Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

78 News

Vendredi 19 Juillet 2019 - News # 18958 

Finance et spéculation : Échec de génies en 5 épisodes - Wall Street Stories #4 - Heureka :

Les autres épisodes dès que déinobinbles.

La problématique de la série :

La première vidéo explique certains concepts importants (arbitrage, effet de levier,  Value at Risk). Les 4 épisodes qui suivent racontent l'histoire, tirée du livre de Roger Lowenstein "When Genius Failed", du Hedge Fund américain LTCM.

Les mathématiques financières probabilistes reposent encore aujourd'hui sur un modèle développé dans les années 70s par R. Merton, M. Scholes et F. Black. Selon ce modèle les performances boursières de tous les produits financiers suivent une distribution normale, une gaussienne. Il en résulte qu'une fois la moyenne et la volatilité (= écart type) des performances connues, il est possible de calculer avec plus ou moins de certitude la probabilité d'occurrence d'une performance particulière.

Concrètement, vous prenez toutes performances passées d'un produit financier quelconque afin d'en calculer la moyenne et l'écart type. Cela vous permet d'en déduire la loi normale associée. Puis vous pouvez affirmer la chose suivante : "il y a X% de chance que la prochaine performance du produit financier en question soit de Y%". A vous de choisir les X et les Y qui vous intéresses. Pour un X donné il y aura un Y associé et inversement. Ce modèle permet de calculer, selon un certain degré de certitude, les risques de pertes associés à un ou plusieurs produits financiers. C'est ce qu'on nomme la "Value at Risk". Le problème, c'est que tous ces calculs probabilistes ont beau sentir bon les mathématiques rigoureuses qui ne peuvent pas se tromper, les marchés financiers n'en demeurent pas moins une bête qu’aucun modèle n'a jamais réussi à dompter. L'histoire de LTCM est un des nombreux exemple qui nous rappelle que si les modèles mathématiques sont un outil extrêmement puissant au service de la compréhension du monde, le monde n'a aucune raison de se comporter comme les modèles...

Comment fonctionne le modèle de Black, Merton et Scholes ?
Comment est-il connecté à la théorie économique dite orthodoxe ?
Quel est le rôle de la volatilité ?
Qu'est-ce que l'arbitrage ?
Qu'est-ce qu'un Hedge Fund ?
Qu'est-ce que l'effet de levier ?
Qu'est-ce que la VaR ?

Une fois de plus, on peut se rendre compte que la bourse est une saloperie totalement inutile et préjudiciable à l'Humanité qui drainent des cerveaux et des capitaux de manière inconsidérée.

C'est ahurissant... 

La cupidité fait faire aux hommes n'importe quoi.

À un moment, Heureka ose dire "Les marchés financiers auraient tendance à devenir de plus en plus efficients, et donc à supprimer les risques" : ben voyons... LOUFOQUE ! RIDICULE ! Un sommet dans le déni de réalité. 

Tout le passé de la bourse avec ses nombreux krachs et faillites prouvent le contraire. Et le pire est à venir... De la propagande boursière.

Il faut fermer la bourse, et créer une "bourse bleue", c'est-à-dire un nouveau système qui interdit la spéculation par construction, et qui sert uniquement l'économie.

À voir !

En complément sur finance :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

En complément sur Wall Street :

En complément sur Heureka :


Lundi 15 Juillet 2019 - News # 18864 

Sondage : près des deux-tiers des Français saluent la nomination de Christine Lagarde à la tête de la BCE. Voir [ici] ().

Conclusion ? Les français sont bien des veaux. 

Le chauvinisme couplé à la bêtise.

Comme si Christine Lagarde allait faire une quelconque politique favorable à la France... 

Elle va servir les intérêts de la finance, des banques, de la spéculation, et de l'empire américain. Ne vous faites aucune illusion.

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur BCE :

En complément sur veaux :

En complément sur sondage :

 

Mardi 2 Juillet 2019 - News # 18572 

 

Petite note de lecture sur le livre "Dépossession - Comment l'hyperpuissance d'une élite financière met États et citoyens à genoux" de Liliane Held-Khawam :

Comprendre l'état actuel du monde, de notre asservissement à tous au profit de quelques uns, et comment nous en sommes arrivés là, telles sont les buts premiers de ce livre passionnant, et absolument pas rébarbatif malgré les sujets abordés : l'endettement, la banque, les marchés, la spéculation, la finance de l'ombre, les stratégies de dominations et de concentration des richesses, etc.

Un livre qui se lit comme un roman, et qui démonte les arcanes majeurs d'un capitalisme financier triomphant, fondamentalement transnational, et absolument dominateur et cynique.

Un livre MAJEUR, à lire absolument, nous donnant une photographie cohérente, précise, synthétique, et crédible, de ce qui nous arrive à nous tous citoyens du monde.

Les moins :
- Un livre à mon avis réalisé dans la précipitation : il reste ici et là quelques coquilles (rien de grave).
- Plus embêtant : le format est trop petit avec des images, des tableaux et des graphiques, parfois quasi illisibles (quel gâchis !).
- Il manque les annexes ! Néanmoins, on peut les télécharger [ici] () (J'aurais vraiment apprécié que le livre soit complet).

Les plus :
- Vraiment didactique, clair, très accessible et facile à lire.
- Incontestablement la meilleure synthèse disponible à ce jour sur notre dépossession à tous par la caste, la ploutocratie, et la finance, mondiales.

Je recommande ce livre plus que vivement.

À lire absolument !


Vous trouverez sur cette page () où commander cet excellent livre.

En complément sur Liliane Held-Khawam :

       

Mardi 4 Juin 2019 - News # 17906 

CONSommation : Scène d'émeute en France chez Lidl pour la sortie du nouveau robot Monsieur Cuisine Connect... :

Le parasite de l'envie est très puissant, et fait faire n'importe quoi aux gens. Les passions humaines se déchaînent alors, avec les défauts de la colère, de la convoitise, de la haine, etc., qui entrent alors en plus en scène.

[MAJ] : Spéculation : des gens revendent leur robot Monsieur Cuisine Connect trois fois plus cher sur le site Leboncoin, et Lidl a fait une annonce. Voir [ici] ().

En complément sur consommation :

En complément sur Lidl :

     

Jeudi 30 Mai 2019 - News # 17792 

Guerre au Yémen : Des dockers de Marseille refusent de charger des armes françaises pour l’Arabie saoudite. Voir [ici] ().

Et oui, le monde ne marche que parce-qu'il y a des travailleurs.

Et le monde n'est fait que par les travailleurs.

Tout ce que vous pouvez voir de la civilisation, tous les objets, toutes les constructions, et même la nourriture, ont été fait par des travailleurs.

Une belle initiative, un pied de nez magistral qui remet les pendules à l'heure, et dont beaucoup devraient s'inspirer, notamment les Gilets Jaunes.

La grève générale illimitée est l'outil par excellence qui montrera aux parasites intellectuels et surpayés la vraie nature de la civilisation : ce sont les travailleurs qui la construisent et la font vivre pas les publicitaires, les services marketing, les politiciens, les actionnaires oisifs, les spéculateurs, les banquiers et les financiers, et autres parasites détestables, qui se sont là que pour se gaver indûment sur le dos du peuple.

En complément sur Yémen :

En complément sur Arabie saoudite :

En complément sur docker :

   

Lundi 13 Mai 2019 - News # 17341 

La Deutsche Bank pourrait déclencher une nouvelle crise financière mondiale. Voir [ici] ().

Une portefeuille de dérivés estimé à 46.000 milliards d'euros... : 14 fois le PIB de l'Allemagne...

Emblématique de la folie de la spéculation.

La financiarisation de l'économie est un non-sens, une autre trahison de nos traîtres de politiciens qui n'ont encore rien fait pour l'empêcher.

Il faut quand même savoir que le montant des dérivés au niveau mondial dépasse les un million de milliards de dollars... 

Par comparaison, le PIB mondial est de l'ordre de 80.000 milliards... : ça montre que le casino de la finance est sans commune mesure avec le réel. Et tout ça pour gagner de l'argent avec de l'argent, sans rien faire, et le plus vite et le plus gros possible. Délirant.

On se dirige vers la ruine universelle.

En complément sur Deutsche Bank :

En complément sur dérivés :

En complément sur spéculation :

   

Mercredi 3 Avril 2019 - News # 16224 

Logement et appartement-ruche : à Barcelone, une société loue des chambres de deux mètres carrés et veut exporter le concept à Paris. Voir [ici] ().

SYNOPSIS :

Une chambre de 2,4m², entre 125 et 325 euros par mois, à quelques encablures de Barcelone, c’est ce que propose la start-up espagnole Haibu 4.0 depuis quelques semaines. Les prix sont définis en fonction du lieu et de la superficie de l'appartement ainsi que par le nombre de colocataires. Une aubaine pour certains, qui voient les loyers flamber depuis plusieurs années. Spéculation et proposition indigne, pour les autres, dont la mairie qui s’est immédiatement opposée au projet.

C'est vrai que c,est pas jojo, mais avoir un toit, une douche, un endroit pour manger au sec et dormir pour 150 euros par mois, c'est mieux que de dormir dans la rue.

En fait, ce type d'appartement-ruche devrait être réservé à de vraies ONG, et pas à des entreprises commerciales qui sont des marchands de sommeil déguisés.

Si la pratique est encadrée par la loi, le tarif pourrait même être plus bas, puisque sans objet lucratif, et donc permettre à nombre de gens d'éviter de se retrouver SDF.

En complément sur logement :

En complément sur SDF :

     

Vendredi 15 Mars 2019 - News # 15734 

François Boulo cloue le bec de la présentatrice sur le bien-fondé de la mobilisation des Gilets Jaunes, et dénonce la spéculation :

Décidément, il est bien ce garçon.

En complément sur François Boulo :

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur spéculation :

   

Mardi 12 Mars 2019 - News # 15622 

Économie et banque centrale américaines : "Comme par hasard, mesurés en or et non en dollars nominaux, le marché boursier américain et le PIB américain sont au même niveau qu'en 1961. Pas de croissance en termes d'argent réel" :

En clair : la FED a tellement imprimé d'argent (notamment par ses quantitative easings) que le dollar s'est dévalué au point d'annuler 60 ans de croissance ! 

C'est démentiel.

Ou dit autrement : comment les tombereaux de fausse monnaie de la FED ont détruit l'économie américaine. Les seuls gagnants : les banquiers et les grands spéculateurs (milliardaires, edge funs, fonds vautours, banques dites "d'affaire", etc.).

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur économie :

En complément sur fausse monnaie :

En complément sur FED :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15510 

Dans la série les banques centrales sont complices de leurs amis banquiers : La BCE annonce de nouveaux prêts géants aux banques. Voir [ici] ().

Pour que les banques spéculent encore plus ?

C'est à ce genre de chose que l'on peut voir quelle est la vocation RÉÉLLE des banques centrales : servir leurs petits copains pour qu'ils continuent de jouer au casino mondial de la finance et des diverses bourses et marchés.

La BCE ferait mieux de prêter cet agent à taux zéro aux États, et que ceux-ci suppriment l'impôt sur le revenu (à l'exception des plus riches et avec une ponction progressive), et diminuent les taxes, ce qui permettrait à des millions de gens de mieux vivre, et de relancer l'économie. Rappel important : 70% du PIB des États, c'est la consommation des ménages.

Artisans, commerçants, petites et moyennes entreprises, et les autres, vous voulez du chiffre d'affaire ? Si les gens n'ont pas d'argent, avec quoi voulez-vous qu'ils achètent vos biens et services hum ?

Il nous faut redonner absolument de l'oxygène aux citoyens, ce qui vivifiera toute l'économie, et même les taxes récoltées par l'État. 

En complément sur banque centrale :

En complément sur BCE :

En complément sur banque :

En complément sur banquier :

En complément sur spéculation :


Lundi 18 Février 2019 - News # 15127 

Spéculation, de surcroît non régulée : Le shadow banking (ou finance de l’ombre) explose : «On patine sur une couche de glace très mince». Voir [ici] ().

On court à la catastrophe.

La spéculation est une activité de parasites, considérablement nuisible à la société puisqu'elle fait payer à tous la prise de bénéfices des spéculateurs sur le prix des matières premières et des marchandises.

Il faut fermer les bourses, et ouvrir des bourses bleues (un terme inventé), ces bourses où par construction la spéculation est radicalement impossible, ou alors nous allons tous en crever, nous les 99%.

En complément sur spéculation :

En complément sur shadow banking :

     

Mardi 12 Février 2019 - News # 14958 

Viktor Orban supprime l’impôt à vie aux femmes ayant quatre enfants ou plus. Voir [ici] ().

Ahhhh, voilà une belle mesure en faveur de la natalité et des familles !

C'est quand même autre chose que les mesures immigrationnistes de merde des bobos, des gauchistes, et des Cédric Herrou qui font entrer illégalement des clandestins sur le territoire français.

Vive le populisme, la démocratie véritable !

À bas toutes les idéologies et l'abus des droits de l'homme qu'est le droit-de-l'hommisme !

Maintenant, l'idéal serait de supprimer l'impôt sur le revenu de tous les gens qui sont en dessous d'un certain plancher : cela permettrait aux gens de vivre décemment, et cela relancerait la consommation et vivifierait toute l'économie, 70% du PIB étant constitué par la dépense des ménages.

Et il y a largement tout l'argent qu'il faut pour le faire : 300 milliards d'euros et de fraude fiscale par an + 41 milliards de frais de la dette par an qui sont payés inutilement, si ce n'est pour engraisser des banques et des fonds spéculatifs, si les États pouvaient emprunter directement aux banques centrales à taux zéro et non au banques commerciales.

Comme quoi, il existe des solutions...

En complément sur Viktor Orban :

En complément sur impôt :

En complément sur taxes :

   

Dimanche 10 Février 2019 - News # 14922 

Une réflexion terriblement pertinente de Serge Mongeau, médecin, écrivain, éditeur et père de la simplicité volontaire au Québec :

Quand 26 personnes ont autant que 50% de l'Humanité, c'est le signe que nous avons atteint un point de folie incompatible avec la survie durable de l'Humanité.

Qui est responsable ? Nos traîtres de politiciens qui ont laissé faire les banques, les spéculateurs, et les multinationales, aidés et couverts par les médias et les universités et les grandes écoles.

L'échec de cette humanité est patent, et terrible.

En complément sur réflexion :

       

Lundi 19 Novembre 2018 - News # 12755 

Vincent Brousseau décrypte l’éco – n°3 – 12 questions sur l’actualité économique :

SOMMAIRE :

00:08 Les mini-BOTS sont-ils toujours envisagés en Italie ?
01:00 Les italiens peuvent-ils faire une sortie furtive de l’euro ?
02:02 Les mini-BOTS peuvent-ils avoir une utilité sur les soldes Target2 ?
03:15 Y a-t-il de nouveaux éléments concernant Target2 ?
07:19 En cas de sortie de l’euro en cours d’année, un pays peut-il payer sa dette Target2 en fin d’année ?
09:01 Peut-on considérer que les pays créditeurs Target2, financent eux-même l’achat de leurs produits et services ?
12:13 Peut-on dire que les dettes Target2 sont des eurobonds ?
13:38 La dette Target, doit-elle être payée seulement via Target ?
13:56 Pendant le Frexit, aurons-nous des moyens de nous protéger contre les représailles ou le jeu spéculatif ?
19:51 La France pourrait-elle faire marcher la planche à billet pour faire du chantage via l’inflation de l’euro ?
23:27 L’Allemagne pourrait-elle vraiment sortir furtivement de l’euro sans que la presse spécialisée n’en parle ?
25:01 Allez-vous faire de nouvelles conférences prochainement ?

Vincent Brousseau montre une nouvelle fois qu'il est compétent, et qu'il maîtrise son sujet.

C'est lui qu'il nous faut pour assurer la sortie de la France de l'Euro et mener la mise en place et le pilotage du retour du Franc.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur économie :

     

Mercredi 7 Novembre 2018 - News # 12465 

Spéculation, finance, et produits dérivés : "Faut VRAIMENT que vous compreniez #2 : L'oligarchie en faillite" :

Hormis des vannes pas drôles, et un humour qui n'en est pas, une bonne petite vidéo pour comprendre ce qui se passe.

En complément sur spéculation :

En complément sur finance :

En complément sur produit dérivé :

En complément sur faillite :

En complément sur oligarchioe :


Vendredi 19 Octobre 2018 - News # 11996 

Philippe Béchade : «C’est la pire bulle spéculative sur les marchés depuis 1929 et elle va exploser». Voir [ici] ().

En complément sur Philippe Béchade :

En complément sur spéculation :

     

Jeudi 18 Octobre 2018 - News # 11965 

Fraude fiscale : CumEx Files : comment arnaquer le fisc avec la Bourse :

SYNOPSIS :

« Le Monde » et ses partenaires révèlent un nouveau scandale de la finance autour des dividendes. Pour les empocher sans être taxés par l’Etat, certains actionnaires n’hésitent pas à transférer leurs actions vers l’étranger. C’est ce que l’on appelle, dans le milieu de la finance, le « CumCum », de la locution latine qui veut dire « avec ». Pire, avec la technique du « CumEx », (« avec » et « sans »), des actionnaires peuvent se faire rembourser par l’Etat des taxes qu’ils n’ont en réalité jamais payées.

Ces stratagèmes ont été particulièrement utilisés pendant la crise financière, c’est-à-dire à une époque où l’argent du contribuable servait, déjà, à renflouer les banques. Ils auraient coûté 7,2 milliards d’euros à l’Etat allemand, et continueraient de faire perdre 3 milliards par an au fisc français. Explications en vidéo.

Le monde de la bourse et de la spéculation : à détruire.

Et puis toujours cette propagande mensongère : la bourse finance les entreprises comme l'affirme cette conne : non ! : c'est un casino, c'est tout. Mais un casino monstrueux qui draine des tombereaux de pognon qui manque cruellement à des milliards d'êtres humains.

La propagande libérale... : quelle plaie !

En complément sur fraude fiscale :

En complément sur fisc :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

 

Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11792 

Capitalisme, bourse et spéculation : Wall Street dégringole, les bourses mondiales aussi. Voir [ici] ().

Ouais ben c'est rien du tout..., en comparaison de ce qui arrive...

La bourse actuelle, c'est de la merde : juste un casino géant, divorcé de l'économie à 95%, et qui attire des montagnes de capitaux juste pour la spéculation. 99% des gens sur cette planète n'ont pas besoin de telles bourses, et même cela leur nuit gravement (un seul exemple : la spéculation sur les matières premières et agricoles).

Fermons les bourses, et ouvrons des bourses bleues !

En complément sur capitalisme :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

En complément sur Wall Street :

 

Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11791 

Spéculation et bourse : Olivier Delamarche : L'Intelligence artificielle et les ETF déresponsabilisent les gestionnaires sur les marchés :

SYNOPSIS :

Les ETF, l'intelligence artificielle permettent d'adopter des stratégies de gestion passives qui prémunissent les gérants de fonds de tous risques par rapport à leurs clients. Quel est ce phénomène qui prend de plus en plus d'importance dans la gestion de portefeuille ?

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur spéculation :

En complément sur bourse :

En complément sur ETF :

En complément sur intelligence artificielle :


Lundi 3 Septembre 2018 - News # 10901 

Chômage, travail, cupidité et spéculation, et société du mensonge : 50% de fausses offres d'emploi sur Pôle emploi : «On est dans une situation qui est catastrophique» :

Scandaleux.

Les chômeurs sont encore les perdants.

Laisser rentrer le privé dans les services publics est un non-sens, une absurdité totale.

Le privé n'est pas là pour aider les services publics mais pour faire du pognon grâce aux services publics. Nuance d'importance !

Complément :

Robert Crémieux, membre du Mouvement national des chômeurs et précaires (MNCP) : "Le MEDEF et le gouvernement tiennent exactement le même langage" :

En complément sur travail :

En complément sur Pôle emploi :

En complément sur cupidité :

En complément sur spéculation :

En complément sur chômage :


Mercredi 15 Août 2018 - News # 10511 

Monsanto-Bayer… "Quand Bayer achetait des lots de femmes à Auschwitz" . Voir [ici] ().

Toujours les mêmes : les multinationales, les banques, les spéculateurs, et les très riches.

En complément : "Bayer, Monsanto, c’est ça !" : voir [ici] ().

En complément sur Monsanto :

En complément sur Bayer :

En complément sur Auschwitz :

   

Mardi 14 Août 2018 - News # 10489 

Quelqu’un monopolise le marché de l’argent-métal pour causer une pénurie [1/2]. Voir [ici] ().

Les marchés de l'or et de l'argent sont manipulés par l'État américain à travers les primary dealers et des sociétés financières spécialement crées et détenues par la CIA.

Les prix de ces métaux sont très sous-estimés, et plus particulièrement celui de l'or : l'État américain s'arrange pour qu'on ne voit pas que le dollar ne vaut plus rien, en maintenant ces cours le plus bas possible. Comme le disait un ex-président de la FED, Alan Greenspan, "L'or, c'est le canari dans la mine". Si les gens voient que le cours de l'or monte semaine après semaine, ils sauront que le système est sur le point de s'écrouler, et n'investiront plus en bourse. Or les riches et les banques ont besoin d'une bourse pour continuer à spéculer et à tondre le monde. Il faut donc que les gens pensent que tout est normal. Et cela passe par la manipulation des cours des métaux précieux.

Le marché des EFT (l'or et l'argent papiers) couplé au règlement à terme permettent des effets de lévrier tels que quelques banques peuvent faire ce qu'elles veulent de ces cours.

Mais à un moment, le roi ne plus cacher qu'il est nu : ce jour là les prix de ces métaux vont exploser.

En complément sur argent métal :

En complément sur spéculation :

En complément sur manipulation :

   

Lundi 6 Août 2018 - News # 10337 

Trois banques françaises accusées de spéculer sur la faim dans le monde. Voir [ici] ().

Le Figaro découvrant les méfaits du capitalisme et de spéculation... 

En complément sur banque :

En complément sur spéculation :

En complément sur trader :

En complément sur trading :

En complément sur faim :


Jeudi 26 Juillet 2018 - News # 10074 

Facebook perd plus de 100 milliards en Bourse, du jamais vu. Voir [ici] ().

La bourse, c'est de la merde : c'est un casino géant qui draine des tombereaux de pognon pour tenter d'en gagner encore plus.

Et comme c'est un jeu à somme nulle, ce que gagnent les uns aujourd'hui est ce que perdront d'autres demain.

Il faut créer un type de bourse complètement différent : une bourse où la spéculation est impossible. Et créer une telle bourse est non seulement possible, mais facile, et même très utile pour l'économie.

En complément sur Facebook :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

   

Mardi 24 Juillet 2018 - News # 10022 

Heureka, la chaîne qui explique le fonctionnement de la finance :

En complément sur Heureka :

En complément sur finance :

En complément sur spéculation :

En complément sur trader :

En complément sur trading :


Samedi 21 Juillet 2018 - News # 9926 

Fausse monnaie et spéculation : "La chaîne du bonheur a bien débuté à l’aube des années 80". Voir [ici] ().

Une magistrale pyramide de Ponzi, légalisée, mondialisée (mais surtout aux États-Unis, au Japon, et en Europe)...

En complément sur monnaie :

En complément sur monétaire :

En complément sur spéculation :

En complément sur Ponzi :

 

Dimanche 24 Juin 2018 - News # 9284 

Spéculation : Le pari à 6,6 milliards de dollars d'un trader français expose les défaillances du marché. Voir [ici] ().

Une histoire complètement dingue, montrant qu'on vit dans un monde dominé absolument par le capitalisme et la bourse.

Il est totalement aberrant de pouvoir avoir des positions en milliards avec seulement 20.000 euros sur son compte.

Si cela est possible, c'est que des gens très riches et de grandes banques ont fait pression sur le législateur pour pouvoir autoriser de "jouer" avec de l'argent qu'on a pas. Un scandale.

La reprise du contrôle de la bourse, et même des règles de son fonctionnement, est une priorité absolue pour les peuples pour pouvoir en finir avec le capitalisme. Je pense même qu'il faut ensuite supprimer la bourse telle que nous la connaissons et la rembourser par une bourse bleue où toute spéculation sur les cours est structurellement impossible.

En complément sur spéculation :

En complément sur bourse :

En complément sur dingue :

   

Vendredi 15 Juin 2018 - News # 9077 

Spéculation : Grande victoire en Belgique contre les « fonds vautours » ! Voir [ici] ().

En complément sur spéculation :

En complément sur fond vautour :

     

Mardi 12 Juin 2018 - News # 9026 

Banques et spéculation : la refonte de la règle Volcker pourrait provoquer un krach mondial ! Voir [ici] ().

Les dérégulations ont toujours entraîné des catastrophes... : l'ultra-minorité se gave, pendant que l'immense majorité dépérit, et puis c'est le krach qui ruine des millions de gens et les États qui sont obligés de venir au secours des spéculateurs institutionnels. "La privatisation des profits et la socialisation des pertes" ils appellent ça. Toute une mentalité de voyous et d'escrocs...

Merci à OS pour le lien.

En complément sur spéculation :

En complément sur krach :

En complément sur banque :

   

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8479 

La crise est finiiiiiiiiiiiiiie !

Enfin, par pour nous les pauvres, mais seulement pour les spéculateurs qui jouent sur le CAC40 qui bat un record :

En complément sur CAC 40 :

En complément sur spéculation :

En complément sur bourse :

   

Lundi 14 Mai 2018 - News # 8398 

Politique & Eco n°170 - Pierre Jovanovic : Retraités, banques, faillite : Macron, Hollande en pire ! :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon reçoit le journaliste financier Pierre Jovanovic pour évoquer la politique d’Emmanuel Macron sur les retraites et les banques.

Source : TV Libertés.

À vomir ! 

Prenez le temps de regarder cette vidéo pour prendre la température : c'est à vomir !

Le gouvernement, les politiciens, les banquiers, et les spéculateurs, sont à pendre en place publique...

Un exemple : la banque allemande Deutsche Bank, annonce des pertes de 3 milliards d'Euros, et le lendemain annonce qu'elle a octroyé pour 2,8 milliards d'Euros de bonus à ses banquiers...  Les mecs, ça les dérange pas... La cupidité et le cynisme jusqu'au bout du bout.

Et pendant ce temps, on écrase un peu plus les pauvres, les retraités, et la classe moyenne, par de nouveaux impôts, taxes, et amendes injustes en tous genre..

Putain, c'est inique, et ça devient démentiel ! 

Jusqu'à quand va-t'on devoir supporter toutes ces injustices et toutes ces souffrances ???

Traîtres de politiciens, vous ne méritez que la mort ! 

À voir absolument !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur retraite :

En complément sur banque :

En complément sur faillite :

 

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Mercredi 2 Mai 2018 - News # 8177 

La preuve ultime que Macron est bien le président des riches, des banques, des spéculateurs, et du capitalisme financier triomphant :

"Le leader des marchés libres"
titre à sa une l'un des emblèmes journalistiques du capitalisme :
le magazine économique américain Forbes.
Tout est dit...

Qu'est-ce que faut de plus comme preuve aux crétins qui ont voté Macron et/ou qui le soutiennent encore ?

En complément sur Macron :

En complément sur riche :

En complément sur spéculation :

En complément sur preuve :

 

Mercredi 2 Mai 2018 - News # 8170 

Facebook se lance dans les sites de rencontres. Voir [ici] ().

Comme si ils n'avaient pas assez de pognon comme ça...

Un exemple type du capitalisme : toujours plus, alors même qu'ils n'en ont pas besoin.

À quoi ça sert, à part faire chier d'autres entreprises ? À rien !

Le capitalisme dévore tout, sans aucune utilité, sans aucun avantage pour la société, et juste pour un seul but totalement vain et stérile : gagner toujours plus !

Et ce surplus inutile et préjudiciable pour la société, le capitalisme va s'en resservir pour gagner encore plus, en spéculant en bourse par exemple, etc. Un non-sens, et des conséquences néfaste pour tous les citoyens et la planète.

En complément sur Facebook :

En complément sur capitalisme :

     

Mardi 1er Mai 2018 - News # 8163 

Riches et pauvres : une petite réflexion  :

Cette image n'est pas une blague.

Elle explique que ce sont les pauvres, c'est-à-dire les travailleurs, ceux qui font tout le travail, qui malgré cela se font voler par les riches, par les propriétaires des outils de production, le fruit de leur travail, c'est-à-dire la valeur ajoutée.

L'extorsion de la valeur ajoutée est l'un des principes du capitalisme.

Par essence, le capitaliste ne travaille pas : il vole ceux qui travaillent et produisent, ou spécule sur leur dos en s'intercalant entre les producteurs et les consommateurs, ce qui revient au même : au final, et dans les deux cas, les travailleurs se font extorquer.

Alors, il faut être logique et conclure :

Quand le peuple aura institué déjà ces deux lois, on aura bien avancé dans la destruction des inégalités et l'érection d'une vraie justice sociale.

En complément sur riche :

En complément sur pauvre :

En complément sur réflexion :

En complément sur capitalisme :

 

Dimanche 15 Avril 2018 - News # 7753 

François Ruffin et une syndicaliste : Un témoignage accablant contre la grande distribution (Carrefour) et le capitalisme :

La vidéo complète de François Ruffin invité de l'émission "On n'est pas couché 14" du Avril 2018 :

Le capitalisme crée une société de merde où les gens sont transformés quasiment en sous-hommes pires que des esclaves, puisqu'ils doivent en plus de travailler pour un salaire de misère payer leur nourriture, leur logis, etc.

Innommable !

À mort le capitalisme !

À mort l'actionnariat !

À mort les spéculateurs !

À mort la bourse !

À mort la finance de marchés !

Il nous faut une nouvelle société, basée sur une économie mixte où personne ne peut vivre de ses rentes payées par d'autres personnes qui eux travaillent.

« Dans l'ère du Verseau, le capital sera décapité », « les États-Unis seront châtiés »
V.M. Samaël Aun Weor, Avatar du Verseau.

En complément sur témoignage :

En complément sur François Ruffin :

En complément sur grande distribution :

En complément sur Carrefour :

En complément sur capitalisme :


Mercredi 11 Avril 2018 - News # 7639 

Dorlotée par la finance, la dette verte fête ses dix ans et continue à grandir. Voir [ici] ().

"Nous sommes loin désormais du phénomène de mode, il y a une dynamique mondiale vertueuse qui pousse tout le monde vers le vert et la demande des investisseurs est phénoménale", estime auprès de l'AFP Frédéric Gabizon, responsable pour le marché obligataire chez HSBC. Mais quel foutage de gueule ! C'est la cupidité le moteur de cet engouement.

Et puis 90.000 milliards de dollars sur les quinze prochaines années uniquement pour les nouvelles infrastructures vertes, c'est un montant colossal qui ouvre les appétits...

En complément sur dette :

En complément sur spéculation :

En complément sur investissement :

   

Vendredi 6 Avril 2018 - News # 7498 

Crise économique et financière : la plus grande destruction de richesse de l'histoire a commencé et durera plusieurs années. Voir [ici] ().

Les criminels des banques centrales, en émettant des trilliards de fausse monnaie, sont en train de détruire l'économie.

Contrairement à ce que ces voyous en cols blanc affirment, les quantitative easings ne servent pas l'économie mais seulement leurs petits copains : banques, hedge funds, spéculateurs, et ploutocrates.

En clair : ils fabriquent de la fausse monnaie pour continuer à spéculer, car s'ils ne le faisaient pas les marchés s'effondreraient. Non seulement tous les parasites spéculateurs (moraux ou physiques) ne pourraient plus gagner des fortunes sans ne rien faire, mais en plus, tout le monde verrait alors que le roi est nu et que la situation financière est catastrophique.

La FED et la BCE sont des organisations criminelles qui jouent le petit nombre des spéculateurs contre la vie même du reste de l'Humanité. Démentiel !

En complément sur spéculation :

En complément sur BCE :

En complément sur FED :

En complément sur crise économique :

En complément sur crise financière :


Samedi 24 Mars 2018 - News # 7237 

Finance, spéculation, krachs, et ruine : "Les produits dérivés conduiront au désastre et à l'effondrement systémique" par Egon Von Greyerz. Voir [ici] ().

C'est certain qu'avec un volume aussi démentiel que 1.500.000 milliards de dollars, de petites variations vont entraîner des pertes faramineuses, d'autant que ce sont souvent des produits en cascade et même croisés (comme les CDS).

En complément sur finance :

En complément sur spéculation :

En complément sur krach :

En complément sur effondrement :

En complément sur Egon Von Greyerz :


Mardi 27 Février 2018 - News # 6976 

 Krach en approche : la 3e prédiction du Président Powell :

Cela fait plusieurs années que je dénonce la FED et sa politique démentielle. Elle n'a qu'un seul but, et cette vidéo et ses révélations le démontrent : permettre à une ultra-minorité de ploutocrates de continuer à spéculer sur les marchés et à s'enrichir encore plus.

Seuls les idiots pensent que le but des QE (Quantitative Easing) est de soutenir l'économie. La planche à billet n'a jamais pu faire redémarrer la croissance, on le sait, les japonais en étant le meilleur exemple.

Ce monde est dominé par des grands banquiers, point final.

Et ils se foutent pas mal de l'humanité. Ils sont prêts à sacrifier des milliards de gens, pour s'assurer des fortunes inimaginables.

Ils sont prêt à créer des bulles gigantesques, et de ruiner des millions de gens, si cela peut leur profiter. Et cela leur profite, ne vous faites aucune illusion...

Il faut intégrer le cynisme de ces gens pour comprendre le véritablement le monde, et ce à quoi nous sommes confrontés.

Le pire est devant nous.

En complément sur krach :

En complément sur spéculation :

En complément sur FED :

   

Samedi 17 Février 2018 - News # 6821 

Spéculation et économie de casino : le plus gros hedge fund du monde mise 22 milliards contre l'Europe... Voir [ici] ().

En complément sur spéculation :

       

Mercredi 14 Février 2018 - News # 6769 

Jean Ziegler dénonce les assassins de l'oligarchie du capitalisme mondialisé qui organisent la faim dans le monde pour leur plus grand profit :

La quatrième de couverture du livre de Jean Ziegler "Les murs les plus puissants tombent par leurs fissures - Dialogue avec Denis Lafay" :

De plus en plus rares sont les critiques virulents du capitalisme et du libéralisme contemporains. Leur voix n'est pas éteinte, mais elle est muselée, sinon discréditée, au moins contestée par la suprématie que ce double modèle idéologique et économique exerce désormais, sous des formes certes disparates, sur la quasi-totalité du globe... et dans la quasi-totalité des consciences. Jean Ziegler est de ces opiniâtres résistants au capitalisme. Sa confrontation intellectuelle et - physique, scientifique et émotionnelle, à la véracité de - l'extrême pauvreté, au cynisme des mécanismes diplomatiques, aux obscurantismes multiformes, à l'étranglement des droits humains élémentaires, au dépérissement des utopies, lui confère d'être un observateur unique de l'état humain du monde.

Jean Ziegler est professeur honoraire de sociologie de l'université de Genève. De 2000 à 2008, il a été Rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l'alimentation. Il est aujourd'hui vice-président du Comité consultatif du Conseil des droits de l'homme de l'ONU

Denis Lafay, journaliste, a fondé et dirige Acteurs de l'économie - La Tribune.

Jean Ziegler a raison : la situation est catastrophique, et les riches en sont responsables et coupables. Ces derniers sont la cause de la pauvreté et de la faim dans le monde. Leur cupidité inextinguible a défiguré le monde et toute la planète.

Le capitalisme, et à fortiori le capitalisme purement spéculatif et financier, sont des saloperies innommables que l'Humanité doit combatte et éradiquer s'il elle veut désormais survivre.

Un must à voir absolument !

En complément sur Jean Ziegler :

En complément sur faim :

En complément sur capitalisme :

En complément sur spéculation :

En complément sur pauvreté :


Mardi 30 Janvier 2018 - News # 6496 

Sommet de Davos : Frédéric Fromet rend hommage aux puissants qui s'occupent si bien de nous avec sa chanson "Saga le fric là, ambiance de la bourse" :

Trés réussi ! 

En complément sur humour :

En complément sur Davos :

En complément sur bourse :

En complément sur spéculation :

En complément sur riche :


Mardi 30 Janvier 2018 - News # 6492 

Astrophysique et cosmologie : "L’univers, le big bang et au-delà", par Jean-Pierre Luminet - Université Aix-Marseille - Janvier 2018:

SYNOPSIS :

Conférence donnée en janvier 2018 au MOOC Astrophysique “Du système solaire au Big Bang” de l'Université Aix-Marseille. jean-Pierre Luminet examine un par un les arguments qui rendent crédibles les modèles relativistes de big bang: expansion de l’univers, abondances des éléments chimiques, rayonnement fossile.

Certaines questions fondamentales ne sont toutefois pas tranches: l’espace est-il fini ou infini, l’univers est-il éternel ou pas, quelle est la nature de la matière noire et de l’énergie sombre ?
Que faut-il enfin penser des nouvelles approches spéculatives, comme la théorie des cordes ou la gravitation quantique, et leurs conséquences inédites comme les dimensions supplémentaires de l’espace, le multivers ou les modèles de pré-big bang ?

Non évalué.

En complément sur astrophysique :

En complément sur cosmologie :

En complément sur trou noir :

En complément sur univers :

En complément sur Jean-Pierre Luminet :


Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6421 

Les activités des fonds vautours mettent en évidence certains des problèmes du système financier mondial et témoignent du caractère injuste du système actuel, qui porte directement atteinte à l’exercice des droits de l’Homme dans les États débiteurs, et recommande aux États d’envisager la mise en place de cadres juridiques afin de restreindre les activités prédatrices des fonds rapaces sur leur territoire.

Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU.

Spéculation : la complicité des États et des organisations internationales dans la prédation des Fonds vautours. Voir [ici] ().

En complément sur spéculation :

En complément sur fond vautour :

     

Vendredi 26 Janvier 2018 - News # 6420 

France : la commission des finances dénonce une gestion opaque de la dette au seul profit des acteurs financiers. Voir [ici] ().

Les banques, les hedge funds, et les riches spéculateurs, s'empirent continûment pendant que le peuple se meurt lentement...

Ce monde est navrant. Et beaucoup de choses iniques sont rendus possibles à cause de nos traîtres de politiciens appuyés par nos médias de merde.

En complément sur dette :

En complément sur france :

En complément sur spéculation :

   

Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6337 

Une note de lecture effrayante de Michel Drac sur l'ouvrage "Théorie des hybrides" consacré par Jean-François Gayraud à l'hybridation entre crime organisé et terrorisme :

Dans le monde post-Guerre froide, l'hybridation est devenue la règle et non plus l'exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue...

Dans le monde post-Guerre froide, l'hybridation est devenue la règle et non plus l'exception, générant des entités inclassables : guérillas marxistes vivant du trafic de cocaïne ; gangsters salafisés ; sectes religieuses vouées au terrorisme ; financiers à la fois spéculateurs et criminels ; paramilitaires mutant en cartels de la drogue... Tous les entrepreneurs du crime tendent aujourd'hui à changer d'ampleur et de forme.

L'ère de l'hybridation a commencé... Et le terrorisme trouve ainsi des nouvelles sources de financement. Des corps hétérogènes et inconciliables font désormais symbiose. Hier, acteurs " politiques " (terrorisme, guérillas, milices, mouvements de libération) et criminels de " droit commun " (bandes, gangs, cartels, mafias) vivaient séparés dans les espaces et selon les logiques de la Guerre froide : ils fusionnent aujourd'hui sur la même scène violente et prédatrice.

Jean-François Gayraud livre une analyse lucide et sans concession de ces hybrides qui bousculent toutes les certitudes héritées du XXe siècle.

" La figure du "prédateur' mondialisé appelle la figure nouvelle du petit criminel global qui se présente souvent sous l'aspect plus "noble' du terroriste. Cet "hybride' prend de multiples aspects que Jean-François Gayraud décline dans une casuistique savoureuse. "

Jacques de Saint Victor (préface).

Jean-François Gayraud n'est pas n'importe qui : il est commissaire divisionnaire, ancien élève de l'École nationale supérieure de la Police (ENSP, Saint-Cyr-au-Mont-d'Or), et il a écrit pas mal de livres sur les crimes en col blanc, la finance, etc.

Il est clair que cette analyse est la bonne : la disparition de l'autorité des États, la démission de nos traîtres de politiciens, la montée en puissance des lobbies de tous types, le développement du pantouflage, etc., contribuent aux processus d'hybridations de toutes parts. 

Une vidéo à la fois pertinente et effrayante.

À voir absolument !

En complément sur Michel Drac :

En complément sur Jean-François Gayraud :

En complément sur terrorisme :

En complément sur effrayant :

En complément sur Daesh :


Dimanche 21 Janvier 2018 - News # 6309 


"Les requins de Wall Street
ayant une frénésie d'appétit à vos dépens
".

Économie : les prédateurs - Par Vox Plebeia  :

J'aurais ajouté les banksters, les traders, et la spéculation en général...

En complément sur économie :

En complément sur Vox Plebeia :

     

Jeudi 14 Décembre 2017 - News # 5851 

Internet et les Crypto-monnaie : "Hold-up sur le Bitcoin" :

Il me semble qu'au début, les transactions en Bitcoin étaient même gratuites.

Certains se servent au passage...

La cupidité n'a pas de limites...

En complément sur Bitcoin :

En complément sur spéculation :

En complément sur banque :

En complément sur Internet :

En complément sur Crypto-monnaie :


Mercredi 13 Décembre 2017 - News # 5839 

Spéculation : "Bitcoin : en route vers les 100.000 $ ?" avec Olivier Berruyer :

SYNOPSIS :

Le Bitcoin a fait son entrée à la bourse de Chicago dimanche, via des instruments permettant de parier sur son évolution future. Avec la forte demande des professionnels des marchés, faut-il s'attendre à une nouvelle vague haussière ? Le point de vue d'Olivier Berruyer, auteur du blog les-crises.fr.

Ecorama du 12 décembre présenté par David Jacquot sur boursorama.com

En complément sur bitcoin :

En complément sur spéculation :

En complément sur Olivier Berruyer :

   

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5799 

Spéculation  : « Le bitcoin est une pure bulle », selon Jean Tirole. Voir [ici] ().

En complément sur spéculation :

En complément sur Bitcoin :

     

Vendredi 1er Décembre 2017 - News # 5684 

Spéculation : les fonds vautours, les pirates de la finance - Chronique de Jacques Sapir :

SYNOPSIS :

Une législation sur les puissants fonds vautours est-elle réellement possible ? La question a été posée par Jacques Sapir à ses invités, Renaud Bouchard économiste à l’EHESS et Jean-Luc Gréau, économiste français et ancien expert du MEDEF.

En complément sur spéculation :

       

Lundi 11 Septembre 2017 - News # 5205 

Olivier Delamarche, analyste financier, est interviewé par Thinkerview :

Même si incontestablement Olivier Delamarche possède une bonne connaissance des marchés financiers et du monde de la finance en général, en revanche, il se découvre comme quelqu'un de patau, de pas très fineau, et ne comprenant pas certains enjeux pourtant triviaux liés au monde du travail, au revenu universel, et à la nécesessaire taxation des très riches et des ultra-riches, ainsi que du monde spéculatif, pour relancer l'économie et permettre à chacun de vivre décemment.

Une interview intéressante mais un personnage au final assez décevant.

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Thinkerview :

En complément sur finance :

   

Lundi 26 Juin 2017 - News # 4945 

Le FMI a donné son ‘feu vert’ pour une taxation de 10% de votre épargne. Voir [ici] ().

Une honte !

Et les profits des actionnaires ? C'est là qu'il faut taper !

Et les profits des spéculateurs ? C'est aussi là qu'il faut taper !

Et les 60 milliards d'euros qui s'échappent chaque à année dans les paradis fiscaux ?!

Enfin, en trente ans, 200 milliards d'euros sont passés des poches des salariés à celles des patrons, et on veut nous taxer notre maigre épargne ?!

Scandaleux !

En complément sur FMI :

En complément sur Christine Lagarde :

En complément sur taxes :

En complément sur impôt :

En complément sur épargne :


Lundi 26 Juin 2017 - News # 4934 

Les traders sont des prédateurs. Le but des traders, c'est de prendre aux autres tous ce qu'ils peuvent.

Susan Webber, conseillère en investissements et ex-employée de Goldman Sachs.

Des vampires, des parasites : voilà ce que sont les banquiers, les spéculateurs, les trader, et le monde de la finance.

La seule manière de s'en débarrasser : la loi.

En complément sur Goldman Sachs :

En complément sur trader :

En complément sur trading :

En complément sur spéculat :

En complément sur capital :


Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4921 

Jeux de spéculation virtuelle sur Internet ou réelle mais déguisée : sur Twitch, un ingénieur laisse les internautes jouer ses économies en Bourse :

L'ingénieur qui a lancé ce jeux est un malin...

Comme les décisions s'effectuent par vote, il ne prend pas trop de risque, mais comme il voit tous les votes, il peut repérer ceux qui ont le plus de talent en déterminant à postériori ceux qui voient le plus juste. Et donc en tirer profit.

Un jeu, mais pas si innocent que cela...

En complément sur spéculation :

En complément sur bourse :

En complément sur marché :

En complément sur Internet :

En complément sur jeu :


Vendredi 23 Juin 2017 - News # 4904 

La chanteuse bosnienne Kristina Ivanovic, le chœur de femmes Banjalucanke, et le chœur d’hommes Istocnikm interprètent "Zavjet", une jolie chanson, une vidéo de valeurs traditionnelles et saines, bien éloignées des valeurs sataniques des libéraux libertaires (dont le chantre est Daniel Cohn-Bendit), des gens d'extrême-gauche athées, débiles, et fanatiques du matérialisme abject, des pervers LGBT qui détruisent la famille et la société, des européistes qui trahisent et vendent leur propre pays, et des mondialistes qui ne pensent qu'à détruire les Nations pour dominer encore plus l'Humanité et faire encore plus de pognon (comme s'il en avait besoin et n'étaient pas déjà trop riches...)

Pensez à mettre le lecteur en plein écran pour bien en profiter, la vidéo étant en Full HD (1920x1080) :

Le producteur sain est sédentaire, et son travail sert la communauté.

Le spéculateur, le parasite, sont en mouvement, sont cosmopolites, et voient les pays comme des hôtels et des opportunités de prendre de l'argent à la communauté, aux peuples, comme le dit si bien l'oligarque dévoyé non élu Jacques Attali : "La France est un hôtel".

Choisissez vos valeurs et vous aurez le monde qui va avec.

Il faut commencer à devenir conscient de ce que nos valeurs façonnent nos actes et le monde.

Le monde sera ce que nous ferons, c'est-à-dire en dernière analyse la projection vers l'extérieur de nos valeurs internes.

En complément sur européisme :

En complément sur mondialisme :

En complément sur tradition :

En complément sur artisan :

En complément sur métier :


Mardi 20 Juin 2017 - News # 4827 

Quelques vérités sur le capitalisme, les banques, la finance, et la spéculation :

Même s'il s'agit d'un film hollywoodien, tout ce qui y est dit est exact.

En complément sur vérité :

En complément sur capital :

En complément sur banque :

En complément sur spéculation :

En complément sur finance :


Mercredi 14 Juin 2017 - News # 4709 

Civilisation contre démocratie de marché et d'opinion : Laboratores, Bellatores, et Oratores ou l'organisation tripartite de toute société traditionnelle viable et pérenne dans le temps. Par Alain Soral :

Cette vidéo est une séquence que j'ai extraite de la vidéo "Soral répond ! Hiver 2016" -partie 1- où Alain Soral nous explique ce qui distingue les sociétés traditionnelles, qui ont vécu des milliers d'années, de notre démocratie de marché et d'opinion où, dans ces dernières, les humains parasites sont devenus les maîtres du monde en vivant au crochet de tous les autres.

Des notions, basées sur le réel et le survenu, à connaître et à méditer.

Aujourd'hui, la société se fonde sur une toute autre division :

Cette nouvelle société va bientôt arriver à son terme : nous sommes entrés dans la crise terminale du Capital, mais ça va prendre encore du temps, et les Parasitores ont hélas encore quelques beaux jours devant eux...

Nous les Laboratores, il nous faut établir d'urgence une Démocratie Directe Participative Neutre, sinon cette phase terminale du Capital va durer plus longtemps, et les Parasitores, aidés de leurs suppôts les Enfumatores, vont se gaver de plus en plus sur notre dos, nous appauvrissant encore davantage, en plus de détruire tous nos acquis sociaux, et nos États-nations providence et protecteurs du bien commun et de l'intérêt général.

En complément sur Alain Soral :

En complément sur civilisation :

     

Jeudi 25 Mai 2017 - News # 4312 

Voici quelques vidéos tout à fait originales, pertinentes, et très instructives, sur l'économie et le travail humain.

Je vous livre ci-dessous mes remarques et réflexions que je vous invite à ne lire qu'après avoir regardé les dites vidéos.


L'immense travail humain pour produire les biens et les services ne plaide pas en faveur du capitalisme, bien au contraire :

Contrairement à ce qu'affirme Adam Smith, et même si son histoire de fabrication d'une veste de laine est tout à fait exacte, étonnante, et très didactique, les conclusions qu'il en tire en faveur du libéralisme sont complètement erronées pour une simple raison :

Les biens et les services sont produits par d'innombrables travailleurs, par un somme incalculable de travail et de gens, et dès lors prouvent que ceux qui gagnent de l'argent avec de l'argent (les marchands spéculateurs, les spéculateurs, et les capitalistes) sont des inutiles, des parasites, des vampires. Ces derniers ne produisent en effet RIEN, et ne contribuent pas dès lors à la création de richesses tangibles, utiles au bien commun.

Ainsi, alors qu'Adam Smith croyait asseoir la légitimité du libéralisme, il s'est en réalité tiré sans le savoir une formidable balle dans le pied...

 

L'égoïsme serait le moteur de l'économie selon Adam Smith et l'auteur de la vidéo :

"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger, que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts. Nous ne nous adressons pas à leur humanité,  mais à leur égoïsme ; et ce n'est jamais de nos besoins que nous leur parlons, c'est toujours de leur avantage." Adam Smith.

Cette phrase est fausse, car Adam Smith oublie que la majorité des personnes ont l'amour de leur travail, et du travail bien fait, et ne le font pas pour des raisons égoïstes mais parce-qu'ils aiment leur métier, et veulent bien faire les choses, même si plus le temps passe, le nombre de gens seulement intéressés par l'argent ne cesse de croître sans qu'ils se soucient de la qualité du travail ou des biens qu'ils produisent. Vendre est désormais leur unique objectif, et le reste ils s'en foutent... Mais il faut comprendre que cela n'a pas toujours été ainsi, l'Histoire le démontrant à satiété.

Il y a eu une dérive des mentalités sous l'impulsion du libéralisme puis encore plus par le néolibéralisme. Par exemple, du temps de mes parents, le banquier était un vrai conseiller : il orientait les choix d'investissement de ses clients avec sagesse, en fonction de leurs besoins, "en bon père de famille" selon les termes de la Loi. Aujourd'hui, les conseillers bancaires sont devenus des commerciaux, quand ce ne sont pas des putes qui se prostituent pour gagner quelques dizaines d'euros de commission en vendant un produit financier dont ils ignorent tout, en plus. Ces derniers ne sont plus intéressés que par l'argent immédiat et facile, et se foutent éperdument des intérêts et du devenir financier de leurs clients. Mais cette tendance perverse est finalement assez récente dans l'histoire de l'Humanité, et c'est un effet produit par la combinaison des divers facteurs "modernes" suivants :

D'autre part, dire que seuls les égoïsmes individuels seraient à même de produire la richesse, et que construire une société basée sur l'altruisme est impossible, est une absurdité totale. Il n'y a qu'à regarder l'histoire de la médecine, des hôpitaux, des maisons de santé, etc. pour se rendre compte que c'est précisément l'altruisme et la charité qui ont permis l'émergence de ces établissements, et non l'égoïsme et la cupidité. Pour mémoire, rappelons nous l'hospice des Quinze-Vingts, fondé en 1260 par Saint-Louis : l'hospice comprenait trois cents lits, et son but était de recueillir les aveugles de Paris qui étaient fort en détresse. Il était entièrement financé par le Roi..., qui n'avait pourtant pas un intérêt personnel immédiat de le faire ou de cupidité, d'avidité, etc.

Et combien d'hôpitaux et de maisons de santé fondés par des soeurs ? Ils sont innombrables..., et c'est là que la médecine à grande échelle a vraiment démarré...

Enfin, l'assistance publique est un projet collectif et mutualiste, opposé en son essence à l'égoïsme et à la cupidité. Ce n'est que sous l'impulsion des néolibéraux et de la malfaisante Union Européenne que le statut de la médecine publique est remis systématiquement en cause, et attaqué par une libéralisation et une mise en concurrence de tous les établissements publics avec le secteur privé pour être livrés en pâture au marché.

Ainsi, Messieurs Adam Smith, Milton Friedman, et Phi (l'auteur de ces vidéos), vous êtes complètement dans l'erreur et vous faites de la propagande pour le système capitalisme, alors que tout montre que ce sont les travailleurs qui produisent les vraies richesses, le bien être et le confort de toute l'Humanité. L'Humanité a besoin des travailleurs, pas des parasites capitalistes. Les capitalistes ont besoin de nous parce-qu'ils nous vampirisent, mais nous le peuple nous n'avons pas besoin d'eux car c'est nous qui créons toutes les richesses de ce monde. Souvenons-nous en !

Pire, la rhétorique capitaliste et libérale veut nous faire croire que les transactions et le libre-échange seraient toujours des contrats gagnant-gagnant. Or cela est faux. Cela est faux car lorsque la grande distribution achète ses produits, elle contraint ses fournisseurs, agriculteurs ou entreprises, à leur céder leurs produits à des tarifs qui ne leur permettent pas de vivre, mais tout juste de survivre. Cela est faux car les multinationales pillent les ressources de nombreux pays tout en exploitant leurs peuples dans des conditions indignes, payant les gens avec un lance-pierre, l'Afrique et la Chine en étant des exemples criants et désespérants.

 

Conclusion :

Des vidéos très intéressantes, parce-que permettant de mieux prendre conscience du rôle et de la valeur du travail humain et de la nuisance colossale du capitalisme, de l'économie de marchés, qui nous conduisent collectivement à l'autodestruction et à la dévastation de la planète.

De petits must dans leur genre très spécifique.

À voir absolument !


Dimanche 21 Mai 2017 - News # 4239 


Les montants sont astronomiques... Les produits dérivés sont la bulle la plus dangereuse du monde.
Ce graphique s'arrête en 2012 mais en Mai 2016 l'encours mondial a dépassé la somme inimaginable
de 1 million de milliards de dollars... Voir [ici] (). 1,2 quadrillion de dollars selon BFM TV. Voir [ici] ().

 

Armes financières de destruction massive : les banques américaines ont 222.000 milliards de dollars d’exposition aux produits dérivés. Voir [ici] ().

Les diverses banques, institutions financières, et les fonds de placement, du monde se tenant par la barbichette, le jour où un problème survient sur les produits dérivés, le monde financier va exploser... Et nous avec.

En complément sur les produits dérivés :

En complément sur les CDS :

En complément sur la spéculation :

En complément sur les banques :

 

Jeudi 11 Mai 2017 - News # 4034 

Immobilier, emprunt, dette, banque, spéculation, et cupidité : "Les Subprimes - Heureka #21" : la partie 2 est disponible. Voir cette [vidéo] ().


Dimanche 7 Mai 2017 - News # 3933 

 

Le criminel, c'est l'électeur !

C’est toi le criminel, ô Peuple, puisque c’est toi le Souverain. Tu es, il est vrai, le criminel inconscient et naïf. Tu votes et tu ne vois pas que tu es ta propre victime.

Pourtant n’as-tu pas encore assez expérimenté que les députés, qui promettent de te défendre, comme tous les gouvernements du monde présent et passé, sont des menteurs et des impuissants ?

Tu le sais et tu t’en plains ! Tu le sais et tu les nommes ! Les gouvernants quels qu’ils soient, ont travaillé, travaillent et travailleront pour leurs intérêts, pour ceux de leurs castes et de leurs coteries.

Où en a-t-il été et comment pourrait-il en être autrement ? Les gouvernés sont des subalternes et des exploités : en connais-tu qui ne le soient pas ?

Tant que tu n’as pas compris que c’est à toi seul qu’il appartient de produire et de vivre à ta guise, tant que tu supporteras, - par crainte,- et que tu fabriqueras toi-même, - par croyance à l’autorité nécessaire,- des chefs et des directeurs, sache-le bien aussi, tes délégués et tes maîtres vivront de ton labeur et de ta niaiserie. Tu te plains de tout ! Mais n’est-ce pas toi l’auteur des mille plaies qui te dévorent ?

Tu te plains de la police, de l’armée, de la justice, des casernes, des prisons, des administrations, des lois, des ministres, du gouvernement, des financiers, des spéculateurs, des fonctionnaires, des patrons, des prêtres, des proprios, des salaires, des chômages, du parlement, des impôts, des gabelous, des rentiers, de la cherté des vivres, des fermages et des loyers, des longues journées d’atelier et d’usine, de la maigre pitance, des privations sans nombre et de la masse infinie des iniquités sociales.

Tu te plains ; mais tu veux le maintien du système où tu végètes. Tu te révoltes parfois, mais pour recommencer toujours. C’est toi qui produis tout, qui laboures et sèmes, qui forges et tisses, qui pétris et transformes, qui construis et fabriques, qui alimentes et fécondes !

Pourquoi donc ne consommes-tu pas à ta faim ? Pourquoi es-tu le mal vêtu, le mal nourri, le mal abrité ? Oui, pourquoi le sans pain, le sans souliers, le sans demeure ? Pourquoi n’es-tu pas ton maître ? Pourquoi te courbes-tu, obéis-tu, sers-tu ? Pourquoi es-tu l’inférieur, l’humilié, l’offensé, le serviteur, l’esclave ?

Tu élabores tout et tu ne possèdes rien ? Tout est par toi et tu n’es rien.

Je me trompe. Tu es l’électeur, le votard, celui qui accepte ce qui est ; celui qui, par le bulletin de vote, sanctionne toutes ses misères ; celui qui, en votant, consacre toutes ses servitudes.

Tu es le volontaire valet, le domestique aimable, le laquais, le larbin, le chien léchant le fouet, rampant devant la poigne du maître. Tu es le sergot, le geôlier et le mouchard. Tu es le bon soldat, le portier modèle, le locataire bénévole. Tu es l’employé fidèle, le serviteur dévoué, le paysan sobre, l’ouvrier résigné de ton propre esclavage. Tu es toi-même ton bourreau. De quoi te plains-tu ?

Tu es un danger pour nous, hommes libres, pour nous, anarchistes [sic]. Tu es un danger à l’égal des tyrans, des maîtres que tu te donnes, que tu nommes, que tu soutiens, que tu nourris, que tu protèges de tes baïonnettes, que tu défends de ta force de brute, que tu exaltes de ton ignorance, que tu légalises par tes bulletins de vote, - et que tu nous imposes par ton imbécillité.

C’est bien toi le Souverain, que l’on flagorne et que l’on dupe. Les discours t’encensent. Les affiches te raccrochent ; tu aimes les âneries et les courtisaneries : sois satisfait, en attendant d’être fusillé aux colonies, d’être massacré aux frontières, à l’ombre de ton drapeau.

Si des langues intéressées pourlèchent ta fiente royale, ô Souverain ! Si des candidats affamés de commandements et bourrés de platitudes, brossent l’échine et la croupe de ton autocratie de papier ; Si tu te grises de l’encens et des promesses que te déversent ceux qui t’ont toujours trahi, te trompent et te vendront demain : c’est que toi-même tu leur ressembles. C’est que tu ne vaux pas mieux que la horde de tes faméliques adulateurs. C’est que n’ayant pu t’élever à la conscience de ton individualité et de ton indépendance, tu es incapable de t’affranchir par toi-même. Tu ne veux, donc tu ne peux être libre.

Allons, vote bien ! Aies confiance en tes mandataires, crois en tes élus.

Mais cesse de te plaindre. Les jougs que tu subis, c’est toi-même qui te les imposes. Les crimes dont tu souffres, c’est toi qui les commets. C’est toi le maître, c’est toi le criminel, et, ironie, c’est toi l’esclave, c’est toi la victime.

Nous autres, las de l’oppression des maîtres que tu nous donnes, las de supporter leur arrogance, las de supporter ta passivité, nous venons t’appeler à la réflexion, à l’action [sic].

Allons, un bon mouvement : quitte l’habit étroit de la législation, lave ton corps rudement, afin que crèvent les parasites et la vermine qui te dévorent. Alors seulement du pourras vivre pleinement.

LE CRIMINEL, c’est l’Electeur !

Albert Libertad.


Placard d'une version écourtée.

Dit plus simplement :

Dieu se rit des créatures qui déplorent les effets dont elles chérissent les causes.

Jacques-Bénigne Bossuet.

Jeudi 27 Avril 2017 - News # 3658 

Immobilier, emprunt, dette, banque, spéculation, et cupidité : "Les Subprimes - Heureka #21". Voir cette [vidéo] ().

Un travail de pédagogie et une réalisation remarquables.


Lundi 24 Avril 2017 - News # 3546 

 

Quelques terribles vérités sur Macron :

 

L'homme que vous avez élu pour remplacer ce misérable Hollande que vous méprisiez, eh bien il le remplacera effectivement, mais en bien pire !

Je vais vous dire tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Macron sans jamais oser le demander…

CE QUE MACRON A DÉCLARÉ :

►« La colonisation fait partie de l'histoire française. 
C'est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. »

►« Il n'y a pas une culture française, il y a une culture en France et elle est diverse, elle est multiple. »

►« L'art français, je ne l'ai jamais vu. »

►« Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés. »

►« Les salariés français sont trop payés. »

►« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »

►« Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité. »

►« Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants. »

►« Nous augmenterons les salaires de tous les travailleurs, des ouvriers, des employés ». Pour cela, il promet de leur ajouter un 13ème mois...

►« Je vais être très clair. » Il l'a dit à répétition. Il ne l'a jamais été.

►« Alors ce soir, pour vous et vos familles, je veux vous dire de penser printemps. »
QUI EST MACRON ?

►L'homme qui culpabilise encore plus les Français.

►L'homme qui ose parler de patriotisme.

►L'homme qui rase gratis.

►L'homme qui baigne entre le flou et le rien.

►L'homme dont la pensée politique gît au fin fond d'un gouffre si vertigineux qu'il veut vous faire penser printemps.

►L'homme qui embrouille et se contredit d'un jour à l'autre.

►L'homme dont la vacuité souriante n'a d'égale que la fatuité pédantesque.

►L'homme qui a vu grimper chômage et déficits en attendant la croissance lorsqu'il était le principal conseiller économique de celui que vous méprisiez pour la même raison.

►L'homme des banques Rothschild et Goldman Sachs, cette banque d’investissements étant la plus représentative de tous les excès et des dérives frauduleuses de la finance spéculative, celle qui a jeté à la rue des millions d'Américains lors de la crise des « subprimes » en 2008.

►L'homme qui a dépensé un SMIC par jour pendant trois ans ou qui a dissimulé sa fortune. 
C'est l'un ou l'autre.

►L'homme qui a triché sur son patrimoine.

►L'homme qui ne fait l'objet d'aucune enquête judiciaire.

►L'homme qui ment aux Français et leur fait prendre des vessies pour des lanternes comme il l'a toujours fait depuis qu'on le connaît.

►L'homme qui a su s'entourer mieux que personne de mafieux comme Pierre Bergé, Patrick Drahi, Jacques Attali, Cohn-Bendit, BHL, etc.

►L'homme dont le programme est immensément flou.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant les travailleurs pauvres.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant « la France périphérique » provinciale et rurale qui souffre et dépérit.

►L'homme qui se fout complètement du chômage que subissent les Français de souche.

►L'homme qui voit des Français où il n'y en a pas.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant l'immigration.

►L'homme qui est favorable à une immigration totalement incontrôlée.

►L'homme qui a salué la politique d'Angela Merkel en faveur de l'accueil des migrants.

►L'homme qui prévoit de la non-discrimination à tous les étages.

►L'homme qui veut imposer une discrimination positive sous la forme d’« emplois francs » pour les « jeunes » des banlieues.

►L'homme qui est pour le sacrifice des familles et la dénatalité des Français de souche au profit de l'explosion démographique des immigrés.

►L'homme qui va encore aggraver le Grand Remplacement.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la sécurité.

►L’homme qui compte dans ses rangs un extrémiste musulman dont il dit qu’il est un « type bien ».

►L'homme qui vous réserve aussi une explosion comme jamais de la délinquance.

►L'homme qui prévoit de supprimer la taxe d’habitation, la seule que les étrangers payent comme les Français.

►L'homme qui prévoit la baisse de l’impôt sur les sociétés de 33 % à 20 % et l’abrogation de l’ISF.

►L'homme qui prévoit moins d’impôts pour le haut et le bas de l’échelle, mais encore plus pour les classes moyennes.

►L'homme qui veut faire payer un loyer aux propriétaires.

►L'homme qui veut laminer les classes moyennes.

►L'homme des riches qui veulent rester riches et des puissants qui veulent rester puissants.

►L'homme aux 27 propositions qui augmentent les dépenses de l'État mais dont presque aucune ne vise à les réduire.

►L'homme qui vous fait rêver à toutes les réformes suivantes mais auxquelles il devra soit renoncer faute de budget, soit se décider à les appliquer pour garder son pouvoir et ainsi ruiner la France toujours plus :
● augmenter le minimum vieillesse de 100 € par mois,
● augmenter l'allocation adulte handicapé de 100 € par mois,
● étendre le bénéfice de l’assurance chômage à ceux qui démissionnent,
● rembourser à 100 % les lunettes et les prothèses dentaires,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour la santé,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour l’agriculture,
● mettre en œuvre un grand plan d’investissement de 50 milliards.

►L'homme dont la démagogie dépasse déjà, et de loin, celle de son prédécesseur.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la famille et la politique familiale.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la justice.

►L'homme qui a prévu de poursuivre et d'aggraver le déclin du système éducatif.

►L'homme qui n'a pas prévu de changer les méthodes pédagogiques aberrantes de l'Éducation nationale et les principes délétères qui y ont cours.

►L'homme qui n'a pas prévu de remettre en cause la réforme désastreuse du collège instaurée par la Marocaine, ni celle des rythmes scolaires, réformes que même Mélenchon voulait abroger.

►L'homme qui veut supprimer 120 000 fonctionnaires en cinq ans.

►L'homme qui veut économiser 10 milliards d’euros sur le fonctionnement de l’assurance-chômage.

►L'homme qui est pour l'euro mais sans la rigueur qu'exige son maintien.

►L'homme le plus engagé des 11 candidats en faveur de l'Union européenne dont chacun sait qu'elle ne fonctionne pas, qu'elle traverse une crise majeure et qu'elle va bientôt exploser.

►L'homme qui trompe les agriculteurs en leur faisant miroiter qu'ils seront « payés au prix juste » et qu'ils ne vivront plus de subventions, alors même que c’est Bruxelles qui a imposé en 1992 la réforme de la PAC, laquelle a remplacé la rémunération par les prix par une rémunération par les primes.

►L'homme qui est le seul des 11 candidats à soutenir le traité euro-canadien CETA qui fera encore baisser les prix.

►L'homme qui a promis de « construire une Europe qui développe nos emplois et nos économies » et qui « protège nos industries stratégiques », alors que chacun sait qu’elle a toujours fait le contraire.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la politique extérieure.

►L'homme qui compte poursuivre la politique d’alignement servile sur l’Otan qui a valu à Hollande le mépris universel.

►L'homme qui prétend pouvoir consacrer 2% du PIB pour la Défense nationale (précisément l’objectif fixé par l’Otan), soit au moins 20 milliards de plus.

►L'homme dont on connaît les accès d'hystérie en public.

►L'homme dont la pensée politique est un vide intersidéral.

►L'homme dont savent faire bon usage les petits et les grands journalistes un peu simplets.

►L'homme qui a su rallier derrière son panache vitreux tous les disqualifiés du système qui se voyaient sur le point d’être lessivés et qui n’en reviennent pas d’une telle faveur de la Providence.

►L'homme dont la liste invraisemblablement hétéroclite des soutiens va bientôt lui apprendre ce qu'est un effet boomerang.

►L'homme qui doit quelque chose à François Bayrou dont chacun connaît l'incurie et qui occupera probablement un poste de ministre.

►L'homme qui sera dans l'impossibilité de réunir une majorité et qui ne pourra donc pas gouverner.

►L'homme qui est toujours d'accord avec tout le monde, y compris et surtout avec Rothschild.

►L'homme qui veut faire de la France à la fois le royaume totalitaire d'Ubu et une société orwellienne où la suppression des libertés se fera toujours plus criante.

►L'homme qui obéit rigoureusement aux directives de la judéo-maçonnerie qui n'a qu'un seul but : détruire entièrement la France et la chrétienté.

►L'homme en marche ! En marche vers le chaos et qui nous y entraînera tous puisque « Ordo ab Chao » – L'Ordre par le Chaos – est la devise de ses maîtres du Nouvel Ordre mondial.

►L'homme qui compte ajouter des affres supplémentaires aux affres déjà insupportables d'une époque agonisante.

►L'homme qui s'est autoproclamé « anti système » d'un système agonisant qui essaie coûte que coûte de différer son trépas et qui le fera payer par celui de la France.

►L'homme dont vous n'oserez bientôt même plus dire que vous avez voté pour lui.

►L'homme dont vous devez vous attendre à tout et même à l'impensable.

►L'homme qui n'a pas encore annoncé qu'il exigera une stricte parité au niveau national entre les homosexuels et les hétérosexuels, les poètes et les poétesses, les bouchers traditionnels et les bouchers halal, etc. mais dont il n'est pas du tout impossible qu'il fasse advenir toutes ces choses si vous votez pour lui au second tour.

Source : Philippe Costa Di Costanzo ().


En complément sur Macron :


Dimanche 26 Février 2017 - News # 2414 

Paradis fiscaux : comment le RSI s’y enrichit avec l’argent des entrepreneurs. Voir [ici] (). Décidément ce RSI est une vraie saloperie. Rien ne peut justifier de telles actions spéculatives dans des paradis fiscaux, à fortiori avec l'argent des cotisants. Pour en savoir plus sur le RSI, voyez ces [vidéos] ().


Mercredi 8 Février 2017 - News # 2229 

Accaparement de terres en Afrique : Vincent Bolloré encore débouté contre Bastamag. Voir [ici] (). Aaaah ! Une belle victoire contre les rachats spéculatifs de terres par certaines multinationales. Lâchez pas Bastamag ! Bravo !


Mardi 7 Février 2017 - News # 2206 

J'ai mis en Décembre 2011 sur le site une vidéo que je n'avais jamais encore visionnée, mais que je sentais intéressante et importante. Et bien, je me trompais : cette vidéo est encore mieux que cela, elle est FA-BU-LEUSE ! Elle explique les causes des crises financière et la domination des spéculateurs sur le monde grâce à Myret Zaki et Étienne Chouard. Ne ratez surtout pas cette [vidéo] () exceptionnelle.


Vendredi 26 Août 2016 - News # 1456 

Le système financier va-t-il être réorganisé par un ancien nazi spéculateur ? Voir [ici] ().


Lundi 15 Août 2016 - News # 1440 

La Deutsche Bank a un déficit de capital plus large que sa capitalisation actuelle. Quand à la Société Générale et BNP Paribas, elles sont au bord de la faillite... Voir [ici] (). Toujours la spéculation et son cortège de misères... Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'une banque ne peut se trouver que dans une pareille situation que parce-qu'elle a spéculé. Elle ne peut en aucun cas avoir des pertes aussi colossales en faisant des activitésliées aux dépôts, aux transactions, et en faisant du crédit aux entreprises et aux ménages. Ces positions alarmantes ne sont que les conséquences de spéculations effrénées à fort effet de levier qui ont mal tourné. La spéculation, c'est de une merde infâme qui détruit la société pour les profits gigantesques de quelques uns. Pour en savoir, plus voyez ces vidéos sur la [spéculation] (), le [trading] (), et les [traders] ().


Samedi 9 Juillet 2016 - News # 1418 

Mensonges, manipulation, et tromperie du peuple par la finance, les banques, les spéculateurs, et les politiciens : "Banquiers : ils avaient promis de changer - Pièces à conviction" (suite à la crise financière de 2008), une vidéo terrible. Voir [ici] (). À ne pas rater !


Samedi 19 Décembre 2015 - News # 1192 

"Mon ennemi, c'est la finance !" disait François Hollande lors de sa campagne présidentielle de 2012. Et bien voilà une nouvelle preuve que les socialistes au pouvoir roulent au contraire POUR la finance, pour les très riches, et même pour l'évasion fiscale : le gouvernement socialiste (de gôooooche donc) vient de bloquer en pleine nuit un outil anti-paradis fiscaux. Voir [ici] (). Vous qui votez socialistes, soyons clairs : soit vous êtes de vrais cons obstinés, soit vous êtes des aveugles (c'est très incapacitant d'être un aveugle, mais c'est moins pire que de voir et de néanmoins agir obstinément comme un con). Parce-que là, franchement, ça commence à faire plus que beaucoup ! Il y a un moment où il faut savoir tirer les conclusions qui s'imposent des faits, même si celles-ci sont désagréables pour notre égo. Ce gouvernement socialiste est économiquement libéral, et sert la soupe aux riches, aux banques, aux spéculateurs, et aux multinationales. POINT FINAL. Les faits sont les faits, et devant les faits, nous devons nous incliner.


Mardi 8 Décembre 2015 - News # 1172 

Que sont devenus les 1100 milliards d’euros injectés dans la zone euro en 2014 ? Voir [ici] (). Franchement, on se moque des citoyens. C'est une somme colossale, qui ne va que dans la poche des banquiers et des spéculateurs qui peuvent ainsi continuer à jouer au grand casino planétaire des bourses, sur des marchés dont les cours sont soutenus au cric grâce à tout cet argent. 1100 milliards d’euros, juste pour 2014... Rendez-vous compte... Mieux aurait valu donner cet argent aux citoyens, sous la forme d'un Revenu de Base. Cela aurait permis aux gens de vivre, et en dépensant cet argent, toute l'économie en aurait été fortement stimulée. Mais non, ces nabots pervers et cyniques préfèrent spéculer pour se faire des fortunes, et laisser la très grande majorité des gens dans la pauvreté, l'inconfort, et la survie. Démentiel...


Mercredi 13 Août 2014 - News # 939 

Une femme pense avoir la solution contre les crises bancaires. Et Wall Street tremble... Voir [ici] (). Soyons clairs : les banques empruntent aux banques centrales au maximum à 1% et spéculent avec ces tombereaux de fric, majoritairement grâce aux produits dérivés de tous types qui ont atteint en 2014 la somme hallucinante de 2 millions de milliards de dollars ! Pour mémoire, le PNB mondial n'est que de 65.000 milliards de dollars. L'argent en sert pas à spéculer mais à être prêté aux particuliers et aux entreprises. La mesure de cette femme est donc excellente, et nécessiterait même d'être amplifiée : que les banques aient l'obligation d'augmenter d’au moins 50% leurs financements sous forme de fonds propres. La spéculation, l'argent facile, l'économie de casino, sont en train de ruiner le monde, et ont créée une économie parallèle grandement virtuelle et hypertrophiée qui menace l'économie réelle et l'ensemble des citoyens de la planète. Qu'on se le dise !


Samedi 26 Juillet 2014 - News # 901 

Inquiétant et démentiel : la bulle financière approche la barre des 2 millions de milliards de dollars. Voir [ici] (). La financiarisation de l'économie causera l'écroulement de l'économie réelle. L'économie de casino est une chance et une manne incroyable pour les rentiers et les spéculateurs, et un désastre absolu pour l'Humanité.


Samedi 31 Mai 2014 - News # 854 

La Banque Mondiale sonne l'alarme: les cours mondiaux des produits alimentaires flambent. Voir [ici] (). Pour savoir pourquoi les prix flambent en réalité, voyez ces [vidéos] () sur la financiarisation des matières premières agricoles et la spéculation sur l'alimentation.


Samedi 19 Avril 2014 - News # 792 

Nomi Prins, ancienne directrice de Goldman Sachs : "Nous sommes en grand danger". Voir [ici] (). Un article de plus confirmant le pouvoir immense des banques, leur main mise sur les lois et les politiques, et qui font tout pour détruire toutes les régulations qui limitent leur spéculations et leurs possibilités de fraudes.


Mercredi 19 Juin 2013 - News # 534 

La JP Morgan, cette banque américaine spéculative ultra-nuisible au monde, réclame des régimes autoritaires en Europe qui prendront les mesures nécessaires pour imposer l’austérité aux peuples européens dans le but d’effacer les créances douteuses des banques et leur permettre de redémarrer une nouvelle série de spéculations. Monstrueux ! Voir [ici] (). Quand on vous disait qu'il fallait arrêter au plus vite tous les banksters, détruire la finance, la spéculation, et la financiarisation de l'économie, et reprendre le contrôle de toutes les banques et de la monnaie... Cette affaire est une preuve définitive que nous sommes entrés dans une guerre à mort entre les peuples et la finance, que c'est désormais véritablement eux ou nous. L'heure est grave, car les peuples commencent à se rendre compte de la réalité de leur esclavage, et donc les 1% sont en train d'accélérer tous leurs mesures et plans iniques pour dominer totalement l'Humanité. Si les peuples ne se révoltent pas globalement contre ces gens et leur système, c'est foutu : nous serons à jamais les esclaves tondus sans fin d'une dictature mondiale dont l'un des relais phares est l'Europe antidémocratique actuelle.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .