Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 19066 temporairement permanente 

Aidez moi, s'il vous plaît, à supporter les frais d'hébergement du site en faisant un don [ici] ().

Par avance, merci !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

51 News

Lundi 5 Août 2019 - News # 19335 

Solidarité : Cet arbre devrait être mort mais il est maintenu en vie par les autres de la forêt. Voir [ici] ().

Si ce genre de sujet vous intéresse, je vous recommande le documentaire "Inintelligence des plantes - Quand la science rencontre la conscience", [ici] ().

En complément sur arbre :

En complément sur forêt :

     

Jeudi 11 Juillet 2019 - News # 18769 

La Bulgarie opte pour des F-16 américains plutôt que des avions de chasse européens. Voir [ici] ().

Ah elle est belle la solidarité européenne...

Les Bulgares touchent des aides des divers pays européens, dont la France, et pour nous remercier ils commandent américain. 

Et ces crétins d'européistes qui ne cessent de dire que "L'union fait la force", "Qu'à plusieurs on est plus forts contre les États-Unis ou la Chine"... Mon cul ! Que des mensonges...

La vérité, c'est que chaque pays a ses intérêts.

En complément sur Bulgarie :

       

Mercredi 10 Juillet 2019 - News # 18740 

Comment être solidaires des Palestiniens ? Avec notamment Michel Collon :

SYNOPSIS :

Comment être solidaires des Palestiniens ? Conférence-débat pour les 70 ans de la Nakbah. Avec les plusieurs personnalités qui militent dans le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS).

Non évalué.

En complément sur Palestiniens :

En complément sur BDS :

En complément sur Boycott :

En complément sur Michel Collon :

 

Lundi 10 Juin 2019 - News # 18016 

Pentecôte et abus d'argent public : la journée de solidarité “détournée” par l'État ? Voir [ici] ().

En complément sur Pentecôte :

En complément sur solidarité :

En complément sur argent public :

En complément sur abus :

 

Mercredi 27 Mars 2019 - News # 16054 

Interdit d'interdire : Réforme de la santé : le débat :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit : 
- Sabrina Ali Benali, médecin remplaçant au sein d'une association de permanence de soins à Paris
- Frédéric Bizard, économiste
- Guy Vallancien, chirurgien, membre de l’Académie nationale de Médecine
- Cathy Le Gac, co-secrétaire générale du syndicat SUD Solidaire santé AP-HP

Non évalué.

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur santé :

     

Lundi 25 Mars 2019 - News # 16000 

Pauvreté et solidarité : Monique, cette retraitée précaire, revient sur l'incroyable élan de générosité après son témoignage. Voir [ici] ().

En complément sur retraite :

En complément sur pauvre :

En complément sur solidarité :

En complément sur générosité :

 

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Jeudi 10 Janvier 2019 - News # 14121 

Grand débat : les maires se désolidarisent du gouvernement. Voir [ici] ().

En complément sur grand débat :

En complément sur maire :

     

Samedi 5 Janvier 2019 - News # 13979 

Venezuela : Le Mexique se désolidarise du groupe de Lima, qui refuse de reconnaître la victoire de Nicolas Maduro. Voir [ici] ().

Bravo au Mexique, même si cette histoire montre la profonde dégénérescence et iniquité de l'Humanité : que des pays se liguent contre un autre alors que sont président a été élu démocratiquement est dégueulasse !

Les peuples sont libres de disposer d'eux-mêmes comme bon leur semble.

En complément sur Nicolas Maduro :

En complément sur Venezuela :

     

Dimanche 16 Décembre 2018 - News # 13578 

Après les Gilets jaunes, les "GyrosBleus" ? Des policiers en colère veulent se faire entendre sur les Champs-Élysées. Voir [ici] ().

Ce serait bien mieux, et moins personnel, de se joindre aux Gilets Jaunes.

Là, vous profitez des Gilets Jaunes pour faire valoir auprès du gouvernement vos revendications personnelles, et ensuite vous vous désolidariserez dun peuple : une fois satisfaits, vous nous oublierez et viendrez en plus nous foutre sur la gueule. Inique !

Une erreur majeure pour la cause de la révolution cette manifestation hors Gilets Jaunes !

En complément sur policiers :

       

Vendredi 14 Décembre 2018 - News # 13528 

La Confédération paysanne appelle à rejoindre les Gilets jaunes :

Laurent Pinatel porte-parole, de la Confédération paysanne.

Dans une lettre ouverte, que nous publions ci-dessous, la Confédération paysanne appelle à la "convergence" des agriculteurs et des Gilets jaunes.

"Lettre ouverte à nos concitoyen-ne-s, avec ou sans gilet jaune"

Nous paysannes et paysans de la Confédération paysanne défendons, dans le respect profond de la diversité de nos territoires et productions, l’urgence d’une justice sociale et environnementale au travers du projet d’agriculture paysanne. Et ce, au-delà des réflexes corporatistes. Certaines des revendications portées par le mouvement social des gilets jaunes trouvent un écho particulier pour les ruraux et les citoyens que nous sommes.

Nous partageons pleinement les revendications sur le pouvoir d’achat et une juste répartition des richesses qui s’expriment partout dans le pays. Au quotidien, nous subissons l’inégal partage de la valeur produite dans les filières, confisquée par l’industrie agro-alimentaire et la grande distribution. Le revenu des paysans reste donc dramatiquement bas et les écarts se creusent encore. La Confédération paysanne combat depuis toujours la mise en concurrence effrénée portée par les différents accords de libre-échange qui ruinent les solidarités collectives, entravent la transformation de notre modèle agricole et environnemental et empêchent le déploiement d’une alimentation de qualité accessible à toutes et tous.

"Précarisation des petites communes rurales"
L’accès à une alimentation de qualité n’est pas le seul sujet de convergence avec les préoccupations exprimées dans la rue depuis trois semaines. Les paysannes et paysans que nous sommes, vivons aussi, au quotidien, la désertification rurale et le désengagement orchestré des services publics : maternités, écoles, transports en commun, hôpitaux, agences postales... Désengagements qui rendent dépendant du « tout voiture ». La précarisation des petites communes rurales où nous vivons va à rebours des nécessités environnementales que le gouvernement prétend porter en signant des accords internationaux, qu’il s’empresse ensuite de mettre sous le tapis. La COP 24 en est le triste reflet ! Ce double discours, les paysannes et paysans qui s’engagent ou souhaitent s’engager dans la transition de leur système de production en sont aussi victimes.

"Urgence sociale et climatique"
Aujourd’hui, le mépris du gouvernement génère de la violence et le rejet des acteurs de la démocratie représentative. Cela nous inquiète. Nous avons toujours défendu des politiques publiques fortes, pour accompagner la transition agricole et environnementale qu’exige l’urgence sociale et climatique. Jamais nous n’avons cru aux mesures coercitives qui stigmatisent, sans aucune assise structurante.

Depuis sa création, la Confédération paysanne s’inscrit résolument dans la société. Pour nous, il ne peut donc y avoir de solutions dans le repli sur soi mais dans la solidarité. Des Confédérations paysannes départementales ont rejoint ou vont rejoindre "e mouvement des gilets jaunes. Ces points de convergence ne demandent qu’à grandir, au gré des rencontres et des débats sur nos territoires.

Le Secrétariat national de la Confédération paysanne.

Source : Ouest France ().

Une excellente chose, qui va renforcer le mouvement des gilets jaunes et accentuer encore la pression sur ce gouvernement illégitime, de menteurs, et d'ennemis du peuple.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur agriculteurs :

     

Lundi 10 Décembre 2018 - News # 13409 

Le décryptage de l'allocution de Macron du 10 Décembre 2018 avec Étienne Chouard et Alexandre Devecchio en direct sur Russia Today France :

SYNOPSIS :

Le président de la République Emmanuel Macron a tenu un discours attendu sur la crise des Gilets Jaunes. Il en a profité pour annoncer certaines mesures. RT France vous propose un décryptage en présence d'Étienne Chouard et Alexandre Devecchio.

Sur le plateau de RT France, Stéphanie de Muru reçoit Étienne Chouard et Alexandre Devecchio pour décrypter l'adresse à la nation d'Emmanuel Macron ce 10 décembre. D'autres invités interviennent également pour réagir aux annonces du président de la République.

Pour tenter de désamorcer la crise des Gilets jaunes, le chef de l'Etat a annoncé différentes mesures, comme la hausse du SMIC de 100 euros bruts par mois dès 2019. La hausse de la CSG est annulée en 2019 pour les retraités touchant moins de 2 000 euros par mois. Il a en outre annoncé que les heures supplémentaires seraient versées «sans impôts ni charges dès 2019».

Emmanuel Macron a en revanche fait savoir que l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ne serait pas rétabli.

Source : RT France.

En cours d'évaluation... Étienne commence super fort !!!! Génial !

En complément sur allocution Macron :

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur décryptage :

   

Samedi 8 Décembre 2018 - News # 13318 

Gilets jaunes : en Sicile aussi le peuple se réveille : photo prise ce matin à Ortigia (Syracuse) :

Leur page facebook : https://www.facebook.com/VacciPianoSicilia ().

Extrait de l'intro (traduction) :

Ici aussi, le peuple est conscient des droits violés, en solidarité avec les gilets jaunes qui sont devenus le symbole de la dissidence du peuple, cette partie du peuple qui a la force de dire assez.

Fierté. 

Merci à GJ Sicile pour cette information ! 

En complément sur gilet jaune :

En complément sur sicile :

     

Lundi 26 Novembre 2018 - News # 12964 

«Solidarité avec la France d'en bas dont nous faisons partie» : des policiers avec les Gilets jaunes. Voir [ici] ().

Bravo à ces policiers et policières !

Des républicains démocrates !

En complément sur gilet jaune :

       

Mercredi 14 Novembre 2018 - News # 12623 

Les syndicats se désolidarisent du mouvement du 17 novembre 2018 :

Des jaunes...

En complément sur 17 novembre 2018 :

En complément sur syndicat :

     

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12333 

 

Police : le Collectif National - UPNI se joint au mouvement de protestation nationale du 17 Novembre 2018 :

Parce ce que les policiers sont aussi avant tout des citoyens et des automobilistes.
Parce le 17 novembre prochain sera une journée de manifestation de mécontentement de la population.
Parce qu'à l' UPNI nous sommes solidaires des citoyens.

Nous invitons nos collègues travaillant sur les dispositifs ou non, à remettre aux automobilistes et manifestants un flyer.

LE 17 , CADEAU DU 17 ! Ce flyer montrera notre solidarité face à cette colère citoyenne légitime.
Nous demandons donc au plus grand nombre de nos collègues d'imprimer ce flyer en abondance et de les distribuer sans discontinuer le 17 novembre prochain tout en expliquant à nos concitoyens les particularités et difficultés de notre profession.

Nous encourageons également nos collègues à placer leurs gilets jaunes sur leur tableau de bord en signe de solidarité .


Samedi 22 Septembre 2018 - News # 11341 

La crise financière qui arrive - Faut VRAIMENT que vous compreniez #1 - Par Solidarité et Progrès :

Vidéo ratée : trop d'humour à deux balles, avec des scènes ridicules, immatures.

Faites des vidéos sérieuses d'éducation populaire sans prendre les gens pour des cons : ce sera plus crédible et utile.

Dommage..., le sujet était intéressant et important.

En complément sur crise financière :

En complément sur Par Solidarité et Progrès :

     

Samedi 8 Septembre 2018 - News # 11025 

La gauche allemande anti-migrants saluée par un proche de Jean-Luc Mélenchon. Voir [ici] ().

Il va y avoir une scission à la France Insoumise bientôt...

Ou bien des gens vont s'en aller. Et pour deux raisons majeures :

  1. La position définitivement absolument européiste de Jean-Luc Mélenchon (Pas de plan B, et il veut rester dans l'Union Européenne).
  2. La position pro-migrants inconditionnelle de Jean-Luc Mélenchon.

Dans ces conditions, il va finit bien seul à un moment, quand sa base va enfin comprendre les enjeux et se désolidariser de ces deux alignements aberrant qui nous conduisent tous, et tout le pays avec, dans le mur.

En complément sur migrants :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

     

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10938 

Question au journal Libération : Les étrangers de plus de 65 ans qui n’ont jamais travaillé en France touchent-ils une retraite ? Voir [ici] ().

La réponse est oui

Donc, tenez vous bien, un étranger n'ayant jamais travaillé et cotisé en France, touche un revenu de 833,2 euros par mois (1293,54 euros pour un couple) ! 

Cette News est fact checkée : il s'agit de l'ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées).

Expliquez moi comment on va construire une société basée sur la justice et le vivre ensemble si des étrangers touchent des revenus sans jamais avoir tarvaillé , alors que pendant le même temps certains français dorment dans la rue et que des retraités français n'ont pas assez pour vivre malgré qu'ils ont travaillé et payé des cotisations toute leur vie ?! C'est inique !

Comment peut-on être encore pro-migrants après une telle révélation factuelle aussi scandaleuse ??!!

En complément sur injustice :

En complément sur retraite :

En complément sur migrants :

En complément sur inique :

En complément sur scandale :


Jeudi 30 Août 2018 - News # 10825 

 

Un joli coup de gueule, bien motivé et pertinent, de Gérard Lanvin dans une lettre ouverte sur nos traîtres de politiciens :

Quand on vit de la naissance à la mort avec de l’argent public, comme M. Hollande, Ayrault, Sapin et quelques millions d’autres, que l’on ne paie pas ou peu de cotisations sociales, qu’on bénéficie d’un système de retraite réservé à sa seule catégorie, d’un système de placement financier défiscalisé, et qu’on n’a jamais investi un euro dans une entreprise mais tout placé dans des résidences secondaires, on doit a minima avoir l’honnêteté de ne jamais prononcer le mot Égalité, ni d’exiger des autres fussent-ils devenus riches, plus de solidarité qu’on ne s’en impose à soi-même.

• 38 ministres et ministres délégués qui se goinfrent (le mot est faible) à nos frais, n’est-ce pas cela qui est VRAIMENT minable ?
• Demander aux contribuables de payer plus d’impôts pour financer 4 personnes au service de la concubine de Hollande,n’est-ce pas minable ?
• Duflot et Filippetti qui bradent des Légions d’Honneur à tous leurs copains, n’est-ce pas minable ?
• Un premier ministre qui veut un nouvel aéroport plus grand, à sa gloire, alors que personne ne prend l’avion à Nantes grâce au TGV.
• Des ministres sans aucune exemplarité dont certains ont été condamnés ou devraient l’être…, un gouvernement incompétent et non coordonné qui gesticule au gré du vent, n’est-ce pas minable ?
• Insulter un homme qui a choisi de s’expatrier, alors que nous sommes censés être libres de nos mouvements dans ce pays, n’est-ce pas minable ?…, sachant que Depardieu a rapporté à la France des centaines de millions d’euros, directement et indirectement !
• Combien coûtent ces donneurs de leçon du gouvernement et du PS, qui passent leur temps à nous culpabiliser mais ne veulent surtout pas réduire leur train de dépenses, alors qu’ils détruisent la France, ses emplois et ses valeurs ? N’est-ce pas minable ?

Comment osent-ils parler de patriotisme alors qu’ils ne rêvent que de brader la nationalité française en la donnant contre un bulletin de vote…

Ce "président" et ses "ministres" sont la honte de la France. Ce pays qu’ils sont en train de détruire est devenu la risée du monde entier. 

Gérard Lanvin.

En complément sur coup de gueule :

En complément sur traître de politicien :

En complément sur Gérard Lanvin :

   

Mercredi 8 Août 2018 - News # 10377 

Chroniques des chances pour la France : Un migrant demandeur d’asile qui a violé une étudiante de 17 ans dans un cimetière britannique répond : “Oui, je l’ai violée. Pourquoi pas ?”. Voir [ici] ().

Une autre mentalité, à mille lieues de nos valeurs...

100% incompatible.

Ce que je remarque, c'est que ce genre de faits divers sordides augmente. Avant, je ne les relayais pas : c'était ultra-minoritaire.

Mais je me suis rendu compte avec les vagues successives d'immigration massive que ce genre de violences (agressions sexuelles diverses, viols, attaques, meurtres) ont augmenté très significativement, notamment en Allemagne, en Suède, et au Danemark, des pays plutôt cools avec les migrants. Donc le problème est réel, puisqu'il touche plusieurs pays immigrationnistes. Et il l'est d'autant plus que les États cachent l'ampleur du phénomène et des faits, aussi bien en Allemagne, qu'en France où la chape de plomb est encore plus prégnante. C'est bien simple, en France on en parle pas du tout. Les médias se taisent, circulez y'a rien à voir, violant en cela le 1er article de la Charte de Munich (). Une honte, un scandale.

Puisque ces violences sont réelles, alors il faut en informer la population. Ce sont des faits graves : des vies sont brisées, des gens sont marqués psychologiquement ou mutilés à vie, voire tués, et les responsables de toutes ces souffrances sont certains de nos élus, de nos journalistes, etc. C'est très grave. Tous ces gens sont des irresponsables et des traîtres à la population : ce sont eux qui ont fait, et qui continuent de faire, de la propagande pro-migrants, et à encourager l'immigration de masse. Ils sont donc responsables et coupables. Et le pays où ce scandale est le plus net, c'est Allemagne. Angela Merkl n'est pas un ange comme son prénom l'indiquerait, mais un démon pour son peuple, une super traîtresse, responsable de milliers de viols et de violences sur ses propres compatriotes.

Ainsi, tous ceux, politiciens (genre Éric Piolle), ONG, ou simples citoyen (genre Cédric Herrou), qui organisent l'entrée illégale sur notre territoire de clandestins, sont donc objectivement des criminels, car non seulement ils violent la loi, mais en plus ce sont eux qui ont rendu possibles toutes ces barbaries, en ne voulant pas écouter le peuple qui ne voulaient pas d'immigration de masse ou clandestine.

Des traîtres, et des criminels, voilà la réalité des tous ces gens. Et toujours sous des prétextes fallacieux de soit-disant solidarité ou de droit-de-l'hommisme...

En complément sur Chroniques des chances pour la France :

En complément sur migrants :

     

Samedi 4 Août 2018 - News # 10286 

Immigration sélective : Pas d'asile pour les fermiers blancs d'Afrique du Sud en Allemagne. Aucune émotion chez les militants des droits de l'homme et les politiciens européens. Voir [ici] ().

Hahaha, excellent cette news... : une preuve de plus que les pro-migrants, les bobos, les euopéistes, etc., sont des FAUX CULS !

Quand ils s'agit de faire venir des hordes de migrants clandestins de couleur, ils sont pour, mais lorsqu'il s'agit de faire entrer des fermiers blancs qui sont menacés de mort dans leur propre pays, là il n'y a plus personne... 

Rappel : le droit d'asile ne s'applique ni aux clandestins, ni aux réfugiées économiques, mais seulement aux personnes dont la vie est menacée dans leur propre pays.

Les pro-migrants sont des gens avec une solidarité à géométrie variable, sont des hypocrites et des racistes en fait...

En complément sur Afrique du Sud :

En complément sur migrants :

En complément sur droit d'asile :

   

Mardi 17 Juillet 2018 - News # 9823 

Frigo solidaire interdit : «La mairie a un problème car mon commerce est halal». Voir [ici] ().

Une super idée ce frigo solidaire !

La marie de Colombes se comporte comme un porc : c'est inique de tout faire pour fermer ce magasin. Cette femme a le droit d'avoir un commerce, faut quand même pas déconner ! C'est du racisme institutionnel. Les Français sont sensés être égaux devant la loi. Inique !

 

Pour en savoir plus sur le concept de frigo solidaire :

En complément sur halal :

       

Vendredi 13 Juillet 2018 - News # 9763 

Délit de solidarité, migrants clandestins, et (in)justice : relaxe d'une bénévole d'Amnesty International poursuivie pour "aide à l'entrée de mineurs étrangers". Voir [ici] ().

Et allons-y...

Et le pire, c'est que ces délinquants se croient bons et vertueux, qu'ils font quelque chose de bien...  

Ils violent la loi, ils violent la démocratie en ne respectant pas la loi issue des représentants du peuple, et se croient bons, vertueux, sage. Et mon cul c'est du poulet ?

Ahurissant.

Il y a des claques qui se perdent...

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

En complément sur justice :

   

Vendredi 6 Juillet 2018 - News # 9590 

Ce type, qui est un délinquant,
saisit le Conseil constitutionnel en vue d'obtenir l'abolition du "délit de solidarité"
et le Conseil constitutionnel lui répond "D'accord mon gars !"
Ahurissant ! 
Notre société devient de plus en plus folle...

 

Le "délit de solidarité" censuré par le Conseil constitutionnel au nom du "principe de fraternité". Une victoire pour Cédric Herrou, l'agriculteur devenu le symbole de l'aide aux migrants à la frontière franco-italienne.. Voir [ici] () et [là] ().

Une victoire surtout pour les migrants, et pour tous les délinquants qui les aident.

Et une défaite pour le Droit, pour la Loi, et pour tous les Français.

On fait une loi pour définir qui peut entrer, et qui ne peut pas entrer en France, et qui définit les conditions d'accès au droit d'asile, etc., mais certains connards vaniteux décident par eux-mêmes de violer cette loi en faisant entrer n'importe qui sur le territoire français, ce qui est déjà un non sens.

Et désormais, en plus, le Conseil constitutionnel dit : "Au nom du principe de fraternité, continuez c'est très bien !". Dans ce cas, les lois sur l'immigration deviennent caduques... On marche la tête en bas ! Il y a manifestement des fous et des incapables au Conseil constitutionnel (encore des intoxiqués des Droits de l'homme).

De deux choses l'une : soit on vote une loi commune, et donc on s'y soumet tous, soit si certains veulent en faire à leur guise quelle que soit la loi, dans ce cas il y inutile de voter des lois, et de faire société. Il faut être logique et cohérent un minimum.

Une défaite majeure de l'État de droit et des Français au profit de voyous vaniteux ayant un mépris des lois et du peuple français.

 

[MAJ] Aide aux migrants : Gérard Collomb se "félicite" de la décision du Conseil constitutionnel. Voir [ici] ().

Des traîtres, je l'ai toujours dit...

Les lois du peuple, la volonté du peuple, et les intérêts du peuple, ils n'en ont rien à foutre !

Vivement la véritable démocratie des citoyens, ou bien un Roi sage, avisé, bienveillant et capable.

En complément sur Cédric Herrou :

En complément sur migrants :

En complément sur Conseil constitutionnel :

   

Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9406 

Solidays, entre pornographie, LGBTisme, et christianophobie : les franciliens savent-ils vraiment où vont leurs impôts ? :

SYNOPSIS :

Mais que se passe-t-il, exactement, au festival Solidays, créé pour collecter des fonds contre le SIDA, subventionné à hauteur de 800.000 euros par la région Île-de-France, et rassemblant 200.000 jeunes sur la pelouse de Longchamp ? REGARDEZ , vous ne serez pas déçus…

"L'Église : elle a sanctifié l'avémarité en dogme barbare avec la pécheresse virginale d'un côté et le pieux chevalier de l'autre. [...] C'est un mensonge : on peut faire du sexe par tous les trous, dans toutes les positions, quand on veut, et avec qui on veut !" : typique de débiles intoxiqués au droit-de-l'hommisme se moquant des conséquences de leurs actes et de leur responsabilité envers eux-mêmes et sans aucune considération pour la société ("mes envies, mes désirs, mes passions, moi, moi, moi"), symbole de la vanité, de l'arrogance, et de la perversité, typiques des LGBT.

Hallucinant !

Quelle dégénérescence !

Ahurissant !

De petits démons sur scène... 

Une honte !

D'autant plus scandaleux que tout cela est financé par l'argent des Franciliens... 

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur perversité :

En complément sur christianophobie :

En complément sur hallucinant :


Mardi 29 Mai 2018 - News # 8721 

Il est pas beau et bien pervers notre délinquant récompensé ?

 

Inversion des valeurs : L'agriculteur Cédric Herrou, condamné à de la prison avec sursis pour avoir aidé à faire rentrer en France illégalement des migrants clandestins dans les Alpes-Maritimes, a reçu la médaille de la ville de Grenoble... Voir [ici] ().

Après sa parade provocatrice au festival de Cannes, voilà ce connard pervers récompensé par la ville de Grenoble..., et plus précisément par le politicien traître et vaniteux le maire Éric Piolle.

Éric Piolle se croit au dessus des lois, et pense savoir mieux que le peuple, juste pour avoir été élu... Son élection lui monte à la tête, c'est un premier symptôme d'hubris. Rendez vous compte : ce vaniteux qualifie de "solidarité" le fait de violer la loi en faisant entrer illégalement sur le territoire français des clandestins... On est vraiment ici dans la novlangue, dans la propagande mensongère basée sur l'inversion des sens et des valeurs : le Mal est appelé le Bien, et le Bien le Mal. Selon ce sinistre gugusse, violer la Loi est normal et sain, et doit être encouragé, devenir la norme, et même récompensé... AHURISSANT !

Éric Piolle est un exemple type de connard intellectuel, pédant et vaniteux, qui vont crever la France et le peuple français.

Grenoblois, réveillez vous ! Ne votez plus pour des vaniteux qui nous trahissent tous !

En complément sur Cédric Herrou :

En complément sur migrants :

En complément sur inversion des valeurs :

En complément sur hubris :

 

Mardi 15 Mai 2018 - News # 8412 

Bertrand Heilbronn, président de l'Association France Palestine Solidarité sur le traitement Gaza par Israël : «Il s'agit réellement de crimes de guerre» :

Bien évidemment !

Il faudrait être fou, aveugle, ou de mauvaise foi, pour ne pas le voir... : qu'une armée tire sur des civils désarmés a toujours été un crime de guerre.

En complément sur Gaza :

En complément sur Palestine :

En complément sur Israël :

En complément sur crime de guerre :

 

Mercredi 18 Avril 2018 - News # 7848 

Hervé Juvin : « Nul ne survivra seul : nous survivrons par la Nation » :

Beaucoup de choses importantes abordées : Hervé Juvin parle droit et juste, et dénonce le libéralisme et la destruction de la Nation par les forces capitalistes faisant la promotion de l'individu et de l'égoïsme contre la collectivité et la solidarité.

Son évocation de la destruction des semences dans une ferme zadiste et de la destruction des semences irakiennes par les américains entrant à Bagdad révèle tout le drame et toute l'horreur du capitalisme contemporain. Il s'agit de détruire le vivant, tout ce qui est gratuit et donné par la Nature pour le remplacer par du breveté payant. Abominable ! Un crime contre l'Humanité !

À voir !

En complément sur Hervé Juvin :

En complément sur Nation :

     

Mardi 17 Avril 2018 - News # 7825 

 

Anniversaire, budget, opérations, et guerres de l'OTAN :

SYNOPSIS :

Mercredi dernier [4 Avril], l’OTAN fêtait ses 69 ans. Aujourd’hui, l’OTAN brasse plus de 919 milliards de dollars par an dont 70% proviennent des États-Unis. Mais son rôle sur la scène internationale est de plus en plus questionné, poussant à la militarisation du monde avec des injonctions à ses membres en matière d'armement ou d'actions militaires.

En Belgique comme en France, les nouvelles dépenses dans l'armement, en grande partie pour répondre aux demandes de l'OTAN, se comptent en dizaines de milliards. Pas d'austérité pour le secteur ! Et pourtant très peu de personnalités en parlent.

L'association Intal Globalize Solidarity a manifesté son désaccord à Bruxelles en ce jour d'anniversaire. "Avec 10 missions illégales, et des centaines de morts, il est temps que l'OTAN prenne sa retraite !" estime l'association.

Pour rappel, l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) est l'organisation politico-militaire mise en place par les pays signataires du traité de l'Atlantique nord en 1949 afin de pouvoir remplir leurs obligations de sécurité et de défense collectives dans le contexte d'après guerre. Après la guerre froide, l'OTAN a cependant été maintenue au prétexte de maintenant la sécurité en Europe. Pour certains, ses actions défendent surtout un certain modèle économique et pourraient même mettre en péril la sécurité du monde.

Source : Mr Mondialisation.

919 milliards de dollars par an... C'est démentiel !

919 milliards de dollars par an pour le mensonge, la manipulation, la propagande, le mensonge, et la guerre.

C'est des débiles à l'OTAN ? Oui, des débiles, des inconscients, des mauvais, et des ténébreux, c'est-à-dire en résumé des robots de l'Antéchrist.

Est-ce que vous vous rendez compte de tout ce que l'on peut faire de positif pour les peuples avec 919 milliards de dollars par an ?

OTAN, enculés de ténébreux, disparaissez !

Mauvais anniversaire Organisation Terroriste Agressive Notoire ! 

En complément sur L'OTAN :

En complément sur budget :

En complément sur dément :

   

Lundi 26 Mars 2018 - News # 7260 

Affaire Skripal : un résumé des actions diplomatiques pathétique et iniques des pays de l'Union Européenne envers la Russie... :

Source : Russia Today ().

Un "joli score"... Consternant.

 

Message au peuple russe :

 

À titre personnel, je dénonce et renie totalement cette politique diplomatique démentielle et injuste de l'Union Européenne et du président Macron envers la Russie, et je déclare apporter tout mon soutien à votre peule, et à votre président héroïque Vladimir Poutine, dans cette bien triste affaire.

L'iniquité de ce monde satanique est sur vous, tenez bon valeureux défenseurs de la Vérité, de la Justice, et des valeurs du Christ !

Vous avez mon cordial et fraternel soutien !

Vive la Sainte Russie ! Vive le grand peuple russe !

En complément sur Skripal :

En complément sur Russie :

     

Lundi 19 Février 2018 - News # 6846 

Foutage de gueule :

Donc : travaillez bénévolement, donc sans rémunération, cela vous permettra de sortir du RSA, c'est-à-dire de ne plus percevoir le maigre Revenu de Solidarité Active que vous aviez.

En complément sur RSA :

En complément sur travail :

En complément sur foutage de gueule :

   

Mercredi 14 Février 2018 - News # 6772 

L’hyperrationalité des échanges supprimera le sacrifice.
Désormais il ne peut plus y avoir ni d’amitié, ni d’amour, ni d’hospitalité, ni de solidarité où il y a abnégation. Sous peine de renforcer la séduction de l’inhumain

Raoul Vaneigem, Traité de savoir vivre à l'usage des jeunes générations, 1967.

 

Sexe : humour et réflexion sur notre société contemporaine devenue hystérique :

En complément sur sexe :

En complément sur humour :

     

Vendredi 9 Février 2018 - News # 6683 

Économie, entreprises, et autogestion : "La démocratie comme patron" - #DATAGUEULE 79 : 

SYNOPSIS :

Voici un premier avant-goût in-situ du documentaire que nous préparons sur la démocratie, "La démocratie n'est pas un rendez-vous". Rdv courant avril pour découvrir le film !

hessalonique, Grèce, septembre 2011 : l’usine VioMe est frappée par la crise. La maison-mère Filkeram&Johnson fait faillite, la production est arrêtée. Les ouvriers de Viome décident de continuer le travail. Ils réquisitionnent l’usine, lancent une procédure judiciaire et, quelques mois plus tard, redémarrent la production. Au coeur de leur modèle, deux maîtres-mots : la démocratie et la solidarité.
Fin février, cela fera 5 ans que l’usine tourne en autogestion.

Une expérience intéressante.

Cela dit, je pense que l'autogestion a ses limites, notamment sur les aspects créatifs, de recherche, d'innovation, et sur l'art : il faut être un leader, un "cerveau", avoir une mentalité volontariste et osée pour créer le nouveau. Ces caractéristiques sont incompatibles avec un cerveau collectif parce-que dans un groupe le nombre d'aveugles et d'englués est toujours plus grand que le nombre de ceux qui voient, comprennent, osent, ont la foi, et se lancent.

Ce qu'il faut comprendre également, c'est qu'une chose n'est bonne que lorsqu'elle est à sa place : dans une maison, le feu est bon dans la cheminée, sur les bougies, mais c'est un désastre ailleurs. Pareillement, l'autogestion ne peut donc être appliquée partout.

Rendez-vous en Avril pour le documentaire complet.

En complément sur économie :

En complément sur entreprise :

En complément sur démocratie :

   

Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5685 

Cosmologie : Aurélien Barrau : "Du Cosmos à la réalité". À l'université libre, solidaire et populaire :

Une conférence toute à fait intéressante où Aurélien se met à la portée du public.

Une vidéo idéale pour s'initier à la cosmologie.

En complément sur cosmologie :

En complément sur Aurélien Barrau :

     

Vendredi 23 Juin 2017 - News # 4899 

Rick Sterling, du Mouvement de solidarité avec la Syrie : les attaques américaines en Syrie sont «un coup de poignard dans le dos». Voir [ici] ().

Il a 100% raison, les États-Unis sont des langues fourchues. D'un côté ils disent vouloir combattre la terrorisme, et de l'autre ils le soutiennent et même attaquent les forces gouvernementales syriennes.

Ils ont perdu toute crédibilité, et sont en plus en complète violation du Droit international.

En complément sur Syrie :

En complément sur États-Unis :

     

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4873 

Après le départ de plusieurs ministres, le secrétaire général de l'Elysée a dévoilé la composition du nouveau gouvernement d'Édouard Philippe II de Macron : 

Aux postes de secrétaire d'Etat on été nommés :

En complément sur gouvernement :

En complément sur Édouard Philippe :

En complément sur Macron :

   

Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Dimanche 18 Juin 2017 - News # 4776 

"Vaccins : oui à la protection, non à la répression", une pétition importante à signer destinée à la ministre de la santé ! Déjà plus de 471.000 signataires. Voir [ici] ().

Pétition adressée à Madame la Ministre de la Santé.

Madame la Ministre,

Le rapport du « Comité d’orientation citoyenne sur la vaccination » rendu public le 30 novembre 2016 préconise de faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons dans toute la France. [1]

En plus du DT-Polio, il deviendrait obligatoire de vacciner tous les nourrissons avec le super-vaccin hexavalent (contenant de l’aluminium et le vaccin contre l’hépatite B) pourtant très controversé, avec le vaccin contre le pneumocoque, le vaccin contre le méningocoque C et le triple vaccin ROR ainsi que les rappels du calendrier vaccinal actuel, soit onze vaccins au total (contre trois actuellement).

Ce rapport préconise en outre de mettre à la charge de la collectivité les inévitables accidents qui découleraient de la généralisation des vaccins, par un « régime d’indemnisation pris en charge par la solidarité nationale », plutôt que par l’industrie pharmaceutique. (voir page 32 du rapport).

Ce rapport recommande en plus d’envisager le « changement de statut », c’est-à-dire de rendre obligatoire le très controversé vaccin contre la papillomavirus (contre le cancer du col de l’utérus), et même d’étendre la vaccination « aux jeunes garçons » ! (page 33 du rapport).

Enfin, il préconise « la mise en œuvre sans délai de l’ensemble de ces recommandations » afin de « restaurer la confiance en la vaccination » (page 32 du rapport).

Ces procédés ne sont pas dignes d’une démocratie et ne peuvent contribuer à l’apaisement nécessaire dans un débat si important pour la santé publique.

Les citoyens français désirent bien évidemment la meilleure protection possible pour leurs enfants et la collectivé. Ils ne croient cependant pas à la répression ni aux mesures coercitives préconisées dans ce rapport.

C’est pourquoi ils vous demandent instamment de passer par des mesures respectueuses du droit et de la volonté du plus grand nombre.

Nous demandons en particulier de rendre à nouveau disponible dans les pharmacies le vaccin DT-Polio sans aluminium.

Celui-ci n’est plus disponible depuis 2008 et a été remplacé par un super-vaccin hexavalent, contenant six vaccins, dont trois qui ne sont pas obligatoires, et de l’aluminium.

Nous comptons sur vous, Madame la Ministre, pour entendre notre demande pressante, déjà formulée par plus d’un million de citoyens, et vous prions de croire en l’expression de notre haute considération.

[1] Ce rapport peut-être consulté sur la page suivante : http://concertation-vaccination.fr/wp-content/uploads/2016/11/Rapport-de-la-concertation-citoyenne-sur-la-vaccination.pdf ()

La vaccination ne doit jamais être obligatoire, car il s'agit d'une intrusion dans le corps, une violation de l'intégrité du corps.

Faire passer de trois à onze le nombre de vaccins obligatoires pour les nourrissons dans toute la France, c'est dément !

À signer impérativement !

En complément sur vaccin :

En complément sur obligatoire :

En complément sur répression :

En complément sur santé :

 

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4662 

Frédéric Lordon : "Il se forme une situation" :

Logiquement, tout avance de concert. Au moment où Macron est élu, nous découvrons que La Poste enrichit sa gamme de services d’une offre « Veiller sur mes parents » à partir de 19.90€ par mois (plusieurs formules : 1, 2, 4, 6 passages par semaine). Le missionné, qu’on n’appellera sans doute plus « l’agent » (tellement impersonnel-bureaucratique – old), mais dont on verra si la Poste va jusqu’à l’appeler l’« ami de la famille », passe en voisin, boit le café, fait un petit sms pour tenir au courant les descendants, bref – dixit le prospectus lui-même – « maintient le lien social ». Résumons : Pour maintenir le lien social tout court, c’est 19.90€. Et pour un lien social béton (6 visites par semaines), c’est 139.90€. Tout de même. Mais enfin il y va du vivre ensemble.

En 1999, des lignards d’EDF en vacances et même en retraite avaient spontanément repris du service pour rétablir le courant après la tempête. Ils l’avaient fait parce qu’ils estimaient que, dans cette circonstance exceptionnelle, il se jouait quelque chose entre eux, le service public dont ils étaient ou avaient été les agents, et la société dans son ensemble, quelque chose qui n’était pas de l’ordre d’un lien contractuel-marchand et procédait de mobiles autres que pécuniaires. Maintenant que nous en sommes à l’étape de la forfaitisation du lien social, nous percevons combien cette réaction qui fut la leur a été une tragique erreur. Puisqu’il est décidé que tout, absolument tout, est monnayable, la prochaine fois que les lignes sont à terre, on espère bien que toute demande de reprise de service obtiendra pour réponse, au mieux la renégociation en position de force du tarif des prestations extraordinaires, et plutôt d’aller se carrer les pylônes.

Le contresens anthropologique du lien social tarifé semble ne pas apercevoir que, précisément, la transaction contractuelle-marchande n’est au principe d’aucun lien, entendons autre que le lien temporaire stipulé dans ses clauses, dont l’échéance est fixée par le paiement qui, dit très justement l’expression, permet de s’acquitter – c’est-à-dire de quitter. Après quoi les co-contractants redeviennent parfaitement étrangers l’un à l’autre. C’est pourtant ce modèle « relationnel » que la société néolibérale, La Poste en tête, se propose de généraliser à tous les rapports humains, désastre civilisationnel dont le désastre électoral de ce printemps n’est que l’épiphénomène. Mais aussi l’accélérateur. Avec peut-être toutes les vertus des accélérations à contresens : déchirer les voiles résiduels, clarifier la situation, rapprocher des points critiques. Si l’on peut placer un espoir raisonnable dans la présidence Macron, c’est celui que tout va devenir très, très, voyant. C’est-à-dire odieux comme jamais.

Car il ne faut pas s’y tromper, la France n’est nullement macronisée. Les effets de levier composés du vote utile font à l’aise un président avec une base d’adhésion réelle de 10% des inscrits. Quant aux législatives, le réflexe légitimiste se joint à la pulvérisation des candidatures d’opposition pour assurer de rafler la mise. Par l’effet de cette combinaison fatale, le 19e arrondissement de Paris, par exemple, qui a donné Mélenchon en tête au premier tour avec plus de 30% est ainsi bien parti pour se donner un député macronien – on aurait tort d’en tirer des conclusions définitives. Mais en réalité, au point où nous en sommes, tout ça n’a plus aucune importance. La vérité, c’est que « la France de Macron » n’est qu’une petite chose racornie, quoique persuadée de porter beau : c’est la classe nuisible.

La classe nuisible est l’une des composantes de la classe éduquée, dont la croissance en longue période est sans doute l’un des phénomènes sociaux les plus puissamment structurants. Pas loin de 30% de la population disposent d’un niveau d’étude Bac+2 ou davantage. Beaucoup en tirent la conclusion que, affranchis des autorités, aptes à « penser par eux-mêmes », leur avis compte, et mérite d’être entendu. Ils sont la fortune des réseaux sociaux et des rubriques « commentaires » de la presse en ligne. La chance de l’Europe et de la mondialisation également. Car la classe éduquée n’est pas avare en demi-habiles qui sont les plus susceptibles de se laisser transporter par les abstractions vides de « l’ouverture » (à désirer), du « repli » (à fuir), de « l’Europe de la paix », de « la dette qu’on ne peut pas laisser à nos enfants » ou du monde-mondialisé-dans-lequel-il-va-bien-falloir-peser-face-à-la-Russie-et-aux-Etats-Unis. La classe demi-habile, c’est Madame de Guermantes à la portée d’un L3 : « la Chine m’inquiète ».

La propension à la griserie par les idées générales, qui donnent à leur auteur le sentiment de s’être élevé à hauteur du monde, c’est-à-dire à hauteur de gouvernant, a pour effet, ou pour corrélat, un solide égoïsme. Car la demi-habileté ne va pas plus loin que les abstractions creuses, et ignore tout des conséquences réelles de ses ostentations abstraites. En réalité, elle ne veut pas les connaître. Que le gros de la société en soit dévasté, ça lui est indifférent. Les inégalités ou la précarité ne lui arrachent dans le meilleur des cas que des bonnes paroles de chaisière, en tout cas aucune réaction politique. L’essentiel réside dans les bénéfices de la hauteur de vue, et par suite d’ailleurs la possibilité de faire la leçon universaliste aux récalcitrants. En son fond elle est un moralisme – comme souvent bercé de satisfactions matérielles. Sans surprise, elle résiste à la barbarie en continuant de boire des bières en terrasse – ou, plus crânement encore, en brassant elle-même sa propre bière.

Demi-habile et parfaitement égoïste, donc : c’est la classe nuisible, le cœur battant du macronisme. Elle est le fer de lance de la « vie Macron » – ou du vivre ensemble La Poste. Partagée entre les déjà parvenus et ceux qui continuent de nourrir le fantasme, parfois contre l’évidence, qu’ils parviendront, elle est la classe du capital humain : enfin un capital qui puisse être le leur, et leur permettre d’en être  ! Ceux-là sont habités par le jeu, ils y adhèrent de toute leur âme, en ont épousé avec délice la langue dégénérée, faite signe d’appartenance, bref : ils en vivent la vie. Ils sont tellement homogènes en pensée que c’est presque une classe-parti, le parti du « moderne », du « réalisme », de la « French Tech », du « projet personnel » – et l’on dresserait très facilement la liste des lieux communs d’époque qui organisent leur contact avec le monde. Ils parlent comme un journal télévisé. Leurs bouches sont pleines de mots qui ne sont pas les leurs, mais qui les ont imbibés si longtemps qu’ils ont fini par devenir les leurs – et c’est encore pire.

Cependant, l’égoïsme forcené joint à l’intensité des investissements existentiels a pour propriété paradoxale de faire de la classe de « l’ouverture » une classe séparée et claquemurée, sociologiquement minoritaire en dépit des expressions politiques majoritaires que lui donnent les institutions électorales – qui disent là comme jamais la confiance qu’elles méritent. La seule chose qui soit réellement majoritaire, c’est son pouvoir social – mais comme on sait, à ce moment, il convient de parler non plus de majorité mais d’hégémonie. Sans surprise, la sous-sous-classe journalistique en est le joyau, et le porte-voix naturel. L’élection de Macron a été pour elle l’occasion d’un flash orgasmique sans précédent, ses grandes eaux. Au moment où nous parlons d’ailleurs, on n’a toujours pas fini d’écoper. En tout cas la classe nuisible est capable de faire du bruit comme quinze. Elle sait ne faire entendre qu’elle et réduire tout le reste – ouvriers, employés, des masses elles bien réelles – à l’inexistence. Au prix, évidemment, de la sourde accumulation de quelques « malentendus », voués un de ces quatre à faire résurgence un peu bruyamment.

Il pourrait y avoir là de quoi désespérer absolument si le « progrès intellectuel » de la population ne fabriquait plus que des possédés, et se faisait le parfait verrou de l’ordre social capitaliste. Mais la classe nuisible n’est qu’une fraction de la classe éduquée. C’est qu’en principe, on peut aussi se servir de capacités intellectuelles étendues pour autre chose. Bien sûr on ne pense pas dans le vide, mais déterminé par toutes sortes d’intérêts, y compris matériels, à penser. De ce point de vue les effets du néolibéralisme sont des plus ambivalents. S’il fabrique de l’assujetti heureux et de l’entrepreneur de lui-même, il produit également, et à tour de bras, du diplômé débouté de l’emploi, de l’intellectuel précaire, du startuper revenu de son esclavage. La plateforme OnVautMieuxQueCa, qui a beaucoup plus fait que les directions confédérales dans le lancement du mouvement du printemps 2016 – qui a même fait contre elles… –, cette plateforme, véritable anthologie en ligne de la violence patronale, dit assez où en est, expérience à l’appui, une large partie de la jeunesse diplômée dans son rapport au salariat. Et, sous une détermination exactement inverse, dans ses propensions à penser. On peut donc ne pas tomber dans l’exaltation « générationnelle » sans manquer non plus de voir qu’il se passe quelque chose dans ces tranches d’âge. Si d’ailleurs, plutôt que de revoir pour la dixième fois The social network et de se rêver en Zuckerberg français, toute une fraction de cette génération commence à se dire « ingouvernable », c’est sans doute parce qu’elle a un peu réfléchi à propos de ce que veut dire être gouverné, suffisamment même pour apercevoir qu’il n’y a va pas seulement de l’Etat mais de l’ensemble des manières de façonner les conduites, auxquelles les institutions formelles et informelles du capitalisme prennent toute leur part.

Sur ce versant-là de la classe éduquée, donc, ça ne macronise pas trop fort – sans compter d’ailleurs tous ceux à qui l’expérience prolongée a donné l’envie de changer de bord : les cadres écœurés de ce qu’on leur fait faire, les dégoûtés de la vie managériale, les maltraités, les mis au rebut, à qui la nécessité fait venir la vertu, mais pour de bon, qui ont décidé que « rebondir » était une affaire pour baballe exclusivement, ne veulent plus se battre pour revenir dans le jeu, et prennent maintenant la tangente. Or ce contingent de têtes raides ne cesse de croître, car voilà le paradoxe du macronisme : en même temps qu’il cristallise la classe nuisible, son effet de radicalisation, qui donne à l’époque une clarté inédite, ouvre d’intéressantes perspectives démographiques à la fraction rétive de la classe éduquée.

Cependant le privilège social de visibilité de la classe éduquée, toutes fractions confondues, n’ôte pas qu’on ne fait pas les grands nombres, spécialement dans la rue, sans la classe ouvrière mobilisée. En l’occurrence affranchie des directions confédérales, ou du moins décidée à ne plus les attendre. Mais ayant par suite à venir à bout seule de l’atomisation et de la peur. Pas le choix : il faut qu’elle s’organise – se ré-organise... Et puis s’organiser avec elle. Caisses de solidarité, points de rencontre : dans les cortèges, dans de nouveaux groupements où l’on pense l’action en commun, tout est bon. En tout cas, comme dans la jeunesse, il se passe quelque chose dans la classe ouvrière : de nombreux syndicalistes très combatifs, durcis au chaud de plans sociaux spécialement violents, virtuellement en rupture de centrale, font maintenant primer leurs solidarités de lutte sur leurs appartenances de boutique, laissent leurs étiquettes au vestiaire et ébauchent un front uni. Si quelque jonction de la jeunesse décidée à rompre le ban ne se fait pas avec eux, rien ne se fera. Mais la détestation de l’entreprise, promise par le macronisme à de gigantesques progrès, offre d’excellentes raisons d’espérer que ça se fera.

Il n’est pas certain que le macronisme triomphant réalise bien la victoire à la Pyrrhus qui lui est échue. C’est que jusqu’ici, l’indifférenciation patentée des partis de gouvernement censément de bords opposés parvenait encore vaille que vaille à s’abriter avec succès derrière l’illusion nominale des étiquettes de « l’alternance ». Evidemment, l’alternance n’alternait rien du tout, mais il restait suffisamment d’éditorialistes abrutis pour certifier que la « gauche » succédait à la « droite, ou l’inverse, et suffisamment de monde, à des degrés variés de cécité volontaire, pour y croire. Le problème du macronisme, c’est précisément… qu’il a réussi : sa disqualification des termes de l’alternance prive le système de son dernier degré de liberté, assurément factice mais encore doté de quelque efficacité résiduelle. Quand il aura bien mis en œuvre son programme, poussé tous les feux, par conséquent rendu folle de rage une fraction encore plus grande de la population, où trouvera-t-il son faux alternandum et vrai semblable, l’entité faussement opposée et parfaitement jumelle qui, dans le régime antérieur, avait pour double fonction de soulager momentanément la colère par un simulacre de changement tout en assurant la continuité, quoique sous une étiquette différente ?

Résumons-nous : bataille terminale au lieu du noyau dur – le rapport salarial, via le code du travail –, intégration ouverte de l’Etat et du capital, presse « en plateau », extase de la classe nuisible et radicalisation antagoniste des défecteurs, colère grondante des classes populaires promises à l’équarrissage, fin des possibilités théâtrales de l’alternance, disparition définitive de toute possibilité de régulation interne, de toute force de rappel institutionnalisée, de tout mécanisme de correction de trajectoire : à l’évidence il est en train de se former une situation. À quelque degré, ce gouvernement-du-barrage-contre-le-pire doit en avoir conscience puisqu’il approfondit le mouvement, déjà bien engagé, de proto-fascisation du régime : avec les ordonnances du code du travail, la normalisation de l’état d’urgence en droit ordinaire a été logiquement sa première préoccupation. Ultime moyen de contrôle de la situation, lui semble-t-il, mais qui contribue plutôt à l’enrichissement de la situation. Et confirme que la question de la police va se porter en tête d’agenda, comme il est d’usage dans tous les régimes où l’état d’illégitimité n’est plus remédiable et où ne reste que la force armée, la seule chose opposable à la seule opposition consistante : la rue. Car il est bien clair qu’il n’y a plus que la rue. Si « crise » désigne le moment résolutoire où les trajectoires bifurquent, nous y sommes. Quand tout est verrouillé et que la pression n’en finit pas de monter, il doit se passer quelque chose. Ce dont les forces instituées sont incapables, seul l’événement peut l’accomplir.

Source : LundiMatin #108 ().

Une analyse brillante, comme bien souvent de la part de Frédéric Lordon, qui confirme la déliquescence de la démocratie et de la société française et la montée inexorable des tensions dans le pays.

En complément sur Frédéric Lordon :

En complément sur libéralisme :

En complément sur marchand :

   

Jeudi 1er Juin 2017 - News # 4460 

Une initiative originale pour lutter contre la pauvreté : le premier frigo solidaire, un frigo partagé pour aider les personnes en difficulté et lutter contre le gaspillage. Voir [ici] ().

En complément sur initiative :

En complément sur original :

En complément sur la pauvreté :

En complément sur misère :

 

Samedi 20 Mai 2017 - News # 4216 

Nouveau gouvernement Macron : quand la nouvelle ministre de la santé Agnès Buzyn justifiait les conflits d'intérêts entre médecins experts et laboratoires pharmaceutiques. Voir [ici] ().

La solution n’est pas, comme l’affirme Agnès Buzyn, de passer outre ces liens d’intérêt. L’affaire du Mediator le démontre de façon tragique : des experts indiscutablement +compétents+ sont restés solidaires d’un industriel lourdement criminel, en minimisant notamment les dégâts de ce poison. Il faut donc se doter d’une expertise vraiment indépendante.

Irène Frachon, lanceuse d'alerte à l'origine de la révélation du scandale du Mediator.

Autre info : Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, devrait être déchargée de l'Inserm (l'Institut national de la santé et de la recherche médicale) dirigé par son époux afin d'éviter un éventuel conflit d'intérêt. Voir [ici] ().

En complément sur l'industrie pharmaceutique :

En complément sur l'intérêt :

En complément sur Agnès Buzyn :

   

Mercredi 17 Mai 2017 - News # 4154 

La composition du nouveau gouvernement de Macron dévoilée :

Intérieur : Gérard Collomb
Économie : Bruno Le Maire
Défense : Sylvie Goulard
Justice : François Bayrou
Transition Ecologique : Nicolas Hulot
Agriculture : Jacques Mézard
Travail : Muriel Penicaud
Sports : Laura Flessel 
Outre-mer : Annick Girardin
Transports : Élisabeth Borne 
Éducation nationale : Jean-Michel Blanquer
Enseignement supérieur et recherche : Frédérique Vidal
Europe et Affaires étrangères : Jean-Yves Le Drian
Cohésion des territoires : Richard Ferrand
Santé et solidarité :  Agnès Buzyn
Culture : Françoise Nyssen 
Comptes publics : Gérald Darmanin
Affaires européennes : Marielle de Sarnez
Relations avec le Parlement : Christophe Castaner

La vidéo (à partir de 13:00) :

Bruno Le Maire, ministre de l'économie... Et pourquoi pas astronaute pendant qu'on y est ?

Quand à la Bayrou roue de secours, cette prostituée politique a été récompensée et elle a bien négocié son bout de gras...


Mercredi 12 Avril 2017 - News # 3227 

Les programmes des 11 candidats à l'élection présidentielle :

Arthaud Nathalie (Lutte Ouvrière)
http://www.nathalie-arthaud.info/nos-positions

Asselineau François (UPR)
https://www.upr.fr/programme-elections-presidentielles-france

Cheminade Jacques (Solidarité et Progrès)
http://www.cheminade2017.fr/-Projet-2017-

Dupont-Aignan Nicolas (Debout la France)
http://www.nda-2017.fr/themes.html ()

Fillon François (Les Républicains)
https://www.fillon2017.fr/projet/ ()

Hamon Benoît (Parti Socialiste)
https://www.benoithamon2017.fr/le-projet/ ()

Lassalle Jean
http://jeanlassalle2017.fr/le-projet-de-jean-lassalle/ ()

Le Pen Marine (Front National)
https://www.marine2017.fr/wp-content/uploads/2017/02/projet-presidentiel-marine-le-pen.pdf ()

Macron Emmanuel (En Marche)
https://storage.googleapis.com/en-marche-fr/COMMUNICATION/Programme-Emmanuel-Macron.pdf ()

Mélenchon Jean-Luc (La France Insoumise)
https://avenirencommun.fr/avenir-en-commun/ ()

Poutou Philippe (NPA)
https://poutou2017.org/programme ()


Lundi 6 Février 2017 - News # 2189 

Mea cupla de François Fillon. Voir [ici] (). Il vient de poser un acte décisif, c'est un tournant de cette histoire, et il l'a joué vraiment fine, et cela pourrait changer la donne, même si, à mon avis, certains français se sont détournés définitivement de lui. La seule chose qui pourrait l'abattre, c'est une nouvelle affaire, un nouveau scandale. Et je pense que certains sont en train de chercher ardemment dans son passé. Je pensais qu'il était cuit, mais désormais, ce n'est plus le cas, même s'il reste fragilisé. Lui est son état major ont bien joué, définitivement. Maintenant, il faut attendre. Difficile désormais de faire un pronostic, mais si aucun autre scandale n'éclate, il est probable qu'il sera présent au deuxième tour des élections présidentielles. Affaire à suivre. Maintenant, ce qui m'a interpellé, c'est le comportement du député Georges Fenech : il s'est désolidarisé bien vite de Fillon, faisant état de sa volonté publiquement aux médias d'abandonner Fillon comme candidature, semant la division au sein de sa famille politique. Et maintenant, il déclare à propos de François Fillon que "C’est notre patron, notre candidat, il n’y a aucun doute là-dessus puisqu’il l’a décidé". Je pense que son revirement est dû au fait qu'il a été probablement été recadré par les instances de sa famille politique. Pour moi, Georges Fenech est un faux-cul, un traitre, un type très dangereux. C'est un serpent sournois et subtil, et d'autant plus dangereux qu'il use du verbe très intelligemment, usant même de douceur. Si jamais ce type arrivait à un quelconque poste de pouvoir où il aurait les coudées franches, il ferait des choses terribles, et les justifierait par des paroles sublimes. Attention à ce type !


Jeudi 12 Janvier 2017 - News # 1959 

"Qui a peur du grand méchant Trump ?" Voir cette [vidéo] () de Solidarité & Progrès.


Dimanche 25 Décembre 2016 - News # 1822 

Encore un bel exemple de la "solidarité européenne" : les Tchèques, qui reçoivent annuellement 5 à 600 millions d’euros des Français (via les fonds « européens ») décident d’acheter des TGV… chinois ! Voir [ici] (). Conclusion : alors que les Français ont versé plus de 6 milliards d'Euros au Thèques en 12 ans via leur contribution obligatoire à l'Union Européenne, les Français aident financièrement les Tchèques (ou les Polonais) à acheter chinois ou américain. Ah, elle est belle l'Europe de Bruxelles ! Lamentable...


Mardi 9 Février 2016 - News # 1277 

L'association Solidarité & Progrès vous invite au prochain DALN (Dialogue Avec La Nation), une séance de questions-réponses via Internet avec Jacques Cheminade le 25 Février à 19h00. Voir [ici] ().


Mercredi 3 Décembre 2014 - News # 1041 

Le Cercle des Volontaires se désolidarise d'Alain Soral : voir leur article "Alain Soral : qui sème la haine récolte la discorde", [ici] ().


Mercredi 15 Mai 2013 - News # 496 

Manifestation en soutien à Bruno Boulefkhad, et aussi pour dénoncer les abus bancaires et l'empire de la finance. En signe de solidarité avec Bruno, venez avec un gilet vert ! Samedi 18 mai 2013 à 14h00, sur l'esplanade de la Défense. Voir cette [vidéo] ().


Lundi 17 Décembre 2012 - News # 331 

21 Décembre 2012 : "Grâce aux calculs astronomiques assistés par ordinateur, on sait que juste avant le coucher de soleil le 21 Décembre 2012, Vénus disparaîtra sous l'horizon occidental tandis qu'à l'Est, les Pléiades s'élèveront au-dessus de l'horizon. Symboliquement, on assistera à la mort de Vénus et à la naissance des Pléiades (Les Pléiades sont un amas ouvert d'étoiles qui s'observe dans l'hémisphère nord, dans la constellation du Taureau)." Voir [ici] (). Le sens de cet évènement, c'est qu'à cette date, Vénus ou l'Amour ou la Mère Divine décline, disparait, au profit de la pluralité des ténèbres (le mot "pléiades" signifie très nombreux, une multitude, etc.) qui montent en puissance, ce qui signifie que l'Humanité entre désormais dans une période dominée par les ténèbres du Moi pluralisé avec toutes ses conséquences : augmentation des erreurs, des passions, des délits, des crimes, des vices, de la perversité, de l'égoïsme, du tous contre tous. Il faut désormais s'attendre à des temps de plus en plus chaotiques, avec une augmentation des incidents de toutes sortes, des conflits, et des guerres, tant au niveau personnel, dans les familles, dans les entreprises et la société, entre tous les gens en général, qu'au niveau national, ou international. Dans le monde terrible qui s'annonce, seuls ceux qui garderont vivant l'amour dans leur cœur auront une vie honorable et heureuse, car ils seront capables de solidarité et d'entre-aide, et donc ils seront aussi aidés par les autres. Je vous préviens, même si beaucoup de ceux qui liront cette news me prendront pour un fou : ça va de plus en plus brasser sérieusement à tous les niveaux partout dans le monde, les vilains, les mauvais, les méchants, et les nuisibles, vont devenir de plus en plus plus actifs et présents. Des choses inattendues, dont des catastrophes naturelles, vont se produire, vous allez être étonnés, au moment même où vous ne vous y attendez pas. Soyez altruistes, soyez compatissants, soyez généreux, recherchez à nouer des contacts coopératifs et fraternels avec votre entourage, et plus que tout, méfiez vous de vous-mêmes, de toutes les choses négatives qui vont apparaître ou jaillir dans votre propre intérieur. Bonne chance à l'Humanité en cette période de fin paroxystique de l'Ère du Kali Yuga, l'âge des ténèbres et de la dégénérescence multiformes. Si vous souhaitez en savoir plus sur le Kali Yuga, voyez cette [vidéo] () et mon commentaire associé.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .