Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



 News # 17029 temporairement permanente 

Nous sommes en Mai : merci à ceux qui le peuvent de m'aider financièrement pour le site en faisant un don, [ici] ().

Ce serait très apprécié.

Merci à tous de votre soutien !

Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

29 News

Vendredi 17 Mai 2019 - News # 17463 

François Asselineau est invité sur France3 + micro passage sur TF1 - 16 Mai 2019 :

À la fin de la vidéo, l'affaire du train subventionné à Belfort par l'Union Européenne, c'est vraiment prendre les gens pour des cons, c'est ahurissant ! C'est de l'argent payé par la France à l'Europe qui revient. Comment peut-on tromper les gens à ce point ?!!! Ce ne sont plus des journalistes à ce niveau de malhonnêteté intellectuelle, mais des éditorates propagandistes. HONTEUX et SCANDALEUX !

En complément sur François Asselineau :

       

Jeudi 16 Mai 2019 - News # 17433 

Propagande subventionnée par la Commission européenne à destination des enfants. :

Ah, elle est jolie la dictature de l'Union européenne...

Inique et pitoyable ! 

En complément sur Commission européenne :

En complément sur Union européenne :

En complément sur propagande :

   

Mardi 14 Mai 2019 - News # 17351 

Élections Européennes, les têtes de listes s'adressent aux ultramarins : François Asselineau. Voir [ici] ().

La journaliste est une vraie conne, une neuneu, elle n'a pas sa place en tant que journaliste : sa question sur les subventions européennes qui abreuvent la Guadeloupe est ahurissante. Une inconsciente totale. A du fromage blanc à la place du cerveau. 

En complément sur Européennes :

En complément sur François Asselineau :

     

Mardi 30 Avril 2019 - News # 16989 

Politique & Eco n° 213 : L’éternelle truanderie capitaliste :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Jean-François Bouchard, consultant international pour les grandes institutions financières : banques centrales, FMI, Banque mondiale.

Son livre : L’éternelle truanderie capitaliste, éditeur : Max Milo 2019

1) Le nouveau visage de la dictature capitaliste
- Petits et puissants
- 1 Milliard d’hommes dans la prospérité
- Les riches et les pauvres ceux qui profitent de la mondialisation
- La classe moyenne à la peine
- Absence de cadre de sanction
- Convergence d’intérêts : revolving doors : les allers-retours pouvoir / Banques
- Deux secrétaires d’Etat sur trois aux USA issus de Goldman Sachs
- TINA/ There is no alternative!
- La loi du marché redoutable pour les pays qui veulent s’y soustraire
- Le cas du Venezuela, de l’Argentine
- Comment s’appauvrir par la rente
- Afrique : les pays qui réussissent pourtant dépourvus de ressources
- La Grèce, chargée de subventions et appauvrie par elles
- L’économie financière domine la politique, un banquier ne défendra jamais l’intérêt général
- Lloyd BLankfein :"Je fais le travail de DIEU"

2) Capitalisme sans frontières
- Lehman Brothers exécutée par Goldman Sachs
- Rothschild et la France
- La banque Espirito Santo au Portugal
- BNP Paribas, première banque européenne, sa taille de bilan est supérieure au PIB français
- Too big to fail or to save
- UBS et la Suisse le double de son PIB
- Jefferson, troisième président des Etats-Unis : les banques et le peuple américain
- Premier créancier de l’Amérique, la Chine : on ne tue pas son créancier !
- Monnaies et marchés, si les marchés veulent abattre un pays, ils le peuvent
- Le cas du rouble
- Quand la finance ne va plus à l’investissement
- Qu’est-ce que le trading à haute fréquence ?
- Le cas Soros et la livre britannique

3) Qui veut (et qui peut) juger et réformer le capitalisme mondial ?
 - Que peut faire la justice ?
- Un cadre juridique qui n’existe pas, le seul juge, le marché
- Les amendes aux banques, le cas BNP 
- Les fonds vautours l’exemple d’Elliot
- La légende de la dette
- Ces dettes qui ne furent jamais payées, le cas de l’Allemagne.
- Quel est le bon niveau d’endettement ?
- La dette japonaise
- La dette française : no problem ?
- Quelques figures peu sympathiques de traders de haut vol
- Les  économistes improbables prédicateurs
- Le payeur ultime, le contribuable !
- 10% du PIB européen en 2008 pour sauver les banques

Conclusion : Postface la grande et belle figure de Kondratiev

Non évalué complètement.

"Il n'y a pas de complot en ce sens qu'il n'y a pas d'organisation. [...] Il n'y a pas de collusion entre les membres de ce je ne sais quel groupe, [...] ça, ca n'existe pas" : Soit ce type est à la masse... , soit c'est un propagandiste libéral.

En complément sur capitalisme :

       

Lundi 8 Avril 2019 - News # 16378 

Migrants : Gilles-William Goldnadel : "SOS Méditerranée est indirectement subventionnée par George Soros" - RMC - 8 Avril 2019 - 9h55 :

En complément sur Gilles-William Goldnadel :

En complément sur migrants :

En complément sur SOS Méditerranée :

En complément sur George Soros :

 

Mercredi 6 Février 2019 - News # 14794 

"Pêche industrielle : gros poissons en eaux troubles" (intégrale) - Cash investigation :

SYNOPSIS :

C’est l’un des produits phares de nos placards de cuisine, la conserve de thon. 8 ménages sur 10 en achètent chaque année. C’est bon, facile à cuisiner et plutôt bon marché. Le thon fait partie des poissons les plus consommés au monde. Un marché mondial de 33 milliards d’euros.

Pour alimenter ce marché, les industriels ont mis au point une technique de pêche redoutable, qui menace l’une des espèces les plus vendues, le thon albacore. Une pêche pas vraiment écolo, qui se pratique pourtant avec le soutien de l’Union européenne et l’argent des contribuables européens. Élise Lucet et l’équipe de Cash investigation vous révéleront ce que l’industrie de la pêche thonière préfère ne pas vous montrer.

La journaliste Sophie Le Gall a enquêté sur Petit Navire. La marque emblématique bretonne a été rachetée par le numéro un mondial de la conserve de thon, Thaï Union. Des millions d’euros ont transité par des places offshore grâce aux bons soins d’un cabinet spécialisé dans l’optimisation fiscale.

Il existe un autre thon qui vaut de l’or. Le thon rouge a failli disparaître, victime de l’appétit des consommateurs. Aujourd’hui, ce thon rouge est entre les mains d’une poignée d’armateurs. Concentration des subventions, accaparement des quotas, bateaux libyens mystérieusement amarrés dans un port français, tous les moyens sont bons pour mettre la main sur ce trésor de la Méditerranée.

Des eaux turquoises des Seychelles aux quais de la Méditerranée, Cash investigation vous emmène pour une partie de pêche en eaux troubles.

Présenté par Elise Lucet.

Source : France 2.

Non évalué.

En complément sur pêche :

En complément sur Cash investigation :

     

Vendredi 23 Novembre 2018 - News # 12900 

Les raisons objectives de la trahison de nos médias et des journalistes du système : ils en vivent, et ont même des privilèges iniques :

Le système des médias et du journalisme doit être entièrement revu : pas modifié, pas amélioré, mais détruit puis reconstruit from scratch selon des principes totalement différents.

En complément sur médias :

En complément sur journalisme :

     

Jeudi 11 Octobre 2018 - News # 11800 

Les subventions de l'Union européenne pour l'agriculture : le deux poids deux mesures :

Et c'est toujours les pauvres travailleurs qui trinquent...

En complément sur ion européenne :

En complément sur agriculture :

En complément sur deux poids deux mesures :

   

Mardi 4 Septembre 2018 - News # 10932 

« La menace parisienne de suppression des subventions met en danger l’unité de l’Union Européenne » selon le Ministre des Affaires étrangères de Hongrie. Voir [ici] ().

Connaissant Macron il va encore faire quelques remarques à la con et l'Union Européenne va explsoer.

Youpi ! 

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Hongrie :

     

Mercredi 29 Août 2018 - News # 10798 

Cette photographie m'a ému.
Un couple digne, à la rue, sans plus rien qu'une valise à roulettes.
Lui accepte tous les petits travaux, pour gagner un peu d'argent, pour survivre.
Elle, attachée à son époux et le soutenant, avec son chien pour se réconforter
dans cette misère, abandonnés de tous.
C'est terrible ! 

Personne ne peut aider ces gens ????
Il n'y a pas une famille un peu aisée qui peut les accueillir ?


Et pendant ce temps,
on dépense des milliards pour accueillir et subventionner des migrants
dont certains sont des barbares ?
Quelle honte ! Quelle trahison !

Macron criminel ! Immigrationnistes criminels ! Bobos criminels !
Européistes criminels !

 

Aggravation de la pauvreté en France : Macron, le néo-libéralisme et l'Union Européenne, sont les premiers grands coupables.

Macron va finir le travail : mort aux pauvres, aux retraites, aux veuves et familles nombreuses :

C'était à la une des journaux vendredi dernier, et cela juste avant la rentrée: "le Premier Ministre va économiser 3 milliards sur les prestations sociales". Titre que vous pouvez traduire par "L'Etat va voler 3 milliards d'euros dans les poches des Français."

Evidemment la presse aux ordres n'a pas osé. Elle vous a emballé ça dans un titre neutre, pas agressif pour un rond, enfin si: 3 milliards d'euros.

Que les sans-dents gardent leur calme, qu'ils ne s'énervent pas.

Cette pathétique entourloupe médiatique n'a pas échappée ni à Laurent Wauquiez, ni à Jean-Luc Melenchon, ni à Nicolas Dupont-Aignan qui ont réagi immédiatement. Le premier a demandé à Macron de "Rendre l'Argent" lors de sa conférence de dimanche au cours de laquelle il a décidé d'enfiler les bottes de Marine Le Pen (!!!). Le second a demandé à ce que les élections européennes deviennent un "référendum anti-macron" et le troisième, NDA, s'est fendu d'un communiqué de presse:

"Edouard Philippe prémédite l’assassinat des retraités dans son budget 2019"... (entre-nous je ne comprends pas pourquoi l'usage du verbe préméditer ?) "

Le quinquennat d’Emmanuel Macron s'annonce dévastateur pour les retraités. A l’instar de l’ensemble des prestations familiales (allocations familiales, allocation de rentrée scolaire, prime de naissance, complément de libre choix du mode de garde, etc.), des APL, des pensions d’invalidité ou encore des rentes accident du travail-maladie professionnelle, les pensions de retraite n’évolueront plus en fonction du niveau d’inflation, comme c’était le cas tous les ans en avril.

Après avoir supporté en 2018 une diminution nette de leurs pensions à cause de la hausse de 25% du taux normal de CSG (de 6,60 à 8,30%), nos 16 millions de retraités verront leurs pensions désindexées de l’inflation. Afin de maquiller cette mesure d’austérité, le Gouvernement annonce une augmentation de seulement 0,3% des pensions… bien en deçà de l’inflation qui devrait s’accélérer en 2019 pour atteindre près de 2% : nous assistons donc à une véritable amputation directe du pouvoir d’achat des retraités, avec un rabot de presque 2 points de leurs pensions. D’autant que l’inflation réduira mécaniquement l’épargne des Français qui ont économisé toute leur vie et de ceux soucieux d’anticiper leurs retraites, qui plus est avec des taux d’intérêt conjoncturellement bas. Avec une pension moyenne de 1389 eurosmois, près d’1 retraité sur 10 vit actuellement sous le seuil de pauvreté. La politique d’Emmanuel Macron plonge progressivement les retraités dans la pauvreté.

Et pas que les retraités !!! 

Je pense que Nicolas Dupont-Aignan n'a pas dû faire ses courses depuis longtemps, car il nous donne l'inflation "officielle" de 2%... alors qu'en réalité elle est entre 5% et 8%, autrement dit, je résume, les retraités se feront voler chaque année de 5% minimum.

Dans le temps, Keynes appelait ça "L'euthanasie des rentiers", sauf que Keynes parlait des riches Anglais oisifs, aristocrates héritiers de père en fils, qui ne travaillaient pas et vivaient sur leurs rentes. Il ne parlait pas des retraités que les médias actuels font passer (c'est Sioux) pour des rentiers, remarquez-le bien.

Edouard Philippe ne fait qu'imiter le gouvernement grec de 2009: austerité massive qui commence avec le massace des retraités. D'abord -10%, puis -20%, etc, et au final en 2018 le retraité grec se retouve avec 20% de ce qu'il aurait dû toucher normalement.

Comme je vous l'ai annoncé depuis des années, la France vivra la même chose que les Grecs, simplement parce que par tête d'habitant le Français est largement plus endetté que le Grec.

Source : Revue de Presse par Pierre Jovanovic ().

Combien de temps, combien de souffrances, va-t'il falloir encore avant que le peuple se ressaisisse et chasse Macron et tous els voleurs de pouvoirs ?

En complément sur retraite :

En complément sur pauvreté :

En complément sur misère :

   

Samedi 25 Août 2018 - News # 10736 

Propagande : Et encore du théâtre pro-migrants dans les établissements scolaires subventionné par le conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ! Voir [ici] ().

Proprement scandaleux !

De l'embrigadement idéologique intolérable !

En complément sur scandale :

En complément sur propagande :

En complément sur migrants :

   

Samedi 7 Juillet 2018 - News # 9611 

 

Jean-Michel Vernochet sur son livre "L’Imposture - La décomposition planifiée de l’État souverain" :

SYNOPSIS :

Jean-Michel Vernochet répond aux questions de Kontre Kulture à l’occasion de la sortie de son ouvrage L’Imposture.

http://www.kontrekulture.com/produit/l-imposture ()

0’18 : Qu’est-ce qui vous a poussé à écrire ce livre ?
0’55 : Le « grand remplacement » est-il un projet ?
2’09 : La problématique de l’avortement
3’50 : Qu’appelez-vous le « sida mental » ?
5’00 : Qu’est-ce que la « religion molochienne » ?
7’25 : Quel avenir pour le prolétariat français ?
8’40 : « Le social-libéralisme à la sauce Macron, c’est la guerre »
10’30 : Le « gouvernement des juges »
12’08 : Pourquoi lire ce livre ?

DESCRIPTION de "L'Imposture – La décomposition planifiée de l'État souverain"

La notion de Grand Remplacement, mise en avant par Renaud Camus, n’est pas un fantasme ; il n’est qu’à regarder autour de soi, dans le métro, les cours de récréation ou simplement dans la rue… un peu moins il est vrai dans la petite lucarne, sauf dans les films et séries par lesquels on veut habituer le Français à vivre dans une société multiculturelle et multiethnique. Mais à cette légitime réaction de résistance de l’autochtone sur sa terre, on oppose des accusations de frilosité, de repli sur soi, d’islamophobie – avec ce que cela rappelle de l’antisémitisme, pourvoyeur de mort sociale pour celui qui en est accusé. Piégé dans son combat contre la destruction de son environnement social et culturel, renvoyé dans les cordes de l’extrême-droite par la représentation médiatique, usé parfois par un quotidien parsemé d’agressions, tant physiques que verbales, le résistant oublie de regarder au-delà de la cause directe qui mine son existence et détruit son pays. Car derrière la flèche, il y a toujours un archer, et il est primordial de le démasquer.

La décomposition de la France est un processus de longue haleine, mais qui a pris de l’ampleur et de la vitesse depuis quelques décennies : lois, votées quasi simultanément, ouvrant la voie à l’avortement de masse et au regroupement familial, politiques d’accueil de plus en plus laxistes, régularisation des clandestins, instauration de l’Aide médicale d’État, subventions aux associations, interdiction des statistiques ethniques, naturalisations à tout-va, intégration dans un espace Schengen prohibant tout contrôle aux frontières ; l’oligarchie qui a pris le pouvoir a petit à petit tissé un filet qui enserre le pays dans un mal-être devenu aujourd’hui paroxystique, tout en assénant au peuple une injonction de « vivre-ensemble » dont il veut de moins en moins. Parallèlement, la casse sociale voulue par Bruxelles et la mise en place d’un « gouvernement des juges » – nous imposant des « valeurs » qu’ils appellent universelles au nom des droits de l’homme – poursuivent plus profondément encore la destruction de la France…

Jean-Michel Vernochet est écrivain, essayiste et géopolitologue. Ancien professeur de l’École supérieure de journalisme de Paris et ancien grand reporter au Figaro Magazine, il est l’auteur de nombreux ouvrages relatifs à l’islam radical, l’Iran, la Syrie, l’Ukraine, le terrorisme ou la guerre civile idéologique. Il contribue régulièrement au site géopolintel.fr. et anime l'émission Le Libre Journal de Jean-Michel Vernochet sur ERFM.

Plein de choses intéressantes.

À voir !

En complément sur Jean-Michel Vernochet :

En complément sur décomposition :

En complément sur souverain :

   

Jeudi 28 Juin 2018 - News # 9406 

Solidays, entre pornographie, LGBTisme, et christianophobie : les franciliens savent-ils vraiment où vont leurs impôts ? :

SYNOPSIS :

Mais que se passe-t-il, exactement, au festival Solidays, créé pour collecter des fonds contre le SIDA, subventionné à hauteur de 800.000 euros par la région Île-de-France, et rassemblant 200.000 jeunes sur la pelouse de Longchamp ? REGARDEZ , vous ne serez pas déçus…

"L'Église : elle a sanctifié l'avémarité en dogme barbare avec la pécheresse virginale d'un côté et le pieux chevalier de l'autre. [...] C'est un mensonge : on peut faire du sexe par tous les trous, dans toutes les positions, quand on veut, et avec qui on veut !" : typique de débiles intoxiqués au droit-de-l'hommisme se moquant des conséquences de leurs actes et de leur responsabilité envers eux-mêmes et sans aucune considération pour la société ("mes envies, mes désirs, mes passions, moi, moi, moi"), symbole de la vanité, de l'arrogance, et de la perversité, typiques des LGBT.

Hallucinant !

Quelle dégénérescence !

Ahurissant !

De petits démons sur scène... 

Une honte !

D'autant plus scandaleux que tout cela est financé par l'argent des Franciliens... 

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

En complément sur perversité :

En complément sur christianophobie :

En complément sur hallucinant :


Mardi 1er Mai 2018 - News # 8163 

Riches et pauvres : une petite réflexion  :

Cette image n'est pas une blague.

Elle explique que ce sont les pauvres, c'est-à-dire les travailleurs, ceux qui font tout le travail, qui malgré cela se font voler par les riches, par les propriétaires des outils de production, le fruit de leur travail, c'est-à-dire la valeur ajoutée.

L'extorsion de la valeur ajoutée est l'un des principes du capitalisme.

Par essence, le capitaliste ne travaille pas : il vole ceux qui travaillent et produisent, ou spécule sur leur dos en s'intercalant entre les producteurs et les consommateurs, ce qui revient au même : au final, et dans les deux cas, les travailleurs se font extorquer.

Alors, il faut être logique et conclure :

Quand le peuple aura institué déjà ces deux lois, on aura bien avancé dans la destruction des inégalités et l'érection d'une vraie justice sociale.

En complément sur riche :

En complément sur pauvre :

En complément sur réflexion :

En complément sur capitalisme :

 

Mardi 24 Avril 2018 - News # 8008 

Le scandale des subventions-aides à la presse - Par Charles Gave :

Je suis d'accord sauf pour ce qui concerne la télévision d'État qui, bien utilisée, permet de faire de l'éducation populaire.

En complément sur Charles Gave :

En complément sur presse :

En complément sur journaux :

En complément sur média :

En complément sur subvention :


Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7545 

Médias corrompus : "Les journalistes subventionnés" par Vox Plebeia :

En complément sur média :

En complément sur journalisme :

.

En complément sur Vox Plebeia :

   

 


Mercredi 28 Mars 2018 - News # 7309 

Travail, emploi, salariés, valeur économique, capitalisme, et révolution sociale : "Une autre approche du salariat", une conférence de Bernard Friot - 2018 :

SYNOPSIS :

Bernard Friot est sociologue et économiste, membre de l'Institut Européen du Salariat et de l'association d'éducation populaire Réseau Salariat, qui promeut l'idée d'un « salaire à vie » pour tous, inconditionnel, dès 18 ans, une proposition alternative au revenu de base, que Friot dénonce comme étant « la roue de secours du capitalisme ”. Ses recherches portent sur la sociologie du salariat et la comparaison des divers systèmes de protection sociale en Europe. Ses travaux ont également porté sur les systèmes de retraites, allant à l'encontre des réformes proposées par le gouvernement en 2010.

Derniers livres de B.Friot :
- “Émanciper le travail (2014)”
- “Vaincre Macron (2017)”.

Dans son dernier livre, B. Friot propose des alternatives. Suite à la succession des différentes Lois Travail, on ne peut plus être seulement “contre” , mais “pour” une conception du salariat émancipatrice…

Le temps est venu de donner un contenu économique concret à l’audace démocratique de l’article premier de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : les humains naissent et demeurent libres et égaux en droits. Toute personne majeure résidant sur le territoire national doit être dotée de trois droits inaliénables : la propriété d’usage de l’outil de travail afin de faire les choix majeurs dans l’entreprise ; la participation à la délibération des caisses chargées de subventionner l’investissement à la place du crédit bancaire et des groupes capitalistes ; le salaire à vie afin que, assurés de notre reconnaissance sociale, nous décidions au travail en toute liberté.En prenant en main l’investissement et les entreprises, nous vaincrons Macron, et nous sortirons la production de la folie écologique, anthropologique et territoriale du capitalisme.

Source : Réseau Salariat.

Une conférence remarquable, claire, précise, didactique, la meilleure de Bernard Friot qu'il m'ait été donné de voir.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur travail :

En complément sur emploi :

   

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6660 

Le tribunal administratif de Nantes invalide la subvention de 22 000 € allouée au centre LGBT. Voir [ici] ().

Une bonne nouvelle !

Quand on y pense, c'est démentiel qu'une association LGBT ait pu bénéficier de fonds publics émanant d'une population ultra-majoritairement non homosexuelle, et aussi très majoritairement opposée à l'homosexualité.

La raison de ce dysfonctionnement majeur récurrent : le travail des lobbies auprès de nos traîtres de politiciens.

Merci à OS de m'avoir signalé l'information. 

 PARTICIPEZ AU SONDAGE ! 

 

En complément sur LGBT :

En complément sur homosexualité :

     

 


Lundi 5 Février 2018 - News # 6598 

Grande distribution, argent public, et salariés : Carrefour a reçu 2 milliards d'Euros de subventions, pour défendre l'emploi mais supprime 10.000 postes et verse 2 milliards d'Euros aux actionnaires... :

Enculés !

En complément sur grande distribution :

En complément sur Carrefour :

En complément sur subventions :

   

Lundi 5 Février 2018 - News # 6596 

La réalité des subventions européennes :

En complément sur europe :

En complément sur subventions :

     

Samedi 9 Décembre 2017 - News # 5763 

Subventions aux associations : L’État abolit le décret les rendant obligatoirement accessibles par Internet. Voir [ici] ().

En clair : nous n'avons plus de droit de savoir où va notre argent, et comment celui-ci est versé aux uns et aux autres...

Le règne de l'opacité et des magouilles s'intensifie.

C'est lamentable quand on y pense. Le contraire de la transparence combiné au mépris des citoyens-contribuables. Inique et digne d'un république bananière en marche.

Merci à OS pour l'information. 

En complément sur État :

En complément sur subvention :

En complément sur association :

En complément sur Internet :

 

Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4925 

 Attention danger pour les peuples ! :


L’accord top secret qui doit dépecer les services publics :
 

Les États-Unis, les pays de l’UE et une vingtaine d’autres États ont entamé à Genève des négociations sur le commerce des services. Signe particulier : ces tractations devaient rester secrètes pendant cinq ans. WikiLeaks a réussi à lever en partie le voile sur leur contenu.

Tout devait rester entièrement secret. Rien ne devait filtrer des négociations sur l’accord sur le commerce des services (ACS - NDR : ou TISA en anglais) entamées depuis deux ans à l’ambassade d’Australie à Genève entre les États-Unis, l’Union européenne et une vingtaine de pays. Une vaste entreprise de libéralisation qui touche jusqu’aux services publics fondamentaux. Des mesures assurant une confidentialité totale des discussions ont été prises, dans un langage digne d’un scénario à la James Bond. Les textes établissant l’avancée des pourparlers ont été « classifiés », selon un jargon utilisé généralement pour les dossiers secret-défense. Ils doivent être « protégés de toute diffusion non autorisée » et stockés dans un système d’ordinateurs lui-même classifié et maintenu « dans un building ou un container clos » sous haute surveillance. L’objectif déclaré est que rien ne puisse transpirer du contenu de ces tractations « jusqu’à cinq ans après la conclusion d’un accord » ou la fin des négociations si celles-ci devaient finalement ne pas aboutir.

C’était sans compter sur la dextérité des lanceurs d’alerte de WikiLeaks qui sont parvenus à récupérer une partie des textes surprotégés. Ils ont publié ainsi le 19 juin sur leur site l’annexe du traité en préparation consacré aux services financiers.

https://wikileaks.org/tisa-financial/ ()

Ces révélations soulignent, en fait, l’ampleur de l’offensive engagée par Washington, suivi par les États membres de l’Union européenne, pour permettre aux multinationales de truster, le moment venu, le commerce des produits financiers mais aussi celui de tous les services sur les grands marchés transatlantique et transpacifique, dont les négociations, on le sait, avancent au même moment, dans la plus grande discrétion.

Contourner les résistances populaires et réfractaires de l’OMC

Les pourparlers secrets pour parvenir à un accord sur le commerce des services (ACS) ont démarré en 2012 et leurs initiateurs entendent tout faire pour les conclure avant la fin 2015. Ils sont en fait destinés à contourner l’obstacle que constituaient les résistances de forces progressistes, de mouvements sociaux, de syndicats et de plusieurs pays en développement pour la conclusion d’un accord global sur le commerce des services (AGCS) au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Devant la paralysie du processus multilatéral lancé en 2001 dans le cadre du cycle dit de Doha de l’OMC, un groupe de pays a décidé, sous l’impulsion des États-Unis et des États membres de l’UE, d’entamer, il y a deux ans, une négociation parallèle.

Autrement dit : désavoué démocratiquement et donc sorti par la porte, l’AGCS pouvait ainsi rentrer par la fenêtre sous l’impulsion d’une cinquantaine de gouvernements. Les négociateurs autoproclamés ont l’espoir de définir dans un cadre plurilatéral des normes pour qu’elles s’imposent, à terme, comme unique référence internationale. Ils misent d’évidence sur leur poids économique – ils représentent ensemble près de 70 % du commerce mondial – pour rallier en fin de compte les pays récalcitrants de l’OMC court-circuités. Le lieu géographique des tractations a simplement été transféré de quelques rues à Genève, passant du siège de l’OMC aux locaux de l’ambassade d’Australie, pays opportunément tout acquis à la libéralisation.

Principale source d’inspiration du groupe : les « experts » de la « coalition globale des services » (GSC) au sein de laquelle on retrouve, côté états-unien, les géants du secteur (banque, Internet, énergie) mais aussi, côté européen, le Medef ou le poids lourd français, Veolia (voir ci contre). Le document diffusé par WikiLeaks, qui correspond au relevé de la négociation au 14 avril dernier, révèle le forcing déployé pour banaliser le commerce des produits financiers, comme si rien n’avait été retenu des causes du krach ravageur qui s’est produit seulement sept ans en arrière.

Échanges financiers, 
le retour du délire

Les normes proposées dans l’annexe du texte secret consacré au commerce des produits financiers visent d’abord à restreindre la capacité d’intervention de la puissance publique et se fixent ouvertement comme objectif un modèle « autorégulateur » de la finance. Les États signataires du futur ACS ne seraient quasiment plus autorisés à légiférer pour limiter les transactions financières transfrontalières (article X 3.2.).

Au nom de la libre concurrence les « monopoles d’État en matière de fonds de pension » – traduisez : les systèmes publics de Sécurité sociale – seraient, à terme, démantelés. Même « les assurances pour calamité naturelle » se devraient de ne plus fonctionner sous contrôle public.

L’approbation de l’autorisation de produits financiers innovants est recherchée (article X 2.1.). On sait combien le laxisme organisé à cet égard a nourri la boursouflure financière qui a éclaté, il y a sept ans. « Les CDS (credit defaut swaps), qui furent considérés comme des produits innovants, ont été au cœur de la crise », fait remarquer à juste titre Jane Kelsey, professeure à la faculté d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, sur le site de WikiLeaks.

Les firmes Internet états-uniennes font pression pour transmettre sans véritable garde-fou les données de leurs clients. En particulier celles qui sont présentes dans les systèmes dits « clouds » (nuages) qui permettent de stocker des documents hors du disque dur de l’ordinateur. Cette information-là suscite depuis le jour de sa divulgation par WikiLeaks, le 19 juin, une vive réaction dans la presse allemande où les révélations d’un autre lanceur d’alerte, Edward Snowden, sur l’espionnage de masse pratiqué par la NSA (National Security Agency), avec la complicité des géants états-uniens de l’Internet, avaient déjà suscité beaucoup d’inquiétudes dans l’opinion.

Privatisations interdites

Les orientations du texte secret stipulent que les sociétés étrangères ne sauraient être victimes d’un traitement dit « discriminatoire ». Autrement dit : elles doivent avoir accès au marché des pays signataires exactement dans les mêmes conditions que les prestataires locaux, qu’ils fournissent ou non un service public à la population.

Un géant de la fourniture d’eau ou de gaz, comme les français Veolia ou GDF Suez, aurait ainsi non seulement le droit de s’installer sur un marché tiers. Mais il pourrait aussi faire jouer une clause d’engagement au respect de la concurrence pour exiger de bénéficier de subventions d’un montant égal à celui versé par l’État en question au service public de l’eau ou de l’énergie.

Par ailleurs le retour à une nationalisation d’un service public privatisé, fût-il partiel, serait strictement interdit aux États signataires au nom des garanties accordées aux investisseurs afin de favoriser, explique-t-on, la fluidité des échanges. Ainsi deviendrait impossible une remunicipalisation de l’eau décidée en maints endroits en France comme à Paris, après la gabegie et l’explosion des factures des particuliers provoquées par les requins de la Générale et de la Lyonnaise des eaux, qui se sont longtemps partagé le marché de la capitale française.

Éducation, santé, transports, rien n’échapperait à l’appétit du privé

L’ACS doit s’appliquer à tous les domaines capables de fournir un service à l’échelle internationale. Selon l’Internationale des services publics (PSI), qui regroupe quelque 669 syndicats dans le monde entier, il englobe ainsi un champ immense : la fourniture transfrontière (le mode 1 de l’ex-AGCS) – telle que la télé-médecine, la formation à distance ou les paris sur Internet –, le tourisme (mode 2 de l’ex-AGCS), l’investissement étranger direct avec les principes et les conséquences que l’on vient d’exposer (mode 3 de l’ex-AGCS) et le mouvement temporaire des personnes physiques (mode 4 de l’ex-AGCS). L’objectif d’accords comme celui dont la négociation est secrètement engagée, dénonce Rosa Pavanelli, la secrétaire générale de la PSI, est « d’institutionnaliser les droits des investisseurs et d’interdire toute intervention des États dans un large éventail de secteurs ».

Santé, éducation, transports, rien n’échapperait à cette logique qui accélérerait, dans des dimensions inédites, la libéralisation des services publics. Selon une logique d’écrémage par le capital privé en mal d’acquérir de nouvelles ressources dans la phase actuelle de la crise où les débouchés se rabougrissent. Il cherche à s’accaparer les secteurs financièrement les plus prometteurs. Les cheminots français en lutte ont ainsi parfaitement discerné la menace qui pourrait conduire à une polarisation des investissements privés sur les tronçons voyageurs les plus rentables quand des dizaines de voies dites secondaires et donc de gares seraient condamnées à disparaître. Le 4e paquet ferroviaire de la Commission européenne n’est certes pas dans le traité secret en cours de négociation. Il n’en épouse pas moins la ligne dévastatrice pour l’avenir des services publics et, au passage, pour… un certain mode de construction européenne. Comme on devrait le savoir au moins depuis l’élection du 25 mai l’acharnement libéral, prêt à nier la démocratie au point d’agir caché contre les intérêts des citoyens, met pourtant l’Europe en danger.

Source : le journal l'Humanité ().

Le but final est de détruire les États, de les rendre impuissants face au marché. Ce sont, en fin de compte, les sociétés privées et les multinationales qui vont faire leur loi. Les peuples ne pourront plus rien faire car la puissance publique sera rendue impuissante, paralysée, sans aucun recours légal contre elles.

C'est très très grave !

Nos politiciens sont des traîtres, je l'ai toujours dit...

En complément sur service public :

En complément sur danger :

En complément sur grave :

   

Mardi 20 Juin 2017 - News # 4826 

Législatives 2017 : certains députés ont perdu les élections, mais ils ont gagné une retraite en or !

L'hémycicle se renouvelle et envoie de très nombreux professionnels de la politique toucher leurs retraites... Un régime particulier qui rapporte gros !

Cambadélis, Valls, Hamon, Duflot… Tous ces professionnels de la politique qui n’ont toujours vécu que grâce à l’argent public, se retrouvent, à devoir chercher un boulot, ou bien à partir à la retraite.

Finis pour eux les indemnités mensuelles de 7 209,74 euros, les voyages en 1ère classe, les frais de mandat tout flous de 5 840 euros, les chauffeurs et autres taxis gratuits (plafond de 2 750 euros), la carte Navigo gratuite, les 92 trajets en avions offerts, la bourse annuelle informatique de 15 500 euros, le forfait téléphonique de 4 200 euros (7 670 euros Outre-mer), les 12 000 euros alloués à leur courrier, les frais d’hôtel tout doux… Et que dire de la réserve parlementaire et ses 130 000 euros annuels !

Heureusement, une consolante retraite les attend à la sortie ! Cette retraite est alimentée par une cotisation prélevée sur l’indemnité parlementaire et par une subvention inscrite au budget de l’Assemblée.

L’âge d’ouverture du droit à la pension est de 62 ans. La pension est calculée au prorata des annuités acquises, sans minimum de durée de mandat et dans la limite d’un plafond fixé à 41,50 annuités. La pension moyenne des députés ayant fait liquider leur pension en 2016 est de 2 675 € net par mois. L’âge moyen auquel les députés font liquider leur pension est de 64 ans.

De plus, les députés issus de privé pourront toucher une allocation très confortable : 100% de leurs revenus pendant 6 mois. Cette indemnité spécifique dure 3 ans et est dégressive. Selon le Figaro, les députés sortants peuvent continuer à bénéficier des « services de l’Assemblée », comme le restaurant et la bibliothèque. Pour avoir une retraite à taux plein il leur suffit de cotiser 31 ans. Pour rappel, c’est plus de 40 ans pour un simple salarié.

Lorsqu’un citoyen cotise 1 euro, il touchera une retraite de 1,5 euro s’il est salarié et une pension d’environ 2 euros s’il est fonctionnaire. Lorsqu’un parlementaire verse une cotisation de 1 euro, sa retraite s’élève à 6,1 euros.

En définitive, laissons le mot de la fin à l’incomparable Audiard : « La politique, messieurs, devrait être une vocation. Je suis sûr qu’elle l’est pour certain d’entre vous. Mais pour le plus grand nombre, elle est un métier.» 

En décembre 2016, Contribuables Associés avait interrogé le député Alain Chrétien, auteur d’un rapport exigeant la fin du régime de retraite spécifique des parlementaires. Selon son rapport, «en 2015, le régime des députés s’élevait à 63 millions d’euros et distribuait une pension moyenne de 2 700 euros nets par mois à 1 121 anciens élus et 714 ayants-droits.»

Source : Contribuables Associés ().

Des privilèges injustes et exorbitants !

En complément sur député :

En complément sur retraite :

En complément sur privilège :

En complément sur injust :

 

Mardi 30 Mai 2017 - News # 4408 

François Asselineau de l'UPR sera en DIRECT le Mardi 30 Mai 2017 à partir de 21h00 :

 ATTENTION : le premier tour des législatives est SPÉCIAL ! 
 

En  effet, un décompte des voix a lieu au premier tour des législatives qui détermine :

  1. Le montant de la subvention d'État accordée aux partis : 1,42 euro par suffrage exprimé à partir du moment où 50 députés ont reçu chacun au moins 1% des voix.
  2. Le temps de parole dans tous les médias établi par le CSA sur la base du nombre total de voix exprimées sur tout le territoire.

Il est donc capital que tous les adhérents et sympathisants UPR votent impérativement pour le candidat UPR de leur circonscription !

Pensez-y !

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur Législatives 2017 :

En complément sur CSA :

 

Lundi 24 Avril 2017 - News # 3546 

 

Quelques terribles vérités sur Macron :

 

L'homme que vous avez élu pour remplacer ce misérable Hollande que vous méprisiez, eh bien il le remplacera effectivement, mais en bien pire !

Je vais vous dire tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Macron sans jamais oser le demander…

CE QUE MACRON A DÉCLARÉ :

►« La colonisation fait partie de l'histoire française. 
C'est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l'égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. »

►« Il n'y a pas une culture française, il y a une culture en France et elle est diverse, elle est multiple. »

►« L'art français, je ne l'ai jamais vu. »

►« Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés. »

►« Les salariés français sont trop payés. »

►« Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »

►« Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité. »

►« Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants. »

►« Nous augmenterons les salaires de tous les travailleurs, des ouvriers, des employés ». Pour cela, il promet de leur ajouter un 13ème mois...

►« Je vais être très clair. » Il l'a dit à répétition. Il ne l'a jamais été.

►« Alors ce soir, pour vous et vos familles, je veux vous dire de penser printemps. »
QUI EST MACRON ?

►L'homme qui culpabilise encore plus les Français.

►L'homme qui ose parler de patriotisme.

►L'homme qui rase gratis.

►L'homme qui baigne entre le flou et le rien.

►L'homme dont la pensée politique gît au fin fond d'un gouffre si vertigineux qu'il veut vous faire penser printemps.

►L'homme qui embrouille et se contredit d'un jour à l'autre.

►L'homme dont la vacuité souriante n'a d'égale que la fatuité pédantesque.

►L'homme qui a vu grimper chômage et déficits en attendant la croissance lorsqu'il était le principal conseiller économique de celui que vous méprisiez pour la même raison.

►L'homme des banques Rothschild et Goldman Sachs, cette banque d’investissements étant la plus représentative de tous les excès et des dérives frauduleuses de la finance spéculative, celle qui a jeté à la rue des millions d'Américains lors de la crise des « subprimes » en 2008.

►L'homme qui a dépensé un SMIC par jour pendant trois ans ou qui a dissimulé sa fortune. 
C'est l'un ou l'autre.

►L'homme qui a triché sur son patrimoine.

►L'homme qui ne fait l'objet d'aucune enquête judiciaire.

►L'homme qui ment aux Français et leur fait prendre des vessies pour des lanternes comme il l'a toujours fait depuis qu'on le connaît.

►L'homme qui a su s'entourer mieux que personne de mafieux comme Pierre Bergé, Patrick Drahi, Jacques Attali, Cohn-Bendit, BHL, etc.

►L'homme dont le programme est immensément flou.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant les travailleurs pauvres.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant « la France périphérique » provinciale et rurale qui souffre et dépérit.

►L'homme qui se fout complètement du chômage que subissent les Français de souche.

►L'homme qui voit des Français où il n'y en a pas.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant l'immigration.

►L'homme qui est favorable à une immigration totalement incontrôlée.

►L'homme qui a salué la politique d'Angela Merkel en faveur de l'accueil des migrants.

►L'homme qui prévoit de la non-discrimination à tous les étages.

►L'homme qui veut imposer une discrimination positive sous la forme d’« emplois francs » pour les « jeunes » des banlieues.

►L'homme qui est pour le sacrifice des familles et la dénatalité des Français de souche au profit de l'explosion démographique des immigrés.

►L'homme qui va encore aggraver le Grand Remplacement.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la sécurité.

►L’homme qui compte dans ses rangs un extrémiste musulman dont il dit qu’il est un « type bien ».

►L'homme qui vous réserve aussi une explosion comme jamais de la délinquance.

►L'homme qui prévoit de supprimer la taxe d’habitation, la seule que les étrangers payent comme les Français.

►L'homme qui prévoit la baisse de l’impôt sur les sociétés de 33 % à 20 % et l’abrogation de l’ISF.

►L'homme qui prévoit moins d’impôts pour le haut et le bas de l’échelle, mais encore plus pour les classes moyennes.

►L'homme qui veut faire payer un loyer aux propriétaires.

►L'homme qui veut laminer les classes moyennes.

►L'homme des riches qui veulent rester riches et des puissants qui veulent rester puissants.

►L'homme aux 27 propositions qui augmentent les dépenses de l'État mais dont presque aucune ne vise à les réduire.

►L'homme qui vous fait rêver à toutes les réformes suivantes mais auxquelles il devra soit renoncer faute de budget, soit se décider à les appliquer pour garder son pouvoir et ainsi ruiner la France toujours plus :
● augmenter le minimum vieillesse de 100 € par mois,
● augmenter l'allocation adulte handicapé de 100 € par mois,
● étendre le bénéfice de l’assurance chômage à ceux qui démissionnent,
● rembourser à 100 % les lunettes et les prothèses dentaires,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour la santé,
● mettre en œuvre un plan de 5 milliards pour l’agriculture,
● mettre en œuvre un grand plan d’investissement de 50 milliards.

►L'homme dont la démagogie dépasse déjà, et de loin, celle de son prédécesseur.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la famille et la politique familiale.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la justice.

►L'homme qui a prévu de poursuivre et d'aggraver le déclin du système éducatif.

►L'homme qui n'a pas prévu de changer les méthodes pédagogiques aberrantes de l'Éducation nationale et les principes délétères qui y ont cours.

►L'homme qui n'a pas prévu de remettre en cause la réforme désastreuse du collège instaurée par la Marocaine, ni celle des rythmes scolaires, réformes que même Mélenchon voulait abroger.

►L'homme qui veut supprimer 120 000 fonctionnaires en cinq ans.

►L'homme qui veut économiser 10 milliards d’euros sur le fonctionnement de l’assurance-chômage.

►L'homme qui est pour l'euro mais sans la rigueur qu'exige son maintien.

►L'homme le plus engagé des 11 candidats en faveur de l'Union européenne dont chacun sait qu'elle ne fonctionne pas, qu'elle traverse une crise majeure et qu'elle va bientôt exploser.

►L'homme qui trompe les agriculteurs en leur faisant miroiter qu'ils seront « payés au prix juste » et qu'ils ne vivront plus de subventions, alors même que c’est Bruxelles qui a imposé en 1992 la réforme de la PAC, laquelle a remplacé la rémunération par les prix par une rémunération par les primes.

►L'homme qui est le seul des 11 candidats à soutenir le traité euro-canadien CETA qui fera encore baisser les prix.

►L'homme qui a promis de « construire une Europe qui développe nos emplois et nos économies » et qui « protège nos industries stratégiques », alors que chacun sait qu’elle a toujours fait le contraire.

►L'homme qui n'a aucun programme concernant la politique extérieure.

►L'homme qui compte poursuivre la politique d’alignement servile sur l’Otan qui a valu à Hollande le mépris universel.

►L'homme qui prétend pouvoir consacrer 2% du PIB pour la Défense nationale (précisément l’objectif fixé par l’Otan), soit au moins 20 milliards de plus.

►L'homme dont on connaît les accès d'hystérie en public.

►L'homme dont la pensée politique est un vide intersidéral.

►L'homme dont savent faire bon usage les petits et les grands journalistes un peu simplets.

►L'homme qui a su rallier derrière son panache vitreux tous les disqualifiés du système qui se voyaient sur le point d’être lessivés et qui n’en reviennent pas d’une telle faveur de la Providence.

►L'homme dont la liste invraisemblablement hétéroclite des soutiens va bientôt lui apprendre ce qu'est un effet boomerang.

►L'homme qui doit quelque chose à François Bayrou dont chacun connaît l'incurie et qui occupera probablement un poste de ministre.

►L'homme qui sera dans l'impossibilité de réunir une majorité et qui ne pourra donc pas gouverner.

►L'homme qui est toujours d'accord avec tout le monde, y compris et surtout avec Rothschild.

►L'homme qui veut faire de la France à la fois le royaume totalitaire d'Ubu et une société orwellienne où la suppression des libertés se fera toujours plus criante.

►L'homme qui obéit rigoureusement aux directives de la judéo-maçonnerie qui n'a qu'un seul but : détruire entièrement la France et la chrétienté.

►L'homme en marche ! En marche vers le chaos et qui nous y entraînera tous puisque « Ordo ab Chao » – L'Ordre par le Chaos – est la devise de ses maîtres du Nouvel Ordre mondial.

►L'homme qui compte ajouter des affres supplémentaires aux affres déjà insupportables d'une époque agonisante.

►L'homme qui s'est autoproclamé « anti système » d'un système agonisant qui essaie coûte que coûte de différer son trépas et qui le fera payer par celui de la France.

►L'homme dont vous n'oserez bientôt même plus dire que vous avez voté pour lui.

►L'homme dont vous devez vous attendre à tout et même à l'impensable.

►L'homme qui n'a pas encore annoncé qu'il exigera une stricte parité au niveau national entre les homosexuels et les hétérosexuels, les poètes et les poétesses, les bouchers traditionnels et les bouchers halal, etc. mais dont il n'est pas du tout impossible qu'il fasse advenir toutes ces choses si vous votez pour lui au second tour.

Source : Philippe Costa Di Costanzo ().


En complément sur Macron :


Vendredi 17 Mars 2017 - News # 2742 

Corruption, fraude, trafic d'influence, et clientélisme, des députés au cœur de l'Assemblée Nationale : Contribuables Associés dénonce le scandale du business des subventions de la réserve parlementaire. Voir cette [vidéo] (). Pfff..., de pire en pire...


Samedi 4 Mars 2017 - News # 2510 

Emmanuel Macron est le candidat préféré de l'Arabie Saoudite à l'élection présidentielle. Et pour cause : "Le royaume d'Arabie Saoudite a décidé de financer plus de 30% de la campagne d'Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle 2017" selon un membre du Parti socialiste belge. Voir [ici] (). Voilà la vraie nature du candidat du vide, et roi des enfumeurs : un type qui dénonce la colonisation française en Algérie comme un crime contre l'Humanité tout en se faisant subventionner à hauteur de 30% par des coupeurs de têtes et de mains qui participent de surcroît aux persécutions innommables du peuple yéménite depuis Mars 2015... Franchement, mais qui sont encore les connards qui peuvent vouloir voter pour une telle baudruche irresponsable et indigne ? Réponse : les idiots, les gens mal informés, et.. les riches bien évidemment.
[ ÉDIT ] : Attention, il se pourrait que cette information soit un hoax. Cela dit, ce sont des journaux qui servent la soupe à Macron qui le disent... Il faut donc attendre d'avoir d'autres sources crédibles qui clarifient cette affaire.


Samedi 31 Décembre 2016 - News # 1879 

Un élu, le chef de file de l’opposition municipale niçoise, le socialiste Patrick Allemand, veut saisir la justice après la subvention polémique d’Estrosi à une organisation israélienne. Voir [ici] (). Je ne suis pas socialiste, ni sectaire : je trouve que Patrcik Allemand a tout à fait raison de porter plainte. Ce qu'a fait Estrosi est scandaleux.


Dimanche 20 Avril 2014 - News # 794 

Les FEMEN organisent une soirée satanique sous la protection de la police. Voir [ici] (). Hallucinant... Comme le dit si bien Rorschach : "Moralité : roulez pour Satan et vous serez subventionnés et surprotégés !". Le règne des ténèbres.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .