Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

20 News

Samedi 27 Juillet 2019 - News # 19142 

Xavier Moreau : Le Kosovo, « un État mafieux non viable économiquement, politiquement, en plein cœur de l’Europe » :

SYNOPSIS :

20 ans après la fin des combats, les relations sont exécrables entre Belgrade et Pristina ainsi qu’entre Serbes et Albanais. Xavier Moreau, fondateur du think tank Stratpol, spécialiste des relations soviéto-yougoslaves pendant la guerre froide, revient sur la situation explosive du Kosovo.

Non évalué.

En complément sur Xavier Moreau :

En complément sur Kosovo :

En complément sur mafia :

   

Dimanche 26 Mai 2019 - News # 17674 

Les propositions d'un think tank américain de l'armement pour déstabiliser la Russie. Voir [ici] ().

Quand je vous disais que les États-Unis complotent 365 jours par an contre les autres pays du monde...

En complément sur déstabilisation :

       

Jeudi 2 Mai 2019 - News # 17049 

Interdit d'interdire : Bernard Friot, socilogue - Gaspard Koenig, fondateur du think-tank GenerationLibre : Le travail et sa rémunération en débat :

Une émission vraiment passionnante où Bernard Friot est mis à mal par un type intelligent : son  salaire à vie est absurde et aliénante.

Depuis toujours, je milite pour le revenu de base qui est l'une des plus belles idées économiques qui permet de sortir des millions de gens de la misère et de la pauvreté.

En fait Bernard Friot dit beaucoup de choses intéressantes généralement, mais son idéologie induit en lui un tropisme si fort qu'il a développé un concept communiste de salaire à vie qui induira une société fourmilière atroce.

Enfin limiter les revenus à 5.000 euros par mois n'a pas de sens. Les gens qui veulent créer ou gagner plus s'en iront ailleurs. Et, en plus, cela fera disparaître de merveilleux objets et services qui coûtemt un certain prix, puisque personne ne pourra les acheter. Débile.

À voir !

En complément sur Interdit d'interdire :

En complément sur Bernard Friot :

En complément sur Gaspard Koenig :

En complément sur travail :

En complément sur salaire :


Mardi 19 Mars 2019 - News # 15827 

Désinformation : Brexit : sans accord, 800 milliards de livres sterling d'actifs financiers quitteraient Londres. Voir [ici] ().

Typique de la propagande néolibérale.

Et ça vient, en plus, du think tank britannique New Financial...

Ça s'inscrit typiquement dans le Project Fear (le projet de la peur) de manipulation de l'opinion publique par du catastrophisme délirant.

Tout est dit.

En complément sur Brexit :

En complément sur désinformation :

En complément sur manipulation :

En complément sur Project Fear :

 

Mercredi 20 Février 2019 - News # 15184 

Christophe Bejach, le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie, la presse française muette. Voir [ici] ().

Ce think tank socialiste a toujours été une saloperie...

Et son fondateur est pédophile... Vous imaginez la psychologie perverse, dévoyée, et malsaine, de ces gens ?

À gerber ! 

Tout s'explique !

En complément sur pédo :

En complément sur Terra Nova :

En complément sur perversité :

   

Mercredi 9 Janvier 2019 - News # 14111 

Interdit d'interdire : Où s'arrêtera la guerre commerciale lancée par Donald Trump ? :

SYNOPSIS :

Frédéric Taddeï reçoit Yves Nouvel, professeur de droit international économique à l’université Paris I Panthéon-Assas, Caroline Galactéros, géopolitologue, auteur du blog «Bouger les lignes», présidente du Think Tank Geopragma et du cabinet d’intelligence stratégique PLANETING, Sylvie Matelly, économiste et directrice adjointe de l’IRIS ainsi que Jean-Éric Branaa, chroniqueur et chercheur spécialisé sur les États-Unis. Débat

Non évalué.

En complément sur guerre commerciale :

En complément sur Donald Trump :

En complément sur Interdit d'interdire :

   

Jeudi 9 Août 2018 - News # 10397 

Manipulation : Olivier Berruyer : «On est passé de la russophobie à la russophilophobie» :

Compléments :

En complément sur Olivier Berruyer :

En complément sur Twitter :

En complément sur l'OTAN :

En complément sur faux nez :

 

Mercredi 6 Juin 2018 - News # 8917 

Manipulation et tromperie de l'opinion publique : les États-Unis basculent dans un État orwellien : Le Council on Foreign Relations (CFR) dit au gouvernement qu’ils doivent utiliser la propagande contre les Américains. Voir [ici] ().

C'est grave...

Et si le CFR, un think tank composé d'élites crypto-fascistes, préconise cela, c'est une preuve qu'ils se rendent compte qu'ils sont en train de perdre la bataille de l'information, en raison d'Internet.

Il faut donc s'attendre aux États-Unis à de nouvelles mesures liberticides visant à contrôler davantage Internet.

En complément sur manipulation :

En complément sur tromperie :

En complément sur propagande :

En complément sur CFR :

 

Samedi 2 Juin 2018 - News # 8832 

Union Européenne versus souveraineté et dictature européenne versus démocratie : "L'alliance anti système en Italie pourrait elle arriver en France ?" - Débat orgaqnisé par Frédéric Taddeï sur Europe 1 :

Avec :

- Pierre Lévy Rédacteur en chef du mensuel Ruptures.
- Guillaume Klossa Directeur de l'Union européenne de radio-télévision (UER) et fondateur du think tank EuropaNova.
- Hervé Juvin Économiste. Auteur de France, le moment politique: Manifeste écologique et social (Editions du Rocher, 2018).
- Pierre Jacquemain Rédacteur en chef de la revue Regards.

Une émission tout à fait intéressante et révélatrice sur qui est qui, qui est un faux cul et qui est vraiment démocrate.

De même, Hervé Juin a tout à fait raison :

Chaque fois que le mot populisme est prononcé, le remplacer par démocratie. Ils verront ça marche très bien. Ceux qui emploient à tout moment le mot populisme, en général, c'est tout simplement parce-qu'ils souhaitent que les peuples ne votent plus.

Au final :

À voir !

En complément sur Italie :

En complément sur souveraineté :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur populisme :

 

Mardi 29 Mai 2018 - News # 8730 

États-Unis : Facebook, premier réseau social au monde, cesse officiellement d’être neutre en s'alliant avec un think tank de l'OTAN. Voir [ici] ().

J'ai déjà relayé cette news, mais cet article produit une analyse pertinente de cette alliance mortifère pour la démocratie et l'information sur facebook et dans le monde.

En complément sur Facebook :

En complément sur l'OTAN :

     

Vendredi 18 Mai 2018 - News # 8473 

Facebook s'associe à l'Atlantic Council pour «protéger des élections libres et justes dans le monde». Voir [ici] ().

Décidément Mark Zuckerberg est pathétique : il s'allie avec un ennemi de la démocratie, un think tank de l'OTAN.

L'Atlantic Council, garant d'élections justes et libres ? Et puis quoi encore ? La Mafia garante de pratiques commerciales justes ?

Soit ce type est un crétin (et il en a l'air), soit il a été menacé et il a peur.

Et puis, comment un think tank peut-il protéger et garantir des élections libres et justes dans le monde ? 

Ça traduit aussi bien, je trouve, la mentalité déplorable américaine : les mecs, ils s'arrogent le droit de contrôler les élections chez les autres. Ce sont des connards d'impérialistes. Mais pour qui ils se prennent ?

En complément sur Facebook :

En complément sur Mark Zuckerberg :

     

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8213 

 

Documentaire sur la présidentielle 2017 en France : "Macron à l'Élysée : le casse du siècle" :

SYNOPSIS :

Avec «Macron à l'Elysée : le casse du siècle», BFMTV poursuit sa production de documentaires sur la dernière présidentielle.

«Le casse du siècle» : la campagne Macron ou la réussite d'une «effraction».

Après le fiasco de François Fillon, plombé par les affaires et lâché par une partie de son camp, le banco d’Emmanuel Macron, porté par les circonstances et une incontestable opiniâtreté. Avec Macron à l’Elysée, le casse du siècle (1), documentaire de 52 minutes que BFMTV a de nouveau produit en interne, la chaîne continue de redérouler, au long, le fil de cette campagne qui restera dans les annales. Cette fois du point de vue du vainqueur, qui n’était au départ qu’un ministre ambitieux puis un challenger sans troupes et aux maigres chances. Si personne n’ignore l’issue du film, les très nombreux témoignages qui nourrissent le récit de cette victoire par «effraction» – terme admis par Macron lui-même – ne manquent pas d’intérêt.

Alors qu’Emmanuel Macron va souffler d’ici peu sa première bougie à l’Elysée, c’est aussi l’occasion de réaliser le chemin parcouru, à titre personnel, depuis l’affirmation de ses ambitions, l’annonce de sa candidature et enfin la bataille électorale qui l’a conduit à la victoire finale, face à l’extrême droite. De la petite équipe totalement dédiée à sa cause et revendiquant une culture start-up, aux démonstrations de force des meetings de fin de campagne, on mesure une nouvelle fois combien sa victoire n’était pas toute tracée.

«Vous ne serez jamais ministre»
Le film s’ouvre avec la réception donnée par François Hollande à l’Elysée, le 15 juillet 2014, en l’honneur de celui qui était alors secrétaire général adjoint et quittait le Palais après deux années. Gaspard Gantzer, en charge de la communication du président Hollande à l’Elysée, et Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la dernière partie du mandat et l’un des parrains politiques de Macron, notamment, reviennent sur cette période. Les sourires sont bien présents, mais l’humeur du jeune conseiller en partance est quelque peu amère. Lui se serait bien vu ministre, comme Julien Dray ou Jacques Attali l’avaient conseillé à Hollande en parlant d’une «pépite», racontent-ils dans le film. «Trop tôt», «trop technocrate», aurait répondu à l’un comme à l’autre le chef de l’Etat. Attali affirme alors avoir joué un rôle : «Je lui ai dit : "Emmanuel, il faut partir parce que vous ne serez jamais ministre."»

Interrogé sur l’aigreur de Macron, l’ancien patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, raconte une anecdote. Quelques mois avant son départ de l’Elysée, sortant d’une réunion, il aurait lancé au premier des hollandais et ministre, Stéphane Le Foll : «Tu sais, je reviendrai et j’attaquerai tout le monde au pic à glace…» Jouyet se souvient, lui, que son discours de départ de l’Elysée se finissait par quelque chose qui voulait dire «je reviendrai […], ce n’est qu’un au revoir». Faute de ministère, l’ancien banquier reprend sa liberté, pour monter une start-up avec son compère Julien Denormandie, aujourd’hui secrétaire d’Etat. On connaît la suite : six semaines plus tard, Arnaud Montebourg sort de route puis du gouvernement, Hollande rappelle Macron. «C’est Manuel Valls qui fait pression auprès de François [Hollande]», raconte Jacques Attali, qui reçoit quelques jours plus tard un coup de fil du Premier ministre : «Tu diras à ton protégé qu’il n’est qu’un ministre technique.» Nous sommes en août 2014.

«Macron se consacre à autre chose»
Depuis Bercy, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour le jeune ministre. Et une double vie politique. Autour d’Ismaël Emelien, une petite équipe soudée et totalement dévouée se démultiplie pour servir à la fois le pays et l’avenir de leur grand homme. Pendant ce temps-là, ça défile au ministère, se souvient l’ancien ministre du Budget Christian Eckert : «Le ministère de l’Economie a surtout servi de tremplin à son parcours présidentiel. People, journalistes, acteurs, chanteurs, écrivains… Il nous arrivait de croiser des personnes dont on pensait qu’elles n’étaient pas forcément au centre de l’actualité économique du pays.» A l’automne 2015, le film suit l’affirmation progressive des ambitions macroniennes. Michel Sapin raconte avoir mis en garde François Hollande : «Je lui ai dit : "Emmanuel Macron se consacre à autre chose… Et cette autre chose, ce n’est pas d’appuyer ta candidature."»

La constitution d’En Marche reste évidemment un moment important. Gaspard Gantzer revient sur les conditions dans lesquelles Macron l’a annoncée à Hollande. La scène se passe après une réunion portant sur la future campagne du président sortant et à laquelle Macron vient de participer. Il se lance : «Tiens au fait, je t’en avais parlé il y a quelques mois, mais cette fois, c’est fait, je vais lancer une forme de think tank avec des jeunes pour réfléchir à la politique», se souvient Gantzer, rapportant les encouragements de Hollande qui «se dit que quelque chose de positif peut sortir de cela». L’affaire est lancée, elle ne s’arrêtera plus. Fin août 2016, Macron sort du gouvernement et s’il laisse entendre qu’il soutiendra Hollande candidat c’est en fait déjà pour mettre sa campagne sur orbite. Michel Sapin ne sait d’ailleurs si Hollande a pêché par «aveuglement» ou s’il a dû faire semblant de croire à la fidélité de son ancien ministre par «incapacité de faire autrement».

Dans l’entourage de Macron c’est le temps de la déclaration de candidature pour soutenir les levées de fonds et couper l’herbe sous le pied de Hollande. Lequel annonce sous cette contrainte inédite qu’il ne tentera pas de briguer un second mandat. C’est le temps des ralliements politiques, ils sont nombreux. Le récit par l’ancienne journaliste Laurence Haïm, alors porte-parole de Macron, de celui de Bayrou, qui a failli s’étouffer à table, vaut le détour. Fort de ce soutien, de l’éclatement de la gauche et de l’effondrement du candidat Fillon, Macron accélère. La start-up devient une très grosse PME, l’accueil des nouveaux convertis par les croisés de la première heure ne se fait alors pas sans frustrations. Mais l’appel de la victoire est le plus fort : bouquet final pour Macron, ce candidat «parti de rien» qui a «terrassé toutes les têtes d’affiche» et «pulvérisé tous les partis», décrit le commentaire, volontiers tapageur. L’histoire d’un coup de maître ou d’une sacrée trahison, chacun jugera. Selon un proche Macron, au soir du second tour, le vainqueur lui aurait confié : «On vient de réussir un braquage. C’est comme dans Ocean’s Eleven, sauf qu’on était moins nombreux… Faut dire qu’on connaissait le proprio et qu’on avait les plans.» 

Source : Libération.

Un documentaire qui confirme définitivement que :

Maintenant, il faut aussi prendre conscience que c'est ahurissant et vraiment ironique, pour ne pas dire du foutage de gueule, que ce soit BFMTV qui fasse un  pareil documentaire, alors même que c'est la chaîne qui a le plus contribué à permettre l'élection d'Emmanuel Macron... 

Une petite meute de jeunes diplômés, capables intellectuellement, mais dévoyés, sans éthique, cyniques, inconscients, ont travaillé intensément à propulser un traître à la France, un traître aux intérêts français (il faut voir comment Macron a vendu l'un de nos fleurons industriel Alstom), et un traître aux français. Terrible.

Cette histoire est un véritable drame pour la France, et je n'exagère pas. Il faut prendre conscience que non seulement ce gouvernement ne va rien faire d'utile pour le pays mais va même détruire ses services publics, fragiliser encore plus les maigres revenus de français moyens ou pauvres, faire la volonté du MEDEF, des capitalistes et de la politique néolibérale de l'Union Européenne, mais qu'en plus, le petit groupe de connards qui ont travaillé pour porter Macron au pouvoir sont maintenant aux manettes de notre pays, et qu'ils vont en plus s'incruster durablement : on les retrouvera ici ou là dans les rouages de la république travaillant à leur propre carrière, à celle de leur amis et intérêts, etc. C'est très grave. Les loups sont entrés dans la bergerie, et vont tout faire pour y rester, soyez-en persuadés.

Où est l'intérêt du peuple dans toute cette gabegie ? Nulle part ! Le peuple, n'existe pas pour ces gens. Seul compte pour eux le pouvoir. L'épisode de Macron disant à François Hollande à son départ de Bercy qu'il va le soutenir pour les présidentielles donne la mesure de la duplicité, de la trahison et du cynisme du personnage Macron. À gerber !

Un must très révélateur.

À voir absolument ! à ne surtout pas rater !

En complément sur Macron :

En complément sur présidentielle 2017 :

     

Lundi 19 Février 2018 - News # 6839 

Montée en puissance de forces antidémocratiques par le trafic d'influence : les think tanks s’installent au cœur de l’État, des réseaux d’experts s’efforcent de neutraliser toute résistance au dogme néolibéral. par Dostena Anguelova et Roland Gori. Voir [ici] ().

En complément sur antidémocratique :

En complément sur libéralisme :

En complément sur think tank :

En complément sur trafic d'influence :

 

Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4922 

Nouveau scandale : Sylvie Goulard a quitté le gouvernement par peur de nouvelles révélations : avant de devenir ministre des armées, elle s’était fait payer, pendant plus de 2 ans, 10 000 dollars par mois par un « think tank » américain :

Scandale dans le scandale : le JDD du 25 juin 2017 révèle que Sylvie Goulard a quitté le gouvernement par peur de nouvelles révélations : avant de devenir ministre des armées, elle s’était fait payer – pendant plus de 2 ans – 10 000 dollars par mois par un « think tank » américain (en plus de sa rémunération de députée européenne)…

Sylvie Goulard a avoué au Journal du Dimanche (JDD) paru ce dimanche 25 juin 2017 – par crainte des fuites qui allaient sortir dans le Canard Enchaîné – qu’elle avait occupé un poste de « conseiller spécial » pendant plus de 2 ans auprès de l' »Institut Berggruen » pour des revenus « supérieurs à 10.000 dollars mensuels ». (de l’ordre de 9 500 euros par mois).

Créé et financé par Nicolas Berggruen, fils du richissime marchand d’art Heinz Berggruen, « l’institut Berggruen », dont le siège est en Californie, est une organisation américaine à but non lucratif chargée de « réfléchir aux systèmes de gouvernance ».

Sylvie Goulard était ainsi devenue ministre des armées alors qu’elle avait été grassement payée par un organisme germano-américain, pendant plus de deux ans pour près de 300.000 dollars, pour « faire la promotion de l’Union européenne » selon les dires mêmes de Mme Goulard.

Source : http://www.lejdd.fr/politique/mais-pourquoi-sylvie-goulard-a-t-elle-quitte-le-gouvernement-3371234 ()

----------------------------------------------------------
COMMENTAIRES : 4 enseignements édifiants 
----------------------------------------------------------

Ce nouveau scandale nous apprend 4 choses très importantes qui en disent long sur la "compétence" de Macron ainsi que sur "l'éthique" et le "patriotisme" de l'ancienne "ministre des armées" :

-----------------

1) L'incompétence et l'imprudence de Macron

Sylvie Goulard a démissionné du gouvernement par peur des fuites à venir du Canard Enchaîné et non pas sur demande de Macron. Lequel Macron aurait été furieux d'apprendre cette démission qui venait jeter un premier discrédit sur son gouvernement.
L'information en elle-même - selon laquelle Mme Goulard a bénéficié pendant plusieurs années de financements personnels venus d'outre-Atlantique - ne semble pas avoir été perçue par Macron comme un obstacle à la nomination de cette dame comme ministre des armées françaises !
Macron ne semble donc pas avoir été machiavélique dans cette affaire, mais "simplement" et totalement incompétent et imprudent.

----------------

2) Sylvie Goulard, agent de l'étranger financé par un think tank américain.

La "centriste et "européenne" Sylvie Goulard a donc accepté de dépendre financièrement de façon très importante (9 500 euros par mois pendant 30 mois) d'un organisme de lobbying atlantiste germano-américain, et cela juste avant de devenir ministre des armées du gouvernement français.

En bon français - du moins du temps de la France souveraine de de Gaulle - un tel comportement signe ce que l'on appelle un agent de l'étranger.

D'ailleurs, que n'aurait-on pas dit si un autre ministre français de la défense avait reçu 9 500 euros par mois, pendant plusieurs années avant sa nomination, versés par un organisme russe ?!!!

------------------

3) L'hypocrisie, l'inconscience et le mépris de classe des euro-atlantistes

Au passage, notons que Mme Goulard recevait ces appointements EN PLUS de son salaire de députée européen, de l'ordre de 12 000 euros par mois net d'impôts...

Mme Goulard recevait donc quelque 21 500 euros par mois, dont une grande partie nette d'impôts, pour appeler les Français... à approuver les Grandes orientations des politiques économiques (GOPÉ) fixées par la Commission européenne, consistant notamment à supprimer le SMIC, détruire nos acquis sociaux, appauvrir les classes moyennes et plonger dans la misère les plus pauvres !

A-t-on déjà vu pire hypocrisie, pire inconscience, pire mépris de classe, et pire noirceur d'âme et indifférence à la souffrance des pauvres gens ?

------------------

4) énième confirmation du rôle de Washington dans la prétendue "construction-européenne-destinée-à-faire contrepoids-aux-États-Unis"

Le fait que l'ultra-européiste Goulard était payée grassement - depuis plusieurs années - par un think-tank basé en Californie confirme une fois de plus que la prétendue "construction européenne" n'est qu'une grandiose opération de vassalisation américaine du continent européen, comme l'avait dénoncé Charles de Gaulle dans sa conférence de presse du 15 mai 1962.

En réalité, si l'on étudie le pedigree des parcours professionnels et des sources de financement des principaux dirigeants européistes - en France et dans les autres pays de l'UE -, on finit presque toujours par retrouver, à un moment ou à un autre, la ficelle des États-Unis.

Mes analyses et celles de l'UPR sont une nouvelle fois confirmées, de la façon la plus éclatante qui soit, à l'occasion de ce énième scandale.

François Asselineau
25/06/2017.

Source : UPR ()

Maintenant, on comprend mieux son alignement anti-France...

Et cette femme était ministre des armées... 

Cette femme est une honte et une traîtresse : on devrait la poursuivre, et même la pendre en place publique pour haute trahison et intelligence avec une puissance étrangère.

Les gens n'ont plus aucune éthique, c'est ahurissant...

Seuls comptent le pognon et le triomphe de leurs idéologies de merde.

En complément sur Sylvie Goulard :

En complément sur traître :

En complément sur scandale :

En complément sur honte :

En complément sur François Asselineau :


Samedi 6 Mai 2017 - News # 3911 

Liste très complète mais non exhaustive des soutiens d’Emmanuel Macron, le candidat du Parti de la presse et de l’argent :

Patrons et banquiers

Responsables politiques

Responsables politiques étrangers (la plupart ont manifesté leur soutien après le 1er tour)

Intellectuels et journalistes

Artistes et vedettes de la télé

Sportifs

Personnalités ayant appelé à voter pour Emmanuel Macron après le 1er tour

Source : [Rutpures] ().

Une belle brochette de vendus et de personnes dont la grande majorité sont tout à fait détestables pour différentes raisons objectives...


Samedi 4 Mars 2017 - News # 2519 

Qui est derrière Emmanuel Macron ? La piste Goldman Sachs et le think tank « Les Gracques ». Voir [ici] (). Que des gens qui manœuvrent en souterrain pour leurs intérêts, financiers et/ou pour le pouvoir, et bien évidemment contre les intérêts du bon peuple dont ils se moquent éperdument.


Mercredi 22 Février 2017 - News # 2372 

 De pire en pire  : Terra Nova, le think tank sournois du Parti socialisteveut remplacer Pâques et la Pentecôte par des jours fériés juif et musulman. Voir [ici] (). Seuls des gens remplis de haine pour l'Église catholique, ainsi que pour le peuple français et ses 15 siècles de christianisme peuvent imaginer une pareille mesure... La haine, le déni de réalité, et le mépris de tous les français qui sont chrétiens, voilà monsieur Mélenchon où conduisent vos paroles négationnistes et révisionnistes concernant les racines chrétiennes de la France, selon l'éternelle règle de l'Univers : "La nature a horreur du vide". Voir cette édifiante [vidéo] () qui non seulement vous permettra de comprendre comment peut advenir cette proposition folle, mais aussi de voir combien j'avais raison. Maintenant, je trouve curieux que cette idée déraisonnable, qui ne peut que jeter de l'huile sur le feu, sorte deux mois avant les présidentielles... On voudrait faire monter le FN qu'on ne s'y prendrait pas autrement... Alors pourquoi cette proposition émane-t'elle d'une officine socialiste me direz-vous ? Et bien c'est simple : il s'agit de s'assurer qu'au deuxième tour, il n'y ait que les deux candidats suivants : Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Il se disent ces dangereux manipulateurs de Terra Nova qu'il faut que le FN soit impérativement au deuxième tour afin que les voix des verts et de la vraie gauche (Hamon, Mélenchon, et l'extrême gauche) plus celles de la droite modérée puissent mécaniquement, par rejet du FN, se reporter sur Macron, apportant ainsi à ce dernier la victoire finale. Possible, probable, mais pas du tout sûr à 100%... Car, de plus ne plus de gens, lassés et/ou révoltés par toutes ces années de magouilles et de trahisons politiques pourraient être tentés de voter Marine Le Pen juste pour faire chier tout le système et foutre en l'air cette classe de politiciens dévoyés, déloyaux, et traîtres (Notez que cette derniers l'ont bien mérité). Terra Nova, des pervers sournois, prêts à tout. Affaire à suivre...


Mardi 22 Novembre 2016 - News # 1644 

McCarthysme 2.0 : un think tank britannique veut dresser la liste noire des pro-russes en Europe. Voir [ici] (). Il faut le comprendre une fois pour toutes : les ennemis des peuples font tout, et feront tout, pour arriver à leurs fins, et le mensonge, la désinformation, la manipulation, et la propagande, sont leurs armes préférées. Ces gens, sachez-le, sont prêts à tout, même au actions les plus dégueulasses et perverses. Seuls les naïfs et les idiots pensent encore que ces gens respectent la démocratie et les citoyens.


Mardi 22 Décembre 2015 - News # 1200 

Démentiel : "La France se porterait mieux sans président" affirme un rapport du très sérieux Peterson Institute, l’un des think tanks les plus prestigieux de Washington. Voir [ici] (). Non mais c'est du délire ! Regardez moi ces arrogants d'oligarques américains : ils viennent dire aux autres nations ce qu'il conviendrait de faire chez eux. Est-ce que nous les français nous disons aux américains comment conduire leur politique intérieure et quel système politique adopter ? Ahurissant ! Et très révélateur de la mentalité impériale, colonialiste, et fasciste, de l'Amérique oligarchique contemporaine. Ça devient dingue, et cela montre combien il existe aux États-Unis des forces qui travaillent 24h/24 à dominer la France et d'autres nations. Révoltant. Et notez-le : c'est toujours soi-disant "pour notre bien", ou "pour améliorer les choses" ou "pour que cela marche mieux", bla bla bla. Personnellement, les États-Unis, je n'en peux plus, et je n'en veux plus ! La coupe est pleine, et même elle déborde !


Lundi 16 Novembre 2015 - News # 1090 

Hallucinant ! : le directeur du think-tank du Sénateur McCain exige l’arrêt de Russia Today et la saisie de ses biens. Voir [ici] (). Cette information n'est pas anodine : elle montre les limites (très courtes) de la "démocratie" américaine. Tant que les fascistes qui sont au gouvernement ont le contrôle sur l'opinion publique, tout va à peu près bien, et on se croirait en démocratie, mais dès qu'ils perdent l'ascendant sur le peuple malgré leur formidable outil de propagande et de désinformation que sont les medias, alors ils montrent leur VRAI VISAGE, ils se démasquent d'eux-mêmes, et posent des actes iniques totalement incompatibles avec l'État de droit. Une affaire très révélatrice donc, qui va dans le même sens que cette incroyable audition d'une commission au Sénat américain (voir cette [vidéo] ()). À méditer, vraiment...


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .