Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
ATTENTION,
les accents comptent : taper "experience" au lieu de "expérience" fera échouer votre recherche : AUCUN résultat ne sera trouvé.
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : insolite - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : humour noir - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

105 News

Dimanche 13 Octobre 2019 - News # 21224 

Table ronde de l'Université d'automne 2019 de l'UPR avec François Asselineau : Où en est le Brexit, 26 jours avant la date fatidique ?

Les intervenants

Lucy HARRIS 
s’est engagée pour la première fois en politique lors du référendum de 2016, en militant ardemment pour le Brexit, expliquant que l’Union européenne était une structure corrompue et non démocratique. Elle a fondé « Leavers of London », une association permettant de fédérer les supporters du Brexit à Londres sans cesse vilipendés pour leurs opinions. Au vu du succès rencontré, elle a ensuite fondé « Leavers of Britain » pour en étendre l’action au Royaume-Uni. Lucy Harris a été candidate du Parti du Brexit lors des élections européennes de 2019, en tant que deuxième de liste, juste après Nigel Farage lui-même, et a été élue députée européenne.

John LAUGHLAND 
est un universitaire et un écrivain conservateur eurosceptique britannique qui écrit sur les affaires internationales et la philosophie politique. Docteur en philosophie de l’Université d’Oxford, John Laughland a étudié à l’Université de Munich et a été maître de conférences à la Sorbonne et à l’Institut d’études politiques de Paris. Il est également titulaire du diplôme français de post-doctorat « Habilitation » pour ses travaux sur la souveraineté dans les relations internationales. Il a publié des articles dans The Guardian, The Mail on Sunday, The Sunday Telegraph, The Spectator, Brussels Journal, The Wall Street Journal, Revue nationale, The American Conservative et Antiwar. Il était jusqu’en 2008 directeur européen de la Fondation européenne, un groupe de réflexion eurosceptique présidé par le député Bill Cash. De 2008 à 2018, il a été directeur des études à l’Institut de la démocratie et de la coopération de Paris, dirigé par Natalia Narochnitskaya, historienne russe et ancienne députée de la Douma d’État. En 1997, il a publié un ouvrage (The Rotten sources) sur les origines non démocratiques de l’idée européenne, critique dans laquelle il affirme que l’Union européenne partage une affinité idéologique avec le fascisme, le nazisme et le communisme, notamment son rejet de l’État-nation.

Charles GAVE 
Né le 14 septembre 1943, à Alep (Syrie), Charles Gave est le fils de Pierre Gave, rallié à la France Libre en août 1941 après les combats en Syrie, et condamné à mort par contumace par le régime de Vichy. Diplômé de l’Institut d’études politiques (IEP) de Toulouse (promotion 1967), il obtient une bourse de l’université de Binghamton aux États-Unis, dont il sort avec un MBA de finance et gestion. Essayiste, financier et entrepreneur, il a consacré sa carrière à la recherche économique, dont il a fait son métier en créant Gavekal, une société de conseil en allocation d’actifs aux gérants de fonds. Il est l’auteur de plusieurs essais économiques, où il partage la synthèse de sa recherche économique et de son expérience de financier. Dans ses écrits, Charles Gave annonce notamment la fin du modèle de l’État-providence et la faillite de l’euro. Rencontrant du succès sur Internet, Charles Gave se décrit comme un libéral-conservateur.

Owen PATERSON 
Né le 24 juin 1956, Owen Paterson est un responsable politique du parti conservateur britannique. Élu pour la première fois en tant que député du North Shropshire aux élections générales de 1997, il a été nommé au cabinet fantôme de David Cameron en 2007 en tant que secrétaire d’État fantôme pour l’Irlande du Nord. Lors de la formation du gouvernement de David Cameron en 2010, il est nommé secrétaire d’État pour l’Irlande du Nord, poste qu’il occupe jusqu’à sa nomination comme secrétaire d’État à l’Environnement, à l’Alimentation et aux Affaires rurales de 2012 à 2014, toujours dans le gouvernement Cameron. Depuis lors, il est plus connu comme l’un des principaux partisans du Brexit et l’un des critiques les plus fermes de l’Union européenne. En 2014, il a créé et est devenu président de « UK 2020 », un groupe de réflexion de droite basé à Westminster. En 2016, Owen Paterson est devenu membre du conseil consultatif politique de l’association « Leave Means Leave », qui veut faire respecter le vote des Britanniques lors du référendum de juin 2016.

Non évalué.

En complément sur Brexit :

       

Mardi 8 Octobre 2019 - News # 21100 

Démocratie Horizontale Garein (40) avec Étienne Chouard et Philippe Pascot - 28 septembre 2019:

SYNOPSIS :

Conférence Débat sur la Démocratie Horizontale à Garein (40) avec Etienne Chouard et Philippe Pascot le 28 septembre 2019.

ADP, RIp ou RIC ?
Souveraineté citoyenne, pourquoi notre avenir commun doit passer par une nouvelle Constitution ?

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Philippe Pascot :

En complément sur démocratie :

En complément sur constitution :

 

Jeudi 26 Septembre 2019 - News # 20722 

 

Jacques Chirac est mort ce jeudi à l’âge de 86 ans. Voir [ici] ().

Jacques Chirac en dix phrases cultes. Voir [ici] ().

Lorsque Jacques Chirac militait, avec raison, pour la souveraineté et l'indépendance de la France :

Adieu mec !

Que Dieu te garde.

En complément sur Jacques Chirac :

       

Mardi 24 Septembre 2019 - News # 20675 

 

L’Assemblée Nationale recevra Carola Rackete pour promouvoir l’immigration sans limite. Voir [ici] ().

Ahurissant !

Et cerise sur le gâteau : "Un événement organisé par Aurélien Taché", la tâche de service ultra-européiste qui veut dessaisir la France de sa souveraineté, et qui, en plus, veut ouvrir grandes les portes aux migrants. 

Non mais là, on ne peut plus continuer comme ça ! Faut que la révolution arrive ! Viiiiite !

En complément sur migrants :

En complément sur Carola Rackete :

En complément sur Aurélien Taché :

   

Dimanche 18 Août 2019 - News # 19605 

Diego Fusaro : «L'Italie a réussi à regagner une marge de souveraineté et d'autonomie». Voir [ici] ().

En complément sur Italie :

       

Mercredi 24 Juillet 2019 - News # 19065 

Conférences pour les Gilets Jaunes du Grand Est - Juillet 2019 :

"L'Union Européenne : Un problème de souveraineté" par Richard Détente :

 

"La répression financière" par Olivier Delamarche et Philippe Béchade :

"Le moment est venu" par François Boulo :

"C'est nous qui décidons car c'est nous qui avons le pouvoir" par Philippe Pascot :

Non évalué.

En complément sur Richard Détente :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur François Boulo :

En complément sur Philippe Pascot :


Mercredi 3 Juillet 2019 - News # 18592 

Colonialisme américano-israélien : À Jérusalem, l'ambassadeur américain porte des coups de marteau à la souveraineté palestinienne :

Un acte démentiel, de haine et de violence.

Des fous iniques les américains...

En complément sur colonialisme :

En complément sur Jérusalem :

     

Lundi 24 Juin 2019 - News # 18346 

23 juin 2016 – 23 juin 2019 – Alors que toutes les prophéties d’Apocalypse ont été démenties par les faits, les 52% de Britanniques qui ont voté pour le Brexit attendent depuis 3 ans que la démocratie soit respectée. Voir [ici] ().

Antidémocrates d'européistes, respectez la souveraineté du peuple !

En complément sur Brexit :

       

Lundi 17 Juin 2019 - News # 18171 

«Ennemi de la souveraineté» : Santiago Abascal, le chef de file du parti espagnol populiste Vox vent debout contre l'Elysée. Voir [ici] ().

Bien parlé !

En complément sur populisme :

En complément sur souveraineté :

En complément sur Espagne :

   

Jeudi 23 Mai 2019 - News # 17612 

Ils défendent la souveraineté de la France contre l'Union Européenne. Voir [ici] ().

En complément sur souveraineté :

En complément sur Union Européenne :

     

Lundi 20 Mai 2019 - News # 17521 

Lorsque la Commission européenne fait de la propagande mensongère sur l'Union Européenne à l'occasion des élections européennes, et que les internautes lui répondent :

Décidément, elle est "belle" cette saloperie d'Union Européenne antidémocratique...

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur propagande mensongère :

En complément sur européennes :

 

Samedi 18 Mai 2019 - News # 17479 

Union Européenne, France : Pourquoi Combattre ? avec Pierre-Yves Rougeyron :

SYNOPSIS :

À une semaine des élections européennes, la souveraineté continue de faire débat.

Nationale, européenne, de gauche, de droite, la souveraineté est désormais invoquée par la plupart des partis de l’opposition et souvent au cœur de désaccords au sein des partis eux-mêmes. L’occasion de faire une mise à jour efficace avec Pierre-Yves Rougeyron, président du Cercle Aristote et directeur de la publication de la revue Perspectives Libres.

Pierre-Yves Rougeyron nous présentera également le dernier ouvrage de Perspectives Libres :"Pourquoi combattre ?". Un ouvrage dense et ambitieux qui réunit plus de 70 contributeurs pour rétablir la grandeur de la France.

Non évalué.

En complément sur Pierre-Yves Rougeyron :

En complément sur Union Européenne :

     

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17365 

Super fake news : Marine Le Pen est «une agente de Donald Trump et de Vladimir Poutine», d’après Daniel Cohn-Bendit. Voir [ici] ().

Non mais on rêve...

Mais ce type est fieffé con d'une nuisance hallucinante.

Un crétin des Alpes, tant dans la connerie et la désinformation il atteint des sommets !

Et en plus, lui qui n'a pas arrêté de trahir la France et les Français, il accuse Marine Le Pen de ne pas être pour la souveraineté de la France... 

Ah il peut appeler Guinness... : il a largement mérité de titre de champion du monde de l'inversion accusatoire et de la mauvaise foi. 

En complément sur Daniel Cohn-Bendit :

En complément sur Marine Le Pen :

En complément sur fake news :

   

Dimanche 12 Mai 2019 - News # 17309 

Accusé de “haute trahison” par des députés, le Rassemblement National va porter plainte. Voir [ici] ().

Normal : il ne faut quand même pas déconner alors même que des gens comme Aurélien Taché sont de vrais traîtres à la Nation en travaillant à la perte totale de la souveraineté d ela France au profit de l'Union Européenne (et ils l'annoncent en plus !).

En complément sur Rassemblement National :

En complément sur Aurélien Taché :

     

Dimanche 5 Mai 2019 - News # 17128 

Débat Étienne Chouard / Olivier Delamarche sur la création monétaire, de la dette et de la souveraineté du peuple en économie : Ils ne sont pas d'accord ... :

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur dette :


Lundi 29 Avril 2019 - News # 16935 

Terrorisme : la CEDH autorise la France à expulser un condamné algérien. Voir [ici] ().

Une news qui en dit long sur la perte de souveraineté de notre pays... Inadmissible !

On est chez nous : on fait ce qu'on veut ! Fuck la CEDH !

Frexit !

En complément sur CEDH :

       

Mercredi 24 Avril 2019 - News # 16840 

Européennes : "Tombé à 7%, il se rappelle à une gauche qu’il jugeait infréquentable ?" : les partis de gauche dubitatifs après l'appel de Jean-Luc Mélenchon. Voir [ici] ().

Le fait que Jean-Luc Mélenchon soit tombé à 7% montre que plus en plus de Français commence à comprendre que LFI leur a menti sur l'Union Européenne, le plan A, le plan B, etc. D'ailleurs Jean-Luc Mélenchon a avoué avoir laissé tomber ces plans et renoncer à sortir de l'Union Européenne.

Cette analyse de la baisse des intentions de vote pour LFI se ressent aussi par le fait que l'UPR enregistre de plus en plus d'inscription de gens venant de LFI, du RN, et d'autres tendances : les gens en ont assez qu'on leur mente, et ils souhaitent s'unir, comme le font les Gilets Jaunes, pour retrouver leur démocratie par la souveraineté d'abord.

Allez les Français !

Alles l'UPR !

En complément sur Européennes :

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

     

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16589 

Politique & Eco n° 211 - Allemagne : une sortie furtive de l’euro ? Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau de l'UPR :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau, ancien haut fonctionnaire à la BCE (banque centrale européenne), normalien, docteur en économie et mathématiques.

1) De la BCE à la critique de l’Euro
- BCE les raisons d’une démission
- Le référendum de 2005
- De Trichet à Draghi, les facilités monétaires en question
- Qu’est-ce que le mécanisme de Target ?
- Dettes et créances entre pays de la zone euro, le cœur du problème
- Les arrières-pensées allemandes
- Une faiblesse cachée voulue par les Allemands

2) Une sortie furtive, comment pourquoi ?
- Personne en France ne connaît ce risque, médias et politiques muets sur la question
- L’Allemagne paiera ?
- Banquiers centraux, universitaires, conseillers de la CDU, beaucoup de monde pour refuser les créances  des "pays du club méd"
- Weber, Stark, Weidmann, Schlesinger, anciens de la Bundesbank, tous en désaccord avec la politique de la BCE
- Weidmann, président de la Banque centrale allemande invente le concept de sortie furtive repris par les universitaires (ZIN spécialiste de Target)
- 3 scenarios : 1 possible refus des créances du sud, 2 restitution tous les ans par des titres, 3 échéancier en or
- Collatéralisation : mise en gage d’un actif en contrepartie des Targets
- Variations consécutives des cours de l’euro allemand ou de l’euro italien ou espagnol
- La monnaie unique n’est plus unique, c’est la fin de l’union monétaire

3) Apocalypse  ou scenario paisible ?
- Les échanges intra européens perturbés ? Réponse : non
- Les cas d’une sortie brutale : l’Italie ?
- Dramatisation politico médiatique
- La souveraineté ne se partage pas !
- Et si la Catalogne voulait se doter d’une monnaie ?
- Sortie de l’euro et sortie de l’UE
- La Grèce en question : révélations inédites de Vincent Brousseau
- Quel sort pour la BCE ?
- Problème des paiements extérieurs de la zone euro, la dédolarisation n’est pas pour demain
- Retour sur le Brexit, comment Th. May sabote le vote populaire
- No deal en question : laisser croire que les Anglais ne l’ont pas voulu
  Une sortie à quelle échéance ? Réponse impossible mais ce scénario furtif a été annoncé  précocement par Vincent Brousseau.

Une excellente émission.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur BCE :

En complément sur Brexit :

En complément sur Frexit :

 

Samedi 6 Avril 2019 - News # 16329 

François Boulo : "Les gilets jaunes correspondent à la partie souverainiste de la France". Voir [ici] ().

Alors Frexit avec François Asselineau !

Retrouvons nos souveraineté et notre démocratie !

En complément sur François Boulo :

En complément sur souveraineté :

En complément sur Gilet Jaune :

   

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16093 

Pierre Le Corf : le viol de la souveraineté syrienne par Israël est passé sous silence médiatique. Voir [ici] ().

C'est bien évident.

Les médias sont infiltrés par des sionistes, quand certains ne sont pas carrément sous leur coupe (comme BFMTV par exemple).

En complément sur Pierre Le Corf :

En complément sur Syrie :

En complément sur Israël :

En complément sur média :

 

Jeudi 28 Mars 2019 - News # 16083 

La Chine et la Russie défendront-elles le Golan ?

SYNOPSIS :

Trump a signé ce lundi 25 mars 2019 le décret reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le Golan. Mais est-il en mesure de rendre légitimes l’occupation et la confiscation des terres arabes ?

Alors qu’avec la signature de ce décret, Trump a complètement ignoré les lois internationales et a foulé aux pieds la notion même de droit international, quelles forces pourront les faire respecter ?

Philippe Hugon, reporter de guerre, s’exprime sur le sujet.

Des remarques de bon sens.

En complément sur Golan :

       

Mardi 26 Mars 2019 - News # 16016 

Souveraineté sur le plateau du Golan : l'Iran accuse les États-Unis de «colonialisme». Voir [ici] ().

En complément sur Golan :

En complément sur Iran :

     

Mardi 26 Mars 2019 - News # 16010 

Souveraineté d’Israël sur le Golan : l'Arabie Saoudite commente la décision de Donald Trump. Voir [ici] ().

En complément sur Golan :

En complément sur Arabie Saoudite :

En complément sur Israël :

   

Lundi 25 Mars 2019 - News # 15994 

Donald Trump reconnaît la souveraineté d'Israël sur le Golan en présence de Netanyahou. Voir [ici] ().

Dingue !

Ce type est fou. Je vous avais dit plusieurs fois que ce type avait basculé et était devenu dangereux. Ça continue...

En complément sur Golan :

En complément sur Israël :

En complément sur Donald Trump :

   

Dimanche 24 Mars 2019 - News # 15968 

BFMTV pratique l'art de l'inversion accusatoire contre Juan Branco :

SYNOPSIS :

L'incitation à la violence elle vient d'où à vôtre avis ? "L’inversion accusatoire" est un processus de défense bien connu des prétoires consistant à imputer la cause finale d’un délit non pas au coupable mais… à sa victime. BFM est à bonne école. "L'inversion accusatoire" est devenue une arme aux mains de l’oligarchie, d’autant plus redoutable qu’elle s’appuie sur la sidération médiatique.

Les oligarques et leurs médias ne cessent, en effet, d’accuser leurs opposants de leurs propres vices et notamment de "complotisme" Mais en réalité c’est bien l’oligarchie qui complote en permanence contre les peuples européens : contre leur souveraineté et leur identité... etc etc...

Source : Real Politic.

Le politicien et le journaliste : deux chiens de garde du système...

Une scène d'anthologie.

En complément sur BFMTV :

En complément sur Juan Branco :

     

Jeudi 21 Mars 2019 - News # 15908 

Donald Trump se dit prêt à reconnaître la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan. Voir [ici] ().

Oh putain...

Ou comment foutre la merde au Moyen-Orient...

Irresponsable ce type !

Rappelons que le plateau du Golan est un territoire syrien occupé et administré par Israël depuis la guerre des Six Jours en 1967 puis annexé unilatéralement en 1981.

En complément sur Donald Trump :

En complément sur Golan :

En complément sur Israël :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Dimanche 24 Février 2019 - News # 15257 

Quel est vraiment le poids des francs-maçons sous l'ère Macron? Voir [ici] ().

Une mafia dans la République française qui pratique le trafic d'influence et pirate la démocratie.

Ce n'est pas à des loges d'orienter la politique française mais seulement aux citoyens.

Voilà pourquoi les obédiences non spirituelles de la franc-maçonnerie doivent être dissoutes, afin de restaurer la souveraineté populaire.

En complément sur franc-maçon :

       

Samedi 23 Février 2019 - News # 15245 

«Menaces sérieuses sur sa souveraineté» : le Venezuela ferme sa frontière avec la Colombie. Voir [ici] ().

En complément sur Venezuela :

       

Lundi 18 Février 2019 - News # 15137 

 

Un témoin privilégié, le journaliste Ferenc Almássy, témoigne de la montée en épingle de l'affaire Alain Finkielkraut et de sa maipulation par le gouvernement, la presse, et les politiciens :

Sur l'affaire Finkielkraut ; j'étais sur place au moment des faits, où j'ai réalisé cette photo.

Je suis sidéré par l'ampleur que prend cette histoire, pourtant relativisée par le principal intéressé. Mais l'occasion était trop belle pour tirer sur le mouvement des Gilets jaunes, en remettant une couche sur l'antisémitisme, et en cherchant à jeter l'opprobre sur un mouvement populaire, quitte à inventer des insultes ("sale Juif") comme l'a fait le porte-parole du gouvernement. La façon dont le système - comme on l'appelle communément, par aisance - monte en épingle cette très brève et légère altercation est terrifiante. Être témoin en direct de la création d'une telle manipulation à grande échelle est toutefois passionnant et instructif.

Que s'est-il passé ?

Dans la foule hétéroclite des Gilets jaunes, une poignée de personnes ont reconnu le philosophe qui semble-t-il passait par-là - il habite le quartier. Comme il l'a rapporté lui-même, certains ont des mots aimables pour lui, un autre lui propose de les rejoindre. Mais quelques autres l'insultent - on reste dans un registre très neutre et pas très douloureux en ce qui concerne les insultes à proprement parler ; "grosse merde", bon, ça n'a jamais tué personne.

Puis vient le fameux épisode avec l'homme au keffieh, et son "la France est à nous". Puis, des cris de "Palestine", de "sionistes", de "facho" et des moqueries pas bien méchantes faisant référence à quelques unes de ses sorties très médiatisées où il s'était emporté.

Finkielkraut, visiblement interloqué, passe sans agitation ni empressement derrière la ligne de police mobile, observant la scène, l'air à la fois étonné et consterné. Fin de l'événement.

Quelques manifestants, avec et sans gilet jaune, s'éloignent. "Je sais même pas qui c'était, mais j'ai entendu "facho" ça m'a suffit on lui a mis la pression, haha !", explique un trentenaire vêtu tout de "jean" à son acolyte, la bière à la main. Un autre, en "live" avec son téléphone portable, s'amuse d'avoir fait partir Luc Ferry...

De quoi s'agit-il ?

Certainement pas d'un drame digne d'un tel ramdam national. C'est une brève agression verbale d'un philosophe controversé par quelques excités en marge d'une manifestation de colère sociale. Un peu plus tôt, Vincent Lapierre a lui été chahuté par les antifas, et la police l'a exfiltré de force et empêché de revenir dans le cortège. Il y a quelques semaines à Toulouse, il a même été frappé. D'autres journalistes, indépendants comme "mainstream" ont été frappés, insultés ou expulsés par des Gilets jaunes - ou autres.

L'événement en fait est révélateur d'une chose : le conflit israélo-palestinien s'invite même dans ce mouvement social français. Parmi les manifestants, notamment, quelques drapeaux de la Palestine. Cette importation du conflit israélo-palestinien, Alain Finkielkraut en est un des artisans, objectivement. Sans parler du fait que certains des immigrés ou fils d'immigrés qui le détestent et le font savoir avec tant de véhémence sont peut-être en France grâce à lui, indirectement, de par son grand travail sur "l'antiracisme", outil de soumission politique au profit du dogme immigrationniste et cosmopolite.

Considérer que les insultes (sans rien qui je trouve ne puisse être qualifié stricto sensu d'antisémite sans faire de procès d'intention !) criées à un philosophe controversé par une poignée de personnes soient plus graves que les yeux crevés, les mains arrachées, les actions illégales du pouvoir et des autorités, les journalistes tabassés et éjectés par des nervis extrémistes, les casseurs identifiés et filés mais laissés libres d'agir, mais aussi la dérive autoritaire et bananière de la République, les détournements et la destruction du service public, l'immigration massive, le détricotage du droit du travail et la précarisation généralisée, le bradage de la souveraineté et du patrimoine national, l'américanisation, la mort des campagnes, l'agonie de la France périphérique... c'est absurde, dangereux et choquant.

L'exploitation médiatique et politique de ce non-événement montre bien la volonté du pouvoir en place : continuer à discréditer ce mouvement par tous les moyens, y compris par les amalgames les plus abjects. Et ceci en revanche a un effet terrible : c'est de l'huile jetée sur le feu et cela contribue à creuser la fracture déjà béante entre les quasi-insurgés que sont les Gilets jaunes et une caste incapable - selon son propre aveu - de comprendre ce qui se passe. Pas de réconciliation possible en vue pour des humanistes ou des gens ne s'étant jamais intéressé aux Juifs avec un pouvoir qui les oppresse financièrement et les traite d'antisémites - certainement la plus grave des condamnations morales dans nos sociétés occidentales d’après la Seconde Guerre mondiale.

Heureusement, Alain Finkielkraut n'a rien. Nul ne peut souhaiter un lynchage. Une société civilisée ne peut tolérer l'esprit de meute, en particulier tournée contre un homme seul. Je passe ici sur le fait que cela arrive quotidiennement en France depuis des années à de nombreux Français. Dans notre affaire, Alain Finkielkraut n'a pas été vu comme un Juif, mais comme un représentant d'une élite responsable des maux actuels. Cet anti-élitisme, M. Finkielkraut l'a remarqué avec justesse. Et dans ce contexte, je pense sincèrement que la motivation première des quelques personnes ayant interpellé le philosophe avec agressivité n'était rien d'autre que de faire passer le message de cette colère envers et à destination du "système", de "ces gens connus", et de ces "élites qui nous tuent à petit feu", comme me l'ont expliqué volontiers des Gilets jaunes calmes et pacifistes plus loin dans le cortège.

Cette colère est celle qui permet de se faire enfin entendre, au prix de cris et de fureur. C'est une colère de personnes sans pouvoir, ne se sentant ni représentées ni écoutées, ni respectées ni défendues. Malgré déjà quatorze semaines continues de mobilisation inédite. Nombreux sont parmi les Gilets jaunes ceux qui se sentent trahis, car ils y ont cru, à Macron, aux philosophes volontiers moralisateurs, à la nécessité de se serrer la ceinture. Il y a là une certaine colère de cocu qui s'exprime – le jaune n'est-il pas d'ailleurs la couleur des cocus. Mais comme le disait un ami, "le cocu est toujours un brave type". Un brave type qu'on a poussé presque à bout. Car pour l'instant, le brave type se retient, condamne la violence, les propos indignes et déclare ses manifs. Mais jusqu’à quand ?

Ferenc Almássy, journaliste.

Un témoignage de premier ordre mettant en perspective cet incident, somme toute mineur, mais utilisé par le pouvoir, les bien pensants, et les tenants du système pour tenter de décrédibiliser les Gilets Jaunes.

Tous les idiots utiles du système, notamment les associations antiracistes, la gauche du Capital, et l'extrême gauche du capital que sont les Antifas, les Blacks Blocs, vont béatement sauter sur l'occasion, ne se rendant pas du tout compte du rôle délétère que leur font jouer les divers pouvoirs.

En complément sur Alain Finkielkraut :

En complément sur insulte :

En complément sur antisémitisme :

En complément sur manipulation :

 

Samedi 16 Février 2019 - News # 15093 

Le RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne), la souveraineté, et la démocratie véritable - Étienne Chouard - Agor'Alpes - Forcalquier - 15 février 2019 :

La question qui permet le début de l'intervention d'Étienne est à 28:00.

Après des explications, viennent des questions du public.

Plein de choses intéressantes.

Avec une intervention/interruption incroyable d'Antifas pour tenter de décrédibiliser Étienne. Consternant. Cela dit, les gens ne sont pas fous.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur souveraineté :

   

Mardi 5 Février 2019 - News # 14757 

Vice Amiral Michel Debray : "J’accuse Monsieur Macron d’agir, sciemment, en vue de liquider la souveraineté et l’indépendance de la France !" Voir [ici] ().

En complément sur souveraineté :

En complément sur indépendance :

     

Vendredi 1er Février 2019 - News # 14658 

Un extrait du merveilleux discours de Philippe Seguin à l'Assemblée Nationale en 1992 sur la souveraineté et le projet dément d'Union Européenne :

Le discours complet (2h25) :

Et oui : il avait tout compris avant l'heure sur ce qui nous attendait...

En complément sur souveraineté :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Philippe Seguin :

   

Mardi 29 Janvier 2019 - News # 14565 

Le traité d’Aix-la-Chapelle, ou comment Emmanuel Macron trahit la souveraineté nationale française. Par Benoist Bihan. Voir [ici] ().

En complément sur Aix-la-Chapelle :

       

Mardi 22 Janvier 2019 - News # 14444 

Olivier Gohin, professeur à la faculté de droit de l'université Paris II-Panthéon-Assas : «Le traité d'Aix-la-Chapelle affecte la souveraineté nationale». Voir [ici] ().

Macron est un traître multi-récidiviste à la Constitution et au peuple Français.

En complément sur Aix-la-Chapelle :

       

Jeudi 17 Janvier 2019 - News # 14343 

Entretien avec Étienne Chouard : RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) / Gilets Jaunes / Démocratie (Partie 1) - Par le magazine Nexus :

SYNOPSIS :

Installez-vous pour ce long entretien avec Étienne Chouard. Un échange en profondeur autour de l'effervescence citoyenne qui agite notre pays. Un sujet à retouver dans Nexus n°120 actuellement en kiosque, un dossier intitulé « Comment donner la souveraineté au peuple ». Une partie 2 de l'interview est à suivre très prochainement.

Source : Nexus.

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Référendum d'Initiative :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur démocratie :

En complément sur Nexus :


Vendredi 4 Janvier 2019 - News # 13976 

Gilets jaunes, Macron, Union européenne, médias mainstream... L'entretien avec Étienne Chouard :

SYNOPSIS :

Le mouvement des Gilets jaunes a éclaté mi-novembre 2018. Parti à l’origine de la colère contre une taxe écologique supplémentaire sur les carburants, cette mobilisation, totalement inédite et remarquablement déterminée, a très vite associé les exigences sociales et démocratiques.

En haut de la liste des revendications prioritaires des Gilets jaunes, figure en particulier le Référendum d’initiative citoyenne (RIC), une idée qu’Étienne Chouard, professeur d'économie et de droit, a largement contribué à populariser.

Ruptures a rencontré ce blogueur citoyen, qui s’est notamment fait connaître dans la campagne pour le Non au projet de Constitution européenne, en 2005. Il est aujourd’hui considéré comme une référence du mouvement des Gilets jaunes, et fait l’objet d’attaques virulentes de la part de la presse dominante.

Il s’exprime ici sur la mobilisation et ses enjeux, sur l’Europe contre la souveraineté, et sur les perspectives possibles pour 2019. Entre autres sujets abordés lors de l’entretien, Étienne Chouard revient sur le concept de « souveraineté européenne » porté par Emanuel Macron (à partir de 31 min 16 sec).

Sur les péages d’autoroute, sur les ronds-points comme dans les manifestations souvent improvisées, le drapeau tricolore et la Marseillaise ont fait partout leur apparition caractérisant l’état d’esprit des citoyens mobilisés, et largement soutenus, qu’on pourrait résumer par ce slogan « nous sommes le peuple ».

Lors de l’entretien, Étienne Chouard a notamment réagi aux intentions de certains d’inscrire le mouvement des Gilets jaunes aux élections européennes de mars 2019.

SOMMAIRE :

00:01 Vous avez rencontré des Gilets jaunes sur le terrain, que s'est-il passé sur les ronds-points de France ?
14:53 Comment pourrait évoluer le mouvement des Gilets jaunes ?
29:40 Le contexte pourrait-il être amené à se transformer ?
31:16 Promoteur du concept de "souveraineté européenne", le 10 décembre, Macron déclare que sa "seule bataille est pour la France"...
32:47 Que pensez-vous du concept de "souveraineté européenne" ?
34:26 Certains veulent inscrire les Gilets jaunes aux élections européennes ?
37:40 Comment avez-vous vécu les récentes attaques à votre égard, émanant de journalistes ?
43:11 Certains comparent les Gilets jaunes à Nuit debout...
47:46 Certains comparent les Gilets jaunes avec le Conseil national de la Résistance...
48:49 Aujourd'hui, peut-on vraiment parler d'"occupant" ?
49:38 Les Gilets jaunes sont-ils des résistants à l'UE ?

Source : Ruptures.

Non encore évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur médias :

En complément sur Union européenne :

En complément sur gilet jaune :

 

Vendredi 28 Décembre 2018 - News # 13840 

Angela Merkel : Les États-nations doivent “abandonner leur souveraineté”. Voir [ici] ().

Ben voyons...

Te voilà entièrement démasquée garce : tu es une mondialiste, ennemi des peuples et des Nations !

En complément sur Angela Merkel :

En complément sur souveraineté :

     

Jeudi 20 Décembre 2018 - News # 13682 

Je demande un droit de réponse loyal à ceux qui me calomnient.

Étienne Chouard.

 

Étienne Chouard demande un droit de réponse aux médias, notamment aux éditocrates serviles du système comme Jean-Michel Aphatie, Laurent Joffrin, etc., qui le calomnient :

[RIC POUR LES GILETS JAUNES (et les autres)] Les mœurs des « journalistes » en France, en 2018, avec les vrais opposants, c’est 2 qui tiennent et 3 qui cognent… et un bâillon pour qu’il se taise… Je demande le droit de nous défendre loyalement : en direct et en face à face

Je me fais une très haute idée de la fonction de journaliste. J’ai été très marqué par l’imaginaire de l’époque de la Révolution française, où les journalistes étaient considérés comme « les sentinelles du peuple ». Déjà, à Athènes, il y a 2500 ans, les citoyens, pour pouvoir tous jouer le rôle de « sentinelles de la démocratie », tenaient plus que tout à l’iségoria (droit de parole pour tous, à tout moment et à tout propos) car ce droit de parole permettait à chaque citoyen de chercher et surtout de dénoncer tous les éventuels complots contre la démocratie, pour la protéger. Grâce à l’iségoria, la démocratie était plus forte, la démocratie avait les moyens de se défendre contre les intrigants, contre les comploteurs.

Aujourd’hui, le croiriez-vous, les « journalistes » (ou en tout cas un grand nombre d’entre eux) traquent les lanceurs d’alertes comme des malfaiteurs, qu’ils appellent des « complotistes »… c’est-à-dire que les « journalistes », au lieu de protéger les citoyens vigilants (et d’en faire partie eux-mêmes !), les martyrisent ! On marche sur la tête.

#LeTermeComplotisteEstUneInsulteÀLintelligenceCritique

Et il n’est pas besoin d’être grand clerc pour comprendre le lien direct entre cette profonde perversion (mise à l’envers) de la fonction de journalisme et l’appropriation de tous les journaux par les plus riches (9 milliardaires ont acheté, comme on achète des bagnoles ou des baraques, TOUS les journaux du pays ; c’est une catastrophe, l’opinion n’est plus éclairée mais intoxiquée).

Par ailleurs, je constate à mon sujet que les mœurs des « journalistes », avec les opposants au système de domination parlementaire (à mon avis frauduleusement nommé «Gouvernement représentatif»), deviennent d’une brutalité et d’une déloyauté crasses : car enfin, depuis deux ou trois jours, tous les éditocrates de mon pays publient des « portraits » de moi comme si j’étais l’ennemi public n°1, fourbe, dangereux, complotant dans l’ombre, « trouble » (sic), « sulfureux » (resic), tissant sa toile (reresic)… (sans s’en rendre compte, mes accusateurs sont d’ailleurs précisément ce qu’ils dénoncent : « complotistes »…), mais sans m’avoir jamais appelé avant pour connaître ma version (les seuls à m’avoir appelé avant sont les journalistes de France Info, qui ont d’ailleurs écrit sur moi un article moins mensonger que les autres), sans m’avoir prévenu, et surtout sans me laisser la moindre chance de me défendre, sans me permettre d’expliquer la sottise et la fausseté de toutes ces accusations invraisemblables, et surtout sans jamais confronter nos arguments de fond.

J’ai demandé, sur Twitter, aux premiers de ces éditorialistes calomniateurs un débat à la loyale, en direct, face à face et sur le fond (des problématiques de la souveraineté, de la représentation, de l’initiative des peuples dans les lois auxquels ils consentent à obéir, de choses sérieuses, quoi), plutôt que sur des ragots extravagants qui tournent en boucle dans le milieu fermé des prétendus « antifas », dont tout laisse à croire que leur mission réelle est d’entretenir à gauche une profonde zizanie, à l’aide d’une redoutable police de la pensée ; zizanie qui coupe le peuple en morceaux et qui le condamne éternellement à l’impuissance (électorale).

Chacun commence à comprendre que de débat loyal sur le fond, ils n’en veulent pas. Serait-ce parce que tous ces éditorialistes n’auraient pas d’argument solide (et avouable) contre le RIC ? et qu’ils sont donc réduits à s’en prendre lâchement au messager, dans son dos et sans lui permettre de se défendre ?

Mais leur problème principal , c’est que, quoi qu’ils décident à propos de mon droit de réponse, en l’occurrence tuer le messager ne suffira plus, car il y a désormais dans le pays DES CENTAINES d’autres messagers tout aussi compétents et bons orateurs (c’est-à-dire respectueux des autres) pour prendre ma place : ce qui est né en France, avec les Gilets jaunes et le RIC comme première marche intellectuelle vers une aspiration populaire à un processus constituant populaire (débarrassé des professionnels de la politique), c’est une prise de conscience contagieuse, à la base de la société, que le niveau constituant est le meilleur pour engager les luttes sociales : le niveau législatif est mauvais pour nous émanciper car 1) il nous enferme dans une impuissance politique qui est verrouillée à un niveau supérieur, inaccessible, et 2) il nous empêche de fraterniser contre l’oppression des riches du moment par des disputes sans fin sur des sujets secondaires.

Le niveau législatif, celui où l’on décide quelles sont les lois qu’il nous faut aujourd’hui, thème par thème, est celui des disputes sans fin, alors que le niveau constituant, celui où l’on décide comment l’on va mettre au point les lois, qui va nous représenter, avec quel mandat, sous quels contrôles et avec quelles possibilités de révocation, ce niveau constituant est celui de la concorde facile car la plupart de nos aspirations y convergent, que nous soyons de droite, de gauche ou d’autre chose : tout le monde comprend à toute vitesse que NOTRE CAUSE COMMUNE, la cause commune des 99% partout sur terre, c’est : « NOUS VOULONS INSTITUER NOUS-MÊMES NOTRE PROPRE PUISSANCE ».

Il me semble que ce pourrait être la devise des Gilets Jaunes du monde entier.

Cette mutation universellement contagieuse va tout changer : les électeurs enfants sont en train d’aspirer à devenir citoyens constituants, et ils n’auront pas à le demander à leurs maîtres : il leur suffira de le vouloir vraiment, ensemble. Étienne de la Boétie l’avait excellemment prédit : soyez résolus de ne plus servir, et vous voilà libres.

Je peux me tromper, bien sûr, et je passe mon temps à chercher des contradicteurs pour trouver mes erreurs et progresser, mais il est extravagant de me faire passer pour un tyran qui avancerait masqué. Extravagant.

Je vais reproduire à la fin de ce billet un message important que j’avais rédigé en novembre 2014 (il y a 4 ans déjà), où je faisais le point sur les accusations à propos de Soral. Vous jugerez. Je souligne simplement que, personnellement, je ne parle JAMAIS de Soral, absolument jamais, et que, par contre, tous ceux qui m’accusent de le fréquenter (ce qui n’est pas vrai), eux, en parlent tout le temps… comme si c’était ces imprécateurs eux-mêmes qui étaient chargés de la promotion quotidienne du personnage qu’ils prétendent combattre.

Bref, devant ce torrent de haine recuite, tournant en boucle et auto-entretenue, de la part des « grands » éditorialistes du pays, je me dis que, finalement, être ainsi craint par ces gens-là, c’est un peu comme une Légion d’honneur, une marque de vraie résistance : il semble donc que je ne sois pas, moi, une opposition contrôlée (Cf. 1984 d’Orwell : une opposition dont le pouvoir n’a rien à craindre).

Finalement, il est assez logique que je sois détesté par cette bande de détestables : je rappelle que tous ces « journalistes » (ce sont les mêmes propagandistes qui défendaient tous le Oui pour le référendum contre l’anticonstitution européenne en 2005 et qui étiquetaient déjà « extrême droite » tous leurs adversaires défenseurs du Non, pour ne pas avoir à leur répondre sur le fond), tous ces « journalistes » qui me traitent de « facho », donc, défendent ardemment, depuis 40 ans (depuis le début des années 1980), à la fois le fléau du néo-libéralisme et celui du libre-échange, la catastrophe absolue qu’est la libre circulation des capitaux et donc l’évasion fiscale, les délocalisations et la désindustrialisation du pays, la dérégulation financière et la dépossession des États du pouvoir de création monétaire, le transfert scandaleux de la souveraineté nationale (qui ne leur appartenait pourtant pas) à des institutions supranationales tyranniques hors contrôle et corrompues jusqu’à la moelle, la flexibilité et l’austérité, la désindexation des salaires et des retraites, la rigueur et les coups de ceinture pour les pauvres, les cadeaux somptueux et obscènes pour les plus riches, insatiables pompes à fric, véritables siphons à pognon privant la société des signes monétaires nécessaires à la prospérité, l’asphyxie financière des services publics pour en faire à terme des centres de profit privé, la vente à vil prix des biens publics rentables (autoroutes, péages, aéroports, barrages, industries stratégiques…) aux parrains maffieux qui les ont mis en place à leurs micros, et j’en passe… Il est assez logique que ces défenseurs du capitalisme déchaîné ne nous aiment pas et qu’ils nous craignent, moi et les Gilets jaunes devenant constituants.

Mille mercis à tous ceux qui me défendent comme ils peuvent, sur les réseaux sociaux et dans les conversations, il est facile de comprendre combien pour moi c’est émouvant.

Et notamment merci à ceux qu’on appelle les gentils virus démocratiques, dont j’observe tous les jours le dévouement au bien commun et à la démocratie qui vient.

Merci aussi à RT, Russia Today, la chaîne de télé russe qui assume désormais quasiment seule en France le service public de Résistance à l’oppression, en donnant la parole à tout le monde et en permettant de bons débats de fond sur des sujets importants. J’ai rencontré leurs équipes et j’ai été frappé par leur professionnalisme et leur rigueur. Probablement parce qu’ils n’ont aucun droit à l’erreur (le gouvernement et ses complices « journalistes » les traquent depuis leur création), et aussi peut-être parce qu’ils ne suivent pas, eux, un idéal lié au profit ou à la domination.

Merci aussi à François Ruffin, pour son courage. Ce qu’il a fait ne m’étonne pas de lui : il est profondément honnête. C’est sans doute l’homme politique que j’admire le plus dans mon pays (malgré quelques profonds désaccords, notamment sur la très nécessaire sortie de l’UE). J’espère que ses amis (qui sont aussi les miens, dans ma tête en tout cas) ne le martyriseront pas pour ce qu’il a dit de moi (qui n’est quand même pas si grave).

Bon, les Gilets jaunes, on continue d’apprendre à constituer, sur les péages et les ronds-points ? On se fout de ces voleurs de pouvoir, on ne leur demandera pas la permission pour s’émanciper de leur domination. Il faut par contre qu’on s’entraîne, hein ? Allez, à tout à l’heure ! 
(ce soir jeudi à Bordeaux, vendredi à Périgueux, samedi dans le Lot, dimanche à Brignoles, ou à Toulon je ne sais plus 🙂 )

Amitiés à tous (vraiment à tous).

Étienne.

#GiletsJaunesConstituant

#CeNestPasAuxHommesAuPouvoirDÉcrireLesRèglesDuPouvoir

#PasDeDémocratieSansCitoyensConstituants


Quand le message est trop fort, attaquer le messager…

Bravo Étienne, beau discours !

Allez Étienne !

Le PEUPLE est avec toi !

À bas les faux démocrates et les kapos médiatiques de ce système politique injuste !

Amitiés !

PS : il y a une faute d'orthographe dans le nom de Jean-Michel Aphatie dans ton image jaune.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Jean-Michel Aphatie :

En complément sur Laurent Joffrin :

En complément sur médias :

En complément sur référendum d'initiative :


Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13484 

Le Pacte mondial sur les migrations pourrait devenir contraignant.

 

Jean-Thomas Lesueur ​​​alerte sur les dérives que le Pacte mondial sur les migrations pourrait alimenter à moyen terme : encouragement de l'immigration, bafouement de la souveraineté étatique, confusion du discours. Voir [ici] ().

C'est un piège à cons ce Pacte, un outil-cheval de Troie des mondialistes comme George Soros pour détruire les États-Nations.

Une évidence qui ne saute pas aux yeux pourtant de nombre de gens...

En complément sur Pacte mondial migrations :

En complément sur migrants :

     

Vendredi 7 Décembre 2018 - News # 13307 

 

Obédiences de Franc-Maçonnerie dévoyées et tombées et gilets jaunes : Le Grand Orient de France commence à baliser et demande "à se retrouver autour des valeurs de la République": Voir [ici] () la news de 12:46.

Bande de faux-culs iniques, qui pratiquez le trafic d'influence depuis des décades, et qui avez adoubé les présidents.

Vous êtes de traîtres à la Nation, un État dans l'État, une violation même de la constitution qui précise pourtant bien que la République est une et indivisible !

Nul groupe, et donc nulle obédience ou loge ne peut se prévaloir du peuple et de sa souveraineté, bande d'hypocrites antidémocrates !

Lorsque la démocratie sera établie, votre obédience sera dissoute, et les traîtres arrêtés, jugés, et condamnés, pour tous le mal qu'ils ont fait dans l'ombre au peuple depuis des dizaines d 'années.

En complément sur gilet jaune :

En complément sur Grand Orient de France :

     

Mercredi 5 Décembre 2018 - News # 13260 

 

Pacte mondial pour les migrations de l'ONU que Macron devrait signer le 10 Décembre 2018 :

SYNOPSIS :

Le pacte mondial pour les migrations de l'ONU sera signé par Emmanuel Macron le 10 et 11 décembre à Marrakech. Ce nouvel accord a pour objectif de "faciliter des migrations sûres, ordonnées et régulières". Il engagera la France pour des mesures visant à accueillir plus de migrants et condamner tout discours qualifié "d'intolérant" à leur égard.

Parmi ces mesures destinées aux migrants : regroupement familial, formations professionnelles, aide financière à la création d'entreprise, partenariat avec des banques... 

Ce pacte mondial pour les migrations implique également une vaste stratégie de manipulation de l'opinion publique afin que "les effets bénéfiques de l'immigration" ne puissent pas être remis en cause : surveillance des médias et des propos journalistiques, organisation d'activités multiculturelles, promotion de l'immigration dans les milieux universitaires, les entreprises, durcissement de la liberté d'expression, traque de tous les discours relevant les "effets négatifs de l'immigration". 

Pour vous donner un aperçu clair et complet, j'ai lu l'intégralité de ce document. Voici ce qui nous attend... 

- Télécharger et lire l'intégralité du Pacte de Marrakech : http://undocs.org/fr/A/CONF.231/3

- Le site de l'ONU consacré aux migrants et aux réfugiés : https://refugeesmigrants.un.org/fr

Source : L'Esprit franc - Virginia Vota.

Une vidéo bien claire et factuelle.

Macron est décidément un traître à la Nation !

Macron va profiter du chaos créé par le mouvement des Gilets Jaunes pour pouvoir signer discrètement ce pacte diabolique, liberticide, qui nie la souveraineté des peuples et qui détruit les Nations. Et sans référendum évidemment...

Conclusion : ce traité est une honte, un déni de la liberté et des peuples, une condamnation à mort de la Nation française au profit d'un gouvernement mondial totalitaire de dictateurs non élus. Il ne faut en aucun cas que la France le ratifie.

Un sujet d'importance !

À voir !

En complément sur Pacte migrations l'ONU :

En complément sur migrants :

     

Mardi 4 Décembre 2018 - News # 13226 

Gilets jaunes : François Asselineau, président du 4ème parti de France, l'UPR, est ignoré par Matignon ! :

SYNOPSIS :

Lundi 3 décembre 2018, le gouvernement n'a pas jugé bon d'inviter à Matignon François Asselineau, pourtant président du 4ème parti de France (32500 d'adhérents, site Internet de loin le plus consulté de tous les partis politiques français). La raison de cet "oubli" est très simple: l'UPR est le seul parti voulant réellement sortir de l'Union Européenne par l'article 50, or le gouvernement, comme tous ceux qui l'ont précédé, est inféodé à cette union fascisante. Par conséquent ceux qui nous gouvernent, avec la complicité des médias de masse aux ordres, font comme si l'Union Populaire Républicaine n'existait pas. Reste à espérer que les gilets jaunes prendront conscience de cette manipulation qui montre une chose essentielle, à savoir que les autres partis invités à Matignon ne sont que des partis leurre. Ces derniers sont destinés à cacher la perte de souveraineté qui gangrène la France, et qui découle directement de notre appartenance à l'UE. Un seul mot d'ordre pour espérer sortir de l'ornière: Frexit !

Source : La chaîne qui pique.

La jolie démocratie..., qui censure des partis...

Une honte !

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur gilet jaune :

En complément sur La chaîne qui pique :

 

Lundi 3 Décembre 2018 - News # 13188 

 

Le Pacte mondial pour les migrations ou l’offensive de l'ONU contre le principe de souveraineté nationale. Voir [ici] ().

C'est très grave.

Ce projet est un cheval de Troie pour déposséder les peuples de leur souveraineté au profit d'une oligarchie mondialiste et immigrationniste, riche, non élue, totalitaire et dictatoriale.

En complément sur pacte migrations :

En complément sur migr :

En complément sur l'ONU :

En complément sur souveraineté :

 

Dimanche 2 Décembre 2018 - News # 13167 

ALERTE POLITIQUE MAJEURE :

Le député Aurélien Taché de LREM ne le cache même plus :  les macronistes veulent nous arracher notre souveraineté,  notre pouvoir de décision, pour les transférer à l'Union européenne ! :

Quelle trahison ! 

Et c'est en plus anticonstitutionnel !

Les députés n'ont pas le droit de transférer la souveraineté que leur a délégué le peuple à quelqu'un d'autre : c'est incessible !

Ahurissant !

Mais est-ce qu'il se rend compte de ce qu'il dit ce crétin ? Visiblement non ! 

Il porte bien son nom : c'est une tâche, et s'il commet une pareille forfaiture, il va créer pour lui même et LREM une tâche indélébile !

De la haute trahison passible de la guillotine !

Décidément, ce type les cumule... 

C'est une information gravissime.

Cela dit, lorsque le peuple le saura, c'en est fini d'eux, et c'est la révolution.

Alors diffusez cette information essentielle à tout le peuple, c'est VITAL !

En complément sur Aurélien Taché :

       

Jeudi 8 Novembre 2018 - News # 12499 

 

Georges Soros, Open Society, et mondialisme : Entretien par Stratpol avec Pierre-Antoine Plaquevent auteur de "Soros et la Société Ouverte : Métapolitique du globalisme" :

Le mot de l'éditeur :

Comprendre l’influence de Soros, c’est comprendre que de nombreux processus politiques antinomiques de notre temps ont souvent un dénominateur commun : l’appui, aussi bien financier que logistique et idéologique des fondations de la société ouverte...

Georges Soros est l’une des personnalités les plus influentes de notre époque. L'activisme de George Soros, qui se considère lui-même comme « un chef d’État sans État », touche en fait tous les domaines et tous les continents.

Durant les dernières décennies, peu de nations ont été épargnées par l’action ou l’influence de son ensemble de fondations : l’Open Society Foundations. Partout où la souveraineté politique et la stabilité sociale sont attaquées, on retrouve la trace de Georges Soros, de ses réseaux, de ses militants, de ses milliards. Que ce soit au travers de l'immigration de masse, de la dépénalisation des stupéfiants, des nouvelles normes sociétales, de la promotion des théories du genre ou des révolutions colorées. Dans chacun de ces domaines, Soros œuvre avec une étonnante constance à la réalisation d’un même objectif : l'avènement d'un nouvel ordre politique international fondé sur la notion de société ouverte et la fin des États-nations.

L’auteur nous propose une radiographie détaillée de la méthodologie Soros et de ses divers champs d’action partout dans le monde. Au travers d’exemples très documentés, cette étude expose au grand jour les rouages internes des réseaux Soros. Une entreprise de décomposition des nations dotée d’une puissance et de moyens inédits dans l’Histoire.

Au-delà d’un travail d’enquête inédit, ce livre se propose d’exposer la philosophie politique qui anime cette action et d’en tracer la généalogie profonde. Le lecteur y découvrira comment la notion de société ouverte se rattache aux courants les plus puissants et les plus actifs de la subversion politique contemporaine.

Informations sur le livre : 

Prix : 25.00€
ISBN : 9-782355-120879
Format : 17x24cm
Sortie : octobre 2018
366 pages
Avant-propos de Xavier Moreau
Postface de Lucien Cerise

Non encore évalué.

En complément sur Georges Soros :

En complément sur Open Society :

En complément sur Stratpol :

   

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12481 

Pour Donald Tusk, président du Conseil européen, la sortie de la Pologne de l’Union Européenne équivaudrait à un «risque mortellement sérieux». Voir [ici] ().

Mort de rire : c'est au tour de la Pologne de vouloir sortir... 

Polexit ! Polexit ! Polexit !

Allez les peuples européens, épris de liberté et de souveraineté !

En complément sur Pologne :

En complément sur Donald Tusk :

En complément sur Union Européenne :

   

Vendredi 2 Novembre 2018 - News # 12368 

La Croatie ne signera pas le pacte des Nations Unies sur les migrations et rejoint en ce sens les États-Unis, la Hongrie et l’Autriche. Voir [ici] ().

Bravo la Croatie !

Souveraineté et liberté des peuples, et des États-Nations !

En complément sur migrants :

En complément sur croatie :

     

Mercredi 31 Octobre 2018 - News # 12309 

L'Autriche se retire du pacte de l'ONU sur les migrations. Voir [ici] ().

"Défendre sa souveraineté" en matière d'immigration : bravo les autrichiens !

En complément sur migrants :

En complément sur Autriche :

En complément sur l'ONU :

   

Lundi 29 Octobre 2018 - News # 12228 

Quand la gauche était vriament la gauche..., ou lorsque Georges Marchais défendait avec vaillance le patriotisme, l'indépendance, et la souveraineté de la France contre le projet d'Union Européenne - Champigny - 9 décembre 1978 :

C'est quand autre chose que ces traîtres de François Hollande, de Jean-Luc Mélenchon, d'Olivier Besancenot, de Philippe Poutou, et consort...

Aujourd'hui, ce sont les social-traîtres qui hélas dominent. Aucun respect de la France et des Français, aucune vision. Des traîtres et des nuls.

En complément sur Georges Marchais :

       

Samedi 27 Octobre 2018 - News # 12174 

Budget retoqué par l'Union Européenne : Jean-Luc Mélenchon soutient l'Italie au nom de la «souveraineté populaire». Voir [ici] ().

Décidément, ce type change d'avis comme de chemise, il retourne sa veste constamment. 

Hier, il dénonçait le montée des "fachos", et maintenant il encense le gouvernement italien.

D'ailleurs l'ex-premier secrétaire du Parti socialiste Jean-Christophe Cambadélis s'est indigné : «C’est la première fois qu’un mouvement de gauche soutient un gouvernement d'extrême-droite, c'est un tournant majeur. Je ne sais pas où on va».

Jean-Luc Mélenchon a certes raison sur le fond de la souveraineté versus la dictature de l'Union Européenne, mais ce n'est pas un type du tout fiable : il est profondément clientéliste et intéressé.

En complément sur Jean-Luc Mélenchon :

En complément sur budget :

En complément sur Italie :

En complément sur souveraineté :

 

Mardi 2 Octobre 2018 - News # 11581 

La Chine s’explique sur l’«attaque» contre un destroyer américain en mer de Chine méridionale. Voir [ici] ().

Pékin affirme que «La Chine possède une souveraineté incontestable sur les îles en mer de Chine méridionale et les eaux attenantes» mais c'est faux, les chinois mentent : en 2016, la Cour permanente d'arbitrage de l'ONU avait considéré que la Chine ne pouvait prétendre à une zone économique exclusive du fait de l'occupation de ces îlots artificiels. Point final.

Comme quoi, dès qu'un État atteint une certaine puissance, il fait n'importe quoi, et viole le droit international.

Il serait temps que les américains délogent les Chinois de là avant qu'il ne soit trop tard.

En complément sur mer de Chine :

       

Samedi 29 Septembre 2018 - News # 11532 

La Syrie appelle la France, les États-Unis et la Turquie à quitter immédiatement son territoire. Voir [ici] ().

100% normal : le ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Mouallem a 100% raison.

Bravo la Syrie héroïque !

Dehors les Occidentaux malveillants et iniques qui passent leur temps à donner des leçons au monde alors qu'ils ne respectent pas le droit international ni la souveraineté des autres pays ! Hypocrites ! Meurtiers ! Salopards !

En complément sur Syrie :

       

Vendredi 28 Septembre 2018 - News # 11497 

Le gouvernement israélien déclaration à la Cour suprême : "La Knesset peut faire des lois partout dans le monde et violer la souveraineté d'États étrangers". Voir [ici] ().

Ben voilà... : ce que l'on savait déjà est désormais officiel : Israël se comporte comme un État voyou despotique et se moque du droit international et des autres peuples.

Un pays dirigé par des criminels, à mettre au ban des nations par un boycott économique et financier total. Ce qui est terrible, c'est qu'en Israël il y a nombre de gens qui n'y sont pour rien, et qui sont embarqués dans nombre d'aventures illégales de leur gouvernement d'extrême-droite, et qui à un moment vont en payer le prix.

En complément sur Israël :

       

Dimanche 9 Septembre 2018 - News # 11031 

Emmanuel Macron a reçu un buste maçonnique. Voir [ici] ().

Quel honte ! Quel scandale !

Quel mépris du peuple !

Le piratage de la démocratie, le hacking de la République.

Il faut dissoudre toutes les obédiences tombée de franc-maçonnerie, c'est-à-dire toutes celles qui s'occupent d'autre chose que de mystique, d'ésotérisme, de Connaissance et de perfection de soi, et de recherche du divin.

Le trafic d'influence est inacceptable, à fortiori par des sociétés mi-secrètes de gens non élus par les citoyens.

À mort la franc-maçonnerie tombée qui viole la Constitution et vole la souveraineté populaire !

En complément sur Macron :

En complément sur franc-maçon :

     

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10528 

La Nouvelle-Zélande interdit aux investisseurs étrangers d'acheter des biens immobiliers. Voir [ici] ().

Voilà un exemple de ce qu'on appelle la souveraineté.

En France, c'est open bar : les monarchies du Golfe peuvent acheter tout ce qu'elles veulent. Idem pour les Chinois qui achètent nos grands vignobles. Et les américains nos industries.

Une fois de plus, on peut crûment se rendre compte que nos politiciens ne défendent pas les intérêts de la France et des Français, et sont des traîtres.

En complément sur Nouvelle-Zélande :

En complément sur souveraineté :

     

Lundi 13 Août 2018 - News # 10479 

La France a-t-elle renoncé à sa souveraineté aérienne ? Le cri d'alerte d'un pilote d'Air France. Voir [ici] ().

Les incompétents et les traîtres qui nous dirigent bradent le France par morceaux...

Tripler le salaire du PDG ? Pour quoi faire ?

Ahurissant.


Lundi 13 Août 2018 - News # 10478 

Migrants clandestins : «Tu peux aller où tu veux, pas en Italie !», Matteo Salvini ferme une nouvelle fois la porte à l'Aquarius. Voir [ici] ().

Aaahhhh ! Bravo !

Ça c'est de la souveraineté.

Et ça remet les bobos droit-de-l'homistes en place. 

Toujours droit et efficace ce politicien.

En complément sur Matteo Salvini :

En complément sur Aquarius :

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

 

Lundi 6 Août 2018 - News # 10336 

Inédit n°2 - Entretien avec Étienne Chouard avec Le Média pour Tous de Vincent Lapierre:

SYNOPSIS :

Le 14 juin 2018, Le Média pour Tous a eu le plaisir de rencontrer Étienne Chouard lors d’un atelier constituant : l’occasion pour notre équipe de lui poser quelques questions…

Bon entretien où Étienne Chouard explique l'importance de la souveraineté monétaire pour être souverain politiquement, et ce qu'est que le fascisme.

À voir !

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur constitution :

     

Vendredi 3 Août 2018 - News # 10274 

Armes et souveraineté : Le seul fabricant français de machines de munitions passe sous contrôle émirati... Voir [ici] ().

Que fait l'État ? RIEN !

Que font nos traîtres de politiciens ? BEN RIEN !

Le seul fabricant français de machines de munitions... : non mais vous vous rendez compte ?

En complément sur arme :

En complément sur munition :

En complément sur souveraineté :

   

Vendredi 20 Juillet 2018 - News # 9919 

"Quelles alternatives pour une souveraineté monétaire ?" par Étienne Chouard et Heureka - Nîmes - 20 Mai 2018 :

Non évalué.

En complément sur Étienne Chouard :

En complément sur Heureka :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur alternative :


Mercredi 27 Juin 2018 - News # 9379 

 

De pire en pire : l'émission de France 5 "C'est à vous" de Patrick Cohen présente l'UPR et François Asselineau comme un parti "d'extrême droite virtuel" !!! (dans un tableau récapitulatif à 11:56) :

C'est une fake news !

C'est de la propagande mensongère !

C'est inadmissible !

Espérons que l'UPR va porter plainte !

Scandaleux !

[MAJ] : ayant contacté l'UPR pour le leur signaler, j'ai reçu la réponse suivante :

Bonjour, 

En premier lieu, nous vous remercions de la confiance que vous placez dans notre mouvement et de la vigilance dont vous faîtes preuve.

Nous avons effectivement été informés de cette nouvelle manœuvre de déstabilisation à l'encontre de l'Union Populaire Républicaine : nous réfutons bien évidemment de telles allégations.

Comme vous le savez, notre mouvement a été classé en Divers par le Ministère de l'Intérieur, seule instance habilitée à le faire. En outre, l'Union Populaire Républicaine a été fondée dans le but de rassembler les Français venant de tous les horizons politiques, sociaux, culturels, religieux, idéologiques ... autour d'un même dessein : faire sortir la France de l'Union Européenne, de l'Euro et de l'Otan unilatéralement et sereinement, afin de rétablir la démocratie, donc de rétablir la Souveraineté Nationale.

La charte fondatrice (https://www.upr.fr/charte-fondatrice-2007 ()) n'ayant pas bougé d'un iota depuis bientôt douze ans l'atteste. 

Afin de riposter à cette diffamation, nous avons mis notre avocat sur le coup et nous attendons en effet des excuses publiques.

Nous vous souhaitons une très belle fin de journée.

Bien à vous, 

Raphaël, 
Membre de l'Union Populaire Républicaine, 
Gestionnaire du Service Courrier National

En complément sur extrême droite :

En complément sur diffamation :

En complément sur UPR :

En complément sur François Asselineau :

En complément sur Patrick Cohen :

 


Jeudi 21 Juin 2018 - News # 9243 

 

Franc-maçonnerie anglaise : une innocente petite soirée sympathique entre frères...

Quels moyens...

Et après, certains veulent absolument nous convaincre que ce genre d'obédience n'aurait aucune influence sur les affaires politiques et économiques d'un pays.

Quel foutage de gueule...

La franc-maçonnerie tombée (celle qui n'a plus comme but la recherche spirituelle des mystère divins et de la Sagesse) est une institution privée de piratage de la démocratie, un contre pouvoir occulte et inique à la souveraineté du peuple par le trafic d'influence et la cooptation mutuelle entre frères.

C'est clair, c'est net, c'est définitif.

En complément sur Franc-maçons :

       

Samedi 2 Juin 2018 - News # 8832 

Union Européenne versus souveraineté et dictature européenne versus démocratie : "L'alliance anti système en Italie pourrait elle arriver en France ?" - Débat orgaqnisé par Frédéric Taddeï sur Europe 1 :

Avec :

- Pierre Lévy Rédacteur en chef du mensuel Ruptures.
- Guillaume Klossa Directeur de l'Union européenne de radio-télévision (UER) et fondateur du think tank EuropaNova.
- Hervé Juvin Économiste. Auteur de France, le moment politique: Manifeste écologique et social (Editions du Rocher, 2018).
- Pierre Jacquemain Rédacteur en chef de la revue Regards.

Une émission tout à fait intéressante et révélatrice sur qui est qui, qui est un faux cul et qui est vraiment démocrate.

De même, Hervé Juin a tout à fait raison :

Chaque fois que le mot populisme est prononcé, le remplacer par démocratie. Ils verront ça marche très bien. Ceux qui emploient à tout moment le mot populisme, en général, c'est tout simplement parce-qu'ils souhaitent que les peuples ne votent plus.

Au final :

À voir !

En complément sur Italie :

En complément sur souveraineté :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur populisme :

 

Jeudi 24 Mai 2018 - News # 8626 

 

DE PIRE EN PIRE !!!  : Israël fait pression sur les États-Unis pour qu'ils reconnaissent la souveraineté d'Israël sur le Golan...  Voir [ici] ().

Aucune limites ! Je ne cesse de le dire...

Et en ce moment, les sionistes se sentent pousser des ailes, et avancent sur tous les fronts !

Ça devient très grave.

Et notez-le : PERSONNE ne les arrête. Alors ils continuent...

Ils vont aller jusqu'au bout du bout du bout.

La pierre tombe jusqu'à ce que finalement la Terre la stoppe. Sans limite, elle continue à tomber...

En complément sur Israël :

En complément sur sionisme :

     

Lundi 21 Mai 2018 - News # 8553 

Italie : la Ligue et le Mouvement 5 étoiles s'allient pour gouverner avec un programme ambitieux anti-Union Européenne et anti-migrants :

SYNOPSIS :

Le  parti anti-système du Mouvement 5 étoiles et le rassemblement anti-immigration de la Ligue ont rendez-vous lundi 21 mai avec le président Sergio Mattarella. Objectif : définir qui sera le chef de la future coalition gouvernementale.

Selon la presse transalpine, le juriste de 54 ans Giuseppe Conte, inconnu du grand public, est pressenti pour diriger le pays.

Source : RT.

Espérons qu'ils vont réussir.

Je dis cela parce-que les scélérats antidémocratiques et les crypto-fascistes, tous européistes, vont sortir du bois, et faire feu de tout bois contre cette belle alliance populaire, comme on a pu déjà le voir à l'occasion du Brexit, ou lors de l'entre deux tours de la présidentielle en France entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen (je pense notamment à des faux culs de première, des recteurs d'université ayant appelé à faire barrage à Marine Le Pen, une opération scandaleuse qui a révélé qui sont véritablement les fascistes...).

Il faut comprendre une fois pour toutes que seule l'union sacrée du peuple, notamment l'union majoritairement des vrais gens de gauche (la gauche du travail, pas les sociaux-traîtres supposément socialistes ni les trotskistes qui sont la gauche du Capital) avec les gens ayant des valeurs traditionnelles de droite (ce qui exclut totalement les capitalistes et les néolibéraux) permet la reprise du pouvoir et de toutes les commandes d'un pays dans le but de l'érection d'une véritable démocratie basée sur la souveraineté populaire, complètement à l'opposé de notre pseudo-démocratie de gouvernement représentatif, non représentatif en réalité, et vendue à tous les lobbies économiques, financiers, et sociétaux.

Une expérience politique à suivre de prés, à la fois pour voir l'issue du combat entre les vrais démocrates et les crypto-fascistes, mais aussi pour l'aspect économique : cette affaire pourrait donner le coup de grâce à la fois à la zone Euro et à l'Union Européenne.

En complément sur Italie :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur européisme :

En complément sur migrants :

 

Samedi 19 Mai 2018 - News # 8514 

Françaises, Français, regardez bien :
depuis le festival de Cannes.,
le criminel Cédric Herrou, entouré de migrants clandestins,
qu'il a aidés à faire entrer dans notre pays illégalement,
 vous dit d'aller vous faire enculer !
Mais que fait la Police ???

 

Scandaleux ! : Après avoir aidé des migrants à rester clandestinement sur le sol français, Cédric Herrou a lancé un doigt d’honneur sur le tapis rouge de Cannes :

Nicolas Dupont-Aignan a 100% raison : c'est inadmissible ! Intolérable ! 

Il faut quand même rappeler que ce gauchiste pervers est un hors-la-loi, c'est un criminel selon la définition de la loi de la république : il a été condamné en Août 2017 à quatre mois de prison avec sursis par la cour d'appel d'Aix-en-Provence pour avoir fait passer la frontière à environ 200 migrants.

Il a fait l'objet d'un documentaire, signé Michel Toesca, sélectionné en « séance spéciale » au Festival de Cannes, qui raconte la façon dont le militant s'est organisé pour accueillir des migrants de plus en plus nombreux.

Ce type est un traître à la Nation française : il doit donc être arrêté puis déféré devant un tribunal une deuxième fois pour y être jugé pour haute-trahison du peuple français, et non pas se pavaner à Cannes entouré d'autres criminels que sont les migrants clandestins.

Non mais regardez moi ce pervers narcissique :
il n'a pas les yeux droits, et il est satisfait et imbus de lui-même...
Nous vivons l'inversion de toutes les valeurs :
les criminels et toutes les sortes de pervers sont portés de nos jours au pinacle,
pendant que le bon peuple est lui cloué au pilori
dès qu'il ose défendre son pays, revendiquer sa souveraineté,
demander une augmentsation du SMIC,
demander à sortir de l'Union Européenne par un Frexit,
ou demander l'arrêt de l'immigration de masse et clandestine...

 

Ce fait divers ahurissant n'est pas anodin : il montre la perversité immense où est rendue notre société malade : les voyous et les criminels sont aux commandes de l'appareil d'État et des multinationales, ou se pavanent à Cannes..., alors que le peuple lui est méprisé et racketté continûment pour faire vivre ces vipères, ces traîtres, ces pervers. C'est complètement dingue...

Cette situation inique ne va pas durer éternellement : le bon peuple va à un moment se révolter et ce sera le bain de sang pour tous ces traîtres de politiciens et ce genre de gugusse...

En attendant, ça fait vraiment mal au sein...

Dégueulasse ! 

Révolution !

En complément sur migrants :

En complément sur clandestin :

En complément sur Nicolas Dupont-Aignan :

En complément sur ahurissant :

En complément sur dément :


Jeudi 10 Mai 2018 - News # 8328 

Pitoyable : de la propagande européiste sur les Champs Élysées à Paris sur l'Arc de Triomphe pour "le jour de l'Europe", avec des slogans mensongers à la con du style "70 ans de paix", etc. :

Putain, ils doivent vraiment avoir les boules, avoir peur du Frexit, nos traîtres de décideurs et de politiciens !

Vous avez raison d'avoir peur Messieurs : de plus en plus de Français comprennent que nous et notre économie sommes enchaînés par l'Union Européenne, et que la seule manière de retrouver notre souveraineté, notre démocratie, et notre prospérité, c'est d'en sortir. Freeeeeeexit !

Nota Bene : pour ceux qui ne comprendraient pas pourquoi le slogan "70 ans de paix" est mensonger, il faut savoir que cette paix ne découle pas de l'Union Européenne (qui est, somme tout, très récente) mais du glacis découlant de la terreur réciproque de l'apocalypse nucléaire rendu possible par les armes atomiques de la France, du Royaume-Uni, de l'Allemagne (des armes américaines) et des armes atomiques soviétiques. La, paix, elle découle de ça, et de rien d'autre. Faut que les propagandistes des médias et les européistes arrêtent de prendre les gens pour des cons.

En complément sur européisme :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur pitoyable :

En complément sur Frexit :

 

Samedi 5 Mai 2018 - News # 8242 

Protectionnisme : la Côte d'Ivoire donne une leçon magistrale d'économie à nos connards et traîtres de politiciens et d'économistes : elle crée des emplois en taxant le poulet importé :

Conclusion : il suffit de faire la même chose en France, sauf que... c'est impossible en raison de l'appartenance de la France à l'Union Européenne, cette dernière interdisant le protectionnisme et obligeant la libre circulation entre pays membres mais, tenez-vous bien, aussi avec les pays-tiers, c'est-à-dire avec tout le monde. Game Over.

Bien évidemment, c'est une législation instituée par les multinationales et les oligarques néolibéraux qui veulent pouvoir spéculer sur les différences tarifaires dûes aux coûts salariaux, fiscaux, et environnementaux, totalement différents suivants les pays du monde.

Conclusion de la conclusion : il nous faut impérativement sortir de la saloperie de smart-dictature néolibérale de l'Union Européenne pour retrouver notre souveraineté et mettre en place un protectionnisme intelligent. CQFD.

Frexit !

En complément sur protectionnisme :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Frexit :

En complément sur UPR :

 

Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7902 

 

Lutte des mondialistes contre les peuples et la démocratie : Michel Geoffroy, énarque : "Le monde est en train d'échapper à la super classe mondiale" :

SYNOPSIS :

Enarque et contributeur de la Fondation Polémia, Michel Geoffroy publie un réquisitoire contre la Super Classe Mondiale dont le représentant en France est bel et bien Emmanuel Macron. L’oligarchie veut imposer le chaos, notamment migratoire, mais l’auteur prévient :”Contre toute attente, l’oligarchie va échouer”.

Revigorant !

Source :  TVLibertés.

Quatrième de couverture :

En Occident on ne vit plus en démocratie mais en post-démocratie : les gouvernements ne gouvernent plus mais obéissent aux marchés et aux banques, les puissances d’argent dirigent les médias et les peuples perdent leur souveraineté et leurs libertés.

Pourquoi ? Parce que depuis la chute de l’URSS le pouvoir économique et financier s’affranchit du cadre national et veut gouverner à la place des États. Parce que la fin du communisme nous a libérés de la Guerre froide, et lui a succédé la prétention obstinée du messianisme anglo-saxon à imposer partout sa conception du monde, y compris par la force.

Ce double mouvement s’incarne dans une nouvelle classe qui règne partout en Occident à la place des gouvernements : la super classe mondiale.

Une classe dont l’épicentre se trouve aux États-Unis mais qui se ramifie dans tous les pays occidentaux et notamment en Europe. Une classe qui défend les intérêts des super riches et des grandes firmes mondialisées, sous couvert de son idéologie : le libéralisme libertaire et cosmopolite. Une classe qui veut aussi imposer son projet : la mise en place d’un utopique gouvernement mondial, c’est-à-dire la mise en servitude de toute l’humanité et la marchandisation du monde. Une classe qui manipule les autres pour parvenir à ses fins, sans s’exposer elle-même directement.

Avec La Superclasse mondiale contre les peuples, Michel Geoffroy dresse un portrait détaillé, argumenté et sans concession de la superclasse mondiale autour de cinq questions : que recouvre l’expression superclasse mondiale ? Que veut-elle ? Comment agit-elle ? Va-t-elle échouer dans son projet de domination ? Quelle alternative lui opposer ?

Un ouvrage de référence pour comprendre les enjeux de notre temps.

Michel Geoffroy est énarque, essayiste, contributeur régulier à la Fondation Polémia ; il a publié en collaboration avec Jean-Yves Le Gallou différentes éditions du Dictionnaire de Novlangue, dont la dernière aux éditions Via Romana en 2015.

Non encore évalué.

En complément sur mondialisme :

En complément sur peuple :

En complément sur démocratie :

En complément sur lutte :

 

Samedi 7 Avril 2018 - News # 7519 

Facebook censure une vidéo dénonçant la perte de souveraineté de la France :

Toujours et encore les américains...

Une vidéo qui conmfirme au passage la justesse des analyses de l'UPR de François Asselineau.

En complément sur Facebook :

En complément sur censure :

En complément sur souveraineté :

En complément sur UPR :

En complément sur François Asselineau :


Lundi 2 Avril 2018 - News # 7385 

Feu vert pour le transfert de migrants africains d'Israël en Europe. Voir [ici] ().

Ahurissant !

Israël ne veut plus de ses migrants alors elle les jettent en Europe ???

Et, en plus, ce sont les autorités israéliennes et le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) qui décident pour les pays européens ???

Non mais c'est démentiel cette histoire !

Voilà une affaire démontrant que les États-nations d'europe ont perdu leur souveraineté : c'est l'étranger et les organisations internationales qui dictent leur loi. Inique !

En complément sur migrants :

En complément sur Israël :

En complément sur Europe :

En complément sur ahurissant :

En complément sur dément :


Vendredi 30 Mars 2018 - News # 7367 

La France a perdu sa souveraineté au profit des États-Unis, dénonce un ex-DGSE. Voir [ici] ().

C'est grave...


Dimanche 11 Février 2018 - News # 6720 

La Russie met Israël en garde à propos de ses attaques pro-Daesh en Syrie. Voir [ici] ().

"Nous exhortons toutes les parties impliquées à faire preuve de retenue et à éviter toute mesure susceptible d’aggraver la situation. Nous considérons qu’il est nécessaire de respecter inconditionnellement la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Syrie et des autres pays de la région."

Il serait peut-être tempos, Messieurs les Russes de lancer un ultimatum protégeant la Syrie et de le faire respecter.

En complément sur Russie :

En complément sur Israël :

En complément sur Syrie :

En complément sur Daesh :

 

Vendredi 2 Février 2018 - News # 6550 

Déni de démocratie et trahison du peuple : non seulement les sénateurs refusent le Droit d'Amendement Citoyen mais Philippe Bas, le rapporteur antidémocrate de la commission des lois, entend garder le monopole de l'initiative législative :

Nous parlementaires avons avec le gouvernement le monopole de l'initiative législative

Philippe Bas, rapporteur de la commission des lois du Sénat.

Mauvaise nouvelle pour le peuple (une de plus), qui se voit trahit une fois encore par nos traîtres de politiciens.

Non seulement le Sénat a trahi l'aspiration légitime des citoyens à participer à la rédaction des lois auxquelles ils va pourtant se soumettre, mais pire, le rapporteur de la commission des lois du Sénat, Philippe Bas, a poignardé le peuple en lui niant toute possibilité d'initiative des lois alors même que la Constitution stipule clairement dans son Article 2 que concernant la souveraineté que "Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple".

Donc le peuple est toujours souverain et le parlement n'a pas l'exclusivité de l'initiative des lois, contrairement à ce que dit cet enculé de Philippe Bas. Autre preuve de sa forfaiture : la Constitution précise clairement que la souveraineté peut aussi s'exercer par la voie du référendum (Article 3).

Donc Philippe Bas, en plus d'être un traître, est un menteur !

Et dire que cet enfoiré déclarait en Juillet 2017 : "J’espère qu’on va passer de Jupiter à la démocratie". Voir [ici] (). Quel hypocrite ! Quel foutage de gueule !

Des traîtres nos politiciens, je l'ai toujours dit !

En complément sur trahison :

En complément sur traître :

En complément sur déni de démocratie :

En complément sur Sénat :

En complément sur antidémocratque :


Dimanche 28 Janvier 2018 - News # 6471 

"L'Union Européenne est morte, vive l'Europe ! Introduction à la souveraineté" par Jacques Sapir et Coralie Delaume - Sciences Po Lille le 19 janvier 2018 :

SYNOPSIS :

Conférence de Coralie Delaume et Jacques Sapir à Sciences Po Lille le 19 janvier 2018, introduite par Etienne Campion, président de CRE Sciences Po Lille.

Coralie Delaume est essayiste et auteur de "Europe, les États désunis" et "La fin de l'Union européenne". Elle traite de l'impasse actuelle dans laquelle a menée la construction européenne.

Jacques Sapir est économiste et auteur de nombreux livres dont "Souveraineté Démocratie, Laïcité". Il traite de l'origine du concept de souveraineté, de ses modalités d'application, et de son rapport intrinsèque au politique.

Non évalué.

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Europe :

En complément sur souveraineté :

En complément sur Jacques Sapir :

 

Mardi 16 Janvier 2018 - News # 6199 

Monnaie et souveraineté : l'exemple de l'Islande :

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur souveraineté :

En complément sur Islande :

 

Vendredi 12 Janvier 2018 - News # 6140 

 

Traîtres de politiciens : les exemples ahurissants et révoltants des députés antidémocratiques Jacques Myard et Gilles Carrez :

Surfant ici et là, je suis tombé par hasard sur une émission de Canal+ de Février 2017. Et je suis tellement tombé sur le cul en la regardant, j'ai été tellement choqué et révulsé, que j'ai alors décidé d'extraire les séquences de ces deux gugusses pour en faire une vidéo courte mais oh combien révélatrice et édifiante...

Je dois dire qu'on touche le fond :
- Déni absolu de démocratie,
- Déni absolu du peuple,
- Déni absolu de la souveraineté populaire,
- Violation de la constitution,
- Violation du principe de séparation des pouvoirs.

Un joli score pour deux interventions ultra-courtes de ces deux énergumènes qui ne méritent qu'une chose : être pendus ou guillotinés sur la place de la Concorde.

Pire, le député Gilles Carrez est l'ancien Président de la commission des finances de l'Assemblée nationale (28 juin 2012 - 20 juin 2017), qui succéda à Jérôme Cahuzac... Mais qui choisit ces hommes ??? Pas le peuple en tout cas !

Comme je ne cesse de le dire depuis des années, nos politiciens sont des traîtres. N'attendez rien d'eux : ils travaillent pour eux-mêmes, et/ou leurs amis, et/ou leur parti, et/ou des entreprises, des banques, etc.

Le système de gouvernement représentatif, non représentatif, est à bout de souffle. Ce n'est pas la démocratie mais la négation de la démocratie avec des apparences trompeuses de démocratie ! Il faut donc en changer d'urgence !

Un petit must !

À voir absolument !

En complément sur politicien :

En complément sur traître :

En complément sur trahison :

En complément sur antidémocratique :

En complément sur peuple :


Dimanche 31 Décembre 2017 - News # 5948 

Disparition de la démocratie et de la souveraineté nationale : des «forces de l’ombre» nous menacent. Voir [ici] ().

Très intéressant et si vrai, l'Union Européenne en étant un magnifique exemple.

En complément sur disparition :

En complément sur démocratie :

En complément sur souveraineté :

En complément sur menace :

 

Vendredi 29 Décembre 2017 - News # 5875 

Corruption et impunité : la démocratie abusée - #DATA GUEULE 78 :

SYNOPSIS :

Si historiquement le droit a su se satisfaire d’un équilibre entre crime et légalité au sein de nos institutions, le déséquilibre semble aujourd’hui à l’ordre du jour. Alors que l’ampleur croissante des pouvoirs économiques menace la souveraineté de nos pouvoirs politiques, l’impact de notre « culture de l’impunité » commence à dessiner une ombre bien large. Et la démocratie est en ligne de mire.

En complément sur corruption :

En complément sur corrompu :

En complément sur démocratie :

En complément sur abus :

En complément sur DATA GUEULE :


Jeudi 14 Décembre 2017 - News # 5849 

Construction européenne pilotée par les États-Unis avec la complicité de traîtres français : "Cet étrange Monsieur Monnet" par Bruno Riondel, ou le projet Monnet de gouvernance globale et les moyens mis en place pour l’imposer :

SYNOPSIS :

Où l'on apprend que Jean Monnet n'était pas un internationaliste collectiviste, mais un internationaliste du capitalisme, dont la mission était de développer le pouvoir technocratique au détriment de la souveraineté populaire, et détruire à terme la classe moyenne jugée trop dangereuse pour l'oligarchie ...

Professeur d’histoire dans un lycée parisien, Bruno Riondel était l’invité du Cercle Aristote de Pierre-Yves Rougeyron, pour la présentation de son ouvrage “Cet étrange Monsieur Monnet”. Dans cette biographie, l’auteur revient sur les racines du projet Monnet de gouvernance globale et sur les moyens mis en place pour l’imposer.

Source : AgoraVox.TV

Une fois de plus, François Asselineau, président-fondateur de l'UPR, avait raison...


Lundi 19 Juin 2017 - News # 4787 

Syrie : après que Washington a abattu un avion de combat syrien le 18 juin 2017, le ministère de la Défense russe a réagi en suspendant son accord avec les États-Unis sur la prévention d'incidents aériens. Moscou déclare que tout objet volant dans son théâtre d'opération est une cible potentielle. Voir [ici] () et [là] ().

Le ministère russe de la Défense a qualifié cet incident d'«agression militaire» et de flagrante violation du droit international.

«La destruction de l'avion des Forces aériennes syriennes par l'aviation américaine dans l'espace aérien syrien est une violation cynique de la souveraineté de la République arabe syrienne. […] Les actions de combat perpétuées par l'aviation des États-Unis sous couvert de la lutte antiterroriste contre les forces armées légitimes d'un État membre de l'Onu sont une violation flagrante du droit international et constituent de fait une agression militaire contre la République arabe syrienne», a pointé le ministère.


Il était temps...

Les Russes ont été trop gentils, et trop longtemps, avec ces cons d'américains.

En complément sur Syrie :

En complément sur Russie :

En complément sur États-Unis :

   

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4660 

Le World Economic Forum, organe mondialiste et anti-démocratique par excellence, affirme que : "Les États-nations, c’est du passé. L’avenir est aux villes organisées en réseaux internationaux" :

Les États-nations apparaissent comme étant de plus en plus démodés et même dangereux. Certains sont carrément belliqueux et menacent de déclencher des guerres catastrophiques. Alors que certains États-nations montrent des tendances néo-impériales, le pouvoir et l’influence de la plupart sont en déclin. La construction des nations, une expérience de 369 ans, est en train d’échouer, la plupart des États-nations ne parvenant pas à faire face aux grands défis mondiaux de notre époque, notamment les changements climatiques, les migrations forcées, le terrorisme, les pandémies et d’autres encore.

Ce sont les villes, et non les États-nations, qui vont décider de notre survie. Pourquoi ? Pour commencer, la moitié de l’humanité y vit actuellement, ce qui constitue un contraste frappant avec la plus grande partie de l’histoire humaine lorsque moins de 1% de la population mondiale se rassemblait dans des agglomérations. Et l’urbanisation se poursuivra : les deux tiers de la population mondiale seront des citadins d’ici 2030. Aujourd’hui, les villes disposent des deux tiers du PIB mondial : elles sont des merveilles d’innovation et les moteurs de la prospérité. Les villes sont ouvertes, plurielles et cosmopolites, tandis que les États-nations sont fermés, hostiles à l’immigration et étroits d’esprit.


Des villes d'esclaves, entassés dans des grottes de béton inhumaines qu'on leur fait payer à prix d'or,
voilà le modèle de ville souhaité par les maîtres du monde pour le genre humain.

La bonne nouvelle, c’est que de nombreuses villes sont en train de monter en puissance au moment où les États-nations décrochent. Il y a déjà plus de 200 réseaux interurbains dans le monde qui font campagne pour de nouveaux programmes en faveur des villes. L’un des plus éminents, Villes Unies et gouvernement local, cherche à promouvoir la connectivité entre les villes et à agir en leur nom. Une nouvelle coalition appelée le Parlement mondial des maires exhorte également les villes à profiter partout de la révolution de la décentralisation. Après tout, les villes n’ont plus besoin d’attendre et de demander la permission pour exercer leur souveraineté urbaine.

[…]

Traduction : Fdesouche ().

Quelle idéologie de merde... Ultra-dangereux.

La Nation est le dernier rempart des peuples contre le mondialisme.

À mort le mondialisme !

La Nation, le local, le bio intégral, les circuits courts, l'humanitude, et la démocratie directe participative neutre :
voilà ce dont nous avons collectivement besoin pour créer une société juste, harmonieuse, et heureuse.

En complément sur mondialisme :

En complément sur ville :

     

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4659 

Brandon Smith : "Les mondialistes construisent une armée de Génération Y pour détruire la souveraineté". Voir [ici] ().

En complément sur mondialisme :

       

Mercredi 24 Mai 2017 - News # 4289 

Christine Agathon-Burton, candidate UPR de la 1ère circonscription des Français de l’étranger : "Être député, c'est avant tout défendre la souveraineté de la France". Voir [ici] ().

Je sais que cette information n'intéressera pas beaucoup d'entre vous, mais étant au Québec, je fais la promotion de ma candidate favorite aux élections législatives de 2017.

En complément sur UPR :

En complément sur François Asselineau :

     

Dimanche 14 Mai 2017 - News # 4093 

La LICRA ordonne à Macron de retirer l’investiture d’un de ses candidats, celui-ci s’exécute le jour même. Voir [ici] ().

Après le CRIF, voilà la LICRA qui s'en mêle...

Rien n'arrête les sionistes. C'est le chantage permanent à l'accusation d'antisémitisme dès qu'on s'oppose aux actes ou à la volonté d'Israël.

France, quand vas-tu te réveiller enfin, et reprendre le contrôle et la souveraineté de toi-même ?!

En complément sur LICRA :

En complément sur CRIF :

En complément sur le sionisme :

En complément sur Macron :

 

Mercredi 10 Mai 2017 - News # 3992 

Jean-Claude Juncker pour le «principe» d'un ministre des Finances et du budget de la zone euro. Voir [ici] ().

Et voilà, ça commence : on se dirige vers un gouvernement européen où la perte de souveraineté des États va encore s'accentuer.

En complément sur Jean-Claude Juncker :


Dimanche 7 Mai 2017 - News # 3939 

Et merde !!! 

Résultat des Présidentielles 2017 à 18h30 selon plusieurs instituts de sondage : Emmanuel Macron élu président de la République avec 63% des suffrages.  Voir [ici] ().

En réalité, la France et 99% des Français ont perdu !

Triste jour !

La France est désormais livrée intégralement aux oligarques. Ils ont tous les pouvoirs.

La finance a gagné, les politiciens-traîtres ont gagné, les médias vendus ont gagné, mais les Français ont perdu, et ils ne le savent même pas, c'est terrible... Le monde de l'illusion...

Seul recours : gagner les législatives pour qu'Emmanuel Macron n'ait pas de majorité à l'Assemble Nationale. C'est la seule manière de limiter la casse.

Cela dit, il va avoir beaucoup de français contre lui durant son mandat : les manifestations et les oppositions de toutes sortes ne vont pas cesser. L'ambiance va être terrible, notamment concernant tous ses projets anti-sociaux imposés par des ordonnances.

Quand on voit la mine réjouie des commentateurs de BFM TV, on sait déjà avant 20h00 quel est le résultat de ces élections...

Ce que l'on peut conclure de cette élection, c'est que 50% des Français sont des veaux... Ils ne comprennent pas du tout les enjeux et votent contre leur propre camp, ils se tirent une balle dans le pied. Le problème, c'est que ces idiots entraînent tous les autres, les autres 50%, vers l'abîme avec eux...

Je suis dépité.  Mais, compte tenu de ce qui va arriver en France désormais, je ne donne pas 6 mois aux crétins qui ont voté Macron pour s'en mordre les doigts et regretter leur choix. Souffrez bande de nazes. Souffrez fort pendant 5 ans ! Comme ça, la prochaine fois, vous comprendrez pour qui il voter. Il faut toujours voter pour un candidat patriote au service du peuple et de la souveraineté de la France.

Le véritable enjeu de la présidentielle, c'est toujours l'indépendance et la souveraineté de la France,
bande de nazes qui avez voté Macron !

Vous avez livré votre pays aux puissances d'argent, aux lobbies, et aux technocrates non-élus de l'Union Européenne.

Ils ne faudra pas venir vous plaindre des catastrophes sociales, économiques, et antidémocratiques, qui vont survenir.

Dieu se rit des créatures qui déplorent les effets dont elles chérissent les causes.

Jacques-Bénigne Bossuet.

Vendredi 5 Mai 2017 - News # 3888 

Vous n’avez que la France pour vous défendre, la France n’a que vous pour la défendre.

Marine Le Pen.


Une magnifique déclaration... Si pertinente et vraie, si essentielle et vitale !


Défendons la France pour qu'elle nous défende !


Comprenez ceci : les européistes et les mondialistes ont un plan précis machiavélique : dissoudre les États-nations.

Lorsque ceux-ci auront été détuits, nous ne serons alors plus chacun qu'un habitant d'une province sans souveraineté, complètement mise en esclavage par des lois et des règlements décidés par des gens non-élus, par des technocrates, par des oligarques, par des lobbies de tous types. Nous ne pourrons alors plus rien faire pour nous opposer à leur volonté de domination et de pouvoir.

game over

Seule la Nation peut nous défendre.

Seule la Nation peut garantir notre souveraineté.

Seule la Nation peut garantir notre indépendance.

Seule la Nation peut nous apporter la démocratie.

Seule la Nation peut nous apporter la Liberté.

Pensez-y...


Mercredi 3 Mai 2017 - News # 3840 

Le président du Venezuela Nicolas Maduro convoque une Assemblée nationale constituante. Voir [ici] ().

Au moins ça a un avantage : de rendre au peuple sa souveraineté et établir plus de démocratie pour libérer celui-ci de l'emprise terrible et fatale de tous les lobbies, notamment économiques.

En complément sur la constitution :

En complément sur le Venezuela :

En complément sur Hugo Chavez :

   

Mercredi 3 Mai 2017 - News # 3838 

Macron est totalement illégitime pour exercer la fonction à laquelle il prétend.

Communiqué du général Didier Tauzin :

Madame, Monsieur,

Depuis l’annonce des résultats du premier tour de l’élection présidentielle, les « consignes de vote » et autres appels à « faire barrage » se succèdent. Ces pratiques relèvent d’une conception politicienne de la démocratie. Elles témoignent du mépris et du paternalisme des prétendues « élites » des partis politiques envers « leurs » électeurs.

Chaque citoyen dispose librement de sa conscience en laquelle réside une part de la souveraineté nationale, il n’a donc pas à recevoir de consigne de vote. C’est la raison pour laquelle je n’en formulerai pas.

J’assure cependant, qu’à titre personnel je ne voterai pas pour Emmanuel Macron. À mon sens, ce candidat est totalement illégitime pour exercer la fonction à laquelle il prétend.

Son accusation de « crime contre l’humanité » portée contre la France, ainsi que sa négation de la culture française, héritage de notre longue histoire, creuset de notre cohésion nationale et fierté de notre peuple, le rendent illégitime. Illégitime, Emmanuel Macron l’est aussi par sa trop évidente soumission aux puissances financières, bancaires et médiatiques, dont les intérêts divergent radicalement du bien commun national.

Ce dimanche 7 mai 2017, nous, citoyens, seuls détenteurs de la souveraineté nationale, avons un choix fondamental à faire. Oubliant les intérêts catégoriels et les stratégies de partis, sachons être guidés par le seul intérêt supérieur de la France.

Ceci étant dit, nous devons regarder au delà de cette échéance. La preuve en est maintenant faite : la dictature des partis détruit notre pays, nous devons donc nous préparer à le Rebâtir.

Ensemble rebâtissons la France !

Général Didier Tauzin.

Source : Facebook ).

Ben voilà, tout est dit !

En complément sur Macron :


Lundi 1er Mai 2017 - News # 3787 

Pour Marie-France Garaud, figure historique du gaullisme, Marine Le Pen est « la seule à pouvoir rétablir la souveraineté de la France ». Voir [ici] ().


Samedi 29 Avril 2017 - News # 3729 

Petite réflexion sur l'esprit du temps en France :

Je trouve que les choses sont en train de se radicaliser.

Je trouve que le pays est en train de se diviser de plus en plus.

Peut-être que les Français ont besoin de souffrir plus, c'est-à-dire d'avoir Macron au pouvoir pour enfin se rendre compte ?

La classe politique UMPS fait tout pour que le peuple ne puisse pas reprendre le pouvoir, que ce soit via le FN ou les Insoumis. Ils utilisent tous les procédés, tous les mensonges, toutes les manipulations et propagandes iniques possibles. Le chiffon rouge du soi-disant arc républicain est un leurre terrible que beaucoup de Français ne comprennent pas du tout.

Les collabos ne sont pas au Front National, ni à Debout la France, mais au sein de l'UMPS : ils ont objectivement trahi les Français, trahi la constitution en abandonnant de manière illégale la souveraineté de la France à l'Union Européenne, et tout le social aux puissances d'argent, aux lobbies, et au marché. Ce sont eux les collabos.

Car enfin, l'essence même du gaullisme, c'est la libération du pays, c'est l'indépendance et la souveraineté de la France, pas sa soumission à toutes les féodalités de l'époque. Certains l'ont manifestement oublié...

Si les Français prennent 5 ans avec Macron, l'unique chance qu'il restera au peuple c'est de l'empêcher de gouverner en ne lui donnant pas de majorité à l'Assemblée Nationale. Malheureusement pour nous tous, Macron gouvernera par ordonnances... Et contre ça, on ne peut rien faire. La rentrée d'automne risque d'être très très chaude...

Peut-être qu'effectivement, le peuple français a besoin de souffrir plus, de se prendre le mur davantage dans la gueule pour qu'enfin il réagisse. C'est triste, mais comme on dit : à tout malheur est bon.

Affaire à suivre... (Mais les choses vont s'intensifier, les réactions incroyables et antidémocratiques, suite au ralliement de Nicolas Dupont-Aignan à Marine Le Pen, ne présagent rien de bon...)


Vendredi 7 Avril 2017 - News # 3120 

Soral, vite ! – Épisode 9 : "Le mondialisme, c’est la guerre !". Voir cette [vidéo] ().

Le choix des élections présidentielles est simple, somme toute :

Alain, ta prédiction d'un score de 2% maximum pour François Asselineau au soir du 1er tour, est grostesque...


Mercredi 5 Avril 2017 - News # 3060 

 

Présidentielles 2017 : les drapeaux et hymne national sont interdits par le CSA dans les clips de campagne ! Voir [ici] ().

Le CSA justifie ces interdictions par la peur que les candidats ne “misent sur un nationalisme délirant”.

Conclusion : le CSA est partial car il interdit tout mouvement qui mettraient en avant la nation.

Bien évidement, le Front National est le premier visé, de même que d'une certain façcon les partis de Nicolas Dupont-Aignan, et l'UPR de François Asslineau qui sont des mouvements patriotiques qui mettent en avant la souveraineté nationale.

Inique !

Antidémocratique !


Lundi 3 Avril 2017 - News # 3035 

 

Vu de Grande-Bretagne : « Macron, candidat fabriqué, chéri de l’élite parisienne, marié à une grand-mère, et sans un seul ami ». Voir [ici] ().

Ils sont bien ces Anglais : ils voient clair !

Et, en plus, ils ont osé rependre leur souveraineté en votant le Brexit. 

SAUVEGARDE DE L'ARTICLE SUR LES CONSEILS DE Dreuz.info :

3 avril, 15h05 : Avertissement. si vous lisez cet article, faites en une sauvegarde, il se peut que nous devions le supprimer à la demande de son auteur.

Ben Judah du Times britannique a accompagné Emmanuel Macron dans sa campagne électorale. Ce qu’il en dit, vu de Grande-Bretagne, est rafraîchissant, ce n’est certainement pas l’idolâtrie béate de BFMTV.

Extraits.

On est assis en seconde classe pour la seconde fois de sa campagne, et le politicien de 39 ans me serre la main. Son regard bleu perçant qui vous fixe avec persistance, au bout d’un moment, est dérangeant et donne envie de regarder ailleurs.

L’élection survient dans un climat de sentiment anti-européen croissant, de chômage massif, de terrorisme et de tensions ethniques latentes partout en France.

Une série d’attaques a répandu la peur des enclaves islamistes et des banlieues de non-droit. Parmi les sites internet politiques les plus fréquentés, 7 sont islamophobes ou antisémites. Pourtant, tandis que sa rivale parle d’écroulement social, Macron tente de vendre une vision optimiste.

Macron veut que la France soit de nouveau jeune et confiante. Imaginez Steve Jobs parlant de l’économie française. Et il répète sans cesse son mantra : la gauche et la droite sont épuisées, dépassées, usées. Nous avons besoin d’une rupture, d’innover, oser — ou risquer de nous écrouler complètement. Avec En Marche !, il a fait ce que beaucoup d’anciens proches de Tony Blair, de gauchistes démocrates et ce qui reste de Tories ont fantasmé : créer un nouveau parti qui soit devant dans les sondages.

Les pensées de Macron sont pour la France des banlieues, les pneus qu’on brûle et Charlie Hebdo. « Je ne veux pas tomber dans la guerre civile. » « L’argument de la droite et de l’extrême droite vise l’islam et mêle l’islam au terrorisme, c’est une erreur. C’est tomber dans le piège des jihadistes. Ca nous emmène vers la guerre civile. Vers le point où l’on doit dire que ces 4,5 millions de citoyens français musulmans sont le problème. »

Nous nous rendons à un meeting En Marche ! à Bordeaux. Assise près de lui, ressemblant à une Jane Fonda française, se trouve la femme qui est toujours à ses côtés : Brigitte Macron, 63 ans. C’est sa femme, pas sa mère — 24 ans son aînée. Parfum de scandale, elle était sa professeur d’art dramatique à l’école ; ils ont développé une relation intime quand il n’avait que 17 ans, et il avait le même âge que l’un de ses enfants [En France, l’âge limite pour une relation sexuelle délictuelle avec un mineur est relevé à la majorité civile (18 ans) dans le cas de relations entre un mineur et une personne ayant autorité par sa fonction. Il s’agit alors d’une circonstance aggravante et la peine de prison est relevée de deux à cinq ans]

« Emmanuel est très bon acteur, » dit-elle en plaisantant. « Il était dans ma classe. »

Ils ont l’air bizarres ensemble avec leur alliance identique en argent. Pourtant, plus vous les regardez, comment ils se touchent, échangent des regards et plaisantent ensemble, plus vous voyez leur amour l’un pour l’autre — et c’est une connexion qu’on ne peut pas feindre.

Macron prépare déjà son premier coup de téléphone à la Maison-Blanche [jusqu’à aujourd’hui, le président américain a refusé de prendre François Hollande au téléphone et de le rencontrer – alors qu’il a parlé et invité des dirigeants de pays bien moins importants sur la scène internationale comme l’Espagne]. « Trump a été élu par le peuple américain, » dit-il en souriant [et cette phrase est totalement creuse]. « J’attends de voir ce qu’il va confirmer en matière de stratégie. Par-dessus tout, j’attends de voir s’il clarifie sa stratégie concernant les relations internationales, car je n’ai pas l’impression que c’est totalement clair aujourd’hui. [Pourtant la stratégie du Président Trump est très claire au contraire : l’Amérique d’abord. Toute action doit passer par le test suivant : est-ce que cela peut bénéficier au peuple américain.]

Les plus déjantés pensent que Macron a une double vie en tant que franc-maçon — et, apparemment parce qu’il a travaillé à la banque Rothschild, qu’il est un agent de la conspiration juive pour dominer le monde, bien qu’il soit allé dans une école catholique. Tapez “Macron est-il…” dans Google et le premier résultat sera “juif” — Et juif, il ne l’est pas.

Macron est sans aucun doute l’une des personnes les plus fermées que j’ai rencontrées, et tellement lisse qu’il pourrait glisser d’une paire de menottes. La plupart des proches de Macron, des amis d’école et beaucoup de ses supporters n’arrivent pas non plus à mettre le doigt sur qui il est vraiment.

J’ai approché certains de ses amis qui le connaissent le mieux. De nos conversations, trois choses m’ont frappé.

Arnaud Dartevelle, un ami d’école à Amiens et maintenant professeur d’histoire dit de lui :

“Il garde une partie de lui secrète”. “Il a ce don de se faire facilement des relations depuis son plus jeune âge, sans jamais révéler toute sa personnalité, et en gardant ses distances.” 

“On parlait politique tous les jours depuis qu’on était très jeunes”. “Je ne suis pas surpris de le voir en politicien… Il a toujours aimé être le centre d’attention.”

“Il était littéralement philosophique, avec une voix douce et des cheveux longs,” se souvient son ancien copain de classe Antoine Joannes, qui travaille maintenant à la télévision. “Et un jour, j’écarquille les yeux et je le vois à la télé, complètement coincé, avec une cravate serrée, parlant d’économie comme conseiller du Président Hollande.”

Au lycée jésuite d’Amiens La Providence, Macron, Dartevelle et Joannes étaient dans le groupe de théâtre de Madame Brigitte Auzière. La relation d’amour interdite entre Emmanuel et son professeur commença lors d’une pièce de théâtre au sujet d’un politicien rendu fou par un dramaturge. Il avait 17 ans.

 Macron se disait “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac” 

Ceux qui ne sont pas envoûtés par son magnétisme, comme Dartevelle, voient en Macron quelque chose comme l’anti héros de Balzac Eugène de Rastignac, l’intrigant provincial que rien n’arrêtera pour séduire les femmes et réussir à Paris.

“C’est un séducteur très doué,” dit de lui Christian Monjou, son ancien professeur d’Anglais à Henri-IV.

Macron a commencé à travailler comme assistant pour le philosophe Paul Ricœur, lequel le poussa à entrer à Sciences Po. Là, il enterra ses ambitions littéraires et arrêta d’écrire de la poésie pour la politique. Ses dissertations étaient sur Machiavel, et il écrit dans un manifeste qu’il était “transporté par l’ambition dévorante des jeunes loups de Balzac”.

Ne ratez aucun des articles de Dreuz, inscrivez-vous gratuitement à notre Newsletter.

En parlant avec Macron dans le train, une chose répétitive devenait claire. Il est évasif quand il s’agit de politique, transformant tout en questions philosophiques, abstraites, ou en bottant en touche avec une avalanche de données.

Quand on parle d’Histoire de France, il contrôle la situation, et me regarde dans les yeux, mais en politique étrangère, j’ai l’impression qu’il récite un discours. Je m’en suis encore rendu compte durant son premier débat télévisé avec les cinq principaux candidats. Le Pen lui a lancé : “Vous avez un talent fou. Vous avez parlé pendant sept minutes, et vous n’avez rien dit.” Des proches de Macron ont avoué qu’elle avait fait mouche.

Bien qu’il fait campagne contre le système, Macron est en réalité son plus parfait produit. Et je réalise à quel point la fusion du technocrate et du banquier sera efficace pour les négociations de Brexit.

Assis avec Macron, il est impossible de ne pas voir le jeune Tony Blair, qui n’avait que 43 ans lorsqu’il est entré à Downing Street. “J’ai beaucoup de respect pour ce qu’a fait Tony Blair,” dit Macron.

Inquiet, Jacques Attali qui l’a présenté à François Hollande fait remarquer que malgré les slogans, il n’y a rien de moins révolutionnaire que les employeurs de Macron, ses réformes structurelles libérales, et les modestes réparations qu’il veut apporter au système. “Soit maintenant, soit dans cinq ans, une de ces deux choses va se produire — soit on fait les réformes nécessaires, ou nous élisons le Front National et nous quittons l’Union européenne et l’euro, et on doit tout recommencer.”

En arrivant à Bordeaux pour le meeting, je me glisse au premier rang, regardant Brigitte regarder Emmanuel. Ils se regardent constamment pendant qu’il parle. Le prof d’art dramatique l’évalue continuellement en hochant de la tête.

Les yeux d’Emmanuel lui disent qu’il fait du mieux qu’il peut.

Avec l’air des mauvais jours de Barack Obama, il change subitement de rythme. Il affronte Le Pen : “il ne faut rien céder au parti de la haine.” Quelque chose rempli ses yeux, Brigitte tombe en pleurs, et comme la foule (la salle est moins que pleine) chante “Macron président !” — on peut voir qu’ils sont terrifiés de ce qui les attend à l’automne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : traduit et adapté de l’anglais par Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Source : thetimes.co.uk ()


Samedi 1er Avril 2017 - News # 3012 

 

Nord-Pas-de-Calais : plus d’un million de pauvres, et ça s’aggrave... Voir [ici] (). Inquiétant.

Il est certain qu'en ayant abandonné notre souveraineté à l'Union Européenne, en permettant toutes les délocalisations possibles par la libre circulation des capitaux, en ouvrant nos frontières à des hordes de migrants qui favorisent grandement le dumping social et qui alourdit aussi en plus les charges de la collectivité, nous avons fabriqué de plus en plus de misère.

Il nous faut retrouver notre souveraineté nationale pour décider des priorités pour notre pays. Et la misère en est une. Plus de 8,8 millions de français sont sous le seuil de pauvreté. (Voir [ici] ()). C'est indigne dans un pays aussi riche.

Seule l'UPR de François Asselineau a pour programme le Frexit, la sortie immédiate de l'union Européenne antidémocratique d'essence néolibérale.

Il est temps d'agir.


Dimanche 26 Mars 2017 - News # 2855 

L'UPR confirme son statut de parti rassembleur de tous les Français : François Asselineau reçoit le soutien actif de personnalités du Parti Communiste Français qui ont témoigné lors de la grande fête du 10ème anniversaire de ce parti. Voir cette [vidéo] ().

Avec plus de 20.600 adhérents à ce jour, l'UPR s'impose plus que jamais comme le mouvement de rassemblement de tous les français qui veulent libérer la France de l'oligarchie non élue de Bruxelles, et retrouver
notre souveraineté nationale.

Comme jadis le Conseil National de la Résistance a su rassembler des français de tous bords, l'UPR propose pareillement la libération de notre pays en invitant tous les démocrates, quel que soit leur bord
politique, à se rassembler.

Tous unis, nous pouvons reprendre en main les destinées de notre pays.

Divisés, ce sont les forces des puissances d'argent, des lobbies, des forces exécutives du marché, et des oligarques européistes et mondialistes qui vaincront, détruisant au passage les États-nations et la
démocratie.


Vendredi 17 Mars 2017 - News # 2729 

Un secret que l'on cache soigneusement à tous les Français : les Grandes Orientations de Politique Économique 2016-2017 pour la France (GOPÉ) qui ont été définies à Bruxelles. Voir [ici] (). Conclusion : en dehors de François Asselineau (qui est le SEUL à vouloir sortir de l'Union Européenne par l'Article 50), quelque que soit le président pour lequel vous voterez, cela ne changera rien : vous subirez, que vous le vouliez ou non, cette politique européenne qui détruit la France et l'économie des Français. Ou est la démocratie dans cette gabegie ? Quid de l'élection présidentielle ? Quid des élections législatives ? Voter ne sert plus à rien si nous avons perdu notre souveraineté nationale. Pensez-y...


Vendredi 10 Mars 2017 - News # 2628 

Réaction des européistes contre la volonté des peuples de sortir de la dictature discrète mais efficace de l'Union européenne, ça commence : les pays fondateurs de l’Union européenne vont former une union fédérale. Voir [ici] (). Attention, c'est un piège à cons ! Ne vous laissez pas tromper par ce concept fallacieux : cette opération ne change fondamentalement rien, c'est une opération de cosmétique, de maquillage, visant à tromper les peuples en leur faisant croire que ce nouveau statut leur apporterait la liberté. C'est on ne peut plus faux : l'Europe antidémocratique, vendue aux lobbies de tous types, aux gens non élus, et d'essence néolibérale, restera malgré ce ravalement de façade trompeur exactement la même d'un point de vue des pouvoirs de décisions antidémocratique, et de la perte de souveraineté, car les États se verront toujours imposer par Bruxelles leurs politiques monétaires, et économiques, migratoires, etc. Ne tombez pas dans le piège ! Il n'y a qu'une seule solution viable et certaine pour retrouver notre indépendance notre souveraineté nationale, et notre démocratie : sortir de l'Union Européenne, de l'Euro, et de l'OTAN, ce que propose l'UPR de François Asselineau.


Vendredi 10 Mars 2017 - News # 2627 

 À TOUS LES FRANÇAIS  : Le moment est historique : la France a une formidable opportunité de retrouver sa souveraineté et sa démocratie. Il appartient à chacun de nous de travailler intensément pour faire connaître François Asselineau au plus grand nombre de nos compatriotes. C'est maintenant que tout commence. Au travail ! Nous avons tous une responsabilité dans l'avenir de notre pays !


Samedi 11 Février 2017 - News # 2249 

Déni de démocratie et de la constitution : François Hollande devrait fêter l’anniversaire de la franc-maçonnerie au Grand Orient de France. Voir [ici] (). La république est une et indivisible, et elle ne reconnaît aucun ordre entre les citoyens et l'État. Aucune partie du peuple, ni aucun individu, ne peut s’attribuer l’exercice de la souveraineté nationale. Seul le Parlement a le monopole pour représenter la souveraineté nationale, pour l'élaboration de la loi. Trafic d'influence, trafic d'intérêts, corruption, initiatives de projets de lois, la Franc-maçonnerie tombée (à ne pas confondre avec la Franc-maçonnerie spirituelle, ésotérique, tout à fait légitime) est une verrue cancérigène sur Marianne qu'il va falloir brûler au plus vite.


Vendredi 1er Juillet 2016 - News # 1402 

Chexit : le président de la République tchèque Milos Zeman appelle à organiser un référendum sur l'UE et l'Otan, a confirmé son porte-parole à Sputnik. Voir [ici] (). On a hâte de voir ça se réaliser ! C'est parti : l'Union Européenne est en cours de désintégration progressive au profit d'un retour de la souveraineté et de l'autodétermination des peuples. Que des bonnes nouvelles !


Vendredi 24 Juin 2016 - News # 1385 

Historique ! Le Royaume-Uni choisit la liberté et sonne le début de l’effondrement de la construction européenne. Voir [ici] (). Putain, quelle victoire magnifique du peuple sur toute cette oligarchie européiste antidémocratique... Une vraie claque cinglante qui, je l'espère, va faire tâche d'huile et détruire cette Europe technocratique d'inspiration fortement néolibérale qui méprise autant la souveraineté des peuples et les désidératas pourtant fondés et légitimes de tous les citoyens européens, En avant, en avant, en avant ! contre l'oligarchie européiste et mondialiste qui veut dissoudre les nations pour construire un gouvernement mondial et tous nous esclavagiser.


Dimanche 1er Novembre 2015 - News # 1081 

Incroyable : un Coup d'État a eu lieu au Portugal. Voir [ici] (). Un véritable déni de démocratie. C'est à ce genre de fait que l'on voit qui a le pouvoir et que les dirigeants sont non seulement profondément antidémocrates, mais aussi des traîtres, des vendus à l'OTAN, à l'Europe de Bruxelles, et aux mondialisme. Ce coup d'État est un marqueur franc du mépris de la souveraineté des peuples européens par l'oligarchie politique en place. C'est très grave... Et en a-t'on entendu parler dans les médias ? Non, c'est passé comme une lettre à la poste, alors même que cela aurait dû faire la une de tous les journaux et télévisions, et susciter un tollé général. Voir aussi cet édifiant [article] () et cette [vidéo] (). Ça devient dingue, et la dictature arrive...


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .