Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 7531 temporairement permanente 

Si vous appréciez ces News, ou ce site, merci à ceux qui le peuvent de m'aider financièrement à supporter les frais d'hébergement du site en faisant un don [ici] ().

C'est un gros travail !

 J'ai vraiment besoin de votre support concret !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

42 News

Samedi 20 Avril 2019 - News # 16733 

Musique classique romantique : "Lohengrin : Prelude à l'Acte 1" de Richard Wagner par Sir Simon Rattle conduisant le Berliner Philharmoniker - 13 November 2012 :

La version complète à l'Odeonsplatz par Yannick Nézet-Séguin dirigeant le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks - 6 Juillet 2013 :

Lent, superbe, et majestueux.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Richard Wagner :

 

Mardi 26 Mars 2019 - News # 16034 

Musique classique romantique française : "Concerto pour piano et orchestre #5 en fa majeur, opus 103, dit l'Égyptien", de Camille Saint-Saëns :

Une oeuvre belle, sensible, à la fois subtile et intense tout en restant délicate.

Une réussite !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Camille Saint-Saëns :

 

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14665 

Musique de blues romantique : "Autumn Leaves" (Les feuilles d'Automne) par Eva Cassidy (2 Février 1963 - 2 Novembre 1996 - Décédée à 33 ans d'un cancer de la peau) et l'Orchestre Symphonique de Londres :

Les paroles :

The falling leaves drift by my window
The falling leaves of red and gold
I see your lips the summer kisses
The sunburned hands I used to hold

Since you went away the days grow long
And soon I'll hear old winter's song
But I miss you most of all my darling
When autumn leaves start to fall

Since you went away the days grow long
And soon I'll hear old winter's song
But I miss you most of all my darling
When autumn leaves start to fall

I miss you most of all my darling
When autumn leaves start to fall

Une chanson nostalgique un peu passionnelle, qui vous prend au tripes, résumant bien émotionnellement le drame de l'éternel cycle de la vie, de la mort, et de l'amour, dans une version orchestrale absolument superbe !

Un must romantique.

Le lien Spotify est [ici] ().

En complément sur musique :

En complément sur blues :

En complément sur romantique :

   

Jeudi 25 Octobre 2018 - News # 12144 

Johannes Brahms, 1853 : il a 20 ans.

 

Musique classique romantique allemande : "Intermezzo en La majeur, Op. 118, No. 2"  de Johannes Brahms (7 mai 1833 - 3 avril 1897) par Anna Fedorova :

Une jolie pièce romantique lente, un peu grave mais pas trop.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Johannes Brahms :

En complément sur Anna Fedorova :


Vendredi 14 Septembre 2018 - News # 11170 

Musique classique anglaise post-romantique : "A Gloucestershire Rhapsody" d'Ivor Gurney (28 août 1890 - 26 décembre 1937) :

J'ai découvert ce compositeur il y a quelques jours, et je suis étonné de la qualité de cette oeuvre.

C'est beau, c'est un mélange éclectique très réussi de musique presque médiévale, de romantisme, et d'impressionnisme naissant et vif, c'est dense. Magnifique.

À écouter patiemment.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Ivor Gurney :

   

Lundi 10 Septembre 2018 - News # 11069 

Un SACD de force et de beauté, et de victoire glorieuse.

 

Musique classique romantique allemande : Ouverture de "Tannhäuser" de Richard Wagner (22 mai 1813 - 13 février 1883) par le Berliner Philharmoniker dirigé par Herbert von Karajan (1908-1989) :

Une oeuvre puissante et magnifique.

Le Berliner Philharmoniker est en plus un orchestre avec un son spécial vraiment majestueux.

 

Le disque qui va bien :

Voir la recommandation de cette News ()

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Richard Wagner :

   

Mercredi 5 Septembre 2018 - News # 10963 

 

Musique classique postromantique russe : "Concerto pour harpe (1938), III. Allegro giocoso" de Reinhold Glière par le harpiste français Emmanuel Ceysson et l'Orchestre Philharmonique Royal de Liège :

Un air léger, joyeux, dynamique, et agréable, très réussi.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Reinhold Glière :

En complément sur Emmanuel Ceysson :

 

Dimanche 5 Août 2018 - News # 10327 

 

Musique classique romantique française "Introduction et Rondo capriccioso en la mineur, op. 28" de Camille Saint-Saëns (9 octobre 1835 - 16 décembre 1921) :

Par le Toronto Symphony Orchestra, dirigé par Peter Oundjian, avec James Ehnes au violon :

Une oeuvre superbe, magnifiquement interprétée par un virtuose du violon.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Camille Saint-Saëns :

 

Jeudi 2 Août 2018 - News # 10272 

Richard Strauss, l'un des génies de la musique classique
de la période post-romantique et moderne.

 

Musique romantique allemande : "Le sommet" tiré de "Eine Alpensinfonie Op. 64" (Une symphonie alpine) de Richard Strauss (11 juin 1864 - 8 septembre 1949) :

Par le Berliner Philharmoniker, dirigé par Semyon Bychkov :

La symphonie au complet, par le Frankfurt Radio Symphony, dirigé par Andrés Orozco-Estrada :

Cette symphonie, contrairement à la plupart des grandes symphonies connues, et qui sont simplement numérotées et n'ayant pas grand chose globalement à nous dire, nous raconte, elle, une histoire : l'ascension et la descente d'un sommet des Alpes à partir de la vallée, un voyage de presque un jour puisqu'elle démarre la nuit et finit à la nuit tombée. En cela, cette symphonie respecte l'une des règles du théâtre classique, à savoir la règle d'unité de temps : l’action ne doit pas dépasser une révolution de soleil, soit un jour.

Richard Strauss nous offre ici une symphonie majeure de la musique classique, avec des passages absolument grandioses, et parfois d'une modernité triomphante étonnante comme le passage de "La vision" (après '"Le sommet") où la montée orchestrale des cuivres est ahurissante, saisissante, ultra-vive, inattendue, et sublime.

Une oeuvre majeure, de toute beauté, un must incontournable.

 

Complément : une oeuvre, un disque :

J'ai beaucoup cherché le disque idéal de cette oeuvre : je voulais à la fois une version de Eine Alpensinfonie qui soit magnifique, et aussi qui soit enregistrée à haute résolution en DSD. Et je l'ai trouvée : c'est le SACD de la fameuse marque PentaTone.

Autant vous le dire, ce disque est exceptionnel, et pour plusieurs raisons :

Un disque exceptionnel, qui fait grandement honneur à cette très belle symphonie.

Un disque must que vous ne regretterez pas !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Richard Strauss :

 

Lundi 30 Juillet 2018 - News # 10193 

Musique classique française post-romantique : "Au bord de l'eau" de Gabriel Fauré (2 mai 1845 - 4 novembre 1924) :

La version orchestrale (rare) par Jennifer France et le The Israel Camerata Jerusalem :

La version originale au piano par la soprano Sylvia McNair, et Roger Vignoles au Piano :
(suivie d'autres mélodies sans rapport)

Paroles du poète français Sully Prudhomme (16 mars 1839 - 6 septembre 1907) :

S'asseoir tous deux au bord [d'un]1 flot qui passe,
Le voir passer ;
Tous deux, s'il glisse un nuage en l'espace,
Le voir glisser ;
À l'horizon, s'il fume un toit de chaume,
Le voir fumer ;
Aux alentours si quelque fleur embaume,
S'en embaumer ;
[Si quelque fruit, où les abeilles goûtent,
Tente, y goûter ;
Si quelque oiseau, dans les bois qui l'écoutent,
Chante, écouter...]2
Entendre au pied du saule où l'eau murmure
L'eau murmurer ;
Ne pas sentir, tant que ce rêve dure,
Le temps durer ;
Mais n'apportant de passion profonde
Qu'à s'adorer,
Sans nul souci des querelles du monde,
Les ignorer ;
Et seuls, [heureux]3 devant tout ce qui lasse,
Sans se lasser,
Sentir l'amour, devant tout ce qui passe,
Ne point passer!

Une jolie mélodie comme Gabriel Fauré sait les faire.

Ce compositeur est le maître de la mise en musique de la poésie française du XIXème siècle.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Gabriel Fauré :

 

Samedi 28 Juillet 2018 - News # 10123 

Musique classique romantique russe : "Danse de la fée Dragée" tiré du ballet-féerie "Casse-noisette" de Piotr Ilitch Tchaïkovski (25 avril 1840 - 6 novembre 1893) :

À la harpe, par Amy Turk en mode didactique :

C'est à ce genre de vidéo qu'on prend conscience
qu'apprendre à jouer de la harpe est loin d'être une sinécure...,
et que c'est un instrument réservé aux courageux, aux obstinés, aux persévérants,
aux véritables passionnés.

 

La version originale orchestrale par Lauren Cuthbertson du The Royal Ballet :

Un petit air charmant sans prétention, dont je me suis servi pour vous permettre de voir l'ampleur des efforts déployés par certains musiciens pour atteindre la maîtrise de leur instrument.

Impressionnant.

En complément sur musique :

En complément sur classsique :

En complément sur romantique :

En complément sur Piotr Ilitch Tchaïkovski :

En complément sur impressionnant :


Vendredi 27 Juillet 2018 - News # 10102 

Un SACD de force et de beauté, et de victoire glorieuse.

 

Musique classique romantique allemande : Ouverture de "Die meistersinger von Nurnberg" (le maître chanteur de Nurnberg) de Richard Wagner (22 mai 1813 - 13 février 1883) :

Une version vive, puissante, et martiale, par le Staatskapelle Dresden à Tokyo, dirigé par Giuseppe Sinopoli :

Une version plus lente par le Munchner Philharmoniker, dirigé par Sergiu Celibidache  :

Une version plus rapide par le Münchner Philharmoniker, dirigé par Christian Thielemann :

La première minute de cette oeuvre est absolument fantastique...

Une oeuvre puissante, marquante et belle.

Le disque qui va bien :

Je vous recommande un très beau disque : "Richard Wagner - Preludes & Overtures" chez Pentatone (une super marque de SACD), par le Netherlands Philharmonic Orchestra, Amsterdam, dirigé avec maestria et fougue par Yakov Kreizberg (décédé hélas prématurément).

Une version qui ressemble à la première prestation (celle de Giuseppe Sinopoli, bien vive, claire, et punchy), mais en à peine plus lent.

C'est un SACD hybride avec un très beau programme : vous pouvez le voir et le commander [ici] (). Actuellement en rabais à £6.38 au lieu de £10.63 !!! Une aubaine !

Des enregistrements superbes, vifs, et bien clairs et savoureux, réalisés et mixés en DSD.

À ne pas manquer à ce prix !

Quand à Presto Classical, c'est une maison très sérieuse, et avec de bons prix (ils font pas mal de prix remisés comme vous pouvez le constater).

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Richard Wagner :

 

Mercredi 25 Juillet 2018 - News # 10046 

 

Un disque exceptionnel.

 

Musique classique allemande post-romantique : "Concerto #1 pour violon et orchestre en Sol mineur Op. 26" de Max Bruch (6 janvier 1838 - 2 octobre 1920) :

Le fantastique premier mouvement par la violoniste Midori et le Berliner Philarmoniker :

Le concerto au complet par la violoniste Hilary Hahn et l'orchestre symphonique de la radio de Frankfort :

La première minute n'a l'air de rien mais, ensuite... : incroyable, fin, subtil, sensible et majestueux. Unique !

Une oeuvre de toute beauté, du grand art, si magique et magnifique qu'on dirait parfois du Mozart.

Une pièce sublime, parmi mes préférées, que je vous recommande plus que vivement.

Un monument de la culture occidentale.

 

Complément :

Comme promis, je commence à vous recommander des disques qui valent vraiment le coup.

Aujourd'hui, je vous recommande le disque de Midori (voir les images du début) qui est proposé sur deux supports différents :

Ce disque est exceptionnel, pour plusieurs raisons :

- Un très beau concerto de Felix Mendelssohn.

- Le magnifique concerto de Max Bruch.

Un achat que vous ne regretterez pas !

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Felix Mendelssohn :

En complément sur Max Bruch :

 

Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9947 

Musique classique russe post-romantique : "Concerto pour piano n°2 en do mineur op.18" de Sergueï Rachmaninov (1er avril 1873 - 28 mars 1943) :

Par Anna Dedorova et le Nordwestdeutsche Philharmonie :

Par Aram Bang et l'Orchestra of the University of Music FRANZ LISZT Weimar, dirigé par le très talentueux professeur Nicolas Pasquet :

Ahhhh Sergueï Rachmaninov... Quel génie...

Encore une oeuvre délicieuse où l'orchestre et le piano sont mariés merveilleusement.

C'est tellement beau et sensible, sans jamais tomber dans le sentimentalisme pleurnichard.

Magnifique.

En complément sur musi :

En complément sur classique :

En complément sur Sergueï Rachmaninov :

   

Lundi 16 Juillet 2018 - News # 9800 

 

Musique classique romantique : "Concerto pour piano nº1 en Si bémol mineur Op. 23" de Pikotr Ilitch Tchaïkovski (7 mai 1840 - 6 novembre 1893) :

Par Sofia Vasheruk :

Par Seong-Jin Cho :

Une pièce maîtresse, grandiloquente, sensible, et superbe, où le piano et l'orchestre se répondent et se complètent merveilleusement.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur romantique :

En complément sur Tchaïkovski :

 

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9519 

Sexe : Maintenant en Suède, le consentement devra être clairement explicite avant un rapport sexuel. Et c’est inscrit dans la loi :

On a réussi à s'en sortir sans ça pendant des milliers d'années, et bientôt il nous faudra signer un document, voire un contrat, pour faire l'amour. C'est si intelligent, naturel, et romantique...

J'ai l'air de plaisanter, mais pas du tout : le document ou le contrat à signer, dans les conditions actuelles, on y vient. Et cela pourrait être numérique. Pire, des serveurs dédiés à cela vont naître, et de fait savoir qui couche avec qui.

Plus on avance dans le temps, plus la perversité et le Mal vont progresser. Actuellement, il ne se passe pas une semaine sans que des news très diverses viennent confirmer toutes mes prédictions.

En complément sur Suède :

En complément sur sexe :

     

Lundi 2 Juillet 2018 - News # 9495 

Musique classique moderne post-romantique "Concerto pour piano No. 3 in Fa mineur Op. 30" de Sergueï Rachmaninov (1er avril 1873 - 28 mars 1943):

Par le pianiste russe Daniil Trifonov :

Une autre version par le pianiste russe Daniil Trifonov avec l'Orchestre philharmonique de Radio France dirigé par Myung-Whun Chung, enregistrée le 19 juin 2015 à la Philharmonie de Paris :

Par la pianiste ukrainienne Anna Fedorov :

Par le pianiste SunWook Kim et le KBS Symphony Orchestra :

Une oeuvre très réussie, comme beaucoup de concertos pour piano et orchestre : les instruments de groupe et solo se répondent, s'accompagnent et se complètent avec délice.

Un peu romantique, mais pas trop, et moderne. Superbe.

Et avec un BONUS ravissant à la fin. 

En complément sur musique :

En complément sur classique :

En complément sur Rachmaninov :

   

Vendredi 29 Juin 2018 - News # 9426 

Musique classique moderne post-romantique : "Rhapsodie sur un thème de Paganini Op. 43 : Variation XVIII" par Sergueï Rachmaninov (1er avril 1873 - 28 mars 1943) par le London Symphony Orchestra dirigé par Michael Francis et Valentina Lisitsa au piano :

Ravissant, sans tomber dans le romantisme à l'eau de rose ou pleurnichard.

En complément sur musique :

En complément sur classique :

     

Dimanche 29 Avril 2018 - News # 8113 

Musique française romantique et danse : extrait du ballet "La Source - Divertissement : Variation" de Léo Delibes avec la danseuse Isabelle Ciaravola:

Un air ravissant, un peu de charme et de beauté dans ce monde de brutes...

En complément sur musique :

En complément sur romantique :

En complément sur danse :

   

Dimanche 22 Avril 2018 - News # 7963 

"La querelle de Titania et Obéron", 1848
par le peintre écossais Joseph Noel Paton (13 décembre 1821 - 26 décembre 1901)


Musique allemande romantique : "Scherzo - Allegro vivace" de la musique de scène "Le Songe d'une nuit d'été" de Felix Mendelssohn (3 février 1809 - 4 novembre 1847 (à 38 ans)) :

Une version adaptée pour un petit ensemble : par 4 flûtistes russes :

La version d'origine pour orchestre, par le Mariinsky Theatre Orchestra dirigé par Valery Gergiev :

L'oeuvre complète par L'Orchestre national de France sous la direction de Daniele Gatti :

Joyeux, entraînant, vivace comme de l'eau vive, une réussite orchestrale incontestable.

En complément sur musique :

En complément sur romantique :

En complément sur Felix Mendelssohn :

   

Jeudi 5 Avril 2018 - News # 7479 

 

Musique russe romantique : "Tableaux d'une exposition" de Modeste Moussorgski (21 mars 1839 - 28 mars 1881) :

Une oeuvre splendide, bien charpentée et orchestrée, pleine de jolies couleurs.

En complément sur musique :

       

Mercredi 4 Avril 2018 - News # 7456 

Duel d'Onéguine et de Lensky par Ilia Répine, aquarelle, musée Russe, Saint-Pétersbourg (1899).

 

Musique romantique russe : "Air de Lenski" tiré de l'opéra "Eugène Onéguine" de Pikotr Ilitch Tchaïkovski (7 mai 1840 - 6 novembre 1893) :

À la flûte par Emmanuel Pahud :

Par Valeria Kurbatova à la harpe et Renate Sokolovska à la flûte :

Un très joli air sensible et un peu triste.

En complément sur musique :

En complément sur romantique :

En complément sur Tchaïkovski :

   

Mardi 27 Mars 2018 - News # 7275 

Un paysage de montagne romantique, un troupeau parmi les bruyères,
près de la vallée de Crozant par le peintre français Gaston Anglade (1854-1919).

 

Musique française impressionniste : "Bruyères" tiré de "Prélude No. 5, Livre II" de Claude Debussy :

Par Célimène Daudet :

Une version plus délicate et sensible par See Ning Hui :

3 versions pour harpe et flûte :

Un air doux et charmant de campagne, et de la Nature en général, comme Debussy sait si bien le faire.

En complément sur musique :

En complément sur impressionnisme :

En complément sur Claude Debussy :

   

Mardi 13 Mars 2018 - News # 7056 

Musique russe romantique : "Les danses polovtiennes", extrait de l'opéra "Le prince Igor" d'Alexandre Borodine, interprétées par le Théâtre du Bolchoï :

Tiré de cette musique, "Stranger in paradise" de la comédie musicale Kismet (1953) dont la mélodie est en fait basée sur ces danses :

Une version plus sobre, presque ascétique, avec des instruments typiques russes :

Une prestation qui exalte, sans caractère libidineux, l'aspect supérieur de la femme, de l'éternel féminin, sur une musique délicieuse et sublime.

L'homme est le suprême conquérant de la Terre, la femme la porte du Ciel : bien qu'elle ait un pied sur Terre, elle a déjà l'autre pied dans le Ciel. Elle est la manifestation humaine de Dieu comme Mère, de Devi Kundakini, Marie, Isis, Vénus, Astarté, Tonantzin, Cybèle, Rhéa, Adonia, Insoberte, etc., etc. etc.

Bénie soit la femme !

Nota Bene important :

Nous sommes ici à l'opposé de toute la saloperie et abomination homosexuelle et LGBT. C'est ici une rare occasion de voir, de saisir, et donc de comprendre, le caractère immensément supérieur et éternel de l'union de l'homme avec la femme, versus l'homosexualité ultra-ténébreuse et satanique.

L'homme et la femme unis sexuellement chastement sont le Paradis, la fornication et l'homosexualité sont la perversité, la dégénérescence, et l'Enfer.

Dieu resplendit sur le couple parfait, qui devient une source de joie, d'abondance, et de félicité, pour toute la société.

En complément sur musique :

En complément sur sublime :

En complément sur Borodine :

   

Mardi 27 Février 2018 - News # 6974 

"Park" de Boyan Dimitrov.

 

Musique française post-romantique : "Apparition de la source" tiré de "Cydalise et le Chèvre-Pied" de Gabriel Pierné (16 août 1863 - 17 juillet 1937) :

Une oeuvre teintée de fantastique et de magie.

Superbe.

Et bande de veinards, je vous ai fait la vidéo avec une piste son à 320 kbps...

 

Complément sur la qualité réelle des pistes sonores des fichiers vidéos et audio :

Souvent vous pouvez avoir un fichier .mp3 (ou autre) avec un débit annoncé de 320 kbps, mais l'est-il vraiment ?

Simple à déterminer : Spek, un outil gratuit d'affichage du spectre d'un fichier, avec sa dynamique et sa bande passante :

 

Le spectre et la bande passante de la partie audio de la vidéo ci-dessus.
Comme on peut bien le voir en  1 , la dynamique monte jusqu'à 21 khz et pas 22,1 kHz.

Première conclusion : le haut débit de 320 klbps en mp3 n'atteint pas la qualité CD !


Attention : en  2 , la mention de 320 kps peut être mensongère !
C'est juste une information sur le débit sonore du fichier,
pas de la fréquence de la source réelle qui a servi à le produire ! Attention, c'est trompeur !

Conclusion numéro deux : ce qui compte c'est la hauteur du spectre,
pas l'indication numérique du débit de la piste audio
 !

 

Remarquez que ce fichier (qui est vraiment encodé en 192 kbps),
possède une dynamique moins grande : il plafonne à 19 khz.
(Rappel : le débit affiché ne signifie rien sur la bande passante réelle du signal)

 

Un fichier mp3 encodé en 128 kbps.
Notez la dégradation sensible du signal : tout au plus 13 Khz...

 

Exemple typique de fichier bidonné :
remarquez que, bien que le débit indiqué soit de 192 kbps en  1 ,
en réalité, on se rend compte que la dynamique réelle du signal est trop basse :
sa bande bande passante, en  2 , est très inférieure à ce qu'elle devrait être en  3 :
la ligne verte que j'ai volontairement tracée pour vous signaler
là où le signal devrait normalement se rendre pour un débit de 192 kbps.
Conclusion : la personne qui a mise en ligne ce fichier est soit une incompétente soit une mystificatrice.
Et malheureusement des fichiers comme ça, il y en a plein sur le Net...

 

Spectre d'un fichier .wav issu directement d'un CD
par extraction avec le logiciel gratuit extrêmement précis : Exact Audio Copy ().
Remarquez les pointes qui atteignent parfois les 22 khz.

 

Ce qu'il  faut retenir au final :

  1. Le débit d'un fichier ne veut rien dire dans l'absolu : seule compte sa bande passante réelle, et Spek () est l'outil idéal pour la connaître.
  2. Il ne sert absolument à rien de recréer un fichier en 320 kps si celui-ci est à l'origine par exemple en 128 kbps (le format par défaut des pistes sonores des vidéos mp4).
  3. Pour créer un fichier mp3 de haute qualité en 320 kbps, il est absolument impératif de partir au moins d'un fichier de qualité Compact Disc :

 

Maintenant, et pour terminer, il faut savoir que les mp3, ce n'est pas un format de Hi-Fi.

C'est certes pratique pour un baladeur ou un smartphone, mais en Hi-Fi, ça ne vaut rien.

L'idéal c'est le FLAC : un format de compression bijectif, c'est-à-dire SANS PERTES (contrairement au mp3 qui est un format avec pertes).

 

Voilà, j'espère vous avoir éclairé sur le sujet (je précise que je ne suis pas du tout un expert, encore moins un ingénieur du son, mais que j'ai juste quelques connaissances de base, très rudimentaires).

En complément sur musi :

En complément sur Gabriel Pierné :

     

Lundi 26 Février 2018 - News # 6963 

 

Musique française post-romantique et impressionniste : pour tous les amoureux de Claude Debussy (1862-1918), de Gabriel Fauré (1845-1924), et de Maurice Ravel (1875-1937), Deutsche Grammophon sort le 9 Mars 2018 un album de l'immense pianiste Menahem Pressler :

Sensible, parfait, merveilleux.

Vous pouvez écouter les premières secondes de chaque piste, [ici] () ou [là] (), ainsi que la piste entière "Rêverie L68", [là] ().

Qui est Menahem Pressler ?

Menahem Pressler a été pendant plus d'un demi-siècle, de 1955 à 2008, le pianiste du légendaire Trio des Beaux-Arts.

Ayant consacré ses énergies à sa carrière solo depuis dix ans, il sort aujourd'hui, à l'âge de 94 ans, son premier album solo sur Deutsche Grammophon. Le programme de Pressler choisi par Debussy, Fauré et Ravel est son hommage aux compositeurs dont la musique a joué un rôle essentiel dans le développement de sa carrière depuis qu'il a reçu le Premier Prix au Concours Debussy de 1946 à San Francisco.

Source : Deutsche Grammophon - Traduction amateur par BlueMan.

En complément sur musi :

       

Dimanche 25 Février 2018 - News # 6948 

Belle musique post-romantique : "The Colorado Trail : Fantaisie for Harp, op. 28" du compositeur franco-américain Marcel (Georges Lucien) Grandjany (3 septembre 1891 - 24 février 1975) par :

Vraiment très joli.

Et ce musicen est doué.

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Samedi 24 Février 2018 - News # 6940 

"Le bain", détail d'une fresque de 1904,
par le peintre français symboliste Alphonse Osbert.

 

Jolie musique française post-romantique : "Pavane Opus 50" de Gabriel Fauré :

Une version avec coeurs :

Un air ravissant.

En complément sur musique :

En complément sur Gabriel Fauré :

En complément sur joli :

   

Jeudi 15 Février 2018 - News # 6785 

"Chant du soir" (1906),
du peintre symboliste français Alphonse Osbert.

 

Musique française romantique : "Chanson perpétuelle" op. 37 d'Ernest Chausson :

Une autre version superbement chantée par Sandrine Piau :

Une autre belle version :

Paroles par le poète et inventeur français, Charles Cros ( 1er octobre 1842 -  9 août 1888) :

Bois frissonnants, ciel étoilé
Mon bien-aimé s'en est allé
Emportant mon cœur désolé.

Vents, que vos plaintives rumeurs,
Que vos chants, rossignols charmeurs,
Aillent lui dire que je meurs.

Le premier soir qu'il vint ici,
Mon âme fut à sa merci;
De fierté je n'eus plus souci.

Mes regards étaient pleins d'aveux.
Il me prit dans ses bras nerveux
Et me baisa près des cheveux.

J'en eus un grand frémissement.
Et puis je ne sais plus comment
Il est devenu mon amant.

Je lui disais: "Tu m'aimeras
Aussi longtemps que tu pourras."
Je ne dormais bien qu'en ses bras.

Mais lui, sentant son cœur éteint,
S'en est allé l'autre matin
Sans moi, dans un pays lointain.

Puisque je n'ai plus mon ami,
Je mourrai dans l'étang, parmi
Les fleurs sous le flot endormi.

Sur le bord arrivée, au vent
Je dirai son nom, en rêvant
Que là je l'attendis souvent.

Et comme en un linceul doré,
Dans mes cheveux défaits, au gré
Du vent je m'abandonnerai.

Les bonheurs passés verseront
Leur douce lueur sur mon front,
Et les joncs verts m'enlaceront.

Et mon sein croira, frémissant
Sous l'enlacement caressant,
Subir l'étreinte de l'absent.

 

Un air joli et délicieux, un peu mélancolique.


Lundi 12 Février 2018 - News # 6736 

 

Musique française romantique du Second Empire : "Où va la jeune hindoue ?" de l'opéra "Lakmé" de Léo Delibes (1836-1891), chanté par Sabine Devieilhe :

Joli et exotique.

En complément sur musi :

En complément sur Léo Delibes :

En complément sur joli :

   

Samedi 10 Février 2018 - News # 6697 

"Au printemps" par le peintre anglo-américain James Jebusa Shannon (1862 - 1923).

 

Jolie musique française post-romantique : "Adieu" de Gabriel Fauré (2 mai 1845 - 4 novembre 1924) par Gérard Souzay :

Une autre version chantée par Jacques-Olivier Chartier :

Une autre version chantée par la la Mezzo-soprano Caitlin Gompf :

Paroles du poète et dramaturge français Charles Grandmougin (17 janvier 1850 - 28 avril 1930)  :

Comme tout meurt vite, la rose    
Déclose,    
Et les frais manteaux diaprés    
Des prés;    
Les longs soupirs, les bien-aimées,    
Fumées!    

On voit dans ce monde léger    
Changer    
Plus vite que les flots des grèves,    
Nos rèves!    
Plus vite que le givre en fleurs,    
Nos cœurs!    

A vous l'on se croyait fidèle,    
Cruelle,    
Mais hélas! les plus longs amours    
Sont courts!    
Et je dis en quittant vos charmes,    
Sans larmes,    
Presqu'au moment de mon aveu,    
Adieu!

Une jolie mélodie.

En complément sur musique :

En complément sur Gabriel Fauré :

En complément sur joli :

   

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6655 

Le CD de ce concerto joué avec la même formation du Royal Concertgebouw Orchestra.

 

Musique classique de la période moderne : Concerto en ré mineur pour 2 pianos (en 3 mouvements) de Francis Poulenc par Lucas & Arthur Jussen et le Royal Concertgebouw Orchestra dirigé par Stéphane Denève :

Une oeuvre unique, très originale, ambitieuse, inventive, et splendide.

Un petit chef d'oeuvre.

Un must à savourer !

Nota Bene : ne vous laissez pas rebuter par certains côtés étranges de cette musique : c'est un mélange de musique romantique, impressionniste, et classique moderne. Il faut apprendre à la découvrir et à l'apprécier à sa juste valeur. Écoutez en étant patient. ;)

En complément sur musique :

En complément sur Francis Poulen :

En complément sur Lucas & Arthur Jussen :

   

Mardi 6 Février 2018 - News # 6619 

Musique française romantique : "Petite symphonie pour vents" de Charles Gounod, sous la direction de Mikko Franck :

Sans prétention, mais joli et agréable.

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Dimanche 4 Février 2018 - News # 6579 

"Élégie" de William-Adolphe Bouguereau (1825-1905).

 

Musique française post-romantique : "Élégie" op. 24 pour orchestre de Gabriel Fauré, par la très talentueuse violoncelliste Harriet Krijgh :

La version pour piano et violoncelle par la même interprète :

À noter qu'élégie signifie en grec ancien « chant de mort ». Ce fut en effet une forme de poème dans l'Antiquité, avant de devenir plus tard, à la Renaissance, un genre poétique à part entière.

Une très jolie mélodie suave et triste.

En complément sur musi :

En complément sur Gabriel Fauré :

En complément sur joli :

   

Mercredi 31 Janvier 2018 - News # 6508 


"La terrasse", du fabuleux peintre réaliste Francois-Marie Firmin-Girard
(29 Mai 1838 - 8 Janvier 1921)

 

Musique classique romantique : Prélude en mi mineur (E-Minor) op.28 no. 4, "Suffocation" de Frédéric Chopin, joué par Eric Lu : 

Sensible et superbe...

En complément sur musique :

       

Lundi 29 Janvier 2018 - News # 6476 


Art nouveau : détail de "Champenois imprimeur Éditeur" par Alphons Mucha, 1897.

 

Musique française post-romantique : "Après un Rêve" de Gabriel Fauré - Version orchestrale :

3 versions plus conventionnelles mais jolies et sensibles également :

Vraiment joli, charmant, et délicieux...

Une autre époque...

En complément sur musi :

En complément sur Gabriel Fauré :

En complément sur joli :

   

Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6412 

Musique française post-romantique : "Spleen (Il pleure dans mon coeur)" de Gabriel Fauré, chanté par François Le Roux, baryton :

Une autre version avec les paroles, chanté par le contre-ténor Philippe Jaroussky :

Paroles de l'écrivain et poète français Paul Verlaine (1844 - 1896) :

Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville ;
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon coeur ?

Ô bruit doux de la pluie,
Par terre et sur les toits!
Pour un coeur qui s'ennuie,
Ô le chant de la pluie !

Il pleure sans raison
Dans ce coeur qui s'écoeure.
Quoi! nulle trahison ? ...
Ce deuil est sans raison.

C'est bien la pire peine,
De ne savoir pourquoi
Sans amour et sans haine
Mon cœur a tant de peine !

Une belle chanson mélancolique, avec un début magique, évoquant bien la pluie.

En complément sur musique :

En complément sur Gabriel Fauré :

     

Mercredi 24 Janvier 2018 - News # 6374 

Musique française post-romantique joliment délicieuse : "Les berceaux" de Gabriel Fauré :

Une belle version orchestrale :

D'autres versions :

Paroles par le poète français Sully Prudhomme (1839-1907) :

Le long du Quai, les grands vaisseaux,
Que la houle incline en silence,
Ne prennent pas garde aux berceaux,
Que la main des femmes balance.
Mais viendra le jour des adieux,
Car il faut que les femmes pleurent,
Et que les hommes curieux
Tentent les horizons qui leurrent!
Et ce jour-là les grands vaisseaux,
Fuyant le port qui diminue,
Sentent leur masse retenue
Par l'âme des lointains berceaux.

Simple, joli, et touchant.

En complément sur musique :

En complément sur Gabriel Fauré :

En complément sur joli :

   

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6323 

Musique romantique : "Le rossignol des lilas" de Reynaldo Hahn (9 août 1874 - 28 janvier 1947, compositeur français d'origine vénézuélienne, chef d'orchestre, chanteur et critique musical) par la soprano Meher Pavri :

Une autre version par Susan Graham :

Paroles de Léopold Dauphin (1847-1925), homme de lettres, poète et chroniqueur, violoniste compositeur :

O premier rossignol qui vient    
Dans les lilas, sous ma fenêtre,    
Ta voix m'est douce à reconnaître!    
Nul accent n'est semblable au tien!    

Fidèle aux amoureux liens,    
Trille encore, divin petit être!    
O premier rossignol qui vient    
Dans les lilas, sous ma fenêtre!    

Nocturne ou matinal, combien    
Ton hymne à l'amour me pénêtre!    
Tant d'ardeur fait en moi renaître    
L'écho de mes avrils anciens.

Simple, joli, et ravissant.

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Samedi 20 Janvier 2018 - News # 6290 


Léo Delibes - 21 février 1836 - 16 janvier 1891.

Musique classique romantique joliment délicieuse : "Lakmé - Duo des fleurs (Sous le dôme épais)" de Léo Delibes, chanté par Sabine Devieilhe & Marianne Crebassa :

Soyez un tout petit peu patient, parce-qu'à partir de 1:05 ça devient vraiment exquis et délicieux jusqu'à la fin !

En complément sur musique :

En complément sur joli :

     

Vendredi 19 Janvier 2018 - News # 6260 

Musique post-romantique sacrée : "In Paradisum", Messe de requiem de Gabriel Fauré :

Absolument unique et délicieux !

En complément sur musique :

En complément sur Gabriel Fauré :

     

Mercredi 17 Janvier 2018 - News # 6221 


Gabriel fauré, le génie de la musique post-romantique.

 

Musique post-romantique absolument sensible, jolie, et ravissante : "Les roses d'Ispahan" de Gabriel Fauré adapté pour orchestre, chanté par la soprano Jennifer France et joué par The Israel Camerata Jerusalem :

La version d'origine au piano seul, chantée par la soprano Carolyn Sampson :

Chanté par la soprano Margo Arsane : 

Une version orchestrale chantée par le baryton-basse Jean-Philippe Biojout, bien intelligible :

La version la plus intelligible que j'ai trouvée : absolument clair et limpide ! Par François Le Roux, baryton :

Les très jolies paroles, écrites par le poète français Charles-Marie Leconte de Lisle (1818-1894) :

Les roses d'Ispahan dans leur gaine de mousse, 
Les jasmins de Mossoul, les fleurs de l'oranger 
Ont un parfum moins frais, ont une odeur moins douce, 
O blanche Leïlah ! que ton souffle léger.

Ta lèvre est de corail, et ton rire léger 
Sonne mieux que l'eau vive et d'une voix plus douce, 
Mieux que le vent joyeux qui berce l'oranger, 
Mieux quel'oiseau qui chante au bord du nid de mousse.

Mais la subtile odeur des roses dans leur mousse,
La brise qui se joue autour de l'oranger
Et l'eau vive qui flue avec sa plainte douce
Ont un charme plus sûr que ton amour léger !

O Leïlah ! depuis que de leur vol léger 
Tous les baisers ont fui de ta lèvre si douce, 
Il n'est plus de parfum dans le pâle oranger, 
Ni de céleste arôme aux roses dans leur mousse.

L'oiseau, sur le duvet humide et sur la mousse, 
Ne chante plus parmi la rose et l'oranger ; 
L'eau vive des jardins n'a plus de chanson douce, 
L'aube ne dore plus le ciel pur et léger.

Oh ! que ton jeune amour, ce papillon léger,
Revienne vers mon coeur d'une aile prompte et douce,
Et qu'il parfume encor les fleurs de l'oranger,
Les roses d'Ispahan dans leur gaine de mousse !

Un must incontournable !

C'est à ce genre de musique et à ces vers que l'on peut mesurer toute la décadence et la vulgarité de notre époque...

Quel ravissement dans cette musique et ce texte !

Combien la musique actuelle est dégénérée, insignifiante, et laide...

Où sont le charme, la beauté, la sensibilité, la délicatesse, et les émotions supérieures dans la musique contemporaine ?

Une humanité de plus en plus avilie, affreuse, perverse et barbare, défigurée par l'athéisme, le matérialisme, la marchandisation de tout, et la pornographie, voilà notre triste réalité...

Nota Bene : je vais m'efforcer de continuer de vous faire découvrir des musiques vraiment jolies dans ces News.

En complément sur musique :

En complément sur ravissant :

En complément sur joli :

   

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .