Liens, News, et informations diverses et variées du moment
 

Liens, News, et informations diverses et variées du moment




 


Pour accéder au Tchat de ce site, cliquez [ici].



Si vous aimez
cette page
 : 


==============================================================================================================================================
                        RAPPEL : Tous les articles et informations de ce site sont © BlueMan - REPRODUCTION INTERDITE.

Puisque vous lisez actuellement cet avertissement, cela prouve déjà que vous êtes en train de commettre un acte de piratage par un procédé
de rétro-ingénierie visant à afficher et/ou décoder, puis s'accaparer tout ou partie du contenu de pages protégées par des lois nationales et
internationales sur les droits d'auteur. Il est encore temps de renoncer. Ne devenez pas un minable, un voleur ; cherchez, créez, inventez, apportez quelque chose au monde ! ==============================================================================================================================================



 


Cette page recense des liens et des informations étonnantes ou à connaître.

N'hésitez pas à les consulter, même si la brève semble dater : vous y trouverez des perles.

Bonne exploration !



 Sélection de News spécifiques  




Mot(s) clé(s) à rechercher :   

Vous pouver saisir un ou plusieurs mots clés qui seront rechechés dans toute la Base de Données des News (Les recherches ne sont pas sensibles à la casse).
Les mots tapés doivent être séparés par un espace, et représentent des mots clés partiels ou complets qui peuvent être contigus ou disjoints dans le texte.
Exemple 1 : macron - Exemple 2 : [maj - Exemple 3 : François Asselineau - Exemple 4 : crise financ banqu



Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].

44 News

Samedi 27 Avril 2019 - News # 16889 

Fin de l'impression des billets «Ben Laden» dans la zone euro. Voir [ici] ().

Ou le début de la disparition du Cash...

En complément sur cash :

       

Lundi 15 Avril 2019 - News # 16589 

Politique & Eco n° 211 - Allemagne : une sortie furtive de l’euro ? Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau de l'UPR :

SYNOPSIS :

Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Vincent Brousseau, ancien haut fonctionnaire à la BCE (banque centrale européenne), normalien, docteur en économie et mathématiques.

1) De la BCE à la critique de l’Euro
- BCE les raisons d’une démission
- Le référendum de 2005
- De Trichet à Draghi, les facilités monétaires en question
- Qu’est-ce que le mécanisme de Target ?
- Dettes et créances entre pays de la zone euro, le cœur du problème
- Les arrières-pensées allemandes
- Une faiblesse cachée voulue par les Allemands

2) Une sortie furtive, comment pourquoi ?
- Personne en France ne connaît ce risque, médias et politiques muets sur la question
- L’Allemagne paiera ?
- Banquiers centraux, universitaires, conseillers de la CDU, beaucoup de monde pour refuser les créances  des "pays du club méd"
- Weber, Stark, Weidmann, Schlesinger, anciens de la Bundesbank, tous en désaccord avec la politique de la BCE
- Weidmann, président de la Banque centrale allemande invente le concept de sortie furtive repris par les universitaires (ZIN spécialiste de Target)
- 3 scenarios : 1 possible refus des créances du sud, 2 restitution tous les ans par des titres, 3 échéancier en or
- Collatéralisation : mise en gage d’un actif en contrepartie des Targets
- Variations consécutives des cours de l’euro allemand ou de l’euro italien ou espagnol
- La monnaie unique n’est plus unique, c’est la fin de l’union monétaire

3) Apocalypse  ou scenario paisible ?
- Les échanges intra européens perturbés ? Réponse : non
- Les cas d’une sortie brutale : l’Italie ?
- Dramatisation politico médiatique
- La souveraineté ne se partage pas !
- Et si la Catalogne voulait se doter d’une monnaie ?
- Sortie de l’euro et sortie de l’UE
- La Grèce en question : révélations inédites de Vincent Brousseau
- Quel sort pour la BCE ?
- Problème des paiements extérieurs de la zone euro, la dédolarisation n’est pas pour demain
- Retour sur le Brexit, comment Th. May sabote le vote populaire
- No deal en question : laisser croire que les Anglais ne l’ont pas voulu
  Une sortie à quelle échéance ? Réponse impossible mais ce scénario furtif a été annoncé  précocement par Vincent Brousseau.

Une excellente émission.

À voir !

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur BCE :

En complément sur Brexit :

En complément sur Frexit :

 

Lundi 4 Février 2019 - News # 14731 

Interdit d'interdire : Faut-il lever l'anonymat sur Internet ? :

SYNOPSIS :


Frédéric Taddeï reçoit Thomas Fauré, ingénieur et fondateur de Whaller, Anne-Charlotte Gros, représentante de Respect Zone, Tristan Nitot, fondateur de l'association Mozilla Europe, Noémie Saidi Cottier, avocate pénaliste, Grégory Tabibian, humoriste et vidéaste.

Une émission très intéressante sur une problématique majeure de l'Internet.

À voir !

En complément sur Internet :

En complément sur anonymat :

En complément sur Interdit d'interdire :

   

Lundi 21 Janvier 2019 - News # 14420 

La zone euro va-t-elle être rachetée par l'étranger ? - Allocution de François Asselineau :

SYNOPSIS :

François Asselineau présente au public une note très intéressante et très préoccupante que vient de publier la banque française Natixis.

Cette note prouve que l'euro, loin de renforcer des pays d’Europe, est en train de leur obliger à vendre leur patrimoine aux américains et aux chinois.

Un peu soporifique... Il aurait pu faire plus court.

En complément sur zone euro :

En complément sur François Asselineau :

     

Mercredi 21 Novembre 2018 - News # 12812 

L'Union Européenne rejette de nouveau le budget italien et ouvre la voie à des sanctions. Voir [ici] ().

Ahhh, va-t'on enfin vers le clash et la sortie de l'Italie de la zone euro ou plus ?

En complément sur Union Européenne :

En complément sur Italie :

En complément sur budget :

   

Mardi 20 Novembre 2018 - News # 12797 

Selon Olivier Delamarche, l'Italie va sortir de la zone euro :

En complément sur Olivier Delamarche :

En complément sur Italie :

En complément sur zone euro :

   

Jeudi 1er Novembre 2018 - News # 12344 

45 ANS d'échecs : Suppression des CDAC et CNAC sur l'Ensemble du territoire - Par Martine Donnette de l'association "En toute franchise" :

Bonjour à tous,


Cela fait 24 ans, que nous luttons contre :

A/ des projets qui ne respectent pas :
1.       les droits fondamentaux des commerçants artisans,
2.       les règles des PLU – Plan Local d’Urbanisme, des SCOT  Schéma de Cohérence Territoriale, des PPRI Plan de Prévention des Risques Inondation,

B/ la concurrence déloyale (surfaces illicites) les abus de position dominante. 
C/ la destruction des centres-villes avec la disparaître des milliers de commerçants….

Les Gouvernements successifs, en refusant de transposer dans le droit français la Directive Européenne Services avec les raisons impérieuses d’intérêt général, ont permis, au fur et à mesure, aux législateurs de modifier les lois pour ne pas lutter contre cette concurrence déloyale et ces abus de position dominante, en laissant mourir les centres villes et les commerçants-artisans.

Comme nous, vous l’avez constaté, depuis 2008 avec Loi LME  de SARKOZY-ATALI, si nous réussissons à retarder les projets en obtenant des annulations de décisions, les élus modifient les documents d’urbanisme, les C.N.A.C. et les Cours Administratives d’Appel finissent en 2ème ou 3ème passage par ne plus prendre en compte nos arguments et régularisent les infractions en toute impunité en refusant de vérifier l’origine des autorisations en cas d’extension.

Perte de temps pour tout le monde, coût important des frais de procédures, épuisement des requérants moral et financier.

Nous sommes aujourd’hui sur un point de non-retour, cela devient catastrophique puisque même les associations de l’environnement sont rejetées.

Après 10 ans de loi LME de 2008, 10 ans de procédures, plus aucune solution ne peut nous sortir de ce cercle infernal, la situation est totalement bloquée, les commissions de CDAC-CNAC ont été transformées en véritables huis-clos (élus-grandes enseignes).

Le seul moyen restant pour échapper à cette situation est de demander de supprimer toutes les C.D.A.C. et C.N.A.C. avec pour objectif de revenir sur de l’urbanisme général.

La loi ELAN ayant déjà supprimer les autorisations dans les centres-villes, il faut demander la suppression des C.D.A.C.-C.N.A.C. sur tout le territoire national avec l’obligation, pour les porteurs de projet, dans le cadre de l’unique autorisation du permis de construire, de réaliser une étude d’impact soumise à enquête publique sur toute la zone de chalandise pour le respect de :

1.       l’environnement, (terre, air, eau)

2.       l’environnement urbain (animation des centres-villes) - circulation

3.       le respect des emplois existants dans la concurrence

Vous trouverez ci-dessous nos interventions auprès des Députés, Sénateurs et Président de la République.

Restant à votre disposition pour tout complément d’information que vous pouvez également récupérer sur notre site,

Bien cordialement

Martine DONNETTE
Fédération E.T.F.

 

SUPPRESSION DES C.D.A.C. et C.N.A.C.
SUITE A LA NON-TRANSPOSITION COMPLETE DE LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SERVICES

Monsieur le Député,

45 ans d’autorisations de grandes surfaces par les C.D.A.C. et C.N.A.C. ont porté de graves préjudices sur l’environnement, l’environnement  urbain et l’animation commerciale-artisanale des centres-villes.

Il est urgent d’agir avant qu’il ne soit trop tard pour respecter les raisons impérieuses d’intérêts générales définies dans la Directive Européenne Services 2006-123 du 12 décembre 2006.

1.       Supprimer  toutes ces commissions qui n’ont pas permis, depuis 45 ans, de préserver l’animation commerciale et artisanale des centres-villes, respecter l’environnement, l’environnement  urbain, poursuivre la concurrence déloyale et les abus de position dominante des grandes surfaces, supprimer l’élimination des autres.
2.       Faire un moratoire pour connaître la situation des équipements commerciaux,  les véritables besoin des consommateurs, recréer des emplois durables et qualifiés, pour établir un véritable programme prioritaire de revitalisation commerciale des centres-villes dans les Schémas de Cohérence territorial soumis à concertations publiques, enquêtes auprès des citoyens, respect des droits de recours.
3.       Mettre en place des contrôles rigoureux et efficaces pour lutter contre la discrimination faite envers le commerce de proximité diversifié.

Vous trouverez ci-joint :

1.       Notre dernière demande auprès du Président MACRON du 30 octobre 2018 : suppression des Commissions « Départementale et Nationale » d’Aménagement Commercial.
2.       Notre demande du 23 août 2017 auprès du Président MACRON  de transposition de la Directive Européenne Services
3.       Réponse du 9 octobre 2017 du cabinet du Président : TRANSMISSION de notre demande à Monsieur Bruno LEMAIRE
4.       Régularisation des surfaces illicites de Carrefour Châteauneuf les Martigues sans sanctions par la Commission Nationale
5.       Notre pétition sur les 418 milliards d’euros d’infractions non perçus par l’État

Dans l’attente de votre réponse nous informant des suites que vous réserverez à notre demande,

Nous vous prions de croire, Monsieur le Député, en l’expression de notre considération distinguée.

(merci de m’accuser réception de ce mail)

Soutenir nos actions, cliquez ici

Martine DONNETTE
Fédération EN TOUTE FRANCHISE
1 rue François Boucher
13700 Marignane
04 42 09 68 40  06 09 78 09 53
www.en-toutefranchise.com

LIBERTE EGALITE FRATERNITE

Ça devient grave, et urgent...

Les voyous de la grande distribution sont en train de gagner définitivement la bataille, et cette iniquité est rendue possible par la complicité de nos traîtres de politiciens et certains fonctionnaires véreux.

Pour en savoir plus sur l'association "En toute franchise" :

En complément sur grande distribution :

En complément sur Martine Donnette :

En complément sur Association En Toute Franchise :

   

Lundi 15 Octobre 2018 - News # 11884 

 

Donald Trump vient d'entrer dans la zone d'assassinat :

Tous les présidents américains assassinés ont partagé quelque chose d'aussi inacceptable que possible, combattre le fléau de la dette de la banque centrale Rothschild : Lincoln, Garfield, McKinley, Kennedy.

Et maintenant, Trump déclare :
- "La Réserve fédérale est une cabale de banquiers centraux non élue qui dirige notre économie vers le sol, et la seule façon de régler nos problèmes économiques et financiers à long terme est de l'abolir."

En ce qui concerne la Fed qui continue à relever ses taux d’intérêt malgré les turbulences récentes du marché, Trump vient de l’accuser de «Going loco»… et de «Ils sont tellement tendus. Je pense que la Fed est devenue folle."

Fou, loco… abolir la Fed … whoa! Une chose que l’histoire garantit: jouez avec le privilège Rothschild et vous êtes mort.

Trump sera-t-il notre cinquième président pour savoir ce que l'histoire a garanti? L'histoire se répète à cause de la cabale qui afflige l'humanité pendant tant de siècles. En fin de compte, notre avenir dépend des personnes qui s’occupent de soulever des objets lourds….

Andrew Jackson aurait été notre premier président à être assassiné pour avoir attaqué ce privilège Rothschild; heureusement, les deux pistolets de l’assassin se sont égarés. Jackson a battu l'assassin avec sa canne jusqu'à ce que la foule prenne la relève…

Jackson était plus coloré en 1835, lorsque la liberté de parole était toujours saine:
- “Vous êtes un repaire de vipères. J'ai l'intention de vous mettre en déroute et par l'Éternel Dieu, je vous mettrai en déroute. Si la population comprenait seulement l'injustice de notre système monétaire et bancaire, il y aurait une révolution avant le matin."

Les États-Unis ont trois banques centrales contrôlées par Rothschild.
• La première banque des États-Unis (1791-1811);
• La deuxième banque des États-Unis (1816-1836);
• "La Réserve Fédérale" (jusqu'à la mort nous séparons)?

Jackson a opposé son veto au renouvellement de la charte de la Deuxième banque des États-Unis plusieurs années plus tôt, le 10 juillet 1832. Peu de temps après sa déclaration du «… repaire des vipères», Jackson a déclaré à son vice-président: «La banque, M. Van Buren, essaie de me tuer."

Chaque fois que l'on lui demandait ce qu'il considérait comme sa plus grande réussite, Jackson répondait toujours: "J'ai tué la banque."

Au lieu de contraindre les citoyens avec les intérêts de 24% à 36% demandés par les banquiers pour financer la guerre civile pour le Nord, Lincoln a proposé des «Greenbacks». 449 338 902 $ de ces billets au Trésor à pleine offre légale ont été imprimés.

Lincoln a expliqué:
- «Le pouvoir de l'argent s'attaque à la nation en temps de paix et conspire contre elle en période d'adversité. C'est plus despotique que la monarchie, plus insolent que l'autocratie, plus égoïste que la bureaucratie. Je vois dans un avenir proche une crise imminente qui me trouble et me fait trembler pour la sécurité de notre pays. Les sociétés ont été intronisées, une ère de corruption suivra et le pouvoir financier du pays s'efforcera de prolonger son règne en travaillant sur les préjugés du peuple, jusqu'à ce que la richesse soit agrégée entre quelques mains et que la république soit détruite.

Voici la réponse éditoriale du London Times concernant les Greenbacks:
- «Si cette politique financière malfaisante, qui trouve son origine dans la République nord-américaine, devenait indurée, alors ce gouvernement fournirait sa propre monnaie sans frais. Il va payer des dettes et être sans dette. Il aura tout l'argent nécessaire pour exercer son commerce. Il deviendra une prospérité sans précédent dans l’histoire des gouvernements civilisés du monde. Les cerveaux et la richesse de tous les pays iront en Amérique du Nord. Ce gouvernement doit être détruit, sinon il détruira toutes les monarchies du monde.»

Voici donc ce que la cabale, avec leurs banques centrales, insiste sur le fait qu'il doit être détruit:
- “Un gouvernement qui fournit son propre argent sans frais” (usure)
- “Un gouvernement qui règle ses dettes sans être endetté
- “Un gouvernement qui dispose de tout l'argent pour mener à bien son commerce, prospère au-delà des précédents dans l'histoire des gouvernements civilisés, attirant cerveaux et richesses de tous les pays

Pourrait-il y avoir une révélation plus claire de l’ennemi le plus profond des peuples?

De loin, les périodes les plus prospères que les États-Unis aient connues se situent entre les fléaux des banques centrales.

Lincoln a été assassiné en 1865.

Le président Garfield a mis en garde contre les dangers pour les États-Unis si ces banquiers centraux européens gagnaient le pouvoir: «Quiconque contrôle l'argent de la nation, contrôle cette nation et est le maître absolu de toute industrie et de tout commerce. Lorsque vous réaliserez que le système tout entier est très facilement contrôlé, d'une manière ou d'une autre, par quelques hommes puissants au sommet, vous n'aurez pas besoin de savoir à quoi ressemblent les périodes d'inflation et de dépression."
Garfield a été assassiné en 1881.

Le président McKinley a commencé son attaque contre les chancres centraux avec le secrétaire d'État John Sherman. Ils ont utilisé la Sherman Antitrust Act contre les Rothschild, l’empire financier de JP Morgan, connu sous le nom de Northern Trust, qui, à la fin du XIXe siècle, possédait la quasi-totalité des chemins de fer américains.
McKinley a été assassiné en 1901.

Le président Kennedy a été le dernier président à créer un système monétaire américain au mépris du privilège Rothschild.
Le 4 juin 1963, Kennedy a signé le décret exécutif 11110 et le Trésor a mis en circulation des billets américains d'une valeur de 4,3 milliards de dollars («certificats d'argent»).
Kennedy a été assassiné en 1963.

Le président Woodrow Wilson a sûrement plongé un orteil dans la zone d'assassinat avec son:
- «Depuis que je suis entré en politique, je me suis surtout fait confier des vues d’hommes. Certains des plus grands hommes aux États-Unis - dans les domaines du commerce et de la fabrication - ont peur de quelqu'un. Ils savent qu'il y a un pouvoir quelque part si organisé, si subtil, si vigilant, si imbriqué, si complet, si omniprésent, qu'il vaut mieux ne pas parler à tue-tête pour le condamner.»
De même que:
- «Un grand pays industriel est contrôlé par son système de crédit. Notre système de crédit est concentré entre les mains de quelques hommes. Nous sommes devenus l'un des pires gouvernés, l'un des gouvernements les plus complètement contrôlés et dominés au monde - non plus un gouvernement d'opinion libre, plus un gouvernement par conviction et le vote de la majorité, mais un gouvernement par l'opinion et la contrainte de petits groupes d'hommes dominants."

Wilson a survécu en manipulant les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale et en nous condamnant en 1913 avec la troisième banque, la «Réserve fédérale», probablement la banque terminale Rothschild, et l'IRS … De l'argent évoqué de toutes pièces. Ce privilège Rothschild.

Argent de rien et votre dette pour de vrai.

Trump fait des choses incroyables concernant l'exposition du mal profond (cabale), naviguant apparemment entre le fait d'aider le peuple et le service de la cabale.
Peut-il réellement contester - même "abolir" le nourri et survivre?

L'histoire s'accumule contre lui.
___
Rand Clifford, spécialisé dans la vérité.

Source : Veterans Today - Traduction amateur par BlueMan.

Un article majeur, factuel, et crédible.

Que va faire réellement Donald Trump ? Va-t'il oser dissoudre la FED ?

Une affaire d'importance à suivre.

En complément sur FED :

En complément sur assassinat :

     

Dimanche 7 Octobre 2018 - News # 11723 

"Lettre à Manu sur le doigté et son fondement", la deuxième lettre ouverte à Emmanuel Macron par Michel Onfray :

Le texte :

Votre Altesse,

Votre Excellence,

Votre Sérénité,

Mon cher Manu,

Mon Roy,


   La presse a rapporté il y a peu que tu avais nommé un gueux pour représenter la nation à Los Angeles. Il aurait pour seul titre de noblesse diplomatique, disent les mauvaises langues, les jaloux et les envieux, un livre hagiographique sur ta campagne présidentielle. En dehors de ce fait d’arme si peu notoire que personne n’en connaît le titre, pas plus d’ailleurs que celui des autres ouvrages du susdit, la plume est bien de celles qui se trouvent dans les parties les moins nobles de la profession : le croupion, car c’est celle que découvre le plus souvent la position de soumission inhérente à la fonction des gendelettres - la prosternation. De Sartre à BHL chez Sarko (après Mao), d’Aragon à André Glucskmann chez le même Sarko (après Mao lui aussi), de Drieu la Rochelle à Sollers chez Balladur (après Mao également), de Brasillach à Kristeva chez le Bulgare Jivkov (après Mao elle aussi), les cent dernières années n’ont pas manqué d’écrivains doués… pour l’agenouillement politique!

    Philippe Besson entre dans cette vieille catégorie du valet de plume, mais on sait désormais de quelle plumasserie ce jeune homme comme il faut relève. Ce genre de plume n’est pas celui des plus talentueux, mais c’est celui des plus vendus - je parle de l’homme, pas de l’auteur.

   Manu, on comprend que, toi qui aimes tant les lettres, tu aies envie de câlins venus des écrivains les plus à même de marquer le siècle et d’entrer dans la Pléiade quand tu seras redevenu banquier. Mais si ce siècle doit être marqué par toi, il n’y a pas grand dommage à ce qu’il le soit aussi par Besson le petit (à ne pas confondre avec Besson le grand, l’écrivain Patrick, ni avec Besson la championne d'athlétisme, Colette, ou bien encore avec Eric, le traître passé de Ségolène à Sarkozy en pleine campagne présidentielle, ou bien encore avec le Minimoy, Luc).  

   Avant d’être flagorneur, Besson-le-Petit a été directeur des ressources humaines auprès de Laurence Parisot, dame du MEDEF, mais aussi auteur de scénario de téléfilms, donc chevalier des Arts et Lettres. Convenons-en, tout ceci légitime l’affirmation d’Arlette Chabot, qui faisait déjà de l’éditorialisme politique à la télévision quand elle était en noir et blanc, la télévision, et n’avait qu’une seule chaîne. Courageuse, audacieuse, résistante, rebelle, insoumise, l’Arlette n’a en effet pas craint d’affirmer sur l’un des médias qui l’appointent que tout ceci était habituel: Napoléon n’avait-il pas nommé Chateaubriand en son temps et de Gaulle Romain Gary? En effet, en effet… Arlette, chère Arlette, vous qui avez déjà les grades de chevalier puis d’officier de la Légion d’honneur, je vous promets le grade supérieur pour bientôt! Si ce n’est déjà fait, car vous méritez d’y avoir votre rond de serviette, vous serez aussi bientôt invitée à la table de notre grand Mamamouchi en compagnie du vérandaliste Stéphane Bern et des frères Bogdanov, les éminents membres correspondants de la NASA française.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il a tout de même fallu, pour que cette affectation de copinage ait lieu, que tu prennes la décision d’un décret modifiant les règles de la nomination des diplomates afin que ce ne soit plus le Quai d’Orsay qui ait la main mais le gouvernement, c’est à dire, toi tout seul, chacun le sait. C’est ce que les langues vipérines qualifient de fait du prince… Le décret te permet désormais de récompenser des non-fonctionnaires, pourvu qu’ils aient été serviles. Bern ambassadeur chez l’impératrice Sissi ou les Bogdanov nommés pour la même fonction sur Mars, grâce à toi, c’est désormais devenu possible… La France redevient "great again"!

   J’ai appris qu’en même temps, tu avais rendu possible cet autre fait du prince: madame Agnès Saal a été nommée par un arrêté paru au Journal officiel "haut-fonctionnaire à l’égalité, à la diversité et à la prévention des discriminations auprès du secrétaire général du ministère de la culture". En voilà un beau poste, et si moral en plus! Un beau jouet emblématique du politiquement correct de notre époque.

   Rappelons un peu le CV de l’heureuse élue que tu gratifies à son tour. Cette dame s’était fait connaître par des notes de taxi dispendieuses, plus de 40.000 euros tout de même, et ce en grande partie au profit de ses enfants, quand elle était directrice générale du centre Pompidou et présidente de l’INA, un institut que tu connais très très bien, n’est-ce pas? Pour ces malversations, elle avait été condamnée à six mois de suspension sans solde (probablement selon les principes de ce que l’on peut désormais nommer la jurisprudence Benalla…), puis à trois mois de prison avec sursis et une double amende. Elle avait été réintégrée en douce au ministère de la culture à l’été 2016 (il faut faire gaffe aux nominations d’été...) comme chargée de mission auprès du secrétariat général en vue de la finalisation de labellisation AFNOR sur l’égalité professionnelle et la diversité.  

   Précisons aussi ceci: selon Mediapart, la même madame Saal, décidément très récompensée - on se demande pourquoi - figurerait également "dans la liste très restreinte des hauts fonctionnaires, qui, par un arrêté du 3 août 2018 signé par le Premier ministre, ont été inscrits à compter du premier janvier 2018, donc rétroactivement, au "tableau d’avancement à l’échelon spécial du grade d’administrateur général". Ce qui, en d’autres termes, veut dire que, pendant les vacances du Roy à Brégançon, cette procédure qui ne relève pas du traditionnel avancement mais d’une volonté politique expresse, a permis à ladite dame de profiter d’une hausse de son traitement allant jusqu’à 6.138 euros par an, indemnité de résidence à Paris comprise, soit au total près de 74.000 euros de traitement annuel. S’y ajoute un supplément sous forme d’indemnité qui augmente sa retraite des fonctionnaires d’environ 10%. Quand tu aimes, mon cher Manu, ça n’est pas pour rien et ça se voit!

   Françoise Nyssen, rappelons-le pour les millions de Français qui l’ignorent encore, est ministre de la culture. C’est elle qui a mis en musique la mélodie sifflée à son oreille par le président. Face au déchaînement que cette nomination a légitimement suscité, elle fait savoir ceci sur les réseaux sociaux: "J’ai nommé Mme Agnès Saal (j’épèle : S . A . A . L,  car on pourrait mal orthographier…) haute fonctionnaire à l’égalité et à la diversité. J’ai fait de cette cause une priorité dès mon arrivée au ministère de la culture. La qualité de son engagement et de son travail au service de ces valeurs fondamentales devrait guider les commentaires aujourd’hui". On ignore quelle est la "cause" en question: madame Saal, ou les fameuses valeurs ici prises en ôtage?

   Mais Françoise Nyssen, c’est également l’éditrice qui a sciemment fraudé deux fois le fisc en ne déclarant pas de considérables agrandissements d’espace, une fois en Arles, au siège de sa maison d’édition, une autre fois à Paris. Le Canard enchaîné, qui a levé le lièvre, a chiffré la fortune économisée par ce double forfait! Ca en fait des APL pour les étudiants désargentés, je te jure!

  Qui se ressemble s’assemble. Dès lors, il était normal que, sous ton autorité, sous tes ordres, selon ton désir, selon ton souhait, selon ta volonté, selon tes vœux, mon Prince, mon Roy, mon grand Mamamouchi, le vice récompense le vice. En un peu plus d’un an, de Richard Ferrand à Alexandre Benalla, via cette dame Saal, tu nous y as déjà tellement habitués!

   Sais-tu, mon cher Manu, que des caissières qui ont utilisé à leur petit profit des bons de réduction de deux ou trois euros qui trainaient sur la caisse, ou que des employés de grand magasin qui ont mangé un fruit prélevé dans les rayonnages, ont été sèchement licenciés, eux, sans indemnités, sans planques payées par les contribuables et sans possibilité de retrouver du travail fort bien payé avec les avantages de la fonction à la clé? Probablement une nouvelle belle et grosse voiture avec chauffeur…

   J’ai appris aussi que ton si bon ami Benalla s’était rendu coupable de charmants forfaits depuis ceux que l’on a bien connus l’été dernier. Mais l’incendie a été joliment éteint - sûrement pas avec l’eau de la piscine que tu t’es fait construire à Brégançon, pas pour toi, oh non, bien sûr, mais par altruisme, pour les enfants du personnel de la résidence royale plus sûrement. 

   En garde à vue, la police a souhaité perquisitionner le domicile de ton si cher ami Benalla. Elle voulait notamment accéder à son coffre-fort. Tenus par la loi à ne pas entrer dans l’appartement avant l’heure légale, les policiers ont posé des scellés le soir et attendu le lendemain. Mais le coffre-fort a été vidé dans la nuit! On a le bras long chez les Benalla puisque du commissariat on peut atteindre un coffre-fort chez soi en pleine nuit. Les quatre armes qui devaient s’y trouver n’y étaient plus - soit tout de même trois pistolets et un fusil, pour un homme qui n’a que deux mains, ça fait tout de même beaucoup… Sa femme avait les clés, il avait dit qu'elle était à l’étranger : elle se cachait en fait dans le seizième arrondissement de Paris. Il est vrai que pour de nombreux français cet arrondissement de nantis équivaut bien à un pays étranger.  

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, il me semble tout de même qu’il vaut mieux faire partie de ta cour que d’être un senior amputé de sa retraite, être un plumitif courbé plutôt qu’un écrivain debout, être une énarque de gauche qui tape dans la caisse de l’Etat pour financer les transports de sa progéniture, plutôt qu’un étudiant à qui tu voles dans sa poche cinq euros d’APL, être un cogneur de manifestants avec un brassard de la police et une accréditation de l’Elysée qu’un syndicaliste défendant le droit du travail.   

   Votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, j’aimerais que tu m’aimes et ce pour trois raisons. La première: pour être nommé sans compétence consul des provinces et des régions françaises dans le sixième arrondissement de Paris, voire le seizième – tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la deuxième: pour permettre à ma vieille mère qui n’a pas son permis de conduire et qui a quatre-vingt-quatre ans, de pouvoir disposer d’un taxi gratuit à n’importe quelle heure du jour et de la nuit pour aller faire ses visites médicales à une demi-heure de chez elle, le tout payé avec l’argent du contribuable  tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles; la troisième:  pour avoir chez moi des armes à feu en quantité, mais aussi et surtout, pour pouvoir tabasser les gens qui me déplaisent en portant un casque sur la tête, en distribuant des coups de matraque et en disposant de CRS ou de la police comme couverture à mes descentes de petite-frappe - tu le peux, je le sais, il suffit que tu le veuilles.

   S’il te plait, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu: veuille-le. Je te promets pour ce faire de me prosterner moi aussi, de montrer les plumes de mon cul aux passants, de dire du bien de toi avec des articles, des conférences et des livres, je te jure, j’irai sur les chaînes et les radios du service public pour certifier, comme Arlette Chabot, qu’entre Napoléon, de Gaulle et toi, il n’y a pas l’épaisseur d’une feuille de cigarette, Joffrin ne me reconnaîtra pas, il m’aimera peut-être lui aussi comme il a aimé jadis Bernard Tapie et Philippe de Villiers. Je pourrai écrire aussi une biographie de Stéphane Bern avec une préface de Brigitte ex-Trogneux, passer une thèse de physique quantique avec tes amis les frères Bogdanov comme directeurs de travaux. Je pourrais même consacrer un séminaire de littérature comparée à l’œuvre de Philippe Besson que je mettrai en perspective avec celle de James Joyce. S’il te plaît, tu le peux, tu es mon Roy. J’habite place de la Résistance à Caen, fais-moi signe.

   Veuillez, votre Excellence, votre Sérénité, mon Roy, votre Altesse, mon cher Manu, mon chéri, recevoir l’expression de ma considération la plus courtisane. Vive la République, vive la France, mais surtout: Vive Toi !

Michel Onfray


Post-scriptum : des bises à la Reine.

Post-scriptum 2: j’apprends à cette heure que tu as fait du jet-ski à fond les ballons avec Brigitte quand tu étais à Brégançon et ce dans une zone interdite à la navigation et au mouillage - tu y as pourtant grandement navigué et vraiment mouillé. Cette réserve marine protégée ne doit être troublée par aucun véhicule à moteur. Il y eut pourtant tes deux jets-ski et ton gros bateau avec un moteur de 150 chevaux - qui sait, peut être empruntés à Nicolas Hulot, car on sait que, comme toi, il est un écologiste qui collectionne les engins motorisés. Protéger l’environnement marin et préserver la biodiversité dans les eaux du parc national de Port-Cros, pour toi qui fumes du glyphosate chaque matin au petit déjeuner, ça compte pour rien, n’est-ce pas? 
 

Une lettre très réussie.

À voir !

Complément : Michel Onfray déprogrammé de France 5 après un texte à charge contre Macron. Voir [ici] (). Comme quoi, le président n'a pas du tout aimé. 

En complément sur Michel Onfray :

En complément sur Macron :

     

Mardi 25 Septembre 2018 - News # 11424 

Nous sommes gouvernés par une technocratie - Avec Charles Gave :

SYNOPSIS :

Vu de France, il n’était jusqu’ici qu’un clown criblé de scandales divers. Mais une petite musique commence à s’installer : "On dira ce qu’on voudra de Donald Trump, l’économie américaine se porte à merveille"... Avec la politique de "l’Amérique d’abord", une promesse martelée durant sa campagne, le pays affiche un taux de chômage en baisse et une croissance économique à 4,1% au deuxième trimestre. Comment expliquez-vous les succès actuels de l'économie américaine ?

Comment envisager la suite pour les Etats-Unis ? La contexte actuel peut-il perdurer ?

La croissance américaine à 4.1% pour le deuxième trimestre 2018, tandis que les chiffres trimestriels de la zone euro atteignent 0.4% sur la même période. Comment comprendre un tel différentiel entre les deux zones économiques ?

En complément sur Charles Gave :

En complément sur technocratie :

     

Jeudi 13 Septembre 2018 - News # 11136 

La maire socialiste de Madrid veut «remplir» les zones dépeuplées d’Espagne avec des migrants. Voir [ici] ().

Et en utilisant des fonds européens, donc l'argent même des citoyens européens, pour aider les migrants à vivre dans ces régions dépeuplées en plus !!! 

Hallucinant !

De la haute trahison...

En Espagne, il y a, je l,aim remarqué à plusieurs reprises, des politiciens traîtres encore pires que les nôtres... 

Des bobos champions du monde.

Pauvres espagnols ! Ils n'ont pas fini d'en chier.

En complément sur migrants :

En complément sur Espagne :

     

Jeudi 6 Septembre 2018 - News # 10979 

 

Économie : Selon la banque française Natixis, « POUR L’INSTANT, LA ZONE EURO EST UN ÉCHEC. » Vincent Brousseau commente cette note qui fait sensation. Voir [ici] ().

Mort de rire... : quelle claque aux européistes ! 

Adieu la zone Euro ! 

En complément sur économie :

En complément sur zone euro :

En complément sur Vincent Brousseau :

En complément sur Natixis :

 

Jeudi 16 Août 2018 - News # 10535 

Le fichage des opposants politiques : une dérive totalitaire de plus des européistes et du gouverneur de la zone France Macron :

SYNOPSIS :

Interview de Philippe Conte par Jacques CHARPENTIER à ce sujet le 12 août 2018 puisqu'il fait partie de ces opposants fichés suite à l'affaire Alexandre Benalla.

Philippe Conte alias "Homère d'Allore" sur twitter (matricule 2520),

Lien sur l'article du blog "Les crises" détaillant l'EU Disinfolab : voir [ici] ().

Ficher les opposants politiques : des méthodes qui nous rappellent "les heures les plus sombres de notre histoire", comme notamment les fichiers Hollerith nazis de 1933 réalisés grâce au tabulateur D11 de Dehomag à cartes perforées, surnommé la machine Hollerith, et fabriqué par la firme américaine IBM.

Et bien la Macronie utilise les mêmes méthodes...

Des voyous, des crypto-fascistes, déguisés en bobos.

En complément sur fichage :

En complément sur Disinfolab :

En complément sur Alexandre Benalla :

En complément sur totalitarisme :

En complément sur européisme :


Jeudi 12 Juillet 2018 - News # 9742 

Économie : pour la Zone euro, l'Union Européenne abaisse sa prévision de croissance à cause des tensions commerciales avec les États-Unis. Voir [ici] ().

"À cause des tensions commerciales avec les États-Unis" : Ben voyons..., c'est plus facile de rejeter la faute sur les autres...

Notez bien que ces traîtres de politiciens nous font à chaque fois le coup : ils annoncent des prévisions de croissance qui sont bonnes, puis quelque mois après, ils les revoient à la baisse.

Ou comment faire croire à l'opinion publique que la reprise est là quand elle n'est pas là.

La civilisation du mensonge, de la désinformation, de la tromperie, et de la manipulation : nous sommes en plein dedans.

En complément sur économie :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur prévision :

En complément sur croissance :

En complément sur manipulation :


Mercredi 11 Juillet 2018 - News # 9729 

 

Armes et manifestations : les gendarmes français, et les forces de l'ordre anti-manifestants, utilisent des grenades GLI-F4 qui sont dangereuses au point d'arracher des mains et de mutiler les gens :

 


Cette vidéo montre l'explosion d'une grenade GLI F4, retrouvée récemment dans un champ de Notre-Dame-des-Landes.

Cette grenade tirée contre les manifestants par les gendarmes contient 25 grammes de TNT.

Or, plusieurs milliers de GLI F4 ont été envoyées sur la ZAD en Avril et en Mai 2018.

Cette grenade est si forte, qu'elle a arraché la main d'une personne le 22 Mai dernier, et a mutilé le pied d'une autre l'été dernier à Bure.

Ces grenades ont aussi été envoyées contre des manifestants à Nantes qui se révoltaient suite à la mort d'Aboubakar Fofana.

Il est complètement aberrant que les forces de l'ordre utilisent de pareils engins contre des civils. Mais que fait la police ???

Inadmissible.

Chronologie des accidents :

- Le 25 janvier 2001, à Lille, Édouard Walczak, un pompier qui participe à une manifestation, ramasse une grenade GLI-F4 à la main pensant qu'il s'agit d'une grenade lacrymogène, elle explose, sa main est arrachée.
- Le 29 janvier 2009, un homme, Pascal Vaillant, manifeste pour le système de retraites dans les rues de Saint Nazaire, il se retrouve amputé de deux orteils, et reste handicapé à 75 % après avoir été touché par une de ces grenades.
- Début septembre 2012, lors de la manifestation à Chefresne, en Normandie, contre la ligne à très haute tension (ou THT), devant desservir la future centrale EPR de Flamanville, 25 personnes sont blessées, dont deux gravement, La plupart ont reçu des éclats en plastique ou en métal provenant de ces armes.
- En 2013, Mickaël Cueff, lors d'une manifestation en Bretagne contre les portiques écotaxes à Pont-de-Buis, une main est également arrachée.
- En 2014, lors de la manifestation des 25 et 26 octobre 2014 contre le barrage de Sivens, un manifestant, Rémi Fraisse, décède suite à l'explosion d'une grenade GLI. La police s'inquiète alors d'un possible retrait de ce type d'armes12. Bernard Cazeneuve, alors ministre de l'intérieur, refuse d'interdire la GLI-F4 et préfère durcir le protocole de son utilisation.
- Mardi 15 août 2017; lors d'une manifestation à Bure contre l'enfouissement de déchets nucléaires, plusieurs personnes sont grièvement blessées par cette grenade. Une victime risquait alors d'être amputée de plusieurs orteils malgré différentes opérations13. Un trou de 3 cm de profondeur et de 15 cm de diamètre a été creusé dans son pied, tous les os sont brisés et certains ont disparu. Le plastique de la grenade a également fondu dans la plaie, risquant de déclencher une infection.
- En septembre 2017, le gouvernement français d'Emmanuel Macron lance une commande pour 1.2 million de grenades tout en sachant qu'elles peuvent provoquer des blessures graves, des mutilations, et qu'elles sont responsables du décès de Rémi Fraisse à Sivens.
- Le 24 mai 2018, lors de l'évacuation par la gendarmerie de la Zone à défendre (ZAD) de Notre-Dame-des-Landes, Maxime a la main arrachée par une GLI-F49. Le même jour, un avis d’attribution public de l'État français fait part de l'achat de 17 millions d'euros de grenades sur 4 ans, dont 12 millions d'euros à Alsetex, fabriquant des GLI-F4.

3000 grenades de ce type, dont une partie périmée, avaient été lancées sur cette ZAD en avril 2018.

Source : Wikipédia ().

En complément sur arme :

En complément sur grenade :

En complément sur manifestation :

En complément sur dangereux :

 

Mardi 10 Juillet 2018 - News # 9701 

Salaires indécents : Le poste le mieux payé de la République : 29.000 euros nets par mois. Voir [ici] ().

Rien ne justifie un tel salaire pour ce poste même "risqué". Je met ce mot entre guillemets car un ambassadeur est protégé, et si la zone est vraiment dangereuse, il reste dans l'ambassade et ne sort qu'en voiture blindée, et sous bonne escorte.

Nos militaires eux prennent beaucoup plus de risques pour leur vies sur les divers théâtres d'opération, et ils sont payés 10 fois moins. Alors il faut arrêter de mentir.

Encore un abus de nos traîtres de politiciens, qui se recasent dans le système qui les payent grassement indûment. La République n'est pas bonne fille, c'est désormais une prostituée.

En complément sur salaire :

En complément sur abus :

En complément sur politicien :

   

Lundi 9 Juillet 2018 - News # 9681 

Menace sur l'environnement : La Chine d'utilise secrètement des chlorofluorocarbures, des gaz qui détruisent la couche d'ozone et qui sont interdits au niveau international. Voir [ici] ().

Les chinois sont en train de devenir un peuple dangereux à tous les niveaux : environnemental, qualité mauvaise des produits, gaspillage des ressources, accaparement des terres rares, accaparement des terres fertiles à l'extérieur de leur territoire, accaparement de grands vins français et européens, montée en puissance de leur armée et de leur technologie, pillage des technologies et des brevets occidentaux par la méthode des joint-ventures, accaparement et bétonnage d'îles pour obtenir indûment des zones économiques exclusives en mer de Chine, montée en puissance de la surveillance et de leur régime dictatorial, etc.

Le jour où ils auront la puissance des américains, ce sera le début de la fin du monde.

Ils sont en train de devenir progressivement une fourmilière de robots de l'Antéchrist.

Ils vont nous en faire voir de toutes les couleurs.

En complément sur Chine :

En complément sur couche d'ozone :

En complément sur menace :

En complément sur environnement :

 

Vendredi 22 Juin 2018 - News # 9258 

Grèce : les ministres des Finances de la zone euro signent un dernier accord qui met fin à la crise de la dette. Après huit années de crise, ce texte prévoit qu'Athènes quitte la tutelle de ses créanciers, le 20 août prochain. Voir [ici] ().

En complément sur Grèce :

En complément sur dette :

     

Dimanche 3 Juin 2018 - News # 8846 

Pas de partage de la dette au sein de la zone euro, prévient Angela Merkel. Voir [ici] ().

Logique.

Et c'est cela qui va permettre la destruction de la zone Euro et de l'Union Européenne. 

En complément sur Angela Merkel :

En complément sur dette :

En complément sur zone euro :

   

Lundi 21 Mai 2018 - News # 8553 

Italie : la Ligue et le Mouvement 5 étoiles s'allient pour gouverner avec un programme ambitieux anti-Union Européenne et anti-migrants :

SYNOPSIS :

Le  parti anti-système du Mouvement 5 étoiles et le rassemblement anti-immigration de la Ligue ont rendez-vous lundi 21 mai avec le président Sergio Mattarella. Objectif : définir qui sera le chef de la future coalition gouvernementale.

Selon la presse transalpine, le juriste de 54 ans Giuseppe Conte, inconnu du grand public, est pressenti pour diriger le pays.

Source : RT.

Espérons qu'ils vont réussir.

Je dis cela parce-que les scélérats antidémocratiques et les crypto-fascistes, tous européistes, vont sortir du bois, et faire feu de tout bois contre cette belle alliance populaire, comme on a pu déjà le voir à l'occasion du Brexit, ou lors de l'entre deux tours de la présidentielle en France entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen (je pense notamment à des faux culs de première, des recteurs d'université ayant appelé à faire barrage à Marine Le Pen, une opération scandaleuse qui a révélé qui sont véritablement les fascistes...).

Il faut comprendre une fois pour toutes que seule l'union sacrée du peuple, notamment l'union majoritairement des vrais gens de gauche (la gauche du travail, pas les sociaux-traîtres supposément socialistes ni les trotskistes qui sont la gauche du Capital) avec les gens ayant des valeurs traditionnelles de droite (ce qui exclut totalement les capitalistes et les néolibéraux) permet la reprise du pouvoir et de toutes les commandes d'un pays dans le but de l'érection d'une véritable démocratie basée sur la souveraineté populaire, complètement à l'opposé de notre pseudo-démocratie de gouvernement représentatif, non représentatif en réalité, et vendue à tous les lobbies économiques, financiers, et sociétaux.

Une expérience politique à suivre de prés, à la fois pour voir l'issue du combat entre les vrais démocrates et les crypto-fascistes, mais aussi pour l'aspect économique : cette affaire pourrait donner le coup de grâce à la fois à la zone Euro et à l'Union Européenne.

En complément sur Italie :

En complément sur Union Européenne :

En complément sur européisme :

En complément sur migrants :

 

Dimanche 20 Mai 2018 - News # 8522 

La stabilité de la zone euro «menacée» : Bruno Le Maire s'inquiète du futur gouvernement italien. Voir [ici] ().

Ils commencent à flipper les européistes... 

En complément sur stabilité :

En complément sur Bruno Le Maire :

En complément sur européisme :

En complément sur zone euro :

 

Vendredi 4 Mai 2018 - News # 8221 

François Asselineau : ENTRETIEN N°61 - Manif 1er mai - Zone euro - Les deux Corées - Macron - Siège UPR - Reçus Fiscaux :

Sommaire :

00:08 Quel bilan tirez-vous des manifestations du 1er mai ?
19:51 Comment se porte l'économie dans l'Union européenne ?
22:55 Que pensez-vous de la rencontre des deux dirigeants coréens ?
38:33 Que devient Emmanuel Macron ?
56:45 Auriez-vous un mot pour conclure ?
1:07:40 Reçus Fiscaux

L'affaire de l'AFP ne relayant pas la manifestation de l'UPR qui a rassemblé 3.500 personnes alors que celle de la gauche unitaire en ayant rassemblé 200 pose un grave problème.

Je savais que l'AFP était noyautée (notamment sur tout ce qui concerne l'Union Européenne et Israël), mais là on atteint des sommets dans la désinformation et la manipulation. Et c'est d'autant plus grave que c'est une organisation à vocation de service public.

Une fois de plus, voici donc un exemple criant montrant que, d'une part, la France n'est plus une démocratie et que, d'autre part, l'UPR de François Asselineau est boycottée, blacklistée, par les médias. Inique et scandaleux !

En complément sur François Asselineau :

En complément sur UPR :

En complément sur AFP :

En complément sur scandale :

 

Jeudi 3 Mai 2018 - News # 8202 

Économie : Grave ralentissement de la croissance en zone euro. Par Charles Sannat. Voir [ici] ().

En complément sur économie :

En complément sur Charles Sannat :

     

Dimanche 8 Avril 2018 - News # 7551 

L’Allemagne s’est-elle exclue de fait de la zone Euro ? Décryptage de l’article de Patrick Artus par Vincent Brousseau, ancien économiste à la BCE et responsable UPR des questions monétaires et du retour au franc. Voir [ici] ().

En complément sur Allemagne :

En complément sur Vincent Brousseau :

     

Mardi 3 Avril 2018 - News # 7422 

D'Adolf Hitler à BFMTV : l'interview sans filtre de Pierre Jovanovic :

SYNOPSIS :

Pierre Jovanovic était à Rennes samedi 24 mars pour présenter et dédicacer son ouvrage Adolf Hitler ou la vengeance de la planche à billets. Breizh-info.com a profité de ce passage en Bretagne pour poser quelques questions à ce journaliste économique et auteur à succès. Au-delà de l’écriture, Pierre Jovanovic tient également une revue de presse quotidienne qui, qu’elle soit appréciée ou décriée, bénéficie d’une large audience.

Dans cet entretien de près d’une heure, les questions s’enchaînent sans répit. Pierre Jovanovic met alors en évidence les similitudes qui existent, selon lui, entre le contexte économique de l’Allemagne des années 1920 et celui de l’Union européenne d’aujourd’hui. Par ailleurs, de la BCE à l’élection d’Emmanuel Macron en passant par certains médias tels BFMTV, nombreux sont les sujets qui n’échappent pas au regard acerbe et iconoclaste de l’écrivain.

Selon lui, un système financier abusant de la planche à billets et pratiquant des taux négatifs tout en maintenant les peuples dans l’austérité ne peut perdurer éternellement. Le résultat des dernières élections italiennes a d’ailleurs conforté Pierre Jovanovic dans ses convictions.

Nous avions déjà eu l’occasion de rencontrer Pierre Jovanovic en février 2017 à La Baule. Il fut alors question d’évoquer son précédent ouvrage intitulé L’histoire de John Law : Et de sa première planche à billets qui a ruiné la France et qui continue à ruiner le monde aujourd’hui.

Sommaire : 

0:05 - Avec ce livre, quel message pour vos lecteurs ?
4:38 - « La planche à billets est un crime » selon Adolf Hitler ?
9:55 - Sans crise économique, pas d’Adolf Hitler ?
11:24 - Quel serait le profil d’un nouvel Adolf Hitler ?
17:02 - La crise de 1929 peut-elle se répéter ou le «système » financier survivra toujours (à l’instar de 2008) ?
19:24 - Comment définir les taux négatifs ?
24:13 - Que pensez-vous du quantitative easing utilisé à plusieurs reprises par la BCE ?
28:09 - Les crypto-monnaies : une solution face au stress monétaire ?
34:44 - Une sortie de la zone euro est-elle la solution ?
36:55 - Face au mondialisme financier, la France seule a-t-elle les moyens de résister ?
39:58 - Une issue brutale à cette situation est-elle évitable ?
47:41 - Quelles conclusions doivent en tirer les petits épargnants ?
52:31 - Un dernier mot pour vos lecteurs bretons ?

Source : Breizh-info.com ().

Une description de la situation qui s'avère préoccupante.

On court à la catastrophe.

À voir !

En complément sur Pierre Jovanovic :

En complément sur BFMTV :

En complément sur Hitler :

   

Samedi 3 Février 2018 - News # 6568 

Faillite prochaine de la zone Euro en raison des soldes Target2 : réponse de Vincent Brouseau (Responsable national de l’UPR pour les questions monétaires et le rétablissement du franc) au journaliste Jean-Michel Lamy du « Nouvel Économiste.fr » sur son article concernant les analyses de l’UPR sur l’avenir de l’euro. Voir [ici] ().

En complément sur UPR :

En complément sur Vincent Brouseau :

     

Lundi 11 Décembre 2017 - News # 5791 

La plateforme de jeux vidéo Steam ne supporte désormais plus le paiement en bitcoins. Voir [ici] ().

Le cours du Bitcoin :

Dément...

D'autant plus que la plateforme de bitcoins NiceHash vient de se faire pirater près de 80 millions de dollars... Voir [ici] ().

Il faut être lucide :

À ce jour donc, un système à éviter. Il faut attendre qu'un système sérieux, basé sur une contrepartie comme l'or ou autre, et vraiment sécurisé soit en place.

En complément sur jeu vidéo :

En complément sur jeu :

En complément sur bitcoin :

En complément sur crypto-monnaie :

 

Dimanche 22 Octobre 2017 - News # 5385 

ZONE EURO : LA DIVERGENCE DES SOLDES TARGET S’ACCROÎT INEXORABLEMENT ENTRE L’ALLEMAGNE ET L’ITALIE. Reprenant les analyses de l’UPR, le site Business Bourse s’affole. Voir [ici] ().


Mercredi 21 Juin 2017 - News # 4857 


La thérapie de choc

du Premier ministre Narendra Modi

contre la population indienne :

 

C’est passé plutôt inaperçu ici mais, voici quelques mois, l’Inde a été confrontée à une thérapie de choc qui a provoqué bien des souffrances parmi la population indienne.  

En 2014, l’Inde connaissait un véritable tremblement de terre politique. Au cours des dix années précédentes, le parti du Congrès national indien (le parti de Gandhi et Nehru, premier Premier ministre indien) avait dirigé le pays en compagnie de quelques autres partis du centre et du centre gauche. Il avait mené une politique néolibérale et fait prospérer la corruption. Mais il était alors apparu que ministres et lobbyistes avaient conclu des arrangements téléphoniques et que 24 milliards d’euros avaient été détournés lors de l’octroi des licences 2G aux entreprises de télécommunication. Partout, des gens étaient descendus dans la rue contre cette corruption. 

Un séisme politique

Lors des élections de 2014, le parti nationaliste hindou Bharatiya Janata Party (BJP, voir encadré) de Narendra Modi tirait profit de la colère du peuple. Modi parvenait à reléguer l’extrémisme religieux de son parti à l’arrière-plan et à faire passer à l’avant-plan sa « lutte contre la corruption ». Il révélait que les grandes entreprises ne payaient pas une roupie d’impôt sur leurs milliards de bénéfices et qu’elles transféraient ces mêmes bénéfices vers des banques suisses. Il promettait au peuple de récupérer tout cet argent noir. 

Le BJP obtenait bien vite une majorité au Parlement. Il formait un nouveau gouvernement, avec Modi comme Premier ministre. D’emblée, ce gouvernement faisait repasser au premier plan un nationalisme fortement teinté de religion. Ceux qui exprimaient des critiques contre les idées conservatrices hindoues ou se déclaraient athées se faisaient agresser, voire tuer par les milices du BJP. La répression des minorités linguistiques et religieuses devenait un point important de l’agenda du gouvernement. Désormais, on voyait très clairement ce que le parti voulait : se débarrasser du cœur de l’Inde, à savoir « l’unité dans la diversité ».

200 milliards d’euros disparaissent en une seule nuit

Fin 2016, le gouvernement annonçait qu’il voulait retirer de la circulation les plus grosses coupures indiennes (de 500 et de 1 000 roupies, respectivement 7 et 14 euros), prétendument dans le cadre de la lutte contre l’argent noir et la fausse monnaie. Les économistes appellent ce genre d’opération une démonétisation. Modi décidait d’appliquer une thérapie de choc.

La population disposait de quinze jours pour échanger ces coupures contre de nouveaux billets de banque de la même valeur. En outre, elle ne pouvait changer en nouveaux billets que pour 5 000 roupies en argent comptant. Le surplus devait être versé sur un compte. Les personnes qui rentraient plus de 250 000 roupies devaient venir expliquer d’où leur venaient de si gros montants. Modi et son gouvernement présentaient cette mesure comme révolutionnaire, mais quel impact a-t-elle eu sur la population ?

Celle-ci en avait ressenti les conséquences immédiatement, le jour même du lancement de la démonétisation. Les billets de banques de 500 et 1000 roupies représentent 86 % du total des devises du pays. En une nuit, 200 milliards d’euros en billets de banque ont perdu toute leur valeur. L’opération s’est déroulée sans la moindre efficacité car le gouvernement de Modi n’était pas prêt à les remplacer par de nouveaux billets de banque. Et ce, alors que l’économie indienne s’appuie sur de l’argent comptant. 88 % des habitants des zones rurales n’ont même pas de compte en banque. 2 ou 3 % à peine de la population indienne utilise des cartes de crédit ou des cartes de débit. De données de la Banque centrale indienne des réserves, il s’avère que 8 % seulement de toutes les transactions financières en Inde se déroulent via des cartes de banque électroniques. Pour 92 % des transactions, on utilise donc toujours de l’argent liquide. Dans une telle économie, si tout l’argent devient illégal en une seule nuit, cela provoque un choc colossal. 

Une guerre économique contre la population indienne 

Les petites et moyennes entreprises ont vu leur chiffre d’affaires se réduire de 50 %, leur main-d’œuvre de 35 %. Les grands fabricants ont noté, eux, une perte de chiffre d’affaires de 20 % et de leur emploi de 5 %. Les premières victimes ont été les travailleurs agricoles et les villageois, les ouvriers d’usine, les petits paysans, les petits commerçants, etc.

Le rapport de l’AIMO (organisation des PME indiennes) a estimé qu’à la fin de l’année comptable 2017, le chiffres d’affaires aura régressé de 55 % et l’emploi de 60 %. Cela va modifier complètement la vie des 250 millions de travailleurs agricoles et de paysans pauvres, des 45 millions de travailleurs de la construction, des 2 millions d’ouvriers des plantations et des 32 millions de travailleurs des secteurs non organisés. Et les gens qui possédaient des cartes de crédit n’ont pu utiliser les distributeurs automatiques car ceux-ci n’étaient pas encore pourvus des nouveaux billets.

Il y a donc eu des files interminables devant les banques. Mais celles-ci n’avaient pas reçu suffisamment d’argent du gouvernement. Au point que des gens ont fini par mourir de faim, car leur argent péniblement gagné était devenu sans valeur. Bien des gens sont morts alors qu’ils faisaient la file – parfois depuis plusieurs jours – devant les banques. Il est devenu très clair aux yeux de la majorité de la population que Modi se moquait d’elle. De plus, le gouvernement ne s’est jamais excusé pour tous ces décès.  

Pas de lutte contre la corruption

Il a continué à défendre ses mesures de choc et sa répression en les qualifiant de « particulièrement efficaces ». Mais c’est inexact. Plusieurs enquêtes avaient prouvé que l’argent noir provenait en premier lieu des activités frauduleuses des grandes entreprises. Plus de 80 % de l’argent illégal qui sort de l’Inde provient de ces activités frauduleuses. Il s’agit dans ce cas de sous-déclaration de volumes de production et de sur-déclaration de coûts du travail et autres afin de renseigner moins de profit et de payer ainsi moins d’impôts. De cette façon, l’argent noir s’accumule. A cela s’ajoutent les énormes fuites de capitaux vers l’étranger. 

La façon la plus récurrente de faire sortir de l’argent du pays consiste à sous-facturer les exportations et à sur-facturer les importations. Mais ni le gouvernement Modi ni les précédents gouvernements fédéraux n’ont jamais entrepris la moindre action contre les grands délinquants du monde des affaires.

Modi avait promis de récupérer tout l’argent noir. Mais rien n’a été fait. La quasi-totalité des billets de banque déclarés sans valeur ont été rapportés aux banques. Ceci prouve que la majorité de l’argent noir n’avait pas abouti dans les mains des travailleurs et certainement pas en argent comptant. 

La véritable raison de cette guerre économique contre le peuple 

De très nombreuses entreprises cotées en bourse ont contracté d’énormes prêts auprès des banques indiennes, pour quelque 160 milliards d’euros. Au lieu de forcer les grandes entreprises à rembourser l’argent emprunté, le gouvernement a suivi une autre voie. La démonétisation avait donc pour but de sauver les banques d’une faillite provoquée par leurs prêts irresponsables aux entreprises. 

L’État pille l’argent des pauvres pour le céder aux riches. En rendant les billets de banque sans valeur, les autorités ont forcé les gens à verser leur argent liquide aux banques. C’est une sorte de prêt non officiel (un « bail-out », autrement dit un renflouement) aux banques mais, par ailleurs, le gouvernement n’a pas l’intention de forcer les grandes entreprises à rembourser leurs emprunts. 

De plus, le gouvernement a contribué à ce que le marché indien passe de façon abrupte d’une économie scripturale à une économie digitale, estimée à quelque 500 milliards d’euros en 2020. C’est un marché gigantesque pour des entreprises comme Visa, Mastercard ainsi que pour bien d’autres institutions financières internationales.

Pour tout achat ou utilisation de la carte, les deux entreprises américaines Visa et Mastercard perçoivent des frais de transaction de 2 à 3 %. Des milliards sont transférés de la sorte de la population indienne vers les actions aux Etats-Unis. Le gouvernement indien avait créé un lien de collaboration en ce sens, appelé Better Than Cash, avec USAID, Visa, Mastercard, Citi, etc.

En juillet-septembre 2015, USAID (United States Agency for International Development, agence du gouvernement américain pour le « développement ») avait mené une enquête en Inde pour examiner jusqu’où l’on pouvait accroître le recours aux paiements digitaux, surtout parmi les consommateurs à bas revenu. S’agissait-il déjà des préparatifs de la démonétisation ? La démonétisation est un exemple classique du mariage entre le néolibéralisme et l’autoritarisme. Via cette thérapie de choc qui l’a plongée dans un chaos complet tout en valant bien des souffrances à ses millions de pauvres, l’Inde a montré au monde qu’elle se muait en toute jeune alliée de l’impérialisme américain.  

Le Bharatiya Janata Party

Le Bharatiya Janata Party n’est pas vraiment tolérant sur le plan religieux. Il a des liens historiques avec le groupe paramilitaire d’extrême droite Rashtriya Swayamsevak (RSS). Nathuram Godse, l’assassin du Mahatma Gandhi, était membre de ce RSS. Bien que le RSS le nie, son frère Gopal Godse, co-suspect dans l’assassinat, écrit dans sa biographie qu’ils faisaient tous deux partie de ce groupe. 

Le BJP a joué un rôle important dans la destruction de Babri Masjid, un lieu saint des musulmans, d’une grande importance historique. Le parti avait annoncé qu’il allait construire au même endroit un temple au dieu hindou Ram. Cette destruction est considérée comme la principale raison de toutes les tensions religieuses. 

Le BJP a choisi le très controversé Narendra Modi comme dirigeant des élections de 2014. Quand les groupes terroristes hindous de droite ont assassiné des milliers de musulmans et en ont chassé des centaines de milliers de leur lieu de naissance à Gujarat, Narendra Modi était le Premier ministre de cette province. Et il plane sur sa personne de sérieuses présomptions d’abus de pouvoir et d’aide reçue de la part de groupes terroristes.

Source : Solidaire.org ().


Ou comment un seul homme, un véritable enculé, a ruiné tout un peuple...

Il pillé des millions de pauvres au profit de banques, de multinationales, et d'intérêts étrangers comme VISA.

Ahurissant...

Le prototype du politicien traître dans toute sa "splendeur".

Un sale con à pendre haut et court en place publique.

Un article à lire absolument dans son intégralité !

En complément sur Inde :

En complément sur ruine :

En complément sur faillite :

En complément sur trahison :

En complément sur traître :


Jeudi 8 Juin 2017 - News # 4598 

Monnaie et échange via la BCE dans l'Union Européenne : une rapide initiation au système Target2 de la zone euro et le risque systémique associé :

En bref, on court à la catastrophe.

En complément sur Target2 :

En complément sur monnaie :

En complément sur banque centrale :

En complément sur Union Euopéenne :

En complément sur BCE :

 


Dimanche 21 Mai 2017 - News # 4231 

Avec un taux de chômage proche de 10%, de nombreux Finlandais regrettent les temps d'avant l'euro, quand les dévaluations de la monnaie nationale permettaient de relancer les exportations.

Économie et zone Euro : La Finlande, nouvel "homme malade de l'Europe". Voir [ici] ().


Mercredi 10 Mai 2017 - News # 3992 

Jean-Claude Juncker pour le «principe» d'un ministre des Finances et du budget de la zone euro. Voir [ici] ().

Et voilà, ça commence : on se dirige vers un gouvernement européen où la perte de souveraineté des États va encore s'accentuer.

En complément sur Jean-Claude Juncker :


Mardi 18 Avril 2017 - News # 3405 

Charles Sannat : "L'Euro est mort !" et nous initie au système européen TARGET2 pour comprendre la crise de l'Euro qui vient et l'importance de sortir au plus vite de la zone Euro, et donc de l'Union Européenne. Voir cette [vidéo] ().


En complément sur l'euro :


Samedi 1er Avril 2017 - News # 3000 

 

"Retour au Franc : la France sort de la zone Euro", une conférence à Bordeaux le 15 Mars 2017 de Vincent Brousseau, Responsable national de l'UPR en charge des questions monétaires et du retour au franc. Voir cette [vidéo] ().

 La France doit quitter la zone euro avant le défaut probable de l'Italie ou la sortie de la Grèce 

Vincent Brousseau.

 

 Les premiers qui quitteront l'Euro s'en sortiront le mieux. 

Joseph Stiglitz, prix Nobel d'économie.

Une vidéo d'éducation populaire tout à fait majeure et exceptionnelle présentant, outre les méthodes déloyales des européistes pour asseoir leur domination sur les États-nations, des concepts essentiels sur la monnaie, et l'épouvantable risque systémique de l'Euro.

Un must rare.

À voir absolument quel que soit votre bord politique !


Dimanche 12 Mars 2017 - News # 2673 

Revue de Presse : Pierre Jovanovic reçoit Bernard Monot pour commenter les principales actualités économiques et financières : hausse de la dette publique, crise de la zone euro, suppression de l'argent liquide, hausse du cours du bitcoin, etc. Voir cette [vidéo] ().


Lundi 23 Janvier 2017 - News # 2036 

Crise financière en zone euro : record historique battu dans la semaine du 9 au 15 janvier. Voir [ici] ().


Mardi 8 Novembre 2016 - News # 1599 

Un des pères fondateurs de la zone euro met en garde : « Le château de cartes va s'effondrer ». Voir [ici] (). Tant mieux ! Que ces crypto-dictature ultralibérale se casse la gueule et que les peuples construisent une Europe des nations souveraines.


Mardi 8 Décembre 2015 - News # 1172 

Que sont devenus les 1100 milliards d’euros injectés dans la zone euro en 2014 ? Voir [ici] (). Franchement, on se moque des citoyens. C'est une somme colossale, qui ne va que dans la poche des banquiers et des spéculateurs qui peuvent ainsi continuer à jouer au grand casino planétaire des bourses, sur des marchés dont les cours sont soutenus au cric grâce à tout cet argent. 1100 milliards d’euros, juste pour 2014... Rendez-vous compte... Mieux aurait valu donner cet argent aux citoyens, sous la forme d'un Revenu de Base. Cela aurait permis aux gens de vivre, et en dépensant cet argent, toute l'économie en aurait été fortement stimulée. Mais non, ces nabots pervers et cyniques préfèrent spéculer pour se faire des fortunes, et laisser la très grande majorité des gens dans la pauvreté, l'inconfort, et la survie. Démentiel...


Dimanche 7 Avril 2013 - News # 467 

Allemagne : 2 informations passées inaperçues des médias indiquent que tous les comptes de la zone euro pourraient être ponctionnés, même ceux de moins de 100.000 EUR, une conclusion tout à fait conforme à mes prévisions. Alors pour vous, ce sera "ponctionné à la banque" ou "cash  la maison" ? Voir [ici] () et [là] ().


Jeudi 21 Mars 2013 - News # 442 

Ben voilà, ça y est, le hold-up de Chypre fait des émules, et le système commence à partir en couilles, exactement comme je l'ai prédit : "L'Espagne veut aussi instaurer une taxe sur les dépôts bancaires". Voir cet édifiant article de La Tribune, [ici] (). Et comprenez que si cette taxe est mise en œuvre en Espagne, alors soyez sûrs que ce sera alors un signal fatal pour tous les autres pays de la zone Euro. En effet, la justification pour les gouvernements européens sera toute trouvée : "Si l'Espagne le fait, pourquoi ne le le ferions-nous pas aussi ?". Bingo ! Sortez des banques votre argent et votre assurance-vie au plus vite, ça va commencer à saigner. Il vaut mieux rester cash à la maison que vampirisé ou dépouillé à banque !


Lundi 18 Mars 2013 - News # 435 

Le hold-up et le blocage de tous les comptes bancaires par le gouvernement chypriote préfigure d'opérations semblables dans la zone Euro, vous êtes prévenus. Voir cette [vidéo] (), [celle-ci] () et [celle-là] (). Un conseil sage : RETIREZ LE MAXIMUM de votre compte en liquide ! Maintenant ! Ce qui vient de se passer est très grave, ce n'est pas un incident anodin, mais le début du vol des citoyens par un gouvernement au profit des banques. Le président chypriote est un traître, un vendu aux banques, alors même qu'il suffisait de fermer les banques fautives d'arrêter leurs dirigeants, de faire une enquête exhaustive sur les responsabilités des uns et des autres, et de leur prendre leurs fortunes, avoirs, maisons, possessions diverses, etc. pour limiter la casse. Cette affaire va donner de bien mauvaises idées aux autres, et cela casse la confiance irrémédiablement en faisant tache d'huile dans toute l'Europe.
En complément, voyez impérativement cet article important de Charles Gave qui confirme mon analyse mais en l'expliquant de manière bien plus étoffée et profonde avec, au final, la même conclusion : Retirez votre argent au plus vite !  Voir [ici] ().


Vendredi 30 Novembre 2012 - News # 303 

Zone euro : nouveau record pour les chiffres du chômage en Octobre 2012. Voir cette [vidéo] ().
Dix huit millions sept cent mille personnes étaient en demande d'emplois au mois d'octobre dans la zone euro, soit un taux de 11,7% de la population active contre 11,6% un mois plus tôt. L'augmentation sur un mois se monte à 173.000. Sur un an la dégradation du marché du travail est très impressionnante puisque 2 millions et presque deux cent mille personnes sont venues s'ajouter à la horde des sans emplois depuis fin octobre 2011.
Les plus gros contributeurs restent l'Espagne avec un taux de 26,2%, selon Eurostat; la Grèce : 25,4%, le Portugal : 16,3% et l'Italie avec 11,1% : la France n'est pas loin avec un taux de 10,7% de la population active. La Grèce et l'Espagne, toujours selon Eurostat, enregistrent les plus fortes progressions observées sur un an avec le Portugal.
Dans l'Union européenne à 27, la situation s'est également dégradée avec un taux de chômage en hausse à 10,7% contre 10,6% en septembre. On remarquera sur ce graphique qu'au 31 octobre 2010 le taux de chômage dans la zone euro se montait à 10,1%. Il est aujourd'hui à 11,7%.
Les jeunes restent particulièrement touchés par le chômage dans la zone euro puisqu'il représente 23,9% de la tranche des 16-25 ans. Les chiffres ne sont pas plus rassurants dans l'Union européenne puisque le chômage atteint 23,4% des jeunes.
La Grèce, avec 57% et l'Espagne avec 56% de sans emploi chez les 16-25 ans occupent encore la tête des situations les plus dramatiques. Et on ne vous parle pas des seniors ni des chômeurs de longue durée. Source : Euronews.


Jeudi 25 Octobre 2012 - News # 263 

Nouvelle contraction de l'activité économique de la zone euro en Octobre 2012 : même l'Allemagne est touchée... Voir cette [vidéo] (). N'oublions pas surtout la toute récente déclaration de l'ex-président français, Nicolas Sarkozy : "Et si la crise était terminée ?". Ben voyons...


Mercredi 17 Octobre 2012 - News # 249 

"La pauvreté ne cesse de croître en Italie et implique de nouvelles couches sociales, essentiellement des retraités et des femmes" a déclaré ce jour l'organisation humanitaire catholique Caritas. Voir [ici] (). Ce qui n'empêche le président français François Hollande de déclarer dans le même temps que "nous sommes tout près d'une sortie de crise de la zone euro". Ben voyons... Retenez bien sa déclaration, car elle va servir sous peu, dès que l'effondrement aura commencé, de révélateur impitoyable de ce personnage incompétent et grand guignolesque.


Pour afficher toutes les News du jour, cliquez [ici].


Si vous aimez
cette page
 : 




Si vos moyens vous le permettent,  supportez ce site !  Faites régulièrement un don, même très modeste :  $CA 

[Mur des donateurs]   [À propos de la publicité]



Le Design, les Articles et Commentaires de ce Site sont © 2008-2019 BlueMan
Reproduction interdite - Tous droits réservés.




Pour toute question ou commentaire, n'hésitez pas à m'écrire en utilisant cette [PAGE] .