Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

82 News

Mercredi 17 Juillet 2019 - News # 18901 

 

 Atteinte à la la vie privée et surveillance numérique : Facebook modifie vos photos en les tagant pour mieux les pister en dehors de son réseau. Voir [ici] ().

Ah les traîtres !

Quelle perversité et quelle trahison de l'Humanité !

C'est criminel putain ! 

Traîtres de politiciens, qu'est-ce que vous attendez pour foutre ces salopards en prison et leur asséner une super-amende de plusieurs milliards d'euros ?!

En complément sur Facebook :

En complément sur vie privée :

En complément sur surveillance :

   

Vendredi 5 Juillet 2019 - News # 18646 

Reconnaissance faciale : comment ça marche, et pourquoi elle inquiète :

Un excellent petit reportage.

Des crétins nuisibles qui s'ignorent développent ces technologies perverses pour nous vendre : ils font du pognon sur notre perte de liberté et de vie privée à tous. C'est grave. Il faut légiférer, et au plus vite : c'est la seule manière de stopper cette technologie orwellienne de la surveillance et du contrôle.

À voir !

En complément sur reconnaissance faciale :

       

Jeudi 4 Juillet 2019 - News # 18616 

Larry Sanger, le cofondateur de Wikipédia, appelle à se mobiliser contre les médias pour la protection de la vie privée sur Internet. Voir [ici] ().

En complément sur vie privée :

       

Jeudi 4 Juillet 2019 - News # 18611 

Espionnage de la vie privée : Amazon confirme que les enregistrements vocaux des clients d'Alexa sont conservés pour toujours. Voir [ici] ().

Et que font nos traîtres de politiciens contre ces voyous ? RIEN. Comme toujours...

En complément sur espionnage :

En complément sur vie privée :

En complément sur Amazon :

   

Mercredi 26 Juin 2019 - News # 18410 

Que Choisir attaque Google sur la vie privée et réclame 1 000 euros par utilisateur d’Android. Voir [ici] ().

J'espère que Google va perdre. 

En complément sur vie privée :

En complément sur Google :

     

Samedi 22 Juin 2019 - News # 18320 

Vie privée : Examen : Google Chrome est devenu un logiciel de surveillance. Il est temps de passer à autre chose. Voir [ici] ().

En complément sur Google Chrome :

       

Samedi 4 Mai 2019 - News # 17099 

Mark Zuckerberg ainsi que d'autres cadres dirigeants de Facebook sont poursuivis en justice pour les scandales liés à la vie privée. Voir [ici] ().

Excellent.

En complément sur Mark Zuckerberg :

En complément sur Facebook :

     

Jeudi 2 Mai 2019 - News # 17061 

Lobbying et vie privée : Les géants du Web ont bloqué une loi qui les aurait empêché de vous enregistrer sans votre consentement. Voir [ici] ().

Ou comment le marché fait la loi contre l'intérêt général et les peuples.

En complément sur lobbie :

En complément sur vie privée :

     

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16590 

Facebook, Instagram, etc. : Bannir le partage des photos de ses enfants :

SYNOPSIS :

La blogueuse Toyah Diebel a déclaré la guerre au “sharenting” (= parents + sharing). Avec ses amis, elle se met en scène dans le rôle d’un enfant pour parodier cette pratique qui consiste à partager les photos de sa progéniture sur les réseaux sociaux. L’objectif : sensibiliser les parents au risque de détournement des photos de leurs enfants par des sites pédophiles et rappeler le devoir qu’ils ont de respecter leur vie privée.

Cette femme a raison, bravo !

Les gens deviennent complètement fous, hypnotisés par leur narcissisme et les nouvelles technologies, et leur sens du discernement s'atrophie de plus en plus, les amenant à faire n'importe quoi.

En complément sur Facebook :

En complément sur Instagram :

En complément sur enfant :

En complément sur pédophilie :

 

Dimanche 10 Mars 2019 - News # 15566 

Vie privée et téléphonie mobile : Votre iPhone suit tous les endroits que vous fréquentez. Voici comment désactiver cette option. Voir [ici] ().

En complément sur vie privée :

En complément sur téléphonie :

En complément sur iPhone :

   

Jeudi 7 Mars 2019 - News # 15524 

Soissons : Sylvie Heyvaerts quitte la France insoumise pour l’UPR. Voir [ici] ().

Chers Amis Insoumis,

J’ai décidé de quitter la France Insoumise.
Non parce que je serai en désaccord avec le programme l’Avenir en Commun, mais parce que je ne parviens plus à trouver dans le discours de FI la cohérence qui me permettrait de m’engager dans la bataille des Européennes.
« L’Europe on la change où on la quitte », résumait de façon simple le positionnement de FI sur l’Europe. La menace de départ de la France devant permettre d’instaurer un rapport de force pour renégocier un certain nombre de points fondamentaux dans les traités européens. Au fur et à mesure, la perspective d’une sortie unilatérale de l’ UE s’est évaporée et le plan B est devenu bien flou. 
Je voudrai reprendre ici plus précisément la stratégie développée par FI, pour expliquer en quoi elle ne me convainc plus. 
La FI nous explique que « La désobéissance » est légale. Elle consiste à prendre une option de retrait. C’est-à-dire qu’un pays peut se désolidariser d’un aspect des traités européens. 
Donc si nous voulons mettre en œuvre notre programme, il va falloir prendre une option de retrait sur un nombre important de points. 
- Sur L’article 168 et 169 du TFUE qui donne la priorité au profit sur la santé
- Sur les articles 32 et 33 qui organisent la libre circulation des capitaux, des marchandises et des services.
- Sur l’article 106 qui prévoit l’ouverture à la concurrence de tous les services publics
- Sur l’article 21 qui impose la diminution de la protection sociale et le démantèlement du droit du travail.
- Sur les articles 38 et 39 qui placent les agriculteurs dans une concurrence sans merci avec des pays à très bas couts de salaire, et les entraine dans une course éperdue à la productivité.

Autant dire que c’est une remise en question totale de la logique qui gouverne l’Union Européenne depuis le début, et dont une grande partie a déjà été transposé dans les droits nationaux.

Une telle remise en cause constitue en fait une refondation totale de l’UE sur des bases humanistes et eco-sociales.
Alors pouvons-nous réécrire entièrement la constitution de l’UE en y impulsant un changement de paradigme aussi total ? La modification des traités doit être voté à l’unanimité ce qui rend toute modification quasi impossible. On pourrait alors réécrire un autre traité qui écraserait tous les autres. Examinons des lors quel nouveau compromis pourrait naître de l’alliance de 28 pays aux intérêts contradictoires.
Harmonisation fiscale ? Le Luxembourg et les pays bas seront contre.
Harmonisation sociale ? Comment s’y prend -on pour les harmoniser les législations sociales de 28 pays lorsque concernant le « SMIG » les écarts vont de 200€ mensuel à 2000€ ? et que c’est précisément cet avantage social qui assure la compétitivité de ces pays de l’Est et conditionne à l’heure actuelle leur équilibre économique ?
Par quel miracle arriverions nous à un accord qui serait autre chose qu’un accord tronqué sur un moins disant social, environnemental, fiscal ?

N’est il pas temps de se rendre compte que cette alliance à 28 a précisément pour objectif d’aboutir à cette impuissance qui sert les intérêts de l’oligarchie ?

De plus à l’heure où la population demande le RIC, il me parait tout à fait déraisonnable de recréer une structure plurinationale (même plus réduite) , impliquant des délégations importantes de souveraineté. Nous avons un besoin urgent de démocratie et l’échelon national avec son organisation en départements et en communes héritée de la révolution française garantit la proximité nécessaire à l’exercice d’un réel pouvoir citoyen. 
Donc j’en arrive à la conclusion qu’il ne saurait y avoir de démocratie en Europe, ni en refondant les traités, ni en restant bloqué avec 28 pays aux intérêts divergents dans une structure englobante.

Si l’on veut bien concevoir les objectifs d’un autre point de vue une stratégie bien plus directe et bien moins aléatoire se dessine.

Notre projet est de faire bifurquer tout notre système de production vers un fonctionnement basé sur la règle verte et la solidarité. Ajoutons à cela que nous devons le faire vite, car la dégradation sociale et environnementale a atteint des sommets.

C’est pourquoi nous devons sortir de l’Union Européenne. Dès le lendemain du Frexit nous pourrons.

1. Défendre sérieusement l’environnement en sortant du dogme de la mondialisation et du libre-échange, qui amènent à faire fabriquer à 15000 km de chez soi des produits qui pourraient être produits localement. 
2. Empêcher les délocalisations des industries et les privatisations de notre patrimoine national.
3. Engager une transition énergétique d’envergure créatrice de millions d’emplois
4. Reconstruire des services publics dignes de ce nom, et empêcher la privatisation de ces secteurs .
5. Renationaliser les entreprises stratégiques : SNCF, Autoroutes, Orange, TF1, Gestion de l’eau, EDF GDF, Poste, etc…
6. Préserver la pêche artisanale et l’agriculture familiale. Soutenir la conversion vers le Bio, autoriser les semences libres, trouver des alternatives au glyphosate.
7. Augmenter le SMIG et les minimas retraite tout en allégeant les charges des petites entreprises.
8. Préserver l’unité nationale en stoppant les réformes des euro-régions menées dans le dos des français, sans leur consentement, qui passe par le regroupement forcé de communes et l’assèchement des finances des dites communes et des départements.
9. Redonner puissance à notre démocratie en instaurant le RIC. 
10. Ouvrir la France sur le reste du monde notamment sur la francophonie, sortir de l’OTAN et cesser de soutenir les guerres criminelles des USA , œuvrer pour la paix.

Et pendant les deux années qui s’écoulent entre la décision de quitter l’Europe et la sortie effective ( avec ou sans accord) rien ne nous empêchera de prendre des options de retraits unilatéral. 
Cette question n’est pas une dissertation théorique. Elle revêt une urgence absolue. Tous les jours des pans entiers de notre richesse nationale est cédée à des intérêts privés, les structures juridiques qui ont organisées la solidarité sont méthodiquement fracassées, l’indivisibilité même de la nation est remise en cause par des traités signés derrière le dos des français. C’est trop ! Nous devons avoir une réaction à la hauteur du danger !
Si la France reprend de manière claire sa souveraineté en sortant de l’UE, elle offrira un point d’appui ferme pour les peuples qui souhaitent mener une politique qui mette fin au pillage des richesses, au saccage de l’environnement, et au mépris de l’être humain. 
Nous pourrons alors monter conjointement de beaux projets, sans pour autant qu’il soit nécessaire de recréer une entité supra-étatique. 
Nous pourrions par exemple élaborer un plan de dépollution de la Mer Méditerranée avec les pays riverains. Nous pourrions renforcer les dispositifs conjoints de lutte contre les incendies, nous pourrions nous entendre sur une politique de sauvetage des migrants et d’accueil. Etc…

À cela s’ajoute un bénéfice financier non négligeable : Sortir de l’UE c’est récupérer immédiatement au minimum 34 milliards d’euros par an
9 milliards qui résulte de la différence entre ce que nous donnons à L’UE et ce qui nous est reversé. (La France verse 23 milliards et en récupère 14)
5 milliards d’euros liées à des dépenses hors budgets (Cofinancement et sanctions financières)
20 milliards récupérables rapidement sur la fraude et l’évasion fiscale en rétablissant le contrôle sur les mouvements de capitaux.
Sans compter les économies colossales découlant de l’allégement des réglementations issues de l’UE dont les coûts de gestion pesant sur les administrations, les entreprises publiques et privées, les artisans etc, qui sont estimées à 35 milliards annuels.

Le Frexit en ce qu’il est une réponse ferme et déterminé aux exactions de la caste des oligarques est nécessairement une mesure « de gauche ». Ce sujet ne doit plus être tabou. 
Un grand parti populiste comme l’est la France Insoumise, pourrait d’autant plus facilement assumer cette approche que la construction de l’Europe est frappée d’illégitimité depuis 2005 puisque le peuple français l’a refusé. 
Il est urgent que cette blessure démocratique soit soignée et qu’une nouvelle occasion de se prononcer soit donné au peuple. On ne peut pas demander aux citoyens d’aller voter, et ensuite bafouer leur vote. 
Comme le dit Frederic Lordon « La gauche ne peut plus couler un désir internationaliste dans les pires propositions du néoliberalisme ».

Eu égard à ses réflexions j’ai décidé de soutenir la campagne de Francois Asselineau, qui est aujourd’hui le seul a porter la revendication du Frexit dans l’espace public.
A ceux qui crient au loup parce que Francois Asselineau a été proche de Charles Pasqua et membre du RPF, je renvoie sur les explications très détaillées qu’il a lui-même données, et qui me semblent suffisamment convaincantes. M. Asselineau est depuis le début un fervent gaulliste et adversaire de la construction européenne néolibérale et il a pensé trouver dans le RPF un vrai parti souverainiste, avant de s’apercevoir qu’il s’était trompé.
Je n’ai personnellement jamais vu ou entendu chez lui aucun propos raciste, antisémite, identitaire, etc.. qui permettrait de l’identifier à l’extrême droite. Au contraire j’y trouve une culture universaliste, laïque, et républicaine absolument évidente. Je regrette que des débats sur le fond n’est jamais eu lieu entre les responsables de FI et l’UPR. Mais c’est vrai qu’ Asselineau avec ses 0,98% des voix est quantité négligeable ! Au moins ne pourrais-je pas être taxée d’opportunisme !!
Je reste bien évidemment solidaire de tous les autres combats de la France Insoumise.

Bravo Madame !

Et bienvenue dans le parti qui réunit les Français de tous les horizons !

En complément sur UPR :

En complément sur Sylvie Heyvaerts :

     

Jeudi 21 Février 2019 - News # 15210 

Vie privée, musique, et streaming : est-ce que Spotify vous espionne ? Voir [ici] ().

Moi j'adore Spotify.

J'attend qu'une chose : qu'il nous propose une abonnement en qualité CD.

En complément sur Spotify :

En complément sur vie privée :

En complément sur streaming :

En complément sur musique :

 

Mardi 19 Février 2019 - News # 15141 

Christian Estrosi, maire de Nice, a décidé de tester la reconnaissance faciale sur la voie publique. Voir [ici] ().

Monstrueux !

La dictature chinoise arrive en France.

Comment la CNIL a-t'elle pu autoriser une pareille forfaiture contraire aux libertés, et notamment au respect de la vie privée ? Réponse : parce-que depuis le départ de l'excellent Alex Turk, cette organisme a été investi par des gens à la mentalité fasciste qui servent les intérêts sécuritaires de l'État, plus ceux des citoyens.

Quand à Christian Estrosi, ce type est une buse inique, un antidémocrate, et un malfrat avec une tonne de casseroles au cul.

[MAJ] : je viens de découvrir avec stupéfaction que cela a été rendu possible car 1000 personnes se seraient portées volontaires... : voir [ici] ().

Les gens sont complètement tarés, inconscients !

Les moutons sont d'accord pour aller à l'abattoir...

Ahurissant.

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur Christian Estrosi :

     

Mercredi 6 Février 2019 - News # 14809 

"Perquisition à Mediapart, Gilets Jaunes : la macronie disjoncte" par Osons Causer :

SYNOPSIS :

Un procureur imposé par Macron en septembre contre l'avis des magistrats et en rupture des conventions républicaines qui cherche à perquisitionner Mediapart pour une raison bidon, un pseudo "viol de la vie privée" de Benalla et Crase, on nage en plein délire ! Même Sarkozy n'avait pas osé faire ça, et pourtant c'est pas comme si Mediapart avait été tendre avec ses magouilles à lui. Une dérive gravissime, toujours pour sauver le soldat Benalla. Et "en même temps", les députés En Marche votent une loi anti casseurs dont même des jursites proches de Macron disent qu'elle est anti manifestants et extrêmement dangereuse. Et "en même temps" rien n'est fait vraiment pour arrêter les violences policières que les grands médias ont tues aussi longtemps qu'ils ont pu, comme l'a montré Arrêt sur Images. Et "en même temps" des gilets jaunes ont été poursuivis et condamnées pour des broutilles, la palme revenant sans doute au gars qui a pris 6 mois de ferme pour un avoir partagé sur facebook un appel à manifester pour bloquer une raffinerie. Où sont les titres sur le rapprochement Macron Le Pen ? Sur le rapprochement avec les méthodes de l'extrême droite, les heures les plus sombres de notre histoire, etc. ? Rien, ou presque...

À voir !

En complément sur Perquisition Mediapart :

En complément sur Gilet Jaune :

En complément sur macronie :

En complément sur Osons Causer :

 

Mardi 8 Janvier 2019 - News # 14050 

 

"C'est une honte" : la sorcière Marlène Schiappa demande à ce que la cagnotte lancée pour soutenir le boxeur Christophe Dettinger soit retirée. Voir [ici] ().

Et elle vient de l'être.

Mais pour qui elle se prend cette conne ?

Est-ce que vous vous rendez compte du caractère antidémocratique et fasciste d'une telle déclaration ?

C'est de l’interférence inadmissible dans la vie privée des gens !

Une sorcière malfaisante, je l'ai toujours dit !

En complément sur Marlène Schiappa :

En complément sur Christophe Dettinger :

     

Mercredi 19 Décembre 2018 - News # 13657 

Violation de la vie privée : Facebook a laissé les géants du net lire les messages privés de ses utilisateurs. Voir [ici] ().

Plus rien ne m'étonne concernant Facebook, les GAFA, etc.

Tous vendus...

Seule la force de la loi des peuples  peut contrainte ces enfoirés.

En complément sur Facebook :

En complément sur GAFA :

En complément sur vie privée :

   

Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13482 

Alerte majeure de censure et de mise en place d'une possible dictature : la Quadrature du Net signale que le Parlement européen appelle à la censure automatisée et privatisée du web à des fins sécuritaires. Voir [ici] ().

C'est très grave... 

La liberté d'expression est vraiment menacée.

Bien évidemment, la raison justificatoire "à des fins sécuritaires" est bidon : il nous font le coup à chaque fois : "C'est pour votre bien, c'est pour votre sécurité, c'est pour lutter contre le terrorisme, bla, bla, bla".

Il faut bien comprendre que cette mesure est la mise en place d'une base de censure intégrale de l'Internet.

Si les crypto-fascistes au pouvoir dans l'Union Européenne parviennent à mettre en vigueur cette mesure, on est mort.

Regardez les Gilets Jaunes par exemple. Sans les réseaux sociaux, le mouvement disparaît : nous devenons aveugles, isolés, et impossible de se coordonner. Quand on voit déjà comment Facebook opère la censure, on ne peut être que très inquiet (j'en ai fait moi-même les frais en étant interdit de poster dans tous les groupes auxquels j'ai souscrit 2 fois en 3 semaines !). Et cette censure étendue à Google, alors c'est la fin : un site comme le mien "disparaît" de la toile : on ne peut plus le trouver. Seuls les gens ayant mon adresse pourront le consulter. Idem pour tous les sites et les sujets qui gênent le système et les gens au pouvoir.

Une censure automatisée et privatisée du web, cela signifie aussi la mise sous tutelle de l'Internet par des sociétés privées au service des États profonds, de l'OTAN, et des pires oligarques du système (genre George Soros), il faut bien le comprendre. Ce projet est donc une occasion unique pour les crypto-fascistes du Nouvel Ordre Mondial, des mondialistes, et des oligarques européistes, de faire taire l'Internet libre dont les peuples ont besoin pour s'émanciper du système, des doxas des médias dominants, etc.

Nous les peuples et les Nations, nous avons besoin impérativement d'un Internet libre, c'est vital.

Une affaire de la plus haute importance donc !

En complément sur liberté d'expression :

En complément sur menace :

En complément sur censure :

En complément sur Internet :

En complément sur Quadrature du Net :


Mercredi 12 Décembre 2018 - News # 13473 

Surveillance numérique et espionnage des citoyens : Grâce à votre téléphone, Gérard Collomb a su combien de visiteurs ont participé à la Fête des Lumières. Voir [ici] ().

Il est complètement anormal que ce genre d'opération ait lieu en France : c'est une violation de la liberté et de la vie privée.

Il faut légiférer et vite, pour interdire ce genre de choses.

Ce qu'on ne vous dit pas, c'est qu'on peut même savoir qui participait : en reliant les identifiants de cartes SIM avec les abonnements.

C'est scandaleux, et personne ne dit rien. Tout le monde trouve ça normal ou presque.

Merci à Compagnon pour le lien. 

En complément sur Gérard Collomb :

En complément sur surveill :

En complément sur espion :

En complément sur téléphonie :

 

Samedi 8 Décembre 2018 - News # 13337 

L’Australie a adopté un projet de loi controversé qui porte atteinte à la vie privée en ligne. Voir [ici] ().

Ce pays est l'un des laboratoires du Nouvel Ordre Mondial : c'est un état libéral-smart fasciste où l'oligarchie expérimente pour emmener ce pays par petits pas vers vers une dictature néolibérale.

En complément sur Australie :

En complément sur vie privée :

     

Mercredi 28 Novembre 2018 - News # 13033 

Chroniques de la dégénérescence et vie privée : « Loi anti-fessée » : où s’arrête le rôle de l’État ? :

Un monde sans sanctions, ça va être joli. Tout à fait typique de cette société laxiste basée sur le droit-de-l'hommisme.

En complément sur fessée :

En complément sur Chroniques de la dégénérescence :

En complément sur vie privée :

   

Dimanche 4 Novembre 2018 - News # 12413 

Respect de la vie privée et assurances : Engager des détectives privés pour surveiller les assurés, pour ou contre ? Le 25 novembre 2018, on vote en suisse lors d'un référendum :

Ça rigole pas en Suisse. Espérons que cette loi ne sera pas choisie.

En complément sur vie privée :

En complément sur assurance :

En complément sur Suisse :

En complément sur référendum :

 

Lundi 22 Octobre 2018 - News # 12064 

Logement et justice : Julien Aubert, député républicain, propose de durcir la loi contre les squatteurs :

SYNOPSIS :

«Aujourd'hui il vaut mieux voler un appartement que de voler un scooter», déclare Julien Aubert, député Les Républicains du Vaucluse.

On ne protège pas la propriété mais la vie privée, c'est-à-dire les personnes. Les propriétaires rencontrent beaucoup de difficultés à récupérer leurs biens lorsque ceux-ci sont occupés indûment. Les procédures sont compliquées, très longues, coûteuses. Le député a déposé un projet de loi qui souhaite durcir la législation sur le squat de logement et durcir les peines en considérant les squatteurs comme des voleurs.

Constatant que le marché locatif est bloqué, le député souhaite rétablir l'équilibre entre propriétaires et locataires.

Il a raison, c'est démentiel.

Et en 2018, ces questions récurrentes de base ne sont toujours pas tranchées...

Des politiciens de merde qui, globalement, ne font rien pour le peuple. Une honte !

Heureusement qu'il reste une infime minorité qui se bouge encore les fesses.

En complément sur logement :

En complément sur justice :

     

Vendredi 21 Septembre 2018 - News # 11305 

Gmail : Google admet qu’il laisse d’autres applications espionner les mails. Voir [ici] ().

Si une telle violation de la vie privée est possible, c'est parce-que nos traîtres de politiciens sont complices : une loi, et ce scandale est terminée.

En complément sur Google :

En complément sur espionnage :

     

Mardi 21 Août 2018 - News # 10634 

Pierre Moscovici et les privatisations : On peut très bien avoir des services publics qui sont gérés par des entreprises privées !” :

Pierre Moscovici, un perle de politicien, un exemple emblématique de social-traître.

Ahurissant !

C'est pas l'Union Européenne qui conduit aux privatisations.

Ben voyons... Menteur !

Et les GOPÉ bougre de traître ? Les Grandes Orientations de Politique Économiques réclament l'ouverture des services publics à la concurrence, donc leur disparition à terme au profit d'entreprises privées.

Ce type est une buse, un super-traître au peuple, un faux socialiste.

À ostraciser d'urgence de la vie politique !

En complément sur Pierre Moscovici :

En complément sur service public :

En complément sur privatisation :

En complément sur GOPÉ :

 

Mardi 14 Août 2018 - News # 10488 

Violation de la vie privée : Quand Google mémorise les déplacements de ses usagers... à leur insu. Voir [ici] ().

Tout le monde sent bien que c'est anomal, mais..., mais..., nos traîtres de politiciens de font toujours rien BORDEL !

Une loi, et Google explose !

Google = repère de traîtres à l'Humanité.

En complément sur Google :

En complément sur traître :

En complément sur vie privée :

   

Mardi 24 Juillet 2018 - News # 10017 

Paris : Un collège-lycée impose à ses élèves un porte-clés connecté pour les localiser et... c’est légal. Voir [ici] ().

C'est une atteinte à la vie privée et à la liberté.

Scandaleux.

En complément sur vie privée :

En complément sur scandaleux :

     

Dimanche 8 Juillet 2018 - News # 9639 

Sécurité informatique, téléphonie mobile, et espionnage de la vie privée : En vérifiant si nos smartphones nous écoutaient en secret, ces chercheurs ont trouvé autre chose : des applications prennent des captures d’écran, des photographies, et des des vidéos, et les envoient à des tiers. Voir [ici] ().

Si ces aberrations sont possibles, c'est UNE FOIS DE PLUS à cause de NOS TRAÎTRES DE POLITICIENS QUI NE FONT RIEN.

Une loi, et c'est terminé.

Et les contrevenants vont en prison, les sociétés coupables sont délestées de quelques millions, etc.

C'est si simple.

Il suffit juste de volonté et de courage politique.

En complément sur sécurité informatique :

En complément sur téléphonie :

En complément sur vie privée :

En complément sur espion :

 

Jeudi 5 Juillet 2018 - News # 9576 

"Non, l’Union Européenne ne défend pas votre vie privée". Voir [ici] ().

Un bel exemple de sophisme : vous avez le droit à la vie privée mais dans tous les cas on peut vous espionner pour des raisons liées à la sécurité nationale.

Le foutage de gueule habituel...

En complément sur vie privée :

       

Mardi 3 Juillet 2018 - News # 9521 

 

Atteinte à la vie privée et espionnage : Un brevet permet à Facebook de contrôler votre micro sans votre permission. Voir [ici] ().

La corporatocratie et le mépris des citoyens dans leur splendeur.

En complément sur vie privée :

En complément sur Facebook :

En complément sur espionnage :

   

Lundi 18 Juin 2018 - News # 9148 

L'ancien chef de la NSA et de la CIA compare la politique d’immigration américaine à celle de l’Allemagne nazie. Voir [ici] ().

Quand un fasciste, un nazi, vient nous faire des leçons de morale...

Ahurissant !

Michael Hayden a été directeur de la National Security Agency de 1999 jusqu'en 2005, puis directeur de la Central Intelligence Agency entre 2006 et 2009, et il prétend avoir une quelconque légitimité et crédibilité sur ce qui serait correct et démocratique après avoir supervisé l'espionnage de toute la planète, et même de ses propres compatriotes, et autorisé la torture et l'envoi et la torture de gens dans des prisons secrètes en Europe et au Moyen-Orient...

Quel foutage de gueule !

Cette affaire est un cas d'école, à bien conscientiser, à bien comprendre :

Ce sont les pires, les plus mal placés pour le faire, qui donnent des leçons de morale.

Alors pourquoi cet apparent paradoxe ?

Et bien la raison est très simple et d'ordre psychologique : ils font cela pour camoufler leurs forfaitures et leurs ignominies, et tenter de se disculper (vis-à-vis d'eux-mêmes et vis-à-vis des autres).

C'est le même procédé que, par exemple, pour les Antifas : ils se disculpent de fascisme en arborant une étiquette d'antifas, et en disant "Nous luttons contre les fascistes", afin de camoufler qu'ils sont eux-mêmes fascistes (cela est reconnaissable à leurs actions fascistes : utilisation de la violence contre tous ceux qui ont des opinions politiques qu'ils jugent non conformes, intimidations, empêchements de réunions, de tenues de conférences, attaques diverses, etc).

Michael Hayden est donc l'un des pires responsables de la surveillance de masse, de la violation des droits numériques et du droit la vie privée, et de la torture aux États-Unis, et il vient nous dire qu'untel se comporterait comme un nazi... Non mais on marche sur la tête !

C'est un faux cul, un hypocrite de première, et un nazi, voilà la vérité.

En complément sur CIA :

En complément sur nazi :

En complément sur migrants :

En complément sur faux cul :

En complément sur hypocrisie :


Samedi 26 Mai 2018 - News # 8655 

Internet, vie privée, et nouvelle législation européenne : "Comprendre le GGPD en cinq questions":

SYNOPSIS :

Numéro de téléphone, adresse, orientation politique, préférences alimentaires... Aujourd’hui, ces données personnelles constituent une part majeure de l’économie numérique et leur utilisation est encore difficilement contrôlée.

Mais, à partir du 25 mai en Europe, un nouvel outil de surveillance est mis en place : le Règlement général pour la protection des données (RGPD). Sur un certain nombre de points, ce nouveau règlement va plus loin que le droit français actuel, et devrait permettre de protéger un peu mieux les données des utilisateurs.

Explications avec Martin Untersinger, journaliste au service Pixels du "Monde".

En complément sur Internet :

En complément sur vie privée :

     

Vendredi 25 Mai 2018 - News # 8650 

 

Espionnage numérique : Une enceinte connectée Echo d'Amazon a enregistré la discussion d'un couple et l'a envoyée à un contact. Voir [ici] ().

De vraies saloperies ces nouvelles électroniques de réseau, en plus d'êtres inutiles et traîtresses (on s'en passait bien avant).

Il faut arrêter d'acheter ce genre de conneries de Google, Amazon, ou d'Apple... : c'est ultra-dangereux pour votre vie privée et toutes vos informations personnelles numériques.

Les gens sont fous, complètement inconscients, fascinés par la technologie de la cybertronique, et dès lors, ils achètent n'importe quoi.

Cet "incident" devrait inciter les gens à RÉFLÉCHIR ! : Echo est une ENCEINTE, donc un procédé OUT. Et malgré cela, elle arrive à ENREGISTRER une conversation : c'est un processus IN. Une enceinte n'est pas supposée ENREGISTRER quoi que ce soit : c'est un haut-parleur. Si l'Echo d'Amazon a pu enregistrer une conversation, c'est qu'elle est équipée d'un micro (en fait, il y en a 7) ! 100% ANORMAL !

Elle a donc été conçue pour espionner les gens : jamais une enceinte Hi-Fi conventionnelle ne pourra vous espionner : il n'y a pas de micro à l'intérieur.

Cette histoire montre le degré de perversion et de trahison de l'Humanité des GAFAM... On ne peut plus leur faire confiance.

À méditer !

En complément sur Amazon :

       

Mardi 22 Mai 2018 - News # 8572 

Armement, technologie, missiles, et drones : La vidéo de Vladimir Poutine du 2 Mars 2018 sur les nouvelles armes russes, doublée en français par Jean-Pierre Petit :

SYNOPSIS :

La version doublée en français de la première partie de ma vidéo en anglais sur les nouvelles armes russes présentées par Vladimir Poutine.

- Le missile antipodal Sarmat.
- Le missile de croisière supersonique à portée infinie, propulsé par énergie nucléaire (nombreux détails).
- Le drone sous-marin, rapide et silencieux. Comment ça fonctionne.

Soutenez Jean-Pierre PETIT ! : https://www.paypal.me/JeanPierrePETIT ().

COMMENTAIRE ADDITIONNEL de Jean-Pierre Petit, publié ultérieurement :

22 mai 2018 : Ma vidéo d'une heure sur ce sujet a été vue 166.000 fois, et ça continue. [NdR : Jean-Pierre Petit fait référence à cette [vidéo] ()] Aucune réaction, nulle part. J'installe ce matin la version doublée en français de la version que j'ai créée en langue anglaise. Elle contient une description très détaillée de ce que peut être le moteur du missile à portée infinie, propulsé par l'énergie nucléaire, annoncé par le président Poutine, en montrant que c'est tout à fait crédible. Parmi les annonces faites, celle-ci est ce qui devrait retenir l'attention des médias, des scientifiques et des politiques. En effet, comme je le montre, la construction d'un tel missile serait à la portée de tous les pays qui sont nucléarisés, qui dispose d'uranium faiblement enrichi. Les seules réactions qu'on peut voir, pour le moment sont des réactions de scepticisme, dénuées du moindre argument.

Je tente une diffusion à l'échelle internationale en produisant désormais mes vidéos en anglais et en les doublant en français. Cela vaudra également pour mes vidéos scientifiques. En effet de ce côté là aussi aucune réaction depuis 18 mois. Aucun des scientifiques que j'ai contactés, aucun membre de l'académie des sciences  n'a seulement répondu. Aucun des laboratoire à qui j'ai proposé un séminaire n'a même pris la peine de me répondre. Un de nos "cosmic men", Jean-Pierre Luminet, interpellé par des internautes, a dit "qu'il n'était nullement opposé à ce que nous nous rencontrions, mais qu'il était débordé". J'ai lancé à son attention un appel, il y a un mois, en lui disant qu'il n'avait qu'à fixer le jour et l'heure, pour une rencontre privée, entre scientifiques. Pas de réponse.

J'ai envoyé le 4 mai 2018 un courrier au directeur de l'Institut des hautes études scientifiques français, qui est une sorte de "Mecque de la science française en demandant simplement à pourvoir présenter mes travaux de cosmologie en séminaire, dans l'IHES. Me répondra-t-il ? 

Je viens de placer dans une revue au plus  haut niveau un article important, montrant l'accord étroit entre mon modèle Janus et des données observationnelles disponibles. Ce qui fait que ma situation tranche vis à vis d'autres chercheurs qui ont plus une activité de communicants qu'autre chose.

Je vais commencer dès aujourd'hui la seconde partie de cette vidéo, en créant simultanément une version anglaise et la même, doublée en français. Cela pour essayer de provoquer des réactions hors de France.

On y trouvera la seule analyse scientifico-technique concernant la percée opérée par les Russes dans le domaine de l'hypersonique. Cette vitesse de  Mach 10 du missile Kinzal, sur 2000 km, ça n'est pas rien.

Comment ce missile peut-il ainsi défier le "mur de la chaleur". Mais aucun journaliste, ou journaliste scientifique ne dit un mot sur ce point, comme sur les Mach 20 du planeur hypersonique Avant-Garde, d'assez petite taille, puisque le missile Sarmat peut en mettre dans l'espace vingt quatre. Si la presse ne réagit pas, cela montrera à quel point celle-ci est tenue par ceux qui en sont les propriétaires.

Décidément, quand en 1983 j'avais donné en 1983, il y a 35 ans (...) le titre "le Mur du Silence", cela décrivant bien la situation.

Une vidéo passionnante : les explications sont claires, lentes, didactiques, et très instructives.

Bravo à Jean-Pierre Petit pour son travail remarquable de vulgarisation.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur Vladimir Poutine :

En complément sur arme :

En complément sur missile :

En complément sur drone :

En complément sur Jean-Pierre Petit :


Vendredi 20 Avril 2018 - News # 7905 

Atteinte à la vie privée : Yahoo et AOL se sont donnés la permission de lire vos relevés bancaires. Voir [ici] ().

En complément sur vie privée :

En complément sur atteinte :

En complément sur Yahoo :

En complément sur AOL :

 

Jeudi 5 Avril 2018 - News # 7474 

 

À propos des vaccins indûment obligatoires :

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Recours en annulation du décret du 25 janvier 2018

Télécharger en PDF    

La Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations demande au Conseil d’État
d’annuler du décret du 25 janvier 2018 relatif à la vaccination obligatoire

Le 26 mars 2018, la Ligue Nationale Pour la Liberté des Vaccinations (LNPLV) a saisi le Conseil d’État d’un recours en annulation contre le décret n° 2018-42 du 25 janvier 2018 relatif à la vaccination obligatoire.

Ce décret a été pris pour l’application de l’article 49 de la loi du 30 décembre 2017 qui a porté de 3 à 11 le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants nés après le 1er  janvier 2018. Le décret du 25 janvier 2018 fixe ainsi les modalités de mise en œuvre des 11 vaccinations qui doivent être pratiquées sur les nourrissons avant l’âge de 18 mois, sous peine de refus d’admission ou de maintien dans tous les lieux accueillant des collectivités d’enfants (crèches, écoles, centres de loisirs, etc).

Outre les vices affectant la procédure d’adoption des textes opérant cette extension de l’obligation vaccinale, la LNPLV reproche à ce texte de porter une atteinte disproportionnée à certains droits fondamentaux :  

  • Droit au respect de la vie privée et familiale, reconnu par l’article 8§1 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme ;
  • Liberté de conscience, protégée par l’alinéa 1 de l’article 9 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme ;
  • Droit des parents à consentir aux interventions médicales pratiquées sur leurs enfants, inscrit dans la Convention d’Oviedo du 4 avril 1997 ;
  • Droit d’égal accès à l’instruction, pour les enfants nés après le 1er janvier 2018 ;
  • Principe fondamental de la personnalité des peines.

Ces griefs portent ainsi essentiellement sur les conditions de mise en œuvre de la politique vaccinale décidée par Madame la Ministre de la Santé. À cet égard, la LNPLV rappelle que la majorité des États membres de l’Union européenne n’a pas fait le choix de l’obligation vaccinale et que la France est le pays le plus autoritaire des 28 sur ce plan-là. Il s’agit donc d’un choix plus culturel que scientifique.

De plus, la LNPLV rappelle que cette extension de l’obligation vaccinale intervient alors que les trois vaccins antérieurement obligatoires ne sont plus disponibles sur le marché depuis 2008 et que le Conseil d’État, dans une décision du 8 février 2017 (n° 397151), a fait injonction à la Ministre de la Santé de faire en sorte que les seuls vaccins obligatoires soient rendus accessibles ou que les vaccins effectivement disponibles commercialement deviennent obligatoires.

L’extension de l’obligation vaccinale répond avant tout à cette dernière injonction.

La LNPLV, constituée en 1954, n’est pas opposée à la vaccination. Elle s’est donnée pour mission de combattre le caractère obligatoire de celle-ci de manière à rétablir la liberté des personnes de s’en remettre, pour elles-mêmes et pour leurs enfants mineurs, à l’avis circonstancié d’un médecin librement choisi.

Contact Presse :
Jean-Pierre EUDIER, Président de la LNPLV

En complément sur vaccin :

       

Mardi 3 Avril 2018 - News # 7421 

Vie privée, surveillance, et espionnage numériques : un internaute a fait le résumé de tout ce que Google sait de nous. Voir [ici] ().

En complément sur Google :

En complément sur vie privée :

En complément sur surveillance :

En complément sur espion :

 

Vendredi 30 Mars 2018 - News # 7376 

Internet : Big Brother habite Place Beauvau ? Exégèses en liberté : interview par Thinkerview de Benjamin Bayart et d'Alexis Fitzjean O Cobhthaigh, Les Exégètes Amateurs :

Plein de choses intéressantes sur les assauts par le gouvernement, et l'État profond, des libertés fondamentales et la privée.

Le plus inquiétant, je trouve, c'est la dérive des politiciens, des hauts fonctionnaires, et des administrations, vers un déni récurrent du droit.

Les cas présentés ici sont clairs, et pourtant tous ces pouvoirs bottent en touche, ne respectent pas les lois, même celles émanant de l'Union Européenne, et justifient toujours leurs actions illégitimes et illégales par des rhétoriques spécieuses, quand elles ne sont pas absurdes, débiles, voire contradictoires. Sans compter le temps que mettent le Conseil d'État et la justice pour étudier ces affaires et trancher.

Au final, la société est en train de se déliter peu à peu parce-que le droit est en train de mourir. Le jour s'approche où les droits des citoyens seront presque ignorés, et où une majorité de gens ne supporteront plus davantage, et avec raison, ces injustices.

À voir !

En complément sur Thinkerview :

En complément sur Benjamin Bayart :

En complément sur Big Brother :

En complément sur vie privée :

En complément sur neutralité :


Lundi 26 Mars 2018 - News # 7264 

Téléphonie mobile, surveillance et violation de la vie privée : Facebook enregistre les SMS et les appels depuis 2015... Voir [ici] ().

Qu'on ferme cette boite d'enfoirés !

Il s'en créera d'autres qui respecteront les règles (pour autant que nos traîtres de politiciens fassent enfin leur travail de protéger et de servir le peuple).

En complément sur Facebook :

En complément sur surveillance :

En complément sur vie privée :

En complément sur espionnage :

En complément sur téléphonie :


Vendredi 23 Février 2018 - News # 6921 

 

Internet et vie privée : "Faire des recherches sur internet sans être tracé, c'est possible ?" par Éric Léandri, le PDG de Qwant :

Qwant est un moteur de recherche français, créé le 16 février 2013, puis lancé en version définitive le 4 juillet 2013. Il annonce ne pas tracer ses utilisateurs afin de garantir la vie privée et se veut neutre dans l'affichage des résultats.

Après un lancement critiqué, à cause de ses résultats très proches de Bing et Wikipédia, une nouvelle version du moteur est publiée, en avril 2015, accompagnée des encouragements du gouvernement, via Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, déclarant qu'un « Google français est en marche ». En mars 2017, après une levée de fonds avec le soutien de la Caisse des dépôts et consignations (et après le refus de financement par Bpifrance), de nouveaux articles de presse évoquent l'usage par Qwant de plusieurs technologies, algorithmes et régie publicitaire, fournies par Microsoft.


Confidentialité :
Qwant n'installe pas de cookies traceurs et ne piste pas ses utilisateurs, le seul cookie présent n'existe que durant la session et est supprimé immédiatement après. Les résultats affichés sont neutres et ne sont pas personnalisés d'après un historique de recherche comme pour Google, Qwant n'en possédant pas, mais dépendent uniquement des tendances du moment, en partie d'après les réseaux sociaux.


Ce moteur de recherche est accessible ici : https://www.qwant.com ().

Source : Wikipédia.

Seul bémol : son couplet pro-européen à la fin.

C'est de la propagande, en plus d'être faux, mensonger, et naïf : l'Union Européenne est une smart-dictature néolibérale totalement inféodée aux lobbies, aux multinationales, et au capitalisme.

En complément sur Internet :

En complément sur vie privée :

     

Dimanche 18 Février 2018 - News # 6832 

 

Internet, objets connectés, et État profond  : quelques uns des signes nombreux et très inquiétants de la montée en puissance d'une effroyable dictature numérique aux États-Unis :

 

Cette vidéo est une compilation réalisée par Anonymous montrant diverses séquences tirées de chaînes américaines sur la conjonction de trois processus qui sont en train de permettre l'érection sans ce pays de l'une des plus effroyable dictature que le monde ait connu :

Nous sommes trahis continûment par les gens opérant les deux derniers processus : par ceux qui veulent nous vendre quelque chose et font des profits fabuleux en échange de nos libertés, et par ceux qui appartiennent à la sphère étatique, que ces derniers soient de réels oligarques, des politiciens, des techniciens et des ingénieurs qui acceptent de développer ces systèmes, ou des valets serviles très dangereux et bien payés comme dans cette vidéo le président de la MTA, Joe Lhota, un exemple type, un cas d'école, de traître aux citoyens. Il affirme qu'il ne peux pas en dire plus sur les énigmatiques tours métalliques qui ont fleuri à New York alors même qu'il est sensé servir la population de cette ville, et que son salaire même provient des taxes et des divers paiements des newyorkais qu'il est sensé servir. On touche là le coeur même de la trahison : il préfère trahir la population que de dénoncer les fascistes qui lui ont demandé de ne rien révélé de ces tours aux citoyens et aux médias. Il existe ainsi de vrais salauds qui, pour leur confort personnel (argent et notoriété) sont prêt à nous trahir. C'est vraiment grave, et il faut les dégager ces gens là.

Je vais être très clair : il est possible d'enrayer cet épouvantable système seulement, et seulement si, chaque citoyen remplit scrupuleusement les deux conditions suivantes :

  1. Ne plus acheter d'appareils connectés du tout.
  2. Ne voter que pour des politiciens qui ont pour l'une de leurs priorité absolue de défendre les libertés publiques,  la vie privée, et la démocratie véritable (celle du tirage au sort, prônée par Étienne Chouard).

Tout écart dans cette conduite signifie à terme l'esclavage pour nous tous. L'humanité arrive à la croisée des chemins...

En préparant cet article, j'ai découvert qu'il existe un livre qui fait globalement la même analyse, et qui dénonce pareillement l'urgence à agir : "L'homme nu. La dictature invisible du numérique" de Marc Dugain et Christophe Labbé :

La quatrième de couverture :

1984 d’Orwell parlait d’une dictature violente. Le monde des Big Datas à l’horizon de la moitié de ce siècle sera celui d’une hégémonie à la fois douce et totalitaire. La fin de la pensée grecque est en marche et avec elle une époque de l’humanité est bientôt révolue.

On les appelle les Big Datas. Google, Apple, Facebook ou Amazon, ces géants du numérique, qui aspirent à travers Internet, smartphones et objets connectés, des milliards de données sur nos vies.
Derrière cet espionnage, dont on mesure chaque jour l’ampleur, on découvre qu’il existe un pacte secret scellé par les Big Datas avec l’appareil de renseignement le plus puissant de la planète. Cet accouplement entre les agences américaines et les conglomérats du numérique, est en train d’enfanter une entité d’un genre nouveau. Une puissance mutante, ensemencée par la mondialisation, qui ambitionne ni plus ni moins de reformater l’Humanité.
La prise de contrôle de nos existences s’opère au profit d’une nouvelle oligarchie mondiale. Pour les Big data, la démocratie est obsolète, tout comme ses valeurs universelles. C’est une nouvelle dictature qui nous menace. Une Big Mother bien plus terrifiante encore que Big Brother.
Si nous laissons faire nous serons demain des « hommes nus », sans mémoire, programmés, sous surveillance. Il est temps d’agir.

Source : Lisez ! ().

Une vidéo essentielle de plus pour nous aider à comprendre qu'il devient urgentissime pour chacun de nous de réfléchir sur ces choses, de choisir ce qui est le plus important pour nous, et ensuite d'agir en conséquence.

Un must à voir absolument !

En complément sur Internet :

En complément sur dictature :

En complément sur NSA :

En complément sur CIA :

En complément sur surveillance:


Mardi 13 Février 2018 - News # 6744 

Questions/Réponses : Edward Snowden sur les droits, la vie privée, les secrets et les fuites – conversation avec Jimmy Wales. Voir [ici] ().

En complément sur Edward Snowden :

En complément sur vie privée :

En complément sur surveillance :

En complément sur NSA :

 

Lundi 12 Février 2018 - News # 6730 

Censure démentielle : Facebook annonce qu’il est en train de supprimer des comptes sur ordre des gouvernements américain et israélien, par exemple des comptes de Palestiniens. Voir [ici] ().

Ça devient dingue je trouve. C'est de pire en pire...

Quelle erreur d'avoir pactisé avec le diable... Il ne fallait pas faire renter la NSA et les États dans cette entreprise privée.

En complément sur Facebook :

En complément sur dingue :

En complément sur dément :

En complément sur censure :

En complément sur Israël :


Samedi 10 Février 2018 - News # 6693 

Big Brother numérique : La Chine s'enfonce dans la dictature par un dévelopement outrancier des technologies de surveillance et de contrôle de la population :

SYNOPSIS :

En Chine, les cameras de surveillance vont plutôt loin : elles vous reconnaissent. La caméra sait instantanément qui vous êtes, grâce à la reconnaissance faciale.

Ce n'est pas de la science-fiction, en Chine, c'est une réalité. Dans les lieux publics, tout le monde est scruté ; un visage peut instantanément être associé à une identité. Les Chinois appellent ce système "l’œil céleste". Pendant que les agents de circulation ont le dos tourné, les caméras, elles, dotées du système de reconnaissance faciale, font leur travail. Des caméras intelligentes à tous les coins de rue, et pour ceux qui traversent les feux rouges, l'amende est de trois euros. La Chine ne connait pas de loi sur la vie privée ; être filmé ne semble déranger personne. "Une atteinte à la vie privée ? C'est le prix à payer pour notre sécurité", commente un passant.

Les citoyens les plus surveillés au monde
Dans une des start-ups les plus en pointe de Pékin, on développe des logiciels d'identification pour la police, une vingtaine de gouvernements locaux, et des entreprises privées. Les logiciels auraient permis 3 000 arrestations à ce jour. Une prouesse technologique aux mains du pouvoir. Un dissident vient d'en faire les frais : reconnu par l’œil de Pékin dans le métro, il a été arrêté. "Malheureusement, le gouvernement ressemble de plus en plus à Dieu", estime Xuecun Muron, un écrivain dissident, "il peut tout savoir, il est de plus en plus puissant." D'ici trois ans, 400 millions de caméras, dont beaucoup dotées de reconnaissance faciale, seront installées dans tout le pays ; personne ne pourra y échapper.

C'est effrayant.

Mais ce qui est dingue, c'est que les gens concernés ne se rendent pas compte.

Même le patron de la startup a le sourire : il est en train, avec ses développeurs informatique, d'enchaîner tout un peuple et il est content ce con. Certes, son produit doit bien se vendre alors il a une très bonne qualité de vie, mais à quel prix ? En échange de la mise en surveillance de toute une population... C'est lamentable. Les gens sont devenus inconscients et fous. Ce sont les mêmes cons, les mêmes robots de l'Antéchrist, qui ont travailler à rendre possible la bombe atomique.

Terrifiant.

         

Jeudi 8 Février 2018 - News # 6671 

Montée en puissance de Big Brother aux États-Unis : l'administration Trump autorise les douanes américaines à tester un programme biométrique pour scanner les visages des conducteurs et des passagers dans les véhicules passant les frontières :

La US Customs and Border Protection se prépare à lancer un programme pilote pour scanner les visages des conducteurs et des passagers au port d'Anzalduas, près de McAllen, au Texas.

Jeudi, le US Customs and Border Protection a annoncé des plans pour un nouveau programme pilote qui testera la technologie de reconnaissance faciale biométrique dans le cadre d'un effort visant à identifier les fugitifs ou les terroristes présumés. L'homme d'État Austin-American a rapporté sur l'annonce:

Grâce à des progrès considérables dans la technologie de reconnaissance faciale, en particulier au cours de la dernière année, l'avenir arrive plus tôt que la plupart des Américains le réalisent. Dès cet été, la CBP mettra en place un programme pilote pour numériser numériquement les visages des conducteurs et des passagers - alors qu'ils sont dans des véhicules en mouvement - au port d'entrée d'Anzalduas, près de McAllen, a annoncé l'agence jeudi.

La frontière entre le Texas et le Mexique est utilisée comme terrain d'essai pour la technologie. Les résultats du programme pilote serviront à déployer un programme national le long des frontières du sud et du nord. The Statesman note que le ministère de l'Énergie a embauché des chercheurs au Oak Ridge National Laboratory du Tennessee pour aider à surmonter les difficultés de l'utilisation de la technologie de reconnaissance faciale sur les véhicules en mouvement. Les chercheurs ont mis au point une méthode de lutte contre la teinture des vitres et l'éblouissement du soleil qui peut rendre les fenêtres d'un véhicule impénétrables aux caméras. La technologie de reconnaissance faciale développée pour le programme pilote permettra d'identifier le conducteur, les passagers avant et les passagers à l'arrière.

Le CBP exploite actuellement des programmes de sortie de reconnaissance faciale dans près d'une douzaine d'aéroports internationaux aux États-Unis. Colleen Manaher, directrice exécutive de la planification, de l'analyse des programmes et de l'évaluation du CBP, a déclaré au Statesman que les voyageurs ont accepté la technologie et a noté que «nous pouvons remercier les pommes et les googles pour cela».

Bien que les revendications du CBP mettant en œuvre la technologie de reconnaissance faciale pourraient éventuellement éliminer le besoin de passeports, cartes d'embarquement et autres documents de voyage, la technologie est sans aucun doute une atteinte à la vie privée. L'Electronic Frontier Foundation et le Centre on Privacy and Technology de l'Université de Georgetown ont tous deux demandé une enquête plus approfondie sur les dangers potentiels d'un appareil massif de reconnaissance faciale. Aux États-Unis, seuls le Texas et l'Illinois ont des lois interdisant l'utilisation de données biométriques à des fins commerciales.

Le nouveau programme pilote du Texas n'est que le dernier effort du gouvernement fédéral pour mettre en œuvre une vaste gamme de programmes biométriques et de surveillance aux États-Unis.

En août 2017, Activist Post a annoncé le lancement d'un programme national de balayage des visages de tous les passagers aériens aux États-Unis. Customs and Border Protection a lancé un "Traveler Verification Service" (TVS) qui prévoit d'utiliser la reconnaissance faciale sur tous les passagers aériens. y compris les citoyens américains, les vols d'embarquement sortant des États-Unis. Ce même mois, il a été signalé que trente et un shérifs le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique ont voté à l'unanimité pour adopter des outils qui permettront la collecte et le stockage des scans d'iris.

De plus, Activist Post a rapporté la semaine dernière que l'agence américaine ICE (Immigration and Customs Enforcement) a maintenant accès à une base de données nationale de reconnaissance des plaques d'immatriculation après avoir conclu un contrat avec la meilleure société de collecte de données de plaques d'immatriculation. Cette base de données permet à ICE d'effectuer des recherches sur la localisation d'un véhicule au cours des cinq dernières années, ainsi que de développer des «listes d'accès à chaud» permettant de suivre indéfiniment certains véhicules.

Le Service de l'immigration et des douanes des États-Unis fait actuellement l'objet d'une poursuite pour avoir omis de divulguer des documents liés à l'utilisation de dispositifs par l'agence pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants. Mijente et le National Immigration Guild de la National Lawyers Guild demandent à un tribunal fédéral de forcer ICE et le Department of Homeland Security à divulguer des informations relatives à l'utilisation d'appareils portatifs utilisés pour recueillir des données biométriques auprès des immigrants lors des raids.

Ces programmes rappellent les systèmes de surveillance de masse mis en place en Russie et en Chine. La vérité est que les trois nations empruntent des chemins différents vers le même objectif: contrôle et surveillance de leur population et suppression de la pensée critique ou de l'opposition. La seule façon de s'opposer à cela est de refuser de financer les programmes à chaque tour et de partager l'information. Il pourrait être trop tard pour arrêter la mise en place de ces programmes, mais les gens pourraient potentiellement former suffisamment de résistance pour établir des communautés et des quartiers libres où ces technologies invasives sont rejetées.

Source : Activipost () - Traduction Google non relue.

Putain, ça fait peur...

La surveillance intégrale se déploie de plus en plus, et partout. Et toujours sous des motifs sécuritaires... On se demande bien comment l'Humanité a fait pendant des milliers d'années sans les caméras, Internet, et toute cette technologie de merde...

Rien n'arrête les fascistes du Nouvel Ordre Mondial.

En complément sur États-Unis :

En complément sur Big Brother :

En complément sur reconnaissance faciale :

En complément sur surveillance :

En complément sur fascisme :


Jeudi 8 Février 2018 - News # 6664 

Astronautique : LinkSpace, la première compagnie privée de Chine de conception etr de lancement de fusées, commence à vouloir imiter SpaceX. Ils viennent de tester un petit prototype en le faisant décoller et atterir :

Les Chinois copient tout...

En complément sur astronautique :

En complément sur SpaceX :

En complément sur fusée :

   

Dimanche 28 Janvier 2018 - News # 6468 

Vie privée, anonymat, et Internet : "Le VPN, la protection ultime ?" - Monsieur Bidouille :

SYNOPSIS :

La protection ultime contre les espions sur Internet ? On continue l'exploration des réseaux avec les réseaux privés virtuels ou « VPN » pour les intimes. Comment ça marche, et quelles sont les limites du bousin ?

Une excellente vidéo, bien didactique, pour s'initier à la notion de VPN.

En complément sur Monsieur Bidouille :

En complément sur vie privée :

En complément sur anonymat :

En complément sur Internet :

 

Dimanche 28 Janvier 2018 - News # 6456 

Défense de la liberté et de la vie privée : pourquoi il faut sanctuariser le droit à l'anonymat. Voir [ici] ().

En complément sur défense :

En complément sur liberté :

En complément sur vie privée :

   

Mercredi 24 Janvier 2018 - News # 6382 

Droit du travail : consulter la page Facebook d’un salarié est une atteinte à la vie privée. Voir [ici] ().

Une information capitale à connaître !

En complément sur vie privée :

En complément sur Facebook :

En complément sur droit :

En complément sur travail :

En complément sur salarié :


Lundi 22 Janvier 2018 - News # 6324 

Spoliation des États et des peuples par la dette par des banques privées traîtresses : les Lois des finances du 3 janvier 1973 (« loi Pompidou-Giscard » ou encore « loi Rothschild ») et de 1999 :

En complément sur 3 janvier 1973 :

En complément sur Rothschild :

En complément sur traître :

En complément sur dette :

 

Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6188 

Télévision, écran, téléphonie mobile, ordinateur, jeux vidéos, Internet, et les GAFA : les outils d'une dictature numérique implacable. "Regardez la lumière mes jolis" :

SYNOPSIS :

Un film sur la culture de l'écran et ses implications. Alors que le monde brûle, où en sommes-nous ?

Nous vivons dans un monde d'écrans. L'adulte moyen passe la majorité de ses heures de veille devant une sorte d'écran ou d'appareil. Nous sommes fascinés, nous sommes accro à ces machines. Comment est-ce qu'on est arrivés là ? Qui en profite ? Quels sont les impacts cumulatifs sur les personnes, la société et l'environnement ? Que se passera-t-il ensuite si cette culture n'est pas contrôlée, jusqu'à sa trajectoire finale, et est-ce cela que nous voulons ?

Stare Into The Lights My Pretties (Regardez la lumière mes jolis) étudie ces questions avec l'envie de retourner dans le monde physique réel, pour former une vision critique de l'escalade technologique entraînée par un intérêt corporatif rapace et omniprésent. Couvrant les thèmes de la toxicomanie, de la vie privée, de la surveillance, de la manipulation de l'information, de la modification du comportement et du contrôle social, le film jette les bases d'un cauchemar dystopique avec les machines à la barre. Parce que nous en sommes à un point où nous ne détournons pas sérieusement nos yeux pour empêcher cette culture de détruire ce qui reste du monde réel.

Un documentaire sur les impacts physiologiques, sociaux et écologiques du numérique, des technologies-écrans et d'internet, sur la manière dont les principales multinationales du web (Google, Facebook, Yahoo, etc.) dominent et organisent à leur guise le flux d'information, et sur d'autres choses encore.


Source : Stare Into The Lights My Pretties - Traduction amateur par BlueMan.

Cela commence doucement, au point qu'au départ, le film semble gentillet, avec quelques trivialités. Mais..., plus on avance dans le documentaire, plus on prend conscience qu'il est construit très intelligemment, usant d'allégories, jouant avec les émotions, la musique, l'ambiance, des interventions pertinentes, pour progressivement nous faire comprendre profondément les dangers immenses de l'ère de la cybertronique qui vient de débuter.

Un documentaire unique et rare qui démonte pas à pas le piège terrible qui se construit et se referme inexorablement sur l'Humanité.

Un must.

À voir absolument !

En complément sur télévision :

En complément sur écran :

En complément sur téléphonie :

En complément sur ordinateur :

En complément sur Internet :


Lundi 15 Janvier 2018 - News # 6175 

Regards Connectés : Ep 41 - Assistants vocaux : interface ultime et menace pour notre vie privée ? :

SYNOPSIS :

Après la hype chatbots, la nouvelle mode est aux assistants vocaux. Popularisés par les Amazon Echo et autres Google Home, ces assistants d’un nouveau genre ont pour promesse de vous accompagner au quotidien, chez vous, dans de nombreuses tâches et pour de nombreux services du quotidien. Vous aider à gérer votre planning, vous donner la météo, contrôler votre playlist, demain lancer la machine à café et fermer vos volets en partant travailler. Pour pouvoir fonctionner ces petites enceintes connectées sont en fait de magnifiques mouchards qui vous écoutent en permanence et peuvent, potentiellement, envoyer vos conversations en cloud sur les serveurs de Google ou Amazon sans réelle transparence. Pour y remédier Rand Hindi et Snips ont la solution. Le système de reconnaissance vocale et le moteur d’actions sont intégrés directement dans l’objet qui a besoin de reconnaître votre voix et pourquoi pas de vous répondre. Une conviction éthique qui a des répercussions sur le business à venir d’un marché qui s’annonce ultra concurrentiel. Rand nous explique ici très clairement sa vision des enjeux pour les mois et les années à venir.

Source :  Regards Connectés.

Il y a effectivement un problème...

Cette technologie devient de plus en plus traîtresse et dangereuse.

Il a raison sur la saturation induite par toute cette technologie et sur la possibilité que va offrir l'intelligence artificielle dans le futur. Reste que tout cela va rendre complexe, et donc très fragile, tous ces objets, et retire progressivement à l'être humain ses capacités naturelles de débrouillardise. Aujourd'hui, nombre de gens ne savent plus se déplacer ou lire une carte : il leur faut impérativement un GPS...

Conclusion : n'achetez rien dont vous n'ayez vraiment besoin.

En complément sur menace :

En complément sur vie privée :

     

Lundi 8 Janvier 2018 - News # 6050 

Internet et vie privée : voici comment consulter tout ce que Google sait sur vous. Voir [ici] ().

En complément sur Google :

En complément sur Internet :

En complément sur vie privée :

   

Mercredi 13 Décembre 2017 - News # 5820 

Google Home, Amazon Echo : la CNIL alerte les utilisateurs sur les dangers des enceintes intelligentes pour la vie privée. Voir [ici] ().

En complément sur Google :

En complément sur CNIL :

En complément sur vie privée :

   

Dimanche 25 Juin 2017 - News # 4925 

 Attention danger pour les peuples ! :


L’accord top secret qui doit dépecer les services publics :
 

Les États-Unis, les pays de l’UE et une vingtaine d’autres États ont entamé à Genève des négociations sur le commerce des services. Signe particulier : ces tractations devaient rester secrètes pendant cinq ans. WikiLeaks a réussi à lever en partie le voile sur leur contenu.

Tout devait rester entièrement secret. Rien ne devait filtrer des négociations sur l’accord sur le commerce des services (ACS - NDR : ou TISA en anglais) entamées depuis deux ans à l’ambassade d’Australie à Genève entre les États-Unis, l’Union européenne et une vingtaine de pays. Une vaste entreprise de libéralisation qui touche jusqu’aux services publics fondamentaux. Des mesures assurant une confidentialité totale des discussions ont été prises, dans un langage digne d’un scénario à la James Bond. Les textes établissant l’avancée des pourparlers ont été « classifiés », selon un jargon utilisé généralement pour les dossiers secret-défense. Ils doivent être « protégés de toute diffusion non autorisée » et stockés dans un système d’ordinateurs lui-même classifié et maintenu « dans un building ou un container clos » sous haute surveillance. L’objectif déclaré est que rien ne puisse transpirer du contenu de ces tractations « jusqu’à cinq ans après la conclusion d’un accord » ou la fin des négociations si celles-ci devaient finalement ne pas aboutir.

C’était sans compter sur la dextérité des lanceurs d’alerte de WikiLeaks qui sont parvenus à récupérer une partie des textes surprotégés. Ils ont publié ainsi le 19 juin sur leur site l’annexe du traité en préparation consacré aux services financiers.

https://wikileaks.org/tisa-financial/ ()

Ces révélations soulignent, en fait, l’ampleur de l’offensive engagée par Washington, suivi par les États membres de l’Union européenne, pour permettre aux multinationales de truster, le moment venu, le commerce des produits financiers mais aussi celui de tous les services sur les grands marchés transatlantique et transpacifique, dont les négociations, on le sait, avancent au même moment, dans la plus grande discrétion.

Contourner les résistances populaires et réfractaires de l’OMC

Les pourparlers secrets pour parvenir à un accord sur le commerce des services (ACS) ont démarré en 2012 et leurs initiateurs entendent tout faire pour les conclure avant la fin 2015. Ils sont en fait destinés à contourner l’obstacle que constituaient les résistances de forces progressistes, de mouvements sociaux, de syndicats et de plusieurs pays en développement pour la conclusion d’un accord global sur le commerce des services (AGCS) au sein de l’Organisation mondiale du commerce (OMC). Devant la paralysie du processus multilatéral lancé en 2001 dans le cadre du cycle dit de Doha de l’OMC, un groupe de pays a décidé, sous l’impulsion des États-Unis et des États membres de l’UE, d’entamer, il y a deux ans, une négociation parallèle.

Autrement dit : désavoué démocratiquement et donc sorti par la porte, l’AGCS pouvait ainsi rentrer par la fenêtre sous l’impulsion d’une cinquantaine de gouvernements. Les négociateurs autoproclamés ont l’espoir de définir dans un cadre plurilatéral des normes pour qu’elles s’imposent, à terme, comme unique référence internationale. Ils misent d’évidence sur leur poids économique – ils représentent ensemble près de 70 % du commerce mondial – pour rallier en fin de compte les pays récalcitrants de l’OMC court-circuités. Le lieu géographique des tractations a simplement été transféré de quelques rues à Genève, passant du siège de l’OMC aux locaux de l’ambassade d’Australie, pays opportunément tout acquis à la libéralisation.

Principale source d’inspiration du groupe : les « experts » de la « coalition globale des services » (GSC) au sein de laquelle on retrouve, côté états-unien, les géants du secteur (banque, Internet, énergie) mais aussi, côté européen, le Medef ou le poids lourd français, Veolia (voir ci contre). Le document diffusé par WikiLeaks, qui correspond au relevé de la négociation au 14 avril dernier, révèle le forcing déployé pour banaliser le commerce des produits financiers, comme si rien n’avait été retenu des causes du krach ravageur qui s’est produit seulement sept ans en arrière.

Échanges financiers, 
le retour du délire

Les normes proposées dans l’annexe du texte secret consacré au commerce des produits financiers visent d’abord à restreindre la capacité d’intervention de la puissance publique et se fixent ouvertement comme objectif un modèle « autorégulateur » de la finance. Les États signataires du futur ACS ne seraient quasiment plus autorisés à légiférer pour limiter les transactions financières transfrontalières (article X 3.2.).

Au nom de la libre concurrence les « monopoles d’État en matière de fonds de pension » – traduisez : les systèmes publics de Sécurité sociale – seraient, à terme, démantelés. Même « les assurances pour calamité naturelle » se devraient de ne plus fonctionner sous contrôle public.

L’approbation de l’autorisation de produits financiers innovants est recherchée (article X 2.1.). On sait combien le laxisme organisé à cet égard a nourri la boursouflure financière qui a éclaté, il y a sept ans. « Les CDS (credit defaut swaps), qui furent considérés comme des produits innovants, ont été au cœur de la crise », fait remarquer à juste titre Jane Kelsey, professeure à la faculté d’Auckland, en Nouvelle-Zélande, sur le site de WikiLeaks.

Les firmes Internet états-uniennes font pression pour transmettre sans véritable garde-fou les données de leurs clients. En particulier celles qui sont présentes dans les systèmes dits « clouds » (nuages) qui permettent de stocker des documents hors du disque dur de l’ordinateur. Cette information-là suscite depuis le jour de sa divulgation par WikiLeaks, le 19 juin, une vive réaction dans la presse allemande où les révélations d’un autre lanceur d’alerte, Edward Snowden, sur l’espionnage de masse pratiqué par la NSA (National Security Agency), avec la complicité des géants états-uniens de l’Internet, avaient déjà suscité beaucoup d’inquiétudes dans l’opinion.

Privatisations interdites

Les orientations du texte secret stipulent que les sociétés étrangères ne sauraient être victimes d’un traitement dit « discriminatoire ». Autrement dit : elles doivent avoir accès au marché des pays signataires exactement dans les mêmes conditions que les prestataires locaux, qu’ils fournissent ou non un service public à la population.

Un géant de la fourniture d’eau ou de gaz, comme les français Veolia ou GDF Suez, aurait ainsi non seulement le droit de s’installer sur un marché tiers. Mais il pourrait aussi faire jouer une clause d’engagement au respect de la concurrence pour exiger de bénéficier de subventions d’un montant égal à celui versé par l’État en question au service public de l’eau ou de l’énergie.

Par ailleurs le retour à une nationalisation d’un service public privatisé, fût-il partiel, serait strictement interdit aux États signataires au nom des garanties accordées aux investisseurs afin de favoriser, explique-t-on, la fluidité des échanges. Ainsi deviendrait impossible une remunicipalisation de l’eau décidée en maints endroits en France comme à Paris, après la gabegie et l’explosion des factures des particuliers provoquées par les requins de la Générale et de la Lyonnaise des eaux, qui se sont longtemps partagé le marché de la capitale française.

Éducation, santé, transports, rien n’échapperait à l’appétit du privé

L’ACS doit s’appliquer à tous les domaines capables de fournir un service à l’échelle internationale. Selon l’Internationale des services publics (PSI), qui regroupe quelque 669 syndicats dans le monde entier, il englobe ainsi un champ immense : la fourniture transfrontière (le mode 1 de l’ex-AGCS) – telle que la télé-médecine, la formation à distance ou les paris sur Internet –, le tourisme (mode 2 de l’ex-AGCS), l’investissement étranger direct avec les principes et les conséquences que l’on vient d’exposer (mode 3 de l’ex-AGCS) et le mouvement temporaire des personnes physiques (mode 4 de l’ex-AGCS). L’objectif d’accords comme celui dont la négociation est secrètement engagée, dénonce Rosa Pavanelli, la secrétaire générale de la PSI, est « d’institutionnaliser les droits des investisseurs et d’interdire toute intervention des États dans un large éventail de secteurs ».

Santé, éducation, transports, rien n’échapperait à cette logique qui accélérerait, dans des dimensions inédites, la libéralisation des services publics. Selon une logique d’écrémage par le capital privé en mal d’acquérir de nouvelles ressources dans la phase actuelle de la crise où les débouchés se rabougrissent. Il cherche à s’accaparer les secteurs financièrement les plus prometteurs. Les cheminots français en lutte ont ainsi parfaitement discerné la menace qui pourrait conduire à une polarisation des investissements privés sur les tronçons voyageurs les plus rentables quand des dizaines de voies dites secondaires et donc de gares seraient condamnées à disparaître. Le 4e paquet ferroviaire de la Commission européenne n’est certes pas dans le traité secret en cours de négociation. Il n’en épouse pas moins la ligne dévastatrice pour l’avenir des services publics et, au passage, pour… un certain mode de construction européenne. Comme on devrait le savoir au moins depuis l’élection du 25 mai l’acharnement libéral, prêt à nier la démocratie au point d’agir caché contre les intérêts des citoyens, met pourtant l’Europe en danger.

Source : le journal l'Humanité ().

Le but final est de détruire les États, de les rendre impuissants face au marché. Ce sont, en fin de compte, les sociétés privées et les multinationales qui vont faire leur loi. Les peuples ne pourront plus rien faire car la puissance publique sera rendue impuissante, paralysée, sans aucun recours légal contre elles.

C'est très très grave !

Nos politiciens sont des traîtres, je l'ai toujours dit...

En complément sur service public :

En complément sur danger :

En complément sur grave :

   

Jeudi 22 Juin 2017 - News # 4888 

La France vient d'être condamnée par la Cour européenne des droits de l'homme pour atteinte disproportionnée au respect de la vie privée. Voir [ici] ().

En complément sur France :

En complément sur droits de l'homme :

En complément sur condamnation :

En complément sur vie privée :

En complément sur atteinte :


Mardi 20 Juin 2017 - News # 4854 

Benjamin Bayart, Grand Sorcier de l'Internet option vie privée, est interviewé par Thinkerview (à partir de 2:56) :

Intéressant comme toujours, et même passionnant.

À voir !

En complément sur Benjamin Bayart :

En complément sur Internet :

En complément sur neutralité :

   

Mardi 20 Juin 2017 - News # 4836 

Vie privée et surveillance orwélienne : "Si vous vous êtes masturbé devant votre copine par webcams interposées, l'État en a une copie" :

Une belle société est en train de naître sous nos yeux... 

En complément sur vie privée :

En complément sur surveillance :

En complément sur NSA :

En complément sur masturbation :

En complément sur orwell :


Dimanche 18 Juin 2017 - News # 4777 

Lobbying, logique de réseaux, trafic d'influence, et pantouflage, à tous les étages de l'Union Européenne : "Le visage des institutions européennes... et ses dessous ! - Ruptures, le zapping n°4" :

Quand on prononce le mot « Europe », le visage de certains devient soudain rayonnant. Ils pensent : avenir radieux, grande aventure, bonheur commun à l’horizon. Bon, ceux-là, on va les laisser rêver, après tout, c’est bien leur droit. A vrai dire, au grand désespoir des élites dirigeantes, ces euro-enthousiastes sont de moins en moins nombreux.

Et puis il y a ceux qui estiment plutôt : l’Europe, une belle idée, dommage qu’elle soit détournée, caricaturée, dévoyée par l’ultralibéralisme. Hélas, hélas… L’Union européenne n’est pas dévoyée : ses apparents « défauts » sont en réalité sa raison d’être.

Prenons le « lobbying ». Certes, le phénomène n’est pas réservé exclusivement à Bruxelles. Mais – comme on peut le voir dans cette vidéo – il fait partie de l’essence même de l’europarlement. Il a ça en quelque sorte dans les gènes. Et pour cause : à la différence des véritables parlements, l’Assemblée qui siège à Strasbourg (et à Bruxelles) ne représente aucun peuple… puisqu’il n’y pas de peuple européen. En réalité, elle est une pièce importante d’une machinerie qui édicte des actes législatifs pour répondre aux souhaits et exigences des intérêts et catégories particulières – les grands groupes industriels et financiers, en priorité.

Cette nature particulière de l’intégration européenne – un processus décidé d’en haut sans les peuples et contre les peuples – explique que, tout naturellement, les intérêts privés tiennent le haut du pavé : les élites eurocratiques mêlent de manière indissociable les fonctions publiques et privées. D’où la fréquence des « pantouflages », autrement dit, des carrières commencées dans l’appareil européen, et brillamment poursuivies chez Goldmann Sachs ou Uber…

Enfin, il est fréquent, pour les dirigeants européens de tonner contre l’évasion fiscale. L’exemple le plus connu est celui de l’actuel président de la Commission, Jean-Claude Juncker, qui a décidé de faire de la transparence et de l’éthique la marque de fabrique de son exécutif, après avoir, comme premier ministre luxembourgeois, multiplié les rescrits fiscaux, autrement dit les accords entre fisc et grands groupes multinationaux.

Mais pourquoi s’en offusquer ? Tout cela n’est que très logique, puisque la libre circulation (des marchandises, des services, de la main d’œuvre et des capitaux) est à la base même de l’Union européenne, et figurait déjà dans le traité fondateur de la CEE (1957). Bref, fermer une usine ici, délocaliser une autre là-bas, faire transiter ses profits d’un système fiscal à un autre, voilà bien ce qui constitue la nature de l’UE. Et même ses « valeurs ». Au sens de la Bourse du même nom…

Découvrez le contenu original des extraits utilisés pour le zapping, grâce à la liste des vidéos sources :

Cash-for-laws: Pablo Zalba Bidegain (Parlorama)
Europe: la manipulation des hommes politiques par les lobbys (Investig Info)
Des lobbies au cœur de l’Europe (4OpenWorld)
Mais qui contrôle vraiment l’Union Européenne ? (Lapierre Tube)
Uber & Salesforce hire ex-EU politician Neelie Kroes (PondWalden)
Uber débauche l’ex numéro 2 de la commission européenne (EuroNews)
Evasion fiscale : Juncker, ce loup dans la bergerie (Arte)
Le lobbying à Bruxelles en une minute (Jean sauve l’Europe)
Pouvoir des lobbies en Europe : l’entretien avec CEO pour tout comprendre (Osons Causer)
10 faits qui montrent comment les multinationales achètent la politique européenne (Osons causer)
Lobbies: Qui gouverne vraiment l’Europe? (TV5 Monde)
Enquête RMC – Comment les lobbies infiltrent l’Union Européenne – 20/05 (RMC)
Le Parlement européen de Strasbourg, tout un monde (Documentaire CH-5)
Comment APPLE fraude le fisc en Europe ? (Le fil d’actu)
Volez, volez petits capitaux ! – #DATAGUEULE 19 (Data Gueule)
Cinq raisons de rester dans l’Union européenne (Jordanix)

Source : Ruptures.

En complément sur lobbying :

En complément sur influence :

En complément sur Union Européenne :

   

Lundi 12 Juin 2017 - News # 4654 

1er tour des législatives : l’UPR ne dépasse le seuil de 1,00% des suffrages que dans 39 circonscriptions. L’UPR restera donc privée de financements publics au cours des 5 prochaines années. 

Malgré nos demandes innombrables de mobilisation faites auprès de nos adhérents et sympathisants, une partie majoritaire de mes électeurs à la présidentielle ne sont – hélas – pas allés voter pour les candidats de l’UPR au 1er tour des élections législatives.

J’avais rassemblé 332 547 suffrages sur son nom lors du 1er tour de la présidentielle. Mais, dans le contexte de l’abstention record qui a prévalu lors du 1er tour des législatives, les 574 candidats de l’UPR n’ont recueilli que 148 481 voix.

Une grosse moitié (55%) de mes électeurs du 23 avril se sont donc démobilisés le 11 juin.

La conséquence en est triste et dommageable pour notre mouvement : alors que nous avions dépassé les 1% des suffrages dans 180 circonscriptions législatives le 23 avril, nous n’avons dépassé ce seuil – fatidique pour l’obtention de fonds publics – que dans les 39 circonscriptions suivantes :
————–
1re circonscription de l’Ain : Frédéric Mozer, 1,06%
7e circonscription des Bouches-du-Rhône : Nadia Zidane, 1,39%
1re circonscription du Cher : Romain Guillaume, 1,03%
3e circonscription du Cher : Alain Rodric, 1,11%
1re circonscription de Haute-Garonne : Matthieu Guilhem, 1,00%
1re circonscription du Gers : Benoît Matharan, 1,31%
8e circonscription de l’Isère : Véronique Barrow, 1,10%
3e circonscription des Landes : Marie Radosz, 1,17%
2e circonscription de la Loire : Maxime Peyrard, 1,52%
3e circonscription de la Manche : Quentin Hoerner, 1,02%
3e circonscription de l’Oise : Florian Mourat, 1,00%
3e circonscription du Pas-de-Calais : Caroline Marie, 1,07%
1re circonscription des Hautes-Pyrénées : Laurent Verdoux, 1,34%
17e circonscription de Paris : Catherine Aubert, 1,18%
5e circonscription de Seine Maritime : Jean-Christophe Loutre, 1,10%
3e circonscription de Seine-et-Marne : Brigitte Waguet, 1,01%
11e circonscription de Seine-et-Marne : Françoise Schmitt, 1,07%
3e circonscription des Vosges : Matthieu Mougel, 1,46%
6e circonscription de l’Essonne : Thomas Junca, 1,00%
1re circonscription des Hauts-de-Seine : Jean-Baptiste Baron, 1,24%
3e circonscription de Seine-Saint-Denis : Ivan Buisson, 1,07%
4e circonscription de Seine-Saint-Denis : Nicolas Bresteau, 1,16%
6e circonscription de Seine-Saint-Denis : Karima Rabouhi, 1,09%
9e circonscription de Seine-Saint-Denis : Alexandre Jennan, 1,45%
10e circonscription de Seine-Saint-Denis : François Asselineau, 2,82%
11e circonscription de Seine-Saint-Denis : Kadri Said, 1,22%
9e circonscription du Val de Marne : Yahia Sahraoui, 1,12%
10e circonscription du Val de Marne : Audrey Leung, 1,03%
3e circonscription du Val-d’Oise : Clément Corbeaux, 1,12%
7e circonscription du Val-d’Oise : Philippe Mounier, 1,01%
8e circonscription du Val-d’Oise : Marie-Laure Yapi, 1,36%
10e circonscription du Val-d’Oise : Jean-François Wyss, 1,16%
2e circonscription de Guyane : Bernard Taddei, 1,77%
3e circonscription de la Réunion : Philippe Hoareau, 1,02%
4e circonscription de la Réunion : Sophie Sénac, 1,15%
5e circonscription de la Réunion : Fabien Dijoux, 1,47%
7e circonscription de la Réunion : Laurent Jourdanne, 1,26%
3e circonscription de Polynésie : Dominique Tixier, 1,06%
11e circonscription des Français de l’étranger : Rong Trinh, 1,32 %
—————-
En notre nom collectif, j’adresse mes remerciements et mes félicitations toutes particulières à ces candidats qui ont obtenu plus de 1,00% des suffrages.

Mais je les adresse aussi, bien sûr, à tous les autres candidats et suppléants qui ont permis à l’UPR d’augmenter encore sa notoriété.

L’insuffisante mobilisation de nos électeurs de la présidentielle est d’autant plus regrettable qu’il s’en est fallu de peu que l’UPR parvienne à obtenir des financements publics. Nous avons en effet dépassé les 0,95 % des suffrages (soit 0,05 point en-dessous du seuil de 1,00 %) dans 52 circonscriptions. Quelques centaines de voix en plus auraient permis de franchir le seuil de 1,00%.
——–
La conséquence de cet échec à atteindre les 50 circonscriptions avec plus de 1,00% des suffrages est claire : l’UPR restera privée de financements publics au cours de la prochaine législature (dont la durée de vie est normalement de 5 ans).

Nous sommes donc logiquement contraints de revoir à la baisse nos projets de développement.

En particulier, en ne renouvelant pas certaines des embauches effectuées pendant la durée de la campagne, mais aussi en réduisant nos ambitions en terme de siège national et en annulant le projet de web-tv quotidienne que nous avions envisagé.

Au total, l’UPR a obtenu 0,67 % des suffrages exprimés lors de ces législatives. Ce score, bien que modeste, est néanmoins supérieur au score de… 0,00% obtenu aux législatives de 2012, lorsque l’UPR était si faible qu’elle ne pouvait pas présenter de candidats.

Ce score devrait néanmoins nous ouvrir les portes des grands médias pour environ 0,6 à 0,7% du temps d’antenne qu’ils consacrent à la politique.

François Asselineau
12 juin 2017.

Source : UPR. Voir [ici] ().

En complément, voyez "Bilan des élections législatives pour l’UPR : un échec quantitatif, mais la réalisation d’une prouesse et non pas d’un désastre si l’on compare à la plupart des autres partis", [ici] ().

Ben voilà, une preuve de plus que 50% des Français sont des veaux... Des gens qui ont voté pour l'UPR aux présidentielles n'ont pas voté pour un candidat de l'UPR aux législatives. Conséquence : l'UPR est privée de financement pour 5 ans

Des veaux je vous dis, sans aucune conscience politique, des perdus, des girouettes, ne sachant que faire ni pour qui voter. C'est lamentable.

Allez voter Printemps bande de nazes ayant du fromage blanc à la place du cerveau et aucune constance ni persévérance !

En complément sur législatives 2017 :

En complément sur upr :

     

Dimanche 4 Juin 2017 - News # 4525 

Anomalie incroyable Internet : je viens de découvrir que sous Firefox, par défaut, les vidéos de Facebook incluses dans mes News ne s'affichent pas, laissant un grand espace blanc à la place.

Si vous utilisez ce navigateur, et que vous souhaitez voir mes News normalement, il vous faut aller dans le menu situé tout en haut de Firefox, puis choisir :

C'est complètement dingue que par défaut Firefox n'affiche pas correctement les vidéos de Facebook... 

En complément sur incroyable :

En complément sur anomalie :

En complément sur anormal :

En complément sur Internet :

En complément sur Facebook :


Samedi 6 Mai 2017 - News # 3927 

Sécurité informatique et vie privée : des centaines d’apps mobiles traquent les utilisateurs par ultrasons. Voir [ici] () et [là] () (en anglais).

Vraiment incroyable et vicieux !

Mais où vont-ils s'arrêter ?! Ça fait peur...

À connaître absolument !

En complément sur les ultrasons :


Mardi 2 Mai 2017 - News # 3796 

Facebook est une saloperie orwellienne

 

Je viens de tenter de me connecter à mon compte Facebook pour pourvoir poster un message sur une page Facebook. Rien que de bien banal...

Facebook me demande alors d'envoyer une photo de moi... Ben voyons... :

Facebook est une vraie saloperie !

Il faut que la communauté mondiale amoureuse du web crée pour l'Humanité un Facebook "normal" :

C'est urgent !


En complément sur Facebook :


Samedi 22 Avril 2017 - News # 3492 

Vie privée de Jean-Luc Mélenchon : Paris Match et Libération s’autocensurent. Voir [ici] ().


En complément sur Mélenchon :


En complément sur la censure :


Mardi 8 Novembre 2016 - News # 1595 

Vie privée : 5 outils utilisés et approuvés par Edward Snowden. Voir [ici] ().


Dimanche 18 Septembre 2016 - News # 1468 

John McAfee : "Si le FBI a accès aux téléphones des gens, la société américaine va s’effondrer". Voir [ici] (). Un autre article inquiétant qui confirme que les libertés et la vie privée sont progressivement en train de disparaître sous l'impulsion obstinée des crypto-fascistes du Nouvel Ordre Mondial.


Lundi 11 Juillet 2016 - News # 1421 

Manuel Barroso, ancien président de la Commission Européenne vient d'être embauché chez Goldman Sachs. Ben voyons... Voir [ici] () et  [là] (). Et il y a encore des gens dans la population et les "élites" qui sont férocement européistes... C'est dément. Des aveugles ces gens là. Ils ne comprennent rien à rien alors même que voici une nouvelle preuve flagrante de la nature exacte de l'Union Européenne : une superstructure technocratique antidémocratique néolibérale au service des multinationales, des banques, et de lobbies de tous types. Un joli renvoi d'ascenseur de Goldman Sachs offert à Manuel Barroso... Le peuple, les citoyens des divers pays d'Europe, ces oligarques et ces multinationales richissimes n'en n'ont rien à foutre, même s'ils prétendent le contraire de manière récurrente dans les médias mainstream à qui veut l'entendre, ouvrez les yeux ! Cette décision pourra sembler à certains un faux pas de Goldman Sachs et de l'opportuniste Manuel Barroso, mais pas du tout : ces gens sont tellement sûrs d'eux-mêmes, ils sont si arrogants, ils sont si sûrs de contrôler les décisions politiques, les gouvernements, et les lois, et de dominer les peuples, qu'ils ne se cachent même pas, et se foutent comme de l'an 40 de ce que les citoyens peuvent penser ou dire puisque ces derniers sont totalement impuissants politiquement et ne peuvent actuellement rien changer ou faire pour s'opposer à cette Europe antidémocratique au service des riches et des intérêts privés. Cette nomination est un fait tout à fait révélateur de comment fonctionnent véritablement les choses dans les hautes sphères du pouvoir. C'est aussi une occasion supplémentaire de prendre conscience du système des revolving doors, ces portes tournantes, où les oligarques qui ont bien servi des lobbies passent du public au privé et inversement, en fonction de leurs propres intérêts et de celui des entreprises privées, et non de l'intérêt général et du bien commun. Voilà le monde réel dans lequel nous vivons, et qu'on nous a pourtant vendu de nombreuses fois au nom de la démocratie, du développement économique pour tous, et du progrès social. Quelles trahisons ! Bonus : je vous ai trouvé 3 vidéos sur le sujet, [ici] ().


Dimanche 17 Janvier 2016 - News # 1240 

Néofascisme du gouvernement socialiste : ça continue encore et encore : Christiane Taubira a prévu dans son l'infâme projet de loi que les emails et fichiers que vous gardez pourront être lus contre vous dès le stade de l'enquête préliminaire. Voir [ici] (). Nos ordinateurs et nos données ne nous appartiennent plus : ils peuvent donc être saisis, lus, sans aucune vergogne. Adieu la vie privée numérique. La seule solution va consister à stocker toutes ses données sur un serveur avec mot de passe situé à l'étranger, avec un échange crypté entre notre machine locale et le serveur distant pour éviter l'écoute et interception entre les deux. C'est la seule manière de protéger ses données contre le gouvernement, ou alors il reste la cryptographie pour encrypter ses fichiers sur son disque dur, mais cela n'empêche pas la police de saisir notre matériel. Ça devient vraiment plus qu'inquiétant : une dictature qui se cache sous des airs de démocratie.


Mercredi 17 Septembre 2014 - News # 974 

NGI, le nouveau programme à la Big Brother de reconnaissance faciale du FBI surpasse toutes les craintes que l'on pouvait avoir concernant la disparition des libertés et de la vie privée. Voir [ici] (). Terrifiant. C'est parti, les fascistes du Nouvel Ordre Mondial passent à la vitesse supérieure. Il ne faudra pas 20 ans pour que chaque citoyen soit entièrement cerné (données biométriques, comptes en banque, traces Internet, alignement politique, intérêts, habitudes de consommation, liens relationnels amicaux, professionnels, politiques, etc.). De plus en plus inquiétant. La réalité va bientôt dépasser l'horreur du roman "1984" de Georges Orwell.


Mardi 11 Février 2014 - News # 712 

"La stratégie secrète de Google apparaît…", un article inquiétant, à lire absolument. Voir [ici] (). Plus les temps passe, plus il devient évident que nous entrons, sans nous en rendre vraiment compte, dans une ère de dictatures numériques intégrales où le transhumanisme sera roi, et signera la fin définitive de la vie privée et des libertés. Ne manquez pas les formidables avertissements de l'ancien excellentissime président de la CNIL, Alex Turk, à voir [ici] (). Enfin, pour en savoir plus sur certaines activités inquiétantes de Google, voyez ces [vidéos] ().


Vendredi 27 Décembre 2013 - News # 686 

Le terrible message de Noël d'Edward Snowden : la vie privée va disparaître et les jeunes qui arrivent ne sauront même pas de quoi il s'agit. Voir [ici] ().


Jeudi 31 Octobre 2013 - News # 640 

Les drones-insectes espions se multiplient. Voir [ici] (). Dans un avenir pas si lointain, il sera nécessaire d'équiper nos portes et fenêtres de moustiquaires pour faire barrage à ces nouvelles saloperies que des esprits pervers ont élaborées. Mais, dès que la nanotechnologie aura pris sa vitesse de croisière, sachez-le, c'en sera fini de l'intimité et de la vie privée de chacun, car les drones espions seront gros comme des grains de poussière, voire invisibles à l'œil nu. Pauvres de nous ! Ces scientifiques, nous les avons formés avec nos impôts, et ils nous trahissent de la pire espèce...


Samedi 28 Septembre 2013 - News # 603 

Les marchés financiers deviennent des structures criminelles abandonnées aux très grandes banques privées “too big to fail” qui se comportent comme des mafias. Un super article qui dit les choses telles qu'elles sont. Voir [ici] ().


Lundi 26 Août 2013 - News # 587 

Espagne : le gouvernement devient le complice de racketteurs institutionnels en privatisant le solaire, et en taxant toutes les installations privées pour produire du courant. Voir [ici] (). Une affaire plus que lamentable, qui révèle une fois de plus un terrible travers de notre époque : l'intrication croissante du milieu des affaires avec le pouvoir au détriment des citoyens et de l'intérêt général. Une affaire tout à fait scandaleuse !


Samedi 27 Juillet 2013 - News # 565 

Academi (ex-Blackwater) vient d'être racheté par Monsanto. Voir [ici] () Ça, c'est une information qui pue... Désormais Monsanto dispose de la plus puissante armée privée du monde, et peut projeter des soldats ou des barbouzes n'importe où sur la planète. Bien évidemment, ils ne vont pas s'en priver, et envoyer quelques soldats pugnaces botter le cul ou tuer tout opposant à leurs OGMs. Vraiment pas une bonne nouvelle, cette histoire ! Enfin, après la loi d'impunité qu'Obama a fait voter pour cette société, tout montre que Monsanto a pris le contrôle d'une partie de l'État profond américain. Il est clair que certains ploutocrates (Bill Gates, Warren Buffet, etc.), alliés à des néoconservateurs, avance dans leur plan machiavélique et luciférien de domination de la planète. Désormais, on peut véritablement parler d'une mafia aux commandes d'une partie des États-Unis. Ça devient très très inquiétant tout cela... Les ennemis de l'Humanité progressent, et si rien n'est fait, si aucun sursaut démocratique n'intervient pour chasser définitivement ces nuisibles de toute forme de pouvoir, nous seront bientôt faits comme des rats.


Mercredi 8 Mai 2013 - News # 494 

Big Brother numérique : ça y est, la France, comme d'autres jolies "démocraties", se dote cet été d'un système centralisé complet d'interception des données téléphoniques et internet, dont l'implémentation a été confiée au groupe Thales, un projet secret classé "confidentiel défense". Son nom est tout ce qu'il y a de plus anodin et trompeur : la PNIJ, pour "plate-forme nationale des interceptions judiciaires". Voir [ici] (). Je pense que la cryptographie reste le dernier recours pour pour protéger la vie privée et tous les échanges désormais. Elle devrait donc s'imposer de plus en plus. Pour en savoir plus, voyez cet [article] () que j'ai rédigé il y a longtemps, et qui prend tout son sens aujourd'hui.


Mercredi 8 Mai 2013 - News # 493 

Google vient de déposer un brevet pour contrôler automatiquement ce qu'écrit un utilisateur. Une tierce personne sera immédiatement informée si le contenu du message viole une règle privée ou publique... Voir [ici] (). Décidemment, Google s'avère chaque jour un peu plus un outil du Nouvel Ordre Mondial fasciste et liberticide... Pour ceux qui souhaiteraient connaître la véritable nature de Google, lisez au complet le COMMENTAIRE ahurissant de cette [vidéo] () impliquant Google Streets.


Vendredi 25 Janvier 2013 - News # 367 

Janet Napolitano, secrétaire à la Sécurité intérieure (elle dirige le fasciste Département de la Sécurité intérieure des États-Unis ()), invoque le prétexte d'un cyber 11 Septembre imminent dirigé contre les infrastructures critiques des États-Unis pour favoriser l’adoption d'une loi très dangereuse pour les libertés et la vie privée, dans le genre de SOPA ou CISPA. Voir [ici] (). Comme toujours, il s'agit là du même procédé : effrayer, faire peur, pour influencer l'opinion publique et les parlementaires afin qu'ils adoptent une loi destinée à contrôler un peu plus les populations. Et je vais être bien clair : sachez que ces fascistes sont vraiment prêts à tout, même à faire des opérations sous faux drapeau (false flag), c'est-à-dire à générer des attaques contre leur propre pays pour légitimer ensuite des lois liberticides en disant : "On vous l'avait bien dit, vous voyez que les menaces étaient réelles, et une loi de sécurité intérieure pour rendre Internet plus sûr est assurément nécessaire..." Ne tombons pas dans le panneau. Décrète-t'on des lois de surveillance des maisons parce-qu'il y a des voleurs ? Bien sûr que non ! C'est à chacun de faire attention, de fermer ses portes et fenêtres, de s'équiper d'un système d'alarme, etc., c'est à la police de patrouiller, etc., mais pas besoin de lois liberticides pour résoudre les problèmes de sécurité.

 


Vendredi 11 Janvier 2013 - News # 342 

Fascisme numérique aux États-Unis : une jeune étudiante texane a été privée de lycée pour refus de géolocalisation... Voir [ici] (). Franchement, aux USA, ils deviennent graves...


Lundi 10 Décembre 2012 - News # 326 

États-Unis : ça y est, Obama donne sur son feu vert pour l'installation obligatoire de boites noires dans toutes les véhicules. Et ça commence en 2013 pour être opérationnel sur tout le territoire en Septembre 2014 . Voir [ici] (). J'avais déjà prévenu de cette situation : voir plus bas le lien de ma news du 26 Avril 2012. C'est le début de la fin de la vie privée, et l'entrée dans l'ère de la surveillance totale généralisée. C'est dingue : dans les pays dits "démocratiques", on est plus surveillés et contraints que dans des pays comme l'ex-Libye, la Syrie, ou certains pays d'Afrique. etc. Dans les pays occidentaux, comme le dit Alain Soral, "Nous sommes dans une société de censure intégrale". Voir cette [vidéo] ().


Samedi 8 Décembre 2012 - News # 322 

Le 20 novembre dernier, l'Union Internationale des Télécommunications (UIT) a adopté un standard confidentiel sur les spécifications des systèmes d'analyse profondes de paquets (DPI), qui permettent de vérifier le contenu des communications et de décider quoi en faire. Le document de 110 pages a cependant fuité, et sa lecture confirme les craintes que le public peut avoir à l'encontre du DPI. Cette nouvelle norme met en danger tout Internet en abandonnant des principes pourtant essentiels qui ont fait le succès du réseau des réseaux : la neutralité du net, le respect de la vie privée des internautes et de la sécurité des citoyens. Voir [ici] (). Il y a donc, c'est définitif, des forces indéterminées qui travaillent de manière cachée à changer la nature du Net dans le but de le contrôler, bref, il s'agit là d'un complot oligarchique ourdi par des antidémocrates, des fascistes de l'ombre partisan du Nouvel Ordre Mondial satanique, de la dictature mondiale intégrale. Pas réjouissant.


Lundi 3 Décembre 2012 - News # 314 

La dette des États-Unis vient de dépasser les 71.644.000.000.000 $ !!! Soit plus de 71 trillions de dollars ! On est bien loin des 16 trillions de la version officielle... Comme quoi, on ne cesse de mentir aux gens et de nous désinformer ! Et ceux qui ont calculé cela ne sont pas des économistes, mais une association de comptables professionnels ! La preuve [ici] ().

Et après, on nous dit que l'Europe serait surendettée, et responsable de la crise ? Mais les États-Unis sont dans une situation bien plus critique, et ce sont objectivement les plus grands faux-monnayeurs de l'histoire de l'Humanité. Ils font payer aux autres, principalement aux Chinois, la monétisation de leur dette colossale. Des escrocs d'envergure internationale, voilà la réalité du cartel de banques privées qu'est la Fed.


Mardi 17 Avril 2012 - News # 149 

Sergey Brin de Google met en garde le monde face à la plus grande menace jamais intentée contre la liberté du Web, ou les larges menaces des gouvernements qui tentent de contrôler les citoyens face à la montée de Facebook et des «walled gardens» du style Apple. Voir [ici] (). Même si cette annonce est motivée et sérieuse, il est un peu ironique que cela vienne d'un monsieur appartenant à une compagnie qui viole la vie privée et participe à l'ascension et à la domination du Nouvel Ordre Mondial. Pour ceux qui en douteraient, voyez le long commentaire de cette [vidéo] ().


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .