y avait pas de radicalisation. Il est passé à l'acte brusquement."

Attention un fake circule sur le Net : Radouane Lakdim n'a pas été naturalisé français en 2014 mais en 2004 à l'âge de 12 ans ! (Voir [ici] () et [là] ())

En complément sur terrorisme :

En complément sur Daesh :

En complément sur attentat Trèbes :

   

Dimanche 11 Mars 2018 - News # 7048 

 

Musique française impressionniste : le Royal College of Music fête le centenaire de la mort de Claude Debussy en proposant un programme exceptionnel de 7 heures de musique en direct pour son Festival annuel du clavier :

QUEL GÂCHIS ! :
le Royal College of Music a retiré la vidéo... (ce qu'ils ne font jamais d'habitude)
J'ai sauvegardé la vidéo en FullHD, mais elle fait 1,8 Go :
trop gros pour la mettre en ligne...

FESTIVAL DU CLAVIER : FIN DE LA BELLE ÉPOQUE

11h00 | 11 mars 2018 | Amaryllis Fleming Concert Hall

Debussy Préludes
Vierne Symphonie No 3

Ce printemps, notre festival annuel de claviers marque le centenaire de la mort de Debussy avec une représentation complète de ses Préludes au piano, entrecoupés de mouvements de la Symphonie no 3 de Louis Vierne pour orgue.

Nous célébrons également d'autres œuvres des dernières années de floraison de la Belle Époque (1909-1913) qui se terminèrent au début de la Première Guerre mondiale, avec Prokofiev, Rachmaninov, Fauré, Ravel et Stravinsky interprétées par des pianistes, organistes et pianistes collaboratifs.

Nos portes seront ouvertes toute la journée, alors faites une pause de dix minutes ou restez pendant des heures.

Retrouvez le programme complet des événements de la journée ici ()

Les pièces s'enchaînent, délicieuses, interprétées par de multiples étudiants de cette fantastique école de musique britannique.

Une vidéo monument pour tous les amoureux de Claude Debussy et de la Belle Époque.

Le Royal College of Music est une bénédiction pour l'Angleterre et l'humanité : c'est un endroit rare et magnifique où les êtres peuvent grandir en harmonie et projeter la beauté de la musique à travers le monde.

Les écoles sont l'avenir de l'humanité.
Les écoles sont de petits paradis pour les êtres.

Merci beaucoup aux administrateurs et aux professeurs du Royal College of Music ainsi qu'à leurs étudiants et invités !

Très chaleureusement de la province de Québec, Canada,

Que Dieu vous bénisse tous et votre travail incroyable,

BlueMan.

Remarque postérieure :

Pour avoir regardé plusieurs heures de ce programme, j'ai été frappé par le nombre impressionnant, et anormalement élevé, d'étudiants d'origine asiatique. C'est un fait, un indice clair, de la dégénérescence de l'Occident et de la montée en puissance relative (c'est nous qui descendons, et donc eux nous deviennent supérieurs) des peuples asiatiques encore un peu sains en comparaison de notre état de déchéance.

Faire des études de musique classique à ce niveau international requiert un travail, un engagement, une volonté, un sérieux, et de la persévérance, radicalement incompatibles avec une âme avilie par la pornographie, la fornication, la masturbation, l'homosexualité, et toutes ces saloperies perverses qui détruisent inexorablement les êtres.

Les peuples asiatiques ont encore en leur sain des familles saines, des valeurs positives et droites, et valeurs spirituelles structurantes, à mille lieues des familles françaises contemporaines par exemple, et donc leur enfants sont encore globalement moins dégénérés et avilis par la méduse psychologique du Moi pluralisé que les nôtres, gavés de pornographie et de musique américaine dégénérée et libidineuse.

C'est la raison pour laquelle, ce concert montre autant d'étudiants asiatiques, ce qui est une anomalie remarquable trahissant ce phénomène de dégénérescence inexorable et fatale de l'Occident.

Cette situation s'avère infiniment triste pour nos sociétés, mais hélas, elle est crue et réelle. Voilà le terrible résultat d'avoir laissé les pornographes, les adultères, et les LGBT, se développer dans la société, au mépris des intérêts supérieurs du peuple et de la démocratie. Et le pire est à venir...

Dans l'Univers, tout naît et meurt par le sexe, même les civilisations,

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

   

Vendredi 16 Février 2018 - News # 6805 

Un exemple typique du hacking de la démocratie par des lobbies : le sénateur Éric Bocquet dénonce la présence, lors d'une commission des finances du Sénat, de représentants de grandes banques privées internationales dont l'UBS qui est coupable de trafic organisé d'évasion fiscale au détriment de l'État français :

Voilà un exemple concret de dysfonctionnement majeur de l'État français. La cause ? Nos politiciens qui sont des traîtres. Qui a invité ces banques à cette commission ?? Le Sénat est-il le lieu de représentation des intérêts des citoyens ou d'intérêts privés ? C'est ahurissant ! C'est de la haute trahison.

Quand à nos traîtres de médias, ils sont les complices objectifs de ces malversations et forfaitures majeures en ne les dénonçant pas, et en ne dénonçant pas ceux qui ont procédé à ces invitations iniques radicalement incompatibles avec la démocratie et l'intérêt général. Des voyous qui escroquent l'État français de plusieurs milliards d'Euros d'impôts invités au Sénat ?  Parce-qu'au bout du compte, c'est nous qui payons par des impôts et des taxes supplémentaires ces manques à gagner gigantesques engendrés par l'évasion fiscale organisée.

Désormais, tous les citoyens sont en mesure de voir que la soi-disant démocratie du système de gouvernement représentatif, non représentatif, a échoué lamentablement au bénéfice de lobbies de tous types : financiers, économiques, sociétaux, et partisans.

Il faut donc en finir avec ce système corrompu de traîtres à la Nation, et la première tâche de chacun est donc de diffuser ces exemples pour éclairer la conscience de chaque citoyen.

Sans ce travail d'éducation populaire, tout changement de régime est voué à l'échec.

Internet constitue donc un outil majeur et décisif que chaque citoyen doit empoigner avec la force de la volonté pour informer autrui : chacun doit se convertir en un gentil virus, chacun doit contaminer positivement les autres en dénonçant toutes les forfaitures commises contre le peuple, pour le plus grand bien commun et l'intérêt général bien compris.

En avant, en avant, en avant !

En complément sur exemple :

En complément sur typique :

En complément sur hacking :

En complément sur lobbies :

En complément sur UBS :


Jeudi 8 Février 2018 - News # 6665 

SuperShe, une île de luxe réservée aux femmes :

Ce mouvement "Women-only" prend de l'ampleur et traduit une évolution inquiétante des mentalités. Une nouvelle forme de radicalité se fait jour. Ça n'augure rien de bon pour le futur. Déjà à Paris des femmes avaient voulu organiser une manifestation où les hommes étaient exclus. Tout cela est plutôt malsain.

En complément sur inquiétant :

En complément sur femme :

En complément sur luxe :

   

Jeudi 25 Janvier 2018 - News # 6403 

Francis Cousin : le mondialisme terroriste de la marchandise :

SYNOPSIS :

Un lecteur de Francis Cousin nous a fait parvenir cet entretien vidéo d’introduction au livre de TERROR : « Véridique rapport sur les dernières nécessités de préservation et d'extension de la domination américaine sur le monde ». 

Nouvelle édition : Avant-propos et épilogue de Francis COUSIN...  ➡️ Voir [ici] ().
(ATTENTION : ce livre est en prévente jusqu'au 31 janvier 2018 au tarif de 16€ au lieu de 19€.).

« Le chaos contemporain était contenu dans l’effondrement des tours et effectivement, c’est la stratégie globale de la cybernétique capitaliste dans le mouvement automate du fétichisme de la marchandise ».

Francis Cousin explique le lien entre l’effondrement des tours (du World Trade Center) et l’explosion du Moyen-Orient : du terrorisme et de l’État en leur contexte général ou comment Washington est à la genèse opérationnelle des attentats du 11 septembre 2001 et de tous ceux qui ont suivi, dans le cadre d’une appropriation recherchée des ressources pétrolières mondiales et d’abord irakiennes...

Le son n’est pas très bon mais le sens est là.

Sommaire :
00:00 Commentaires sur la forme du livre, pourquoi « le véridique rapport » ?
04:09 Quel est le secret du fétichisme de la marchandise ?
09:15 Quel est le rapport entre le terrorisme et la crise du taux de profit ?
11:58 En quoi l’organisation d’une stratégie de tension (via des attentats terroristes) va-t-elle empêcher la crise du taux de profit de se matérialiser ?
19:10 En quoi la Russie et la Chine sont-ils des adversaires pour les États-Unis ?
25:08 Conclusion : « toujours comprendre le tout »… 

Source : Le retour aux sources.

Étant donné la très mauvaise qualité sonore, j'ai retraité le son de cette vidéo et ai uploadé le fichier vidéo au format .mp4 sur Mediafire, [ici] ().

Une autre intervention pertinente de Francis Cousin.

Nota Bene : si vous n'avez pas l'habitude des termes de la radicalité, cette vidéo va vous paraître incompréhensible. Il faut au préalable écouter et comprendre plusieurs vidéos de Francis Cousin pour acquérir les notions et le langage.

En complément sur Francis Cousin :

En complément sur terrorisme :

En complément sur 11 Septembre 2001 :

   

Mercredi 24 Janvier 2018 - News # 6379 

Dieudonné répond à François Molins // Terrorisme, Jawad, déradicalisation, Manuel Valls :

En complément sur Dieudonné :

En complément sur terrorisme :

En complément sur Manuel Valls :

   

Mercredi 13 Décembre 2017 - News # 5825 

Réponse du berger à la bergère : l'Organisation de la coopération islamique (OCI) a proclamé Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine, en réaction à la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël par les États-Unis. Voir [ici] ().

Mort de rire...

Bien joué !

Cela dit, les choses vont s'enveniner. On peut même dire que chaque pays va devoir à terme faire un choix : pour ou contre Jérusalem comme capitale d'Israël. Cette histoire est donc une question qui va diviser les nations. Et cela pourrait radicaliser encore plus les choses si une guerre éclatait dans la région à cause de cela.

Affaire à suivre...

En complément sur Jérusalem :

En complément sur Israël :

En complément sur Palestine :

En complément sur États-Unis :

 

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5795 

Allemagne nazie et français vichystes : "Quand la gauche collaborait, 1939-1945" :

SYNOPSIS :

Quel est le point commun entre Jacques Doriot, Marcel Déat, Charles Spinasse, Jean Luchaire ou Marc Augier ? Avant de faire le grand écart et de choisir la collaboration avec l'Allemagne nazie, ils ont été des figures de la gauche de l'entre-deux-guerres, pacifistes, communistes ou socialistes.

Il aura fallu du temps, beaucoup de temps, et le travail acharné des chercheurs pour déconstruire la vision caricaturale d’une des périodes les plus troubles et les plus ambiguës de notre histoire. Celle d’une France, sous Vichy, coupée idéologiquement en deux, entre une gauche résistante et une extrême droite collaborationniste.
Une vision sans nuance qui perdura pendant des décennies dans la mémoire collective. « Les sociétés préfèrent percevoir leur passé en termes stables. La notion de ­mutation est inacceptable », explique l’historien Simon Epstein, auteur d’Un paradoxe français et des Dreyfusards sous l’Occupation (Albin Michel), que l’on retrouve, sans surprise, auprès de Pascal Ory et d’Olivier Wieviorka dans le second volet du documentaire de Florent Leone et Christophe Weber consacré, après l’extrême droite entrée en résistance, aux hommes de gauche (socialistes, radicaux, communistes, syndicalistes) qui versèrent dans la collaboration.

Dérive idéologique
Un documentaire classique dans sa forme, qui tient autant, ­sinon plus, aux analyses du trio d’experts qu’aux archives – même si certaines, notamment sonores ou d’actualité, sont ­assez rares. Telle celle sur l’attentat perpé­tré par un résistant le 27 août 1941 contre Pierre Laval et Marcel Déat lors d’un défilé de la Légion des volontaires français contre le bolchevisme (LVF).

A raison, les deux auteurs s’attardent longuement sur la période de l’entre-deux-guerres, tout particulièrement celle des années 1930 où s’effectua le basculement de deux futures figures de la collaboration : Marcel Déat, député socialiste qui rompt en 1933 avec Léon Blum avant d’être exclu de la SFIO – ce qui n’est pas précisé – après avoir formé les « néosocialistes » dont le slogan est : « Autorité, ordre et nation ». Et Jacques Doriot, expulsé du Parti communiste français en 1934 après avoir créé le Comité de défense antifasciste avec des membres de la SFIO et du Parti radical.

Par leur parcours et leur dérive idéologique, qui se matérialisera respectivement par la fondation du Rassemblement national populaire (RNP) et du Parti populaire français (PPF), ces deux hommes incarnent les deux grands courants – pacifisme forcené et anti-bolchévisme – qui forcent les revirements à gauche. Et l’éclatement d’un paysage politique qui finira par être totalement « démantibulé » à la faveur des événements. A commencer par les accords de Munich, en septembre 1938, votés par la gauche (hormis les communistes), qui ouvrent une brèche entre pacifistes convaincus et pacifistes de raison. Et, le 23 août 1939, le pacte germano-soviétique qui déchire le Parti communiste français devenu, de fait, l’allié de l’Allemagne nazie.
Loin de rester attachés aux seuls Déat et Doriot et à leur ­combat acharné et revanchard pour ­conquérir le pouvoir, ou à Jean ­Luchaire, dreyfusard, héritier d’Aristide Briand, devenu ministre de l’information sous Vichy, ou encore le radical-socialiste René Bousquet, grâce auquel Olivier Wieviorka analyse la position des fonctionnaires, Florent Leone et Christophe Weber mettent en lumière d’autres personnalités politiques moins connues. Telle Marc Augier, membre du cabinet de Léo Lagrange dans le gouvernement du Front populaire en 1936 puis combattant dans la LVF et la Waffen SS, ou René Belin, dirigeant de la CGT, avant d’être le principal inspirateur de la Charte du travail et le cosignataire du statut des juifs en 1940. A ce titre – et c’est le seul bémol –, on peut regretter que le basculement dans l’antisémitisme de ces hommes de gauche, dreyfusards et philosémites, soit si peu évoqué et analysé.

Source : Le Monde.

Ce documentaire n'a pas encore été évalué.

En complément sur gauche :

En complément sur nazi :

     

Lundi 9 Octobre 2017 - News # 5321 

L’Heure la plus sombre n°87 - Francis Cousin :

SYNOPSIS :

Pour ce 87ème numéro de L’Heure la plus sombre, Vincent recevait Francis Cousin.

Au sommaire :

Intro 1'08 : Marx connu et méconnu
5'23 : Aborder Marx
11'20 : Premières impressions sur le film
15'04 : La radicalité de Marx
24'00 : L'opposition Marx Proudhon
30'00 : La relation entre Engels et Marx
36'22 : Marx et Engels dans l'auto-mouvement historique
43'15 : Marx gauchisé
47'50 : Connaître le vrai Marx
50'14 : L'Heure la plus sombre devient une émission bi-mensuelle !
50'57 : Stephane Blet, "Toccata" de Katchaturian, album Figure libre, Kontre Kulture Musique.

Source : E&R.

En complément sur Francis Cousin :

       

Mercredi 5 Juillet 2017 - News # 5056 

Comment la gauche déforme la réalité : le cas Simone Veil, l'avortement, et la manif pour tous :

SYNOPSIS :

La gauche ne soutient pas la véritable Simone Veil. Elle a érigé une FIGURE de Simone Veil sur laquelle elle projette son idéologie progressiste de telle sorte que l’opinion publique CONFONDE les deux. A-t-on interrogé Simone Veil, récemment, sur la politique mise en place pour l'IVG ? Surtout pas ! La gauche garde ses propos de 1974, tronqués et déformés, accolés à une photo à l’Assemblée : l’histoire est écrite. Les propos réels de Simone Veil ne correspondent pas à la pratique actuelle de l'IVG. Même technique de la part des média pour couvrir un acte gênant de Simone Veil : sa participation à La Manif Pour Tous, afin de défendre la famille traditionnelle. Afin de conserver intacte la Simone idéologique, brandie comme un étendard pour porter sa bonne parole, la gauche prétend alors qu’elle n’avait plus toutes ses facultés mentales et qu’elle a été forcée de défiler par son mari… Mise en lumière d’un procédé de manipulation et de falsification du réel utilisé de manière récurrente par le système.

ABSTRACTION SIMONE VEIL : COMMENT LA GAUCHE A FALSIFIÉ SA PENSÉE RÉELLE :

Lors du débat précédant son adoption, la loi Veil (promulguée le 17 janvier 1975) se voulait provisoire, le temps de trouver une autre solution. Elle interdisait « l'incitation à l'avortement par quelque moyen que ce soit car cette incitation reste inadmissible ». Simone Veil souhaitait sa légalisation afin de le contrôler mais elle demeurait dans l’optique de toujours en « dissuader la femme ». Que l’on soit d’accord ou non avec Simone Veil relève d’un autre sujet. Ce qu’il convient ici de démontrer est le processus de falsification de sa pensée originelle. La gauche a érigé un véritable “mythe Simone Veil.

Que de changements, depuis ! L’avortement a été « modernisé » en 2001 : il est devenu un « droit ». En 2014, la « condition de détresse de la femme enceinte » a été supprimé. Le 17 février 2017, le Parlement adopte le « délit d’entrave numérique à l’IVG » : est désormais puni par la loi le fait d’informer les femmes afin de leur proposer une autre solution et les dissuader d’avorter. 225 000 avortements sont pratiqués chaque année. Quel progrès ! Que dirait Simone Veil ? Malheureusement, ses propos n’ont pas été recueillis. Elle est morte aujourd’hui, vendredi 30 juin 2017. Et l’IVG –le terme « novlangue » qui dissimule mieux la réalité sous le paravent médical- est désormais anonyme, gratuit, libre et remboursé par la Sécurité Sociale. Quel progrès ?...

Il s’agit même d’un « Droit fondamental », soit un Droit de l’Homme, la catégorie de Droit la plus sacrée pour la République des Lumières. En jargon juridique, il s’agit d’un Droit garantit par l’Etat dit Etat de Droit, car pour protéger les citoyens du pouvoir arbitraire, il se soumet également à ces règles de droit. Parmi les lois, certaines ont une valeur supérieure à d’autres : les lois constitutionnelles. Depuis 1958, les Droits fondamentaux sont inclus dans le bloc de Constitutionnalité (Préambule de 1946, DDCH, etc.) ce qui leur donne une place privilégiée par rapport aux lois ordinaires. La Constitution, qui comprend ce bloc, prévaut désormais sur les lois. Mais elle intègre aussi des normes adoptées lors de la ratification de Conventions européennes ou internationales, qui sont transposées dans le droit national. L’Etat est donc soumis à ces Droits fondamentaux et aux autres Conventions internationales ratifiées par la France.

Il faut savoir que l’article 2 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme ne remet aucunement en cause le “droit à l’avortement” :

Art. 2 – Le droit à la vie : « Le droit de toute personne à la vie est protégé par la loi. La mort ne peut être infligée à quiconque intentionnellement, [sauf en exécution d’une sentence capitale prononcée par un tribunal au cas où le délit est puni de cette peine par la loi. »

Les dispositions de cet article s’entendent dans un « sens étroit ». Seul « le droit de toute personne à la vie » est protégé par la loi. Or, la loi ne considère pas le fœtus comme une « personne ». Pour avoir des droits, il faut posséder une personnalité juridique : elle apparaît dès l’instant où l’être humain naît « viable et vivant ». La vie du fœtus n’a donc pratiquement aucune protection juridique, même à 8 mois de grossesse. Dans son arrêt rendu le 10 avril 2007, la Cour Européenne des Droits de l’Homme déclare donc sans surprise que « l’Art. 2 de la Conv. EDH qui protège le droit à la vie ne protège pas l’embryon ».

Hisser l’avortement au rang de « droit fondamental » revient à interdire toute remise en question de la pratique, parce que l’on touche ici à un principe sacré pour l’idéologie de gauche, en ce qu’il constitue le fondement de la société régénérée.

Non seulement l’acte d’amour est dissocié de la mise au monde d’un enfant –je préfère ces termes aux froids et mécaniques mots de « sexe » et de « procréation »- mais l’enfant, fruit d’un amour entre un homme et une femme (cette réalité, vous le savez, est remise en question !), se voit chosifié. Le citoyen a donc le « droit fondamental » (c’est-à-dire que personne ne peut s’y opposer, pas même l’Etat) de s’en débarrasser. Pour rappel, la liberté, pour la gauche, consiste à obéir à l’idéologie sacrée (République) tout en se croyant libre d’accomplir sa propre volonté, parce que le citoyen (créature) a reçu l’éducation nécessaire pour vouloir la volonté de la République (le seul bien possible). A ce seul prix, il est libre de jouir conformément aux pratiques de la société nouvelle, et de s’exprimer, parce qu’il ne remettra jamais cette idéologie en cause. Il ne pourra pas transgresser ses « valeurs » (morales) sous peine de péché mortel (voir mon précédant article).

Ce « droit fondamental » consacre en réalité le divorce entre le matériel et le spirituel : les voici présentées comme deux sphères étrangères l’une à l’autre, n’ayant aucun lien, aucun rapport. L’âme du fœtus est niée en ce qu’il devient une simple matière en formation. Or, « un corps et une âme », deux éléments indissociables avant la mort, caractérisent précisément la nature de l’être humain créé par Dieu. Cette négation de la nature humaine à la fois ancrée dans le matériel (dans sa chair, sans la Terre) et le spirituel (par son âme, son essence), qui en faisait ainsi un « homme complet » pour reprendre le mot de Marcel De Corte, s’avère nécessaire pour mettre en place le règne de « l’Homme nouveau » (Jacobin). Il fabrique ou interrompt lui-même la vie. L’Homme-Dieu se retourne contre Dieu, de la même manière que Satan se rebelle contre son créateur pour ériger une partie de lui-même en dieu ainsi que l’explique Marcel De Corte. Toutes les limites biologiques, qui rattachaient l’homme à sa nature, doivent être abolies. Cela vous explique la raison de l’anti-Catholicisme de la République dite française. C’est le « progrès » ! Ou plus justement, le progressisme de la gauche (terme adéquat et idéologique, le nom de « progrès » étant en réalité novlangue car il recouvre une réalité autre que son sens original). Corollaire de l’anthropocentrisme, le progressisme vise en réalité à abolir toute limite biologique, tout ordre naturel, toute attache au spirituel (à Dieu). Plus l’Homme nouveau (dit moderne) est coupé de Dieu, plus il devient esclave de l’homme...

L’exemple de l’IVG corrobore ainsi l’infinie radicalisation de la gauche : pour un homme du Moyen Âge, le sans-culotte paraitrait très « moderne », mais il semblerait complètement « rétrograde » en comparaison d’un homme né au XXIème siècle. De la même manière, Simone Veil fut « révolutionnaire » en son temps. Presque quarante ans après, elle passerait sans doute comme « conservatrice » ou périmée. Qu’importe, la pensée de gauche a une mémoire sélective. Elle vit dans une dimension abstraire et imaginaire, peuplée de fantômes. Elle brandit toujours le nom de l’abstraction Simone Veil comme un étendard dès qu’il est question d’IVG. Qu’importe la pensée réelle de cette militante. La gauche est spécialiste de la falsification du réel. Elle le déforme, elle reprend à son compte tout ce qui peut servir son idéologie. Elle a besoin, ainsi, de falsifier constamment les évènements, d’opérer un tri sélection, et de manipuler les esprits... parce que le naturel reviendrait au galop.

Virginie Vota.

L’idéologie, c’est toujours de la merde, une prison pour le mental, de la manipulation de l’opinion publique, du mensonge patenté et officialisé.

À fortiori pour l’idéologie de gôche..., qui s’avère encore plus dangereuse parce-que drapée dans un soi-disant "progressisme" alors que, bien souvent, il s’agit d’une régression, et même parfois d’une dégénérescence, d’une involution, comme tout ce qui touche aux "droits" LGBT.

L’idéologie empêche les gens de penser par eux-mêmes, et contient les germes du négationnisme et du révisionnisme  : nier les faits pour réécrire l’histoire dans un but manipulation des foules.

Le cas Simone Veil en est un exemple, de même que le cas Jean-Luc Mélenchon (Voir cette [vidéo] ()), un chantre du négationnisme et du révisionnisme.

En complément sur Simone Veil :

En complément sur avortement :

En complément sur gauche :

   

Lundi 19 Juin 2017 - News # 4820 

La construction dans les colonies israéliennes en Cisjordanie occupée a grimpé de 70% en un an, selon les données du bureau central des statistiques en Israël publiées lundi. Voir [ici] ().

Rien n'arrête les Israéliens. Ni le Droit international, ni les vies humaines des autres peuples qu'ils brisent ou détruisent.

La seule chose que comprennent les sionistes c'est la force. Voilà pourquoi pour vaincre l'État israélien, il faut le boycotter économiquement : cesser radicalement toute transaction commerciale et financière avec lui, interdire tous les vols de passagers ou de fret vers ou provenant de ce pays. etc. Bref, il faut le mettre à genoux économiquement : c'est la seule manière, sans lui faire la guerre, de le faire plier.

Et je vais être encore plus clair : si des pays raisonnables et démocratiques n'emploient pas cette méthode (et en conjuguant leur efforts en ce sens, ce qui va considérablement amplifier l'efficacité de cette méthode et dès lors asphyxier littéralement cet État voyou), rien, je dit bien RIEN ne fera infléchir la politique d'Israël. Vous êtes prévenus.

En complément sur Israël :

En complément sur colonies :

     

Lundi 19 Juin 2017 - News # 4815 

La destruction programmée des services publics se cristallise : La Poste ferme des bureaux de poste à Paris, donc certains sont remplacés par... des Franprix. Voir [ici] ().

POUR LA COM DE LA POSTE, ON NE FERME PAS LES BUREAUX, ON LES «TRANSFORME EN RELAIS». SYLVIE BAYLE, POSTIÈRE ET DÉLÉGUÉE SYNDICALE, RACONTE COMMENT LA DIRECTION A DÉCIDÉ D'AUTOMATISER ET DE SOUS-TRAITER SES SERVICES DE COURRIER AUX SUPÉRETTES.

Depuis plus d’une dizaine d’années, La Poste opère de la même façon que la SNCF ou les entreprises du secteurs de l’énergie : elle démantèle petit à petit son réseau d’agences, restreint l’activité syndicale, met en concurrence ses agents et réduit leurs compétences. Son objectif : pousser l’automatisation des services de la banque et du courrier, de façon à réduire les coûts au maximum pour augmenter ses marges. À coup de management radical, elle met en œuvre la casse du service public.

Le processus n’est pas inéluctable, mais seule la mobilisation des usagers et des postiers pourra l’arrêter.

Supprimer un tiers des bureaux de poste

La Poste a un maillage d’agences encore important en ville. Il y avait 181 bureaux à Paris en 2014. On en compte 159 aujourd’hui. Il devrait en rester 110 en 2020, si la direction atteint ses objectifs : la suppression d’un tiers de ses bureaux.

Streetvox recense sur cette carte les 30 bureaux parisiens fermés depuis août 2014, et les 13 autres qui pourraient bientôt disparaître, selon la CGT des Postaux de Paris.

Source : StreetPressVox ().

Le marché, la rentabilité, et le pognon.

Toujours le marché, la rentabilité, et le pognon...

En complément sur service public :

En complément sur destruction :

En complément sur détrui :

   

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4662 

Frédéric Lordon : "Il se forme une situation" :

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais.

Car il ne faut pas s’y tromper, la France n’est nullement macronisée. Les effets de levier composés du vote utile font à l’aise un président avec une base d’adhésion réelle de 10% des inscrits. Quant aux législatives, le réflexe légitimiste se joint à la pulvérisation des candidatures d’opposition pour assurer de rafler la mise. Par l’effet de cette combinaison fatale, le 19e arrondissement de Paris, par exemple, qui a donné Mélenchon en tête au premier tour avec plus de 30% est ainsi bien parti pour se donner un député macronien – on aurait tort d’en tirer des conclusions définitives. Mais en réalité, au point où nous en sommes, tout ça n’a plus aucune importance. La vérité, c’est que « la France de Macron » n’est qu’une petite chose racornie, quoique persuadée de porter beau : c’est la classe nuisible.

La classe nuisible est l’une des composantes de la classe éduquée, dont la croissance en longue période est sans doute l’un des phénomènes sociaux les plus puissamment structurants. Pas loin de 30% de la population disposent d’un niveau d’étude Bac+2 ou davantage. Beaucoup en tirent la conclusion que, affranchis des autorités, aptes à « penser par eux-mêmes », leur avis compte, et mérite d’être entendu. Ils sont la fortune des réseaux sociaux et des rubriques « commentaires » de la presse en ligne. La chance de l’Europe et de la mondialisation également. Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. La classe demi-habile, c’est Madame de Guermantes à la portée d’un L3 : « la Chine m’inquiète ».

La propension à la griserie par les idées générales, qui donnent à leur auteur le sentiment de s’être élevé à hauteur du monde, c’est-à-dire à hauteur de gouvernant, a pour effet, ou pour corrélat, un solide égoïsme. Car la demi-habileté ne va pas plus loin que les abstractions creuses, et ignore tout des conséquences réelles de ses ostentations abstraites. En réalité, elle ne veut pas les connaître. Que le gros de la société en soit dévasté, ça lui est indifférent. Les inégalités ou la précarité ne lui arrachent dans le meilleur des cas que des bonnes paroles de chaisière, en tout cas aucune réaction politique. L’essentiel réside dans les bénéfices de la hauteur de vue, et par suite d’ailleurs la possibilité de faire la leçon universaliste aux récalcitrants. En son fond elle est un moralisme – comme souvent bercé de satisfactions matérielles. Sans surprise, elle résiste à la barbarie en continuant de boire des bières en terrasse – ou, plus crânement encore, en brassant elle-même sa propre bière.

Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme. Elle est le fer de lance de la « vie Macron » – ou du vivre ensemble La Poste. Partagée entre les déjà parvenus et ceux qui continuent de nourrir le fantasme, parfois contre l’évidence, qu’ils parviendront, elle est la classe du capital humain : enfin un capital qui puisse être le leur, et leur permettre d’en être  ! Ceux-là sont habités par le jeu, ils y adhèrent de toute leur âme, en ont épousé avec délice la langue dégénérée, faite signe d’appartenance, bref : ils en vivent la vie. Ils sont tellement homogènes en pensée que c’est presque une classe-parti, le parti du « moderne », du « réalisme », de la « French Tech », du « projet personnel » – et l’on dresserait très facilement la liste des lieux communs d’époque qui organisent leur contact avec le monde. Ils parlent comme un journal télévisé. Leurs bouches sont pleines de mots qui ne sont pas les leurs, mais qui les ont imbibés si longtemps qu’ils ont fini par devenir les leurs – et c’est encore pire.

Cependant, l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales – qui disent là comme jamais la confiance qu’elles méritent. La seule chose qui soit réellement majoritaire, c’est son pouvoir social – mais comme on sait, à ce moment, il convient de parler non plus de majorité mais d’hégémonie. Sans surprise, la sous-sous-classe journalistique en est le joyau, et le porte-voix naturel. L’élection de Macron a été pour elle l’occasion d’un flash orgasmique sans précédent, ses grandes eaux. Au moment où nous parlons d’ailleurs, on n’a toujours pas fini d’écoper. En tout cas la classe nuisible est capable de faire du bruit comme quinze. Elle sait ne faire entendre qu’elle et réduire tout le reste – ouvriers, employés, des masses elles bien réelles – à l’inexistence. Au prix, évidemment, de la sourde accumulation de quelques « malentendus », voués un de ces quatre à faire résurgence un peu bruyamment.

Il pourrait y avoir là de quoi désespérer absolument si le « progrès intellectuel » de la population ne fabriquait plus que des possédés, et se faisait le parfait verrou de l’ordre social capitaliste. Mais la classe nuisible n’est qu’une fraction de la classe éduquée. C’est qu’en principe, on peut aussi se servir de capacités intellectuelles étendues pour autre chose. Bien sûr on ne pense pas dans le vide, mais déterminé par toutes sortes d’intérêts, y compris matériels, à penser. De ce point de vue les effets du néolibéralisme sont des plus ambivalents. S’il fabrique de l’assujetti heureux et de l’entrepreneur de lui-même, il produit également, et à tour de bras, du diplômé débouté de l’emploi, de l’intellectuel précaire, du startuper revenu de son esclavage. La plateforme OnVautMieuxQueCa, qui a beaucoup plus fait que les directions confédérales dans le lancement du mouvement du printemps 2016 – qui a même fait contre elles… –, cette plateforme, véritable anthologie en ligne de la violence patronale, dit assez où en est, expérience à l’appui, une large partie de la jeunesse diplômée dans son rapport au salariat. Et, sous une détermination exactement inverse, dans ses propensions à penser. On peut donc ne pas tomber dans l’exaltation « générationnelle » sans manquer non plus de voir qu’il se passe quelque chose dans ces tranches d’âge. Si d’ailleurs, plutôt que de revoir pour la dixième fois The social network et de se rêver en Zuckerberg français, toute une fraction de cette génération commence à se dire « ingouvernable », c’est sans doute parce qu’elle a un peu réfléchi à propos de ce que veut dire être gouverné, suffisamment même pour apercevoir qu’il n’y a va pas seulement de l’Etat mais de l’ensemble des manières de façonner les conduites, auxquelles les institutions formelles et informelles du capitalisme prennent toute leur part.

Sur ce versant-là de la classe éduquée, donc, ça ne macronise pas trop fort – sans compter d’ailleurs tous ceux à qui l’expérience prolongée a donné l’envie de changer de bord : les cadres écœurés de ce qu’on leur fait faire, les dégoûtés de la vie managériale, les maltraités, les mis au rebut, à qui la nécessité fait venir la vertu, mais pour de bon, qui ont décidé que « rebondir » était une affaire pour baballe exclusivement, ne veulent plus se battre pour revenir dans le jeu, et prennent maintenant la tangente. Or ce contingent de têtes raides ne cesse de croître, car voilà le paradoxe du macronisme : en même temps qu’il cristallise la classe nuisible, son effet de radicalisation, qui donne à l’époque une clarté inédite, ouvre d’intéressantes perspectives démographiques à la fraction rétive de la classe éduquée.

Cependant le privilège social de visibilité de la classe éduquée, toutes fractions confondues, n’ôte pas qu’on ne fait pas les grands nombres, spécialement dans la rue, sans la classe ouvrière mobilisée. En l’occurrence affranchie des directions confédérales, ou du moins décidée à ne plus les attendre. Mais ayant par suite à venir à bout seule de l’atomisation et de la peur. Pas le choix : il faut qu’elle s’organise – se ré-organise... Et puis s’organiser avec elle. Caisses de solidarité, points de rencontre : dans les cortèges, dans de nouveaux groupements où l’on pense l’action en commun, tout est bon. En tout cas, comme dans la jeunesse, il se passe quelque chose dans la classe ouvrière : de nombreux syndicalistes très combatifs, durcis au chaud de plans sociaux spécialement violents, virtuellement en rupture de centrale, font maintenant primer leurs solidarités de lutte sur leurs appartenances de boutique, laissent leurs étiquettes au vestiaire et ébauchent un front uni. Si quelque jonction de la jeunesse décidée à rompre le ban ne se fait pas avec eux, rien ne se fera. Mais la détestation de l’entreprise, promise par le macronisme à de gigantesques progrès, offre d’excellentes raisons d’espérer que ça se fera.

Il n’est pas certain que le macronisme triomphant réalise bien la victoire à la Pyrrhus qui lui est échue. C’est que jusqu’ici, l’indifférenciation patentée des partis de gouvernement censément de bords opposés parvenait encore vaille que vaille à s’abriter avec succès derrière l’illusion nominale des étiquettes de « l’alternance ». Evidemment, l’alternance n’alternait rien du tout, mais il restait suffisamment d’éditorialistes abrutis pour certifier que la « gauche » succédait à la « droite, ou l’inverse, et suffisamment de monde, à des degrés variés de cécité volontaire, pour y croire. Le problème du macronisme, c’est précisément… qu’il a réussi : sa disqualification des termes de l’alternance prive le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle. Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ?

Résumons-nous : bataille terminale au lieu du noyau dur – le rapport salarial, via le code du travail –, intégration ouverte de l’Etat et du capital, presse « en plateau », extase de la classe nuisible et radicalisation antagoniste des défecteurs, colère grondante des classes populaires promises à l’équarrissage, fin des possibilités théâtrales de l’alternance, disparition définitive de toute possibilité de régulation interne, de toute force de rappel institutionnalisée, de tout mécanisme de correction de trajectoire : à l’évidence il est en train de se former une situation. À quelque degré, ce gouvernement-du-barrage-contre-le-pire doit en avoir conscience puisqu’il approfondit le mouvement, déjà bien engagé, de proto-fascisation du régime : avec les ordonnances du code du travail, la normalisation de l’état d’urgence en droit ordinaire a été logiquement sa première préoccupation. Ultime moyen de contrôle de la situation, lui semble-t-il, mais qui contribue plutôt à l’enrichissement de la situation. Et confirme que la question de la police va se porter en tête d’agenda, comme il est d’usage dans tous les régimes où l’état d’illégitimité n’est plus remédiable et où ne reste que la force armée, la seule chose opposable à la seule opposition consistante : la rue. Car il est bien clair qu’il n’y a plus que la rue. Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir.

Source : LundiMatin #108 ().

Une analyse brillante, comme bien souvent de la part de Frédéric Lordon, qui confirme la déliquescence de la démocratie et de la société française et la montée inexorable des tensions dans le pays.

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur libéralisme :

En complément sur marchand :

   

Jeudi 8 Juin 2017 - News # 4596 

 

"Être connecté peut nuire gravement à la santé" : les dangers réels des ondes électromagnétiques de la téléphonie mobile, du Wi-Fi, et des objets connectés :

SYNOPSIS :

Mettons-nous notre santé en danger à force de baigner continuellement dans le rayonnement électromagnétique des antennes relais, des téléphones, du wifi et des objets connectés ? Cette question inquiète la communauté médico-scientifique, qui voit se multiplier les cas d'électrohypersensibilité et de malades au sein de la population.

Source : RTS.

Un documentaire remarquable prouvant, une fois de plus, le danger des ondes électromagnétiques pour tout le vivant, un risque dont se moquent complètement les industriels hypnotisés par leur cupidité sans fin et nos traîtres de politiciens incompétents, indécis, inaptes, et traîtres aux idéaux d'intérêt général et de bien commun.

Le cas du suisse Andrea Caroni, Conseiller aux États, membre du Parti libéral-radical (PLR), est tout à fait emblématique : un jeune con, idiot et aveugle, complètement hypnotisé par la technologie et vendu aux industrie. Il est tellement caricatural de la bêtise et du caractère traître de nos politiciens vendus contemporains que ça en est grotesque. Ce type n'a rien à faire aux commandes d'institutions démocratiques. C'est un ennemi des citoyens.

Une enquête de premier ordre, claire, didactique, démontrant qu'il faut rapidement se pencher sur cette question importante de santé publique et prendre les mesures qui s,'imposent sous peine d'une explosion des pathologies dans les années qui viennent.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur danger :

En complément sur santé :

En complément sur téléphonie :

En complément sur onde électromagnétique :

En complément sur Wi-Fi :


Vendredi 2 Juin 2017 - News # 4479 

Bonne nouvelle pour la démocratie, les sympathisants et les militants de l'UPR : le CSA revoit à la hausse l’exposition médiatique des clips de campagne de l’UPR pour les élections législatives de 2017. En effet, suite de la décision du Conseil constitutionnel du 31 mai 2017, avec 14 minutes, l’UPR aura le droit à davantage d’exposition médiatique que le PCF et que le parti radical de gauche, et à autant que EELV et que DLF. Voir [ici] ().

Enfin un peu de justice républicaine...

En complément sur UPR :

En complément sur CSA :

En complément sur législatives 2017 :

   

Lundi 15 Mai 2017 - News # 4122 

Pierre Hillard : "Il faut détruire la racine du mal qui date de 1789" :

À mon avis, il est à côté de la plaque, et il a un discours inaudible pour une majorité de Français.

Depuis environ 2 ans, Pierre Hillard est devenu radical, presque fanatique, entièrement tourné vers le catholicisme alors même qu'auparavant il donnait de superbes conférences sur le Nouvel Ordre Mondial et la casse des États-Nations,. Ça, c'était audible. Aujourd'hui, il ne fait que se marginaliser, et restreindre inexorablement son public.

Dommage...

En complément sur Pierre Hillard :


Vendredi 5 Mai 2017 - News # 3899 

Nicolas Dupont-Aignan était l'invité de Ruth Elkrief sur BFM TV :


Nicolas Dupont-Aignan a raison : la situation en France devient inadmissible. Il n'est pas normal que des fatwas soient lancées par des hommes politiques, des présidents d'université, etc.

Franchement qui sont les fascistes ici ?

Les faits et les actes révèlent la réalité. Et elle ne plaide pas en faveur de ceux qui commettent de tels actes radicalement contraires à la République et à la démocratie.


Jeudi 4 Mai 2017 - News # 3867 

Anomalies du scrutin : des Français reçoivent des bulletins Marine Le Pen déchirés :

Comme quoi il se passe bien des choses anormales et inquiétantes dans cette élection présidentielle...

Les antidémocratiques sortent du bois : avant même le résultat des élections, ils ont commencé à poser des actes iniques radicalement incompatibles avec la République. Voilà les fascistes !

 


Jeudi 4 Mai 2017 - News # 3860 

Petites remarques sur le débat Marine Le Pen / Macron et sur le climat politique général en France :

Nous sommes passés à un octave supérieure mais négative du débat politique, en ce sens que ceux qui mentent, ceux qui désinforment, ceux qui constamment usent de propagande mensongère et n'ont aucun scrupules, qui font appel aux techniques de marketing et de manipulation de l'opinion publique, sont en train de monter en puissance. C'est très inquiétant pour la suite et l'avenir de la démocratie.

Emmanuel Macron est un golem de l'oligarchie, un pur produit du système, propulsé en seulement UN AN au firmament par les puissances d'argent et les "élites". Un an : ce n'est rien, et pourtant, voyez le résultat...

Si les français ne se réveillent pas, s'ils n'ont pas à coeur le bien commun du peuple, et par dessous tout l'amour de la France et de la Vérité, ils sont cuits.

L'amour de la Vérité, c'est le mépris du mensonge, de la manipulation, et de toutes les manoeuvres visant à conquérir le pourvoir contre l'avis et la volonté populaires. Et malheureusement, c'est le camp du mensonge qui est en train de gagner.

Je pense que la France est en train de se radicaliser progressivement : au centre, un nouveau groupe composé des traîtres au peuple de l'UMP et des traîtres au peuple du parti socialiste est en train d'émerger et de se renforcer. Et, de part et d'autre, à droite comme à gauche, un large front de français patriotes et hostiles au système, aux lobbies, aux oligarques et aux "élites" dévoyées.

Cette élection est la mère des batailles entre les citoyens et les oligarchies. Il faut donc ainsi s'attendre à un climat de plus en plus délétère et conflictuel dans les mois et les années qui viennent.

L'essence même de cette guerre se résume finalement entre la lutte entre les citoyens pour la démocratie et les oligarchies et les lobbies pour la suprématie définitive.

C'est terrifiant quand on y pense...


Mercredi 3 Mai 2017 - News # 3838 

Macron est totalement illégitime pour exercer la fonction à laquelle il prétend.

Communiqué du général Didier Tauzin :

Madame, Monsieur,

Depuis l’annonce des résultats du premier tour de l’élection présidentielle, les « consignes de vote » et autres appels à « faire barrage » se succèdent. Ces pratiques relèvent d’une conception politicienne de la démocratie. Elles témoignent du mépris et du paternalisme des prétendues « élites » des partis politiques envers « leurs » électeurs.

Chaque citoyen dispose librement de sa conscience en laquelle réside une part de la souveraineté nationale, il n’a donc pas à recevoir de consigne de vote. C’est la raison pour laquelle je n’en formulerai pas.

J’assure cependant, qu’à titre personnel je ne voterai pas pour Emmanuel Macron. À mon sens, ce candidat est totalement illégitime pour exercer la fonction à laquelle il prétend.

Son accusation de « crime contre l’humanité » portée contre la France, ainsi que sa négation de la culture française, héritage de notre longue histoire, creuset de notre cohésion nationale et fierté de notre peuple, le rendent illégitime. Illégitime, Emmanuel Macron l’est aussi par sa trop évidente soumission aux puissances financières, bancaires et médiatiques, dont les intérêts divergent radicalement du bien commun national.

Ce dimanche 7 mai 2017, nous, citoyens, seuls détenteurs de la souveraineté nationale, avons un choix fondamental à faire. Oubliant les intérêts catégoriels et les stratégies de partis, sachons être guidés par le seul intérêt supérieur de la France.

Ceci étant dit, nous devons regarder au delà de cette échéance. La preuve en est maintenant faite : la dictature des partis détruit notre pays, nous devons donc nous préparer à le Rebâtir.

Ensemble rebâtissons la France !

Général Didier Tauzin.

Source : Facebook ).

Ben voilà, tout est dit !

En complément sur Macron :


Samedi 29 Avril 2017 - News # 3729 

Petite réflexion sur l'esprit du temps en France :

Je trouve que les choses sont en train de se radicaliser.

Je trouve que le pays est en train de se diviser de plus en plus.

Peut-être que les Français ont besoin de souffrir plus, c'est-à-dire d'avoir Macron au pouvoir pour enfin se rendre compte ?

La classe politique UMPS fait tout pour que le peuple ne puisse pas reprendre le pouvoir, que ce soit via le FN ou les Insoumis. Ils utilisent tous les procédés, tous les mensonges, toutes les manipulations et propagandes iniques possibles. Le chiffon rouge du soi-disant arc républicain est un leurre terrible que beaucoup de Français ne comprennent pas du tout.

Les collabos ne sont pas au Front National, ni à Debout la France, mais au sein de l'UMPS : ils ont objectivement trahi les Français, trahi la constitution en abandonnant de manière illégale la souveraineté de la France à l'Union Européenne, et tout le social aux puissances d'argent, aux lobbies, et au marché. Ce sont eux les collabos.

Car enfin, l'essence même du gaullisme, c'est la libération du pays, c'est l'indépendance et la souveraineté de la France, pas sa soumission à toutes les féodalités de l'époque. Certains l'ont manifestement oublié...

Si les Français prennent 5 ans avec Macron, l'unique chance qu'il restera au peuple c'est de l'empêcher de gouverner en ne lui donnant pas de majorité à l'Assemblée Nationale. Malheureusement pour nous tous, Macron gouvernera par ordonnances... Et contre ça, on ne peut rien faire. La rentrée d'automne risque d'être très très chaude...

Peut-être qu'effectivement, le peuple français a besoin de souffrir plus, de se prendre le mur davantage dans la gueule pour qu'enfin il réagisse. C'est triste, mais comme on dit : à tout malheur est bon.

Affaire à suivre... (Mais les choses vont s'intensifier, les réactions incroyables et antidémocratiques, suite au ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen, ne présagent rien de bon...)


Vendredi 28 Avril 2017 - News # 3692 

Une entreprise de biotechnologie a reçu la permission pour essayer de ressusciter les décès cliniques... Voir [ici] ().

Quelle bande de débiles... Il n'est pas possible à la science de ressusciter les morts pour la simple raison que l'âme est partie, que la conscience qui est dans l'âme a quitté le corps.

Le "cordon d'argent" reliant le corps astral au corps physique a été coupé, et donc il est radicalement impossible de ramener une personne à la vie (Seul le Christ, le deuxième Logos, possède ce pouvoir).


Mercredi 26 Avril 2017 - News # 3626 

Incroyable : Alain Jakubowicz, président de la LICRA, commence à avoir les boules suite au premier tour, et s'énerve fortement sur CNews en tenant des propos hystériques et totalement malhonnêtes :

Un moment d'anthologie !

Ça prouve une chose : c'est que les tenants du système sont radicalement effrayés par une possible victoire du Front National.

Alors pourquoi, puisque ce parti n'est objectivement pas un parti fasciste mais un parti populaire ? Et bien, c'est simple : le peuple arriverait au pouvoir, et dès lors, chasserait progressivement tous ces gens illégitimes qui on noyauté notre pseudo-démocratie, totalement ouverte et permissive, qu'il peuvent depuis des années contrôler et orienter à loisir dans le sens de leurs intérêts divers, et dont ils profitent en plus grassement heure après heure. Voilà la raison.

Ces gens ont immensément peur du peuple, car la venue de celui-ci au pouvoir signifie leur fin.


En complément sur LICRA :


En complément sur incroyable :


Mardi 7 Mars 2017 - News # 2548 

Droits de réponse de l'UPR à Sud Ouest, VSD et M6 Info, trois médias qui se sont mis dans l’illégalité en refusant de les publier. Voir [ici] (). Je trouve que depuis le Brexit, les médias se radicalisent de plus en plus (la société aussi d'ailleurs), et posent de plus en plus des actes illégaux ou en violation de la Charte de Munich.


Mercredi 1er Mars 2017 - News # 2467 

Fascisme récurrent d'extrême-gauche : des activistes s'opposent à la venue d'Alain Finkielkraut à Sciences Po par des «Pas pour les fachos !». Voir [ici] (). À la fois risible et ironique parce que des fascistes dans leurs actes (empêcher l'expression politique d'autrui) crient au fascisme chez autrui, et triste également parce-que ces gens sont profondément des antidémocrates intolérants qui s'ignorent, et créent un climat nauséabond, radicalement incompatible avec la démocratie et la liberté d'expression.


Jeudi 16 Février 2017 - News # 2296 

Informatique du futur proche : une nouvelle recherche a produit le tout premier plan industriel d'un ordinateur quantique à grande échelle qui pourrait déboucher sur une extraordinaire révolution technologique. Voir [ici] (). 3 évolutions technologiques majeures vont transformer le monde radicalement, et pas forcément en bien : la cybertronique (l'électronique et l'informatique en réseau, le tout connecté), la supraconductivité à température ambiante et/ou l'ordinateur quantique, et enfin le très pervers et contre-nature transhumanisme. On y vient hélas...


Mardi 7 Février 2017 - News # 2204 

Nouvelles révélations dans l'affaire Fillon : le Canard enchaîné et le Parisien viennent de révéler que Penelope Fillon aurait cumulé deux salaires et perçu près de 45.000 euros d'indemnités de licenciement payées par l'Assemblée nationale. Voir [ici] (). Franchement, cet acharnement trahit clairement un complot visant à l'assassiner politiquement, à le priver définitivement de la présidentielle. Si cela se trouve, les instigateurs de ces persécutions ont en réserve une série d'autres faits compromettants qu'ils vont relâcher progressivement jusqu'au retrait forcé de François Fillon. Ça n'est plus tenable pour ce dernier, et sa famille politique va le lâcher. Il est mort... Maintenant, cette kabbale trahit un climat délétère épouvantable en France. Chacun sent bien que le climat politique, et dans le pays, a radicalement changé, et que l'enjeu de cette présidentielle est énorme à la fois pour la survie des partis et pour la France. Nous sommes à un tournant.


Jeudi 6 Octobre 2016 - News # 1517 

Les inquiétants incidents du personnel radicalisé chez Air France. Voir [ici] (). C'est à ce genre d'incidents récurrents qu'il faut comprendre que c'est juste une question de temps pour qu'un avion d'Air France est un sérieux problème.


Vendredi 13 Décembre 2013 - News # 677 

 Attention !  Droits d'auteur sur les vidéos : YouTube change radicalement son fusil d'épaule en modifiant les règles sur sa politique de droit d'auteur. En effet, YouTube promet d'être intraitable sur les contenus mis en ligne dès 2014. Voir [ici] (). Il y a donc fort à parier que des milliers de personnes vont perdre leur compte, car YouTube supprime un compte dès que la 3ème violation du droit d'auteur est atteinte. Ayant perdu moi-même un tel compte avec plus de 500 vidéos, je sais de quoi je parle. Et j'ai vécu aussi cela avec Dailymotion et Ubest1. Voir [ici] (). Alors un conseil : si vous avez un compte YouTube, commencez dès maintenant à faire une sauvegarde de vos vidéos sur votre disque dur car ainsi vous allez tout perdre. À bon entendeur salut.


Dimanche 9 Décembre 2012 - News # 325 

Le maire d’Amsterdam a annoncé son projet de construire des camps pour personnes violentes et antisociales, où on leur apprendra à « se comporter ». Le programme doit commencer en Janvier 2013. Voir [ici] (). Ce genre de nouvelles, il va y en avoir de plus en plus. Étant donné que l'humanité dégénère, les psychologies vont se polariser, se radicaliser, entraînant donc aussi chez les décideurs des réactions parfois extrêmes. Nous n'en sommes qu'au début, et bientôt, des choses qu'on aurait pu croire impossibles dans des pays dits "démocratiques" vont voir le jour, la majorité des gens ne trouvant pas cela anormal. Ce n'est qu'en regardant le passé, les années relativement libres et heureuses, ou grâce au témoignage de nos anciens, que les nouvelles générations pourront saisir, discerner, voir, le caractère inique des mesures qui seront prises, et la nature fasciste des gouvernements alors au pouvoir. Déjà, rien qu'aux États-Unis, "la plus grande démocratie du monde" (quelle blague !), on  a assisté depuis le 11 Septembre 2001 à une série de mesures liberticides comme jamais, également à des violations répétées du Bill of Rights (), sans que globalement la population ne prenne conscience de la gravité de la situation et de l'effondrement de leur république. Les droits humains disparaissent peu à peu dans le monde, les psychologies se rigidifient, et les décisions qui leur sont subordonnées aussi forcément.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .